IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

L'effondrement de FTX incite d'autres sociétés de cryptomonnaies à suspendre les retraits,
Une grande partie des fonds de certaines entreprises serait bloquée sur FTX

Le , par Bill Fassinou

140PARTAGES

3  0 
En dehors des pertes liées à l'effondrement de la bourse FTX, les investisseurs en cryptomonnaies pourraient également avoir du mal à entrer en possession de l'argent qu'ils ont placé sur d'autres plateformes. La plateforme d'échange de cryptomonnaies BlockFi a annoncé qu'il ne pouvait plus exercer ses activités comme d'habitude et a interrompu les retraits de ses clients après l'effondrement de FTX. La bourse AAX a déclaré qu'elle suspendait "les retraits afin d'éviter la fraude et l'exploitation". En outre, le fonds de cryptomonnaies Ikigai a déclaré avoir perdu une partie de l'argent des investisseurs dans FTX. Il a également suspendu les retraits.

L'effondrement de FTX a révélé de nombreuses irrégularités dans la façon dont les fonds spéculatifs et les bourses de cryptomonnaies gèrent l'argent des clients. Avant la débâcle, FTX était considérée comme l'un des lieux d'échange de cryptomonnaies les plus sûrs au monde. FTX était classée comme la quatrième plus grande bourse de cryptomonnaies, raison pour laquelle sa chute brutale a de lourdes conséquences. Elle était utilisée par un grand nombre de fonds spéculatifs, ce qui signifie que plusieurs gestionnaires peuvent avoir de l'argent bloqué sur la bourse. Eh bien, certains fonds ont commencé par avouer cela à leurs investisseurs.

La plateforme d'échange de cryptomonnaies BlockFi a déclaré vendredi qu'elle ne pouvait pas mener ses activités comme d'habitude et qu'elle limiterait son activité à la suite de l'effondrement de FTX. La société a déclaré dans un tweet que le "manque de clarté" autour de la situation actuelle de FTX signifiait qu'elle allait mettre en pause les retraits des clients. Elle a également demandé aux clients de ne pas effectuer de dépôts sur son portefeuille ou ses comptes d'intérêt. BlockFi n'a pas fourni davantage de précision, laissant les investisseurs dans un flou total quant à la question de savoir si leurs actifs étaient bloqués sur FTX.



« Nous partagerons plus de détails dès que possible. Nous avons l'intention de communiquer aussi fréquemment q possible, mais nous prévoyons que cela sera moins fréquent que ce à quoi nos clients et autres actionnaires sont habitués », a déclaré la plateforme d'échange de cryptomonnaies dans son message jeudi. Le tweet de BlockFi est intervenu deux jours seulement après que la fondatrice et directrice de l'exploitation Flori Marquez a tweeté un message selon lequel "tous les produits de BlockFi sont pleinement opérationnels". Elle a précisé qu'il s'agissait d'une entité indépendante jusqu'au mois de juillet de l'année prochaine.

BlockFi et FTX US ont annoncé en juillet dernier que les sociétés avaient conclu un accord selon lequel FTX US fournirait à BlockFi une facilité de crédit de 400 millions de dollars, ce qui donnerait également à la bourse de cryptomonnaies le droit d'acquérir BlockFi. Le prix de l'acquisition dépendrait de certaines conditions. Ces conditions comprenaient l'autorisation donnée à BlockFi par la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis d'exploiter un service générateur de revenus dans le pays, l'atteinte d'au moins 10 milliards de dollars d'actifs clients au moment où FTX US exercerait son option et le revenu annuel de BlockFi.

Si ces conditions étaient remplies, FTX US devrait dépenser jusqu'à 240 millions de dollars pour acquérir BlockFi. Si les conditions n'étaient pas remplies, BlockFi aurait pu être vendu pour un montant aussi bas que 15 millions de dollars. Marquez semblait faire référence à cet accord dans son fil Twitter de mardi, en disant que BlockFi était une "entité commerciale indépendante" et en notant que l'accord du prêteur était avec FTX US, et non FTX international. Cette opération semble avoir été remise en question après la révélation que FTX, la société mondiale liée à FTX US, avait un trou de 10 milliards de dollars dans ses livres.

AAX, une autre bourse de cryptomonnaies, a déclaré que "les retraits ont été suspendus pour éviter la fraude et l'exploitation". L'entreprise a déclaré avoir programmé une mise à jour de ses systèmes pour se protéger contre la fraude et les attaques malveillantes, qui ont été observées à la suite de la débâcle de FTX. Dans le même temps, le fonds spéculatif Ikigai a déclaré avoir perdu un montant non divulgué de l'argent des investisseurs dans FTX. Et la plateforme chinoise de cryptomonnaies Hbit Limited, filiale de New Huo Technology, a annoncé qu'elle a perdu une partie "impressionnante" des actifs des clients dans l'effondrement de FTX.

La société chinoise a annoncé qu'elle n'avait pas été en mesure de retirer 18 millions de dollars en cryptomonnaies de FTX, dont 13,2 millions représentaient des actifs de clients. La mauvaise gestion des dirigeants de FTX a plongé tout le marché des cryptomonnaies dans le rouge depuis environ deux semaines. Le bitcoin se négocie désormais sous la barre des 17 000 dollars et d'autres cryptomonnaies populaires comme l'ETH et Solana ont également dégringolé. La capitalisation totale du marché est descendue la semaine dernière à moins de 900 milliards de dollars, un niveau qui a été vu pour la dernière fois à la fin de 2020.

Pour rappel, FTX a secrètement transféré, ou prêté, jusqu'à 10 milliards de dollars de fonds de clients à sa société sœur Alameda Research et quelque chose comme 1 ou 2 milliards de dollars de ces fonds ont disparu. Le PDG de FTX, Sam Bankman-Fried, de toute évidence aux Bahamas, a contesté la caractérisation selon laquelle les fonds ont été secrètement transférés, mais n'a pas offert d'autre explication ou de compte pour les fonds prétendument manquants. Le lien entre FTX et Alameda a été révélé le 2 novembre, alors que Bankman-Fried avait fait croire au monde entier que les deux entreprises étaient exploitées séparément.



Lorsque cette affiliation entre les sociétés de Bankman-Fried a été révélée, des milliers d'investisseurs se sont dépêchés pour retirer leur argent, mettant ainsi FTX dans une situation de banqueroute. Environ 5 milliards de dollars de demande de retraits auraient été émis en seulement 24 heures, mais FTX ne disposait pas de cet argent. La bourse a été obligée de suspendre les retraits. C'est ainsi que le chaos a commencé. Le FTT, le jeton natif de FTX, a entamé une descente aux enfers. Le jeton natif de FTX, dont le prix avoisinait les 26 dollars au début du mois de novembre, peut désormais être obtenu pour environ 1,38 dollar.

Au cours des 12 derniers mois, la capitalisation du marché des cryptomonnaies a baissé d'au moins 2 000 milliards de dollars. Pendant ce temps, Bankman-Fried, connu sur Twitter sous le nom de SBF, a timidement tweeté le message "WHAT HAPPENE..." dans une série de messages d'un caractère. Les analystes s'attendent à ce que le "D" tombe d'une minute à l'autre. Après la crise, Binance a tenté de racheter FTX, avant de se rétracter. Elle a invoqué "la diligence raisonnable de l'entreprise, ainsi que les derniers rapports concernant la mauvaise gestion des fonds des clients et les enquêtes présumées des agences américaines".

FTX ferait l'objet d'une enquête de la part de la SEC et du ministère américain de la Justice. La SEC s'intéresserait également à Coinbase Global et à Binance. En attendant que ces enquêtes fassent la lumière sur la débâcle de FTX, Bankman-Fried a démissionné la semaine dernière et la bourse a déposé le bilan en invoquant le chapitre 11 de la loi américaine sur les finances auprès d'un tribunal fédéral du Delaware. Mais cela ne concerne que FTX US, Alameda Research, et environ 130 sociétés affiliées. Il faut noter que certains critiques considèrent cette annonce comme une tentative de Bankman-Fried d'échapper à ses responsabilités.

Ce fameux chapitre 11 de la loi américaine sur les finances permet à une entreprise d'éviter d'avoir à rembourser des dettes si elle déclare sa faillite sous la protection de cet article. FTX se protège après avoir placé l'agent des investisseurs dans des paris risqués. Le fonds spéculatif Galois Capital a déclaré que la moitié de son capital est restée bloquer sur FTX ; il est possible que ces fonds soient perdus à jamais. De nombreuses autres sociétés ont également été impactées par la chute brutale de FTX. Parmi les autres, citons Genesis Trading et Galaxy Digital de Michael Novogratz. D'autres annonces pourraient suivre dans les prochains jours.

Sources : BlockFi, AAX

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?

Voir aussi

Le fonds spéculatif Galois Capital admet que la moitié de son capital est bloqué sur la bourse de cryptomonnaies FTX après son effondrement, il est possible que ces fonds soient perdus pour toujours

Le fondateur de la plateforme crypto FTX aurait secrètement transféré 10 Mds $ de fonds clients à sa société Alameda Research, dont une grande partie a depuis disparu

Après l'effondrement du marché des NFT, krach historique des cryptomonnaies, le jeton natif de la plateforme FTX plonge de 80 % et entraîne l'ensemble du marché dans sa chute

FTX aurait puisé dans les comptes de ses clients pour financer des paris risqués, préparant ainsi sa chute, la bourse de cryptomonnaies aurait prêté 10 milliards de dollars à une société sœur

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Pierre Louis Chevalier
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 26/11/2022 à 16:09
Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
Contrairement à ce que croient certains, l'entreprise n'est pas une démocratie:

1. Il y a un chef qui a une vision, des objectifs pour son entreprise et il commande!

2. Les subalternes exécutent les ordres ou ils quittent le navire

3. Le chef peut se tromper ou être une m... incapable et dans ce cas il en paie le prix: Il fait faillite ou est viré par ses investisseurs

La seule question est donc pas de savoir si le mec dirigeait l'entreprise comme son fief personnel mais si l'entreprise était son fief personnel!!!
Tu n'as surtout pas lu l'article, tu fais parti des gens qui commentent juste en lisant le titre, tu es pathétique.
C'est pas ça le problème, le problème est autre, par exemple l'abus de bien social généralisé, c'est à dire utiliser les fonds de l'entreprise pour des dépenses personnelles.
L'article explique que la compta de cette entreprise est mensongère, ou pire qu'elle n'existe même pas ! Ou encore plus simple : 10 milliards de fonds détournés !

Bref ce présupposé "PDG" d'entreprise n'aurait pas été apte à passer un BEP comptable, c'est un baltringue, ou un abruti, ou un escroc, mais quand on lis ses propos qui ont étés publiés il y a peu, on devine que c'est tout à la fois, donc un guignol et un escroc
Ce qu'il a fait est condamnable, plusieurs années de prison, et l'enquête a été lancée. S'il est pas totalement stupide il n'a plus qu'à prendre les 10 milliards qu'il a détourné et aller se planquer au Costa Rica.
4  0 
Avatar de mith06
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 18/11/2022 à 12:05
La S.E.C est elle complice?
https://cryptoast.fr/liens-troubles-...-gary-gensler/
0  0 
Avatar de binarygirl
Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
Le 26/11/2022 à 13:01
Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
Contrairement à ce que croient certains, l'entreprise n'est pas une démocratie
Et le bitcoin non plus... Contrairement à ce que croient certains.

Le simple fait qu'un pet de Elon Musk puisse faire dévisser le cours est là pour rappeler la fragilité du dispositif.

Je suis toujours étonnée que ce genre de boîte existe, car on sait comment elles finissent. On peut comprendre que des spéculateurs soient à fond dedans, mais on comprend moins que des gens risquent leurs économies d'une vie dans ce mirage technologique. Pour l'instant la crypto a une fonction quasi exclusivement spéculative.
Mais la spéculation n'équivaut pas à créer de la valeur.
Dans l'état actuel des choses le bitcoin ne joue pas le rôle d'une monnaie, qui est de favoriser les échanges de biens et services.
Et alors on se demande bien pourquoi et comment il remplacerait les monnaies dites "centralisées", fiat etc. Je n'ai pas encore compris quel est le problème que le bitcoin va résoudre, c'est plutôt le bitcoin qui est un problème.

La vision de Bruce Schneier me paraît assez juste, on ne fait que déplacer la "confiance" vers la technologie, l'algo etc.
On est dans une période d'exubérance qui rappelle le dotcom boom au tournant des années 2000, aujourd'hui les mots "tendance" sont crypto, blockchain et IA. Ça suffit à convaincre les foules à investir dans le vide.
0  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 26/11/2022 à 20:51
Citation Envoyé par binarygirl Voir le message
Le simple fait qu'un pet de Elon Musk puisse faire dévisser le cours est là pour rappeler la fragilité du dispositif.
Ce n'est pas propre au bitcoin, un tweet d'Elon Musk peut faire monter ou descendre n'importe quelle action en bourse. (des actionnaires s'emballent pour un rien)
On l'a vu avec Signal.
0  0 
Avatar de Anselme45
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 26/11/2022 à 12:17
L'ancien PDG de FTX dirigeait l'entreprise comme son fief personnel
Contrairement à ce que croient certains, l'entreprise n'est pas une démocratie:

1. Il y a un chef qui a une vision, des objectifs pour son entreprise et il commande!

2. Les subalternes exécutent les ordres ou ils quittent le navire

3. Le chef peut se tromper ou être une m... incapable et dans ce cas il en paie le prix: Il fait faillite ou est viré par ses investisseurs

La seule question est donc pas de savoir si le mec dirigeait l'entreprise comme son fief personnel mais si l'entreprise était son fief personnel!!!
0  5