IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Un moteur de recherche devrait-il pouvoir modérer les résultats en fonction de sa position morale ? Des procureurs menacent Google de représailles
Au sujet des cliniques anti-avortement

Le , par Stéphane le calme

199PARTAGES

8  0 
Les démocrates du Congrès exhortent Google à empêcher les recherches de cliniques d'avortement de renvoyer des résultats et des publicités qui dirigent les utilisateurs vers des établissements qui s'opposent à la procédure, affirmant que des résultats de recherche trompeurs sur l'endroit où se faire avorter pourraient mettre la santé des femmes en danger.

Mais une coalition de 17 procureurs généraux des États fait pression sur Google pour l'empêcher de limiter les résultats de recherche des soi-disant crisis pregnancy center (également appelées CPC ou fausses cliniques). Ce sont des cliniques ou des fourgonnettes mobiles qui ressemblent à de véritables centres de santé, mais ont pour objectif de dissuader les femmes enceintes de se faire avorter en passant par des méthodes douteuses : les effrayer, leur faire honte, leur mentir à propos de l'avortement, du contrôle des naissances et de la santé sexuelle. Les critiques avertissent que des résultats de recherche sans restriction pourraient orienter les demandeurs d'avortement vers ces cliniques, mettant potentiellement leur santé en danger. Les républicains, quant à eux, affirment que les efforts visant à limiter ces cliniques dans les résultats de recherche constituent une discrimination commerciale à l'encontre des organisations anti-avortement.


En juin, la Cour suprême a annulé le droit à un avortement légal établi par l'affaire Roe v. Wade en 1973. Dans une décision avec 6 voix pour et 3 contre, le tribunal a voté pour annuler la décision d'un tribunal inférieur dans l'affaire Dobbs v. Jackson Women's Health Organization, confirmant une Loi du Mississippi interdisant les procédures d'avortement après 15 semaines de gestation. Plus important encore, la décision a supprimé toute restriction constitutionnelle aux lois interdisant les procédures d'avortement.

Rédigée par le juge Alito, la décision majoritaire est directe sur les implications de la décision : « La Constitution ne confère pas le droit à l'avortement », lit-on. « Roe et Casey sont annulés et le pouvoir de réglementer l'avortement est rendu au peuple et à ses représentants élus ».

La décision de la Cour suprême ne rend pas l'avortement illégal aux États-Unis - elle laisse plutôt la décision aux gouvernements des États individuels. Un certain nombre d'États ont immédiatement restreint les droits à l'avortement, notamment la Louisiane, le Missouri et le Kentucky. D'autres États, dont la Californie, où Google a son siège social, se sont engagés à protéger le droit à l'avortement à l'intérieur de leurs frontières.

Aussi, très vite, les entreprises technologiques, ainsi que celles d'autres industries, ont critiqué cette décision et affiché leur soutien à leurs employées. Chez Google par exemple, la directrice des ressources humaines de Google, Fiona Cicconi, a envoyé un e-mail à l'ensemble du personnel aux employés les informant de la réponse de Google à la décision. Entre autres choses, l'e-mail souligne que les Googleurs peuvent « demander une relocalisation sans justification » et que les personnes en charge du processus de relocalisation « seront conscientes de la situation » lors de l'évaluation de leurs demandes. Dans un e-mail d'août dernier rapporté par Bloomberg, Google a déclaré aux employés que sur 10 000 demandes au cours des derniers mois pour travailler à distance ou déménager, 85 % avaient été approuvées.


Voici la lettre en entier :

Salut tout le monde,

Ce matin, la Cour suprême des États-Unis a rendu une décision dans Dobbs v. Jackson Women's Health Organization qui annule Roe v. Wade.

C'est un changement profond pour le pays qui affecte profondément beaucoup d'entre nous, en particulier les femmes. Chacun répondra à sa manière, qu'il s'agisse de vouloir de l'espace et du temps pour encaisser la décision, de s'exprimer, de faire du bénévolat en dehors du travail, de ne pas vouloir en discuter du tout ou de toute autre chose. Soyez conscient de ce que vos collègues peuvent ressentir et, comme toujours, traitez-vous les uns les autres avec respect.

L'équité est extrêmement importante pour nous en tant qu'entreprise, et nous partageons nos inquiétudes quant à l'impact que cette décision aura sur la santé, la vie et la carrière des personnes. Nous continuerons à travailler pour rendre les informations sur les soins de santé génésique accessibles à travers nos produits et poursuivrons notre travail pour protéger la vie privée des utilisateurs.

Pour aider les Googleurs et les personnes à leur charge, notre régime d'avantages sociaux et notre assurance maladie aux États-Unis couvrent les procédures médicales hors de l'État qui ne sont pas disponibles là où un employé vit et travaille. Les Googleurs peuvent également demander une relocalisation sans justification, et ceux qui supervisent ce processus seront au courant de la situation. Si vous avez besoin d'une assistance supplémentaire, veuillez vous connecter en 1:1 avec un consultant en ressources humaines via [lien vers l'outil interne expurgé].

Nous organiserons des sessions d'assistance pour les Googleurs aux États-Unis dans les prochains jours. Ceux-ci seront publiés sur Googler News.

N'hésitez pas à vous appuyer sur votre communauté Google dans les jours à venir et continuez à prendre bien soin de vous et des autres.

Le porte-parole de Google, Nicolas Lopez, a confirmé « qu'il n'y a eu aucun changement » dans la politique de relocalisation de l'entreprise pour faire suite à la décision de la Cour suprême. Cela signifie que Google ne fait que rappeler aux employés leurs options, plutôt que de leur offrir un nouvel avantage.

Google a décidé de supprimer l'historique de localisation indiquant des visites à des cliniques d'avortement

L'industrie technologique s'est inquiétée que la police puisse obtenir des mandats pour disposer de l'historique de recherche des clients, la géolocalisation et d'autres informations révélant des projets d'interruption de grossesse. Aussi, plus tôt ce mois-ci, Google a indiqué qu'il allait supprimer les données de localisation indiquant lorsque les utilisateurs se rendent dans une clinique d'avortement, après avoir craint qu'une piste numérique puisse informer les forces de l'ordre si une personne interrompait illégalement une grossesse.

Google a déclaré qu'il continuerait à rejeter les demandes de données inappropriées ou trop larges du gouvernement, sans faire référence à l'avortement.

La société a déclaré que l'historique de localisation d'un compte Google était désactivé par défaut.

À compter des semaines à venir, pour ceux qui utilisent l'historique de localisation, les entrées indiquant des lieux sensibles, notamment les centres de fertilité, les cliniques d'avortement et les centres de traitement de la toxicomanie, seront supprimées peu de temps après une visite.

Les législateurs démocrates exhortent Google à supprimer les résultats trompeurs dans les recherches de cliniques d'avortement

Les démocrates du Congrès exhortent Google à empêcher les recherches de cliniques d'avortement de renvoyer des résultats et des publicités qui dirigent les utilisateurs vers des établissements qui s'opposent à la procédure, affirmant que des résultats de recherche trompeurs sur l'endroit où se faire avorter pourraient mettre la santé des femmes en danger.

Le sénateur Mark Warner et la représentante Elissa Slotkin ont déclaré que si Google n'empêche pas les cliniques anti-avortement d'apparaître dans les résultats de recherche Google et Maps pour les services d'avortement, l'entreprise devrait étiqueter les résultats de recherche pour indiquer clairement si une clinique dans son résultat fournit en fait des avortements, selon une lettre envoyée plus tôt ce mois-ci au PDG de Google, Sundar Pichai, qui a été signée par plus de 20 législateurs. « Orienter les femmes vers de fausses cliniques qui font le trafic de fausses informations et ne fournissent pas de services de santé complets est dangereux pour la santé des femmes et porte atteinte à l'intégrité des résultats de recherche de Google », indique la lettre.

Les experts en sécurité en ligne ont également exprimé leur inquiétude quant à la possibilité que les données personnelles d'une femme puissent être utilisées pour faire appliquer les lois sur la criminalisation de l'avortement dans les États dotés de telles lois. Ils ont également soulevé des inquiétudes concernant la désinformation sur les avortements et le contrôle des naissances et les publicités trompeuses des «centres de grossesse de crise» qui ciblent les femmes enceintes, mais s'opposent aux avortements.

Les auteurs de la lettre ont cité des recherches du Center for Countering Digital Hate à but non lucratif montrant que certaines recherches Google dans des États dotés de soi-disant trigger laws, ou des lois qui bloqueraient l'avortement en cas d'annulation de Roe v. Wade, dirigent les utilisateurs vers cliniques anti-avortement. Dans ces États, 11% des résultats de recherche Google pour « clinique d'avortement près de chez moi » et « pilule abortive » répertorient les cliniques qui ne proposent pas d'avortements ou qui tentent de décourager les avortements, selon la lettre. La recherche a également montré que les cliniques anti-avortement représentaient 37% des résultats de Google Maps pour les services d'avortement dans ces États, ont écrit les législateurs.

« Quelles mesures supplémentaires Google prendra-t-il pour s'assurer que les utilisateurs reçoivent des informations exactes lorsqu'ils recherchent des services de soins de santé comme l'avortement sur Google Search et Google Maps lorsque les utilisateurs recherchent "clinique d'avortement", "pilule abortive" ou des termes similaires », ont écrit les législateurs dans leur lettre.

Mais les républicains s'y opposent

Dans une lettre mettant en tête de file le procureur général de Virginie Jason Miyares, les législateurs républicains ont repoussé les appels antérieurs des démocrates et ont affirmé que la décision de Google de modérer ses résultats « constituerait une grave atteinte au principe de la liberté d'expression ». Les républicains ont ensuite dénoncé les efforts démocrates précédents pour faire pression sur l'entreprise avant de procéder, apparemment sans ironie, à menacer Google s'ils n'obtenaient pas ce qu'ils voulaient.

« Nous souhaitons dire très clairement à Google et aux autres acteurs du marché qu'il éclipse : si vous ne résistez pas à cette pression politique, nous agirons rapidement pour protéger les consommateurs américains de cet axe dangereux du pouvoir des entreprises et du gouvernement », ont écrit les législateurs.

Si Google choisit de modifier les résultats de recherche, les républicains disent qu'ils mèneront des enquêtes pour déterminer si les actions violent ou non les lois antitrust ou de discrimination religieuse. En d'autres termes, ne modérez pas vos résultats de recherche… sinon vous vous exposez à des répercussions.

Les procureurs républicains n'ont pas nécessairement tort de dire que limiter les recherches sur les cliniques anti-avortement serait essentiellement discriminatoire à l'encontre des soi-disant groupes pro-vie, mais cette manipulation apparente du marché fait également partie intégrante du fonctionnement fondamental des moteurs de recherche. Google, et à peu près tous les autres moteurs de recherche, ne sont tout simplement pas neutres en termes de valeur. Google a réussi à se positionner comme un quasi-monopole de la recherche tout en amassant des milliers de milliards de dollars dans le processus, en particulier grâce à ses prouesses à diriger les utilisateurs vers des informations précieuses pour leurs requêtes. Dans le cas des femmes enceintes à la recherche de services d'avortement au milieu d'une incertitude juridique frénétique, les cliniques anti-avortement sont peut-être le résultat le moins pertinent qu'elles peuvent éventuellement offrir.

Google a déjà montré une certaine volonté de se lancer dans le débat. Plus tôt ce mois-ci, après des semaines d'incertitude, le géant de la recherche a annoncé qu'il supprimerait l'historique de localisation des personnes voyageant pour bénéficier de services d'avortement.

Sources : procureur général du Texas, Center for Countering Digital Hate, sénatrice du Massachusetts Elizabeth Warren, Google

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ? Êtes-vous pour ou contre le fait de modérer les résultats de recherche dans le cas d'espèce ?
De façon plus générale, un moteur de recherche devrait-il pouvoir modérer les résultats en fonction de sa position morale ? Dans quelle mesure ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Gunny
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 08/09/2022 à 10:22
Citation Envoyé par Gunny Voir le message
En fait une fausse couche peut nécessiter une IVG car l'embryon/foetus n'est pas forcément automatiquement expulsé. D'autres conditions comme les grossesses extra-utérines requièrent aussi une IVG pour les mêmes raisons (et dans beaucoup de cas la vie de la personne est en jeu).
Petit point à part : il est estimé que jusqu'à un quart des grossesses se finissent en fausse couche (principalement avant que l'on se rende compte de la grossesse).
Je m'auto-quote parce que vous pensez probablement "ok mais l'interdiction de l'avortement ne va pas couvrir ces cas-là", et je vous dirais que vous sous-estimez la cruauté de certains et que ça arrive déjà aux USA, ce genre d'histoire commence à se multiplier : Une texane forcée de porter son foetus mort pendant deux semaines à cause de l'interdiction de l'avortement. Pour info porter un foetus mort présente un danger mortel.
5  0 
Avatar de sanderbe
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 30/08/2022 à 8:06
Bonjour,

La FTC poursuit un courtier en données pour avoir vendu les informations de localisation « précises » de millions de personnes qui ont visité des cliniques de santé reproductive, des lieux de culte et autres lieux sensibles

Quelle lecture faites-vous de la situation ?
Un courtier (un brokker en somme ) . Qui vend de la data ? Je pensais que les brokkers ne faisant que dans la location de fichier ???

C'est comme ci Experian vendait un fichier de data à Carrefour ... loué à Cora par exemple .

En même temps vu toutes les magouilles avec les datas , je ne suis plus vraiment "choqué" des façons détournées de refourguer la data à droite ou à gauche.

Des fichiers tombés du PC / camion quoi
5  1 
Avatar de escartefigue
Modérateur https://www.developpez.com
Le 30/08/2022 à 8:38
Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message
Les progressistes sont ces gens qui veulent interdire la peine de mort mais légaliser l'avortement, au nom des droits de l'homme
Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message
Madame Simone Veil qui avait survécu aux camps devrait être fière d'avoir signé une loi ayant tué plus de français et d'israélites que le NSDAP allemand et le Pétainisme réunis.
Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message
Merci, venant de la part d'un traître à la patrie qui soutient Boumédienne et veut aller faire retraite en floride, état républicain, qui soutient l'avortement de confort de masse mais dont la fille se plaint d'être agressée par des jaunes à casquettes qu'il réclame à grand cris, cela me flatte beaucoup.
À ddoumeche, pour l'ensemble de son œuvre :

4  0 
Avatar de Prox_13
Membre actif https://www.developpez.com
Le 30/08/2022 à 16:51
Citation Envoyé par escartefigue Voir le message
À ddoumeche, pour l'ensemble de son œuvre : [...]
J'en peux plus, c'est un génie. Honnêtement, j'arriverais pas à dire de telles âneries sans les préparer; C'est quand même beau quelque part, non ? Et puis si un clown vous fait rire parce qu'il est pathétique, il ne se vexera pas que vous reconnaissiez son talent.

Je dis ça sans déconner, je ne connais que très peu de gens qui seraient capable de dire des énormités tellement absurdes que ça mettrait tout le monde d'accord; généralement y'a une logique derrière et donc certains s'y reconnaissent. Là, on est bien au dessus de la logique, une telle absence de sens, c'est du niveau d'un exercice de style à part entière. Le monsieur n'a pas de logique, il EST sa propre logique. Raymond Queneau serait friand de DDoumeche pour ça.

Le mieux c'est que l'inverse, donc le point de vue de DDoumeche sonne encore plus d*bile : "Les conservateurs sont ces gens qui veulent interdire l'avortement, mais légaliser la peine de mort au nom des droits de l'homme."
4  0 
Avatar de OrthodoxWindows
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 07/09/2022 à 20:37
Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message
Je suis homophobe, je suis haineux, je suis inculte mais c'est moi qui suis méprisant.
Je n'ai pas dit que vous êtes homophobe. J'ai dit que votre phrase sur Foucault n'avait de sens que si vous étiez homophobe. Cela n'est pas du tout la même chose .
J'ai dit que vous étiez inculte sur l'étude de la tragédie (au sens théâtral du terme), comme la majorité des gens, donc je ne vois pas en quoi c'est méprisant. J'aurais peut-être dû utiliser un autre terme, si c'est le cas je m'en excuse.
J'ai en effet dit que vous étiez haineux vis-à-vis du processus qui conduit une personne à commettre un crime. Mais rassurez-vous, je considère que les sentiments haineux (quel qu'il soit) concernent plus ou moins 99,9% de la population, y compris moi-même (c'est juste que j'essaye de combattre les sentiments haineux, au moins pour moi).

De plus, voici un florilège des superbes réflexions que vous avez sorti depuis le départ :

Citation Envoyé par ddoumeche
C'est bien là le signe d'une intelligence médiocre, sans doute située vers les 110, sinon vous auriez un argument à rétorquer depuis tout ce temps.

Effectivement car chacun à droit à sa chance, même les ordures.

mais par contre pas de pitié pour les gosses qui vous empêchent de jouir, il ne faut pas pousser non plus.

mais vous n'étiez sans doute pas né, ou alors vous aviez déja perdu tout sens critique.

Tout cela pour dire que Foucault était un de ces dingues
Je laisse les lecteurs juger de qui est le plus méprisant .

Il est inutile de se fendre d'une longue réponse puisque je ne suis pas là pour servir d'exutoire à vos névroses, pas plus que quiconque d'ailleurs, donc disons-le franchement, entre hommes car je vous aime bien : des mecs comme vous j'en vois presque tous les jours, des petits prétentieux pondus par l'université par paquets de 1000 pour venir polluer la planète et nous dire comment penser alors qu'ils ne savent rien faire de leur vie ni même soulever 50kg.

Ce qui n'est pas entièrement de votre faute je vous l'accorde, vous êtes la victime de la machine à fabriquer des crétins dénoncée par Brighelli. Donc samedi, inscrivez-vous dans un club d'aviron.
Je ne sais pas si vous pensiez me blesser avec votre phrase immonde (vous êtes un c**, mais rassurez-vous, ce n'est pas de votre faute) mais cela me fait au contraire énormément rire tellement vous êtes éloigné de la réalité. Je ne suis pas du tout névrosé (dans mon entourage, la plupart des gens me considèrent comme l'antithèse du névrosé), mes parents m’ont éduqué à l'écologie depuis la naissance, je ne suis quasiment jamais allé à l'école, car je ne me suis jamais adapté au système scolaire (le bac, je l'ai eu en individuel). Pour le reste, vous ne savez rien de moi, et je n'ai pas à me justifier en dévoilant ma vie privée. En tout cas, on est loin de la machine à fabriquer des crétins dénoncée par Brighelli. Et enfin, je n'ai jamais prétendu expliquer comment penser (sauf à supposer que contredire quelque-un c'est lui expliquer comment penser ).

Vous concernant, vous n'avez répondu à rien de ce que j'ai dit. De plus, contrairement à certains sur ce forum, je n'ai jamais rejeté tout ce que vous dite, et il m'est arrivé à de nombreuse reprise de vous liker (l’inverse et vrai aussi, mais pour certain j'ai l'impression que ce n'est que l’inverse). Mais vu votre réaction, je comprends mieux l'isolement dans lequel vous semblez vous situer (sur le forum, dans la vraie vie je ne sais rien sur vous), puisque vous finissez très fréquemment par prendre le contradicteur avec une forte condescendance (je pèse mes mots), en arrêtant de répondre au débat.

Ironiquement, Foucault dénonçait la psychiatrisation à outrance, c'est exactement ce que vous faites, en me traitant de névrosé .
4  0 
Avatar de OrthodoxWindows
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 07/09/2022 à 0:23
Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message
La Chine est une grande civilisation née il y a une plus de 4000 ans qui applique la peine capitale, l'égypte antique appliquait la peine de mort. Les sociétés européennes, dont la civilisation remonte à la Grèce antique et étaient encore jusqu'à peu les sociétés les plus développées et les civilisées au monde appliquent toujours la peine de mort.
La nuance étant qu'elles la réservent désormais aux enfants dans le ventre de leur mère, ce que appelle communement un infanticide. Vous me direz que le monde romain laissait aussi aux père la liberté d'occire les enfants en bas âge, soit qu'ils soient illégitimes soit qu'ils soient affligés de tares. Comme chez les gorilles quand un nouveau mâle dominant prend le tête groupe et se débarrasse de la progéniture du précédent mâle dominant.

Il n'y a donc aucune corrélation entre degré de civilisation et application de la peine de mort. L'europe ressemble d'ailleurs au monde romain vers sa fin, guidé par des élites dégénérées toutes plus dingues les unes que les autres, pure hypocrite contre la peine de mort et en meme temps pour l'infanticide.
Tout d'abord, ce n'est pas parce qu'il n'y a pas de corrélation que la peine de mort n'est pas un acte barbare et primaire. De plus, les civilisations dites "grande" sont souvent les premières à avoir commis les pires horreurs. Un exemple parmi tant d'autres : les massacres de chrétiens dans l'Empire romain. En fait, la peine de mort a été remise en cause progressivement sur l'évolution des pensées humanistes issue de Montaigne (entre autres). Exactement comme l'esclavage. Donc si vous êtes pour la peine de mort pour ces raisons, vous devriez aussi être pour l'esclavage, qui a lui aussi existé dans toutes les grandes civilisations anciennes. Et pourquoi pas la torture, pendant qu'on y est ? Je sais bien vous n’êtes pas (et que personne n'est) pour l'esclavage ou la torture, mais c'est la même logique. Sinon, je suis d'accord pour la ressemblance Occident/Empire romain. Mais je pense que l'Occident ressemble à l'Empire romain bien avant sa fin, malheureusement.

J'ai pu lire ses écrits à cette époque où je sortais avec cette doctoresse en philosophie au lieu de préparer mon concours d'entrée en école de cinéma, ou comment rater sa vie. Mais tout ne fut perdu puisqu'elle m'a introduit au monde des idées et je l'ai guérie de son féminisme puéril.
Tout cela pour dire que Foucault était un de ces dingues, homosexuel adapte du BDSM, un type qui trouverait des excuses à n'importe qui, et même des vertues à la révolution chiite iranienne. Révolution qui l'aurait pendu en place publique dès l'arrivée du nouveau régime, ce garcon avait une fascination malsaine pour l'ultra-permissivité et l'ultra-autoritarisme.
Invraisemblable. Premièrement, c'est n'importe quoi de réduire un philosophe à ces positions politiques, alors que le plus important est son travail philosophique. La révolution chiite iranienne n'est en effet guerre défendable, mais c'est totalement idiot de se concentrer sur LE point clivant parce que ça vous arrange. À ce jeu-là, c'est possible de trouver n'importe quoi sur n'importe quel intellectuel, surtout à cette époque (untel a collaboré avec le régime de Vichy, un autre a dit du bien de Staline...). De plus, je ne vois pas ce que vient faire l'homosexualité, sauf si vous êtes homophobe.

Si vous avez lu ses écrits, vous n'avez probablement pas compris son propos, car il n'est pas question pour Foucault de trouver des excuses à n'importe qui, mais de contester les rapports de domination est leurs évolutions (de manière intelligente, pas comme les woke actuels, qui ne savent que créer des dogmes sur les rapports de domination en plaidant la cause de l'homosexuel, de la femme et du noir, une version moderne de la veuve et de l'orphelin).
Mais comme vous ne savez que dire "ce type est un meurtrier, c'est une ordure", je comprends que vous n'aimez pas Foucault, puisqu'il interroge vos certitudes haineuses.

Foucault a aussi le mérite d'avoir démontré la supercherie de la psychiatrie, une pseudoscience que les zététiciens épargnent, comme par hasard.

Une évolution significative à ce qu'on retrouve dans la société française contemporaine.
?!?!

Donc non le terme d'ordure n'est pas subjectif du tout sauf pour les adeptes du relativisme moral. Quand un type tue ou viole votre fille, c'est une ordure et si cela m'arrivait, je ferais sans doute la peau à l'ordure en question.
Et voilà. Eh bien désolé, je ne sais pas si je suis adepte du relativisme moral, mais je ne suis pas adepte de la haine. Un crime est déjà suffisamment horrible, pas la peine d'en rajouter, puisque l'histoire enseigne que tous les crimes ont été commis à cause de la haine. Et que des régimes totalitaires se sont servi de cette haine pour perpétré leurs méfaits, de l'inquisition jusqu’aux talibans, en passant par Staline. Cela est aussi récupéré par des complotistes pour faire passer des délires type "rites sataniques des élites". Ne pas s'interroger sur les raisons qui ont pu pousser à commettre un crime est juste stupide. S'interroger sur les raisons n'est pas défendre le coupable.

Vraiment ? Je me souviens que la presse de gauche avec les inrokuptibles en tête faisait campagne pour Cantat, pauvre victime du système, et publiait en boucle des interviews de sa soeur énamourée. C'était vraiment répugnant, mais vous n'étiez sans doute pas né, ou alors vous aviez déja perdu tout sens critique.
Je ne m'en souvient pas, j'avais à peu près 3 ans à cette époque. Et pour Marc Dutrou, j’attends toujours.

Qui a parlé de censurer le groupe de Noir Désir, quand et dans quel titre de presse ?
https://www.ouest-france.fr/culture/...-scene-5621147
https://www.20minutes.fr/arts-stars/...ensure-dit-nom
https://www.ouest-france.fr/bretagne...cantat-5631585
http://www.chartsinfrance.net/Bertra...ws-111717.html
https://www.rtl.fr/culture/medias-pe...ons-7793680287
https://leonel-houssam.blogspot.com/...-censuree.html
https://www.ouest-france.fr/culture/...presse-5810443

Vous devriez composer un concerto en l'honneur de Khomeiny et de Marc Dutrou, pour émuler votre idole.
Alors là, c'est totalement invraisemblable. Je n'ai pas dit quoique se soit de positif sur Khomeiny ou Marc Dutrou.

En plus, cela démontre votre manque de culture artistique (je ne vous en veux pas, on est dans un forum informatique). De nombreuses tragédies mettent en scène des personnages pas forcément très stables dans leur vie, voire des meurtriers. Je vous conseille fortement de lire la Poétique d'Aristote. En fait, la définition même de la tragédie, c'est l’événement tragique quel qu'il soit.

Voila une remarque incroyablement stupide, pourquoi ne pas supprimer le stérilet tant qu'on y est. Etes-vous seulement au courant que les ovocytes et les spermatides ne sont pas des êtres humains ?
Parce qu'a remarque stupide, réponse stupide. Le meilleur moyen de diminuer les avortements et d'encourager la contraception. Donc votre phrase précédente n'avait pas de sens, car elle ignorait l’existence du préservatif et de la pilule.
D'ailleurs, le problème n'est pas les lois qui autorisent l'avortement, mais l'absence d'éducation à la contraception qui conduit à des grossesses non désirées.

Si un de nous deux est pro-vie, ce n'est certainement pas vous, et si l'avortement avait été légalisé quelques années plus tot, la moitié de ma famille ne serait pas de ce monde aujourd'hui.
Et une de plus. Et si mes parents ne s'étaient pas rencontrés, je ne serais pas né. Quelle horreur. Et imaginez que si je pouvais voyager dans le temps, il me serait possible de tuer mon grand-père.

Pour être honnête, je m'attendais à une réponse de ce genre. Je trouve dommage que vous finissiez toujours par être méprisant vis-à-vis de vos contradicteurs. Par exemple, je suis assez d'accord avec vous concernant la zététique (que Foucault critiquait d'ailleurs beaucoup), mais je trouve dommage que cela se soit fini en manque de respect vis-à-vis des contradicteurs.
3  0 
Avatar de OrthodoxWindows
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 02/09/2022 à 12:49
Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message
Effectivement car chacun à droit à sa chance, même les ordures.

A l'inverse, les progressistes compatissent avec les Marc Dutrou et les Bertrand Cantat, il leur trouvent des excuses, il s'était levé du mauvais pied, c'est une victime de la société et du patriarcat, car évidemment ils auraient fait comme lui, c'est humain.
Les progressistes ont le coeur sur la main ... mais par contre pas de pitié pour les gosses qui vous empêchent de jouir, il ne faut pas pousser non plus.
La peine de mort est totalement inhumaine. Ce n'est pas possible de considérer une société comme civilisée si la peine de mort est appliquée.
De plus OUI chacun a droit à sa chance. Je vous conseille de lire histoire de la folie à l'âge classique de Michel Foucault. Il explique bien que la définition de "l'ordure" est très subjective. Lévi-Strauss en parle aussi, il me semble (mais je connais moins le sujet). Sinon, je ne vois pas qui a compati pour les Marc Dutrou et les Bertrand Cantat. Vous avez probablement sorti cela de la hotte du père Noël.
Pour Bertrand Cantat, il y a juste des gens qui rappellent que l'on ne doit pas censurer (même moralement) une œuvre d'art en fonction de la vie de son auteur. Et je défends totalement cette position ; je suis moi-même musicien, donc je connais la valeur de l'art, à commencer par la musique.
Enfin, les gosses qui vous empêchent de jouir, cela signifie quoi ? Que vous êtes contre le préservatif ???

Une chose est sûr : vous n’êtes pas "pro-vie" comme vous semblez le prétendre.
3  1 
Avatar de totozor
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 07/09/2022 à 8:51
Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message
La nuance étant qu'elles la réservent désormais aux enfants dans le ventre de leur mère, ce que appelle communement un infanticide.
Non on appelle ça un avortement ou un interruption volontaire de grossesse, acte médical réalisé lorsque le fœtus est à un stade qui n'est pas viable.
A partir du moment où il est viable on appelle ça une fausse couche et, à ma connaissance, ce n'est réalisé que lorsque le fœtus est déjà mort ou qu'il est en passe de l'être. (Une amie a vécu cette expérience, je ne le souhaite à personne)
Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message
Tout cela pour dire que Foucault était un de ces dingues, homosexuel adapte du BDSM
Une personne très respectable finalement.
Vraiment ? Je me souviens que la presse de gauche avec les inrokuptibles en tête faisait campagne pour Cantat, pauvre victime du système, et publiait en boucle des interviews de sa soeur énamourée. C'était vraiment répugnant, mais vous n'étiez sans doute pas né, ou alors vous aviez déja perdu tout sens critique.
Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message
Si un de nous deux est pro-vie, ce n'est certainement pas vous, et si l'avortement avait été légalisé quelques années plus tot, la moitié de ma famille ne serait pas de ce monde aujourd'hui.
Si la contraception avait existé plus tôt ma grand mère aurait eu moins de petits frères et soeurs et se serait probablement pris moins de raclées parce qu'ils faisaient des conneries pendant qu'ils étaient sous sa surveillance, que sa mère était au champs et son père au front ou dans des geôles allemandes.
Si l'alcool n'existait pas il y aurait mois de naissance en septembre
Si l'avortement n'était pas légal des femmes se mutileraient pour essayer de la faire avec un cintre, la DASS serait débordée de gamins abandonnés à la naissance etc.

Il n'est pas compliqué d'opposer plus d'exemples individuels à chacun des tiens.
2  0 
Avatar de OrthodoxWindows
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 08/09/2022 à 13:06
Citation Envoyé par Gunny Voir le message
Je m'auto-quote parce que vous pensez probqblement "ok mais l'interdiction de l'avortement ne va pas couvrir ces cas-là", et je vous dirais que vous sous-estimez la cruauté de certains et que ça arrive déjà aux USA, ce genre d'histoire commence à se multiplier : Une texane forcée de porter son foetus mort pendant deux semaines à cause de l'interdiction de l'avortement. Pour info porter un foetus mort présente un danger mortel.
Ils sont de plus en plus graves au Texas....

C'est un peu comme le jeune (qui avait à peu près 16 ans, il me semble) qui s'était fait condamner pour possession d'image pédopornographique. Je ne crois pas que c'était au Texas, mais c'était dans un état du même genre.
Tout cela me rappelle de plus en plus les islamistes (des lois inhumaines appliquées par dogme).
2  0 
Avatar de OrthodoxWindows
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 09/09/2022 à 12:57
Citation Envoyé par Gunny Voir le message
Ha, c'est déjà pire, les talibans autorisent l'avortement pour raison médicale.
Bon, après je pense que c'est mieux pour une femme de vivre au Texas qu'en Afghanistan, on s’entend. Mais vu l'extrémisme du régime taliban, c'est effectivement révélateur.
Sinon, je viens de renseigner sur Jean-Paul Brighelli. Visiblement, tout son propos porte sur l'école et l'éducation nationale. Or justement, je ne suis quasiment jamais allé à l'école. Donc quant ddoumeche affirme que je serais victime de cette fabrique de crétins... cela signifie que j'ai fait l'école quantique (j'ai été l'école sans y être ?)


2  0