IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Les fonds de la plateforme crypto FTX ont été utilisés frauduleusement pour acheter « certains biens immobiliers » aux noms personnels d'employés
Les dépenses étaient approuvées par messages privés

Le , par Stéphane le calme

195PARTAGES

4  1 
Un nouveau dossier judiciaire concernant les sociétés en faillite de Sam Bankman-Fried révèle un empire crypto qui a été colossalement mal géré et potentiellement de façon frauduleuse.

Les fonds de l'entreprise ont été utilisés pour acheter des maisons aux Bahamas et des « objets personnels » au nom d'employés et de conseillers de FTX, selon une déclaration de faillite, quelques jours après que l'appartement penthouse du fondateur Sam Bankman-Fried a été mis en vente pour près de 40 millions de dollars. FTX ne disposait même pas d'un service comptable et les dépenses étaient approuvées par des emoji ou par messages privés. Selon le nouveau PDG, FTX ne dispose pas de documents sur la prise de décision et Bankman-Fried utilisait souvent des plateformes de messagerie avec une fonction de suppression automatique « et encourageait les employés à faire de même ».

Dans le dossier, Ray a également cherché à éloigner la nouvelle équipe de direction de FTX de Bankman-Fried, qui, selon lui, continue de faire des déclarations «erratiques et trompeuses» sur Twitter et dans des déclarations à la presse.


FTX, autrefois la troisième plus grande plateforme d'échange de crypto, a perdu de son prestige. Il a été porté à la connaissance du public que Sam Bankman-Fried, qui était alors PDG de la société, a secrètement utilisé des milliards de dollars d'actifs de clients pour financer largement sa société de trading affiliée, Alameda Research. Ainsi, FTX a fini par manquer de liquidité à un moment donné, ce qui a provoqué son implosion.

Puis, l'entreprise a annoncé qu'elle a déposé le bilan aux États-Unis. Le PDG et fondateur de FTX, Sam Bankman-Fried, a démissionné de son poste, remplacé par John J Ray III, un spécialiste de la restructuration qui a supervisé les affaires de faillite d'Enron et de Nortel Networks.

« Le soulagement immédiat du chapitre 11 est approprié pour donner au groupe FTX l'opportunité d'évaluer sa situation et de développer un processus pour maximiser les recouvrements pour les parties prenantes », a déclaré Ray. « Le groupe FTX dispose d'atouts précieux qui ne peuvent être gérés efficacement que dans le cadre d'un processus organisé et conjoint. Je veux assurer à chaque employé, client, créancier, partie contractante, actionnaire, investisseur, autorité gouvernementale et autre partie prenante que nous allons mener cet effort avec diligence, minutie et transparence », a poursuivi Ray.

Dans une déclaration au tribunal, le nouveau PDG de FTX a indiqué qu'un manque de contrôle des décaissements signifiait que la comptabilisation des dépenses était effectuée d'une manière qui n'était pas « appropriée pour une entreprise commerciale ».

Les arrangements de logement d'entreprise ne sont pas inhabituels, en particulier dans les zones à coût élevé, mais le dossier de Ray a noté que « certains biens immobiliers ont été enregistrés au nom personnel de ces employés et conseillers », un arrangement atypique.

Il y a quelques jours, le fondateur de FTX, Sam Bankman-Fried, a mis en vente son penthouse aux Bahamas pour environ 40 millions de dollars après avoir perdu des milliards de valeur nette dans le contexte de l'effondrement de sa plateforme d'échange crypto.

Un courtier immobilier de la résidence de cinq chambres de 12 000 pieds carrés (environ 1 115 mètres carrés) dans le complexe de luxe d'Albany a déclaré lundi que le penthouse avait été mis en vente la semaine dernière, mais a refusé de nommer le propriétaire. Des personnes proches d'employés actuels et anciens de FTX qui se sont rendus à la résidence ont confirmé qu'il s'agissait de la maison de Bankman-Fried.

Lui et d'autres collègues seniors de FTX vivaient et travaillaient dans le penthouse, qui comprend un ascenseur privé, des salles de bains, un spa et une piscine, selon la liste. La résidence surplombe également l'océan Atlantique, a des accents de marbre italien partout et des portes et fenêtres d'ingénierie allemande.

Autism Capital, qui indique faire du journalisme citoyen en crypto, a d'abord tweeté sur la vente dimanche.


Dans le même dossier, Ray a dénoncé l'équipe de l'ancien dirigeant pour une « absence totale de contrôles financiers », affirmant qu'il n'avait pas confiance dans les bilans des sociétés de FTX.

L'audit de l'une des filiales verticales de FTX (que Ray appelait "Silos") a été effectué par Prager Metis, une entreprise « que je ne connais pas », a écrit Ray.

Ray, qui a supervisé la procédure de faillite et la restructuration d'Enron, a déclaré qu'il avait 40 ans d'expérience dans le domaine de la faillite et de l'entreprise.

« Les débiteurs n'ont pas de service comptable », a écrit Ray, déclarant qu'il s'attendait à ce qu'il faille « un certain temps » avant que des états financiers fiables puissent être préparés.

Les dépenses des employés ont été approuvées par la publication d'emoji dans les canaux Slack ou par messagerie privée

« Jamais dans ma carrière je n'ai vu un échec aussi complet des contrôles d'entreprise et une absence aussi complète d'informations financières fiables comme cela s'est produit ici », a noté le nouveau PDG. Une déclaration qui souligne le chaos et la mauvaise gestion au cœur de ce qui était autrefois un acteur majeur de l'industrie de la crypto avec des liens profonds à Washington, DC. La disparition de l'empire FTX de Bankman-Fried a plongé les marchés de la crypto dans une crise.

Ray a déclaré qu'il avait trouvé chez FTX international, FTX US et la société de négoce Alameda Research de Bankman-Fried « l'intégrité des systèmes compromise », « une surveillance réglementaire défectueuse » et une « concentration du contrôle entre les mains d'un très petit groupe de personnes inexpérimentées et peu sophistiquées, potentiellement compromises ».

Le dossier cinglant devant le tribunal fédéral des faillites du Delaware a brossé un tableau de la grave mauvaise gestion de Bankman-Fried chez FTX, une société qui a levé des milliards de dollars auprès d'investisseurs en capital-risque de premier plan tels que Sequoia, SoftBank et Temasek.

FTX n'a ​​pas tenu de livres, de registres ou de contrôles de sécurité appropriés pour les actifs numériques qu'il détenait pour les clients ; s'est servi d'un logiciel pour « dissimuler l'utilisation abusive des fonds des clients » ; et a accordé un traitement spécial à Alameda, a déclaré Ray, ajoutant que « les débiteurs n'ont pas de service comptable et externalisent cette fonction ».

Il a déclaré que la société ne disposait pas d'une « liste précise » de ses propres comptes bancaires, ni même d'un dossier complet des personnes qui travaillaient pour FTX. Il a ajouté que FTX utilisait « un compte de messagerie de groupe non sécurisé » pour gérer les clés de sécurité de ses actifs numériques.

Les fonds du groupe avaient été utilisés « pour acheter des maisons et d'autres objets personnels » pour le personnel et les conseillers, et les paiements ont été approuvés grâce à l'utilisation « d'emojis personnalisés » dans un chat en ligne, selon Ray.

Ray a déclaré que « l'un des échecs les plus répandus » concernant l'entreprise derrière la plateforme d'échange FTX était le manque de documents sur la prise de décision. Il a déclaré que Bankman-Fried utilisait souvent des plateformes de messagerie avec une fonction de suppression automatique « et encourageait les employés à faire de même ».

Parmi les actifs énumérés dans le document figuraient 4,1 milliards de dollars de prêts à des parties liées accordés par Alameda, dont 3,3 milliards de dollars à Bankman-Fried à la fois personnellement et à une entité qu'il contrôlait. Bankman-Fried avait précédemment déclaré au Financial Times que FTX avait « accidentellement » donné 8 milliards de dollars de fonds clients FTX à Alameda.

Ray a déclaré que parmi les principaux objectifs de la procédure de mise en faillite figurait une « enquête approfondie, transparente et délibérée sur les réclamations [juridiques potentielles] contre Bankman-Fried ».

Plusieurs experts universitaires et industriels ont déclaré au Financial Time que les créanciers pourraient chercher à faire nommer un « syndic » pour reprendre la gestion de FTX compte tenu de l'ampleur des fautes présumées ayant conduit à la faillite.

Ray a ajouté que la juste valeur des actifs cryptographiques détenus par la bourse internationale FTX n'était que de 659 000 $ au 30 septembre. Le dossier n'inclut pas d'estimation des actifs cryptographiques dus aux clients, mais indique qu'ils devraient être « significatifs ».

Il a déclaré que FTX avait été en mesure de transférer 740 millions de dollars de cryptomonnaie vers des portefeuilles « froids » hors ligne où ils pourraient être sécurisés. La société avait également subi un piratage de près de 400 millions de dollars de crypto juste après avoir déposé son bilan.

Le processus de mise en faillite a été entravé par le manque d'informations fiables conservées par la société, selon Ray, qui a averti que même les chiffres du bilan fournis dans le dossier pourraient ne pas être fiables car ils ont été préparés lorsque Bankman-Fried dirigeait FTX.

Il a noté que les états financiers produits par FTX sous la direction de Bankman-Fried n'incluaient pas les passifs des clients et a déclaré qu'il ne pensait pas que les comptes audités de 2021 de la société pouvaient être invoqués. Lors du dépôt de bilan initial vendredi dernier, les actifs et passifs combinés de FTX international, FTX US et Alameda étaient estimés entre 10 et 50 milliards de dollars.

Lors des premières déclarations de Ray sur l'effondrement de FTX, une lutte juridictionnelle sur les procédures judiciaires de l'entreprise a émergé. Plus tôt dans la semaine, des responsables des Bahamas ont fait une déclaration de faillite en vertu du chapitre 15 devant un tribunal fédéral de New York demandant à un juge de respecter un effort de liquidation qui avait commencé dans la nation insulaire.

Le problème est la filiale de FTX connue sous le nom de « FTX Digital » qui n'est pas impliquée dans l'affaire du chapitre 11 des États-Unis dans laquelle les Bahamas affirment que résident d'importants actifs de clients. Ray a écrit jeudi dans un dossier judiciaire que l'affaire du chapitre 15 devrait être consolidée devant le tribunal des faillites du Delaware.

Sources : déclaration de John Ray III, Austism Capital

Et vous ?

Êtes-vous surpris par ces révélations ?
Quelles sont les décisions dans la gestion de FTX sous Sam Bankman-Fried qui vous surprennent le plus ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Pierre Louis Chevalier
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 26/11/2022 à 16:09
Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
Contrairement à ce que croient certains, l'entreprise n'est pas une démocratie:

1. Il y a un chef qui a une vision, des objectifs pour son entreprise et il commande!

2. Les subalternes exécutent les ordres ou ils quittent le navire

3. Le chef peut se tromper ou être une m... incapable et dans ce cas il en paie le prix: Il fait faillite ou est viré par ses investisseurs

La seule question est donc pas de savoir si le mec dirigeait l'entreprise comme son fief personnel mais si l'entreprise était son fief personnel!!!
Tu n'as surtout pas lu l'article, tu fais parti des gens qui commentent juste en lisant le titre, tu es pathétique.
C'est pas ça le problème, le problème est autre, par exemple l'abus de bien social généralisé, c'est à dire utiliser les fonds de l'entreprise pour des dépenses personnelles.
L'article explique que la compta de cette entreprise est mensongère, ou pire qu'elle n'existe même pas ! Ou encore plus simple : 10 milliards de fonds détournés !

Bref ce présupposé "PDG" d'entreprise n'aurait pas été apte à passer un BEP comptable, c'est un baltringue, ou un abruti, ou un escroc, mais quand on lis ses propos qui ont étés publiés il y a peu, on devine que c'est tout à la fois, donc un guignol et un escroc
Ce qu'il a fait est condamnable, plusieurs années de prison, et l'enquête a été lancée. S'il est pas totalement stupide il n'a plus qu'à prendre les 10 milliards qu'il a détourné et aller se planquer au Costa Rica.
7  0 
Avatar de AoCannaille
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 29/11/2022 à 19:17
Citation Envoyé par Erviewthink Voir le message
Je parle du minimum vieillesse, ça ne devrait pas exister.
Je comprend que pour éviter de nourrir le pourcentage infime de parasite qu'il y a chez les travailleurs, tu préfères engraisser les financier, qui n'ont jamais travaillé de leur vie et qui sont du coup, par définition, des parasites dans leur extrême majorité.

Belle morale, j'imagine que tes parents sont fiers de toi.
7  0 
Avatar de Darkzinus
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 30/11/2022 à 10:06
Citation Envoyé par Erviewthink Voir le message
Je parle du minimum vieillesse, ça ne devrait pas exister.
D'ailleurs si quelqu'un d'affamé te croise il devrait te bouffer non ?
7  0 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 28/11/2022 à 19:27
Sauf que justement les vieux ne s'accumulent pas indéfiniment, sauf si la natalité tombait inexorablement jusqu'à 0. On obtient forcément un nouvel équilibre, certes moins favorable qu'avec une natalité plus élevée, mais tenable. Pareil pour les assurance qui peuvent avoir a augmenter leur prime pour couvrir un risque qui augmente. Ce qui fait que la Pyramide de Ponzi est illégale, c'est qu'aucun équilibre n'est possible. Elle tient provisoirement par sa croissance mais est techniquement condamnée a s'effondrer.
7  1 
Avatar de AoCannaille
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 29/11/2022 à 15:41
Citation Envoyé par Erviewthink Voir le message
Le système de retraite est une arnaque pure et dure elle fait croire aux gens qu'ils cotisent pour eux alors que ce n'est pas le cas sinon ils ne seraient pas obliger de "cotiser" c'est donc un ponzi. Tu n'es absolument pas sûr de toucher la totalité de ce que tu as "cotisé" tout au long de tes années de travail.
Regarde la vidéo en entier.

Il y a une chose de certaine, depuis le début et encore aujourd'hui, tu es CERTAIN de toucher plus que ce que tu as à cotiser. Pour 2 raisons :
- Ta pension retraite est indexée sur tes meilleures années
- les retraites, même si elles ne sont pas alignées sur l'inflation, la prennent en compte avec du retard. En prenant ça en compte sur 40 ans, un retraité d'aujourd'hui touche BIEN PLUS que ce qu'il a cotisé.

Et seules les réformes les unes après les autres essayent de détruire cet état de fait: Ralentissement des revalorisation, indexation sur de plus en plus d'année, allongement de la durée de cotisation...

Si ton seul argument contre la retraite c'est que tu as peur de ne pas toucher autant que ce que tu as cotisé, d'une part c'est juste faux, d'autre part, ce n'est pas en votant pour ceux qui veulent la détruire que ça va s'améliorer.

De toute façon, c'est simple, il n'existe aucune alternative plus équitable et humaine.
Tout ce qui est proposé à côté c'est d'engraisser des capitaliste qui sont pas content de pas pouvoir toucher aux centaines de milliards redistribuées sans faire intervenir de banque et qui n'ont aucun risque d'être engloutis par une crise financière. Crises qui se font de plus en plus fréquentes...
C'est à dire qu'en plus d'être moins équitable, moins humaine, la retraite par capitalisation est moins sûre.
6  0 
Avatar de Darkzinus
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 29/11/2022 à 16:48
Citation Envoyé par Erviewthink Voir le message
Je trouve plus juste de capitaliser de son côté, j'ai pas envie de payer une retraite à des feignants.
Tout retraité a cotisé c'est quoi ton histoire de fainéant ? Tu te sens concerné ? Les petites retraites concernent des salariés qui ont trimé en général et pas des personnes sur developpez.net sur leur temps de travail ... CQFD
7  1 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 29/11/2022 à 7:58
Ca n'a juste rien a voir. Tu as le droit de ne pas aimer le système de retraite, il n’empêche que ça ne correspond en rien à la définition d'une pyramide de Ponzi.
7  2 
Avatar de Waikiki
Membre averti https://www.developpez.com
Le 09/01/2023 à 17:07
C'était à prévoir et c'est pareil pour toutes les plateformes d'échanges en crypto.

Je comprend même pas que ces "investisseurs" aient pu accepter de passer par des plateformes qui restent propriétaire de leurs clefs privées,, tout ça pour gagner y quoi, un peu de facilité et de pseudo sécurité dans les transactions ? (Je dis pseudo sécurité dans le sens ou c'est plateformes n'apportent pas plus de sécurité à la blockchain).

Je suis qu'on pourrait trouver un équivalent s'appliquant aux cryptomonnaies et ces plateformes, de la citation de Benjamin Franklin « Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux ».
5  0 
Avatar de walfrat
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 10/01/2023 à 15:03
Citation Envoyé par daerlnaxe Voir le message
Personnellement je ne fais confiance à personne, mais il est juste de faire remarquer qu'une banque a aussi ses conditions d'utilisation et par exemple de mémoire il y a eu l'histoire de Cantona qui appelait à un retrait massif, les banques ont prévenu qu'elles ne délivreraient pas à tous les clients tout l'argent présent sur les comptes. En cas de faillite comme en cas de crise monétaire, une banque peut geler les retraits si je me souviens bien. Maintenant je ne sias pas si on peut dire que l'argent appartient à la banque mais en cas de gros problèmes, l'épargnant lambda figure dans les derniers à pouvoir récupérer son argent, et s'il le peut.

On a peut être des mécaniques supplémentaires pour préserver les petits épargnants en France, il faudrait demander à un expert du domaine. C'est le côté dématérialisé le problème, ça peut réserver des surprises.
De mémoire, les banques ont une obligations légales de garder un certain montant de liquidités disponible. En revanche ce n'est clairement pas 100%. Je ne suis pas certain si c'est les banques ou le gouvernement qui peut décider de geler les retraits.

Citation Envoyé par Erviewthink Voir le message
Lmao parce que tu crois que l'argent que tu mets à la banque t'appartient ? Tu ne peux déjà pas retirer tout ton argent comme tu veux, et tu dois justifier des grosses dépenses, je préfère faire confiance à des geeks qu'aux escrocs du système bancaire qui devraient être en taule 15 fois après toutes leurs magouilles et les crises économiques qu'ils ont créé.
Bah vas y, et perd la totalité de ton argent comme c'est arrivé à ces gens là.

Etre un geek ne fait pas de toi une personne plus honnête qu'un banquier.
5  0 
Avatar de Bubu017
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 11/01/2023 à 15:32
Citation Envoyé par Erviewthink Voir le message
La loi c'est la raison officielle pas officieuse, incroyable d'être si naïf que ça.
Un banquier est forcément quelqu'un de malhonnête au contraire d'un geek . Donc je préfère faire confiance à quelqu'un d'humain. Excuse moi d'avoir des principes.
Ce genre de réflexion stupide comme quoi un banquier n'est pas humain ... pas d'amalgame c'est ça ?
Un geek forcément honnête ? et après c'est toi qui dit aux autres de ne pas être naïf ? Pitié j'espère sincèrement que tu es un troll parce qu'à force de te lire on perd des neurones.
5  0