IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Alors que Zuckerberg mise sur les vidéos de type TikTok, Meta se dirige vers la première baisse de revenus de son histoire,
Et une nouvelle baisse d'utilisateurs quotidiens de Facebook

Le , par Bill Fassinou

174PARTAGES

7  0 
Meta Platforms inc. devrait enregistrer sa plus forte baisse d'utilisateurs quotidiens et sa première baisse de revenus de l'histoire, alors que l'entreprise s'efforce de s'adapter aux forces macroéconomiques et à la concurrence croissante de son rival TikTok. La société devrait annoncer un chiffre d'affaires trimestriel de 28,9 milliards de dollars. Ce chiffre serait en baisse de 0,6 % par rapport à l'année précédente et représenterait la première fois que la société affiche une baisse trimestrielle de ses revenus par rapport à l'année précédente. Meta a également perdu plus de la moitié de sa capitalisation boursière depuis février dernier.

À l'avenir, Meta consacrera davantage d'efforts au développement du métavers et d'Instagram Reels, l'offre de vidéos courtes de l'entreprise pour concurrencer TikTok, ainsi qu'à la reconstruction de son système publicitaire après qu'Apple a limité l'accès aux données des utilisateurs sur l'iPhone. Lors d'un appel fin juin, le PDG Mark Zuckerberg a déclaré aux employés que cela prendra du temps et que Meta doit accélérer le processus. La discussion a porté sur des questions clés qui seront observées lors de la publication des résultats trimestriels de Meta ce mercredi. Et pour la première fois de son histoire, Meta prévoit une baisse de son chiffre d'affaires.

Meta devrait enregistrer une baisse de 0,6 % à environ 29 milliards de dollars. Meta pourrait également révéler que la base d'utilisateurs actifs quotidiens de Facebook est tombée à 1,957 milliard d'utilisateurs, contre 1,96 milliard il y a trois mois. Ce serait la plus forte baisse d'utilisateurs quotidiens jamais enregistrée par Facebook et seulement la deuxième fois que ce chiffre recule. La société devrait afficher un bénéfice de 7,03 milliards de dollars pour le deuxième trimestre. Cela représenterait le troisième trimestre consécutif de baisse du bénéfice net de l'entreprise, ce que Meta n'a pas connu depuis le quatrième trimestre de 2012.



L'entreprise est aux prises avec un marché de la publicité numérique bouleversé par la flambée de l'inflation et d'autres facteurs qui provoquent un ralentissement des dépenses publicitaires. Alphabet inc., la société mère de Google a fait état mardi du taux de croissance le plus faible depuis le deuxième trimestre de 2020, lorsque la pandémie a paralysé la demande de publicité dans certaines régions. Le rival Snap inc. a annoncé la semaine dernière la plus faible croissance de son chiffre d'affaires trimestriel, tandis que Twitter a fait état d'une baisse de ses revenus. Les vents contraires frappent Meta depuis le début de l'année.

Les actions de Meta ont reculé depuis que la société a publié des résultats trimestriels en février qui ont montré une baisse plus importante que prévu du bénéfice, des perspectives de revenus sombres et un plongeon des utilisateurs quotidiens. Avant mercredi, les actions de Meta avaient chuté de près de 51 % et sa valeur boursière avait perdu 448 milliards de dollars depuis le 2 février. La baisse du nombre d'utilisateurs quotidiens de Facebook survient trois mois après que Zuckerberg a déclaré que l'entreprise allait modifier la façon dont les utilisateurs verraient le contenu, dans le but de stimuler l'engagement.

Meta utiliserait l'intelligence artificielle (IA) pour recommander aux utilisateurs de Facebook et d'Instagram du contenu provenant de l'ensemble de ces réseaux sociaux, plutôt que de montrer uniquement aux utilisateurs le contenu des comptes qu'ils suivent déjà. Cet effort imite l'une des caractéristiques de son rival TikTok qui, selon Zuckerberg, représente une concurrence féroce pour Meta. L'entreprise a également déclaré qu'elle prévoyait de montrer aux utilisateurs d'Instagram davantage de vidéos et de contenu en plein écran. Mais cette rafale de changements a suscité une réaction de la part de nombreux utilisateurs d'Instagram.

Cette semaine, les influenceuses américaines Kim Kardashian et Kylie Jenner ont posté une image sur laquelle on pouvait lire "Make Instagram Instagram Again" et "stop trying to be TikTok". L'image avait près de 1,9 million de likes mardi. De nombreux autres utilisateurs ont également exprimé leurs mécontentements face à ces changements. Le responsable d'Instagram, Adam Mosseri, a abordé le sujet mardi, en disant que de nombreuses fonctionnalités étaient encore en évolution. « Je dois être honnête, je crois vraiment que de plus en plus d'Instagram va devenir une vidéo au fil du temps », a déclaré Mosseri dans une vidéo publiée sur Twitter.

Plus tôt cette année, Meta a déclaré qu'elle prévoyait de ralentir le rythme de certains de ses investissements à long terme et d'ajuster ses plans d'embauche. En mai, l'entreprise a révélé un fort ralentissement de l'embauche et, en juin, le chef de l'ingénierie de Meta a demandé à ses responsables, dans un mémo interne, d'identifier et de signaler les employés les moins performants afin de les forcer à partir. Mardi, Meta a également annoncé qu'il prévoyait d'augmenter le prix de son casque de réalité virtuelle Quest 2 de près de 34 % pour le porter à 399,99 dollars, affirmant que les coûts de fabrication et d'expédition étaient en hausse.

La division Reality Labs de Meta, qui comprend le matériel de réalité virtuelle, devrait afficher un revenu de 431 millions de dollars pour le trimestre. En outre, la société investit également massivement pour reconstruire son système de publicité autour de ses propres données d'utilisateur, après que les changements de confidentialité introduits l'année dernière par Apple ont dégradé les capacités de ciblage publicitaire de Meta. L'humeur du secteur de la publicité mobile est morose à l'approche de la publication du rapport. Les analystes prévoient que la situation pourrait se compliquer davantage pour Meta.

« Ils commencent à s'en lasser. Les utilisateurs se tournent définitivement vers d'autres plateformes ou s'engagent moins avec Facebook, et quand vous commencez à voir cela se produire en plus grande quantité, c'est là que les annonceurs commencent vraiment à s'en rendre compte », a déclaré Debra Aho Williamson, analyste au cabinet de recherche Insider Intelligence.

Ainsi, lorsque Meta publiera les chiffres du deuxième trimestre, Wall Street sera à l'affût d'indications indiquant que la croissance est sur le point de revenir. Elle a également besoin de voir une amélioration des tendances en ce qui concerne les utilisateurs, qui ont fui les applications de l'entreprise au cours des derniers trimestres au profit de rivaux comme TikTok.

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Que pensez-vous de la basse du chiffre d'affaires et des revenus trimestriels de Meta ?
Que pensez-vous de la nouvelle baisse du nombre d'utilisateurs actifs quotidiens de Facebook ?
Selon vous, qu'est-ce qui pourrait expliquer les problèmes rencontrés par Facebook depuis l'année dernière ?

Voir aussi

Facebook et ses annonceurs paniquent alors que la majorité des utilisateurs d'iPhone choisissent de ne pas être suivis, seuls 25 % des utilisateurs acceptent le suivi

Comment Apple a réussi à se jouer de Facebook ? La mise à jour iOS 14.5 d'Apple aurait déclenché un effondrement imparable de la capacité de Facebook à collecter les données

Facebook affirme qu'Apple est trop puissant. « Ils ont raison », rétorque l'Electronic Frontier Foundation, qui estime que les utilisateurs d'iPhone sont pris en otages

Facebook et Instagram menacent de faire payer l'accès sur iOS 14.5 si vous ne leur communiquez pas vos données et espère contraindre Apple à alléger les règles de confidentialité ajoutées à l'iOS 14

iOS 14 : Facebook incite les utilisateurs à ne pas refuser le pistage publicitaire, assurant que le pistage permet d'aider les entreprises qui reposent sur la publicité

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de OrthodoxWindows
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 30/07/2022 à 0:27
TikTok c'est comme Facebook mais en pire .

La Loi de Moore appliquée aux réseaux sociaux : un doublement de l'indice de bêtise tous les deux ans .
0  0