IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Starlink Maritime : un forfait Internet par satellite à 5 000 $ par mois pour les yachts proposée par SpaceX
Qui nécessite également des frais de matériel de 10 000 $

Le , par Stéphane le calme

450PARTAGES

12  0 
Plus tôt ce mois-ci, la Federal Communications Commission (FCC) a accordé à SpaceX l'autorisation d'utiliser son système Internet par satellite Starlink sur des véhicules en mouvement, y compris des voitures, des camions, des bateaux et des avions. C'est une grande victoire pour le système Starlink de SpaceX, ouvrant potentiellement le service à une gamme plus diversifiée de cas d'utilisation et de clients.

SpaceX a demandé l'approbation réglementaire de la FCC en mars de l'année dernière pour permettre l'utilisation des terminaux Starlink des stations terrestres en mouvement (ESIM) dans les véhicules en mouvement. Pour accéder au système et bénéficier d'une couverture Internet haut débit, les clients doivent acheter une antenne au sol personnelle ou un terminal utilisateur conçu pour se connecter à tous les satellites Starlink en orbite qui se trouvent au-dessus. Jusqu'à présent, ces paraboles devaient rester à un endroit fixe pour accéder au système.

Aussi, la FCC a accédé à la demande de SpaceX – ainsi qu'à celle d'une autre société de satellites, Kepler Communications – ouvrant la voie à une nouvelle classe de terminaux utilisateurs pouvant se connecter à des satellites à large bande lors de leurs déplacements. Ce faisant, la FCC a choisi de rejeter une pétition de Dish Network qui visait à empêcher les entreprises d'utiliser la fréquence dans la bande 12 GHz. Cependant, la FCC continuera à mener des analyses au fur et à mesure qu'elle avancera dans l'élaboration de règles sur la présence d'appareils ESIM dans la bande 12 GHz et a déclaré que Kepler et SpaceX seront soumis à toutes les règles futures qu'elle établira.

La FCC soutient que l'approbation de la nouvelle capacité est dans l'intérêt du public. « Nous sommes d'accord avec SpaceX et Kepler que l'intérêt public gagnerait à accorder sous conditions leurs candidatures », écrit la FCC dans son autorisation, datée du 30 juin. « L'autorisation d'une nouvelle classe de terminaux pour le système de satellites de SpaceX élargira la gamme de capacités à large bande pour répondre aux demandes croissantes des utilisateurs qui nécessitent désormais une connectivité lors de leurs déplacements, qu'il s'agisse de conduire un camping-car à travers le pays, de déplacer un cargo d'Europe vers un port américain, ou lors d'un vol intérieur ou international ».

SpaceX a clairement indiqué qu'il souhaitait étendre Starlink au-delà de la simple utilisation des clients résidentiels. La société a négocié avec diverses compagnies aériennes sur l'utilisation du service Internet Starlink et a conclu des accords avec Hawaiian Airlines et le service de jet privé JSX pour commencer à fournir une connectivité Internet sur leurs avions au cours des deux prochaines années. De plus, Starlink vient de déployer un nouveau niveau de service spécial pour les camping-cars, permettant aux utilisateurs de se connecter aux satellites Starlink à partir de plusieurs endroits comme les campings ou les chalets de vacances, sans adresse « domicile » attribuée moyennant des frais supplémentaires.

Les forfaits sur les véhicules en mouvement

Starlink permet actuellement la portabilité à ceux qui paient 25 $ de plus par mois en plus des frais mensuels normaux de 110 $. Cependant, la portabilité signifie la possibilité de déplacer une station de base Starlink d'un emplacement fixe à un autre.

La mobilité, quant à elle, est la capacité de recevoir un accès Internet en mouvement. Bien que la décision de la FCC ait donné le feu vert à SpaceX pour offrir cette capacité, la société est claire sur le fait que le service n'est pas encore configuré pour ce scénario : « Moyennant des frais mensuels supplémentaires, la fonction de portabilité permet aux utilisateurs de déplacer temporairement leur Starlink vers de nouveaux endroits afin de recevoir le service partout sur le même continent où Starlink offre une couverture active ».

« L'utilisation du kit Starlink en mouvement annulera la garantie limitée de votre kit », peut-on lire sur la version actuelle de la page FAQ Starlink sur ce sujet. « Même si nos équipes travaillent activement afin d’éventuellement vous permettre d’utiliser Starlink à partir d’un véhicule en mouvement (p. ex, automobile, VR, bateau), Starlink n’est pas encore configuré pour ce type d’utilisation ».

Comme autres limitations, SpaceX a évoqué :
  • Service Optimal : le service de portabilité est assuré sur la base du meilleur service possible. Les vitesses déclarées et l’utilisation ininterrompue des services ne sont pas garanties. Starlink donne la priorité aux ressources du réseau pour les utilisateurs à leur adresse de service enregistrée. Lorsque vous déplacez votre Starlink vers un nouvel emplacement, cette priorisation peut entraîner une dégradation du service, en particulier lors des pics d’utilisation ou de congestion du réseau.
  • Voyages internationaux : Starlink ne peut être utilisé que sur le même continent que l’adresse de service enregistrée. Si vous utilisez Starlink dans un pays étranger pendant plus de deux mois, vous devrez transférer votre adresse de service enregistrée à votre nouvel emplacement ou acheter un Starlink supplémentaire pour conserver le service.

Quant à l'ajout de la portabilité, SpaceX explique :
  • Si vous êtes un client actif, vous pouvez activer la portabilité à partir de la page de votre compte et elle prendra effet immédiatement.
    *Si vous avez acheté la Portabilité avant de recevoir votre Starlink en tant que nouveau client, vous devez tout d’abord mettre sous tension votre nouveau Starlink à l’adresse de service indiquée dans votre compte afin que votre Starlink puisse mettre à jour son logiciel. Une fois mis à jour, le Starlink sera configuré pour la Portabilité.
  • Si vous avez de multiples Starlinks, la portabilité doit être sélectionnée et achetée pour chaque emplacement.
  • Lorsque vous activez la portabilité, les frais s’afficheront à votre compte lors de votre prochaine facture mensuelle. La portabilité est facturée par tranches mensuelles complètes et ne peut être calculée au prorata. La fonction de portabilité et les frais de facturation seront maintenus jusqu’à ce que vous décidiez de désactiver cette fonction. Une fois la portabilité désactivée, les frais récurrents cesseront après votre prochaine facture mensuelle et la portabilité ne restera active que pour le reste du cycle de facturation en cours. Par exemple, si vous activez la portabilité le 12 mars et que votre prochaine date de facturation est le 1er avril, 25 $ seront facturés le 1er avril pour la totalité du mois précédent.

Vient alors Starlink Maritime

Vous avez toujours voulu travailler à distance depuis un yacht, mais vous avez été bloqué par un Internet lent ? C'est peut-être votre jour de chance (ou pas) : Starlink, le service Internet par satellite de SpaceX d'Elon Musk, est désormais disponible pour les bateaux, a annoncé jeudi la société.


Starlink Maritime coûte 5 000 $ par mois, auxquels il faut ajouter l’achat de deux antennes paraboliques hautes performances facturées 10 000 dollars au total. Un prix beaucoup plus élevé que le forfait résidentiel régulier qui coûte 110 $ par mois, ainsi que 599 $ pour le matériel nécessaire. Mais l’offre est avant tout pensée pour les professionnels de la mer.

À ce prix, l'entreprise promet d'offrir des vitesses de téléchargement de 350 Mbps.

Dans un tweet, Musk a clarifié l'importance de la paire spéciale de terminaux, affirmant qu'ils sont « importants pour maintenir la connexion dans les mers agitées et les fortes tempêtes ».

La société affirme que Starlink Maritime peut résister à des conditions météorologiques extrêmes et convient à des utilisations « des navires marchands aux plateformes pétrolières en passant par les yachts haut de gamme ». Elle a déclaré qu'il utilisait le service pour filmer les atterrissages de fusées SpaceX en mer.

Si Starlink Maritime est indiqué comme disponible dès à présent aux abords des États-Unis, de l’Europe, de l’Australie ainsi que du Chili et d’une partie du Brésil, seules les adresses américaines semblent aujourd’hui éligibles à l’offre. À partir de la fin d’année, Starlink promet une couverture d’une partie de l’océan Atlantique, de l’océan Pacifique et des eaux du pôle Sud. Dès le début d’année 2023, l’ensemble du globe sera couvert par le service. Néanmoins, l’accès au service reste soumis aux approbations réglementaires locales.

Source : Starlink (1, 2)

Et vous ?

Que pensez-vous de cette offre ? Que pensez-vous du débit proposé à ce prix ?
Est-ce vraiment utile de prendre cette offre ou alors une simple offre starlink mobile aurait suffi ?
Un moyen pour starlink de surtaxer les bateaux par rapport aux camping-cars ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 09/07/2022 à 7:28
Clairement, le prix est adapté a la clientèle visée.
6  0 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 18/01/2023 à 10:32
Citation Envoyé par Ryu2000
Il y a d'autres entreprises que Starlink qui ont des satellites en orbite.
Le problème est plus grand.
C'est vrai mais, il faut prendre en compte que Starlink a lui tout seul va plus que doubler le nombre de satellites en orbite base, même les autres constellations prévues a l'avenir pour du service internet sont moins ambitieuses en nombre de satellites. Donc si on veut réguler la pollution orbitale, Space X va être un sujet particulièrement important.
7  1 
Avatar de 23JFK
Membre expert https://www.developpez.com
Le 08/07/2022 à 23:48
5000$, c'est même pas 10% du prix d'un plein de gazole.
4  0 
Avatar de AoCannaille
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 24/01/2023 à 10:26
Citation Envoyé par alain.clairet Voir le message
pourquoi autant de satellites ? quelqu'un connait t il la réponse
effectivement la pollution orbital va augmenter
cordialement
Pour assurer une couverture mondiale. à 550 km d'altitude sur une terre de 6000 km de rayon, on est sur une "surface" de 601 932 180 km², soit un satellite pour environ environ 200 000 km² (environ un tiers de la France)

La pollution sera en effet non négligeable. Ce sera probablement inutile dans nos pays déjà équipé autrement (ADSL, Fibre, 4G, 5G), mais pourra peut-être être intéressant pour des pays qui ne le sont pas, et surtout pour pouvoir jouer à Fornite avec un ping faible sur un porte container en plein milieu du pacifique. C'est que les traversées sont longues et monotones!

Citation Envoyé par Erviewthink Voir le message
Les scientifiques sont un peu chiants quand même, empêcher des gens d'accéder à internet tous ça pour regarder des étoiles... Alors qu'il suffit de mettre un satellite en orbite pour faire ces observations.

A un moment faut arrêter le ciel n'est à personne, ni aux scientifiques.
Tu noteras tout de même qu'il n'y a que quelques dizaines de télescopes spatiaux pour des centaines de milliers de télescopes terrestres.
En plus, à lires entre les lignes de tes messages, tu n'as pas trop l'air d'être du genre à vouloir payer plus d'impôts pour que ton pays finance ces télescopes spatiaux supplémentaires...
4  0 
Avatar de Galet
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 07/11/2023 à 19:53
Citation Envoyé par commandantFred Voir le message
Je ne le vois pas du tout comme ça. Il a les deux pieds bien arrimés sur terre pour être le capitaine d'industrie qu'il est devenu. Il n'est pas fou du tout. Mon approche assez personnelle est qu'il "aurait voulu être un artiste".
...

Je n'ai pas compris l'histoire comme vous le dites. Selon ce que j'ai entendu, il n'a pas coupé les connexions, il a refusé de les ouvrir dans le but d'anéantir une flotte entière. Il a été appelé par les ukrainiens tard dans la nuit (le matin en Europe) et on lui a demandé d'ouvrir les connexions sur la mer noire pour une attaque massive. A tort ou à raison, c'est ce qu'on lui a dit. Il a conclu que cette décision n'était pas de sa compétence.
Bonsoir et merci pour ces sentiments...
Je n'incrimine pas l'homme mais plutôt le système. Que l'on admette ou non que cet homme est génial (ce point est eminemment discutable), il a, aujourd'hui, un pouvoir beaucoup trop important.
Nous avons confié notre avenir à une poignée d'industriels qui n'ont pas les compétences pour mener une reflexion de fond, mais qui ont pour objectif principal (unique !?!?) de mener leur barque.

Peut-être as-tu raison, et qu'il est dépassé par son succès. Il devrait alors (s'il est vraiment aussi intelligent), se déssaisir d"une partie de son "oeuvre" pour la péréniser, confier la capitainerie à un ensemble de personnes qui pourront obtenir un consensus. Au lieu de cela, aussi bien chez Tesla, Twitter et SpaceX, il a muselé ses collaborateurs pour être le seul à diriger. De nombreux témoignages indiquent une forme d'arrogance (peut-être à l'origine de sa réussite).

Un homme ayant le pouvoir de vie ou de mort sur autant de personnes, c'est le cas de l'Ukraine mais aussi pour toutes les familles de ses employés (notamment ceux qui ont été licenciées aussi rapidement), et plus encore qui doit décider de l'avenir de l'espèce humaine (implants) et de la survie sur terre (conquète spatiale) est soit un fou (et c'est dangereux) ou un dictateur (et cela n'est pas plus rassurant), en tout cas cela ne peut pas (et ne doit pas) être un homme, aussi plein de bonnes intentions (que tu lui pretes peut-être avec justesse).

Il me semble donc urgent de splitter ces entreprises pour nous (et le) protéger d'erreurs qu'un cerveau unique (même celui d'un génie) peut génerer. Evidemment, on pourrait parler d'autres entreprises gigantesques et monopolistiques. M. Musk en est le symbole...

Cordialement,
4  0 
Avatar de totozor
Membre expert https://www.developpez.com
Le 18/01/2023 à 7:33
Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
SpaceX accepte d'essayer [...]
Quand ça commence comme ça il y a de quoi ne pas être très optimiste.
Blague à part, Starlink est en train de s'assurer le monopole de certaines orbites sans que personne n'en dise rien.
Pour que la pilule passe mieux ils acceptent de se tracasser un peu de l'astronomie mais pas des outils trop sensibles quand meme.
4  1 
Avatar de AoCannaille
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 21/09/2023 à 11:03
Citation Envoyé par Jules34 Voir le message

Et pour répondre à la question que tout le monde se monde se pose : les satellites sont désorbités un peu partout ou ils peuvent les faires tomber, il n'y a pas de localité particulière.

Commentaire hilarant de Jonathan McDowell, qui suit les trajectoire de satellite, à ce propos :

Of the 260 Starlink satellites that have reentered so far, we have reentry locations for 102. This plot illustrates that the locations are random, consistent with the fact that the final week of their orbital decay and reentry is uncontrolled
C'est pas ce qu'on reprochait aux sattelites chinois ?

'Pis ces sattelites doivent être relativement petit, une petite autodestruction en haute altitude cramerait les petits morceaux avant d'aterrir non ? Même pas besoin de diriger la trajectoire ^^
3  0 
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 13/07/2022 à 16:00
Pouloulou ... Fait pas bon d'être ultra-riche de nos jours !
2  0 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 24/01/2023 à 10:56
Certes mais même les projet les plus ambitieux sont pour le moment loin derrière SpaceX en matière de nombre de satellites prévu a terme, et ils sont a un stade largement moins avancé. Donc dans l'immédiat, et même a moyen terme, Space X est le principal problème et de loin, ce qui ne veut pas dire qu'il ne faut pas se poser de question des autres constellations pour ce qui concerne l'avenir plus lointain.
2  0 
Avatar de Jules34
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 21/09/2023 à 10:04
Bien que SpaceX informe régulièrement la Federal Communications Commission (FCC) des États-Unis de l'état de santé de la constellation Starlink, les rapports sont déposés sur une base semestrielle. Il est donc peu probable que les informations sur les satellites récemment brûlés soient disponibles rapidement. Les entreprises de Musk sont également connues pour leur silence assourdissant face aux demandes de commentaires des médias.
En gros Musk est un peu un cow boy du far westpace qui fait ce qu'il veut

Et pour répondre à la question que tout le monde se monde se pose : les satellites sont désorbités un peu partout ou ils peuvent les faires tomber, il n'y a pas de localité particulière.

Commentaire hilarant de Jonathan McDowell, qui suit les trajectoire de satellite, à ce propos :
Of the 260 Starlink satellites that have reentered so far, we have reentry locations for 102. This plot illustrates that the locations are random, consistent with the fact that the final week of their orbital decay and reentry is uncontrolled
3  1