Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

L'informatique, ce n'est plus que c'était ?
L'iPhone, les API Facebook et les jeux vidéo remplacent les cours fondamentaux

Le , par Idelways

0PARTAGES

6  1 
« Le métier, ce n'est plus que c'était », risquent de grogner beaucoup de développeurs de la génération passée en parcourant les rayons de cette librairie :



Bouleversée par l'arrivée du film « The Social Network », l'image collective de l'informaticien a acquis récemment un prestige certain, qui se fait sentir par un engouement sans précédent des lycéens envers les écoles d'informatique.

Après une décennie de déclin, les inscriptions dans les écoles d'informatique aux États-Unis repartent à la hausse.
Et comme à l'époque de la première bulle Internet, cet engouement s'accompagne d'une augmentation perceptible des abandons d'études, par de jeunes entrepreneurs qui réalisent que les titans émergeant de Wall Street n'ont rien de différent, et rêvent de devenir le prochain Mark Zuckerberg.

Pour suivre cette tendance, les écoles prestigieuses américaines « revoient leurs programmes d'enseignement de l'informatique pour séduire les étudiants obsédés de Facebook et d’iPhone, et bannir de leur perception l'image de l'informaticien geek, tapotant du code dans une cave », peut-on lire sur un article du New York Times qui analyse les nouvelles tendances.

Loin des cursus du passé, très centrés sur la théorie des sciences informatiques, les nouveaux programmes d'études donnent une importance prépondérante aux plans de carrières qui exploitent l'informatique, ainsi que ses applications pratiques comme le développement iPhone, les films de Pixar et la robotique.

L'Université de Yale a même lancé une nouvelle spécialité nommée « Informatiques et les arts » qui combine les sciences informatiques avec la musique, le théâtre et l'art pour apprendre aux étudiants à restaurer des toiles ou concevoir numériquement des scènes de théâtre.

« La manière dépassée d'enseigner les sciences informatiques est “nous allons vous apprendre un tas de trucs fondamentaux et indéfectibles, mais on ne va pas vous dire comment vous allez vous en servir” », justifie Michael Zyda, directeur du laboratoire GamePipe, la présence d'un cours de jeux vidéo pour les promotions d’informatique de l'université de Californie du Sud.

Ces nouvelles classes appliquées piétinent donc sur l'enseignement théorique fondamental. Il y a quelques années seulement, les classes de première année, gorgées de mathématiques et de théorie, n'impliquaient presque pas l'utilisation de l'ordinateur.

Mais est-ce toujours donc le même métier ?

Source : le New York Times

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de grunk
Modérateur https://www.developpez.com
Le 17/06/2011 à 8:49
Ca me fait un peu penser à cette news sur le journaliste qu itrouve la programmation trop dure.

L'informatique est tellement incrustée dans notre vie de tous les jours que pour certains faire de l'informatique se résume à gérer un groupe facebook et un forum tout fait.
Du coup quand ils essaient de passer de l'autre coté (de l'utilisateur au concepteur) y'a comme un problème , ça se révèle pas aussi simple que prévu.

Pour moi il se dégage de là deux branches complètement différentes. D'une part les informaticiens pure et dure (barbus, le cheveux gras avec des lunette ) qui conçoivent et développent les systèmes. D'autre part les "technico-marketeux" qui maîtrisent les outils informatiques en profondeur mais qui au final ne font "que" de l'utilisation.
15  0 
Avatar de pyros
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 17/06/2011 à 9:30
Ce qui me fait peur, c'est que ces écoles fabriquent de future chômeurs...
De tout ces lycéen qui abandonnent leurs études et lance leur projet, combien vont réussir ?
Et ceux qui suivent une formation "nouvelle techno" et autre, que seront-il devenu dans 5 ans ?

Que l'école s'adapte aux nouvelles techno, c'est bien, mais à former des personnes spécialisées dans ces techno, elle les verrouille dans un domaine qui sera obsolète dans quelques années. Facebook et l'iPhone seront mort d'ici leur sortie d'école (du moins, le Facebook et l'Iphone tel qu'on les connait aujourd'hui).

On vas se retrouver avec une 2ème bulle internet avec une génération d'étudiant formés à pisser du javascript et, ne sachant pas s'adapter, ou n'ayant pas été assez formé sur les fondamentaux du développement (architecture logiciel, formalisation des problèmes, etc...) vont finir vendeur à la FNAC...
12  0 
Avatar de aliogan
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 17/06/2011 à 3:15
Oui mais d'un autre cote, le rayon librairie est juste plus grand. Nos chers livres de geeks sont toujours la. Le fait que certain s'interesse a l'informatique pour l'outil qu'il est ne me derange pas.
Apres c'est vrais que mettre le tout dans la meme cathegorie n'est pas forcement tres juste. C'est comme si on disais qu'un ingenieur mecanique et un pilote de course font le meme travail.

Donc non ce n'est plus du tout le meme metier, mais deux branches bien distinctes. Toutefois, ca ne fait pas forcement de l'ombre a "ce que c'etait"
8  0 
Avatar de pyros
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 17/06/2011 à 14:27
Il y en a qui sont restés bloqué au AS400, Cobol pensant que c'est éternel
L'AS400 et le COBOL sont un bon exemple de vieille techno encore utilisé (et utilisé encore pendant longtemps) pour des applications critiques, notamment en aéronautique et en armement justement parce qu'elles sont anciennes. Une technologie ancienne est une techno qui a fait ses preuves, qui est robuste et fiable. Y'a qu'à voir vim ou emacs, peu de logiciel peuvent se targuer d'être aussi stable.

Je ne dit pas qu'il faut faire le vieu con aigri en se reposant sur ses acquis, mais il ne faut pas non plus faire le petit con fougueux en oubliant tous ce qu'on a appris dès que quelque chose de nouveau sort.

Les techno web et grand publique (mobile, ipad et autres) peuvent évoluer très vite car elle n'ont pas un grand besoin de fiabilité. Donc elles peuvent se permettre d'utiliser des techno récentes "bancales" et rapide à déployer.

Mais ils existe de nombreux domaines comportant d'énormes contraintes aussi bien technique qu'organisationnel où l'on ne peut pas se permettre de tous changer tous les 5 ans.
8  0 
Avatar de pyros
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 17/06/2011 à 14:46
Ben si, c'est de l'informatique en fait, quoiqu'on en dise
Facebook est à l'informatique ce que Loft Story est à la télévision.
Des milliards de données qui transitent par satellite, des serveur de compression et de diffusion en streaming mais bon, au final Loana elle y est pour rien...
7  0 
Avatar de Guilp
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 22/06/2011 à 16:16
Si l'intérimaire qui bosse au rayon livres d'Auchan avait conscience du débat qu'il a lancé en plaçant son bouquin sur facebook dans le rayon informatique plutôt qu'ailleurs... je crois que ça le ferais bien marrer
7  0 
Avatar de Bubu017
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 24/06/2011 à 15:53
Citation Envoyé par Galak` Voir le message
Déjà qu'une partie plus ou moins importante (et je suis intimement convaincu que c'est un gros plus, surtout quand on dépasse le bac+3) des étudiants qui sortent des écoles d'informatique sont des "scolaires" qui n'ont jamais rien fait d'autre que ce qu'ils ont vu en cours, qui n'ont pas vraiment la passion du développement, qui n'ont pas la fibre, le feeling, et qui resteront de piètres développeurs toute leur vie (ou jusqu'à leur reconversion ou leur passage chef de projet
Et pourquoi faudrait-il être passionné pour être bon développeur ? Que ce ne soit qu'un boulot n'empêche pas de le faire correctement et encore heureux.

Sinon je suis d'accord qu'un certain nombre veut développer pour faire des jeux alors que c'est quand même une partie infime de l'info et pas forcément la plus passionnante (il y a une différence entre faire un jeu et y jouer et je me demande s'ils l'ont comprise)
7  0 
Avatar de zeyr2mejetrem
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 17/06/2011 à 10:53
Pitié.
Facebook et Ipad ne sont pas de l'informatique
...
et les Kikoulols ne sont pas des geeks !!!
8  2 
Avatar de Kreepz
Modérateur https://www.developpez.com
Le 17/06/2011 à 10:55
Citation Envoyé par zeyr2mejetrem Voir le message
Pitié.
Facebook et Ipad ne sont pas de l'informatique
...
et les Kikoulols ne sont pas des geeks !!!
Sans les kikoulols il n'y aurait pas de geek, parce que de qui on rigolerait sans kikoulols?
6  0 
Avatar de olimail
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 17/06/2011 à 13:58
ça doit 5 ans que j'ai pas posté sur le site.....mais là, je lis des aneries....ça fait peur....

Alors, oui Facebook niveau informatique et ses API : niveau "algorithmique et concept"......ça a 20 ans au moins...
L'ipad : ce ne qu'une réalisation technique qui profite des améliorations techniques.....c'est joli et ça marche parce que "maintenant" il y a de la puissance......

Alors.....si Facebook et Google me proposent leurs algorithmes de surveillance des notre vie privée : là, çà doit être vraiment excitant !!!! Et je suis sérieux !!!

Mais sur l'IPAD ????? Quels sont les concepts fondamentaux nouveaux ?

Je reproche justement actuellement que nous ne profitions actuellement en grande partie des "améliorations" techniques (puissance, production à bas coût....). Mais plus de puissance, plus de stockage, plus "d'expérience"...............c'est pas plus de "Computer SCIENCE". Derrière tout ça, il y a toujours "du réseau" (TCP/IP.....ça date), des bases de données (le relationnel....1970)... la notion d'API.....le paradigme objet (1970 aussi)........

Un site Web : c'est de "Computer Science" ??? Dans 90% des cas, c'est "Business et Communication".....

Alors, nous profitons tous du travail "colossal" de tous via des API de plus en plus nombreuses......mais les concepts sous-jacents sont souvent pas "si récents que ça".

Je ne fais pas de l'ingénierie mécanique quand je conduis ma voiture ou que je fais du tuning...... et bah là, c'est pareil.....

Je vois déjà pas mal de mon réagir à mon petit "coup de sang" !!!!

Conclusion (ou plutôt résumé) : derrière tout ça.....il y a des concepts "fondamentaux" vieux.....plus vieux que moi d'ailleurs !!!!!
6  0