IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

L'historique de navigation web et les SMS ont été utilisés pour poursuivre des femmes pour avortement
Google supprimera l'historique de localisation indiquant des visites à des cliniques d'avortement

Le , par Stéphane le calme

176PARTAGES

19  0 
Google supprimera les données de localisation indiquant lorsque les utilisateurs se rendent dans une clinique d'avortement, a déclaré vendredi la société de recherche en ligne, après avoir craint qu'une piste numérique puisse informer les forces de l'ordre si une personne interrompait illégalement une grossesse.

Alors que les lois des États limitant les avortements ont été mises en place après que la Cour suprême des États-Unis a décidé le mois dernier qu'ils ne sont plus garantis par la constitution, l'industrie technologique s'est inquiétée que la police puisse obtenir des mandats pour disposer de l'historique de recherche des clients, la géolocalisation et d'autres informations révélant des projets d'interruption de grossesse.

Google a déclaré vendredi qu'il continuerait à rejeter les demandes de données inappropriées ou trop larges du gouvernement, sans faire référence à l'avortement.

La société a déclaré que l'historique de localisation d'un compte Google était désactivé par défaut.

À compter des semaines à venir, pour ceux qui utilisent l'historique de localisation, les entrées indiquant des lieux sensibles, notamment les centres de fertilité, les cliniques d'avortement et les centres de traitement de la toxicomanie, seront supprimées peu de temps après une visite.


Fisher, mère de trois enfants, a déclaré aux ambulanciers qu'elle ne savait pas qu'elle était enceinte. Mais elle a reconnu plus tard auprès d'une infirmière qu'elle était au courant de la grossesse. Et après avoir volontairement remis son iPhone à la police, les enquêteurs ont découvert que Fisher, une ancienne répartitrice de la police, avait cherché comment « acheter des pilules d'avortement Misopristol en ligne » 10 jours plus tôt.

Bien qu'il n'y ait aucune preuve que Fisher ait pris les pilules - les dossiers judiciaires indiquent seulement qu'elle les a « apparemment » achetés - son historique de recherche a aidé les procureurs à l'accuser d'avoir « tué son enfant en bas âge », identifié dans l'acte d'accusation initial comme « Baby Fisher ». L'affaire de 2017 est l'une des rares dans lesquelles les procureurs américains ont utilisé des SMS et des recherches en ligne comme preuves contre des femmes faisant face à des accusations criminelles liées à l'interruption volontaire de leur grossesse.

Depuis que la Cour suprême a annulé la décision historique Roe c. Wade le 24 juin – ouvrant la porte à l'interdiction par les États de l'avortement dès le moment de la conception – les experts en matière de protection de la vie privée ont averti que de nombreuses autres femmes enceintes et leurs prestataires d'avortement pourraient se retrouver dans des circonstances similaires. Alors que certains s'inquiètent des données conservées par des applications de tracking de règles et d'autres applications spécialisées, l'affaire contre Fisher montre que de simples historiques de recherche peuvent poser d'énormes risques dans un monde post-Roe.

« Beaucoup de gens recherchent des moyens de se faire avorter sur Google et choisissent ensuite de mener à bien leur grossesse », a déclaré Laurie Bertram Roberts, porte-parole de Fisher. « Les crimes de pensée ne sont pas des crimes. Vous n'êtes pas censé pouvoir être inculpé pour ce à quoi vous pensiez ».


Quand votre historique de recherche peut être utilisé contre vous

Malgré les inquiétudes croissantes quant au fait que le réseau complexe de données collectées par les applications de fertilité, les entreprises technologiques et les courtiers en données pourrait être utilisé pour prouver une violation des restrictions à l'avortement, dans la pratique, la police et les procureurs se sont tournés vers des données plus facilement accessibles - glanées à partir de SMS et des historiques de recherche sur les téléphones et les ordinateurs. Ces enregistrements numériques de vies ordinaires sont parfois remis volontairement ou obtenus avec un mandat, et ont fourni une mine d'or pour les forces de l'ordre.

« La réalité est que nous faisons absolument tout sur nos téléphones ces jours-ci », a déclaré Emma Roth, avocate du National Advocates for Pregnant Women. « Il existe de très nombreuses façons pour les forces de l'ordre de découvrir le parcours d'une personne pour demander un avortement grâce à la surveillance numérique ».

Le débat sur l'avortement aux États-Unis s'est longtemps centré sur la définition de la « viabilité fœtale », le moment auquel un fœtus peut survivre en dehors de l'utérus, qui, selon les experts, est généralement d'environ 24 semaines. La grande majorité des avortements aux États-Unis se produisent bien avant ce point. Près de 80% des avortements signalés aux Centers for Disease Control and Prevention ont lieu au cours des neuf premières semaines, selon les données de 2019.

Sous Roe, le droit à l'avortement avant la viabilité fœtale était garanti. Dans Dobbs c. Jackson Women's Health Organization, la Cour suprême a rejeté cette base et a ouvert la voie aux États pour qu'ils restreignent ou non l'accès à l'avortement beaucoup plus tôt au cours de la grossesse.

Les femmes ont été punies pour avoir interrompu leur grossesse pendant des années. Entre 2000 et 2021, plus de 60 cas aux États-Unis impliquaient une personne faisant l'objet d'une enquête, arrêtée ou accusée d'avoir prétendument mis fin à sa propre grossesse ou d'avoir aidé quelqu'un d'autre, selon une analyse de If/When/How, une organisation à but non lucratif de justice reproductive. If/When/How estime que le nombre de cas peut être beaucoup plus élevé, car il est difficile d'accéder aux dossiers judiciaires dans de nombreux comtés à travers le pays.

Un certain nombre de ces cas reposaient sur des messages texte, l'historique des recherches et d'autres formes de preuves numériques.

Les preuves numériques ont joué un rôle central dans le cas de Purvi Patel, une femme de l'Indiana qui, selon National Advocates for Pregnant Women en 2015, était la première femme aux États-Unis à être inculpée, reconnue coupable et condamnée pour « fœticide » en mettant fin à sa propre grossesse. Les preuves de l'État comprenaient des SMS que Patel avait échangés avec une amie du Michigan, dans lesquels elle parlait de son intention de prendre des pilules pouvant provoquer un avortement, selon les archives judiciaires.

Les procureurs ont également cité son historique Web, y compris une visite sur une page Web intitulée « Fédération nationale de l'avortement : Avortement après douze semaines ». Sur son iPad, la police a trouvé un e-mail d'InternationalDrugMart.com. Les détectives ont pu commander des pilules de mifépristone et des pilules de misoprostol sur ce site Web sans ordonnance, selon les archives judiciaires.

Patel a été condamnée à 20 ans de prison, mais a ensuite été libérée après l'annulation de sa condamnation, selon l'Associated Press. La Cour d'appel de l'Indiana a statué que la loi sur le « fœticide » de l'État n'était pas censée être utilisée pour poursuivre les femmes pour leurs propres avortements.

Des cas comme celui de Patel montrent comment différents types de preuves numériques peuvent être utilisés pour constituer un dossier contre une personne qui met fin à une grossesse, a déclaré Corynne McSherry, directrice juridique de l'Electronic Frontier Foundation. Elle a déclaré qu'une personne cherchant à avorter ne peut être seule responsable de la prise en compte des risques de laisser une trace numérique.

« Il peut être difficile de penser d'abord à la confidentialité numérique lorsque vous avez d'autres choses qui vous inquiètent », a déclaré McSherry. Elle a également déclaré qu'étant donné l'histoire de la surveillance des communautés marginalisées aux États-Unis, il pourrait y avoir des disparités raciales dans le rôle que jouent les preuves numériques dans la criminalisation de l'avortement. Fisher est noire et Patel est amérindienne.


Google, pour protéger les femmes, décide de collecter moins de données

McSherry a déclaré que les entreprises technologiques doivent jouer un plus grand rôle dans la protection des données sur la santé reproductive. Google a annoncé vendredi qu'il supprimerait l'historique de localisation lorsque les utilisateurs se rendraient dans une clinique d'avortement. Les gouvernements pourraient également jouer un rôle par le biais de lois protégeant la vie privée. Les travailleurs de la santé et les amis sont également parfois obligés de fournir des preuves, a ajouté McSherry.

« La vie privée est un sport d'équipe - lorsque vous prenez des mesures pour protéger votre propre vie privée, vous prenez également des mesures pour protéger la communauté », a-t-elle déclaré.

Dans le cas de Fisher, un grand jury l'a accusée de meurtre au deuxième degré après que le médecin légiste de l'État eut déterminé que le bébé était né vivant et était mort d'asphyxie. Fisher a passé plusieurs semaines en prison avant que le procureur de district ne convoque un nouveau grand jury, qui a refusé de porter des accusations après avoir entendu des preuves que le test utilisé pour établir une naissance vivante était désuet et peu fiable.

De nombreux militants ont élargi leurs précautions numériques en tant que mode de vie, comprenant que les données de routine pourraient s'avérer problématiques. Les militants en Europe prennent des précautions supplémentaires lorsqu'ils travaillent avec des femmes en Pologne, où l'avortement est sévèrement restreint. En 2020, un tribunal polonais a interdit les procédures même en cas d'anomalies fœtales, l'une des dernières circonstances restantes dans lesquelles l'avortement avait été autorisé.

Des groupes comme Avortements sans frontières ont comblé le vide, aidant les femmes enceintes à se rendre dans d'autres pays aux lois moins restrictives et faisant en sorte que des militants d'autres pays envoient des pilules abortives aux femmes polonaises. Les lois polonaises autorisent une femme à se faire avorter, par exemple en prenant une pilule, mais interdisent à quiconque de l'aider à accéder à la procédure.

Les activistes utilisent également des réseaux privés virtuels, qui peuvent minimiser les données collectées sur la navigation, et encouragent les Polonaises à les contacter sur des canaux chiffrés comme Signal. Ils suppriment toutes les conversations en ligne après que la personne a eu l'avortement et avertissent la personne de ne pas publier sur les réseaux sociaux leurs expériences, après que certaines ont été harcelées en ligne. Une organisation qui fournit des fonds aux Polonais pour obtenir la procédure en Allemagne paie directement les cliniques d'avortement, plutôt que de fournir des fonds aux patients, pour s'assurer qu'il n'y a pas de dossiers numériques.

Leçons de la Pologne, l'autre pays développé qui restreint le droit à l'avortement

Et il y a une nouvelle inquiétude dans l'esprit des militants européens de l'avortement : l'introduction de ce qu'ils décrivent comme un « registre des grossesses » en Pologne. Le gouvernement polonais a approuvé le mois dernier une mesure qui oblige les médecins à enregistrer davantage d'informations sur les patients dans une base de données centrale, y compris des données sur les grossesses.

Les enjeux ont augmenté depuis l'arrestation de Justyna Wydrzyńska, une militante polonaise qui gère une hotline pour l'organisation Abortion Dream Team. Elle est jugée, risque trois ans de prison, pour avoir prétendument fourni des pilules abortives en 2020 à une femme qui a déclaré avoir été victime de violence domestique.

Wydrzyńska a été arrêtée après que le partenaire de la femme l'ait dénoncée aux autorités. La police a confisqué l'ordinateur de Wydrzyńska, ainsi que les appareils de ses enfants, au cours de l'enquête. Wydrzyńska n'a pas pu être jointe pour commenter cette histoire, mais a déjà déclaré aux médias que l'affaire ne l'a pas dissuadée de faire de l'activisme.

« Notre sécurité est en fait aussi une question de solidarité », a déclaré Zuzanna Dziuban, qui fait partie du réseau Avortement sans frontières qui aide les femmes polonaises à se rendre dans les cliniques d'avortement à Berlin.

Sources : Google, NYT

Et vous ?

Quelle lecture en faites-vous ?
Êtes-vous surpris de voir des éléments comme l'historique de recherche ou les messages SMS être utilisés pour des cas comme celui-ci ?
Que pensez-vous de la décision de Google ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Jon Shannow
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 27/07/2022 à 8:31
Ouah ! ddoumeche ! Là, tu t'es surpassé dans la connerie ! Toi aussi tu mérites une médaille, je pense ! Le Troll de l'année devrait t'être décerné !

J'avais déjà entendu et lu pas mal d'idioties de la part des anti-ivg, mais là ... Respect ! Tu les bats tous à plate couture.

9  2 
Avatar de escartefigue
Modérateur https://www.developpez.com
Le 08/07/2022 à 12:45
Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message
Les progressistes sont ces gens qui veulent interdire la peine de mort mais légaliser l'avortement, au nom des droits de l'homme
Et un réac c'est quoi ?
Je crois que j'ai trouvé
8  3 
Avatar de sanderbe
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 30/08/2022 à 8:06
Bonjour,

La FTC poursuit un courtier en données pour avoir vendu les informations de localisation « précises » de millions de personnes qui ont visité des cliniques de santé reproductive, des lieux de culte et autres lieux sensibles

Quelle lecture faites-vous de la situation ?
Un courtier (un brokker en somme ) . Qui vend de la data ? Je pensais que les brokkers ne faisant que dans la location de fichier ???

C'est comme ci Experian vendait un fichier de data à Carrefour ... loué à Cora par exemple .

En même temps vu toutes les magouilles avec les datas , je ne suis plus vraiment "choqué" des façons détournées de refourguer la data à droite ou à gauche.

Des fichiers tombés du PC / camion quoi
5  0 
Avatar de Gunny
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 08/09/2022 à 10:22
Citation Envoyé par Gunny Voir le message
En fait une fausse couche peut nécessiter une IVG car l'embryon/foetus n'est pas forcément automatiquement expulsé. D'autres conditions comme les grossesses extra-utérines requièrent aussi une IVG pour les mêmes raisons (et dans beaucoup de cas la vie de la personne est en jeu).
Petit point à part : il est estimé que jusqu'à un quart des grossesses se finissent en fausse couche (principalement avant que l'on se rende compte de la grossesse).
Je m'auto-quote parce que vous pensez probablement "ok mais l'interdiction de l'avortement ne va pas couvrir ces cas-là", et je vous dirais que vous sous-estimez la cruauté de certains et que ça arrive déjà aux USA, ce genre d'histoire commence à se multiplier : Une texane forcée de porter son foetus mort pendant deux semaines à cause de l'interdiction de l'avortement. Pour info porter un foetus mort présente un danger mortel.
5  0 
Avatar de escartefigue
Modérateur https://www.developpez.com
Le 30/08/2022 à 8:38
Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message
Les progressistes sont ces gens qui veulent interdire la peine de mort mais légaliser l'avortement, au nom des droits de l'homme
Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message
Madame Simone Veil qui avait survécu aux camps devrait être fière d'avoir signé une loi ayant tué plus de français et d'israélites que le NSDAP allemand et le Pétainisme réunis.
Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message
Merci, venant de la part d'un traître à la patrie qui soutient Boumédienne et veut aller faire retraite en floride, état républicain, qui soutient l'avortement de confort de masse mais dont la fille se plaint d'être agressée par des jaunes à casquettes qu'il réclame à grand cris, cela me flatte beaucoup.
À ddoumeche, pour l'ensemble de son œuvre :

4  0 
Avatar de Prox_13
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 30/08/2022 à 16:51
Citation Envoyé par escartefigue Voir le message
À ddoumeche, pour l'ensemble de son œuvre : [...]
J'en peux plus, c'est un génie. Honnêtement, j'arriverais pas à dire de telles âneries sans les préparer; C'est quand même beau quelque part, non ? Et puis si un clown vous fait rire parce qu'il est pathétique, il ne se vexera pas que vous reconnaissiez son talent.

Je dis ça sans déconner, je ne connais que très peu de gens qui seraient capable de dire des énormités tellement absurdes que ça mettrait tout le monde d'accord; généralement y'a une logique derrière et donc certains s'y reconnaissent. Là, on est bien au dessus de la logique, une telle absence de sens, c'est du niveau d'un exercice de style à part entière. Le monsieur n'a pas de logique, il EST sa propre logique. Raymond Queneau serait friand de DDoumeche pour ça.

Le mieux c'est que l'inverse, donc le point de vue de DDoumeche sonne encore plus d*bile : "Les conservateurs sont ces gens qui veulent interdire l'avortement, mais légaliser la peine de mort au nom des droits de l'homme."
4  0 
Avatar de OrthodoxWindows
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 07/09/2022 à 20:37
Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message
Je suis homophobe, je suis haineux, je suis inculte mais c'est moi qui suis méprisant.
Je n'ai pas dit que vous êtes homophobe. J'ai dit que votre phrase sur Foucault n'avait de sens que si vous étiez homophobe. Cela n'est pas du tout la même chose .
J'ai dit que vous étiez inculte sur l'étude de la tragédie (au sens théâtral du terme), comme la majorité des gens, donc je ne vois pas en quoi c'est méprisant. J'aurais peut-être dû utiliser un autre terme, si c'est le cas je m'en excuse.
J'ai en effet dit que vous étiez haineux vis-à-vis du processus qui conduit une personne à commettre un crime. Mais rassurez-vous, je considère que les sentiments haineux (quel qu'il soit) concernent plus ou moins 99,9% de la population, y compris moi-même (c'est juste que j'essaye de combattre les sentiments haineux, au moins pour moi).

De plus, voici un florilège des superbes réflexions que vous avez sorti depuis le départ :

Citation Envoyé par ddoumeche
C'est bien là le signe d'une intelligence médiocre, sans doute située vers les 110, sinon vous auriez un argument à rétorquer depuis tout ce temps.

Effectivement car chacun à droit à sa chance, même les ordures.

mais par contre pas de pitié pour les gosses qui vous empêchent de jouir, il ne faut pas pousser non plus.

mais vous n'étiez sans doute pas né, ou alors vous aviez déja perdu tout sens critique.

Tout cela pour dire que Foucault était un de ces dingues
Je laisse les lecteurs juger de qui est le plus méprisant .

Il est inutile de se fendre d'une longue réponse puisque je ne suis pas là pour servir d'exutoire à vos névroses, pas plus que quiconque d'ailleurs, donc disons-le franchement, entre hommes car je vous aime bien : des mecs comme vous j'en vois presque tous les jours, des petits prétentieux pondus par l'université par paquets de 1000 pour venir polluer la planète et nous dire comment penser alors qu'ils ne savent rien faire de leur vie ni même soulever 50kg.

Ce qui n'est pas entièrement de votre faute je vous l'accorde, vous êtes la victime de la machine à fabriquer des crétins dénoncée par Brighelli. Donc samedi, inscrivez-vous dans un club d'aviron.
Je ne sais pas si vous pensiez me blesser avec votre phrase immonde (vous êtes un c**, mais rassurez-vous, ce n'est pas de votre faute) mais cela me fait au contraire énormément rire tellement vous êtes éloigné de la réalité. Je ne suis pas du tout névrosé (dans mon entourage, la plupart des gens me considèrent comme l'antithèse du névrosé), mes parents m’ont éduqué à l'écologie depuis la naissance, je ne suis quasiment jamais allé à l'école, car je ne me suis jamais adapté au système scolaire (le bac, je l'ai eu en individuel). Pour le reste, vous ne savez rien de moi, et je n'ai pas à me justifier en dévoilant ma vie privée. En tout cas, on est loin de la machine à fabriquer des crétins dénoncée par Brighelli. Et enfin, je n'ai jamais prétendu expliquer comment penser (sauf à supposer que contredire quelque-un c'est lui expliquer comment penser ).

Vous concernant, vous n'avez répondu à rien de ce que j'ai dit. De plus, contrairement à certains sur ce forum, je n'ai jamais rejeté tout ce que vous dite, et il m'est arrivé à de nombreuse reprise de vous liker (l’inverse et vrai aussi, mais pour certain j'ai l'impression que ce n'est que l’inverse). Mais vu votre réaction, je comprends mieux l'isolement dans lequel vous semblez vous situer (sur le forum, dans la vraie vie je ne sais rien sur vous), puisque vous finissez très fréquemment par prendre le contradicteur avec une forte condescendance (je pèse mes mots), en arrêtant de répondre au débat.

Ironiquement, Foucault dénonçait la psychiatrisation à outrance, c'est exactement ce que vous faites, en me traitant de névrosé .
4  0 
Avatar de totozor
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 08/07/2022 à 13:32
Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message
Les progressistes sont ces gens qui veulent interdire la peine de mort mais légaliser l'avortement, au nom des droits de l'homme
Je veux que l'on maintienne l'interdiction de la peine de mort et le droit à l'avortement en France et en Belgique au nom des droits de l'homme, de la femme et de l'intersexe.
Et le meilleur dans tout ça est que je n'y voit aucune contradiction
6  3 
Avatar de OrthodoxWindows
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 07/09/2022 à 0:23
Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message
La Chine est une grande civilisation née il y a une plus de 4000 ans qui applique la peine capitale, l'égypte antique appliquait la peine de mort. Les sociétés européennes, dont la civilisation remonte à la Grèce antique et étaient encore jusqu'à peu les sociétés les plus développées et les civilisées au monde appliquent toujours la peine de mort.
La nuance étant qu'elles la réservent désormais aux enfants dans le ventre de leur mère, ce que appelle communement un infanticide. Vous me direz que le monde romain laissait aussi aux père la liberté d'occire les enfants en bas âge, soit qu'ils soient illégitimes soit qu'ils soient affligés de tares. Comme chez les gorilles quand un nouveau mâle dominant prend le tête groupe et se débarrasse de la progéniture du précédent mâle dominant.

Il n'y a donc aucune corrélation entre degré de civilisation et application de la peine de mort. L'europe ressemble d'ailleurs au monde romain vers sa fin, guidé par des élites dégénérées toutes plus dingues les unes que les autres, pure hypocrite contre la peine de mort et en meme temps pour l'infanticide.
Tout d'abord, ce n'est pas parce qu'il n'y a pas de corrélation que la peine de mort n'est pas un acte barbare et primaire. De plus, les civilisations dites "grande" sont souvent les premières à avoir commis les pires horreurs. Un exemple parmi tant d'autres : les massacres de chrétiens dans l'Empire romain. En fait, la peine de mort a été remise en cause progressivement sur l'évolution des pensées humanistes issue de Montaigne (entre autres). Exactement comme l'esclavage. Donc si vous êtes pour la peine de mort pour ces raisons, vous devriez aussi être pour l'esclavage, qui a lui aussi existé dans toutes les grandes civilisations anciennes. Et pourquoi pas la torture, pendant qu'on y est ? Je sais bien vous n’êtes pas (et que personne n'est) pour l'esclavage ou la torture, mais c'est la même logique. Sinon, je suis d'accord pour la ressemblance Occident/Empire romain. Mais je pense que l'Occident ressemble à l'Empire romain bien avant sa fin, malheureusement.

J'ai pu lire ses écrits à cette époque où je sortais avec cette doctoresse en philosophie au lieu de préparer mon concours d'entrée en école de cinéma, ou comment rater sa vie. Mais tout ne fut perdu puisqu'elle m'a introduit au monde des idées et je l'ai guérie de son féminisme puéril.
Tout cela pour dire que Foucault était un de ces dingues, homosexuel adapte du BDSM, un type qui trouverait des excuses à n'importe qui, et même des vertues à la révolution chiite iranienne. Révolution qui l'aurait pendu en place publique dès l'arrivée du nouveau régime, ce garcon avait une fascination malsaine pour l'ultra-permissivité et l'ultra-autoritarisme.
Invraisemblable. Premièrement, c'est n'importe quoi de réduire un philosophe à ces positions politiques, alors que le plus important est son travail philosophique. La révolution chiite iranienne n'est en effet guerre défendable, mais c'est totalement idiot de se concentrer sur LE point clivant parce que ça vous arrange. À ce jeu-là, c'est possible de trouver n'importe quoi sur n'importe quel intellectuel, surtout à cette époque (untel a collaboré avec le régime de Vichy, un autre a dit du bien de Staline...). De plus, je ne vois pas ce que vient faire l'homosexualité, sauf si vous êtes homophobe.

Si vous avez lu ses écrits, vous n'avez probablement pas compris son propos, car il n'est pas question pour Foucault de trouver des excuses à n'importe qui, mais de contester les rapports de domination est leurs évolutions (de manière intelligente, pas comme les woke actuels, qui ne savent que créer des dogmes sur les rapports de domination en plaidant la cause de l'homosexuel, de la femme et du noir, une version moderne de la veuve et de l'orphelin).
Mais comme vous ne savez que dire "ce type est un meurtrier, c'est une ordure", je comprends que vous n'aimez pas Foucault, puisqu'il interroge vos certitudes haineuses.

Foucault a aussi le mérite d'avoir démontré la supercherie de la psychiatrie, une pseudoscience que les zététiciens épargnent, comme par hasard.

Une évolution significative à ce qu'on retrouve dans la société française contemporaine.
?!?!

Donc non le terme d'ordure n'est pas subjectif du tout sauf pour les adeptes du relativisme moral. Quand un type tue ou viole votre fille, c'est une ordure et si cela m'arrivait, je ferais sans doute la peau à l'ordure en question.
Et voilà. Eh bien désolé, je ne sais pas si je suis adepte du relativisme moral, mais je ne suis pas adepte de la haine. Un crime est déjà suffisamment horrible, pas la peine d'en rajouter, puisque l'histoire enseigne que tous les crimes ont été commis à cause de la haine. Et que des régimes totalitaires se sont servi de cette haine pour perpétré leurs méfaits, de l'inquisition jusqu’aux talibans, en passant par Staline. Cela est aussi récupéré par des complotistes pour faire passer des délires type "rites sataniques des élites". Ne pas s'interroger sur les raisons qui ont pu pousser à commettre un crime est juste stupide. S'interroger sur les raisons n'est pas défendre le coupable.

Vraiment ? Je me souviens que la presse de gauche avec les inrokuptibles en tête faisait campagne pour Cantat, pauvre victime du système, et publiait en boucle des interviews de sa soeur énamourée. C'était vraiment répugnant, mais vous n'étiez sans doute pas né, ou alors vous aviez déja perdu tout sens critique.
Je ne m'en souvient pas, j'avais à peu près 3 ans à cette époque. Et pour Marc Dutrou, j’attends toujours.

Qui a parlé de censurer le groupe de Noir Désir, quand et dans quel titre de presse ?
https://www.ouest-france.fr/culture/...-scene-5621147
https://www.20minutes.fr/arts-stars/...ensure-dit-nom
https://www.ouest-france.fr/bretagne...cantat-5631585
http://www.chartsinfrance.net/Bertra...ws-111717.html
https://www.rtl.fr/culture/medias-pe...ons-7793680287
https://leonel-houssam.blogspot.com/...-censuree.html
https://www.ouest-france.fr/culture/...presse-5810443

Vous devriez composer un concerto en l'honneur de Khomeiny et de Marc Dutrou, pour émuler votre idole.
Alors là, c'est totalement invraisemblable. Je n'ai pas dit quoique se soit de positif sur Khomeiny ou Marc Dutrou.

En plus, cela démontre votre manque de culture artistique (je ne vous en veux pas, on est dans un forum informatique). De nombreuses tragédies mettent en scène des personnages pas forcément très stables dans leur vie, voire des meurtriers. Je vous conseille fortement de lire la Poétique d'Aristote. En fait, la définition même de la tragédie, c'est l’événement tragique quel qu'il soit.

Voila une remarque incroyablement stupide, pourquoi ne pas supprimer le stérilet tant qu'on y est. Etes-vous seulement au courant que les ovocytes et les spermatides ne sont pas des êtres humains ?
Parce qu'a remarque stupide, réponse stupide. Le meilleur moyen de diminuer les avortements et d'encourager la contraception. Donc votre phrase précédente n'avait pas de sens, car elle ignorait l’existence du préservatif et de la pilule.
D'ailleurs, le problème n'est pas les lois qui autorisent l'avortement, mais l'absence d'éducation à la contraception qui conduit à des grossesses non désirées.

Si un de nous deux est pro-vie, ce n'est certainement pas vous, et si l'avortement avait été légalisé quelques années plus tot, la moitié de ma famille ne serait pas de ce monde aujourd'hui.
Et une de plus. Et si mes parents ne s'étaient pas rencontrés, je ne serais pas né. Quelle horreur. Et imaginez que si je pouvais voyager dans le temps, il me serait possible de tuer mon grand-père.

Pour être honnête, je m'attendais à une réponse de ce genre. Je trouve dommage que vous finissiez toujours par être méprisant vis-à-vis de vos contradicteurs. Par exemple, je suis assez d'accord avec vous concernant la zététique (que Foucault critiquait d'ailleurs beaucoup), mais je trouve dommage que cela se soit fini en manque de respect vis-à-vis des contradicteurs.
3  0 
Avatar de OrthodoxWindows
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 02/09/2022 à 12:49
Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message
Effectivement car chacun à droit à sa chance, même les ordures.

A l'inverse, les progressistes compatissent avec les Marc Dutrou et les Bertrand Cantat, il leur trouvent des excuses, il s'était levé du mauvais pied, c'est une victime de la société et du patriarcat, car évidemment ils auraient fait comme lui, c'est humain.
Les progressistes ont le coeur sur la main ... mais par contre pas de pitié pour les gosses qui vous empêchent de jouir, il ne faut pas pousser non plus.
La peine de mort est totalement inhumaine. Ce n'est pas possible de considérer une société comme civilisée si la peine de mort est appliquée.
De plus OUI chacun a droit à sa chance. Je vous conseille de lire histoire de la folie à l'âge classique de Michel Foucault. Il explique bien que la définition de "l'ordure" est très subjective. Lévi-Strauss en parle aussi, il me semble (mais je connais moins le sujet). Sinon, je ne vois pas qui a compati pour les Marc Dutrou et les Bertrand Cantat. Vous avez probablement sorti cela de la hotte du père Noël.
Pour Bertrand Cantat, il y a juste des gens qui rappellent que l'on ne doit pas censurer (même moralement) une œuvre d'art en fonction de la vie de son auteur. Et je défends totalement cette position ; je suis moi-même musicien, donc je connais la valeur de l'art, à commencer par la musique.
Enfin, les gosses qui vous empêchent de jouir, cela signifie quoi ? Que vous êtes contre le préservatif ???

Une chose est sûr : vous n’êtes pas "pro-vie" comme vous semblez le prétendre.
3  1