IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Elon Musk s'est engagé à conclure l'acquisition de Twitter d'ici vendredi
Lors d'une vidéoconférence avec des banquiers qui aident à financer l'accord

Le , par Stéphane le calme

147PARTAGES

7  0 
Elon Musk a informé les co-investisseurs qui se sont engagés à aider à financer son acquisition de 44 milliards de dollars de Twitter qu'il prévoyait de conclure son rachat de la société de médias sociaux d'ici vendredi, selon une personne proche du dossier. Les investisseurs en actions, dont Sequoia Capital, Binance, Qatar Investment Authority et d'autres ont reçu les documents requis pour l'engagement de financement des avocats de Musk, a ajouté la source.

Cette décision est le signe le plus clair à ce jour que Musk prévoit de respecter le délai fixé par un juge du tribunal du Delaware pour conclure la transaction d'ici le vendredi 28 octobre.

Les banques qui se sont engagées à financer le rachat de Twitter par Musk ont fini de mettre en place l'accord final de financement par emprunt et sont en train de signer les documents nécessaires. Musk s'est engagé à conclure l'accord lors d'une vidéoconférence lundi avec des banquiers qui aident à financer l'accord, selon le rapport.


Elon Musk a finalement décidé d’honorer l’accord qu’il a signé en avril 2022 malgré le conflit avec Twitter qui dure déjà depuis plusieurs mois. Elon Musk a proposé au réseau social de boucler le rachat dans les termes initialement convenus, c'est-à-dire 54,20 dollars par action, ce qui représente environ 44 milliards de dollars en tout.

Mais Twitter n'a pas suspendu sa procédure judiciaire contre Elon Musk pour autant, la société cherchait sans surprise à s'assurer que Musk ne rompra pas à nouveau le contrat de fusion avant d'accepter de suspendre le litige. Elon Musk a critiqué Twitter pour ne pas avoir immédiatement abandonné son procès contre lui et a demandé au juge de surseoir à l'affaire parce que « Twitter ne prendra pas un "oui, je vais honorer mon engagement" pour une réponse ».

Ses avocats ont donc demandé à la juge Kathaleen McCormick de la Cour de chancellerie du Delaware « de suspendre cette action et de supprimer le procès du 17 octobre du calendrier de la Cour en raison de l'évolution des circonstances qui ont effectivement motivé cette action ». Ils ont également indiqué que la fusion est sur le point de se conclure le ou vers le 28 octobre.

La juge a accordé la demande de suspension d'Elon Musk : le procès n'a donc pas commencé le 17 octobre comme prévu et sera entièrement annulé si la fusion se clôt d'ici le 28 octobre. Si les pourparlers échouent, un procès serait prévu en novembre.

Citation Envoyé par Kathaleen McCormick
Les défendeurs et les demandeurs reconventionnels Elon R. Musk, X Holdings I, Inc. et X Holdings II, Inc. (collectivement, les «défendeurs») ont convenu de conclure l'accord et le plan de fusion datés du 25 avril 2022, et ils ont décidé de suspendre cette action à la lumière de leur accord. Les défendeurs ont déclaré que « la clôture est prévue le ou vers le 28 octobre 2022 ». Le demandeur Twitter, Inc. s'oppose à la requête au motif que l'accord des défendeurs ne garantira pas que la transaction se clôture assez rapidement.

Cette action est suspendue jusqu'au 28 octobre 2022 à 17 heures, pour permettre aux parties de conclure la transaction. Si la transaction n'est pas clôturée à 17 h le 28 octobre 2022, les parties ont pour instruction de me contacter par courriel le soir même pour obtenir les dates du procès de novembre 2022.
Elon Musk pourrait conclure un accord sur Twitter d'ici vendredi

C'est peut-être la meilleure façon de résumer la saga Elon Musk-Twitter qui s'est déroulée au cours des six derniers mois. Aujourd'hui marque le 196e jour depuis que Musk a proposé pour la première fois d'acheter Twitter le 14 avril.

Il semble enfin qu'une fin soit en vue, ou du moins la clôture d'une transaction.

Musk a déjà 12,5 milliards de dollars de financement par emprunt de la part de ses amis des grandes banques, mais cela laisse environ 32 milliards de dollars à prendre en compte.

Et alors que beaucoup de gens étaient prêts à participer à l'action lorsque l'économie était en effervescence, il n'y a pas beaucoup d'appétit ces jours-ci.

Vendredi, l'analyste de Wedbush, Dan Ives, a souligné ce que beaucoup spéculaient depuis un moment : Musk devra vendre entre 5 et 10 milliards de dollars de ses actions Tesla pour financer l'accord. « C'est assez simple, plus il y a d'investisseurs qui se détournent de cet accord, plus Musk a besoin d'argent pour contribuer et donc vendre plus d'actions Tesla », a écrit Ives dans une note.

Les banques qui se sont engagées à financer le rachat de Twitter par Musk ont ​​fini de mettre en place l'accord final de financement par emprunt et sont en train de signer les documents nécessaires, selon un article de Bloomberg News. Musk s'est engagé à conclure l'accord lors d'une vidéoconférence lundi avec des banquiers qui aident à financer l'accord, selon le rapport.

À la suite de la publication de ces rapports, les actions de Twitter ont bondi et se négociaient en hausse de 3% à 52,95 $ mardi, plus proche du prix d'offre de Musk de 54,20 $.

Des banques, dont Morgan Stanley et Bank of America Corp, se sont engagées à fournir 13 milliards de dollars de financement par emprunt pour soutenir l'accord. Les investisseurs en actions, dont Larry Ellison, cofondateur d'Oracle Corp et le prince saoudien Alwaleed bin Talal, apporteront 7,1 milliards de dollars.

Pendant ce temps, le groupe financier sud-coréen Mirae Asset Financial Group prévoit d'engager environ 300 milliards de wons coréens (208 millions de dollars) pour aider à financer le rachat de Twitter par Elon Musk, a déclaré lundi à Reuters une personne proche du dossier. L'accord avec Mirae devrait être finalisé dans les prochains jours avant la date limite de clôture de l'accord Twitter le 28 octobre, a déclaré la source à l'agence.

La conclusion de l'accord mettra fin à des mois de spéculation selon lesquelles l'entrepreneur erratique abandonnerait le rachat.

Musk s'est présenté comme un défenseur de la liberté d'expression et a critiqué l'approche de Twitter en matière de surveillance des contenus violents ou haineux, ce qui a conduit à l'interdiction de nombreuses voix conservatrices de premier plan.

Les autorités américaines pourraient bloquer le rachat de Twitter

L’administration Biden envisagerait de lancer des enquêtes de sécurité nationale sur les accords de Musk concernant Twitter et l'Internet par satellite Starlink. Ces examens pourraient finir par bloquer l'accord sur Twitter, ce qui, selon de nombreux commentateurs, est exactement ce que Musk veut.

Les responsables américains ne seraient pas à l'aise avec les tweets de Musk qui menaçaient d'arrêter de financer le service Starlink en Ukraine et évoquaient des solutions à la guerre qui seraient favorables au président russe Vladimir Poutine. Les inquiétudes concernant le fait que Musk tire des fonds de Twitter d'investisseurs étrangers auraient commencé à s'intensifier au sein de l'administration Biden, qui tente d'éviter les menaces de sécurité nationale entourant les transactions de Musk.

Les discussions actuelles viseraient à déterminer si les États-Unis disposent des outils juridiques nécessaires pour examiner les transactions de Musk.

Il y aurait cependant une possibilité dans la loi régissant le Committee on Foreign Investment in the United States (CFIUS), un groupe interagences dirigé par le département du Trésor qui examine les acquisitions d'entreprises américaines par des acheteurs étrangers. Mais selon des analystes, il n'est pas certain que la loi permette de lancer des examens de sécurité nationale sur les transactions de Musk. Et même si le CFIUS lançait des examens, tout le monde serait tenu dans l'ignorance. Le département du Trésor aurait déclaré que le CFIUS ne fait aucun commentaire sur les acquisitions qu'il est en train d'examiner, et qu'il sera donc difficile de savoir si les États-Unis tentent d'emprunter cette voie.

Pourquoi l'administration Biden s'inquiéterait-elle du fait que Musk puisse affaiblir la sécurité nationale ? Pour commencer, la proximité de Musk avec le Parti communiste chinois n'est pas une bonne chose. Musk a récemment suggéré que Taïwan devrait céder un certain contrôle démocratique au Parti communiste chinois, ce qui lui a valu les louanges des responsables de Pékin.


Pourcentage d'adultes américains qui ont déclaré avoir déjà utilisé Twitter

Twitter recueille un grand nombre de données sur les Américains (selon Pew Research, environ un adulte américain sur cinq (23 %) dit utiliser Twitter). La part des Américains qui utilisent la plateforme est restée constante au cours des dernières années et est similaire à celle des utilisateurs de Snapchat (25 %) et de WhatsApp (23 %). Mais une part beaucoup plus importante d'adultes américains utilise YouTube (81 %), Facebook (69 %) et Instagram (40 %). Alors, la Maison-Blanche considère qu'il existe un risque potentiel qu'un Twitter détenu par Musk finisse par fournir des données sur les Américains à la Russie.

Musk a également repris les arguments russes concernant la guerre en Ukraine, suggérant que l'Ukraine devrait permettre à Vladimir Poutine de conserver la Crimée, une région que l'autocrate russe a illégalement annexée en 2014. Plus récemment, Poutine s'est emparé de quatre autres régions de l'Ukraine, et Musk a déclaré qu'il ne voulait plus financer aucun service Internet par satellite Starlink dans le pays déchiré par la guerre. Musk avait présenté Starlink en Ukraine comme une sorte de don de bienfaisance, mais il a officiellement demandé à la Commission européenne d'approuver le projet.

Elon Musk envisagerait de licencier jusqu'à 75% des employés de Twitter

Les effectifs de Twitter risquent d'être frappés par des coupes massives dans les mois à venir, quel que soit le propriétaire de l'entreprise, les interviews et les documents obtenus par le Washington Post montrent un changement susceptible d'avoir un impact majeur sur sa capacité à contrôler les contenus préjudiciables et à empêcher la crise de la sécurité des données.

Elon Musk a déclaré aux investisseurs potentiels dans son accord pour acheter l'entreprise qu'il prévoyait de se débarrasser de près de 75% des 7 500 employés de Twitter, réduisant l'entreprise à un peu plus de 2 000 employés.

Même si l'accord Twitter de Musk échoue (et il y a peu d'indications maintenant que ce sera le cas) de grosses coupes sont attendues : la direction actuelle de Twitter prévoit de réduire la masse salariale de l'entreprise d'ici la fin de l'année prochaine, un nombre qui signifierait le départ de près d'un quart des effectifs, selon des documents sociaux et des entretiens avec des personnes familières avec les délibérations de l'entreprise. La société prévoyait également de procéder à des coupes importantes dans son infrastructure, y compris les centres de données qui assurent le fonctionnement du site pour plus de 200 millions d'utilisateurs qui se connectent chaque jour.

L'ampleur des coupes, qui n'ont pas été signalées auparavant, aide à expliquer pourquoi les responsables de Twitter étaient impatients de vendre à Musk : l'offre de 44 milliards de dollars de Musk, bien qu'hostile, est un ticket d'or pour l'entreprise en difficulté, aidant potentiellement sa direction à éviter des annonces douloureuses qui auraient démoralisé le personnel et peut-être paralysé la capacité du service à lutter contre la désinformation, les discours de haine et le spam.

L'impact de ces licenciements serait probablement immédiatement ressenti par des millions d'utilisateurs, a déclaré Edwin Chen, un scientifique des données anciennement responsable des mesures de spam et de santé de Twitter et maintenant PDG de la start-up de modération de contenu Surge AI. Il a déclaré que même s'il pensait que Twitter était en sureffectif, les réductions de masse salariale proposées par Musk étaient « inimaginables » et exposeraient les utilisateurs de Twitter à des risques de piratage et d'exposition à du matériel offensant tel que la pornographie juvénile.

« Ce serait un effet en cascade », a-t-il dit, « où vous auriez des services en panne et les gens qui resteraient n'auraient pas les connaissances institutionnelles pour les remettre en marche, et seraient complètement démoralisés et voudraient partir d'eux-mêmes ».

Source : rapport

Et vous ?

Quelle lecture faites-vous de la situation ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de AoCannaille
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 02/11/2022 à 10:31
Citation Envoyé par Madmac Voir le message
Le dernier scandale de Pfizer qui a été d'admettre qu'aucune recherche n'avait été fait pour confirmer que la vaccination stoppait la transmission. En dépit du battage publicitaire qui prétendait le contraire.
Change de média, dés le début Pfizer, et les autres labos, ont bien publié le fait qu'ils n'aient pas testé l'efficacité sur la transmission. Pour une raison simple, si on prend le temps de réfléchir 2 minutes : Tester la transmission implique de contaminer des humains à une maladie dont on a/avait aucun remède à ce moment donné.

Je n'ai absolument pas apprécié qu'on nous force à prendre ce vaccin en version Béta, mais faut arrêter de chercher des problème là où il n'y en avait pas...
16  1 
Avatar de pmithrandir
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 16/11/2022 à 20:50
Enfin... Les devs dans le monde entier ont les même habitudes.

Tu ne peux pas les prendre pour des divas pendant 5 ans et leur proposer l esclavage facilement.

En plus, les bons ont souvent des opportunités quoi qu'il arrive et parfois assez d'argent pour créer leurs opportunités.

Bref avec ce genre de message il va sûrement arriver a un tiers qui reste.. mais ça m'étonnerait qu'il garde les meilleurs.

Et attendons nous a voir pointer un produit twitter like dans les 2 mois par quelques dizaines d'employés le codage a déjà du commencer et je ne doute pas qu'un ou deux fond soit prêt à mettre quelques centaines de millions dedans.

Mastodon de par sa philosophie ne pourra jamais faire l'affaire donc il y a une place a prendre.
13  0 
Avatar de pmithrandir
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 16/11/2022 à 10:25
Je pense que le gars a fait une erreur
Et même en France tous les salariés ont une obligation de retenu et de loyauté envers leur entreprise.
Donc un licenciement aurait été validé je pense.

La il faut regarder le contexte.
On a un mec qui prétend mieux faire que twitter depuis plusieurs années.
A peine arrivé dans une boîte en état correct mais pas top, il mène une politique inhabituelle dont les résultats a court terme sont désastreux.
Au passage, au lieu d'accuser la hiérarchie passée des errements il n hésite pas à mettre en doute les compétences techniques des équipes et la qualité des produits. Or la qualité n'a jamais été un frein sur Twitter.

Il me paraît normal que les équipes lui fasse faux bond.

C'est dailleur pur cela que je pense qu'il va se prendre une belle claque dans les 2 mois avec une faillite retentissante. Parce que sans employé on ne produit plus... Et que sans voix discordante on fonce dans le mur a coup sur.

Je ne donne pas cher de Tesla aussi. Parce que là il est en train de politiser son discours, ce qui aux Etats Unis peut facilement te priver de subventions, de soutien... Et de ventes.

Quand il humilié un député en public... Il ne peut pas gagner derrière.

On verra alors que Tesla est valorisé 10 a 100 fois trop cher.
https://www.lesechos.fr/industrie-se...bourse-1358541

Cette boîte ne peut pas valoir 100 fois plus que Renault. Soyons sérieux.

La chute sera brutale je pense.
11  0 
Avatar de Pyramidev
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 16/11/2022 à 17:44
Du coup, parmi ceux qui sont en congés, ceux qui ne lisent pas leurs courriels du boulot seront automatiquement virés ?

Très peu de développeurs voudront rester chez Twitter. Ceux qui cliqueront sur le lien le feront probablement car ils essaieront de trouver un autre job avant d'être virés.
Plus aucun développeur ne voudra postuler chez Twitter.
Soit Elon Musk est totalement idiot, soit son but est de détruire Twitter.
11  0 
Avatar de escartefigue
Modérateur https://www.developpez.com
Le 02/11/2022 à 11:23
Citation Envoyé par Erviewthink Voir le message
Tu ne peux pas dire qu'un vaccin n'augmente pas la mortalité car et c'est un fait des gens peuvent mourir après l'injection d'un vaccin, si ils ne l'avaient pas reçu, ces personnes mortes ne le seraient pas si elles ne l'avaient pas reçu, donc un vaccin augmente la mortalité suite à son injection, c'est un fait, même si c'est minime.

Il faut arbitrer si le risque en vaut la chandelle, un personne jeune en bonne santé a peu de risque de mourir du covid donc se vacciner contre ce rhume est inutile pour une personne lambda.
Encore une fois lisez les études scientifiques au lieu de vous croire plus expert que les médecins et cessez de propager des rumeurs débiles, c'est honteux et même criminel.
13  3 
Avatar de SimonKenoby
Membre actif https://www.developpez.com
Le 15/11/2022 à 11:24
Tiens, je croyais que Elon Musk était un grand défenseur de la liberté d'expression? N'avait-il pas dis il y a quelques moi que n'importe qui pouvait le critiquer? On commence déjà a voir les limites de sa "liberté d'expression".
14  4 
Avatar de pmithrandir
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 18/11/2022 à 20:57
Explique moi pourquoi un dev bon irait bosser
Beaucoup d'heure
Pour un chef impulsif
Sans stratégie compréhensible
En gerant un existant sans soutien

Un bon boulot de dev c'est selon moi
Un projet intéressant
Des collègues intéressants
Une roadmap compréhensible et tenable
Entre 30 et 40h de travail max
Un management a l écoute
Un équilibre vie perso vie pro tenable dans le temps.

Pour moi les devs qui ont le choix fuieront cette ambiance toxique qui ne coche aucune de ces cases.
10  1 
Avatar de escartefigue
Modérateur https://www.developpez.com
Le 02/11/2022 à 11:06
Citation Envoyé par Madmac Voir le message
Les AntiVaxx ne manqueront pas de matériel pour allumer les membres du culte de Fauci. Augmentation généralisé de mortalité proportionnel au proportion de vacciné. Le dernier scandale de Pfizer qui a été d'admettre qu'aucune recherche n'avait été fait pour confirmer que la vaccination stoppait la transmission. En dépit du battage publicitaire qui prétendait le contraire.
La répétition compulsive de fausses informations ne les rend pas véridiques, elle ne fait que décrédibiliser son auteur, en l'occurrence Madmac.
Le vaccin contre le COVID, comme les autres vaccins du reste, n'augmente pas la mortalité, c'est tout le contraire.
Toutes les études montrent que le vaccin contre le COVID diminue au contraire très fortement les formes graves de COVID et le taux de mortalité.
Evidemment, pour le savoir, il faut s'intéresser aux études validées par la communauté scientifique et non aux rumeurs sans fondement. Bref, avoir l'esprit cartésien. Trop compliqué pour certains.

Les AntiVaxx manquent bel et bien de matériel : ce sont les neurones en état de fonctionner qui leur manquent cruellement
14  6 
Avatar de natponch
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 12/11/2022 à 11:47
On va plutôt dire qu'il n'en a absolument rien à faire du devenir de twitter et son domaine d'activité d'origine en tant que réseau social. La seule partie qui l'intéresse c'est récupérer son argent à tout prix, qu'il a été "forcé" de dépenser à cause de sa folie des grandeurs et se croire au dessus de tout et tout le monde !
8  0 
Avatar de vohufr
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 14/11/2022 à 9:57
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Je pense que ça va être le chaos chez Twitter pendant encore 6 mois, 1 an, et après l'entreprise sera enfin rentable.
Il faut juste trouver les bonnes idées et les implémenter correctement.
Ben oui, en attendant, observons ce c****** milliardaire jouer avec les emplois de personnes qui doivent vivre et nourrir leur famille.
9  1