IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Le métavers de Mark Zuckerberg est « triste et vide », selon des documents internes.
La plupart des visiteurs d'Horizon Worlds ne reviennent généralement pas après le premier mois

Le , par Stéphane le calme

114PARTAGES

6  0 
Horizon Worlds, le métavers phare de Meta pour les consommateurs, ne répond pas aux attentes de performances internes, selon le Wall Street Journal, qui a examiné les documents internes de l'entreprise.

Meta visait initialement à atteindre 500 000 utilisateurs actifs mensuels dans Horizon Worlds d'ici la fin de l'année, mais le chiffre actuel est inférieur à 200 000, selon le rapport. De plus, les documents ont montré que la plupart des utilisateurs ne sont pas revenus sur Horizon après le premier mois sur la plateforme, et le nombre d'utilisateurs a régulièrement diminué depuis le printemps, a déclaré le Journal.

Seuls 9% des mondes sont visités par au moins 50 personnes, et la plupart ne sont jamais visités du tout, selon le rapport.


Meta a changé de marque de Facebook l'année dernière afin de refléter les ambitions de l'entreprise au-delà des médias sociaux : le PDG Mark Zuckerberg s'est particulièrement intéressé à la construction du métavers.

Le pari le plus médiatisé de Meta est actuellement une plateforme de réalité virtuelle sociale pour le casque Quest, appelée Horizon Worlds. Il y a quelques mois, elle a été présentée dans la publicité de Meta pour le Super Bowl, et Mark Zuckerberg l'a qualifiée de « noyau de notre vision du métavers » lors d'une conférence téléphonique sur les résultats de l'entreprise. Au cours d'une réunion virtuelle de Meta en février, le chef de produit de la société, Chris Cox, a donné aux employés une mise à jour inédite sur la croissance du nombre d'utilisateurs d'Horizon. Le chef de produit a informé ses employés du nombre d'utilisateurs mensuels de la plateforme de réalité virtuelle. Selon un rapport concernant cette annonce, le monde basé sur la réalité virtuelle avait alors enregistré 300 000 utilisateurs par mois. Bien que la plateforme n'était disponible que pour les utilisateurs américains et canadiens depuis décembre, les chiffres indiquaient qu'elle commençait à attirer l'attention du public. L'information sur ce chiffre a été révélée par un employé de la société qui connaissait la situation.

Joe Osborne, porte-parole de Meta, a confirmé ce chiffre et a précisé qu'il incluait les utilisateurs d'Horizon Worlds et d'Horizon Venues, une application distincte permettant d'assister à des événements en direct dans la réalité virtuelle, qui utilise les mêmes avatars et les mêmes mécanismes de base. Ce chiffre n'inclut pas Horizon Workrooms, une expérience de conférence en réalité virtuelle qui repose sur un système d'invitation.

Avant son lancement en décembre, Horizon Worlds était en version bêta privée pour permettre aux créateurs de tester ses outils de création de monde. À l'instar de la plateforme de jeux Roblox ou de Minecraft de Microsoft, Horizon Worlds permet aux utilisateurs de créer des environnements personnalisés dans lesquels ils peuvent se retrouver et jouer à des jeux en tant qu'avatars sans jambes. Meta a annoncé en février que 10 000 mondes distincts ont été construits dans Horizon Worlds, et son groupe Facebook privé pour les créateurs comptait désormais plus de 20 000 membres.


Une plateforme qui peine à convaincre

« Un monde vide est un monde triste ». C'est apparemment l'une des préoccupations exprimées dans un document Meta interne lié à Horizon Worlds.

Des documents internes, y compris des notes aux employés, montrent qu'Horizon Worlds n'attire pas le nombre de visiteurs espéré par Meta, et que les visiteurs qui se présentent ne retournent généralement pas à Horizon après le premier mois, a rapporté le Wall Street Journal.

Avec la plateforme de réalité virtuelle sociale de Meta, la société mère de Facebook, les utilisateurs peuvent enfiler l'un des casques de réalité virtuelle Quest de l'entreprise pour explorer des espaces numériques tels qu'un club de comédie ou une salle de concert en tant qu'avatars. Les utilisateurs peuvent également créer leurs propres mondes virtuels. Meta a présenté l'application pour la première fois en 2019 et l'a ouverte au public fin 2021.

C'est une partie importante du gros pari de Meta qu'un domaine virtuel plus vaste connu sous le nom de métavers sera l'avenir de l'informatique, remplaçant les réseaux sociaux actuels ainsi que les outils de réunion en ligne comme Zoom.

« Nous pensons que la prochaine plateforme informatique a le potentiel d'être plus sociale, plus humaine que tout ce qui a précédé », a déclaré le PDG de Meta, Mark Zuckerberg, lors d'une présentation liminaire durant la conférence Meta Connect de l'entreprise mardi dernier.

Jusqu'à présent, cependant, Horizon Worlds semble avoir des problèmes.

Meta s'est d'abord fixé pour objectif d'atteindre 500 000 utilisateurs actifs mensuels d'Horizon Worlds d'ici la fin de cette année, avant de revoir l'objectif à 280 000. Mais le nombre actuel est inférieur à 200 000, a rapporté le Wall Street Journal, citant les documents. Combinés, les produits de médias sociaux de Meta, y compris Facebook, Instagram et WhatsApp, attirent plus de 3,5 milliards d'utilisateurs mensuels moyens, note le Journal.

Autres informations des docs internes, selon le Journal :
  • Depuis le printemps, la base d'utilisateurs d'Horizon Worlds n'a cessé de diminuer.
  • Les utilisateurs ont déclaré qu'ils ne pouvaient pas trouver de mondes qu'ils aimaient ou d'autres personnes avec qui passer du temps et qu'ils n'aimaient pas l'apparence des avatars. Ils ont également dit que d'autres utilisateurs se comportaient mal.
  • Seulement 9 % des mondes construits par les créateurs sont déjà visités par au moins 50 utilisateurs, et la plupart ne sont jamais visités. La remarque « un monde vide est un monde triste » dans l'un des documents fait référence aux efforts de Meta pour diriger les utilisateurs vers des zones d'Horizon Worlds où ils rencontreront d'autres personnes, a déclaré le Journal.
  • Les taux de rétention du casque Quest VR (c'est-à-dire l'utilisation continue par les propriétaires) ont chuté au cours de chacune des trois dernières années. Le Journal a rapporté que des sources anonymes connaissant les données ont déclaré que plus de la moitié des casques Quest ne sont pas utilisés six mois après l'achat.

Néanmoins, un porte-parole de la société a déclaré au quotidien que Meta travaillait sur des améliorations qui seront apportées à Horizon Worlds, y compris des changements destinés à assurer la sécurité des utilisateurs. Le porte-parole a également déclaré que Meta continue de penser que le métavers est l'avenir de l'informatique et que ses efforts dans ce domaine ont toujours été censés être un projet pluriannuel.


Meta Quest pro, à la rescousse du métavers made in Facebook en passant par les entreprises ?

Dans le but de susciter l'enthousiasme autour du métavers, Zuckerberg a dévoilé mardi le tout dernier casque de réalité virtuelle de sa société, surnommé le Meta Quest Pro, lors de la conférence Meta's Connect. L'appareil coûte 1 500 $, soit 1 100 $ de plus que le casque Quest 2 et contient de nouvelles technologies comme une puce informatique mobile Snapdragon avancée, développée avec Qualcomm, qui aide l’appareil à produire des graphiques plus avancés. Le Quest Pro dispose également de contrôleurs tactiles améliorés qui contiennent des capteurs intégrés, permettant un meilleur suivi des mains, et de nouveaux objectifs pour des expériences de lecture améliorées.

Meta vante deux nouvelles fonctionnalités majeures que vous ne trouverez pas sur ses anciens casques. La première est un ensemble de caméras orientées vers l'intérieur qui suivent vos yeux et votre visage. Celles-ci ont plusieurs utilisations, en plus de tout ce que les développeurs extérieurs à Meta pourraient en faire. Elles sont censées laisser le Quest Pro détecter s'il est correctement ajusté et activer le rendu fovéal, ce qui réduit les exigences de traitement en ne rendant que les détails fins là où vos yeux sont pointés. Elles alimentent également les expressions faciales des avatars de Meta, qui pourront sourire, faire un clin d'œil et lever un sourcil lorsque vous le ferez.

La deuxième fonctionnalité est la vidéo relais en couleur (une étape intermédiaire entre la réalité virtuelle et la réalité augmentée holographique). Le Quest Pro utilise des caméras haute résolution orientées vers l'extérieur pour capturer des images du monde et les restituer à l'intérieur du casque, qui peut ensuite placer des objets virtuels dans la pièce avec vous. Cela signifie que vous pouvez faire quelque chose comme épingler une image virtuelle sur votre vrai mur ou (puisqu'il s'agit d'un casque orienté entreprise) utiliser un ensemble d'écrans virtuels tout en continuant à voir le monde qui vous entoure.


Les employés de Meta utiliseraient à peine Horizon Worlds

Dans l'un des mémos adressés aux employés, daté du 15 septembre, le vice-président de Meta chargé des métavers, Vishal Shah, a déclaré que l'équipe resterait en « confinement de la qualité » pour le reste de l'année afin de « s'assurer que nous corrigions nos lacunes en matière de qualité et nos problèmes de performance avant d'ouvrir Horizon à davantage d'utilisateurs ».

« Depuis le lancement à la fin de l'année dernière, nous avons constaté que la thèse de base d'Horizon Worlds - un réseau social synchrone où les créateurs peuvent créer des mondes attrayants - est solide », a écrit Shah. « Mais actuellement, les retours de nos créateurs, utilisateurs, testeurs et de beaucoup d'entre nous dans l'équipe sont que le poids cumulé des problèmes de stabilité et des bugs rend trop difficile pour notre communauté de vivre la magie d'Horizon. En d'autres termes, pour qu'une expérience devienne délicieuse et mémorable, elle doit d'abord être utilisable et bien conçue. »

Bien que Meta ait annoncé qu'elle travaillait sur des avatars plus réalistes, la qualité actuelle des graphismes d'Horizon fait pâle figure par rapport à certains de ses concurrents non VR comme Fortnite. Mark Zuckerberg a posté une capture d'écran de son avatar numérique devant la tour Eiffel pour annoncer le lancement d'Horizon Worlds en France et en Espagne. Malheureusement pour lui, Internet s'est plus ou moins immédiatement mis à mimétiser la capture d'écran de la plateforme de réalité virtuelle - probablement parce que les graphismes étaient, comme l'a décrit un utilisateur de Twitter, à peu près équivalents à ceux du jeu Teletubbies pour la PlayStation One.

Zuckerberg aurait vu les mèmes et a publié de nouvelles captures d'écran sur Facebook et Instagram, montrant une version de lui-même nettement plus réaliste et une place d'apparence ancienne. « Des mises à jour majeures d'Horizon et des graphiques d'avatar arrivent bientôt », a-t-il alors déclaré (il a partagé des détails durant la conférence Connect dédiée aux développeurs qui s'est tenue la semaine dernière).


Selon les notes internes de Shah, l'un des principaux problèmes du développement d'Horizon à ce jour est que les personnes qui le construisent au sein de Meta ne semblent pas l'utiliser beaucoup. « Pour beaucoup d'entre nous, nous ne passons pas beaucoup de temps dans Horizon et nos tableaux de bord de dogfooding le montrent assez clairement », a-t-il écrit aux employés le 15 septembre. « Pourquoi cela ? Pourquoi n'aimons-nous tellement pas le produit que nous avons construit que nous ne l'utilisons pratiquement pas ? La simple vérité est que, si nous ne l'aimons pas, comment pouvons-nous espérer que nos utilisateurs l'aiment ? »

Shah aurait déclaré dans un mémo de suivi daté du 30 septembre que les employés n'utilisaient toujours pas assez Horizon, écrivant qu'un plan était en cours d'élaboration pour « tenir les gestionnaires responsables » de l'utilisation d'Horizon par leurs équipes au moins une fois par semaine. « Chacun dans cette organisation devrait se donner pour mission de tomber amoureux d'Horizon Worlds. Vous ne pouvez pas le faire sans l'utiliser. Allez-y. Organisez des moments pour le faire avec vos collègues ou vos amis, à la fois dans les builds internes, mais aussi dans la build publique afin que vous puissiez interagir avec notre communauté. »

Il aurait poursuivi en signalant des problèmes spécifiques à Horizon, écrivant que « notre expérience d'accueil est confuse et frustrante pour les utilisateurs » et que l'équipe devait « présenter aux nouveaux utilisateurs des mondes de premier ordre qui garantiront la réussite de leur première visite ».

Shah a déclaré que les équipes travaillant sur Horizon devaient mieux collaborer ensemble et s'attendre à d'autres changements à venir. « Aujourd'hui, nous ne fonctionnons pas avec suffisamment de flexibilité », peut-on lire dans son mémo. « Je tiens à être clair sur ce point. Nous travaillons sur un produit qui n'a pas encore trouvé sa place sur le marché. Si vous travaillez sur Horizon, j'ai besoin que vous acceptiez pleinement l'ambiguïté et le changement. » Il a déclaré que les employés travaillant sur Horizon auront leurs objectifs pour augmenter le nombre d'utilisateurs dans la RV et que la version 2D à venir d'Horizon pour le web n'aurait probablement pas d'objectif d'utilisateur, mais plutôt une « barre de haute qualité. »

Pour mémoire, Meta a déclaré qu'il publierait une version Web d'Horizon pour les appareils mobiles et les ordinateurs cette année, mais le porte-parole de Meta n'avait aucune date de lancement à communiquer.

Source : rapport

Et vous ?

Que pensez-vous du concept Horizon Worlds en particulier et du métavers en général ?
Avec le Quest Pro, Meta pourrait-il sauver un métavers made in Facebook selon vous ? Les atouts vantés par le PDG de Meta pour son casque vous font-ils penser que les entreprises pourraient les adopter et surtout les utiliser sur le moyen / long terme ? Pourquoi ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de d_d_v
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 25/10/2022 à 16:47
Si Zuckerberg veut que son machinvers cartonne, il suffit d'y mettre du porno. C'est ce qui attire les gens en général
9  1 
Avatar de totozor
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 17/11/2022 à 7:54
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
« [...]Je me suis trompé et j’en assume la responsabilité »
"... Vous êtes tous virés"
C'est quand même dur la vie d'un PDG, il met la survie de son entreprise en danger et il licencie les autres
La vie d'un employé est tellement plus simple, il fait son boulot, obéi à sa hiérarchie et se fait virer avec un solide "c'est pas toi le problème, c'est moi"

J'ai quelques collègues qui ont pris la mauvaise décision au mauvais moment, ils n'ont pas été virés mais leur carrière, qui avait évoluée si vite, s'est soudainement mise à stagner.
Je ne dis pas que c'est anormal, je dis juste que quand tu es en haut de la pyramide, les conséquences sont étrangement moins impactantes personnellement.

Et après on me dit qu'ils méritent leurs salaires mirobolants.
7  0 
Avatar de smarties
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 27/10/2022 à 13:43
Il y a eu des projets où les gens ont été visionnaires mais là je ne partage pas du tout son point de vue. Vue l'inconfort de l'équipement et le fait d'être devant un écran en permanence, je pense que le métavers restera un flop.

Il existe des visites virtuelles de musée ou similaire et je ne suis pas certains de l'engouement dessus.

Il ferait mieux d'investir dans la réalité augmentée
3  0 
Avatar de smobydick
Membre actif https://www.developpez.com
Le 18/10/2022 à 0:41
Zukerberg lui-même est triste et vide
2  0 
Avatar de AndMax
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 27/10/2022 à 13:12
"conférence téléphonique" ???

Donc même Zuckerberg ne se connecte pas sur ce très moche Horizon Worlds pour tenir une conférence... J'en conclus que lui-même n'y croit plus.
2  0 
Avatar de kain_tn
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 27/10/2022 à 13:58
Citation Envoyé par Nancy Rey Voir le message
Quel est votre avis sur le sujet ?
Que le fait que Zuckerberg y croit ou pas importe peu: en tant que dirigeant d'entreprise, il va dire aux actionnaires que c'est le futur et qu'il y croit à fond, et non pas "Non mais en fait c'est tout pourri".
2  0 
Avatar de Andy Oka
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 29/10/2022 à 7:04
Mais instagram et'watsap sont toujours aussi populaires.
2  0 
Avatar de dragonofmercy
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 25/10/2022 à 6:56
Cela dit, des rapports indiquent que Horizon Worlds, l'application phare de Meta pour les métavers, serait trop boguée et que même les employés de la société l'utiliseraient à peine
En même temps quand sur le meta quest 2, tu n'as même pas d'options pour régler l'heure, ça ne m'étonne même pas !
1  0 
Avatar de marsupial
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 27/10/2022 à 15:21
A 10 milliards $ d'investissement par an et un projet sur 10 ans avant d'être rentable, on peut d'ores et déjà dire que Meta est trop engagé pour se retirer. Cela va être un gouffre financier qui, avec la récession qui vient, va engloutir tous les bénéfices de l'entreprise et même faire des pertes. Le pari pharaonique qui va tuer Facebook ? Je le souhaite tellement la société est toxique. Déjà 60% de perte de valorisation boursière depuis le début de l'année et une chute de 20% dans les échanges avant l'ouverture du marché.
1  0 
Avatar de virginieh
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 27/10/2022 à 16:01
Citation Envoyé par marsupial Voir le message
A 10 milliards $ d'investissement par an et un projet sur 10 ans avant d'être rentable, on peut d'ores et déjà dire que Meta est trop engagé pour se retirer.
Sauf que c'est des principaux biais dont il faut se méfier en matière d'investissement.
C'est comme quand tu vas voir un film (à notre échelle) et que tu te rends compte qu'il ne te plait pas au bout de 15 min.
Tu te forces à rester 2h pour t'ennuyer en te disant que tu n'as pas perdu le prix de ta place de cinéma, mais en plus tu as perdu 1h45.
Dans le cas d'une investissement c'est pire parce qu'en plus de perdre du temps il vont devoir perdre encore plus d'argent pour alimenter le projet. (ou si toi tu prenais une glace à l'époque ou l'ouvreuse en apportait encore à l'entracte quand ça existait encore)
1  0