IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Le personnel de Twitter a reçu l'ordre de travailler 84 heures par semaine et les managers ont dormi au bureau le week-end
Alors qu'ils s'efforçaient de respecter les délais serrés d'Elon Musk

Le , par Stéphane le calme

188PARTAGES

15  0 
Le personnel de Twitter a accumulé beaucoup plus d'heures que d'habitude depuis qu'Elon Musk a pris le relais, selon un rapport. Cela survient alors que le personnel fait face à la menace imminente de licenciements dans le cadre de la refonte prévue de l'entreprise par le magnat de la technologie. Les responsables de Twitter ont dit à certains employés de travailler 12 heures par jour, sept jours sur sept (soit 84 heures par semaine) pour respecter les délais de Musk, selon le rapport qui a cité des communications internes. Aucune discussion quant aux heures supplémentaire n'a été abordée.

Par ailleurs, en fouillant les messages archivés dans les systèmes internes de l'entreprise, Elon Musk est tombé sur un message qui semble apporter du crédit à ses propos lorsqu'il estimait que Twitter cachait des informations relatives à la quantité de spams sur sa plateforme.


Le nouveau propriétaire de Twitter, Elon Musk, a pris avec lui plus de 50 de ses employés Tesla de confiance, principalement des ingénieurs logiciels de l'équipe Autopilot, dans son rachat de Twitter. Musk, PDG du constructeur automobile Tesla et du fabricant de fusées réutilisables SpaceX, a finalisé l'acquisition de Twitter pour 44 milliards de dollars le 28 octobre et y a rapidement pris ses marques. Il a immédiatement licencié le PDG, le directeur financier, les responsables des équipes politiques et juridiques de la société, et a également dissous le conseil d'administration de Twitter.

Selon les dossiers internes, les employés des autres sociétés de Musk sont désormais autorisés à travailler chez Twitter, dont plus de 50 de Tesla, deux de la Boring Company (qui construit des tunnels souterrains) et un de Neuralink (qui développe un interface cerveau-machine).

Certains des amis, conseillers et bailleurs de fonds de Musk, dont le chef de son family office Jared Birchall, le business angel Jason Calacanis et le directeur de l'exploitation fondateur de PayPal et capital-risqueur David Sacks, sont également impliqués. Il en va de même pour deux personnes qui partagent le nom de famille de Musk, James et Andrew Musk, qui ont travaillé respectivement chez Palantir et Neuralink.

Parmi les dizaines de personnes qu'Elon Musk a recrutés spécifiquement auprès de Tesla figurent : le directeur du développement logiciel Ashok Elluswamy, le directeur de l'ingénierie du pilote automatique et de TeslaBot Milan Kovac, le directeur principal de l'ingénierie logicielle Maha Virduhagiri; Pete Scheutzow, senior staff technical program manager, et Jake Nocon, qui fait partie de l'unité de surveillance de Tesla, en tant que responsable principal du renseignement de sécurité.

Nocon travaillait auparavant pour Uber et Nisos, une société de sécurité qui avait un contrat de plusieurs millions de dollars avec Tesla pour identifier les menaces internes et surveiller les critiques de la société.

Chez Twitter, Musk compte sur ses lieutenants et ses loyalistes pour décider qui et quoi retrancher ou garder sur le réseau social.

Il les presse également d'apprendre tout ce qu'ils peuvent sur Twitter le plus rapidement possible, du code source à la modération du contenu et aux exigences de confidentialité des données, afin qu'il puisse repenser la plate-forme, ont déclaré plusieurs employés de Twitter au cours du week-end.

Musk s'est présenté comme un absolutiste de la liberté d'expression, mais il doit équilibrer ces souhaits avec les lois et les réalités commerciales. Il a déclaré dans une lettre ouverte aux annonceurs la semaine dernière alors qu'il reprenait l'entreprise: « Twitter ne peut évidemment pas devenir un enfer libre pour tous, où tout peut être dit sans conséquences ».

On ne sait pas immédiatement comment les employés de Tesla devraient répartir leurs horaires entre le constructeur automobile et Twitter.

En règle générale, lorsque les employés de Tesla travaillent pour d'autres entreprises d'Elon Musk, généralement SpaceX ou la Boring Company, ils peuvent être payés par l'autre entreprise en tant que consultant. Certains des employés de Musk occupent des postes à temps plein dans plusieurs de ses entreprises. Par exemple, le vice-président des matériaux de Tesla, Charlie Kuehmann, est simultanément vice-président de SpaceX.

Selon deux employés de Tesla, à d'autres moments, les travailleurs du constructeur automobile électrique sont contraints de participer à des projets dans ses autres entreprises sans rémunération supplémentaire, car cela est considéré comme bon pour leur carrière ou parce que le travail est considéré comme une aide avec une partie liée à une opération ou projet.

Revues de code et services de 12 heures

Plusieurs employés de Twitter ont déclaré au cours du week-end que les employés de Tesla actuellement sur Twitter ont été impliqués dans la révision du code sur le réseau social, même si leurs compétences acquises en travaillant sur Autopilot et d'autres logiciels et matériels Tesla ne chevauchent pas directement les langages et les systèmes utilisés pour construire et entretenir le réseau social. Ces employés ont demandé à ne pas être nommés car ils ne sont pas autorisés à parler à la presse de questions internes et craignent des représailles.

Par exemple, la plupart des ingénieurs des constructeurs automobiles, même l'avant-gardiste Tesla, n'ont aucune expérience dans la conception et l'exploitation de moteurs de recherche et de plateformes largement accessibles au public.

Twitter a plusieurs bases de code avec des millions de lignes de code dans chacune, et une myriade de 10 millions ou même 100 millions ou plus de systèmes de requêtes par seconde (RPS) qui le sous-tendent. Chez Tesla, Python est l'un des langages de script préférés, et chez Twitter, les programmeurs ont largement utilisé Scala.

Twitter est également plus exposé aux réglementations internationales concernant le discours de haine et la confidentialité des données, par exemple, en particulier le règlement général sur la protection des données de l'Union européenne.

Les employés de Twitter qui étaient là avant que Musk ne prenne le relais ont déclaré qu'on leur avait demandé de montrer à ses équipes toutes sortes de documentations techniques, de justifier leur travail et celui de leurs équipes, et d'expliquer leur valeur au sein de l'entreprise. La menace de licenciement plane s'ils n'impressionnent pas, ont-ils déclaré.

Les employés ont dit qu'ils craignaient d'être licenciés sans motif ni avertissement, plutôt que d'être licenciés avec indemnité de départ. Certains craignent de ne pas pouvoir récolter les fruits des options d'achat d'actions dont l'acquisition est prévue la première semaine de novembre, selon la documentation de l'entreprise.

Pendant ce temps, les employés de Twitter ont déclaré qu'ils n'avaient pas encore reçu de plans spécifiques de Musk et de son équipe et qu'ils ignoraient en grande partie les éventuelles réductions d'effectifs au sein de leurs groupes, leurs budgets et leurs stratégies à long terme.

Cependant, Musk a fixé des délais presque impossibles pour certains éléments à faire.

Un projet immédiat consiste à repenser le logiciel d'abonnement de l'entreprise, surnommé Twitter Blue, et le système de vérification de l'entreprise (appelé parfois blue check pour la façon dont ils sont indiqués sur le service). Les employés disent que Musk veut que ce travail soit fait d'ici la première semaine de novembre. Les médias avaient précédemment signalé que Musk voulait facturer 20 $ par utilisateur et par mois, et ne donner des marques de vérification qu'aux comptes des utilisateurs qui sont des abonnés payants, et supprimerait la vérification des comptes qui ne paient pas pour Twitter Blue.

Au final, Elon Musk a opté pour une formule à 8 dollars par mois, énonçant un certain nombre d'avantage à disposer d'un tel type de compte.


Musk a également écrit que le prix de 8 dollars sera « ajusté par pays proportionnellement à la parité du pouvoir d'achat ». Le Twitter Blue remanié offrira « priorité dans les réponses, les mentions et les recherches, ce qui est essentiel pour vaincre les spams/les escroqueries », la possibilité de publier de longues vidéos et de l'audio, deux fois moins de publicités, et un « contournement du paywall pour les éditeurs désireux de travailler avec nous », a-t-il écrit. « Cela donnera également à Twitter une source de revenus pour récompenser les créateurs de contenu », a écrit Musk.

Les responsables de Twitter ont demandé à certains employés de prendre des services de 12 heures, sept jours sur sept, afin de respecter les délais serrés de Musk, selon les communications internes. Les ordres de sprint sont venus sans aucune discussion sur la rémunération des heures supplémentaires ou le temps de compensation, ou sur la sécurité de l'emploi. L'achèvement des tâches avant la date limite de la première semaine de novembre est considérée comme une question décisive pour leur carrière chez Twitter.

Dans une atmosphère de peur et de méfiance, de nombreux employés de Twitter ont cessé de communiquer entre eux sur les systèmes internes au sujet des problèmes liés au lieu de travail. De plus, certaines des chaînes Slack de Twitter sont devenues presque silencieuses, ont déclaré plusieurs employés.

Les responsables de Twitter, quant à eux, ont été invités à effectuer des évaluations des performances et à envoyer à l'équipe de Musk des listes des employés à conserver, ont déclaré des personnes familières avec les discussions.

Mais les managers eux-mêmes ressentent également la pression, certains racontant au New York Times qu'ils ont dormi dans les bureaux de Twitter vendredi et samedi.

Les hauts responsables de Twitter ont été invités à des réunions avec Musk et son équipe la semaine dernière au siège de Twitter à San Francisco, où ils ont été invités à décrire le travail de leur division, ont déclaré au Times deux personnes impliquées dans les réunions. Certains responsables de Twitter ont déclaré au quotidien qu'ils avaient l'impression d'être évalués.

Le Washington Post a rapporté que l'équipe de Musk prévoyait de supprimer environ un quart du personnel de Twitter lors d'une première série de licenciements, citant une personne familière avec les discussions qui ont eu lieu au siège de Twitter la semaine dernière.

Musk fouille dans les messages archivés dans le système

Pendant ce temps, Musk et son entourage se sont plongés dans les messages archivés dans les systèmes, recherchant ostensiblement des personnes à licencier et des budgets ou des projets à réduire. Dimanche, dans une démonstration de son accès illimité aux informations internes de l'entreprise, le PDG Elon Musk (qui se fait désormais appeler "Chief Twit" mais est officiellement PDG et unique directeur) a publié une capture d'écran à ses 112 millions d'abonnés répertoriés sur Twitter.

La capture d'écran illustrait les commentaires du responsable de la sécurité et de l'intégrité de Twitter, Yoel Roth, en mai 2022. À l'époque, Musk tentait de se retirer de son accord d'achat de Twitter pour 54,20 $ par action. Au tribunal et en public, Musk avait vivement accusé Twitter de falsifier les mesures, en particulier de minimiser la quantité de spam, de faux comptes et de robots nuisibles qui existent sur la plateforme.

Dans le message interne que Musk a rendu public, Roth a écrit de manière désobligeante sur une personne impliquée dans l'entreprise nommée Amir, et a également fait remarquer que si Amir continuait à lui raconter des foutaises, « mon itinéraire d'escalade est "les OKR d'Amir sont entièrement basés sur des mesures frauduleuses et il s'en fiche et essaie peut-être activement de cacher la balle". Faisant littéralement ce qu'Elon nous accuse de faire »


Musk a allégué dans un tweet que « le conseil d'administration de Wachtell et Twitter a délibérément caché cette preuve au tribunal ». Il a également semblé menacer de nouvelles poursuites judiciaires, écrivant: « Restez à l'écoute, plus à venir ... »

Source : Elon Musk

Et vous ?

Quelle lecture faites-vous de cette situation ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de AoCannaille
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 02/11/2022 à 10:31
Citation Envoyé par Madmac Voir le message
Le dernier scandale de Pfizer qui a été d'admettre qu'aucune recherche n'avait été fait pour confirmer que la vaccination stoppait la transmission. En dépit du battage publicitaire qui prétendait le contraire.
Change de média, dés le début Pfizer, et les autres labos, ont bien publié le fait qu'ils n'aient pas testé l'efficacité sur la transmission. Pour une raison simple, si on prend le temps de réfléchir 2 minutes : Tester la transmission implique de contaminer des humains à une maladie dont on a/avait aucun remède à ce moment donné.

Je n'ai absolument pas apprécié qu'on nous force à prendre ce vaccin en version Béta, mais faut arrêter de chercher des problème là où il n'y en avait pas...
16  1 
Avatar de pmithrandir
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 16/11/2022 à 20:50
Enfin... Les devs dans le monde entier ont les même habitudes.

Tu ne peux pas les prendre pour des divas pendant 5 ans et leur proposer l esclavage facilement.

En plus, les bons ont souvent des opportunités quoi qu'il arrive et parfois assez d'argent pour créer leurs opportunités.

Bref avec ce genre de message il va sûrement arriver a un tiers qui reste.. mais ça m'étonnerait qu'il garde les meilleurs.

Et attendons nous a voir pointer un produit twitter like dans les 2 mois par quelques dizaines d'employés le codage a déjà du commencer et je ne doute pas qu'un ou deux fond soit prêt à mettre quelques centaines de millions dedans.

Mastodon de par sa philosophie ne pourra jamais faire l'affaire donc il y a une place a prendre.
13  0 
Avatar de pmithrandir
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 16/11/2022 à 10:25
Je pense que le gars a fait une erreur
Et même en France tous les salariés ont une obligation de retenu et de loyauté envers leur entreprise.
Donc un licenciement aurait été validé je pense.

La il faut regarder le contexte.
On a un mec qui prétend mieux faire que twitter depuis plusieurs années.
A peine arrivé dans une boîte en état correct mais pas top, il mène une politique inhabituelle dont les résultats a court terme sont désastreux.
Au passage, au lieu d'accuser la hiérarchie passée des errements il n hésite pas à mettre en doute les compétences techniques des équipes et la qualité des produits. Or la qualité n'a jamais été un frein sur Twitter.

Il me paraît normal que les équipes lui fasse faux bond.

C'est dailleur pur cela que je pense qu'il va se prendre une belle claque dans les 2 mois avec une faillite retentissante. Parce que sans employé on ne produit plus... Et que sans voix discordante on fonce dans le mur a coup sur.

Je ne donne pas cher de Tesla aussi. Parce que là il est en train de politiser son discours, ce qui aux Etats Unis peut facilement te priver de subventions, de soutien... Et de ventes.

Quand il humilié un député en public... Il ne peut pas gagner derrière.

On verra alors que Tesla est valorisé 10 a 100 fois trop cher.
https://www.lesechos.fr/industrie-se...bourse-1358541

Cette boîte ne peut pas valoir 100 fois plus que Renault. Soyons sérieux.

La chute sera brutale je pense.
11  0 
Avatar de Pyramidev
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 16/11/2022 à 17:44
Du coup, parmi ceux qui sont en congés, ceux qui ne lisent pas leurs courriels du boulot seront automatiquement virés ?

Très peu de développeurs voudront rester chez Twitter. Ceux qui cliqueront sur le lien le feront probablement car ils essaieront de trouver un autre job avant d'être virés.
Plus aucun développeur ne voudra postuler chez Twitter.
Soit Elon Musk est totalement idiot, soit son but est de détruire Twitter.
11  0 
Avatar de escartefigue
Modérateur https://www.developpez.com
Le 02/11/2022 à 11:23
Citation Envoyé par Erviewthink Voir le message
Tu ne peux pas dire qu'un vaccin n'augmente pas la mortalité car et c'est un fait des gens peuvent mourir après l'injection d'un vaccin, si ils ne l'avaient pas reçu, ces personnes mortes ne le seraient pas si elles ne l'avaient pas reçu, donc un vaccin augmente la mortalité suite à son injection, c'est un fait, même si c'est minime.

Il faut arbitrer si le risque en vaut la chandelle, un personne jeune en bonne santé a peu de risque de mourir du covid donc se vacciner contre ce rhume est inutile pour une personne lambda.
Encore une fois lisez les études scientifiques au lieu de vous croire plus expert que les médecins et cessez de propager des rumeurs débiles, c'est honteux et même criminel.
13  3 
Avatar de SimonKenoby
Membre actif https://www.developpez.com
Le 15/11/2022 à 11:24
Tiens, je croyais que Elon Musk était un grand défenseur de la liberté d'expression? N'avait-il pas dis il y a quelques moi que n'importe qui pouvait le critiquer? On commence déjà a voir les limites de sa "liberté d'expression".
14  4 
Avatar de pmithrandir
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 18/11/2022 à 20:57
Explique moi pourquoi un dev bon irait bosser
Beaucoup d'heure
Pour un chef impulsif
Sans stratégie compréhensible
En gerant un existant sans soutien

Un bon boulot de dev c'est selon moi
Un projet intéressant
Des collègues intéressants
Une roadmap compréhensible et tenable
Entre 30 et 40h de travail max
Un management a l écoute
Un équilibre vie perso vie pro tenable dans le temps.

Pour moi les devs qui ont le choix fuieront cette ambiance toxique qui ne coche aucune de ces cases.
10  1 
Avatar de escartefigue
Modérateur https://www.developpez.com
Le 02/11/2022 à 11:06
Citation Envoyé par Madmac Voir le message
Les AntiVaxx ne manqueront pas de matériel pour allumer les membres du culte de Fauci. Augmentation généralisé de mortalité proportionnel au proportion de vacciné. Le dernier scandale de Pfizer qui a été d'admettre qu'aucune recherche n'avait été fait pour confirmer que la vaccination stoppait la transmission. En dépit du battage publicitaire qui prétendait le contraire.
La répétition compulsive de fausses informations ne les rend pas véridiques, elle ne fait que décrédibiliser son auteur, en l'occurrence Madmac.
Le vaccin contre le COVID, comme les autres vaccins du reste, n'augmente pas la mortalité, c'est tout le contraire.
Toutes les études montrent que le vaccin contre le COVID diminue au contraire très fortement les formes graves de COVID et le taux de mortalité.
Evidemment, pour le savoir, il faut s'intéresser aux études validées par la communauté scientifique et non aux rumeurs sans fondement. Bref, avoir l'esprit cartésien. Trop compliqué pour certains.

Les AntiVaxx manquent bel et bien de matériel : ce sont les neurones en état de fonctionner qui leur manquent cruellement
14  6 
Avatar de natponch
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 12/11/2022 à 11:47
On va plutôt dire qu'il n'en a absolument rien à faire du devenir de twitter et son domaine d'activité d'origine en tant que réseau social. La seule partie qui l'intéresse c'est récupérer son argent à tout prix, qu'il a été "forcé" de dépenser à cause de sa folie des grandeurs et se croire au dessus de tout et tout le monde !
8  0 
Avatar de vohufr
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 14/11/2022 à 9:57
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Je pense que ça va être le chaos chez Twitter pendant encore 6 mois, 1 an, et après l'entreprise sera enfin rentable.
Il faut juste trouver les bonnes idées et les implémenter correctement.
Ben oui, en attendant, observons ce c****** milliardaire jouer avec les emplois de personnes qui doivent vivre et nourrir leur famille.
9  1