IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

La chute des téléviseurs intelligents : des promesses d'un visionnage sans faille à un surpuissant outil publicitaire,
Selon Adguard

Le , par Bruno

188PARTAGES

7  0 
L'arrivée de la télévision intelligente conviviale à la fin des années 2000 a été comme une bouffée d'air frais. Elle permettait aux téléspectateurs de diffuser en continu ce qu'ils voulaient et quand ils le voulaient, d'écouter de la musique et même de naviguer sur le Web. La seule chose à faire était d'installer une application de streaming comme Netflix (la plupart des téléviseurs intelligents sont déjà livrés avec des applications préchargées) et de profiter de votre contenu préféré avec un minimum de distractions et de publicités. « Les téléviseurs intelligents ont peut-être envahi presque tous les foyers en promettant une expérience visuelle personnalisée et transparente, mais, en fait, ils ne seraient pas très différents de leurs prédécesseurs plus encombrants et plus stupides. » C'est en tout cas ce que pense Adguard, le bloqueur de publicités intrusives et du suivi en ligne.

Aujourd'hui, les fabricants de téléviseurs connectés se disputent les dernières innovations en matière d'interface utilisateur, d'agrégation de contenu et de développement d'applications, telles que les téléviseurs intelligents dotés d'un système d'exploitation capable d'exécuter des applications et des widgets et de diffuser des vidéos et musique. Dès le départ, les fournisseurs de téléviseurs ont conditionné leurs petits génies intelligents pour qu'ils collectent des données sur les utilisateurs afin de personnaliser les publicités et parfois de les diffuser directement sur l'écran des téléspectateurs. Pour ce faire, les fabricants de téléviseurs ont suivi le comportement des utilisateurs à l'aide de divers outils, portant ainsi atteinte à leur vie privée.

Dans le cas de Vizio par exemple, qui est l'un des plus grands vendeurs de téléviseurs intelligents en matière de parts de marché aux États-Unis, derrière Samsung et à égalité avec TCL et LG, sa page Wikipedia indique que l'entreprise ne se contente pas de « concevoir et vendre des téléviseurs, des barres de son », mais aussi « des données sur les téléspectateurs et de la publicité ».


Plus récemment, Vizio a fait les gros titres en affichant des « annonces de transition » sur la télévision en direct. La bannière publicitaire apparaissait vers la fin du premier épisode d'une émission comique et incitait les utilisateurs à « passer » vers un service de streaming à la demande pour continuer à la regarder. Vizio a déclaré que les pop-up étaient « conçus pour combler le fossé entre la télévision linéaire et les services de streaming ». « Certains diront qu'il n'est pas nécessaire d'être dramatique et qu'il n'y a rien de mal à voir une publicité occasionnelle de temps en temps. Cependant, il se peut que nous ne soyons que les témoins du début de la fin », déclare Adgurd.

Vizio a déclaré qu'il travaillait avec d'autres marques et fournisseurs de contenu sur des intégrations. Pour certains analystes, cela pourrait se traduire par : préparez-vous à voir davantage de publicités. Ce qui n'arrange pas la situation, c'est que les antécédents de Vizio en matière de protection de la vie privée ne sont pas vraiment brillants.

Un bilan terni

En 2017, Vizio a payé 2,2 millions de dollars pour régler des accusations selon lesquelles elle avait collecté des données sur des millions de ses clients à leur insu et sans leur consentement. Selon le gouvernement américain, l'entreprise est allée jusqu'à équiper les anciens modèles d'un logiciel de surveillance en l'installant à distance.

Le système fonctionnait de la manière suivante : tout d'abord, Vizio collectait une sélection de pixels sur l'écran et les faisait correspondre à une base de données existante de contenus pour savoir ce qu'un utilisateur regardait et quand. De cette manière, le fournisseur a récolté pas moins de « 100 milliards de points de données chaque jour ».

Ensuite, Vizio a tiré profit de ces données en vendant les historiques de visionnage des consommateurs aux annonceurs et autres. Vizio a effectivement permis à des tiers d'identifier les utilisateurs en « facilitant l'ajout d'informations démographiques spéciales » aux données de visualisation. En d'autres termes, Vizio a partagé les adresses IP de ses consommateurs avec les agrégateurs de données qui ont ensuite trouvé une personne ou un ménage auquel elle appartenait.

Dans le cadre du règlement, Vizio a accepté de demander le consentement explicite de ses consommateurs avant de commencer à les suivre, mais peu d'autres choses ont changé.

Rien de nouveau sous le soleil

Samsung, l'un des premiers pionniers de la technologie des téléviseurs intelligents, a commencé à diffuser des publicités pop-up au milieu des années 2010 dans le cadre de son partenariat avec Yahoo. Dans certains cas, les pop-up apparaissaient au milieu de l'émission et étaient injectées dans le contenu des utilisateurs, comme des vidéos personnelles.

Samsung a dû faire face à sa propre part de scandales liés à la confidentialité à l'époque. L'ancienne version de la politique de confidentialité de Samsung avertissait que les mots prononcés par les utilisateurs, y compris les informations personnelles et autres informations sensibles, pouvaient être enregistrés et envoyés à un tiers si la commande vocale était activée. Panasonic, un autre acteur bien établi sur le marché, affiche des bannières publicitaires pop-up depuis 2012.

Samsung et Panasonic sont peut-être des noms connus, mais le marché des téléviseurs intelligents est si lucratif que personne ne veut rater l'occasion d'en tirer profit, y compris les entreprises qui ne produisent pas elles-mêmes de téléviseurs.

L'essor de la technologie des téléviseurs intelligents a suscité un intérêt pour les lecteurs multimédias intelligents ou les appareils à la demande qui peuvent transformer un téléviseur non intelligent en téléviseur intelligent si vous les connectez à votre entrée HDMI. Parmi ces appareils, citons le lecteur multimédia Nvidia Shield TV basé sur Android, le Mi TV Stick de Xiaomi, le lecteur multimédia Chromecast de Google, le décodeur d'Apple et le lecteur multimédia Roku.

Ce dernier est devenu la figure de proue de la publicité pour la télévision intelligente, qui peut aller très loin si elle n'est pas maîtrisée. Roku, le plus grand système d'exploitation TV aux États-Unis avec 60 millions d'utilisateurs actifs mensuels, a récemment annoncé un « partenariat inédit » avec Walmart, le premier détaillant mondial. Dans le cadre de cet accord, les utilisateurs de téléviseurs intelligents équipés de Roku pourront acheter des produits directement à partir des publicités affichées sur leur écran. Les téléspectateurs n'auront même pas besoin de saisir les détails de leur carte, ce qui aurait été une véritable corvée avec une télécommande. Ils n'auront qu'à appuyer deux fois sur « OK » : d'abord pour passer à la caisse virtuelle, puis pour passer commande, tandis que Roku se chargera des détails du paiement, en les saisissant depuis sa propre plateforme de paiement.

« Walmart est inégalé dans la capacité d'évaluer les comportements des clients, puis d'adapter les offres commerciales aux clients où et comment ils veulent faire leurs achats, y compris pendant les moments de divertissement. » Cependant, un tel modèle d'achat s'accompagne de risques de sécurité évidents, similaires à ceux pour lesquels l'assistant vocal Alexa d'Amazon est devenu célèbre. Puisqu'il a été possible pour les enfants d'acheter un camion de jouets en utilisant Alexa, alors pourquoi la même chose ne peut-elle pas arriver à Roku ? Après tout, il suffit de deux clics pour passer une commande.

Rappelons qu'en 2019, une mère a affirmé que ses enfants avaient utilisé Alexa pour acheter des jouets d'une valeur de 700 dollars avec sa carte de crédit. Veronica Estell, de Détroit, dans le Michigan, l'avait appris à ses dépens lorsque ses deux enfants ont utilisé l'assistant virtuel Alexa pour acheter des jouets de Noël d'une valeur de plus de 700 dollars dans son dos.


Selon son témoignage, lorsqu'un livreur s'est présenté à sa porte avec un énorme chargement de cadeaux, Veronica Estell a d'abord pensé qu'un ami ou un parent généreux lui avait envoyé les cadeaux. C'était jusqu'à ce que ses enfants de 4 et 6 ans, Aryssa et Cam, admettent avoir acheté les jouets, dont une maison de rêve Barbie, des poupées LOL et des figurines PJ Masks. Les enfants ont même commandé un paquet de piles pour tout alimenter.

En outre, le simple fait que votre boîtier de télévision se transforme en un outil de commerce électronique à part entière sans votre consentement est quelque chose qui peut être déconcertant.

Les téléviseurs intelligents utilisent une technologie intégrée, appelée ACR (Automatic Content Recognition), pour extraire de l'écran plat des utilisateurs des informations sur leurs habitudes de consommation. Cette technologie permet au téléviseur de recueillir des données sur le contenu diffusé à l'écran, le nom du fournisseur, le câble, la diffusion, les programmes et les publicités. Le vendeur du téléviseur sait combien de temps l'utilisateur passe à regarder telle ou telle émission à une date donnée, si le contenu est regardé en direct ou ultérieurement.

Si le terme ACR est autant connu, c'est à cause de Vizio dont le scandale de la collecte de données en 2017 l'a propulsé dans le domaine de la notoriété. En plus de l'historique de visionnage, les téléviseurs intelligents peuvent collecter les identifiants des appareils, notamment l'adresse IP. Et la liste est loin d'être complète : par exemple, Roku indique qu'il peut « recevoir des informations sur le navigateur et les appareils utilisés pour accéder à Internet », notamment ses services, ainsi que le nom du réseau Wi-Fi et les données de connexion, « et des informations sur les autres appareils connectés au même réseau ».

Sans aller jusqu'à vous identifier personnellement, Roku note qu'il peut « déduire des informations générales sur votre localisation et votre fournisseur d'accès à Internet » sur la base des informations qu'il reçoit sur les appareils. Dans le cas de Vizio, les données de vieiwing peuvent être enrichies à l'aide des « données démographiques du foyer » ainsi que des données sur les achats en ligne des consommateurs et d'autres activités sur les appareils qui partagent la même adresse IP avec la télévision intelligente.

Selon Vizio, les informations recueillies par le biais de l'ACR peuvent être partagées avec des sociétés d'analyse, des conglomérats de médias et des annonceurs. Roku indique qu'il partage des informations avec des partenaires dont les services sont disponibles via Roku « à des fins différentes », notamment pour adapter votre contenu à vos besoins et personnaliser les publicités.

La pandémie de COVID-19 a eu un impact considérable sur les modes de vie et les habitudes de tous les consommateurs. Les commandes de refuge sur place et les mandats de travail à domicile ont poussé la consommation de vidéos à domicile à des niveaux sans précédent, les plateformes de streaming vidéo, telles que Netflix et Amazon Prime Video, enregistrant une augmentation du nombre de téléspectateurs dans le monde. Selon certains analystes, l'accent mis sur la diffusion de contenu en ligne et l'assouplissement progressif des restrictions COVID devraient aider à élargir la clientèle, contribuant ainsi à la croissance du marché.

Cependant, en matière d'approvisionnement, le marché est affecté négativement en raison de la fermeture des frontières, ce qui affecte la chaîne d'approvisionnement. Par exemple, la filiale de fabrication de panneaux de TCL, CSOT, a son usine à Wuhan, qui a été l'épicentre de l'épidémie de COVID-19. Ainsi, TCL a eu du mal à gérer l'usine de fabrication de panneaux. Cependant, selon le Global TV Brand Shipment Monthly Data Report-2021 (AVC) d'Avi Cloud, TCL, une entreprise d'électronique chinoise, a vu ses ventes augmenter, avec 11,1 millions d'appareils expédiés au premier semestre 2021.

Vous vous êtes peut-être déjà demandé pourquoi les téléviseurs intelligents surdimensionnés - une technologie assez sophistiquée - ne sont pas vraiment chers. Vous pouvez acheter le dernier modèle 4K de 65 pouces de Vizio pour moins de 500 dollars, ce qui est une sacrée affaire. Selon Adguard, la raison de ce soudain accès de générosité de la part des vendeurs de téléviseurs n'est pas l'altruisme. La seule façon pour les fabricants de téléviseurs de réduire le coût de leurs appareils tout en améliorant la qualité de l'image est de s'appuyer de plus en plus sur les recettes publicitaires.

Le PDG de Roku, Anthony Wood, aurait même admis dès 2018 que son entreprise était dans la publicité et non dans le matériel. Il ne fait aucun doute que d'autres entreprises vivent selon ce credo, si elles ne le disent pas à voix haute.

Samsung a dominé le marché avec une expédition prévue de 20,8 millions d'unités, en hausse de 11,9 % en glissement annuel. De plus, les restrictions de voyage sont assouplies dans différentes parties du monde et les entreprises reviennent à la normale. L'évolution de la dynamique du marché et l'évolution du comportement des consommateurs vers le contenu numérique devraient stimuler la croissance du marché.

Quelques recommandations

Bien que les paramètres ACR puissent être enfouis profondément dans le menu, il est possible de désactiver la fonction sur toutes les grandes marques de téléviseurs intelligents. Par exemple, lorsqu'un téléviseur Vizio est allumé pour la première fois, l'utilisateur a la possibilité d'activer la reconnaissance automatique de contenu - ce que'il ne faut pas faire, à moins qu'il ne désire donner à Vizio et aux publicitaires un accès gratuit à son historique de visionnage. Si la reconnaissance automatique de contenu a déjà été acceptée, il est possible de la désactiver dans les paramètres.


Nous devons cependant noter que même si l'ACR est désactivé, le téléviseur intelligent aura toujours assez de potentiel pour collecter certaines données sur l'utilisateur, y compris potentiellement des informations sur la localisation et les applications utilisées. Une autre option consiste à bloquer les publicités et les trackers en modifiant un seul paramètre de son téléviseur intelligent, à savoir son serveur DNS.

Si les téléviseurs intelligents ne sont pas très différents de leurs prédécesseurs, il faut cependant reconnaître que les téléviseurs intelligents sont responsables de la transformation de l'industrie de la télévision en offrant un large éventail de fonctionnalités innovantes via des services connectés à Internet, qui n'étaient pas disponibles avec les téléviseurs à tube cathodique traditionnels.

Source : Adguard

Et vous ?

« Télévision moins chère = moins de vie privée », partagez-vous cette idée ?

Trouvez-vous pertinentes les observations présentées par Adguard ou au contraire que la description faite est de nature à propulser sa propre publicité ?

Utilisez-vous un téléviseur intelligent ? Quelle est votre expérience avec cette technologie ?

Voir aussi :

Google présente Chromecast, sa clé HDMI pour transmettre les flux mobiles sur un téléviseur, à 35 dollars l'unité

Il y a une raison simple pour laquelle votre nouveau téléviseur intelligent était si abordable, il collecte et vend vos données, selon un rapport

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Darkzinus
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 24/08/2022 à 14:38
Je ne demande pas à un appareil d'être intelligent juste remplir l'usage auquel il est destiné. En l'occurence pour une TV une qualité d'image décente.
11  0 
Avatar de Delias
Responsable Modération https://www.developpez.com
Le 24/08/2022 à 13:57
Rien de nouveau sous le soleil, quand le produit est vendu trop bon marché, c'est qu'il y a du fric qui est fait avec plus tard.

Depuis des années, j'ai pris l'habitude de chercher le manuel d'utilisateur avant d'acheter un produit technologique dès le moment où c'est très occasionnel (plusieurs années de passé depuis l'achat du précédent), et dans le cas de Rep.Movs j'aurais très clairement passé mon chemin.
Dans ce cas il y a eu ma télé intelligente, mais dont la prise RJ45 prend la poussière, l'imprimante, la chaine HiFi (là aussi sans branchement au réseau informatique), et mon casque audio.

Le problème de ces nits à pub/collecte de données perso, c'est qu'ils peuvent être vendu à prix cassés, comparée à des appareils similaires mais sans cette dérive. Et à terme, ils risquent bien d'être sans alternative.

Je n'ai qu'une seule devise et qui serait aussi mon conseil, ne pas acheter un appareil incapable de fonctionner sans être branché à Internet, et ne brancher à Internet que le minimum.

Delias
7  0 
Avatar de technick
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 24/08/2022 à 8:50
Plus intelligents pour qui ? J'ai testé Disney + 1 mois, mon Pi-hole a bloqué plusieurs dizaines de milliers de requetes DNS sur des serveurs d'analyse. Je suis passé de 10 % de requetes DNS bloquées en moyenne à 30% sur cette période. Amazon Prime fait mieux, je bloque nettement moins de requetes. Le nombre d'informations retournées par ces telleviseurs est tout simplement ahurissant ! TV connectée + installation de programmes d'abonnements = surveillance généralisée.
6  0 
Avatar de Rep.Movs
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 24/08/2022 à 10:08
Suite à une panne, j'ai acheté un téléviseur "intelligent" d'une marque très très connue - je n'avais pas vraiment le choix, puisque c'était un bon d'achat dans le magasin...

Résultat:
  • pour configurer la TV, il faut un smartphone et créer un compte (ou alors, ce qui n'est pas documenté, brancher un clavier sur un port USB)
  • la télécommande est réduite à une forme simpliste: plus de boutons avec des chiffres, et seulement 3 boutons pour choisir ce que l'on fait: netflix, afficher le menu, ou amazon prime. Du coup, je dois faire plein de manipulations pour afficher les photos de l'appareil branché en HDMI, lire un DVD, jouer sur la console
  • j'ai la moitié de l'écran masqué par des annonces/pubs quand je veux simplement accéder au guide des programmes


A part en agacement, je n'ai rien gagné et je regrette mon ancienne TV, moins "connectée", mais qui me laissait faire plutôt que d'essayer de me suggérer de regarder des séries sur Amazon Prime soit qui ne m'intéressent pas, soit que j'ai en BR...
5  0 
Avatar de Anselme45
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 24/08/2022 à 10:55
Citation Envoyé par Rep.Movs Voir le message
Suite à une panne, j'ai acheté un téléviseur "intelligent" d'une marque très très connue - je n'avais pas vraiment le choix, puisque c'était un bon d'achat dans le magasin...
Qui dit "bon d'achat" ou "solde", ne dit pas "j'arrête de réfléchir et je consomme"!!!

Il serait temps que certains se posent LA question à se poser: Quel est l'intérêt d'un vendeur à faire un "cadeau" à ses clients? Parce que soyons clair, je ne connais personnellement aucun commerçant qui gagne sa vie en offrant ses services à perte!
4  0 
Avatar de rbolan
Membre actif https://www.developpez.com
Le 24/08/2022 à 11:52
Au fond, s'entourer de plus en plus de produits "intelligents", ne serait-ce pas l'expression d'un manque à combler par nos contemporains ?
3  0 
Avatar de smarties
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 24/08/2022 à 14:07
J'ai un adguard sur mon réseau mais c'est vrai que certaines app de l'Android TV font beaucoup de requêtes.
J'ai désactivé tout ce que je n'utilisais et c'est beaucoup mieux.

Il est dommage de ne pas trouver de grands moniteurs simples (juste écran, même pas de son) avec une bonne qualité d'image et juste la connectique (plusieurs HDMI et éventuellement quelques autres entrées vidéos) et des réglages de l'image.
3  0 
Avatar de fsfactor
Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 07/09/2022 à 16:46
J'ai un compte à vie Adguard que j'utilise depuis des années ... mais j'ai peur de découvrir un business model pas si clean un de ces jours ... j'espère pas mais comment se fier à qui que ce soit.
0  0 
Avatar de pmithrandir
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 07/09/2022 à 23:43
Citation Envoyé par smarties Voir le message

Il est dommage de ne pas trouver de grands moniteurs simples (juste écran, même pas de son) avec une bonne qualité d'image et juste la connectique (plusieurs HDMI et éventuellement quelques autres entrées vidéos) et des réglages de l'image.
Pour ma part j'ai un ecran d'ordi 32 pouces incurvé.
Mais ca manque de connectique hdmi c'est vrai. J'ai un petit hub a coté qui m'a couté 15 euros qui fait ce travail.

A l'époque ca avait couté 300 euros.

Petit avantage, ce n'est pas une télévision, donc je ne paye pas la redevance.
0  0