IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Un document judiciaire révèle que FTX doit de l'argent à plus d'un million de personnes et plusieurs régulateurs dans le monde ont ouvert une enquête
Pour faire la lumière sur cette affaire

Le , par Bill Fassinou

117PARTAGES

4  0 
Chaque jour apporte désormais son lot de révélations dans l'affaire FTX, depuis que la bourse de cryptomonnaies a déposé le bilan. Les documents judiciaires déposés par FTX dans le cadre de sa faillite indiquent que l'entreprise pourrait avoir plus d'un million de créanciers. En outre, les régulateurs du monde entier s'intéressent de près à ces événements et plusieurs d'entre eux ont ouvert une enquête. Les documents fournissent de nouveaux détails sur l'échelle tentaculaire et la complexité de la faillite de FTX, un effondrement spectaculaire qui a précipité plusieurs autres entreprises dans la faillite.

L'affaire FTX est la dernière en date d'une série d'événements fâcheux qui donnent du crédit aux affirmations selon lesquelles les cryptomonnaies sont une escroquerie. Après s'est déclarée en faillite le vendredi dernier, FTX US a cherché à se placer sous la protection de l'article 11 de la loi américaine sur les faillites. Cette disposition permet à une entreprise d'éviter d'avoir à rembourser des dettes si elle déclare sa faillite sous la protection de cet article. Cette décision, qui a suscité des critiques virulentes, suggérait que FTX a définitivement perdu tout l'argent de ses investisseurs et que ces derniers étaient dans l'incapacité de les récupérer un jour.

Lundi, FTX a déposé auprès d'un tribunal des documents entrant dans le cadre de son dépôt de bilan et ces nouvelles pièces ont mis en évidence l'ampleur de la crise de liquidités qui a précipité sa descente aux enfers. « FTX a été confronté à une grave crise de liquidités qui a nécessité le dépôt de ces dossiers en urgence vendredi dernier », a déclaré la bourse de cryptomonnaies. Selon le dépôt du tribunal, "FTX et ses 130 sociétés affiliées doivent faire face à au moins 100 000 créanciers, mais ce nombre pourrait atteindre plus d'un million". La plupart des créanciers étaient des clients des sociétés de Sam Bankman-Fried, ancien PDG de FTX.



Ces chiffres ont été divulgués, car FTX a demandé que plusieurs sociétés du groupe FTX déposent une liste consolidée des principaux créanciers, plutôt que des listes séparées. Les documents confirment également que FTX a réagi à une cyberattaque le 11 novembre, après avoir déclaré samedi avoir constaté des "transactions non autorisées" sur sa plateforme. Le dépôt indique que la bourse de cryptomonnaies était en contact avec des dizaines de régulateurs mondiaux et qu'elle avait nommé cinq nouveaux administrateurs indépendants dans chacune de ses principales sociétés, y compris sa société de négociation sœur Alameda Research.

FTX a engagé "Alvarez & Marsal" comme conseiller financier et a déclaré avoir été en contact avec le bureau du procureur des États-Unis, la Securities and Exchange Commission (SEC), la Commodity Futures Trading Commission (CFTC) et des dizaines d'organismes de réglementation fédéraux, étatiques et internationaux au cours des 72 dernières heures. Plusieurs agences fédérales et d'État ont lancé ou élargi des enquêtes sur la société, dont le ministère américain de la Justice, la Commission des valeurs mobilières des États-Unis, la Commission des valeurs mobilières des Bahamas et la Financial Crimes Investigation Branch des Bahamas.

Les autres acteurs du secteur des cryptomonnaies ont rapidement pris leurs distances par rapport à FTX, mais des dizaines d'entreprises ont été exposées à la bourse et les conséquences sont lourdes pour les investisseurs. Le courtier américain en cryptomonnaies Genesis Trading aurait 175 millions de dollars bloqués sur FTX et n'a pas d'autre choix que de suspendre les retraits pour le moment. Mais rien n'indique qu'il pourra un jour récupérer ses fonds bloqués. Et le prêteur de cryptomonnaies BlockFi a reconnu avoir une exposition importante à FTX. Il prévoirait de licencier des travailleurs tout en se préparant à déposer son bilan.

AAX, une autre bourse de cryptomonnaies, a déclaré que "les retraits ont été suspendus pour éviter la fraude et l'exploitation". L'entreprise a déclaré avoir programmé une mise à jour de ses systèmes pour se protéger contre la fraude et les attaques malveillantes, qui ont été observées à la suite de la débâcle de FTX. Dans le même temps, le fonds spéculatif Ikigai a déclaré avoir perdu un montant non divulgué de l'argent des investisseurs dans FTX. La plateforme chinoise de cryptomonnaies Hbit Limited, filiale de New Huo Technology, a annoncé qu'elle a perdu une partie "impressionnante" des actifs des clients dans l'effondrement de FTX.

Hbit Limited a déclaré qu'elle n'a pas été en mesure de retirer 18 millions de dollars en cryptomonnaies de FTX, dont 13,2 millions représentaient des actifs de clients. Le fonds spéculatif Galois Capital a déclaré que la moitié de son capital est bloqué sur FTX ; il est probable que ces fonds soient perdus pour toujours. Plusieurs autres sociétés, dont Galaxy Digital, ont également été impactées par la chute brutale de FTX. Parallèlement, FTT, le jeton natif de FTX, a plongé d'environ 94 % la semaine dernière, tandis que le bitcoin a perdu 22 %. Globalement, l'ensemble du marché des cryptomonnaies est dans le rouge depuis plus d'une semaine.

Ken Griffin, fondateur et PDG du fonds spéculatif Citadel, a déclaré au Bloomberg New Economy Forum à Singapour : « FTX est l'une de ces tragédies absolues dans l'histoire des marchés financiers. Les gens vont perdre des milliards de dollars collectivement et cela sape la confiance dans tous les marchés financiers ». Mais Griffin n'a pas précisé si Citadel avait été exposé à FTX. Les retombées se sont jusqu'à présent limitées aux bourses de cryptomonnaies, aux fonds spéculatifs et aux courtiers, mais elles sont également présentes dans les discussions politiques générales. Les appels à la réglementation du secteur se sont multipliés.

Des membres du Congrès américain des deux partis demandent également que des mesures supplémentaires soient prises à la suite de l'effondrement. Selon la rumeur, certains législateurs parlent même de tenir des audiences, potentiellement d'ici la fin de l'année. Brad Sherman (D-Calif.), membre de la commission des services financiers de la Chambre des représentants des États-Unis, a déclaré dans un communiqué que l'effondrement de FTX est "une démonstration spectaculaire à la fois des risques inhérents aux actifs numériques et des faiblesses critiques de l'industrie qui s'est développée autour d'eux".

Le président de la commission bancaire du Sénat, Sherrod Brown (D-Ohio), et la sénatrice Elizabeth Warren (D-Mass.) font partie de ceux qui, au Congrès, demandent des enquêtes sur l'effondrement, ainsi que sur Sam Bankman-Fried, qui était un important donateur du parti démocrate. En outre, d'autres législateurs affirment que c'est l'ambiguïté réglementaire aux États-Unis qui a permis à FTX de se développer comme elle l'a fait en tant que bourse offshore. Ils ont appelé le Congrès ou les organismes de réglementation à fournir des directives plus claires pour que les bourses de cryptomonnaies puissent fonctionner.

Mardi, Michael Barr, vice-président de la Réserve fédérale des États-Unis, s'est dit préoccupé par les risques du secteur non bancaire pour lesquels la banque centrale américaine et les autres régulateurs ont une faible visibilité. « Cela inclut évidemment les activités en lien avec les cryptomonnaies, mais plus largement les risques dans les parties du système financier où nous n'avons pas une bonne visibilité, nous n'avons pas une bonne transparence, nous n'avons pas de bonnes données. Cela peut créer des risques qui se répercutent sur le système financier que nous régulons », a-t-il déclaré à la commission bancaire du Sénat américain.

Bankman-Fried, fondateur et ancien PDG de FTX, a déclaré dans un tweet mardi que son principal objectif était de "bien faire pour les clients". « Je contribue ce que je peux à le faire. Je rencontre en personne les régulateurs et je travaille avec les équipes pour faire ce que nous pouvons pour les clients », a-t-il tweeté. Selon certaines sources, les autorités américaines et bahaméennes avaient discuté de la possibilité de faire venir Bankman-Fried aux États-Unis pour l'interroger. En effet, la branche internationale de la bourse FTX est une entreprise déclarée aux Bahamas, pays dans lequel Bankman-Fried vit également.

Bankman-Fried aurait tenté de lever des fonds auprès d'investisseurs pendant le week-end pour rembourser les clients de FTX. Cette démarche de Bankman-Fried intervient après que la société a demandé la protection de la loi sur les faillites et qu'il a démissionné de son poste de PDG. Certains critiques estiment qu'il pourrait juste s'agir d'une mise en scène de la part de l'ancien PDG de FTX. Dans une interview avec le New York Times publiée tard lundi, Bankman-Fried a déclaré qu'il avait développé son entreprise trop rapidement et qu'il n'avait pas remarqué les signaux d'alarme à la bourse.

Source : Dépôt de FTX devant le tribunal des faillites des États-Unis pour le District du Delaware (PDF)

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?

Voir aussi

L'effondrement de FTX incite d'autres sociétés de cryptomonnaies à suspendre les retraits, une grande partie des fonds de certaines entreprises serait bloquée sur FTX

Après l'effondrement du marché des NFT, krach historique des cryptomonnaies, le jeton natif de la plateforme FTX plonge de 80 % et entraîne l'ensemble du marché dans sa chute

FTX aurait puisé dans les comptes de ses clients pour financer des paris risqués, préparant ainsi sa chute, la bourse de cryptomonnaies aurait prêté 10 milliards de dollars à une société sœur

Le fondateur de la plateforme crypto FTX aurait secrètement transféré 10 Mds $ de fonds clients à sa société Alameda Research, dont une grande partie a depuis disparu

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Pierre Louis Chevalier
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 26/11/2022 à 16:09
Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
Contrairement à ce que croient certains, l'entreprise n'est pas une démocratie:

1. Il y a un chef qui a une vision, des objectifs pour son entreprise et il commande!

2. Les subalternes exécutent les ordres ou ils quittent le navire

3. Le chef peut se tromper ou être une m... incapable et dans ce cas il en paie le prix: Il fait faillite ou est viré par ses investisseurs

La seule question est donc pas de savoir si le mec dirigeait l'entreprise comme son fief personnel mais si l'entreprise était son fief personnel!!!
Tu n'as surtout pas lu l'article, tu fais parti des gens qui commentent juste en lisant le titre, tu es pathétique.
C'est pas ça le problème, le problème est autre, par exemple l'abus de bien social généralisé, c'est à dire utiliser les fonds de l'entreprise pour des dépenses personnelles.
L'article explique que la compta de cette entreprise est mensongère, ou pire qu'elle n'existe même pas ! Ou encore plus simple : 10 milliards de fonds détournés !

Bref ce présupposé "PDG" d'entreprise n'aurait pas été apte à passer un BEP comptable, c'est un baltringue, ou un abruti, ou un escroc, mais quand on lis ses propos qui ont étés publiés il y a peu, on devine que c'est tout à la fois, donc un guignol et un escroc
Ce qu'il a fait est condamnable, plusieurs années de prison, et l'enquête a été lancée. S'il est pas totalement stupide il n'a plus qu'à prendre les 10 milliards qu'il a détourné et aller se planquer au Costa Rica.
4  0 
Avatar de mith06
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 18/11/2022 à 12:05
La S.E.C est elle complice?
https://cryptoast.fr/liens-troubles-...-gary-gensler/
0  0 
Avatar de binarygirl
Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
Le 26/11/2022 à 13:01
Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
Contrairement à ce que croient certains, l'entreprise n'est pas une démocratie
Et le bitcoin non plus... Contrairement à ce que croient certains.

Le simple fait qu'un pet de Elon Musk puisse faire dévisser le cours est là pour rappeler la fragilité du dispositif.

Je suis toujours étonnée que ce genre de boîte existe, car on sait comment elles finissent. On peut comprendre que des spéculateurs soient à fond dedans, mais on comprend moins que des gens risquent leurs économies d'une vie dans ce mirage technologique. Pour l'instant la crypto a une fonction quasi exclusivement spéculative.
Mais la spéculation n'équivaut pas à créer de la valeur.
Dans l'état actuel des choses le bitcoin ne joue pas le rôle d'une monnaie, qui est de favoriser les échanges de biens et services.
Et alors on se demande bien pourquoi et comment il remplacerait les monnaies dites "centralisées", fiat etc. Je n'ai pas encore compris quel est le problème que le bitcoin va résoudre, c'est plutôt le bitcoin qui est un problème.

La vision de Bruce Schneier me paraît assez juste, on ne fait que déplacer la "confiance" vers la technologie, l'algo etc.
On est dans une période d'exubérance qui rappelle le dotcom boom au tournant des années 2000, aujourd'hui les mots "tendance" sont crypto, blockchain et IA. Ça suffit à convaincre les foules à investir dans le vide.
0  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 26/11/2022 à 20:51
Citation Envoyé par binarygirl Voir le message
Le simple fait qu'un pet de Elon Musk puisse faire dévisser le cours est là pour rappeler la fragilité du dispositif.
Ce n'est pas propre au bitcoin, un tweet d'Elon Musk peut faire monter ou descendre n'importe quelle action en bourse. (des actionnaires s'emballent pour un rien)
On l'a vu avec Signal.
0  0 
Avatar de Anselme45
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 26/11/2022 à 12:17
L'ancien PDG de FTX dirigeait l'entreprise comme son fief personnel
Contrairement à ce que croient certains, l'entreprise n'est pas une démocratie:

1. Il y a un chef qui a une vision, des objectifs pour son entreprise et il commande!

2. Les subalternes exécutent les ordres ou ils quittent le navire

3. Le chef peut se tromper ou être une m... incapable et dans ce cas il en paie le prix: Il fait faillite ou est viré par ses investisseurs

La seule question est donc pas de savoir si le mec dirigeait l'entreprise comme son fief personnel mais si l'entreprise était son fief personnel!!!
0  5