IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

L'ancien PDG de FTX dirigeait l'entreprise comme son fief personnel et une quantité importante des actifs de la plateforme a été volée ou a disparu,
Selon un avocat de la société

Le , par Bill Fassinou

258PARTAGES

7  0 
Lors d'une audience au tribunal des faillites du Delaware mardi, un avocat de FTX a déclaré que le cofondateur et ancien PDG de FTX, Sam Bankman-Fried, dirigeait la bourse de cryptomonnaies comme son "fief personnel". Il a ajouté qu'avant son effondrement, FTX était sous le contrôle d'individus inexpérimentés et peu avertis, et certains d'entre eux ou tous étaient des individus compromis. La gestion calamiteuse de FTX a engendré plusieurs milliards de dollars de pertes, la société doit plus de 3,1 milliards de dollars à ses 50 principaux créanciers. L'avocat a ajouté qu'une partie des actifs de la plateforme a été volée ou a disparu.

FTX a déposé le bilan le 11 novembre dernier, une chute spectaculaire qui est considérée comme l'une des plus grandes faillites de la finance décentralisée (DeFi). Cet effondrement a laissé environ 1 million de créanciers face à des pertes totalisant des milliards de dollars. FTX a déclaré samedi avoir lancé un examen stratégique de ses actifs mondiaux et se préparer à la vente ou à la réorganisation de certaines activités. Mardi, lors de la première audience entrant dans le cadre de cette faillite, FTX a déclaré qu'elle recevait l'intérêt d'acheteurs potentiels pour ses actifs et qu'elle mènerait un processus pour les réorganiser ou les vendre.

L'audience s'est tenue au tribunal américain des faillites de Wilmington, dans le Delaware, et a été retransmise en direct à plus de 1 500 téléspectateurs sur YouTube et Zoom. Lors de l'audience, un avocat de la société a déclaré que Bankman-Fried avait géré la bourse de cryptomonnaies de façon anarchique, avec des pertes énormes et parfois inexplicables. « Une quantité substantielle d'actifs a été volée ou a disparu. Ce que nous avons ici est une organisation mondiale, internationale, mais qui était gérée comme un fief personnel de Sam Bankman-Fried », James Bromley, un associé de Sullivan & Cromwell qui représente FTX.



« FTX était sous le contrôle d'individus inexpérimenté et peu averti, et certains d'entre eux ou tous étaient des individus compromis », a ajouté Bromley. Il a également déclaré au tribunal que des "sommes d'argent substantielles" ont été dépensées pour des articles sans rapport avec l'entreprise, notamment des maisons de vacances aux Bahamas. Un précédent rapport avait révélé qu'environ 300 millions de dollars ont été dépensés en biens immobiliers tels que des maisons et des propriétés de vacances pour les cadres supérieurs de l'entreprise. FTX a déplacé son siège social de Hong Kong aux Bahamas en septembre 2021.

La bourse a attribué ce déménagement à la réglementation favorable des Bahamas en matière de cryptomonnaies. FTX a annoncé qu'elle avait commencé à construire un siège social de 60 millions de dollars aux Bahamas en avril, mais "des entreprises de construction locales et des personnes au courant de la question" ont confirmé que la construction n'a jamais commencé. « Nous avons assisté à l'une des chutes les plus brutales et les plus difficiles de l'histoire de l'Amérique des entreprises », a déclaré Bromley. Il a ajouté que la procédure de faillite permet à tout le monde de se rendre compte de l'ampleur sans précédent des dégâts.

Bankman-Fried, ses parents et les cadres supérieurs de la bourse de cryptomonnaies ont acheté au moins 19 propriétés d'une valeur de près de 121 millions de dollars aux Bahamas au cours des deux dernières années. Un dépôt tard lundi par Ed Mosley d'Alvarez & Marsal, un cabinet de conseil qui conseille FTX, a montré que le solde de trésorerie de FTX de 1,24 milliard de dollars était "considérablement plus élevé" que ce que l'on pensait auparavant. Il comprend environ 400 millions de dollars sur des comptes liés à Alameda Research, la société de trading de Bankman-Fried, et 172 millions de dollars sur la branche japonaise de FTX.

Mardi, les représentants de FTX ont fait valoir que les noms des clients devaient rester secrets, car leur divulgation pourrait déstabiliser le marché des cryptomonnaies et exposer les clients à des piratages. FTX a également fait valoir que sa liste de clients est un actif précieux et que sa divulgation pourrait nuire aux efforts de vente futurs ou permettre à des rivaux de débaucher sa base d'utilisateurs. Un juge a déclaré que les noms ne pouvaient être divulgués jusqu'à une prochaine audience. Il faut noter que FTX doit maintenant à ses 50 principaux créanciers plus de 3,1 milliards de dollars, selon un document du tribunal des faillites.

Les avocats de FTX ont également décrit une trêve difficile avec les liquidateurs nommés par le tribunal pour superviser la liquidation de l'unité de FTX aux Bahamas, FTX Digital Markets. Les deux parties sont parvenues à un accord initial pour coordonner leurs procédures d'insolvabilité aux États-Unis devant le juge John Dorsey, évitant ainsi la possibilité de décisions contradictoires de la part de deux juges américains des faillites. Mais les deux parties ont signalé qu'elles avaient encore des désaccords plus larges sur la manière de coordonner le recouvrement et la préservation des actifs détenus par les différentes filiales de FTX.

La disgrâce de FTX a semé la panique sur le marché des cryptomonnaies, entraînant le bitcoin à son plus bas niveau depuis deux ans et déclenchant des craintes de contagion parmi les autres entreprises déjà ébranlées par l'effondrement du marché cette année. Le prêteur américain de cryptomonnaies, Genesis, a déclaré lundi qu'il tentait d'éviter la faillite, quelques jours après que l'effondrement de FTX l'a contraint à suspendre les rachats de ses clients. « Notre objectif est de résoudre la situation actuelle de manière consensuelle sans avoir besoin d'un dépôt de bilan », a déclaré un porte-parole de Genesis.

Bankman-Fried a présenté ses excuses aux employés de FTX dans une lettre nouvellement rapportée et partagée dans le Slack de l'entreprise. « Je ne voulais pas que tout cela arrive, et je donnerais tout pour pouvoir revenir en arrière et refaire les choses. Vous étiez ma famille. J'ai perdu cela, et notre ancienne maison est un entrepôt vide de moniteurs. Quand je me retourne, il n'y a plus personne à qui parler. Je vous ai tous déçus, et lorsque les choses se sont effondrées, je n'ai pas su communiquer », a-t-il écrit dans la lettre. Bankman-Fried a déclaré que FTX a déposé le bilan en raison d'une "pression coordonnée extrême".

Pour rappel, Bankman-Fried avait secrètement utilisé 10 milliards de dollars de fonds de clients de FTX pour soutenir son activité de trading avec Alameda Research, et au moins 1 milliard de dollars de ces dépôts avaient disparu. La lettre de Bankman-Fried n'a pas abordé les allégations selon lesquelles FTX a détourné les fonds des clients et des entreprises pour soutenir sa société Alameda, les révélations selon lesquelles Alameda Research a bénéficié d'une exemption du processus normal de liquidation de FTX ou les déclarations selon lesquelles Alameda a prêté des fonds aux responsables de FTX, y compris lui-même.

Alameda Research a également déposé son bilan le 11 novembre. La valorisation de FTX est passée à 32 milliards de dollars lors d'un tour de table de 400 millions de dollars en janvier 2022. En septembre, la bourse de cryptomonnaies aurait été en pourparlers avec des investisseurs pour lever jusqu'à 1 milliard de dollars dans un autre tour de financement qui aurait maintenu la valorisation de 32 milliards de dollars de la société. Le nouveau PDG de FTX, John Ray III, a déclaré qu'il n'avait jamais vu dans sa carrière "un échec aussi complet des contrôles d'entreprise et une absence aussi totale d'informations financières fiables qu'ici".

Dans un document envoyé au tribunal des faillites, il a écrit : « FTX ne disposait pas d'une liste précise des comptes bancaires et des signataires des comptes, n'avait pas de liste complète des employés et utilisait un compte de messagerie de groupe non sécurisé en tant qu'utilisateur principal pour accéder à des clés privées et à des données extrêmement sensibles pour les sociétés du groupe FTX dans le monde entier ». Par ailleurs, un rapport a allégué cette semaine que Bankman-Fried a investi environ 100 millions de dollars dans le rachat de Twitter par Elon Musk. Cependant, Musk a démenti cette information.

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?

Voir aussi

Binance parle de son plan pour sauver l'industrie des cryptomonnaies, suite à l'effondrement de l'entreprise crypto FTX : « Les projets faibles ont disparu et l'industrie est beaucoup plus saine »

La bourse de cryptomonnaies FTX, qui s'est effondrée, doit près de 3,1 milliards de dollars à ses 50 principaux créanciers, selon un document judiciaire

Accusé d'avoir escroqué ses clients, Sam Bankman-Fried, le PDG de la plateforme crypto FTX, tente de s'expliquer. des avocats pensent que l'incompétence qu'il affiche pourrait être stratégique

Les fonds de la plateforme crypto FTX ont été utilisés frauduleusement pour acheter « certains biens immobiliers » aux noms personnels d'employés, les dépenses étaient approuvées par messages privés

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de Pierre Louis Chevalier
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 26/11/2022 à 16:09
Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
Contrairement à ce que croient certains, l'entreprise n'est pas une démocratie:

1. Il y a un chef qui a une vision, des objectifs pour son entreprise et il commande!

2. Les subalternes exécutent les ordres ou ils quittent le navire

3. Le chef peut se tromper ou être une m... incapable et dans ce cas il en paie le prix: Il fait faillite ou est viré par ses investisseurs

La seule question est donc pas de savoir si le mec dirigeait l'entreprise comme son fief personnel mais si l'entreprise était son fief personnel!!!
Tu n'as surtout pas lu l'article, tu fais parti des gens qui commentent juste en lisant le titre, tu es pathétique.
C'est pas ça le problème, le problème est autre, par exemple l'abus de bien social généralisé, c'est à dire utiliser les fonds de l'entreprise pour des dépenses personnelles.
L'article explique que la compta de cette entreprise est mensongère, ou pire qu'elle n'existe même pas ! Ou encore plus simple : 10 milliards de fonds détournés !

Bref ce présupposé "PDG" d'entreprise n'aurait pas été apte à passer un BEP comptable, c'est un baltringue, ou un abruti, ou un escroc, mais quand on lis ses propos qui ont étés publiés il y a peu, on devine que c'est tout à la fois, donc un guignol et un escroc
Ce qu'il a fait est condamnable, plusieurs années de prison, et l'enquête a été lancée. S'il est pas totalement stupide il n'a plus qu'à prendre les 10 milliards qu'il a détourné et aller se planquer au Costa Rica.
8  0 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 28/11/2022 à 19:27
Sauf que justement les vieux ne s'accumulent pas indéfiniment, sauf si la natalité tombait inexorablement jusqu'à 0. On obtient forcément un nouvel équilibre, certes moins favorable qu'avec une natalité plus élevée, mais tenable. Pareil pour les assurance qui peuvent avoir a augmenter leur prime pour couvrir un risque qui augmente. Ce qui fait que la Pyramide de Ponzi est illégale, c'est qu'aucun équilibre n'est possible. Elle tient provisoirement par sa croissance mais est techniquement condamnée a s'effondrer.
8  1 
Avatar de AoCannaille
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 29/11/2022 à 19:17
Citation Envoyé par Erviewthink Voir le message
Je parle du minimum vieillesse, ça ne devrait pas exister.
Je comprend que pour éviter de nourrir le pourcentage infime de parasite qu'il y a chez les travailleurs, tu préfères engraisser les financier, qui n'ont jamais travaillé de leur vie et qui sont du coup, par définition, des parasites dans leur extrême majorité.

Belle morale, j'imagine que tes parents sont fiers de toi.
7  0 
Avatar de Darkzinus
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 30/11/2022 à 10:06
Citation Envoyé par Erviewthink Voir le message
Je parle du minimum vieillesse, ça ne devrait pas exister.
D'ailleurs si quelqu'un d'affamé te croise il devrait te bouffer non ?
7  0 
Avatar de edrobal
Membre averti https://www.developpez.com
Le 15/01/2023 à 11:39
Personnellement je n'ai aucune empathie avec des gens qui veulent spéculer et gagner leur fric sans rien faire. Qu'ils crèvent comme tous les spéculateurs.
8  1 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 29/11/2022 à 7:58
Ca n'a juste rien a voir. Tu as le droit de ne pas aimer le système de retraite, il n’empêche que ça ne correspond en rien à la définition d'une pyramide de Ponzi.
8  2 
Avatar de AoCannaille
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 29/11/2022 à 15:41
Citation Envoyé par Erviewthink Voir le message
Le système de retraite est une arnaque pure et dure elle fait croire aux gens qu'ils cotisent pour eux alors que ce n'est pas le cas sinon ils ne seraient pas obliger de "cotiser" c'est donc un ponzi. Tu n'es absolument pas sûr de toucher la totalité de ce que tu as "cotisé" tout au long de tes années de travail.
Regarde la vidéo en entier.

Il y a une chose de certaine, depuis le début et encore aujourd'hui, tu es CERTAIN de toucher plus que ce que tu as à cotiser. Pour 2 raisons :
- Ta pension retraite est indexée sur tes meilleures années
- les retraites, même si elles ne sont pas alignées sur l'inflation, la prennent en compte avec du retard. En prenant ça en compte sur 40 ans, un retraité d'aujourd'hui touche BIEN PLUS que ce qu'il a cotisé.

Et seules les réformes les unes après les autres essayent de détruire cet état de fait: Ralentissement des revalorisation, indexation sur de plus en plus d'année, allongement de la durée de cotisation...

Si ton seul argument contre la retraite c'est que tu as peur de ne pas toucher autant que ce que tu as cotisé, d'une part c'est juste faux, d'autre part, ce n'est pas en votant pour ceux qui veulent la détruire que ça va s'améliorer.

De toute façon, c'est simple, il n'existe aucune alternative plus équitable et humaine.
Tout ce qui est proposé à côté c'est d'engraisser des capitaliste qui sont pas content de pas pouvoir toucher aux centaines de milliards redistribuées sans faire intervenir de banque et qui n'ont aucun risque d'être engloutis par une crise financière. Crises qui se font de plus en plus fréquentes...
C'est à dire qu'en plus d'être moins équitable, moins humaine, la retraite par capitalisation est moins sûre.
6  0 
Avatar de Darkzinus
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 29/11/2022 à 16:48
Citation Envoyé par Erviewthink Voir le message
Je trouve plus juste de capitaliser de son côté, j'ai pas envie de payer une retraite à des feignants.
Tout retraité a cotisé c'est quoi ton histoire de fainéant ? Tu te sens concerné ? Les petites retraites concernent des salariés qui ont trimé en général et pas des personnes sur developpez.net sur leur temps de travail ... CQFD
7  1 
Avatar de Waikiki
Membre averti https://www.developpez.com
Le 09/01/2023 à 17:07
C'était à prévoir et c'est pareil pour toutes les plateformes d'échanges en crypto.

Je comprend même pas que ces "investisseurs" aient pu accepter de passer par des plateformes qui restent propriétaire de leurs clefs privées,, tout ça pour gagner y quoi, un peu de facilité et de pseudo sécurité dans les transactions ? (Je dis pseudo sécurité dans le sens ou c'est plateformes n'apportent pas plus de sécurité à la blockchain).

Je suis qu'on pourrait trouver un équivalent s'appliquant aux cryptomonnaies et ces plateformes, de la citation de Benjamin Franklin « Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux ».
6  0 
Avatar de walfrat
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 10/01/2023 à 15:03
Citation Envoyé par daerlnaxe Voir le message
Personnellement je ne fais confiance à personne, mais il est juste de faire remarquer qu'une banque a aussi ses conditions d'utilisation et par exemple de mémoire il y a eu l'histoire de Cantona qui appelait à un retrait massif, les banques ont prévenu qu'elles ne délivreraient pas à tous les clients tout l'argent présent sur les comptes. En cas de faillite comme en cas de crise monétaire, une banque peut geler les retraits si je me souviens bien. Maintenant je ne sias pas si on peut dire que l'argent appartient à la banque mais en cas de gros problèmes, l'épargnant lambda figure dans les derniers à pouvoir récupérer son argent, et s'il le peut.

On a peut être des mécaniques supplémentaires pour préserver les petits épargnants en France, il faudrait demander à un expert du domaine. C'est le côté dématérialisé le problème, ça peut réserver des surprises.
De mémoire, les banques ont une obligations légales de garder un certain montant de liquidités disponible. En revanche ce n'est clairement pas 100%. Je ne suis pas certain si c'est les banques ou le gouvernement qui peut décider de geler les retraits.

Citation Envoyé par Erviewthink Voir le message
Lmao parce que tu crois que l'argent que tu mets à la banque t'appartient ? Tu ne peux déjà pas retirer tout ton argent comme tu veux, et tu dois justifier des grosses dépenses, je préfère faire confiance à des geeks qu'aux escrocs du système bancaire qui devraient être en taule 15 fois après toutes leurs magouilles et les crises économiques qu'ils ont créé.
Bah vas y, et perd la totalité de ton argent comme c'est arrivé à ces gens là.

Etre un geek ne fait pas de toi une personne plus honnête qu'un banquier.
6  0