IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Elon Musk ne pourra pas retarder l'ouverture du procès contre Twitter, selon une décision de la juge en charge de l'affaire.
Il peut cependant tirer parti de la plainte du lanceur d'alerte Mudge

Le , par Stéphane le calme

141PARTAGES

4  0 
Elon Musk peut utiliser les allégations d'un lanceur d'alerte dans son action en justice contre Twitter Inc, mais le milliardaire ne peut pas retarder le procès pour sa tentative de renoncer à son accord de 44 milliards de dollars pour l'entreprise, a déclaré mercredi la juge chargée de l'affaire. « Je suis convaincue que même un retard de quatre semaines risquerait de nuire davantage à Twitter », a écrit la chancelière Kathaleen McCormick de la Cour de la chancellerie du Delaware, en affirmant que le procès commencera le mois prochain.

« Nous espérons que gagner la motion d'amendement nous rapprochera un peu plus de la vérité qui sortira dans cette salle d'audience », a déclaré Alex Spiro, avocat de Musk, dans un communiqué. L'équipe juridique de Musk a fait valoir mardi que la justice avait exigé le report du procès de cinq jours afin que Musk puisse enquêter sur les allégations du lanceur d'alerte Peiter Zatko, connu sous le nom de "Mudge", selon lesquelles Twitter cachait des faiblesses dans sa sécurité et la confidentialité des données.


La chancelière Kathaleen McCormick de la Cour de la chancellerie du Delaware a rejeté la demande d'Elon Musk de retarder son procès avec Twitter.

Cela dit, l'équipe juridique du milliardaire a été autorisée à inclure dans son dossier les allégations de l'ancien responsable de la sécurité et lanceur d'alerte de l'entreprise, Peiter "Mudge" Zatko.

Twitter a poursuivi Musk en juillet pour avoir tenté d'annuler l'offre de 44 milliards de dollars qu'il avait faite en avril pour acheter le site Web.

Le magnat de Tesla est revenu sur sa promesse de reprendre l'entreprise dans le cadre d'un accord entièrement en cash, accusant Twitter de ne pas divulguer le nombre réel de faux comptes de robots comme raison principale de l'échec des négociations. Twitter, quant à lui, veut qu'il finalise l'acquisition comme promis ou paye des frais de rupture de 1 milliard de dollars et le traîne en justice dans le Delaware, aux États-Unis, pour obtenir ce qu'il veut.

Les comptes "bots" sont des comptes qui ne sont pas gérés par des personnes réelles. En raison de leur caractère automatique, ces comptes peuvent mettre à mal la valeur financière du réseau social. En effet, celle-ci se calcule principalement par le nombre d'abonnés "monétisables", c'est-à-dire qui sont susceptibles de visualiser de la publicité. Les faux comptes sont devenus un point central dans l'affaire qui oppose le réseau social à Musk. Affirmant que Twitter aurait menti sur le nombre réel de ces faux comptes, Musk en a fait l'élément principal pour justifier son choix de ne finalement pas acheter le réseau social.

Musk a tenté de repousser la procédure à deux reprises maintenant. Premièrement, il a fait valoir que son équipe juridique avait besoin de plus de temps pour préparer son dossier contre Twitter.

Puis, après que Zatko a affirmé dans une plainte de lanceur d'alerte que, entre autres, l'entreprise n'avait pas réussi à sécuriser les données privées des utilisateurs, Musk a demandé de reporter à nouveau le procès pour donner à ses avocats plus de temps pour passer au peigne fin les allégations à utiliser comme justification pour mettre fin à l'accord de reprise.

Le procès est prévu le 17 octobre.

La plainte de Zatko

L'ancien responsable de la sécurité de Twitter, Peiter Zatko connu sous le nom de "Mudge", a accusé Twitter et son conseil d'administration d'avoir violé les règles financières, d'avoir commis des fraudes et d'avoir grossièrement négligé ses obligations en matière de sécurité, dans une plainte déposée en juillet auprès de la Securities & Exchange Commission, de la Federal Trade Commission et du ministère américain de la Justice. Il affirme également avoir été licencié pour avoir poussé des dirigeants de Twitter peu enclins à s'attaquer à des problèmes de sécurité majeurs - qui, selon sa plainte, « constituent une menace » pour les informations personnelles des utilisateurs de Twitter, pour les actionnaires de l'entreprise, pour la sécurité nationale et pour la démocratie.

Zatko allègue que les cadres de Twitter étaient plus investis dans la dissimulation de ces vulnérabilités, y compris la sélection et la présentation erronée des données sur les comptes de spam et les menaces de sécurité aux régulateurs et aux membres du conseil d'administration de Twitter. « Selon la plainte, les cadres supérieurs pouvaient gagner des primes individuelles allant jusqu'à 10 millions de dollars et liées à l'augmentation du nombre d'utilisateurs quotidiens, et rien d'explicite pour la réduction du spam » rapporte le Post. Selon CNN, ces risques de sécurité « pourraient ouvrir la porte à l'espionnage ou à la manipulation étrangère, au piratage et aux campagnes de désinformation. »

La plainte de Zatko a été déposée par le cabinet d'avocats à but non lucratif Whistleblower Aid, qui a confirmé l'authenticité du document republié. « Au cours de son emploi, Mudge a découvert des lacunes extrêmes et flagrantes de Twitter dans tous les domaines de son mandat, y compris ... la confidentialité des utilisateurs, la sécurité numérique et physique, et l'intégrité de la plateforme / la modération du contenu », indique la plainte.

La Federal Trade Commission examine actuellement la plainte de Zatko, qui a été déposée en juillet auprès de la FTC, de la Securities and Exchange Commission et du ministère de la Justice. Une porte-parole de la commission sénatoriale du renseignement, Rachel Cohen, a déclaré que la commission prend également la plainte au sérieux et a organisé une réunion pour discuter des allégations de Zatko.


Pas de report d'audience, mais une demande d'Elon Musk a été accordée

Notons que le mois dernier, la juge a rejeté en grande partie la demande de Musk dans une décision d'une page, ordonnant que Twitter n'ait pas à « collecter, examiner ou produire des documents » d'aucun des 21 autres dépositaires supplémentaires demandés par Musk. L'exception est Kayvon Beykpour, ancien responsable des produits grand public, qui a été licencié en mai.

Beykpour a été le principal responsable des produits chez Twitter pendant des années avant d'être congédié de manière inattendue par le nouveau directeur général Parag Agrawal. C'est son équipe de produits qui était le plus directement responsable de l'expansion de la base d'utilisateurs de Twitter et c'est la qualité de cette base que Musk a remise en question en cherchant à se retirer de l'accord. « Nous sommes impatients d'examiner les communications de Beykpour et nous continuerons à chercher des informations et des témoins jusqu'à ce que toute la vérité éclate », a déclaré Alex Spiro, un avocat de Musk.

Elon Musk a accusé Twitter d'avoir licencié Beykpour alors que la fusion était en cours « sans demander le consentement des parties Musk ». Le PDG Parag Agrawal « m'a demandé de partir après m'avoir fait savoir qu'il voulait emmener l'équipe dans une direction différente », a écrit Beykpour à l'époque. Dans sa réponse à l'action en justice de Twitter, Musk a déclaré que Beykpour « était à la tête de tout ce qui concernait les consommateurs chez Twitter et jouait un rôle de premier plan lors des appels aux investisseurs de Twitter. Il était donc l'un des cadres de Twitter qui, selon les parties Musk, aurait été le plus étroitement impliqué dans la manière dont Twitter calculait son mDAU, dont elle suspendait ou modérait les comptes sur sa plateforme et dont elle déterminait qu'il y avait toujours moins de 5 % de spams ou de faux comptes dans le mDAU, chaque jour de chaque mois de chaque trimestre, depuis toujours ».

Beykpour a rejoint Twitter en 2015 lorsque la société a acquis son application de vidéo en direct, Periscope, et a rapidement gravi les échelons sous la direction de l'ancien PDG Jack Dorsey. Il poussait Twitter dans de nouveaux domaines de produits, comme les espaces audio en direct et les newsletters, avant d'être évincé.

Les départs de Beykpour et de Bruce Falck, anciennement en charge du produit des revenus, reflètent l'état de flou dans lequel se trouve Twitter en attendant un nouveau propriétaire, un état désormais intensifié par le litige. Entre-temps, le gel des embauches et d'autres mesures de réduction des coûts ont laissé certains employés dans l'incertitude quant à la priorité qui sera accordée aux projets ou aux équipes sur lesquels ils travaillent sous la nouvelle direction.

Cette fois-ci, la juge a rejeté la demande de report du procès. Elle s'est rangée du côté de Twitter et a convenu que l'extension de l'affaire nuirait financièrement à l'entreprise.

« Twitter a subi une augmentation de l'attrition des employés, ce qui sape la capacité de l'entreprise à poursuivre ses objectifs opérationnels. L'entreprise a été forcée pendant des mois de gérer sous les contraintes d'un accord de fusion révoqué. Je suis convaincue que même quatre semaines de retard risqueraient de nuire davantage à Twitter », a-t-elle écrit.

Elle va cependant autoriser Musk à inclure les allégations de Zatko dans ses demandes reconventionnelles contre Twitter. « Je suis réticente à en dire plus sur le bien-fondé des demandes reconventionnelles dans cette position avant qu'elles n'aient été pleinement plaidées. Le monde devra attendre la décision après le procès », est-il noté dans sa décision.

Twitter, quant à lui, a minimisé ou carrément nié les affirmations de Zatko.

Le PDG Parag Agrawal a affirmé que Zatko – un vétéran respecté et bien informé de la sécurité de l'information – avait été licencié pour un motif valable et a déclaré que sa plainte était « truffée d'incohérences et d'inexactitudes », selon une note interne.

Les messages texte révélés lors d'une audience préliminaire cette semaine montrent que Musk avait des doutes sur l'achat de Twitter en mai, citant des inquiétudes concernant l'invasion de l'Ukraine par la Russie. Il a envoyé un SMS à ses banquiers les exhortant à « ralentir » et a déclaré « cela n'aurait aucun sens d'acheter Twitter si nous nous dirigeons vers la Troisième Guerre mondiale ».

Source : décision de justice

Et vous ?

Que pensez-vous de la décision de la juge de ne pas repousser l'ouverture des audiences en s'appuyant sur l'argument selon lequel cela nuirait aux activités de Twitter ?
Que pensez-vous de la décision de la juge d'autoriser Elon Musk à introduire la plainte du lanceur d'alerte dans son dossier contre Twitter ?
Quelle lecture faites-vous de la situation ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de AoCannaille
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 02/11/2022 à 10:31
Citation Envoyé par Madmac Voir le message
Le dernier scandale de Pfizer qui a été d'admettre qu'aucune recherche n'avait été fait pour confirmer que la vaccination stoppait la transmission. En dépit du battage publicitaire qui prétendait le contraire.
Change de média, dés le début Pfizer, et les autres labos, ont bien publié le fait qu'ils n'aient pas testé l'efficacité sur la transmission. Pour une raison simple, si on prend le temps de réfléchir 2 minutes : Tester la transmission implique de contaminer des humains à une maladie dont on a/avait aucun remède à ce moment donné.

Je n'ai absolument pas apprécié qu'on nous force à prendre ce vaccin en version Béta, mais faut arrêter de chercher des problème là où il n'y en avait pas...
16  1 
Avatar de pmithrandir
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 16/11/2022 à 20:50
Enfin... Les devs dans le monde entier ont les même habitudes.

Tu ne peux pas les prendre pour des divas pendant 5 ans et leur proposer l esclavage facilement.

En plus, les bons ont souvent des opportunités quoi qu'il arrive et parfois assez d'argent pour créer leurs opportunités.

Bref avec ce genre de message il va sûrement arriver a un tiers qui reste.. mais ça m'étonnerait qu'il garde les meilleurs.

Et attendons nous a voir pointer un produit twitter like dans les 2 mois par quelques dizaines d'employés le codage a déjà du commencer et je ne doute pas qu'un ou deux fond soit prêt à mettre quelques centaines de millions dedans.

Mastodon de par sa philosophie ne pourra jamais faire l'affaire donc il y a une place a prendre.
13  0 
Avatar de pmithrandir
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 16/11/2022 à 10:25
Je pense que le gars a fait une erreur
Et même en France tous les salariés ont une obligation de retenu et de loyauté envers leur entreprise.
Donc un licenciement aurait été validé je pense.

La il faut regarder le contexte.
On a un mec qui prétend mieux faire que twitter depuis plusieurs années.
A peine arrivé dans une boîte en état correct mais pas top, il mène une politique inhabituelle dont les résultats a court terme sont désastreux.
Au passage, au lieu d'accuser la hiérarchie passée des errements il n hésite pas à mettre en doute les compétences techniques des équipes et la qualité des produits. Or la qualité n'a jamais été un frein sur Twitter.

Il me paraît normal que les équipes lui fasse faux bond.

C'est dailleur pur cela que je pense qu'il va se prendre une belle claque dans les 2 mois avec une faillite retentissante. Parce que sans employé on ne produit plus... Et que sans voix discordante on fonce dans le mur a coup sur.

Je ne donne pas cher de Tesla aussi. Parce que là il est en train de politiser son discours, ce qui aux Etats Unis peut facilement te priver de subventions, de soutien... Et de ventes.

Quand il humilié un député en public... Il ne peut pas gagner derrière.

On verra alors que Tesla est valorisé 10 a 100 fois trop cher.
https://www.lesechos.fr/industrie-se...bourse-1358541

Cette boîte ne peut pas valoir 100 fois plus que Renault. Soyons sérieux.

La chute sera brutale je pense.
11  0 
Avatar de Pyramidev
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 16/11/2022 à 17:44
Du coup, parmi ceux qui sont en congés, ceux qui ne lisent pas leurs courriels du boulot seront automatiquement virés ?

Très peu de développeurs voudront rester chez Twitter. Ceux qui cliqueront sur le lien le feront probablement car ils essaieront de trouver un autre job avant d'être virés.
Plus aucun développeur ne voudra postuler chez Twitter.
Soit Elon Musk est totalement idiot, soit son but est de détruire Twitter.
11  0 
Avatar de escartefigue
Modérateur https://www.developpez.com
Le 02/11/2022 à 11:23
Citation Envoyé par Erviewthink Voir le message
Tu ne peux pas dire qu'un vaccin n'augmente pas la mortalité car et c'est un fait des gens peuvent mourir après l'injection d'un vaccin, si ils ne l'avaient pas reçu, ces personnes mortes ne le seraient pas si elles ne l'avaient pas reçu, donc un vaccin augmente la mortalité suite à son injection, c'est un fait, même si c'est minime.

Il faut arbitrer si le risque en vaut la chandelle, un personne jeune en bonne santé a peu de risque de mourir du covid donc se vacciner contre ce rhume est inutile pour une personne lambda.
Encore une fois lisez les études scientifiques au lieu de vous croire plus expert que les médecins et cessez de propager des rumeurs débiles, c'est honteux et même criminel.
13  3 
Avatar de SimonKenoby
Membre actif https://www.developpez.com
Le 15/11/2022 à 11:24
Tiens, je croyais que Elon Musk était un grand défenseur de la liberté d'expression? N'avait-il pas dis il y a quelques moi que n'importe qui pouvait le critiquer? On commence déjà a voir les limites de sa "liberté d'expression".
14  4 
Avatar de pmithrandir
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 18/11/2022 à 20:57
Explique moi pourquoi un dev bon irait bosser
Beaucoup d'heure
Pour un chef impulsif
Sans stratégie compréhensible
En gerant un existant sans soutien

Un bon boulot de dev c'est selon moi
Un projet intéressant
Des collègues intéressants
Une roadmap compréhensible et tenable
Entre 30 et 40h de travail max
Un management a l écoute
Un équilibre vie perso vie pro tenable dans le temps.

Pour moi les devs qui ont le choix fuieront cette ambiance toxique qui ne coche aucune de ces cases.
10  1 
Avatar de escartefigue
Modérateur https://www.developpez.com
Le 02/11/2022 à 11:06
Citation Envoyé par Madmac Voir le message
Les AntiVaxx ne manqueront pas de matériel pour allumer les membres du culte de Fauci. Augmentation généralisé de mortalité proportionnel au proportion de vacciné. Le dernier scandale de Pfizer qui a été d'admettre qu'aucune recherche n'avait été fait pour confirmer que la vaccination stoppait la transmission. En dépit du battage publicitaire qui prétendait le contraire.
La répétition compulsive de fausses informations ne les rend pas véridiques, elle ne fait que décrédibiliser son auteur, en l'occurrence Madmac.
Le vaccin contre le COVID, comme les autres vaccins du reste, n'augmente pas la mortalité, c'est tout le contraire.
Toutes les études montrent que le vaccin contre le COVID diminue au contraire très fortement les formes graves de COVID et le taux de mortalité.
Evidemment, pour le savoir, il faut s'intéresser aux études validées par la communauté scientifique et non aux rumeurs sans fondement. Bref, avoir l'esprit cartésien. Trop compliqué pour certains.

Les AntiVaxx manquent bel et bien de matériel : ce sont les neurones en état de fonctionner qui leur manquent cruellement
14  6 
Avatar de natponch
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 12/11/2022 à 11:47
On va plutôt dire qu'il n'en a absolument rien à faire du devenir de twitter et son domaine d'activité d'origine en tant que réseau social. La seule partie qui l'intéresse c'est récupérer son argent à tout prix, qu'il a été "forcé" de dépenser à cause de sa folie des grandeurs et se croire au dessus de tout et tout le monde !
8  0 
Avatar de vohufr
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 14/11/2022 à 9:57
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Je pense que ça va être le chaos chez Twitter pendant encore 6 mois, 1 an, et après l'entreprise sera enfin rentable.
Il faut juste trouver les bonnes idées et les implémenter correctement.
Ben oui, en attendant, observons ce c****** milliardaire jouer avec les emplois de personnes qui doivent vivre et nourrir leur famille.
9  1