IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

La FCC autorise SpaceX à fournir un service Internet mobile Starlink aux véhicules en mouvement comme les bateaux
Les avions et les camions

Le , par Stéphane le calme

154PARTAGES

23  0 
La Federal Communications Commission a autorisé SpaceX à fournir l'Internet par satellite Starlink aux véhicules en mouvement, une étape clé pour la société d'Elon Musk pour étendre davantage le service. La décision n'a pas résolu un différend réglementaire plus large entre SpaceX et Dish Network et RS Access, une entité soutenue par le milliardaire Michael Dell, concernant l'utilisation de la bande 12 gigahertz - une gamme de fréquences utilisée pour les communications à large bande. La FCC continue d'analyser si la bande peut prendre en charge à la fois les services terrestres et spatiaux, SpaceX faisant pression pour que le régulateur rende une décision.

La Federal Communications Commission (FCC) a accordé à SpaceX l'autorisation d'utiliser son système Internet par satellite Starlink sur des véhicules en mouvement, y compris des voitures, des camions, des bateaux et des avions. C'est une grande victoire pour le système Starlink de SpaceX, ouvrant potentiellement le service à une gamme plus diversifiée de cas d'utilisation et de clients.

SpaceX a demandé l'approbation réglementaire de la FCC en mars de l'année dernière pour permettre l'utilisation des terminaux Starlink des stations terrestres en mouvement (ESIM) dans les véhicules en mouvement. Pour accéder au système et bénéficier d'une couverture Internet haut débit, les clients doivent acheter une antenne au sol personnelle, ou un terminal utilisateur, conçu pour se connecter à tous les satellites Starlink en orbite qui se trouvent au-dessus. Jusqu'à présent, ces paraboles devaient rester à un endroit fixe pour accéder au système.

Maintenant, la FCC a accédé à la demande de SpaceX – ainsi qu'à celle d'une autre société de satellites, Kepler Communications – ouvrant la voie à une nouvelle classe de terminaux utilisateurs pouvant se connecter à des satellites à large bande lors de leurs déplacements. Ce faisant, la FCC a choisi de rejeter une pétition de Dish Network qui visait à empêcher les entreprises d'utiliser la fréquence dans la bande 12 GHz. Cependant, la FCC continuera à mener des analyses au fur et à mesure qu'elle avancera dans l'élaboration de règles sur la présence d'appareils ESIM dans la bande 12 GHz et a déclaré que Kepler et SpaceX seront soumis à toutes les règles futures qu'elle établira.

La FCC soutient que l'approbation de la nouvelle capacité est dans l'intérêt du public. « Nous sommes d'accord avec SpaceX et Kepler que l'intérêt public gagnerait à accorder sous conditions leurs candidatures », écrit la FCC dans son autorisation, datée du 30 juin. « L'autorisation d'une nouvelle classe de terminaux pour le système de satellites de SpaceX élargira la gamme de capacités à large bande pour répondre aux demandes croissantes des utilisateurs qui nécessitent désormais une connectivité lors de leurs déplacements, qu'il s'agisse de conduire un camping-car à travers le pays, de déplacer un cargo d'Europe vers un port américain, ou lors d'un vol intérieur ou international ».

Starlink est l'initiative ambitieuse de SpaceX visant à lancer une constellation de milliers de satellites en orbite terrestre basse à moyenne afin de fournir une couverture haut débit à faible latence à la Terre en dessous. La société compte jusqu'à présent plus de 2 400 satellites en orbite, et après être sortie des tests bêta vers la fin de l'année dernière, la société s'est récemment vantée d'avoir 400 000 utilisateurs. Les clients qui souhaitent commander Starlink doivent acheter le kit - qui est livré avec un terminal utilisateur - pour 599 $, puis payer des frais mensuels de 110 $.

SpaceX a cependant clairement indiqué qu'il souhaitait étendre Starlink au-delà de la simple utilisation des clients résidentiels. La société a négocié avec diverses compagnies aériennes sur l'utilisation du service Internet Starlink et a conclu des accords avec Hawaiian Airlines et le service de jet privé JSX pour commencer à fournir une connectivité Internet sur leurs avions au cours des deux prochaines années. De plus, Starlink vient de déployer un nouveau niveau de service spécial pour les camping-cars, permettant aux utilisateurs de se connecter aux satellites Starlink à partir de plusieurs endroits comme les campings ou les chalets de vacances, sans adresse « domicile » attribuée moyennant des frais supplémentaires.


Ce que signifie une nouvelle décision de la FCC pour le service Internet SpaceX sur les véhicules en mouvement

Starlink permet actuellement la portabilité à ceux qui paient 25 $ de plus par mois en plus des frais mensuels normaux de 110 $. Cependant, la portabilité signifie la possibilité de déplacer une station de base Starlink d'un emplacement fixe à un autre.

La mobilité, quant à elle, est la capacité de recevoir un accès Internet en mouvement. Bien que la décision de la FCC ait donné le feu vert à SpaceX pour offrir cette capacité, la société est claire sur le fait que le service n'est pas encore configuré pour ce scénario : « Moyennant des frais mensuels supplémentaires, la fonction de portabilité permet aux utilisateurs de déplacer temporairement leur Starlink vers de nouveaux endroits afin de recevoir le service partout sur le même continent où Starlink offre une couverture active ».

« L'utilisation du kit Starlink en mouvement annulera la garantie limitée de votre kit », peut-on lire sur la version actuelle de la page FAQ Starlink sur ce sujet. « Même si nos équipes travaillent activement afin d’éventuellement vous permettre d’utiliser Starlink à partir d’un véhicule en mouvement (p. ex, automobile, VR, bateau), Starlink n’est pas encore configuré pour ce type d’utilisation ».

Comme autres limitations, SpaceX a évoqué :
  • Service Optimal : le service de portabilité est assuré sur la base du meilleur service possible. Les vitesses déclarées et l’utilisation ininterrompue des services ne sont pas garanties. Starlink donne la priorité aux ressources du réseau pour les utilisateurs à leur adresse de service enregistrée. Lorsque vous déplacez votre Starlink vers un nouvel emplacement, cette priorisation peut entraîner une dégradation du service, en particulier lors des pics d’utilisation ou de congestion du réseau.
  • Voyages internationaux : Starlink ne peut être utilisé que sur le même continent que l’adresse de service enregistrée. Si vous utilisez Starlink dans un pays étranger pendant plus de deux mois, vous devrez transférer votre adresse de service enregistrée à votre nouvel emplacement ou acheter un Starlink supplémentaire pour conserver le service.

Quant à l'ajout de la portabilité, SpaceX explique :
  • Si vous êtes un client actif, vous pouvez activer la portabilité à partir de la page de votre compte et elle prendra effet immédiatement.
    *Si vous avez acheté la Portabilité avant de recevoir votre Starlink en tant que nouveau client, vous devez tout d’abord mettre sous tension votre nouveau Starlink à l’adresse de service indiquée dans votre compte afin que votre Starlink puisse mettre à jour son logiciel. Une fois mis à jour, le Starlink sera configuré pour la Portabilité.
  • Si vous avez de multiples Starlinks, la portabilité doit être sélectionnée et achetée pour chaque emplacement.
  • Lorsque vous activez la portabilité, les frais s’afficheront à votre compte lors de votre prochaine facture mensuelle. La portabilité est facturée par tranches mensuelles complètes et ne peut être calculée au prorata. La fonction de portabilité et les frais de facturation seront maintenus jusqu’à ce que vous décidiez de désactiver cette fonction. Une fois la portabilité désactivée, les frais récurrents cesseront après votre prochaine facture mensuelle et la portabilité ne restera active que pour le reste du cycle de facturation en cours. Par exemple, si vous activez la portabilité le 12 mars et que votre prochaine date de facturation est le 1er avril, 25 $ seront facturés le 1er avril pour la totalité du mois précédent.

SpaceX n'a ​​pas donné de calendrier public ni d'autres détails pour le déploiement de la mobilité.

Bien que la portabilité et la mobilité soient des sujets de prédilection pour les utilisateurs de Starlink, il n'est pas clair à quel point cette fonctionnalité serait largement utilisée, étant donné la disponibilité des réseaux cellulaires dans de nombreuses régions du pays ; ni quelle serait sa fiabilité initiale avec les stations de base Starlink existantes. Pour SpaceX, les utilisateurs commerciaux semblent être une grande partie de la motivation.

Sources : décision de la FCC, Starlink

Et vous ?

Que pensez-vous de cette décision ?
Quelles sont les difficultés techniques auxquelles pourrait faire face SpaceX ?
Malgré la recrudescence des connexions mobiles, trouvez-vous ce service pertinent ? Dans quelle mesure ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 07/07/2022 à 6:59
Citation Envoyé par DannyK Voir le message
Il y a surtout beaucoup de mauvaise compréhension et de jalousie de la part de ses détracteurs.
Il y a autant d'aveuglement de la part de ses détracteur que de la part de ses supporters. Oui Space X et Tesla ont de grosses réussites à leurs actif qu'il serait idiot de nier. Mais oui la plupart des déclaration de Musk au grand public ne sont que des fables pour faire rêver, irréalistes en l'état.
Ce qu'il envisage n'est pas forcément impossible dans la théorie, mais il saute beaucoup d'étapes entre ce qu'il présente dans ses plans et ce qu'il est actuellement capable de réaliser. Au niveau des délais, et de la capacité de moyens à mobiliser, les ordres de grandeur ne sont pas bons.

Citation Envoyé par DannyK Voir le message
Ne pas comprendre que coloniser Mars est une priorité, c'est tout de même hallucinant.
Ce qui est hallucinant c'est de ne pas comprendre que ça ne l'est pas. Aller sur Mars pour de faire de l'exploration et même y installer des bases pour élargir notre appréhension de de l'univers, c'est très intéressant. Mais croire que ça pourrait augmenter les chances de survie de l'humanité, c'est une grossière erreur.
La Terre restera infiniment plus habitable que Mars, même avec toute la pollution dont l'homme est capable ou un impact de météorite tueuse.

Les colonies Martiennes seront au mieux dépendantes de la Terre pour des siècles, mais plus probablement pour toujours. Donc le point non négociable avant de pouvoir coloniser Mars, c'est d'avoir une Terre qui va bien, et pas l'inverse.

Citation Envoyé par DannyK Voir le message
Mais cela ne changera rien au fait que vivre sur Terre et uniquement sur Terre est une chose très dangereuse, nous jouons avec le fil du rasoir.
Certes, si c'est pour aller sur Mars et y perdurer les erreurs humaines, autant ne pas y aller, mais à ce compte là, autant détruire la terre tout court.
Mais pourquoi les humains seraient meilleurs sur Mars que sur Terre ? Bien évidement que les humains sur Mars auront les même problèmes sociétaux que sur Terre et quelque milliers d'autre en plus parmi lesquels, la gravité, la pression, l’atmosphère, la disponibilité des ressources les plus basiques, ...

Citation Envoyé par DannyK Voir le message
Toutes les formes de vies, tendent à évoluer et survivre et aller coloniser une planète n'est qu'un processus de survie naturel.
Sauf que la nature pousse les espèces à s'installer dans les endroits où une espèce peut prospérer. Il n'y a rien de connu a l'heure actuelle sur Mars qui pourrait pousser des colons a prospérer. Ceux qui s'y installeront vivront sous perfusion de la Terre pour des siècles au minimum.

Citation Envoyé par DannyK Voir le message
On peut passer 2000 ans à s'extasier sur mars et analyser ses roches, mais ça ne changera jamais rien au fait que c'est un cailloux géant, plus proche du soleil que notre planète et dont en réalité, il n'y a rien d'autre à faire dessus que l'aménager pour pouvoir y habiter.
Mars est situé après la Terre par rapport au Soleil. Là on vois qu'il vous manque vraiment les notion de base de l'astronomie. Ça explique votre manque d'appréciation des grandeurs et de la complexité de la colonisation martienne. Ça n'est pas grave, mais vous devriez vraiment vous documenter un minimum, auprès de sources sérieuses, avant de vous avancer avec autant de conviction sur ce genre de sujet.

Citation Envoyé par DannyK Voir le message
Les formes de vies ont besoin d'adapter leur environnement si elles ne peuvent pas s'adapter pour pouvoir vivre : Mars à la condition idéale qu'elle est littéralement faite en l'état, pour être adaptée.
Sauf que vous n'avez pas idée de la difficulté pour l'homme d'adapter la surface martienne. Les plans de Terraformation de Mars, même les plus optimistes, ne feront pas de miracles. A supposer des avancées technologiques dont on est actuellement incapables, et des moyens d'action fabuleux à l'échelle planétaire, qui paraissent inenvisageable, on pourrait au mieux rendre la planète rouge habitable quelques milliers d'années en libérant toutes les ressources aqueuses disponibles pour créer une atmosphère qui finirait a terme soufflée par les vents solaires, après cela Mars serait un caillou aride pour l'éternité. Comparé à la Terre qui abrite la vie depuis quelques milliard d'années et devrait pouvoir le faire encore pour à peu près autant, il n'y a pas photo.

Citation Envoyé par DannyK Voir le message
Au delà du fantasme de la science fiction que la majorité d'entre nous avons, de vouloir explorer l'espace, le réchauffement climatique, la montée des extrêmistes religieux, des pensées sectaires type "Woke", de la surpopulation, ... démontre qu'il est plus que temps d'aller sur Mars afin de désengorger la planète, car, il faut être honnête, ce n'est pas en mangeant des graines et en refusant d'avoir des enfants ou en ayant 1, alors qu'en contre partie la très grande majorité de la population mondiale se reproduit avec des idées contraires à l'intellect, que nous pourrons réellement faire progresser l'humanité tant techniquement, que socialement.
La colonisation de Mars n'est une solution pour rien de tout ça. Si on arrive pas a résoudre ces problèmes sur Terre, ça sera encore pire sur Mars :
  • Même lorsque l'on aura brulé les deniers gisements de charbon, pétrole et gaz disponibles, les conditions de vie sur Terre seront toujours infiniment plus accueillantes que sur Mars.
  • Les problèmes politico-religieux seront encore plus critique sur Mars au vu des conditions extrêmes. L'accès aux ressources difficile ne manquera pas d'engendrer des tensions, sans compter que les colonies dépendront forcément de la politique terrienne qui peut simplement les condamner à mort si elle stoppe un ravitaillement hors de prix.
  • La surpopulation, elle sera encore plus critique sur Mars où la vie sera limitée a des installations de survie dont l'espace sera forcement très contraint. Une politique de contrôle des naissance serait clairement obligatoire pour ne pas que ça tourne à la catastrophe.
  • Quant a la production agricole elle sera terriblement difficile donc l'utiliser pour de l'élevage comme sur Terre, n'y comptez pas trop. Si vous tenez à manger de la viande tous les jours, clairement, restez sur Terre.
6  0 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 09/07/2022 à 7:28
Clairement, le prix est adapté a la clientèle visée.
5  0 
Avatar de Pierre Louis Chevalier
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 04/07/2022 à 16:29
Malgré que le lunatique et médiatique Elon Musk soit parfois décrié, par exemple sur ses élucubrations délirantes à propos de la colonisation de Mars, il a quand même de sacrés réussites à son actif, comme ce machin couteux mais très pratique pour les nomades numériques (Digital nomads), dont certains freelances en informatique.
3  0 
Avatar de escartefigue
Modérateur https://www.developpez.com
Le 06/07/2022 à 18:01
Citation Envoyé par DannyK Voir le message
On peut passer 2000 ans à s'extasier sur mars et et analyser ses roches, mais ça ne changera jamais rien au fait que c'est un cailloux géant, plus proche du soleil que notre planète et dont en réalité, il n'y a rien d'autre à faire dessus que l'aménager pour pouvoir y habiter.
Non, les planètes du système solaire sont, dans l'ordre de la plus proche du soleil à la plus éloignée :
Mercure, Vénus, Terre, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune, Pluton ayant été déclassée.

Mars est donc plus éloignée du soleil que la terre.

Par ailleurs, le diamètre équatorial de Mars fait un peu plus de la moitié de celui de la terre et sa masse est est environ dix fois moindre que celle de la terre.

À l'échelle de l'univers c'est effectivement un caillou et même une poussière, mais comparativement à notre planète, c'est quand même beaucoup plus que ça
3  0 
Avatar de 23JFK
Membre expert https://www.developpez.com
Le 08/07/2022 à 23:48
5000$, c'est même pas 10% du prix d'un plein de gazole.
3  0 
Avatar de sevyc64
Modérateur https://www.developpez.com
Le 06/07/2022 à 15:01
J'ai un doute tout d'un coup, Starlink, ça marche sur Mars ?
4  2 
Avatar de Jon Shannow
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 06/07/2022 à 15:23
Citation Envoyé par sevyc64 Voir le message
J'ai un doute tout d'un coup, Starlink, ça marche sur Mars ?
Peut-être, depuis que Maitre DannyK nous a appris qu'elle est plus près du soleil que la Terre
Citation Envoyé par DannyK
On peut passer 2000 ans à s'extasier sur mars et et analyser ses roches, mais ça ne changera jamais rien au fait que c'est un cailloux géant, plus proche du soleil que notre planète et dont en réalité, il n'y a rien d'autre à faire dessus que l'aménager pour pouvoir y habit
Et ce "caillou géant" est quand même presque 2x plus petit que le notre !
3  1 
Avatar de Jon Shannow
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 07/07/2022 à 8:42
Citation Envoyé par DannyK Voir le message
Quelle condescendance ...
L'Occidental typique et sa culture de la méprise.
C'est marrant que vous parliez de condescendance, vu le ton employé dans votre post, ou clairement vous vous présentez comme étant CELUI QUI SAIT.
Ne pas comprendre que coloniser Mars est une priorité, c'est tout de même hallucinant.
Alors, quand on commence ainsi, le mieux, quand même, c'est de se relire et de vérifier que l'on écrit pas des conneries. Et, c'est ce que vous avez fait quelques lignes plus tard en plaçant Mars plus proche du Soleil que la Terre.

Bref, avant de parler de ma condescendance, je vous enjoins de redescendre sur Terre (avant d'aller sur Mars) et de vous interroger sur la votre, de condescendance.
2  1 
Avatar de LornMalvo
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 13/07/2022 à 16:00
Pouloulou ... Fait pas bon d'être ultra-riche de nos jours !
1  0 
Avatar de DannyK
Inactif https://www.developpez.com
Le 06/07/2022 à 22:44
Citation Envoyé par escartefigue Voir le message
Non, les planètes du système solaire sont, dans l'ordre de la plus proche du soleil à la plus éloignée :
Mercure, Vénus, Terre, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune, Pluton ayant été déclassée.

Mars est donc plus éloignée du soleil que la terre.

Par ailleurs, le diamètre équatorial de Mars fait un peu plus de la moitié de celui de la terre et sa masse est est environ dix fois moindre que celle de la terre.

À l'échelle de l'univers c'est effectivement un caillou et même une poussière, mais comparativement à notre planète, c'est quand même beaucoup plus que ça
Tu as totalement raison !
My bad, ça fait des lustres que j'avais pas revu ça
0  0