IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Le fondateur d'Amazon, Jeff Bezos, s'engage à donner la majeure partie de sa fortune
Pour lutter contre le changement climatique et réduire les inégalités

Le , par Bill Fassinou

104PARTAGES

9  0 
Jeff Bezos, fondateur et ancien PDG d'Amazon, a confié lors d'une récente interview avec CNN qu'il souhaitait faire don de la plus grande partie de sa fortune, d'environ 124 milliards de dollars, à des œuvres de charité. Il a laissé entendre que l'argent pourrait être utilisé dans la lutte contre le changement climatique et la réduction des inégalités sociales. Par le passé, Bezos a été critiqué pour ne pas avoir promis de consacrer sa fortune à des œuvres caritatives. Cette annonce est sans doute une réponse à ses détracteurs, même si elle manque de précisions.

Après l'investisseur Warren Buffett, le fondateur de Microsoft Bill Gates et l'ex-femme de Bezos, MacKenzie Scott, et de nombreuses autres personnes ultrariches, c'est au tour de Jeff Bezos lui-même d'annoncer qu'il fera don de la plus grande partie de sa fortune à des œuvres caritatives. Lors de l'entretien, Bezos, qui s'exprimait aux côtés de sa compagne, la journaliste devenue philanthrope Lauren Sánchez, a déclaré que le couple "se donne les moyens de donner cet argent". En outre, interrogé sur son intention de faire don de la majorité de sa fortune de son vivant, le fondateur d'Amazon a répondu : « oui, je le veux ».

Bezos a révélé ses projets après avoir fait don de 100 millions de dollars à la star de la musique country et philanthrope Dolly Parton pour qu'elle les utilise à des fins caritatives. Parton a reçu cet argent dans le cadre du prix Courage & Civility créé par Bezos. Il s'agit de la troisième récompense de ce type, après celles accordées au chef Jose Andrés, qui a dépensé une partie de l'argent pour préparer des repas pour les Ukrainiens, et à Van Jones, défenseur du climat. Selon Bezos, le trait d'union entre les lauréats du prix Courage & Civility est leur capacité à rassembler de nombreuses personnes pour résoudre de grands défis.



« Je me sens honoré de pouvoir faire partie de ce qu'ils font pour le monde », a déclaré Bezos. Il a ajouté que l'unité est un trait qui sera nécessaire pour faire face au changement climatique. Il l'a répété à plusieurs reprises lorsqu'il a critiqué les politiciens et les médias sociaux pour avoir amplifié la division. Bezos s'est déjà engagé à verser 10 milliards de dollars sur 10 ans, soit environ 8 % de sa valeur nette actuelle, au Bezos Earth Fund, dont Sánchez est le coprésident. Selon la fondation, l'une des principales priorités de ce fonds est la réduction de l'empreinte carbone du ciment et de l'acier de construction.

Il y a en outre l'incitation des régulateurs financiers à prendre en compte les risques liés au climat, le développement des technologies de données et de cartographie pour surveiller les émissions de carbone et la création à grande échelle de puits de carbone naturels à base de plantes. Cette décision a été prise après que Bezos et d'autres entrepreneurs ont été critiqués pour avoir dépensé de vastes sommes d'argent dans des voyages dans l'espace au lieu de résoudre des problèmes sur Terre. Amazon a également été critiqué dans le passé par ses employés pour ses résultats en matière de changement climatique.

Toutefois, pour cette nouvelle initiative, le plus grand défi de Bezos pourrait être de trouver comment distribuer sa fortune. Il a refusé d'indiquer un pourcentage précis ou de fournir des détails concrets sur la façon dont elle serait dépensée. Bien qu'il soit la quatrième personne la plus riche du monde, selon l'index des milliardaires de Bloomberg, Bezos s'est abstenu de fixer un montant cible à donner de son vivant. Bezos est devenu l'une des personnes les plus riches de la planète après qu'Amazon, le détaillant en ligne qu'il a fondé en 1994, est devenu un phénomène mondial, et aujourd'hui le leader mondial du commerce électronique.

Amazon fait partie des plus de 300 entreprises qui se sont engagées à réduire leur empreinte carbone d'ici à 2040, conformément aux principes de l'accord de Paris sur le climat, même si l'empreinte d'Amazon a augmenté de 18 % en 2021, en raison d'un boom du commerce électronique dû à la pandémie de la Covid-19. La prise en compte par Amazon de son propre effet sur le climat reflète son impact démesuré sur tout, des débats sur la syndicalisation à la politique antitrust, où la société a attiré un énorme niveau d'examen de la part des régulateurs, des législateurs et des groupes de la société civile.

Bezos a quitté son poste de directeur général d'Amazon en 2021, mais reste président de son conseil d'administration. Il possède également le journal Washington Post et la société de tourisme spatial Blue Origin. Bezos a comparé sa stratégie philanthropique aux efforts qu'il a déployés pendant des années pour construire un grand moteur de commerce électronique et de cloud computing qui a fait de lui l'une des personnes les plus puissantes au monde. « La partie difficile est de trouver comment le faire avec un effet de levier », a-t-il déclaré, laissant entendre que même s'il donne ses milliards, il cherche toujours à maximiser son rendement.

« Ce n'est pas facile. Construire Amazon n'a pas été facile. Il a fallu beaucoup de travail, un tas de coéquipiers très intelligents, des coéquipiers qui travaillent dur, et je trouve - et je pense que Lauren trouve la même chose - que la charité, la philanthropie, est très similaire. Il y a un tas de façons dont je pense que vous pourriez faire des choses inefficaces, aussi. Il faut donc y réfléchir soigneusement et il faut avoir des gens brillants dans l'équipe ». L'approche méthodique de Bezos en matière de dons contraste fortement avec celle de son ex-femme, qui a fait don de près de 4 milliards de dollars à 465 organisations en moins d'un an.

Pendant que Bezos élabore leurs plans pour l'immense richesse de Bezos, de nombreuses personnes aux moyens plus modestes se préparent à ce que les économistes craignent comme un ralentissement économique prolongé. Le mois dernier, Bezos a lancé un avertissement à ses abonnés sur Twitter, leur recommandant de "fermer les écoutilles". « Ce conseil s'adressait aussi bien aux chefs d'entreprise qu'aux consommateurs », a déclaré Bezos lors de l'interview, suggérant que les particuliers envisagent de reporter l'achat d'articles coûteux qu'ils convoitaient, ou que les entreprises ralentissent leurs acquisitions et leurs dépenses d'investissement.

« Supprimez une partie du risque. Gardez un peu de poudre sèche sur la main. Un tout petit peu de réduction des risques pourrait faire la différence pour cette petite entreprise, si nous sommes confrontés à des problèmes économiques encore plus graves. Il faut jouer un peu sur les probabilités. Nombreux sont ceux qui ressentent actuellement les effets de la crise », a-t-il ajouté. Mais, en tant qu'optimiste, il estime que le rêve américain "est et sera encore plus accessible à l'avenir", prévoyant que, du vivant de Bezos, "les voyages dans l'espace pourraient devenir largement accessibles au public".

Cependant, les vols de fusées constituent une grande source de pollution. Selon les spécialistes, ces fusées carburent à un mélange de méthane et d'oxygène liquides. Lorsque la combustion du méthane est libérée dans l'atmosphère, il forme du CO2, un gaz à effet de serre. En décembre dernier, un rapport a établi que l'empreinte carbone d'un trajet de 11 minutes dans l'espace avec la société Blue Origin est supérieure à celle émise durant toute la vie d'un individu parmi les plus pauvres. Cette statistique résume parfaitement la répartition inégale entre ceux qui causent des dommages climatiques et ceux qui en souffrent.

En juillet 2019, il avait déclaré : « j'investis ma fortune dans l'espace parce que je pense que nous détruisons la terre ». Selon Bezos, les entreprises et les industries lourdes ont assez pollué la terre et il est temps de leur trouver un nouveau terrain de jeu. « En envoyant les entreprises, en particulier les industries lourdes en dehors de la terre, nous cesserons ainsi de la polluer et nous la transformerons en une zone résidentielle », a-t-il déclaré cette année-là. À moins d'investir dans des sources d'énergies propres pour les fusées, l'extension des voyages dans l'espace au grand public pourrait s'avérer catastrophique pour la Terre.

Bien que le vœu de Bezos soit peu précis, c'est la première fois qu'il annonce son intention de donner la majeure partie de son argent. Les critiques ont reproché à Bezos de ne pas avoir signé le Giving Pledge, une promesse faite par des centaines de personnes parmi les plus riches du monde de donner la majorité de leur fortune à des causes caritatives.

Par ailleurs, les propos de Bezos interviennent à un moment où l'on apprend qu'Amazon pourrait licencier cette semaine jusqu'à 11 000 employés. Cette suppression d'emplois serait l'une des plus importantes de l'histoire de l'entreprise. Elle toucherait le département Amazon Devices, la division de vente au détail et les ressources humaines. La répartition par pays n’a pas été spécifiée.

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Que pensez-vous de la décision de Jeff Bezos de faire don d'une partie de sa fortune ?
Selon vous, ce don servira-t-il réellement les causes mentionnées par Bezos ? Ou s'agit-il d'un subterfuge ?
Selon vous, les ultrariches sont-ils les personnes les mieux adaptées pour conduire la lutte contre les inégalités sociales ?
Selon vous, la lutte contre le changement climatique et la démocratisation des voyages dans l'espace vont-elles ensemble ? Ou s'agit-il de deux objectifs qui s'opposent ?

Voir aussi

L'empreinte carbone d'un trajet de 11 minutes dans l'espace avec la société de Jeff Bezos, serait supérieur à celle émise durant toute la vie d'un individu parmi les plus pauvres

« J'investis ma fortune dans l'espace parce que je pense que nous détruisons la terre », a déclaré Jeff Bezos

Amazon prévoit de licencier jusqu'à 10 000 collaborateurs cette semaine, soit l'une des plus importantes réductions du personnel de son histoire

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de fodger
Membre averti https://www.developpez.com
Le 15/11/2022 à 15:36
Sachant que son entreprise contribue largement au consumérisme irraisonné, et donc à accroître la pollution (emballages, renvois gratuits...) c'est du bon foutage de gueule.
5  0 
Avatar de virginieh
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 15/11/2022 à 15:42
Oui enfin tous ces ultrariches, ils "donnent" leur fortune a des ONG qu'ils contrôlent et leur servent à faire du lobbying ou financer des projets tout en réduisant leurs impôts. C'est que de l'évasion fiscale mêlée d'hypocrisie.

La gemme de l'article tout de même :
En juillet 2019, il avait déclaré : « j'investis ma fortune dans l'espace parce que je pense que nous détruisons la terre ».
Bien sûr, c'est pas comme s'il faisait partie de ceux qui appuient sur l’accélérateur en ce qui concerne la destruction de la planète. Mais bon freiner ça rapporte pas d'argent.

5  1 
Avatar de Jules34
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 15/11/2022 à 16:52
Tel le bon vieux Bill, Jeff s'apprête à rentrer dans le glorieux monde des affaires conduite sous couvert d'"action humanitaire" a buts lucratifs

Comprendre : faire du lobbying à tout va pour favoriser ses propres boîtes, faire des profits tout en échappant à l'impôt... j'en passe et des meilleures. La philantropie n'existe pas à cette échelle au USA.

Et ce qu'ils veulent le plus... c'est l'influence. A votre avis pourquoi la fondation Gate est en passe de devenir la première contributrice de l'OMS ? Certainement pas pour allonger votre espérance de vie...
4  0 
Avatar de smarties
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 15/11/2022 à 16:37
Il s'engage aussi à payer correctement les impôts et donc arrêter l'évasion fiscale ?
2  0 
Avatar de pierre-y
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 15/11/2022 à 17:23
C'est le même discours que Bill Gate alors que dans les faits c'est une manière de placer son pognons et de payer moins d'impôts. Ca ne va pas plus loin que ça.
2  0 
Avatar de totozor
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 16/11/2022 à 7:47
Citation Envoyé par fodger Voir le message
Sachant que son entreprise contribue largement au consumérisme irraisonné, et donc à accroître la pollution (emballages, renvois gratuits...) c'est du bon foutage de gueule.
Tu oublies à l'exploitation des plus précaires en les pressant comme des citrons.

Il est en train de nous dire qu'il va dépenser des sous pour permettre à ceux qu'il exploite (et qu'il a essayé d'empêcher de se syndiquer) à avoir plus de droits sociaux?
C'est quand même mignon les milliardaires, ils ont plein d'idées pour dénoncer et corriger leurs propres agissements.
Et certains vont se réjouir de leur générosité.
A la fin il va ajouter un système de contrainte en plus pour interdire à ses livreurs de pisser dans des bouteilles sans relâcher leurs délais de livraisons. Mais il fait ça pour leur bien, vous vous rendez compte de la charge de ses gens qui sont obligés de se soulager à leur volant.
2  0 
Avatar de HaryRoseAndMac
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 15/11/2022 à 15:24
La majeure partie de sa fortune va se retrouver dans des ONG et autres entreprises foireuses qui n'ont été créée que pour se faire de l'argent ...

La boucle est bouclée.
Il aurait été plus intelligent d'aider tous les entrepreneurs qui se lancent, les Freelances, ... Avec tout cet argent, plutôt que de le gaspiller inutilement.

Bon nombre de gens n'attendent que ça, d'avoir un coup de pouce financier, pour pouvoir recruter, faire grossir leur boite, ...
Au lieu de ça, des gens vont avoir leur boite deux ans et fermer boutique et donc, l'humanité va se priver de gens talentueux qui n'avaient pas la chance d'avoir le bon réseau, les bons amis, ... pour pouvoir faire passer leurs entreprises à un autre niveau.
2  1 
Avatar de apicus
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 15/11/2022 à 16:15
ça me fait toujours rigoler quand, à grand renfort de déclarations publiques, on affirme, en y croyant dur comme fer, que l'on va donner toute sa fortune etc...
Ce serait mieux en premier de ne pas piquer l'argent dans nos poches (pour ce qui est du volet des inégalités sociales) et deuxio de ne pas polluer, consommer des ressources à outrances (espace, voitures électriques...)
Bien essayé Jeff !
1  0 
Avatar de mith06
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 15/11/2022 à 14:56
Il tombe à pic cet article !!
0  0