IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Plus de 23% des abonnés Twitter d'Elon Musk sont des spams ou de faux comptes
Selon l'analyse de deux groupes de recherche

Le , par Stéphane le calme

344PARTAGES

12  0 
Plus de 23,42 % des 93 millions d'abonnés du milliardaire Elon Musk sur Twitter sont probablement des faux comptes ou des spams, selon un audit conjoint de deux groupes de recherche publié dimanche. Les deux groupes, SparkToro et Followerwonk, ont déclaré que leurs définitions des comptes "faux" et "spam" pourraient ne pas être les mêmes que celles de Twitter. Ils ont déclaré avoir utilisé un système de 17 signaux d'avertissement, basé sur un algorithme qui a parcouru 35 000 faux comptes Twitter achetés par SparkToro et 50 000 comptes que les équipes ont marqués comme non-spam. Si l'un des abonnés de Musk était signalé pour plusieurs signaux de spam, il le qualifiait de mauvaise qualité ou de faux, ont-ils déclaré.

En tenant compte des utilisateurs inactifs, que les chercheurs ont définis comme des comptes qui n'ont pas tweeté depuis 90 jours, un total de 70,23 % des abonnés de Musk étaient peu susceptibles d'être des « utilisateurs authentiques » ou « actifs qui voient ses tweets », ont-ils déclaré.


Musk a annoncé le mois dernier qu'il avait l'intention d'acheter Twitter pour 44 milliards de dollars. Il a tweeté que l'une de ses principales priorités serait de supprimer les « spambots » de la plateforme. Elon Musk a annoncé que son accord sur Twitter est suspendu jusqu'à ce qu'il reçoive plus d'informations sur le nombre de faux comptes présents sur la plateforme de médias sociaux. Une analyste estime que cela pourrait être une stratégie d'Elon Musk pour revenir sur le montant qu'il est prêt à payer pour acquérir la plateforme. Le milliardaire de la tech se dit toujours engagé à racheter Twitter.

Elon Musk a annoncé vendredi que son accord sur Twitter était suspendu jusqu'à ce qu'il reçoive plus d'informations sur le nombre de faux comptes présents sur la plateforme de médias sociaux.

Dans un tweet qui a suivi environ deux heures plus tard, Musk a ajouté qu'il était « toujours engagé dans l'acquisition ». Les actions de Twitter ont chuté de 18 % dans les échanges avant commercialisation après l'annonce initiale, mais la perte a été réduite après le deuxième tweet. Les actions ont baissé d'environ 10 % après l'ouverture des marchés.

Elon Musk n'a jamais caché son agacement face aux faux comptes qui pullulent sur la plateforme, notamment pour diffuser des arnaques aux cryptomonnaies. Par exemple, il a précédemment déclaré qu'il souhaitait se débarrasser des « spambot de crypto » - des comptes de spam faisant la promotion de ce qui semble être des escroqueries basées sur la cryptomonnaie ; nombre d'escrocs utilisent d'ailleurs le nom et l'image du fondateur de Tesla pour mieux berner leurs victimes.

Musk a qualifié le problème de spam sur Twitter de « problème le plus ennuyeux » lié à l'utilisation du service. Il a même publiquement supplié Twitter de faire quelque chose à ce sujet. « Combien de temps cela doit-il durer ? » a-t-il demandé en février.

« Nous allons défaire les robots diffusant des spams et authentifier les comptes tenus par de véritables êtres humains », a-t-il indiqué. Dans une interview du 14 avril à TED 2022, Musk a cité ce problème comme la première chose qu'il changerait en tant que nouveau propriétaire de Twitter. « Une priorité absolue que j'aurais serait d'éliminer les spambots et les scambots, ainsi que les armées de bots qui sont sur Twitter », a-t-il déclaré. « Ils rendent le produit bien pire ».

Bien que Twitter ait déjà mis en place des politiques destinées à lutter contre les robots spammeurs, la sécurité reste un défi persistant pour la plateforme. Musk s'est engagé à résoudre le problème en authentifiant « tous les vrais humains » sur le site, mais n'a pas précisé comment il envisageait d'y parvenir.

Twitter a estimé dans un dossier plus tôt ce mois-ci que moins de 5 % de ses utilisateurs actifs quotidiens monétisables au cours du premier trimestre étaient des bots ou des comptes de spam. Vous trouverez ci-dessous la section pertinente du dossier de Twitter. Il note que ses calculs sur le nombre de faux comptes ou de spams sont une « estimation » et que le nombre réel « pourrait être supérieur à ce que nous avons estimé » :

« Nous avons effectué un examen interne d'un échantillon de comptes et estimons que la moyenne des faux comptes ou des spams au cours du premier trimestre 2022 représentait moins de 5 % de notre mDAU au cours du trimestre. Les faux comptes ou spams pour une période représentent la moyenne des faux comptes ou spams dans les échantillons au cours de chaque période d'analyse mensuelle du trimestre. En prenant cette décision, nous avons exercé un jugement important, de sorte que notre estimation des faux comptes ou des spams peut ne pas représenter avec précision le nombre réel de ces comptes, et le nombre réel de faux comptes ou de spam pourrait être supérieur à ce que nous avons estimé ».

Elon Musk souhaite désormais que la société le confirme avant de poursuivre l'accord, qui est en partie financé par le cofondateur d'Oracle Larry Ellison et la société de capital-risque Andreessen Horowitz.

L'analyse de SparkToro et Followerwonk

Du 13 au 15 mai 2022, SparkToro et Followerwonk ont mené une analyse « rigoureuse et conjointe » de cinq ensembles de données comprenant une variété de comptes actifs (c'est-à-dire de tweets) et non actifs. L'analyse qu'ils ont pensée être la plus convaincante utilise 44 058 comptes Twitter publics actifs au cours des 90 derniers jours. Ces comptes ont été sélectionnés au hasard, par machine, parmi un ensemble de plus de 130 millions de profils publics actifs. Leur analyse a révélé que 19,42 %, soit près de quatre fois l'estimation de Twitter pour le quatrième trimestre 2021, correspondent à une définition prudente des faux comptes ou des comptes de spam (c'est-à-dire que cette analyse en sous-estime probablement le nombre).


Pourcentage de comptes Twitter susceptibles d'être des faux ou des spams

En analysant les près de 100 millions d'abonnés de Musk, ils ont découvert que 73 % avaient des mots-clefs corrélés au spam sur leurs profils et que 71 % utilisaient des emplacements qui ne correspondent à aucun nom de lieu connu. Et 41 % de ces comptes utilisent des noms d'affichage qui correspondent aux modèles de spam, ont-ils déclaré. Notamment, 69 % sont également inactifs depuis plus de 120 jours, ont ajouté les groupes.

Les groupes de recherche ont également souligné que 83 % des abonnés de Musk avaient un « nombre suspect d'abonnés » et 78 % suivent un « nombre anormalement petit de comptes ».

Rand Fishkin de SparkToro a déclaré à que ce qui définit le « petit nombre » dépend de l'algorithme : « Par exemple, un compte plus ancien ou qui tweete plus peut avoir un seuil plus élevé, par rapport à un compte plus récent qui tweete moins et en a un plus bas », a-t-il expliqué.

Les autres mesures utilisées par les équipes incluent l'âge du compte Twitter, le nombre de tweets qu'il a créés sur une longue période et s'il utilise l'image de profil par défaut de Twitter.

En tant que tel, SparkToro a déclaré définir les faux comptes comme « ceux qui n'ont pas régulièrement un être humain qui compose personnellement le contenu de leurs tweets, consomme l'activité sur leur chronologie ou s'engage dans l'écosystème Twitter ».

D'autre part, Twitter définit les utilisateurs actifs quotidiens monétisables comme « des personnes, des organisations ou d'autres comptes qui se sont connectés ou ont été authentifiés et ont accédé à Twitter un jour donné » via ses produits ou plateformes payants qui affichent des publicités, selon un dépôt de l'entreprise portant sur son activité au premier trimestre 2022.

La société n'a pas révélé publiquement sa méthode complète de classification des faux comptes ou des spams.

SparkToro a écrit dans son analyse que certains des « faux comptes » selon sa définition ne sont pas nécessairement problématiques, comme les bots qui regroupent les actualités en première page ou ceux qui tweetent des photos et des liens de restaurants du monde entier. Mais il a déclaré que la plupart des comptes de spam qu'il a signalés sont coupables de colporter de la propagande et de la désinformation, de pousser des tentatives de phishing ou des logiciels malveillants, de manipuler des actions et des cryptomonnaies et d'essayer de harceler d'autres utilisateurs.

Il a également noté que son analyse pourrait sous-estimer les utilisateurs actifs qui ne tweetent rien, mais parcourent leurs fils d'actualités, et qu'il se peut également qu'il ne signale pas certains comptes de spam sophistiqués. Pourtant, les groupes de recherche ont déclaré que leur analyse s'appuyait sur une estimation « conservatrice » de ce qu'est un compte faux ou spam.

Le débat d'Elon Musk sur les bots Twitter

L'évaluation intervient alors que Musk a déclaré vendredi qu'il suspendait son achat de 44 milliards de dollars de Twitter jusqu'à ce qu'il prouve l'exactitude de son affirmation selon laquelle moins de 5 % de ses utilisateurs sont des faux. Son annonce a provoqué un échange en ligne houleux entre lui et Parag Agrawal, le PDG de Twitter, dans lequel ce dernier a défendu les chiffres de Twitter et a tweeté qu'il suspendait un demi-million de comptes de spam par jour.

Musk a demandé comment les annonceurs avec Twitter sauraient ce que leur argent leur rapporte. Un cabinet d'analystes a déclaré que l'hésitation apparente de Musk à acheter la plateforme pourrait être un stratagème pour lui de négocier un prix inférieur ou de se retirer de l'accord.

Mais Twitter a déclaré mardi qu'il restait ferme sur le prix initialement convenu avec Musk, à 54,20 $ par action.

Le PDG et fondateur de Tesla a récemment reconnu que les chiffres de son propre compte Twitter pourraient être gonflés.

S'exprimant lundi lors d'une conférence technique à Miami, il a souligné que l'un des tweets les plus appréciés sur la plateforme (son propre tweet sur l'achat de Coca-Cola) comptait 4,8 millions de likes par rapport à l'estimation de Twitter de 217 millions d'utilisateurs actifs au total.


Musk a déclaré que son inquiétude était de savoir si le décompte de Twitter était incorrect « d'un ordre de grandeur ».

« Quelque chose ne colle pas ici, et ma préoccupation ici n'est pas de savoir s'il y a 5, 7 ou 8 % de bot. Il s'agit plutôt de savoir s'il y a potentiellement 80 % ou 90 % de bots », a-t-il déclaré.

Les estimations de SparkToro et Followerwonk indiquent qu'environ 19,42 % de tous les comptes Twitter actifs sont probablement des spams ou de faux comptes, sur la base d'un échantillon de 44 058 comptes aléatoires.

Les deux groupes ont déclaré qu'il n'était pas inhabituel que des comptes Twitter importants ou importants comme celui de Musk aient un nombre élevé de faux abonnés. Par exemple, l'outil d'audit des abonnés de SparkToro indique que près de la moitié des abonnés du compte Twitter du président Joe Biden sont des comptes inactifs, faux ou de spams.

En octobre 2018, SparkToro a également effectué une analyse sur l'ancien président Donald Trump similaire à celle menée sur le compte de Musk et a constaté que 61 % des abonnés de Trump étaient des bots, du spam, de la propagande ou des comptes inactifs.

Source : analyse SparkToro et Followerwonk

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de AoCannaille
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 02/11/2022 à 10:31
Citation Envoyé par Madmac Voir le message
Le dernier scandale de Pfizer qui a été d'admettre qu'aucune recherche n'avait été fait pour confirmer que la vaccination stoppait la transmission. En dépit du battage publicitaire qui prétendait le contraire.
Change de média, dés le début Pfizer, et les autres labos, ont bien publié le fait qu'ils n'aient pas testé l'efficacité sur la transmission. Pour une raison simple, si on prend le temps de réfléchir 2 minutes : Tester la transmission implique de contaminer des humains à une maladie dont on a/avait aucun remède à ce moment donné.

Je n'ai absolument pas apprécié qu'on nous force à prendre ce vaccin en version Béta, mais faut arrêter de chercher des problème là où il n'y en avait pas...
16  1 
Avatar de pmithrandir
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 16/11/2022 à 20:50
Enfin... Les devs dans le monde entier ont les même habitudes.

Tu ne peux pas les prendre pour des divas pendant 5 ans et leur proposer l esclavage facilement.

En plus, les bons ont souvent des opportunités quoi qu'il arrive et parfois assez d'argent pour créer leurs opportunités.

Bref avec ce genre de message il va sûrement arriver a un tiers qui reste.. mais ça m'étonnerait qu'il garde les meilleurs.

Et attendons nous a voir pointer un produit twitter like dans les 2 mois par quelques dizaines d'employés le codage a déjà du commencer et je ne doute pas qu'un ou deux fond soit prêt à mettre quelques centaines de millions dedans.

Mastodon de par sa philosophie ne pourra jamais faire l'affaire donc il y a une place a prendre.
14  0 
Avatar de pmithrandir
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 16/11/2022 à 10:25
Je pense que le gars a fait une erreur
Et même en France tous les salariés ont une obligation de retenu et de loyauté envers leur entreprise.
Donc un licenciement aurait été validé je pense.

La il faut regarder le contexte.
On a un mec qui prétend mieux faire que twitter depuis plusieurs années.
A peine arrivé dans une boîte en état correct mais pas top, il mène une politique inhabituelle dont les résultats a court terme sont désastreux.
Au passage, au lieu d'accuser la hiérarchie passée des errements il n hésite pas à mettre en doute les compétences techniques des équipes et la qualité des produits. Or la qualité n'a jamais été un frein sur Twitter.

Il me paraît normal que les équipes lui fasse faux bond.

C'est dailleur pur cela que je pense qu'il va se prendre une belle claque dans les 2 mois avec une faillite retentissante. Parce que sans employé on ne produit plus... Et que sans voix discordante on fonce dans le mur a coup sur.

Je ne donne pas cher de Tesla aussi. Parce que là il est en train de politiser son discours, ce qui aux Etats Unis peut facilement te priver de subventions, de soutien... Et de ventes.

Quand il humilié un député en public... Il ne peut pas gagner derrière.

On verra alors que Tesla est valorisé 10 a 100 fois trop cher.
https://www.lesechos.fr/industrie-se...bourse-1358541

Cette boîte ne peut pas valoir 100 fois plus que Renault. Soyons sérieux.

La chute sera brutale je pense.
12  0 
Avatar de Pyramidev
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 16/11/2022 à 17:44
Du coup, parmi ceux qui sont en congés, ceux qui ne lisent pas leurs courriels du boulot seront automatiquement virés ?

Très peu de développeurs voudront rester chez Twitter. Ceux qui cliqueront sur le lien le feront probablement car ils essaieront de trouver un autre job avant d'être virés.
Plus aucun développeur ne voudra postuler chez Twitter.
Soit Elon Musk est totalement idiot, soit son but est de détruire Twitter.
12  0 
Avatar de pmithrandir
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 18/11/2022 à 20:57
Explique moi pourquoi un dev bon irait bosser
Beaucoup d'heure
Pour un chef impulsif
Sans stratégie compréhensible
En gerant un existant sans soutien

Un bon boulot de dev c'est selon moi
Un projet intéressant
Des collègues intéressants
Une roadmap compréhensible et tenable
Entre 30 et 40h de travail max
Un management a l écoute
Un équilibre vie perso vie pro tenable dans le temps.

Pour moi les devs qui ont le choix fuieront cette ambiance toxique qui ne coche aucune de ces cases.
13  1 
Avatar de escartefigue
Modérateur https://www.developpez.com
Le 02/11/2022 à 11:23
Citation Envoyé par Erviewthink Voir le message
Tu ne peux pas dire qu'un vaccin n'augmente pas la mortalité car et c'est un fait des gens peuvent mourir après l'injection d'un vaccin, si ils ne l'avaient pas reçu, ces personnes mortes ne le seraient pas si elles ne l'avaient pas reçu, donc un vaccin augmente la mortalité suite à son injection, c'est un fait, même si c'est minime.

Il faut arbitrer si le risque en vaut la chandelle, un personne jeune en bonne santé a peu de risque de mourir du covid donc se vacciner contre ce rhume est inutile pour une personne lambda.
Encore une fois lisez les études scientifiques au lieu de vous croire plus expert que les médecins et cessez de propager des rumeurs débiles, c'est honteux et même criminel.
14  3 
Avatar de micka132
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 09/12/2022 à 12:11
Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
Musk aurait demandé aux employés d'accepter de travailler au bureau 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 ou de quitter volontairement leur emploi. D'après les plaignantes, en faisant cette demande aux employés, Musk n'a pas pris en compte les autres occupations des femmes en dehors des heures et jours de travail. Ce qui serait contraire à la loi.
Ca veut dire qu'il n'y a que les femmes qui ont d'autres occupations en dehors des heures et jours de travail? C'est pas un peu sexiste ça?

Après la discrimination positive à l'embauche, il faut faire la discrimination négative au licenciement.
11  0 
Avatar de AoCannaille
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 03/04/2023 à 11:00
Citation Envoyé par HaryRoseAndMac Voir le message
Je pense comme toi : Woke est devenu un mot fourre-tout. [...]
Est-ce que tu te rend compte que tu as des propos aussi péremptoires, vindicatifs et à la limite du sectaire que la catégorie de personne que tu décrit ?
Qui, au passage, je n'ai jamais croisé en France, alors que le profil contre lequels ils se battent pullule et dont tu fais un exemple notoire ?

On n'est pas les USA, il y a encore de la place pour la nuance dans nos avis et opinions, faudrait éviter d'importer ce manichéisme caricatural et parfaitement ridicule...
12  1 
Avatar de escartefigue
Modérateur https://www.developpez.com
Le 02/11/2022 à 11:06
Citation Envoyé par Madmac Voir le message
Les AntiVaxx ne manqueront pas de matériel pour allumer les membres du culte de Fauci. Augmentation généralisé de mortalité proportionnel au proportion de vacciné. Le dernier scandale de Pfizer qui a été d'admettre qu'aucune recherche n'avait été fait pour confirmer que la vaccination stoppait la transmission. En dépit du battage publicitaire qui prétendait le contraire.
La répétition compulsive de fausses informations ne les rend pas véridiques, elle ne fait que décrédibiliser son auteur, en l'occurrence Madmac.
Le vaccin contre le COVID, comme les autres vaccins du reste, n'augmente pas la mortalité, c'est tout le contraire.
Toutes les études montrent que le vaccin contre le COVID diminue au contraire très fortement les formes graves de COVID et le taux de mortalité.
Evidemment, pour le savoir, il faut s'intéresser aux études validées par la communauté scientifique et non aux rumeurs sans fondement. Bref, avoir l'esprit cartésien. Trop compliqué pour certains.

Les AntiVaxx manquent bel et bien de matériel : ce sont les neurones en état de fonctionner qui leur manquent cruellement
15  5 
Avatar de SimonKenoby
Membre averti https://www.developpez.com
Le 15/11/2022 à 11:24
Tiens, je croyais que Elon Musk était un grand défenseur de la liberté d'expression? N'avait-il pas dis il y a quelques moi que n'importe qui pouvait le critiquer? On commence déjà a voir les limites de sa "liberté d'expression".
14  4