IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

« Réparez vos entreprise ou le congrès s'en chargera », indique un sénateur à Elon Musk
Après que le milliardaire se soit moqué de ses inquiétudes concernant la vérification payante sur Twitter

Le , par Stéphane le calme

102PARTAGES

13  0 
Le sénateur Ed Markey (D-MA) a déclaré à Elon Musk : « Réparez vos entreprises. Ou le Congrès le fera », après que Musk a répondu de manière sarcastique aux préoccupations du sénateur concernant les faux comptes vérifiés sur Twitter et a suggéré que le vrai compte de Markey « ressemble à une parodie ».

Tout a commencé par une décision d'Elon Musk sur la coche bleue qui était accordée aux célébrités et aux journalistes vérifiés par la plate-forme, précisément pour empêcher les usurpations d'identité : n'importe qui pouvait désormais en obtenir une, à condition d'avoir un téléphone, une carte de crédit et 8 dollars par mois.

Musk a affirmé que son plan « est le seul moyen de vaincre les bots et les trolls ». L'experte en sécurité Runa Sandvik s'est montrée sceptique. « Curieux de savoir comment cela va fonctionner, sûrement que certains bots et trolls vont payer pour bénéficier des coches bleues aussi (peut-être avec des cartes de crédit volées) », a écrit Sandvik en réponse à Musk.

Musk a ensuite expliqué qu'il pensait que son plan « détruirait les robots », car « si un compte Blue payant se livre à des spams/des escroqueries, ce compte sera suspendu. Essentiellement, cela augmente le coût du crime sur Twitter de plusieurs ordres de grandeur ». Il a également déclaré que Twitter commencera à utiliser « une étiquette secondaire sous le nom pour quelqu'un qui est une figure publique, ce qui est déjà le cas pour les politiciens ».

Faire payer la vérification pourrait permettre aux escrocs de se faire plus facilement passer pour de vraies personnes, même si les escrocs n'obtiennent pas de coches bleues. Si une personne vérifiée perd sa coche parce qu'elle ne paie pas pour Twitter Blue, un escroc pourrait se faire passer pour cette personne, et il n'y aurait pas de compte vérifié à pointer pour prouver que le compte de l'escroc est factice.

C'est dans ce contexte que le sénateur Ed Markey découvre avec stupeur qu'il est facile de se faire passer pour lui sur Twitter. Vendredi, Markey a envoyé un tweet contenant un lien vers une lettre qu'il a écrite à Musk, critiquant le nouveau Blue à 7,99 $ par mois avec abonnement de vérification (fonctionnalité qui a été, rappelons-le, suspendue). La lettre cite un rapport du Washington Post qui détaille comment un journaliste a pu créer facilement un faux compte vérifié se faisant passer pour Markey et appelle Musk à résoudre le problème : « Un journaliste de @washingtonpost a pu créer un compte vérifié en se faisant passer pour moi - je demande des réponses à @elonmusk qui fait passer les profits avant les gens et sa dette avant d'arrêter la désinformation. Twitter doit expliquer comment cela s'est produit et comment éviter que cela ne se reproduise ».


Très joueur, Elon Musk a rétorqué « Peut-être parce que votre compte réel ressemble à une parodie ? Et pourquoi y a-t-il un masque sur votre photo de profil ? » (en référence à la photo de profil du sénateur sur Twitter qui le montre portant un couvre-visage).


Markey n'a pas trop apprécié la réponse de Musk et a averti que le Congrès pourrait prendre des mesures contre Musk et ses nombreuses entreprises s'il ne clarifiait pas les choses : « L'une de vos entreprises est sous le coup d'un décret de consentement de la FTC. Le gendarme de la sécurité automobile NHTSA enquête sur une autre pour avoir tué des gens. Et vous passez votre temps à choisir des combats en ligne », écrit Markey. « Réparez vos entreprises. Ou le Congrès le fera ».


Les inquiétudes du sénateur concernant l'usurpation d'identité sur Twitter ne sont pas sans fondement. Après que Twitter a déployé la possibilité de paver son chemin vers la coche bleue de vérification sur une vague de faux comptes vérifiés se faisant passer pour des utilisateurs de haut niveau a inondé la plate-forme. Un compte se faisant passer pour Nintendo a publié une image de Mario renversant l'oiseau bleu, tandis qu'un autre prétendant être LeBron James a faussement affirmé qu'il prévoyait de quitter les Lakers de Los Angeles.

La plupart de ces comptes ont depuis été supprimés, mais certains sont restés en ligne pendant une longue période, ce qui pourrait nuire à la marque – ou à la personne – dont ils ont usurpé l'identité. Musk a annoncé plus tard que Twitter allait suspendre définitivement les comptes des utilisateurs qui se font passer pour d'autres sur la plate-forme, mais les faux comptes persistaient, obligeant Twitter à fermer suspendre toutes les inscriptions au service Blue.

Bien que Markey ne représente évidemment pas tout le Congrès, les démocrates garderont leur contrôle sur le Sénat après les élections de mi-mandat. Markey fait également partie d'un certain nombre de comités qui pourraient affecter l'entreprise Tesla appartenant à Musk – y compris le Comité du commerce, des sciences et des transports – et a soulevé des inquiétudes concernant le logiciel de conduite Full Self-Driving du constructeur de véhicules électriques à plusieurs reprises dans le passé.

Les demandes du sénateur adressées au PDG de Twitter

Le sénateur Edward J. Markey (D-Mass.), Membre du comité du commerce, des sciences et des transports, a envoyé aujourd'hui une lettre au PDG de Twitter, Elon Musk, demandant à l'entreprise d'expliquer les procédures en place pour son processus de vérification de la « coche bleue ». La requête intervient après qu'un journaliste du Washington Post a obtenu avec succès le pseudo Twitter « @realedmarkey » et a acheté le compte avec une vérification « coche bleue » indiquant que le compte a été vérifié, car il appartenait à une « personne notable du gouvernement ». Dans sa lettre à l'entreprise, le sénateur Markey a exhorté à rendre des comptes et a souligné que les pratiques de vérification laxistes de l'entreprise compromettent la capacité des utilisateurs à être des consommateurs critiques d'actualités et d'informations sur la plate-forme, y compris de la part d'agents publics, et risquent de propager la désinformation.

« Apparemment, en raison des pratiques de vérification laxistes de Twitter et du besoin apparent d'argent, n'importe qui pourrait payer 8,00 $ et se faire passer pour quelqu'un sur votre plate-forme. Vendre la vérité est dangereux et inacceptable. Twitter doit expliquer comment cela s'est produit et comment il empêchera que cela ne se reproduise », a écrit le sénateur Markey dans sa lettre à Musk.

« Des garanties telles que la coche bleue de Twitter permettaient autrefois aux utilisateurs d'être des consommateurs intelligents et critiques de nouvelles et d'informations sur la place publique mondiale de Twitter », a poursuivi le sénateur. « Mais votre prise de contrôle de Twitter, l'imposition rapide et aléatoire de changements de plate-forme, la suppression des garanties contre la désinformation et le licenciement d'un grand nombre d'employés de Twitter ont accéléré la descente de Twitter dans le Far West des médias sociaux. C'est inacceptable. Twitter et ses dirigeants ont la responsabilité envers le public de s'assurer que la plate-forme ne devienne pas un terrain fertile pour la manipulation et la tromperie ».

Malgré la résiliation par Twitter de Twitter Blue et la vérification payante de la coche bleue peu de temps après la publication de l'article du Washington Post et la prolifération des comptes d'imposteurs, le sénateur Markey a demandé à la direction de Twitter de fournir des réponses aux questions suivantes :
  1. Quel a été le processus de Twitter pour émettre une vérification par coche bleue payante d'un compte Twitter ? Quel a été le processus de Twitter pour émettre la vérification d'un compte qui est "remarquable dans le gouvernement, les actualités, le divertissement ou une autre catégorie désignée" sur votre plate-forme ? Veuillez décrire les étapes internes de Twitter qui étaient censées être suivies pour ces processus.
  2. En quoi le processus de vérification par coche bleue payant diffère-t-il du processus de vérification gratuit qui l'a précédé ?
  3. Comment le journaliste du Washington Post a-t-il pu obtenir la vérification d'un faux compte Twitter du sénateur Ed Markey ? Plus précisément, Twitter n'a-t-il pas suivi ses politiques internes de vérification payante et, si oui, lesquelles ? Si Twitter a suivi ces politiques, veuillez expliquer comment le système de Twitter a néanmoins permis au journaliste d'obtenir la vérification du faux compte.
  4. Twitter envisage-t-il de réintroduire un système de vérification ? Si oui, veuillez expliquer comment cela fonctionnera, s'il sera gratuit ou payant, et comment cela empêchera la vérification des faux comptes

Source : lettre du sénateur

Et vous ?

Que pensez-vous de la réaction d'Elon Musk lorsque le sénateur lui a fait part de ses inquiétudes concernant les coches bleues et l'usurpation d'identité ?
La réaction d'Ed Markey qui menace Elon Musk d'actions du congrès vous semble-t-elle proportionnée ? Dans quelle mesure ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de pmithrandir
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 16/11/2022 à 20:50
Enfin... Les devs dans le monde entier ont les même habitudes.

Tu ne peux pas les prendre pour des divas pendant 5 ans et leur proposer l esclavage facilement.

En plus, les bons ont souvent des opportunités quoi qu'il arrive et parfois assez d'argent pour créer leurs opportunités.

Bref avec ce genre de message il va sûrement arriver a un tiers qui reste.. mais ça m'étonnerait qu'il garde les meilleurs.

Et attendons nous a voir pointer un produit twitter like dans les 2 mois par quelques dizaines d'employés le codage a déjà du commencer et je ne doute pas qu'un ou deux fond soit prêt à mettre quelques centaines de millions dedans.

Mastodon de par sa philosophie ne pourra jamais faire l'affaire donc il y a une place a prendre.
13  0 
Avatar de pmithrandir
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 16/11/2022 à 10:25
Je pense que le gars a fait une erreur
Et même en France tous les salariés ont une obligation de retenu et de loyauté envers leur entreprise.
Donc un licenciement aurait été validé je pense.

La il faut regarder le contexte.
On a un mec qui prétend mieux faire que twitter depuis plusieurs années.
A peine arrivé dans une boîte en état correct mais pas top, il mène une politique inhabituelle dont les résultats a court terme sont désastreux.
Au passage, au lieu d'accuser la hiérarchie passée des errements il n hésite pas à mettre en doute les compétences techniques des équipes et la qualité des produits. Or la qualité n'a jamais été un frein sur Twitter.

Il me paraît normal que les équipes lui fasse faux bond.

C'est dailleur pur cela que je pense qu'il va se prendre une belle claque dans les 2 mois avec une faillite retentissante. Parce que sans employé on ne produit plus... Et que sans voix discordante on fonce dans le mur a coup sur.

Je ne donne pas cher de Tesla aussi. Parce que là il est en train de politiser son discours, ce qui aux Etats Unis peut facilement te priver de subventions, de soutien... Et de ventes.

Quand il humilié un député en public... Il ne peut pas gagner derrière.

On verra alors que Tesla est valorisé 10 a 100 fois trop cher.
https://www.lesechos.fr/industrie-se...bourse-1358541

Cette boîte ne peut pas valoir 100 fois plus que Renault. Soyons sérieux.

La chute sera brutale je pense.
11  0 
Avatar de Pyramidev
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 16/11/2022 à 17:44
Du coup, parmi ceux qui sont en congés, ceux qui ne lisent pas leurs courriels du boulot seront automatiquement virés ?

Très peu de développeurs voudront rester chez Twitter. Ceux qui cliqueront sur le lien le feront probablement car ils essaieront de trouver un autre job avant d'être virés.
Plus aucun développeur ne voudra postuler chez Twitter.
Soit Elon Musk est totalement idiot, soit son but est de détruire Twitter.
11  0 
Avatar de SimonKenoby
Membre actif https://www.developpez.com
Le 15/11/2022 à 11:24
Tiens, je croyais que Elon Musk était un grand défenseur de la liberté d'expression? N'avait-il pas dis il y a quelques moi que n'importe qui pouvait le critiquer? On commence déjà a voir les limites de sa "liberté d'expression".
14  4 
Avatar de pmithrandir
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 18/11/2022 à 20:57
Explique moi pourquoi un dev bon irait bosser
Beaucoup d'heure
Pour un chef impulsif
Sans stratégie compréhensible
En gerant un existant sans soutien

Un bon boulot de dev c'est selon moi
Un projet intéressant
Des collègues intéressants
Une roadmap compréhensible et tenable
Entre 30 et 40h de travail max
Un management a l écoute
Un équilibre vie perso vie pro tenable dans le temps.

Pour moi les devs qui ont le choix fuieront cette ambiance toxique qui ne coche aucune de ces cases.
11  1 
Avatar de PomFritz
Membre averti https://www.developpez.com
Le 16/11/2022 à 23:50
ça m'a toujours bien fait marrer ces grands patrons donneurs de leçons sur le temps de travail. Ces types ont une armée de personnel qui s'occupe tous leurs petits problèmes sur un simple claquement de doigt. Beaucoup de gens pourraient en faire plus dans les mêmes conditions. Il faut faire attention à l'intérêt que sucite ce genre de taré qui risque de faire école pour s'aligner.
8  0 
Avatar de pmithrandir
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 18/11/2022 à 8:45
Et ce qui était prédis continue de se passer.

Quand les équipes coeur et les senior qui pilote et coach tout le monde s'en vont... Tu es dans la merde comme manager.

C'est pas avec des junior ou les employés qui ne trouvent rien de mieux que tu crée un produit exceptionnel.

L'exemple de toxicité ce la relation mise en place en quelques jours est presque jouissif. Ça devrait couper les couilles de tous les managers mettant EM sur un piédestal.

Au final... Un manager sans son équipe ne peut pas grand chose.
8  0 
Avatar de pmithrandir
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 20/11/2022 à 10:03
Au passage ça commence à râler chez les employés de twitter en Europe.
Il semble que recevoir un email disant

Conformément à votre volonté exprimée en ne cliquant pas sur "yes" dans l'email... Vous êtes licencié avec un préavis de 3 mois...

Ne soit pas une procédure de licenciement valide.

Sans rire.

Au passage ça démontre encore le modèle toxique de management.
Alors qu'il devrait s'activer a réussir la séparation avec les employés et gérer la boîte... Pour lui éviter de perdre des centaines de millions en procès... Il joue a faire de la code review.

Dans les 2 cas il n'a pas a jouer les petites mains.. mais a mettre en place des moyens pour que ça fonctionne.

Son incapacité a le faire est assez affligeante.

En même temps... Ça occupe vachement cette nouvelle série. Y a plein de rebondissement je trouve!
9  1 
Avatar de Erviewthink
Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 30/11/2022 à 8:56
Le premier point c'est que les enfants ne devraient pas avoir accès à twitter. Les parents sont irresponsables de laisser leurs enfants sur une plateforme comme celle-ci.
9  1 
Avatar de sanderbe
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 30/11/2022 à 21:31
Bonsoir

Citation Envoyé par walfrat Voir le message
Enfin, on a en France un principe "d'égalité des chances", quelque chose de très difficile à faire en vrai, mais dans tout les cas il faut bien une intervention de l'état dans l'éducation des enfants pour essayer de respecter un tant soit peu ce principe (ex : éducation obligatoire). Aussi imparfaite soit-elle, ça reste mieux que de tout confier aux parents. On parle de problème d'égalités des chances, mais certains parents ne sont pas spécialement plus riches que d'autres, ils sont juste beaucoup plus impliqués (voir trop) dans l'éducation de leurs enfant et le succès à l'école.

En soi si on veut être un peu plus précis, on peut dire qu'une partie de l'éducation se faire hors cercle familial à travers les relations sociales, en particulier avec les enseignant et les collèges de classe. Une grosse partie du programme scolaire constitue de la "culture général" mais j'ai plus de mal honnêtement à y voir une "éducation" dedans au sens où on l'entend dans le cadre ce tes propos et ma réponse.
L'état instruit. Les parents éduquent.

Les enfants sont de qui ? Des parents ou de l'état ? On devrait parler d'instruction nationale et non pas d'éducation nationale.
8  0