IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Twitter voudrait s'assurer qu'Elon Musk ne tente plus de rompre l'accord de fusion
Le financement par emprunt de Musk est le point clé dans les pourparlers pour mettre fin aux litiges

Le , par Stéphane le calme

242PARTAGES

8  0 
Elon Musk a finalement décidé d’honorer l’accord qu’il a signé en avril 2022 malgré le conflit avec Twitter qui dure déjà depuis plusieurs mois. Elon Musk a proposé au réseau social de boucler le rachat dans les termes initialement convenus, c'est-à-dire 54,20 dollars par action, ce qui représente environ 44 milliards de dollars en tout. Une situation qui pourrait en surprendre plus d'un étant donné qu’Elon Musk prépare son procès contre le réseau social en pointant entre autres le pourcentage de bots qui serait supérieur aux 5% avancés par Twitter.

Dans un communiqué sur sa plate-forme, Twitter indique : « Nous avons reçu la lettre que les représentants de Musk ont déposée auprès de la SEC. L’intention de l’entreprise est de conclure la transaction à 54,20 $ par action ». Ladite lettre est consultable publiquement.

Voici le contenu de la lettre, rendu public par la SEC, l'organisme fédéral américain de réglementation et de contrôle des marchés financiers :

Au nom de X Holdings I, Inc., X Holdings II, Inc. et Elon R. Musk (les « Parties Musk »), nous vous écrivons pour vous informer que les Parties Musk ont ​​l'intention de procéder à la clôture de la transaction envisagée par la Merger Agreement du 25 avril 2022, selon les termes et sous réserve des conditions qui y sont énoncées et dans l'attente de la réception du produit du financement par emprunt envisagé, à condition que la Delaware Chancery Court suspende immédiatement l'action, Twitter contre Musk, et Al. (« l'Action ») et ajourne le procès et toutes les autres procédures y afférentes en attendant cette clôture ou une nouvelle ordonnance de la Cour.

Les Parties Musk fournissent cet avis sans reconnaissance de responsabilité et sans renonciation ou préjudice à l'un de leurs droits, y compris leur droit de faire valoir les défenses et les demandes reconventionnelles en cours dans l'Action, y compris dans le cas où l'Action n'est pas suspendue, que Twitter échoue ou refuse de se conformer à ses obligations en vertu de l'accord de fusion du 25 avril 2022 ou si l'opération envisagée par celui-ci échoue autrement.

Twitter voudrait des garanties

Elon Musk pourrait être le propriétaire de Twitter d'ici la semaine prochaine, mais les parties doivent d'abord résoudre quelques désaccords. Musk a déclaré à Twitter cette semaine qu'il était prêt à honorer leur accord initial dans le but d'éviter un procès qu'il risquait de perdre. Pourtant, mercredi, les représentants de Musk et Twitter étaient toujours en désaccord sur les termes d'un accord qui pourrait mettre fin au litige.

« Les points d'achoppement comprennent ce qui serait exigé des deux parties pour que le litige concernant l'accord bloqué soit abandonné et si la conclusion de l'accord dépendrait de la réception par M. Musk du financement par emprunt nécessaire », a écrit le Wall Street Journal, citant des personnes familières avec les discussions.

Selon le New York Times, Twitter « a demandé des assurances sur la manière dont les deux parties pourraient garantir la fermeture et une réaffirmation des détails du contrat précédemment convenu. Il envisage également des options telles que la supervision par un tribunal du processus de clôture et la demande à Musk de payer des intérêts pour compenser les retards ».

Pourtant, l'analyste de Wedbush Securities, Dan Ives, a déclaré à Barron's que « Musk devrait posséder Twitter d'ici la semaine prochaine », avec des « ralentissements minimes » empêchant la fermeture. Un rapport de The Information indique également que le revirement de Musk « pourrait signifier qu'il prendra en charge la société de médias sociaux dès la semaine prochaine ».

Une grande partie des travaux préparatoires à la conclusion de la transaction ont déjà été posés, malgré la tentative de plusieurs mois de Musk de se retirer de l'accord de 44 milliards de dollars. Musk et Twitter ont convenu d'un contrat de fusion en avril, et les actionnaires de Twitter ont approuvé l'accord d'achat de 54,20 $ par action le mois dernier.

Procès toujours en cours*; le juge envisage de sanctionner Musk

Musk et Twitter auraient convenu de reporter la déposition de Musk, qui était prévue pour hier. Le procès doit toujours commencer dans moins de deux semaines, comme l'a noté la juge de la Cour de la chancellerie du Delaware, Kathaleen McCormick, dans une décision rendue le 5 octobre.

« Les parties n'ont pas déposé de stipulation pour suspendre cette action, et aucune partie n'a demandé de suspension. Je continue donc de faire pression vers notre procès qui doit commencer le 17 octobre 2022 », a écrit McCormick.

La décision concernait une requête Twitter demandant des sanctions contre Musk « relatives à la production prétendument déficiente des SMS et autres messages instantanés vers et depuis Elon Musk », a expliqué McCormick.

Citation Envoyé par Kathaleen McCormick
Je présume que le lecteur connaît le contexte factuel de ce différend, et je passerai à une discussion des questions soulevées dans la motion.

La septième motion de découverte du demandeur se concentre sur deux types de messages*: les messages texte traditionnels (SMS) et les messages envoyés à l'aide de la plate-forme Signal. En ce qui concerne les messages texte, le demandeur avance trois arguments principaux. Premièrement, les défendeurs ont déraisonnablement frustré la tentative du demandeur de vérifier l'adéquation de la production des défendeurs. Deuxièmement, il manque des messages dans la production des défendeurs qui ont été produits par des tiers ou qui apparaissent dans les journaux téléphoniques de Musk. Troisièmement, il y a des lacunes dans la production des défendeurs à des moments critiques où il semble probable que Musk communiquait par SMS.

En ce qui concerne Signal, le demandeur fait valoir que Musk a envoyé ou reçu des messages Signal pendant la période pertinente et que leur suppression ou leur non-production équivaut à une spoliation passible de sanctions.

Le premier argument du demandeur soulève des questions qui ont pour la plupart été évoquées. Par exemple, ils disent que le premier lot de journaux téléphoniques des défendeurs était incomplet*; les accusés l'ont concédé, mais déclarent que ces registres incomplets étaient préliminaires et ont été produits "dans l'intérêt du temps". Étant donné que seulement deux jours ouvrables se sont écoulés entre mon ordonnance obligeant les défendeurs à produire les journaux et la production préliminaire, et le fait que les journaux étaient conservés par un tiers, l'explication des défendeurs est crédible.

Le demandeur note également que les défendeurs ont imposé des conditions et des retards déraisonnables à sa production des journaux, invoquant des problèmes de confidentialité. La préoccupation déclarée des défendeurs en matière de confidentialité était que les dossiers contiennent les numéros de téléphone personnels de parties non liées. Les défendeurs n'ont cependant pas expliqué pourquoi les numéros de téléphone sont si sensibles que la désignation «*hautement confidentiel*» décrite dans la clause de confidentialité des parties est inadéquate à la tâche. La tentative des accusés de conditionner la production à des protections de confidentialité supplémentaires était déraisonnable, mais c'est derrière nous.

Les défendeurs ont finalement produit une copie complète des enregistrements téléphoniques de Musk sur un portail en ligne, que le demandeur déclare ne pas pouvoir "imprimer, trier, annoter ou intégrer de toute autre manière... dans ses enregistrements de découverte plus larges". La question est en grande partie sans objet, mais dans la mesure où les défendeurs n'ont pas encore produit un journal téléphonique que le demandeur est en mesure d'imprimer, de trier, d'annoter et d'intégrer dans ses efforts de découverte plus larges, les défendeurs sont tenus de le faire.
McCormick a conclu que plusieurs des « déficiences ne justifient pas de sanctions contre les défendeurs pour défaut de produire des messages texte réactifs ». Mais elle n'a pas exclu les sanctions pour l'échec apparent de Musk à produire des messages Signal, écrivant :

Citation Envoyé par Kathaleen McCormick
Il est raisonnable de déduire des représentations des défendeurs et de l'absence apparente de messages Signal dans leur production jusqu'à présent que Musk a utilisé la fonction de suppression automatique de Signal. Les défendeurs déclarent qu'ils ont "enquêté sur la possibilité de restaurer les messages Signal envoyés ou reçus pendant la période de découverte demandée et ont déterminé qu'il n'était pas possible de le faire".

Je suis obligé de conclure qu'il est probable que les dépositaires des défendeurs aient autorisé la suppression automatique des communications de signal réactives entre eux et éventuellement d'autres, et que ces communications soient irrémédiablement perdues. À ce stade, je ne sais pas si les suppressions ont eu lieu lorsque les défendeurs étaient tenus de conserver les documents. (Les défendeurs fixent la date à laquelle ils étaient tenus de conserver au 13 mai, mais Musk a été nommé défendeur dans une action concernant la transaction Twitter qui a été déposée le 6 mai.)

Si les défendeurs ont supprimé des documents après avoir été tenus de les conserver, un recours est approprié, mais le recours approprié n'est pas clair pour moi à ce stade. Je réserverai ma décision concernant la demande de sanctions du demandeur, y compris les inférences défavorables, en attendant le briefing après le procès, lorsque j'aurai une meilleure compréhension du dossier.
Financement par la dette

La lettre de Musk à Twitter cherchant à conclure l'accord initial indiquait que son offre était en attente de réception du financement par emprunt. Un rapport de Reuters a déclaré le 5octobre que les pourparlers de financement que Musk avait eus avec Apollo Global Management et Sixth Street Partners « se sont terminés il y a des mois à peu près au moment où Musk a commencé à avoir des doutes sur l'accord ».

Cette complication à elle seule ne devrait cependant pas faire échouer l'affaire. Dans la plainte de Twitter contre Musk, il est déclaré: « L'accord est soutenu par des engagements hermétiques en matière de dette et de capitaux propres. Musk a personnellement engagé 33,5 milliards de dollars ».

L'article de Reuters a déclaré que « Musk devrait fournir une grande partie des 44 milliards de dollars grâce aux fonds qu'il a levés en vendant sa participation dans le constructeur de véhicules électriques Tesla et en s'appuyant sur le financement par actions de grands investisseurs tandis que les grandes banques se sont engagées à fournir 12,5 milliards de dollars de financement par la dette ».

Le rapport du New York Times sur les négociations de cette semaine décrit cependant quelques problèmes potentiels :

Une question clé est de savoir si Musk essaiera de rendre l'accord conditionnel au financement par emprunt. Selon les termes de l'accord initial, il peut se retirer en payant des frais de rupture de 1 milliard de dollars si cela ne se matérialise pas.

Les banques pourraient faire valoir que les bouffonneries de Musk ont suffisamment endommagé Twitter pour être qualifiées d'effet négatif matériel, les laissant s'en aller. Il pourrait même essayer de déjouer son propre accord, par exemple en ne signant pas la lettre requise certifiant que Twitter est solvable.
Si le financement par emprunt s'effondre et que l'affaire se poursuit jusqu'au procès, McCormick pourrait conclure que Musk n'a pas fait assez d'efforts pour financer l'accord. McCormick a ordonné à un acheteur réticent de conclure un accord dans une affaire similaire, statuant en avril 2021 que le défendeur Kohlberg & Company « n'a pas déployé tous les efforts raisonnables pour obtenir un financement par emprunt sur la base des termes de la DCL (Debt Commitment Letter) ». McCormick a accordé une « performance spécifique » - le même recours recherché par Twitter contre Musk - forçant Kohlberg à finaliser l'achat de DecoPac.

Source : cour de la chancellerie du Delaware

Et vous ?

Quelle lecture en faites-vous ?
Comprenez-vous la position de Twitter qui craint d'assister à un retournement de situation de la part d'Elon Musk sur la question du financement par emprunt ?
Partagez-vous le point de vue des analystes qui pensent qu'Elon Musk sera à la tête de Twitter la semaine prochaine ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de AoCannaille
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 02/11/2022 à 10:31
Citation Envoyé par Madmac Voir le message
Le dernier scandale de Pfizer qui a été d'admettre qu'aucune recherche n'avait été fait pour confirmer que la vaccination stoppait la transmission. En dépit du battage publicitaire qui prétendait le contraire.
Change de média, dés le début Pfizer, et les autres labos, ont bien publié le fait qu'ils n'aient pas testé l'efficacité sur la transmission. Pour une raison simple, si on prend le temps de réfléchir 2 minutes : Tester la transmission implique de contaminer des humains à une maladie dont on a/avait aucun remède à ce moment donné.

Je n'ai absolument pas apprécié qu'on nous force à prendre ce vaccin en version Béta, mais faut arrêter de chercher des problème là où il n'y en avait pas...
16  1 
Avatar de pmithrandir
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 16/11/2022 à 20:50
Enfin... Les devs dans le monde entier ont les même habitudes.

Tu ne peux pas les prendre pour des divas pendant 5 ans et leur proposer l esclavage facilement.

En plus, les bons ont souvent des opportunités quoi qu'il arrive et parfois assez d'argent pour créer leurs opportunités.

Bref avec ce genre de message il va sûrement arriver a un tiers qui reste.. mais ça m'étonnerait qu'il garde les meilleurs.

Et attendons nous a voir pointer un produit twitter like dans les 2 mois par quelques dizaines d'employés le codage a déjà du commencer et je ne doute pas qu'un ou deux fond soit prêt à mettre quelques centaines de millions dedans.

Mastodon de par sa philosophie ne pourra jamais faire l'affaire donc il y a une place a prendre.
13  0 
Avatar de escartefigue
Modérateur https://www.developpez.com
Le 02/11/2022 à 11:23
Citation Envoyé par Erviewthink Voir le message
Tu ne peux pas dire qu'un vaccin n'augmente pas la mortalité car et c'est un fait des gens peuvent mourir après l'injection d'un vaccin, si ils ne l'avaient pas reçu, ces personnes mortes ne le seraient pas si elles ne l'avaient pas reçu, donc un vaccin augmente la mortalité suite à son injection, c'est un fait, même si c'est minime.

Il faut arbitrer si le risque en vaut la chandelle, un personne jeune en bonne santé a peu de risque de mourir du covid donc se vacciner contre ce rhume est inutile pour une personne lambda.
Encore une fois lisez les études scientifiques au lieu de vous croire plus expert que les médecins et cessez de propager des rumeurs débiles, c'est honteux et même criminel.
14  3 
Avatar de pmithrandir
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 16/11/2022 à 10:25
Je pense que le gars a fait une erreur
Et même en France tous les salariés ont une obligation de retenu et de loyauté envers leur entreprise.
Donc un licenciement aurait été validé je pense.

La il faut regarder le contexte.
On a un mec qui prétend mieux faire que twitter depuis plusieurs années.
A peine arrivé dans une boîte en état correct mais pas top, il mène une politique inhabituelle dont les résultats a court terme sont désastreux.
Au passage, au lieu d'accuser la hiérarchie passée des errements il n hésite pas à mettre en doute les compétences techniques des équipes et la qualité des produits. Or la qualité n'a jamais été un frein sur Twitter.

Il me paraît normal que les équipes lui fasse faux bond.

C'est dailleur pur cela que je pense qu'il va se prendre une belle claque dans les 2 mois avec une faillite retentissante. Parce que sans employé on ne produit plus... Et que sans voix discordante on fonce dans le mur a coup sur.

Je ne donne pas cher de Tesla aussi. Parce que là il est en train de politiser son discours, ce qui aux Etats Unis peut facilement te priver de subventions, de soutien... Et de ventes.

Quand il humilié un député en public... Il ne peut pas gagner derrière.

On verra alors que Tesla est valorisé 10 a 100 fois trop cher.
https://www.lesechos.fr/industrie-se...bourse-1358541

Cette boîte ne peut pas valoir 100 fois plus que Renault. Soyons sérieux.

La chute sera brutale je pense.
11  0 
Avatar de Pyramidev
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 16/11/2022 à 17:44
Du coup, parmi ceux qui sont en congés, ceux qui ne lisent pas leurs courriels du boulot seront automatiquement virés ?

Très peu de développeurs voudront rester chez Twitter. Ceux qui cliqueront sur le lien le feront probablement car ils essaieront de trouver un autre job avant d'être virés.
Plus aucun développeur ne voudra postuler chez Twitter.
Soit Elon Musk est totalement idiot, soit son but est de détruire Twitter.
11  0 
Avatar de SimonKenoby
Membre actif https://www.developpez.com
Le 15/11/2022 à 11:24
Tiens, je croyais que Elon Musk était un grand défenseur de la liberté d'expression? N'avait-il pas dis il y a quelques moi que n'importe qui pouvait le critiquer? On commence déjà a voir les limites de sa "liberté d'expression".
14  4 
Avatar de pmithrandir
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 18/11/2022 à 20:57
Explique moi pourquoi un dev bon irait bosser
Beaucoup d'heure
Pour un chef impulsif
Sans stratégie compréhensible
En gerant un existant sans soutien

Un bon boulot de dev c'est selon moi
Un projet intéressant
Des collègues intéressants
Une roadmap compréhensible et tenable
Entre 30 et 40h de travail max
Un management a l écoute
Un équilibre vie perso vie pro tenable dans le temps.

Pour moi les devs qui ont le choix fuieront cette ambiance toxique qui ne coche aucune de ces cases.
11  1 
Avatar de escartefigue
Modérateur https://www.developpez.com
Le 02/11/2022 à 11:06
Citation Envoyé par Madmac Voir le message
Les AntiVaxx ne manqueront pas de matériel pour allumer les membres du culte de Fauci. Augmentation généralisé de mortalité proportionnel au proportion de vacciné. Le dernier scandale de Pfizer qui a été d'admettre qu'aucune recherche n'avait été fait pour confirmer que la vaccination stoppait la transmission. En dépit du battage publicitaire qui prétendait le contraire.
La répétition compulsive de fausses informations ne les rend pas véridiques, elle ne fait que décrédibiliser son auteur, en l'occurrence Madmac.
Le vaccin contre le COVID, comme les autres vaccins du reste, n'augmente pas la mortalité, c'est tout le contraire.
Toutes les études montrent que le vaccin contre le COVID diminue au contraire très fortement les formes graves de COVID et le taux de mortalité.
Evidemment, pour le savoir, il faut s'intéresser aux études validées par la communauté scientifique et non aux rumeurs sans fondement. Bref, avoir l'esprit cartésien. Trop compliqué pour certains.

Les AntiVaxx manquent bel et bien de matériel : ce sont les neurones en état de fonctionner qui leur manquent cruellement
15  6 
Avatar de natponch
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 12/11/2022 à 11:47
On va plutôt dire qu'il n'en a absolument rien à faire du devenir de twitter et son domaine d'activité d'origine en tant que réseau social. La seule partie qui l'intéresse c'est récupérer son argent à tout prix, qu'il a été "forcé" de dépenser à cause de sa folie des grandeurs et se croire au dessus de tout et tout le monde !
8  0 
Avatar de vohufr
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 14/11/2022 à 9:57
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Je pense que ça va être le chaos chez Twitter pendant encore 6 mois, 1 an, et après l'entreprise sera enfin rentable.
Il faut juste trouver les bonnes idées et les implémenter correctement.
Ben oui, en attendant, observons ce c****** milliardaire jouer avec les emplois de personnes qui doivent vivre et nourrir leur famille.
9  1