IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Twitter publie de nouvelles règles dans lesquelles il a supprimé ses politiques en matière de désinformation
Une décision qui apporte encore plus de confusion auprès des utilisateurs

Le , par Stéphane le calme

134PARTAGES

3  0 
Les règles de Twitter sous le nouveau PDG Elon Musk publiées lundi n'incluent pas de politiques sur la désinformation. Elon Musk a déclaré que les règles « évolueront avec le temps », mais telles qu'elles se présentent lundi, elles semblent offrir un squelette de politiques de sécurité plus simple que ce qui existait auparavant. Les nouvelles règles interdisent des actions telles que la glorification de la violence, la promotion du terrorisme, l'exploitation sexuelle des enfants et le harcèlement ciblé. Elles cherchent également à empêcher les utilisateurs de se faire passer pour d'autres et de publier les informations privées d'autres personnes.

Pendant des années, Twitter a été un chef de file dans la lutte contre la désinformation et la protection des élections. Il était souvent en avance sur ses pairs dans la création et l'application de nouvelles politiques, et c'était la première grande plate-forme à avoir banni l'ancien président Donald Trump après l'insurrection du Capitole, forçant les autres à lui emboîter le pas.

Mais les inquiétudes grandissent quant au fait que le tumulte au sein de Twitter au cours de la première semaine suivant son acquisition par Elon Musk pourrait affaiblir ses garanties pour les élections de mi-mandat.

Le Twitter de Musk a licencié des milliers d'employés dans toute l'entreprise la semaine dernière, les réductions du personnel ont affecté ses équipes de politique publique et de confiance et de sécurité, et des réductions importantes ont été faite dans la curation team, qui contribue à faire remonter des informations fiables sur la plate-forme sur les élections et autres événements d'actualité. Le chaos n'a été amplifié qu'au cours du week-end lorsque Twitter a semblé vouloir déployer pour la première fois, puis a décidé de reporter un plan controversé permettant à tout utilisateur de payer 8 dollars pour bénéficier du badge "vérifié" (une proposition qui, selon les critiques, aurait provoqué une confusion sur les comptes et les tweets dans lesquels les utilisateurs pourraient faire confiance).

Musk a promis de ne modifier aucune des politiques de contenu de Twitter avant la fin des élections de mi-mandat. Mais les changements qu'il a déjà apportés à l'entreprise les ont affaiblies et rendues vulnérables, a déclaré Paul Barrett, directeur adjoint du Stern Center for Business and Human Rights de l'Université de New York.

« L'ouragan de catégorie 5 induit par Musk sur Twitter a le potentiel de perturber les élections de mi-mandat », a déclaré Barrett, « parce qu'un grand nombre d'employés de Twitter qui, autrement, prêteraient attention à l'utilisation abusive de la plate-forme ont déjà été licenciés, craignent d'être les prochains sur le billot, ou sont distraits par le sort des collègues qui sont conduits à la porte ».

Tout a commencé par les parodies du compte d'Elon Musk...

Elon Musk a déclaré que les comptes Twitter se livrant à l'usurpation d'identité sans préciser clairement qu'il s'agissait d'une parodie seront définitivement suspendus. Twitter avait précédemment émis un avertissement avant de suspendre les comptes, mais il n'y aurait désormais aucun avertissement, a-t-il annoncé. Un certain nombre de comptes qui ont changé leur nom en Elon Musk et se sont moqués du milliardaire ont déjà été suspendus ou placés derrière un panneau d'avertissement.

Le Twitter d'Elon Musk a une nouvelle règle à suivre pour tous ceux qui ont un compte sur Twitter, comme il l'a annoncé à partir de son propre compte :

Citation Envoyé par Elon Musk
À l'avenir, la poignée des utilisateurs de Twitter se livrant à l'usurpation d'identité sans spécifier clairement "parodie" sera définitivement bannie.

Auparavant, nous émettions un avertissement avant la suspension, mais maintenant que nous déployons une vérification généralisée, il n'y aura pas d'avertissement. Cela sera clairement identifié comme une condition pour s'inscrire à Twitter Blue. Tout changement de nom entraînera la perte temporaire de la coche vérifiée.

Plusieurs comptes qui avaient changé de nom pour refléter celui du nouveau propriétaire de Twitter ont été suspendus ou placés derrière un panneau d'avertissement, notamment ceux de la comédienne américaine Kathy Griffin et de l'ancien joueur de la NFL Chris Kluwe.

D'autres comptes, dont un parodiant l'ancien président américain Donald Trump par le comédien Tim Heidecker, doivent encore être suspendus.

Musk a précédemment déclaré qu'il s'opposait aux suspensions définitives de Twitter, y compris celle du compte officiel de Trump. Musk a déclaré la semaine dernière que les comptes suspendus ne seraient pas rétablis tant qu'il n'y aurait pas « un processus clair pour le faire ». Il a précisé qu'il ne suspendait pas le compte qui suivait son avion privé.

...et a conduit à une modification des politiques d'utilisation de Twitter

Les nouvelles « règles de Twitter » n'incluent pas certaines des politiques que la plate-forme avait en place avant que Musk ne reprenne la société dans le cadre de son acquisition de 44 milliards de dollars, y compris des règles pour atténuer la désinformation sur COVID-19 ou la désinformation de crise sur les zones en conflit, comme que l'Ukraine. Les règles stipulent que les utilisateurs ne peuvent pas utiliser les services de Twitter « dans le but de manipuler ou d'interférer dans l'élection d'autres processus civiques ».

Dans un billet de blog d'août, la société a défini des règles supplémentaires en place avant les élections, notamment l'étiquetage des « informations trompeuses » et la direction des utilisateurs vers des informations sur le vote avec des étiquettes. Ces règles ne semblaient pas être incluses dans les règles publiées lundi.

Citation Envoyé par règles de Twitter

L'objectif de Twitter est d'être au service de la conversation publique. La violence, le harcèlement et les autres types de comportements similaires découragent les personnes de s'exprimer et diminuent au bout du compte la valeur de la conversation publique mondiale. Nos règles visent à garantir que tout un chacun puisse participer à la conversation publique librement et en toute sécurité.

Sécurité

Violence : il est interdit de menacer de recourir à la violence à l'encontre d'une personne ou d'un groupe de personnes. Nous interdisons également toute apologie de la violence. Découvrez nos politiques en matière de menaces violentes et d'apologie de la violence.

Terrorisme/extrémisme violent : il est interdit de proférer des menaces de terrorisme ou d'extrémisme violent, ainsi que d'y inciter.

Exploitation sexuelle des enfants : nous avons une politique de tolérance zéro pour l'exploitation sexuelle des enfants sur Twitter.

Comportement inapproprié/harcèlement : il est interdit de se livrer à du harcèlement ciblé d'autres personnes, ainsi que d'inciter à le faire. Cela inclut le fait de souhaiter ou d'espérer qu'une personne subisse une blessure physique.

Conduite haineuse : il est interdit de menacer d'autres personnes, de les harceler et d'inciter à la violence envers elles sur la base de critères de race, d'origine ethnique, de nationalité, de caste, d'orientation sexuelle, de sexe, d'identité sexuelle, d'appartenance religieuse, d'âge, de handicap ou de maladie grave.

Auteurs d'attaques violentes : nous supprimerons tous les comptes gérés par des auteurs individuels d'attaques terroristes, extrémistes violentes ou violentes de masse, et pouvons également supprimer les Tweets diffusant des manifestes ou d'autres contenus réalisés par les auteurs.

Suicide ou conduite autodestructrice : il est interdit de promouvoir ou d'encourager le suicide ou les conduites autodestructrices.

Médias sensibles, notamment violence explicite et contenus pour adultes : il est interdit de publier des médias excessivement sanglants et de partager des contenus violents ou pour adultes dans des vidéos en direct ou dans des images de profil ou de bannière. Les médias montrant des violences et/ou agressions sexuelles sont également interdits.

Biens ou services illégaux ou réglementés : il est interdit d'utiliser notre service à des fins illicites ou pour la poursuite d'activités illégales. Cela inclut la vente et l'achat de biens ou services illégaux, ainsi que de certains types de biens ou services réglementés, et la facilitation de telles transactions.

Confidentialité

Informations privées : il est interdit de publier ou de poster des informations privées d'autres personnes (telles que des adresses et numéros de téléphone personnels) sans leur autorisation ou leur consentement exprès. Nous interdisons également de menacer de dévoiler des informations privées ou d'inciter d'autres personnes à le faire.

Nudité non consensuelle : il est interdit de publier ou de partager des photos ou vidéos intimes d'une personne réalisées ou diffusées sans son consentement.

Authenticité

Manipulation de la plate-forme et spam : il est interdit d'utiliser les services de Twitter d'une manière qui vise à supprimer ou à amplifier artificiellement des informations, et d'adopter un comportement qui manipule ou perturbe l'expérience des utilisateurs.

Intégrité civique : Il est interdit d'utiliser les services de Twitter dans le but de manipuler des élections ou d'interférer dans des élections ou dans d'autres processus civiques. Cela inclut la publication ou le partage de contenu susceptible d'empêcher la participation des électeurs ou de tromper les personnes sur les modalités de participation à un processus civique, notamment le moment et l'endroit où il a lieu.

Identités fallacieuses et trompeuses : il est interdit de se faire passer pour des personnes, des groupes ou des organisations d'une manière qui entraîne une méprise, une confusion ou une duperie des autres. Vous ne devez pas non plus utiliser de fausse identité d'une façon qui perturbe l'expérience des autres utilisateurs de Twitter.

Médias synthétiques ou manipulés : il est interdit de partager des médias synthétiques ou manipulés à des fins de tromperie et susceptibles de causer des préjudices. Par ailleurs, nous pouvons marquer les Tweets contenant des médias synthétiques et manipulés, afin de fournir plus de contexte et de permettre aux utilisateurs de juger de leur authenticité.

Droits d'auteur et marques déposées : il est interdit d'enfreindre les droits de propriété intellectuelle d'autrui, notamment les droits d'auteur et les marques déposées. Découvrez notre politique en matière de marques déposées et notre politique en matière de droits d'auteur.

Application des politiques et appels

Découvrez notre approche de l'application de nos politiques, notamment les conséquences potentielles des infractions à ces règles ou des tentatives de contournement des mesures prises, ainsi que la procédure d'appel.

Publicités de tiers dans le contenu vidéo

Il est interdit d'envoyer, de publier ou d'afficher sur nos services ou via ces derniers du contenu vidéo comportant des publicités de tiers, telles que des annonces vidéo pre‑roll ou des images de sponsoring, sans notre accord préalable.
En réponse à un journaliste sur Twitter pour savoir si les nouvelles règles signifient que Twitter n'applique plus ses politiques relatives à la désinformation, le responsable de la sécurité et de l'intégrité de Twitter, Yoel Roth, a répondu "non".

Le déploiement intervient dans un contexte d'inquiétudes généralisées des groupes de défenses des droits civiques concernant le risque d'augmentation des discours de haine et de désinformation sur Twitter sous Musk, sur la base des commentaires précédents du PDG qui a indiqué vouloir implémenter sa vision d'une plate-forme de « liberté d'expression » avec moins de mesures de modération de contenu en place.

Même avant de changer officiellement les politiques de Twitter, les dirigeants des groupes de défense ont critiqué les décisions de Musk de licencier le personnel de Twitter. Ils ont déclaré que ces changements de personnel rendraient difficile pour Twitter de modérer le contenu à un niveau acceptable, même si Musk ne modifiait pas les politiques.

Source : Twitter

Et vous ?

Que pensez-vous du fait que Twitter ait supprimé la désinformation de ses politiques d'utilisation ?
Êtes-vous surpris de voir l'entreprise le faire ? Dans quelle mesure ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de pmithrandir
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 16/11/2022 à 20:50
Enfin... Les devs dans le monde entier ont les même habitudes.

Tu ne peux pas les prendre pour des divas pendant 5 ans et leur proposer l esclavage facilement.

En plus, les bons ont souvent des opportunités quoi qu'il arrive et parfois assez d'argent pour créer leurs opportunités.

Bref avec ce genre de message il va sûrement arriver a un tiers qui reste.. mais ça m'étonnerait qu'il garde les meilleurs.

Et attendons nous a voir pointer un produit twitter like dans les 2 mois par quelques dizaines d'employés le codage a déjà du commencer et je ne doute pas qu'un ou deux fond soit prêt à mettre quelques centaines de millions dedans.

Mastodon de par sa philosophie ne pourra jamais faire l'affaire donc il y a une place a prendre.
13  0 
Avatar de pmithrandir
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 16/11/2022 à 10:25
Je pense que le gars a fait une erreur
Et même en France tous les salariés ont une obligation de retenu et de loyauté envers leur entreprise.
Donc un licenciement aurait été validé je pense.

La il faut regarder le contexte.
On a un mec qui prétend mieux faire que twitter depuis plusieurs années.
A peine arrivé dans une boîte en état correct mais pas top, il mène une politique inhabituelle dont les résultats a court terme sont désastreux.
Au passage, au lieu d'accuser la hiérarchie passée des errements il n hésite pas à mettre en doute les compétences techniques des équipes et la qualité des produits. Or la qualité n'a jamais été un frein sur Twitter.

Il me paraît normal que les équipes lui fasse faux bond.

C'est dailleur pur cela que je pense qu'il va se prendre une belle claque dans les 2 mois avec une faillite retentissante. Parce que sans employé on ne produit plus... Et que sans voix discordante on fonce dans le mur a coup sur.

Je ne donne pas cher de Tesla aussi. Parce que là il est en train de politiser son discours, ce qui aux Etats Unis peut facilement te priver de subventions, de soutien... Et de ventes.

Quand il humilié un député en public... Il ne peut pas gagner derrière.

On verra alors que Tesla est valorisé 10 a 100 fois trop cher.
https://www.lesechos.fr/industrie-se...bourse-1358541

Cette boîte ne peut pas valoir 100 fois plus que Renault. Soyons sérieux.

La chute sera brutale je pense.
11  0 
Avatar de Pyramidev
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 16/11/2022 à 17:44
Du coup, parmi ceux qui sont en congés, ceux qui ne lisent pas leurs courriels du boulot seront automatiquement virés ?

Très peu de développeurs voudront rester chez Twitter. Ceux qui cliqueront sur le lien le feront probablement car ils essaieront de trouver un autre job avant d'être virés.
Plus aucun développeur ne voudra postuler chez Twitter.
Soit Elon Musk est totalement idiot, soit son but est de détruire Twitter.
11  0 
Avatar de SimonKenoby
Membre actif https://www.developpez.com
Le 15/11/2022 à 11:24
Tiens, je croyais que Elon Musk était un grand défenseur de la liberté d'expression? N'avait-il pas dis il y a quelques moi que n'importe qui pouvait le critiquer? On commence déjà a voir les limites de sa "liberté d'expression".
14  4 
Avatar de pmithrandir
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 18/11/2022 à 20:57
Explique moi pourquoi un dev bon irait bosser
Beaucoup d'heure
Pour un chef impulsif
Sans stratégie compréhensible
En gerant un existant sans soutien

Un bon boulot de dev c'est selon moi
Un projet intéressant
Des collègues intéressants
Une roadmap compréhensible et tenable
Entre 30 et 40h de travail max
Un management a l écoute
Un équilibre vie perso vie pro tenable dans le temps.

Pour moi les devs qui ont le choix fuieront cette ambiance toxique qui ne coche aucune de ces cases.
10  1 
Avatar de natponch
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 12/11/2022 à 11:47
On va plutôt dire qu'il n'en a absolument rien à faire du devenir de twitter et son domaine d'activité d'origine en tant que réseau social. La seule partie qui l'intéresse c'est récupérer son argent à tout prix, qu'il a été "forcé" de dépenser à cause de sa folie des grandeurs et se croire au dessus de tout et tout le monde !
8  0 
Avatar de vohufr
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 14/11/2022 à 9:57
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Je pense que ça va être le chaos chez Twitter pendant encore 6 mois, 1 an, et après l'entreprise sera enfin rentable.
Il faut juste trouver les bonnes idées et les implémenter correctement.
Ben oui, en attendant, observons ce c****** milliardaire jouer avec les emplois de personnes qui doivent vivre et nourrir leur famille.
9  1 
Avatar de PomFritz
Membre averti https://www.developpez.com
Le 16/11/2022 à 23:50
ça m'a toujours bien fait marrer ces grands patrons donneurs de leçons sur le temps de travail. Ces types ont une armée de personnel qui s'occupe tous leurs petits problèmes sur un simple claquement de doigt. Beaucoup de gens pourraient en faire plus dans les mêmes conditions. Il faut faire attention à l'intérêt que sucite ce genre de taré qui risque de faire école pour s'aligner.
8  0 
Avatar de pmithrandir
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 18/11/2022 à 8:45
Et ce qui était prédis continue de se passer.

Quand les équipes coeur et les senior qui pilote et coach tout le monde s'en vont... Tu es dans la merde comme manager.

C'est pas avec des junior ou les employés qui ne trouvent rien de mieux que tu crée un produit exceptionnel.

L'exemple de toxicité ce la relation mise en place en quelques jours est presque jouissif. Ça devrait couper les couilles de tous les managers mettant EM sur un piédestal.

Au final... Un manager sans son équipe ne peut pas grand chose.
8  0 
Avatar de pmithrandir
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 20/11/2022 à 10:03
Au passage ça commence à râler chez les employés de twitter en Europe.
Il semble que recevoir un email disant

Conformément à votre volonté exprimée en ne cliquant pas sur "yes" dans l'email... Vous êtes licencié avec un préavis de 3 mois...

Ne soit pas une procédure de licenciement valide.

Sans rire.

Au passage ça démontre encore le modèle toxique de management.
Alors qu'il devrait s'activer a réussir la séparation avec les employés et gérer la boîte... Pour lui éviter de perdre des centaines de millions en procès... Il joue a faire de la code review.

Dans les 2 cas il n'a pas a jouer les petites mains.. mais a mettre en place des moyens pour que ça fonctionne.

Son incapacité a le faire est assez affligeante.

En même temps... Ça occupe vachement cette nouvelle série. Y a plein de rebondissement je trouve!
9  1