IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Un pirate qualifie le FSD de Tesla d'escroquerie flagrante et conseille de l'éviter,
Les capacités du FSD sont largement remises en cause, mais le prix du logiciel n'a pas cessé d'augmenter

Le , par Bill Fassinou

98PARTAGES

8  0 
Les détracteurs du Full Self-Driving (FSD) se multiplient et continuent à sensibiliser les consommateurs sur les dangers du logiciel de conduite autonome de Tesla. Jason Hughes, un pirate informatique bien connu dans le monde Tesla, a récemment qualifié le FSD de Tesla d'"escroquerie flagrante à l'argent". Le pirate a accusé la société de prendre l'argent des propriétaires de Tesla en contrepartie d'un logiciel "défectueux" qui est en version bêta depuis sa sortie en 2016. Les clients doivent désormais débourser 15 000 dollars pour utiliser la version bêta FSD, mais le logiciel est loin d'avoir tenu les promesses faites par Tesla et le PDG Elon Musk.

L'Autopilot de Tesla est ce que l'on appelle un système d'aide à la conduite autonome. En termes simples, il s'agit d'une fonction qui permet à une Tesla de "voir" les voitures et la route qui l'entourent, et de se conduire elle-même dans une certaine mesure. Depuis 2016, Tesla commercialise une version coûteuse appelée Full Self-Driving (FSD). Une personne raisonnable pourrait déduire du nom que le progiciel permet à une voiture de se conduire entièrement. Mais ce n'est pas le cas. En réalité, aucune voiture disponible à l'achat pour les consommateurs n'est actuellement capable de se conduire entièrement de manière autonome.

Le coût du Full Self Driving de Tesla a augmenté de 300 % depuis qu'il a été remanié et rendu disponible à l'achat en 2019. Ceux qui ont eu la chance d'acheter le FSD en avril 2019 l'ont obtenu au prix bradé de 5 000 dollars - il coûte désormais 15 000 dollars aux États-Unis. Hughes a déclaré qu'il était ridicule que Tesla ait augmenté "le prix d'un produit que vous ne pouvez même pas obtenir en réalité lorsque vous le payez plusieurs fois". Même si les clients pouvaient payer 15 000 dollars pour le FSD et commencer à l'utiliser immédiatement, Hughes aurait toujours des problèmes avec lui. Il a récemment exposé un certain nombre de ces problèmes.



Le premier est que Tesla a vendu le logiciel depuis octobre 2016, lorsque la société a déclaré que toutes les voitures vendues à partir de ce moment-là seraient prêtes à devenir des robotaxis. Elon Musk a promis la même chose le 22 avril 2019, lors du Tesla Autonomy Day. Selon le PDG de Tesla, tous ses véhicules électriques fabriqués à partir de ce jour seraient dotés d'un ordinateur appelé HW 3.0 au lieu du précédent, HW 2.5. Cela ne s'est pas produit. L'entreprise continue de livrer des véhicules équipés du HW 2.5 dans plusieurs pays. En Chine, le gouvernement a exigé que Tesla donne aux clients ce qu'il avait annoncé en remplaçant les mauvais ordinateurs.

Pour tous les autres clients dans le monde, Tesla dit simplement qu'ils recevront le matériel approprié sans frais supplémentaires lorsqu'ils pourront utiliser la FSD. Mais tout le monde ignore quand le logiciel quittera la version bêta. Hughes a déclaré que certains propriétaires doivent en fait payer 1000 dollars ou plus pour obtenir le bon matériel dans leurs voitures. Pour aggraver les choses, Tesla décide qui peut utiliser le FSD. Jusqu'à présent, seules les personnes basées aux États-Unis ont accès au logiciel bêta, mais elles doivent avoir un score spécifique dans une application appelée Safety Score Beta, qui est elle-même en version bêta.

En second lieu, Hughes pense que "le FSD n'est qu'un gadget". Le pirate a déclaré que, selon son "expérience de l'utilisation sur autoroute, c'est comme apprendre à un adolescent à conduire". « Vous devez être encore plus concentré et attentif que vous ne le seriez normalement », a-t-il déclaré. Selon lui, cela "finit par être plus épuisant par kilomètre parcouru que de simplement conduire soi-même". En outre, un autre problème que Hughes n'a toutefois pas mentionné est que le FSD a un modèle de propriété particulièrement bizarre : le logiciel n'appartient pas à la voiture à laquelle il est associé ni aux personnes qui la paient.

Plus précisément, si un acheteur du FSD vend la voiture avec le logiciel, il ne peut pas le garder s'il achète une nouvelle Tesla. Le nouveau propriétaire du véhicule ne l'obtient pas non plus : le logiciel disparaît tout simplement. La seule conclusion logique possible est que seule Tesla est propriétaire du FSD. Tout ce que vous payez pour l'acquérir - un abonnement mensuel ou 15 000 dollars - n'est qu'une licence d'utilisation. « Comment pouvez-vous payer pour une fonctionnalité, et votre voiture arrive en EOL (fin de vie) sans jamais y avoir accès ? C'est insensé ! », a déclaré Hughes. Mais le problème va plus loin encore.

Les experts en véhicules autonomes (VA), les défenseurs de la sécurité routière et d'autres critiques classent l'accès au FSD comme un cauchemar de sécurité et veulent l'empêcher à tout prix. Selon des critiques, ce n'est pas un hasard si les investisseurs de Tesla veulent toujours s'assurer que toutes les références au FSD sont suivies d'un mot qui libère Tesla de toute responsabilité : bêta. Cela signifie que le logiciel n'est pas prêt pour la production : il est encore en phase de test. Ainsi, les experts en sécurité routière affirment que seuls les ingénieurs et les conducteurs formés devraient être autorisés à tester le logiciel pour le moment.



Selon eux, les conducteurs ordinaires ne devraient obtenir le FSD que lorsqu'il n'a plus rien de bêta. Cela dit, ils exhortent le gouvernement américain à prendre des mesures et à retirer le FSD des routes publiques. Seule une fraction des acheteurs du FSD a accès au logiciel jusqu'à présent, mais ils seraient déjà plus de 100 000. Certains utilisateurs du FSD estiment que "le logiciel de Tesla agit comme un conducteur ivre". Les experts en VA déclarent que, si le FSD avait une compétence minimale, cela entraînerait une confiance excessive, un facteur qui a été jugé crucial dans certains accidents mortels impliquant l'Autopilot.

Ralph Nader, l'un des militants américains les plus connus en matière de droits des consommateurs et du grand public, a demandé à la National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA) "d'ordonner que la technologie FSD soit retirée dans chaque Tesla". Le milliardaire Dan O'Dowd semble dépenser des sommes importantes dans une campagne nationale visant à faire interdire le FSD. Au début du mois de septembre, les législateurs californiens ont également adopté un projet de loi qui pourrait forcer Tesla à cesser d'appeler son logiciel "Full Self-Driving" dans l'État. Selon les sources, le gouverneur devrait signer le projet de loi très prochainement.

La NHTSA enquête déjà sur le FSD et sur l'Autopilot. En juin, elle a fait passer son évaluation préliminaire d'Autopilot à une analyse technique - la dernière étape avant un rappel. Si l'organisme de réglementation de la sécurité ordonne à Tesla de retirer l'Autopilot de ses voitures, le FSD pourrait faire de même, privant ainsi de cette fonction toutes les personnes qui ont payé jusqu'à 15 000 dollars pour l'acquérir. Tesla pourrait avoir à rembourser ces clients si cela se produisait. Hughes n'a pas mentionné ces problèmes juridiques dans la série de tweets qu'il a partagée la semaine dernière pour exprimer son mécontentement.

Ce qui semble vraiment le déranger, c'est que Tesla reçoive de l'argent pour quelque chose qu'il ne fournit pas à la plupart des acheteurs. Si quelqu'un achetait un produit coûteux et ne le recevait jamais, il essaierait sans aucun doute d'annuler son achat. La différence est que Tesla ne vend pas un produit : il vend une promesse bêta en affirmant qu'il sera plus cher quand il sera prêt - ce qui n'a jamais été le cas depuis 2016 malgré les promesses récurrentes de Musk. Hughes a déclaré que "rien de ce que Tesla a produit à ce jour n'est capable, quelle que soit la quantité de logiciels qu'ils publient, d'être un robotaxi sans conducteur".

« Est-il [le FSD] réellement utile aujourd'hui ? Non. Est-il réellement disponible ? Non. Est-ce qu'il vaut 15 000 dollars en l'état ? Pas du tout. À 15 000 dollars, il doit tout faire, et je ne devrais pas être responsable s'il se plante. Au moins au prix original de 3 000 dollars, l'aspect conducteur-responsable serait acceptable. Dépenser 15 000 dollars pour avoir peut-être accès à un logiciel qui essaie de conduire à votre place, tout en vous pénalisant si vous ne prêtez pas toute votre attention à ce qu'il fait, et en vous rendant responsable s'il se plante, ça me semble plutôt arriéré », a conclu Hughes.

Source : Jason Hughes

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Que pensez-vous des déclarations de Jason Hughes ?
Que pensez-vous de l'Autopilot de Tesla et du Full Sefl-Driving ?
Pensez-vous que le FSD devrait être autorisé sur les routes publiques ?
Pensez-vous que Tesla puisse survivre si les régulateurs interdisaient le FSD ?
Quelle comparaison faites-vous entre Tesla et ses concurrents, notamment Waymo et Cruise ?

Voir aussi

Elon Musk tente de vendre le robot Optimus de Tesla à la Chine comme un agent autonome capable de prodiguer des soins aux personnes âgées, s'occuper de la maison et travailler dans les usines

Les législateurs californiens adoptent un projet de loi qui pourrait forcer Tesla à cesser d'appeler son logiciel "Full Self-Driving" dans l'État, il ne manque plus que la signature du gouverneur

« L'une des actions les plus dangereuses et irresponsables d'une entreprise automobile depuis des décennies », l'activiste Ralph Nader demande aux régulateurs de rappeler la technologie FSD de Tesla

Tesla augmente le prix de son logiciel Full Self-Driving qui va passer à 15 000 $ dès le 5 septembre, soit une augmentation de 3 000 $

Une vidéo semble montrer le système Autopilot d'une Tesla confondant une calèche avec un camion, le système piloté par l'IA n'a peut-être pas été formé à cette façon rudimentaire de se déplacer

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 13/09/2022 à 10:24
Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
Ce qui semble vraiment le déranger, c'est que Tesla reçoive de l'argent pour quelque chose qu'il ne fournit pas à la plupart des acheteurs. Si quelqu'un achetait un produit coûteux et ne le recevait jamais, il essaierait sans aucun doute d'annuler son achat. La différence est que Tesla ne vend pas un produit : il vend une promesse bêta en affirmant qu'il sera plus cher quand il sera prêt - ce qui n'a jamais été le cas depuis 2016 malgré les promesses récurrentes de Musk. Hughes a déclaré que "rien de ce que Tesla a produit à ce jour n'est capable, quelle que soit la quantité de logiciels qu'ils publient, d'être un robotaxi sans conducteur".
Cette histoire d'entreprise qui demande de l'argent en promettant qu'un jour le développement sera fini ça me rappelle Star Citizen.
Il y a des gens qui ont foi en Tesla et qui sont prêt à mettre 15 000$ pour un logiciel qui est pour l'instant en version Beta, parce qu'ils se disent qu'un jour une version stable va sortir.
Les fans de Tesla sont patients, apparemment ça fait depuis 2016 qu'Elon Musk répète que le logiciel sera bientôt prêt.
C'est un peu du "fake it until you make it", Tesla promet des trucs qu'il est incapable de livrer pour l'instant.

Personnellement je trouve que Tesla est une bulle financière, en réalité l'entreprise vaut beaucoup moins que son prix en bourse.
Ça ne deviendra jamais un mastodonte comme Toyota.
Utiliser des batteries géantes n'est pas la solution. C'est beaucoup trop gourmand en ressource.
4  1 
Avatar de totozor
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 13/09/2022 à 14:43
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Les fans de Tesla sont patients, apparemment ça fait depuis 2016 qu'Elon Musk répète que le logiciel sera bientôt prêt.
C'est un peu du "fake it until you make it", Tesla promet des trucs qu'il est incapable de livrer pour l'instant.
Il y a cette méthode mais il y a aussi celle de l'investissement : je te vends un truc 3000$ qui vaudra 10 fois plus cher dans 20 ans.
Si tu l'achète maintenant tu auras économisé 90% dans 20 ans, deal?
1  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 13/09/2022 à 15:30
Citation Envoyé par totozor Voir le message
je te vends un truc 3000$ qui vaudra 10 fois plus cher dans 20 ans.
Apparemment il y a des consommateurs qui ont payé 15 000$ aujourd'hui et le logiciel est toujours en béta.

D'après le pirate tu ne peux même pas garder le logiciel si tu changes de Tesla :
Plus précisément, si un acheteur du FSD vend la voiture avec le logiciel, il ne peut pas le garder s'il achète une nouvelle Tesla. Le nouveau propriétaire du véhicule ne l'obtient pas non plus : le logiciel disparaît tout simplement.
Si des consommateurs ont moyen de mettre 15 000$ pour un logiciel tant mieux pour eux.
Chacun son délire, personnellement les véhicules électriques ne m'intéressent pas, il est évident qu'utiliser des batteries géantes ne peut pas être une solution.
2  1 
Avatar de totozor
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 15/09/2022 à 9:51
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Apparemment il y a des consommateurs qui ont payé 15 000$ aujourd'hui et le logiciel est toujours en béta.
Ils auront économiser 25000$ quand il vaudra 40 000$
D'après le pirate tu ne peux même pas garder le logiciel si tu changes de Tesla :
Chaque année Musk dit que c'est pour cette année, une voiture c'est pas comme un Iphone, on ne la change pas tous les ans
Si des consommateurs ont moyen de mettre 15 000$ pour un logiciel tant mieux pour eux.
Chacun son délire, personnellement les véhicules électriques ne m'intéressent pas, il est évident qu'utiliser des batteries géantes ne peut pas être une solution.
Je penses que les politiques poussent trop cette technologie alors que la société n'est pas capable de l'assumer:
On parle de crise de l'électricité mais on plonge dedans
Le plein prend 4 à 5 fois plus de temps qu'à la pompe mais il y en a 4 fois moins
Certaines batteries au lithium (il me semble) ne peuvent pas être éteinte. Si elle brule dans ton garage, toute ta maison risque d'y passer. Les assurances et les parking couvert ne semblent pas encore s'en être rendu compte mais on risque d'avoir les limitations qu'on a connu avec le GPL
On met augmente le poids de voiture déjà lourdes et hautes (SUV) ce qui dégrade leur tenue de route
etc.

La dernière station avec recharge électrique que j'ai vue (en périphérie de Paris) avait 4 bornes, toutes prises et 3 voitures qui attendaient. A 20 minutes la recharge celui qui attend peut aller faire son footing.
Je suis impatient de voir la situation en période de grande circulation.
1  0 
Avatar de ALT
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 15/09/2022 à 10:03
Bah ! C'est ce qu'on appelait jadis un « logiciel-vapeur » (vaporware, comme disaient les malpolis ), c'est à dire une annonce commerciale (La nouvelle version de ... (*) va sortir incessamment) mensongère. Soit on ne voyait pas la sortie de cette nouvelle version, soit elle ne contenait pas les fonctionnalités promises. Bref, rien de nouveau.

(*) mettre ici le nom d'un logiciel au choix.
1  0 
Avatar de totozor
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 15/09/2022 à 12:51
Citation Envoyé par petitours Voir le message
Là vous confondez complètement voiture électrique et conduite autonome.
Je suis sorti du sujet mais je répondais à un point évoqué.

Et sur le sujet électrique en plus vous passez à coté de pleins de trucs :
indépendamment du cout on a besoin de se sortir des hydrocarbures, parce que l'on en a pas et parce que dans un futur très proche il n'y en aura plus du tout.
Certes mais pousser tout le monde vers une seule solution me parait une erreur.
Surtout quand ça vient des politique plutôt que des industriels.
Les politiques imposent les hydrocarbures comme problème, avec les jalons qui vont bien. Aux industriels de trouver leur solution.
Sans doute faute d'en avoir utilisé vous ne ne savez pas à quel point c'est confortable à utiliser.
Certes mais le confort d'utilisation n'est pas un de mes grands critères.
J'ai conduit une logan pendant 6 ans. J'en était bien heureux à part sa consommation, malgré son manque de reprise, l'absence de limiteur de vitesse, de GPS, d'autoradio etc.
Les bornes de charge son très très rarement toutes prises , en 4 ans ça a du m'arriver une fois d'attendre, comme j'ai déjà attendu à la pompe pour mon diesel.
Chez moi elles sont très très rares ce qui mets fin a toute hésitation.
Je ne suis pas fondamentalement contre l'électrique, je trouve qu'on plonge trop facilement dans cette solution avant d'avoir du recul dessus.
Par contre je pense qu'il n'y a pas beaucoup de meilleure solution qu'une voiture électrique comme voiture secondaire d'un couple.
1  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 16/09/2022 à 9:20
Citation Envoyé par ALT Voir le message
Au fait, ça coûte combien, une batterie neuve ?
C'est déjà hors de prix et ça ne fait qu'empirer, à cause, notamment, du prix des matières premières.

Pourquoi les prix du lithium s’envolent-ils ?
  • Selon Benchmark Mineral Intelligence (BMI), le prix du spodumène, matière première riche en lithium, a augmenté de près de 480 % entre janvier 2021 et janvier 2022.
  • L’Association of European Automotive and Industrial Battery Manufacturers prévoit une hausse de la valeur du marché européen des batteries, passant de 15 milliards d’euros en 2019 à 35 milliards en 2030.
  • La sous-estimation de l’importance de ce marché a entravé les flux de capitaux vers l’industrie tout au long de la chaîne de valeur, ce qui signifie que la demande n’est pas satisfaite actuellement.
  • Afin d’améliorer la situation en Europe, il faut investir dans l’extraction de lithium européen et dans la chaîne de valeur du secteur des batteries.
L'article date du mois de mars :
Les prix du nickel, lithium et cobalt flambent également
Ce ne sont pas des temps faciles pour le monde automobile. D'un côté, la crise des puces freine la production, de l'autre, la hausse du coût des matières premières fragilise la solidité économique et réduit les bénéfices. Tout cela, alors que les grands groupes font face à la révolution liée à la transition écologique.

Les voitures électriques sont les plus pénalisées par la hausse des prix des matières premières en général et des métaux en particulier. En effet, les terres rares utilisées pour produire les batteries prenaient déjà de la valeur en raison de la demande croissante, mais avec la situation actuelle, les prix ont définitivement explosé. Et la guerre entre la Russie et l'Ukraine n'aide évidemment pas, bien au contraire...
Ou alors peut-être que le projet c'est de supprimer la mobilité des gens qui vivent à la campagne et des gens modestes.
Les voitures électriques c'est un truc de riche qui vit en ville.

Citation Envoyé par ALT Voir le message
Bref, actuellement, le véhicule électrique est une aberration écologique. Et économique !
Effectivement.
Mais peut-être qu'avec de l'hydrogène produit par des réacteurs nucléaire il y aurait moyen de faire quelque chose qui aurait vraiment du sens.

Apparemment le gouvernement investit là-dedans.
France 2030 : réinventer le nucléaire et devenir leader de l’hydrogène vert
Rappelons que pour produire de l’hydrogène, il faut de l'électricité. De l'électricité bas carbone, il va sans dire, issue des énergies renouvelables, par exemple. « Mais nous n'aurons jamais suffisamment d'énergies renouvelables -- sur notre territoire -- pour produire de l'hydrogène vert », avance notre président qui propose, pour rester dans la course, de s'appuyer sur le nucléaire, une énergie elle aussi décarbonée. Marquant ainsi un peu plus encore l'importance du premier point de son plan d'investissement.

Pour « ne pas répéter les erreurs faites sur les énergies renouvelables », Emmanuel Macron propose d'« investir sur notre capacité à développer la filière ». Il annonce notamment que « d'ici 2030, la France doit pouvoir compter sur son sol, au moins deux gigafactories d'électrolyseurs et produire massivement de l'hydrogène et l'ensemble des technologies utiles à son utilisation. » Avec, pour objectif de décarboner d’abord l’industrie, puis les transports, notamment les transports lourds - les camions, les bus, les trains et pourquoi pas les avions.
Ce serait chouette que la France redevienne leader au niveau de la technologie nucléaire.
L'hydrogène pourrait devenir quelque chose d'important dans le futur, je pense donc que c'est une bonne idée d'investir dans le nucléaire dès aujourd'hui.
1  0 
Avatar de chef_phi
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 17/09/2022 à 19:16
Les gens qui achètent une tesla n'achètent pas une voiture, ils achètent du rêve.
C'est la base du commerce : vendre à des gens des services ou des objets dont ils n'ont pas besoin en leur faisant miroiter que ce faisant ils accèdent à un statut d'élite.
Celui qui achète un gadget dans une foire, vendu par un charlatan, se trouve dans le même état d'esprit au moment de son acquisition.
Concernant la voiture : je roule en SANDERO achetée neuve 12000€ (deux ans de garantie et carte grise gratuite, car vignette critère 1) avec pour carburant du GPL à 0,66 € le litre. Consommation : 8l au 100 (mesurée entre deux plein). J'ai pris le modèle essentiel sans GADGET, et j'ai fait désactiver le GSM qui permet d'appeler le 112 en appuyant sur une touche.
Quand je veux me faire plaisir je sort ma bécane.
Dernier point : les voitures électrique (à batterie) usent beaucoup plus de pneu que leur homologues thermiques car elles sont plus lourdes. Pour mémoire, l'usure des pneus et des plaquettes de frein est la principale source d'émission de particules fines sur un véhicule terrestre (car pas de FAP sur ces parties là). La voiture électrique à batterie est une impasse technologique polluante, coûteuse et sans avenir contrairement aux véhicules équipés de piles à combustibles. Reste à savoir quel type de pile à combustible a le plus d'avenir pour les véhicules, mais personne n'en parle actuellement.
1  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 15/09/2022 à 13:24
Citation Envoyé par totozor Voir le message
une voiture c'est pas comme un Iphone, on ne la change pas tous les ans
Je me demande dans quel état seront les voitures Tesla au bout de 20 ans et 250 000 km au compteur.
Ça m'étonnerait que ça tienne aussi bien qu'un véhicule Diesel.

Citation Envoyé par totozor Voir le message
Je penses que les politiques poussent trop cette technologie alors que la société n'est pas capable de l'assumer:
Ouais c'est complétement politique, parce que technologiquement ça n'a aucun sens.
Les batteries ne peuvent pas remplacer le Diesel.

Par contre peut-être que l'hydrogène est l'avenir, si les pays se mettent à construire des réacteurs nucléaires spécialement conçu pour produire de l'hydrogène, dans 20 ans ça pourrait devenir quelque chose de fiable.

La fabrication d'une batterie demande des composants rares (comme le lithium) qui coutent de plus en plus cher.
Les voitures électriques sont déjà beaucoup trop cher et ça ne va pas aller en s'arrangeant.

Citation Envoyé par petitours Voir le message
La crise de électricité est ponctuelle, liée à un soucis industriel
La crise de l'énergie va durer des années, il n'y a pas suffisamment de réacteurs nucléaires en construction actuellement.
Le prix du kWh risque de rester élever longtemps.

Citation Envoyé par petitours Voir le message
indépendamment du cout on a besoin de se sortir des hydrocarbures, parce que l'on en a pas et parce que dans un futur très proche il n'y en aura plus du tout.
Il y en aura toujours, c'est juste que : ils seront plus rare => l'extraction demandera plus d'énergie => ils seront plus cher.

Citation Envoyé par petitours Voir le message
Sans doute faute d'en avoir utilisé vous ne ne savez pas à quel point c'est confortable à utiliser.
Ça doit être marrant de faire des 0 à 100 km/h le plus vite possible, apparemment il y a moyen d'accélérer vraiment fort au démarrage. (mais bon tu dois avoir mauvaise conscience quand tu penses à quel point la batterie est mauvaise pour l'environnement)

Citation Envoyé par petitours Voir le message
Les bornes de charge son très très rarement toutes prises , en 4 ans ça a du m'arriver une fois d'attendre, comme j'ai déjà attendu à la pompe pour mon diesel.
Si devant toi, il y a 5 voitures électriques qui attendent à la même borne, tu vas attendre plus longtemps que si c'était 5 voitures diesel qui faisaient la queue devant une pompe.
1  1 
Avatar de ALT
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 15/09/2022 à 17:22
À petitours : En attendant la « rupture technologique », il est un fait que le bilan carbone du véhicule électrique est mauvais :
Rien que pour la fabrication, une Zoé doit rouler 75 000 km pour simplement rembourser son déficit carbone par rapport à un diésel.
Ensuite, les batteries, combien de cycles de charges supportent-elles ? Si c'est comme un portable (ordinateur) ou un mobile (tubophone), ça doit avoisiner 500 à 1000, en charge lente. En charge rapide, on divise par deux...
Bref, entre moins d'un an & trois ans avant changement de ladite batterie. Bon, certes pour un (gros) rouleur. Ou quelqu'un qui passe du temps dans les bouchons avec le chauffage, les essuie-glaces, l'éclairage... Sinon, on peut peut-être doubles mes estimations.
Au fait, ça coûte combien, une batterie neuve ?
Enfin, je ne parle pas du bilan énergétique de l'énergie électrique (oui, bon, énergie, énergétique... Je me répète un poil, là) : rien qu'une centrale thermique (classique [charbon, gaz, pétrole...] ou nucléaire) a un rendement d'environ 30 %. Moins qu'un moteur thermique (40 %) !
Avec le transport jusqu'à la borne de recharge, on ne doit pas dépasser les 15 %. Sans compter la transformation de l'énergie électrique en énergie chimique (charge de la batterie) & la transformation réciproque, avec leurs inévitables pertes. Enfin, transformation de l'énergie électrique finale (enfin, ce qu'il en reste !) en énergie mécanique.

Bref, actuellement, le véhicule électrique est une aberration écologique. Et économique !
Ce qui ne signifie pas qu'il n'y ait aucun avenir à cette technologie. Mais, simplement, c'est beaucoup trop tôt pour nous l'imposer.
1  1