IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Elon Musk suspend l'accord du rachat de Twitter en attendant les détails sur les faux comptes. Les actions plongent de 18%
Mais le milliardaire assure qu'il est «toujours engagé» à racheter Twitter

Le , par Stéphane le calme

512PARTAGES

5  0 
Musk a annoncé le mois dernier qu'il avait l'intention d'acheter Twitter pour 44 milliards de dollars. Il a tweeté que l'une de ses principales priorités serait de supprimer les « spambots » de la plateforme. Elon Musk a annoncé que son accord sur Twitter est suspendu jusqu'à ce qu'il reçoive plus d'informations sur le nombre de faux comptes présents sur la plateforme de médias sociaux. Une analyste estime que cela pourrait être une stratégie d'Elon Musk pour revenir sur le montant qu'il est prêt à payer pour acquérir la plateforme. Le milliardaire de la tech se dit toujours engagé à racheter Twitter.

Elon Musk a annoncé vendredi que son accord sur Twitter était suspendu jusqu'à ce qu'il reçoive plus d'informations sur le nombre de faux comptes présents sur la plateforme de médias sociaux.


Dans un tweet qui a suivi environ deux heures plus tard, Musk a ajouté qu'il était « toujours engagé dans l'acquisition ».


Les actions de Twitter ont chuté de 18 % dans les échanges avant commercialisation après l'annonce initiale, mais la perte a été réduite après le deuxième tweet. Les actions ont baissé d'environ 10 % après l'ouverture des marchés.

Le PDG de Tesla, Musk, a annoncé le mois dernier qu'il avait l'intention d'acheter Twitter pour 44 milliards de dollars et il a déjà tweeté que l'une de ses principales priorités serait de supprimer les « spam bots » de la plateforme.

Elon Musk n'a jamais caché son agacement face aux faux comptes qui pullulent sur la plateforme, notamment pour diffuser des arnaques aux cryptomonnaies. Par exemple, il a précédemment déclaré qu'il souhaitait se débarrasser des « spambot de crypto » - des comptes de spam faisant la promotion de ce qui semble être des escroqueries basées sur la cryptomonnaie ; nombre d'escrocs utilisent d'ailleurs le nom et l'image du fondateur de Tesla pour mieux berner leurs victimes.

Musk a qualifié le problème de spam sur Twitter de « problème le plus ennuyeux » lié à l'utilisation du service. Il a même publiquement supplié Twitter de faire quelque chose à ce sujet. « Combien de temps cela doit-il durer ? » a-t-il demandé en février.

« Nous allons défaire les robots diffusant des spams et authentifier les comptes tenus par de véritables êtres humains », a-t-il indiqué. Dans une interview du 14 avril à TED 2022, Musk a cité ce problème comme la première chose qu'il changerait en tant que nouveau propriétaire de Twitter. « Une priorité absolue que j'aurais serait d'éliminer les spambots et les scambots, ainsi que les armées de bots qui sont sur Twitter », a-t-il déclaré. « Ils rendent le produit bien pire ».

Bien que Twitter ait déjà mis en place des politiques destinées à lutter contre les robots spammeurs, la sécurité reste un défi persistant pour la plateforme. Musk s'est engagé à résoudre le problème en authentifiant « tous les vrais humains » sur le site, mais n'a pas précisé comment il envisageait d'y parvenir.

Pendant ce temps, le propre nombre de followers de Musk est considérablement augmenté par de faux comptes. Sur les 87,9 millions d'abonnés actuels de Musk, SparkToro estime qu'environ 48 % sont des faux, c'est-à-dire des comptes « inaccessibles et qui ne verront pas les tweets du compte » (soit parce qu'ils sont du spam, des bots, de la propagande, etc. soit parce qu'ils ne sont pas plus actifs sur Twitter).

D'une manière plus générale, SparkToro affirme que : « La plupart des comptes Twitter ont un nombre important de faux abonnés. Dans nos recherches, 5 à 30 % des abonnés sont faux : ce sont des bots, des comptes de spam, des utilisateurs inactifs, des comptes créés pour diffuser de la propagande ou d'autres utilisateurs non-engagés/non réels. Si vous comptez sur le nombre d'abonnés comme mesure de l'influence et de la portée potentielles, vous pourriez surestimer considérablement un compte. Cet outil audite un échantillon de 2 000 abonnés aléatoires pour un compte donné et exécute des diagnostics qui se sont avérés fortement corrélés avec ces types de faux abonnés ».

Musk aurait donc près de 7 % de faux abonnés en plus que la médiane de 41 % qui compte des abonnés de taille similaire, rapporte SparkToro. En analysant plus de 25 facteurs corrélés avec le spam, les bots et les comptes de mauvaise qualité, l'outil d'audit a constaté que les comptes qui figurent sur un nombre anormalement petit de listes, les comptes qui n'ont pas d'URL ou une URL non résolutive dans leur profil, et les comptes qui ont un nombre étrangement petit d'abonnés étaient parmi les traits les plus fréquemment observés d'un échantillon de 2 000 comptes aléatoires parmi les 100 000 comptes les plus récents qui ont suivi Musk.

Même ainsi, ces statistiques ne sont pas en dehors de la norme pour des personnalités éminentes de Twitter comme Musk. Le fondateur de Microsoft, Bill Gates, et l'ancien président Barack Obama, par exemple, affichent des pourcentages de faux abonnés de 46 % et 44 % pour leurs abonnés respectifs de 58,4 millions et 131,7 millions, tandis que des célébrités comme Kim Kardashian (72,2 millions d'abonnés) et Cristiano Ronaldo (99,5 millions de followers) figurent à environ 45 % et 43 %.

L'outil de SparkToro ne peut plus accéder aux données de l'ancien président Donald Trump, mais il estimait en 2018 que 61 % de ses 54,8 millions de followers à l'époque étaient des faux. Le nombre de followers de Trump est passé à près de 89 millions au moment où il a été définitivement banni de Twitter en janvier 2021.

Comme beaucoup des objectifs nobles de Musk pour Twitter, exterminer les spambots ne sera pas facile, et l'un des meilleurs indicateurs de son succès pourrait être une baisse considérable de son propre nombre de followers.

Twitter estime que moins de 5 % de ses utilisateurs sont des bots ou des comptes spams, Elon Musk demande une confirmation

Même avant l'annonce de vendredi, la valeur marchande de la société était tombée à 9 milliards de dollars en dessous du prix de l'offre en raison des inquiétudes suscitées par l'accord. Musk, qui devrait occuper le poste de PDG temporaire de Twitter si l'accord se concrétise, devrait payer des frais de rupture de 1 milliard de dollars s'il choisissait de ne pas aller jusqu'au bout de la transaction. La fortune d'Elon Musk est estimée à plus de 220 milliards de dollars.

Twitter a estimé dans un dossier plus tôt ce mois-ci que moins de 5 % de ses utilisateurs actifs quotidiens monétisables au cours du premier trimestre étaient des bots ou des comptes de spam. Vous trouverez ci-dessous la section pertinente du dossier de Twitter. Il note que ses calculs sur le nombre de faux comptes ou de spams sont une « estimation » et que le nombre réel « pourrait être supérieur à ce que nous avons estimé » :

« Nous avons effectué un examen interne d'un échantillon de comptes et estimons que la moyenne des faux comptes ou des spams au cours du premier trimestre 2022 représentait moins de 5 % de notre mDAU au cours du trimestre. Les faux comptes ou spams pour une période représentent la moyenne des faux comptes ou spams dans les échantillons au cours de chaque période d'analyse mensuelle du trimestre. En prenant cette décision, nous avons exercé un jugement important, de sorte que notre estimation des faux comptes ou des spams peut ne pas représenter avec précision le nombre réel de ces comptes, et le nombre réel de faux comptes ou de spam pourrait être supérieur à ce que nous avons estimé ».

Elon Musk souhaite désormais que la société le confirme avant de poursuivre l'accord, qui est en partie financé par le cofondateur d'Oracle Larry Ellison et la société de capital-risque Andreessen Horowitz.

La société de médias sociaux basée à San Francisco a déclaré dans le dossier qu'elle comptait 229 millions d'utilisateurs au premier trimestre qui ont reçu de la publicité.

Twitter a eu des problèmes avec ses statistiques par le passé. Il y a quelques semaines, l'entreprise a déclaré dans un rapport sur ses résultats trimestriels qu'elle avait surestimé ses utilisateurs quotidiens pendant trois années consécutives. La société a déclaré qu'une erreur technique l'avait amenée à compter plusieurs comptes comme actifs, bien qu'ils soient liés à un seul utilisateur, et que cela l'avait amenée à compter jusqu'à 1,9 million de comptes d'utilisateurs erronés chaque trimestre.

Mardi, Musk a déclaré qu'il lèverait la suspension définitive de Twitter sur l'ancien président Donald Trump s'il reprenait l'entreprise : « Les suspensions permanentes devraient être extrêmement rares et vraiment réservées aux comptes qui sont des bots, ou des escroqueries, des comptes de spam … Je pense qu'il n'était pas correct de bannir Donald Trump », a déclaré Musk lors de la conférence Future of the Car de FT Live. « Je pense que c'était une erreur, car cela a aliéné une grande partie du pays et n'a finalement pas empêché Donald Trump de se faire entendre ».

Plus tôt ce mois-ci, Bill Gates a prévenu que Musk pourrait aggraver la situation sur Twitter. S'exprimant lors du sommet des PDG du Wall Street Journal, Gates a déclaré qu'il n'était pas clair de savoir comment Musk changerait Twitter s'il en prenait possession, tout en soulevant des inquiétudes quant à la propagation de la désinformation sur les plateformes de médias sociaux.

Gates a ensuite demandé quel était l'objectif de Musk avec Twitter et si sa volonté de promouvoir la liberté d'expression était sensée : « Quels sont les objectifs qu'il vise [avec ce rachat] ? Est-ce qu'ils correspondent à cette idée de mensonges moins extrêmes qui se propagent si rapidement [et] d'étranges théories du complot ? Partage-t-il cet objectif ou non ? » a demandé Gates.

Avant que Musk ne fasse son offre pour acheter purement et simplement Twitter, il n'a pas divulgué une participation de plus de 9 % dans la société dans le délai obligatoire de 10 jours de la SEC.

Le quotidien The Information a rapporté que la Federal Trade Commission enquête sur le moment de la divulgation de Musk, évoquant des sources au courant de l'affaire : « ce qui est déjà examiné, c'est le non-respect par Musk des règles concernant la divulgation de sa participation initiale de 9 %, selon des personnes connaissant la situation. La Federal Trade Commission a récemment ouvert une enquête pour savoir si Musk ne s'est pas conformé à une exigence de déclaration antitrust alors qu'il a amassé sa participation initiale de 9,1 % dans Twitter entre fin janvier et début avril, a appris The Information. Le nœud de l'enquête est de savoir si Musk achetait initialement comme quelqu'un qui voulait influencer la direction de Twitter ou s'il se considérait plutôt comme un actionnaire passif. Notamment, le dépôt initial de Musk auprès de la Securities and Exchange Commission a classé son achat comme une participation passive, ce qui a immédiatement soulevé des questions compte tenu de ses commentaires publics sur le fonctionnement de Twitter. On s'est également demandé si le dépôt initial de Musk auprès de la SEC, trois semaines après avoir franchi le seuil de 5 %, avait dépassé les délais de dépôt auprès de la SEC ».

De son côté, Bloomberg a déclaré plus tard que la FTC examinait séparément l'acquisition elle-même, bien que de nombreux experts ne s'attendent pas à ce que l'accord soulève des problèmes antitrust.

La FTC pour sa part s'est refusée à tout commentaire, étant donné qu'elle ne divulgue pas des données sur les enquêtes en cours.

Susannah Streeter, analyste senior des investissements et des marchés chez Hargreaves Lansdown, a déclaré que certains se demanderaient probablement si les faux comptes sont la véritable raison de cette tactique dilatoire.

« Le prix de 44 milliards de dollars est énorme, et cela peut être une stratégie pour revenir sur le montant qu'il est prêt à payer pour acquérir la plateforme », a-t-elle déclaré dans un communiqué.

Source : Elon Musk

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?
Partagez-vous l'avis de l'analyste qui y voit une stratégie pour revenir sur le montant qu'il est prêt à payer ? Dans quelle mesure ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de AoCannaille
Membre expert https://www.developpez.com
Le 18/05/2022 à 11:22
Citation Envoyé par Madmac Voir le message
Mais le marxisme culturel est aussi en contradiction avec les croyances de millénal qu'ils sont tous des êtres exceptionnels (Snow flake). Comme des flocons de neige, tous uniques. Alors la réthorique victimaire s'appuie sur l'idée que notre appartenance à une race ou une culture est plus importante que notre individualité. Mais au fond, la majorité de gens comprennent que c'est un discours de lâche qui blâme la société pour tout leur problèmes personnelles. Ce discours a eu une certaine popularité, mais quand les gens qui diffusent ce discours ont tous des "Gueule de perdant". Ce discours n'est plus très vendeur aux États-Unis. Tu n'as qu'à voir ce qui arrive avec les entreprises qui ont épouser cette idéologie: Ils sont toutes sur le bord de la faillite. Tous les Américains connaissent l'expression :Get woke. Go Broke! (Devener un marxiste culturel, faite faillite.)
Tous ces événements que tu décris sont des épiphénomène assez négligeable mais mis en exergue par les réseaux sociaux.
4 glandus ont un militantisme extrême et tous les médias en parlent beaucoup plus que mérité.
Du coup d'autres glandus ont des réactions épidermiques contre, et sont aussi surmédiatisés.

Tout ça n'est que la continuité de la société du spectacle.

Déconnectez vous un peu, , regardez un peu autour de vous, vous verrez que ces sujet ne méritent pas autant d'attention et que plus vous vous impliquez, plus vous leur en donnez (en particulier dans le cas présent, en full hors sujet...)
10  0 
Avatar de el_slapper
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 19/05/2022 à 10:09
Citation Envoyé par Uther Voir le message
(.../...)Le 6 janvier Trump n'a en effet pas lancé lui même un coup d'état, il a clairement laissé faire un mouvement qui avait l'intention d'en faire un pour lui. Il n'a aucun moment montré le moindre signe de réprobation de ce qui était en train de se passer.
C'est d'ailleurs superbizarre : il pousse les gens, il les chauffe à blanc, toujours par sous-entendus, avec des ficelles grosses comme une maison, et au moment ou il n'y a plus qu'à se baisser pour ramasser la mise, il se planque, et ne réagit pas quand son vice président appelle la garde nationale, mettant ainsi fin a un des coups d'états les plus mal gaulés de l'histoire de l'humanité. Et trahissant au passage ses supporters les plus dévoués, les laissant se faire arrêter en masse (sans compter ceux qui sont morts, 4 ou 5, de mémoire, suivant si on compte le suicidé ou pas). Un modèle.
8  0 
Avatar de escartefigue
Modérateur https://www.developpez.com
Le 15/05/2022 à 9:16
Citation Envoyé par Madmac Voir le message
Quand des postiers font prendre avec des sacs pleins de d'enveloppes de votes.
Sauf qu'aucune source sérieuse ne l'atteste.
Les organismes américains en charge du contrôle des élections en ont validé le résultat.
Pourtant, Donald Trump a verrouillé l'administration américaine en nommant ses supporters à tous les postes clef, autant dire que s'il y avait le moindre début de commencement d'amorce de soupçon de fraude, il y a bien longtemps que les élections auraient été annulées.

Bref, propager ce genre de rumeurs n'est que propos nauséabond dénué d'intérêt.
7  1 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 23/05/2022 à 7:51
Citation Envoyé par Madmac Voir le message
Désolé mais tu es complètement dans les choux: Google Durham probe .

La seule variable qui reste est: La justice va-t-elle mettre Hillary en prison.
J'ai googlé et malgré les médias habituels pro-trump qui en font veulent monter ça en épingle, ça ne suffit pas a innocenter Trump. A priori, il y a eu des proches de Clinton qui ont voulu apporter des éléments a l’enquête sans préciser leur situation, c'est en effet critiquable. Mais ça ne remet pas en question le fond de l'affaire, d'autant plus que les éléments en cause n'ont pas été retenus dans l’enquête à l'époque.

Citation Envoyé par Madmac Voir le message
Comme je l'ai expliqué à un autre participant, un président américain a des pouvoirs très limité sur ce qui ce passe à l'intérieur du pays..
Et comme je l'ai déjà dit, bien que ses pouvoir légaux soient limités, Trump avait une capacité de mobilisation de ses partisans folle, notamment via Twitter. Il a tout fait pour les exciter avant l'assaut, et il a clairement indiqué qu'il ne ferait rien pour les calmer pendant l'assaut, alors qu'il était informé en temps réel de la situation.

Citation Envoyé par Madmac Voir le message
Est-ce que tu trolles ou tu les pense vraiment? La réduction de la liberté d'expression en Occident, cela ne peut-être considéré par aucune mesure un épiphénomène. Et c'est partout: Dans les universités, les nouvelles, l'humour.

Ce sketchs ne passerait plus en France: h ttps://www.dailymotion.com/video/xmy7iu
Rien n'est moins sûr. On peut toujours rire de tout tant que l'intention derrière n'est pas malsaine, ou alors j'ai du m’imaginer Jeremy Ferrari et Groland.
Parce que si tu regrettes le temps ou on pouvait se moquer sincèrement du nez crochu des juifs, perso ça me manque pas.

Citation Envoyé par Madmac Voir le message
La culture américaine n'est peut-être ta spécialité, mais je te signale la destruction des références culturelles importantes: Star Trek, Star Wars, Doctor Who. Destruction de l'industries des Comics: Marvel et DC.
C'est visiblement toi qui connais très mal la culture américaine. Les Comics ont toujours évolué avec leur époque, sur le fond comme la forme, les comics des années 40, sont très différent de ceux des années 60, qui sont eux mêmes très différent de ceux des années 90, et ainsi de suite. Quant à Star Trek ou Doctor Who c'est pareil, chacune des séries est lourdement influencée par son époque de réalisation.
Il ne s'agit pas de détruire quoique se soit mais d'évoluer avec son temps, et les vielles séries et comics sont toujours disponibles si tu veux. Je peux te le garantir, je me suis refait récemment les vieux spider-man et Star Trek. J'ai pas encore vu les derniers Doctor Who, mais si le fait que le docteur soit une femme te pose problème, sache qu'on sait depuis les années 80, soit longtemps avant le wokisme, que c'était une éventualité possible.

Citation Envoyé par Madmac Voir le message
Et je pourrais ajouter l'impact du Wokisme sur les jeux vidéos: Le plus évident est qu'un AAA occidental ne pourrait jamais produire un jeu comme Nier Automata.
Il y a beaucoup de polygones dans cette scène.
Pour le coup si il y a bien un endroit ou l'excès de wokisme n'est pas un grave problème, c'est bien le jeu vidéo. Les personnages féminins avec une poitrine XXL et les armures qui couvrent 10% du corps pour les personnages féminin contre 90% des personnages masculins, c'est clairement pas ce qui fait la qualité d'un jeu. Avoir des personnages correctement proportionnés n'aurait pas fait de Nier Automata un moins bon jeu, et ça aurait aussi fait beaucoup de bien a Xenoblade 2.
Après si c'est ton kif, c'est pas un problèmes y'a plein de jeux dédiés à ça.
6  0 
Avatar de Fleur en plastique
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 25/05/2022 à 9:31
« Les investisseurs sont épuisés par le spectacle de Musk »

Ah, oui vraiment ? Comment peut-on être étonnée quand on sait qui est Musk, qu'il passe son temps à se la jouer, à affirmer tout et n'importe quoi sur Twitter ? En gros, si les gens ont investi dans Musk et reprochent à Musk de faire son Musk, ces gens sont juste des imbéciles. Ils avaient qu'à investir dans des personnes ou des entreprises plus stables. Bande d'ânes.
6  0 
Avatar de escartefigue
Modérateur https://www.developpez.com
Le 16/05/2022 à 6:45
Citation Envoyé par Madmac Voir le message
J'avais oublié cette vidéo. Ils étaient tellement fiêres d'avoir "sauver la nation" qu'ils ne cachaient même pas la fraude. Et même qu'ils s'en vantaient.
OAN TV... sérieusement, renseignez-vous sur la nature vos sources, parce que là on touche le fond !

Une petit article qui explique la nature de OAN TV ici
https://www.france24.com/fr/20200610...t-donald-trump

Il y en a plein d'autres sur le WEB
6  1 
Avatar de escartefigue
Modérateur https://www.developpez.com
Le 17/05/2022 à 9:43
En effet, il arrive aux menteurs de dire des choses exactes.
Sauf que non seulement OAN est une mine connue de désinformation, mais également, les Républicains eux-mêmes ont rapidement renoncé à contredire les résultats des élections, leurs arguments bidonnés n'ont pas tenu bien longtemps.

Et quand il s'agit de recouper les informations, on se rend compte que seuls les trumpistes s'accrochent à ces fantasmes, la justice américaine a jugé à plusieurs reprises que rien ne pouvait remettre en cause ces élections.

Voir par exemple ici :
https://www.francetvinfo.fr/monde/us...s_4191325.html

De plus, il ne faut pas oublier que ces élections se sont déroulées sous le contrôle d'une administration pour l'essentiel nommée par Donald Trump. On est donc certains que si cette administration avait du avantager un candidat, ce serait Trump !
5  0 
Avatar de escartefigue
Modérateur https://www.developpez.com
Le 18/05/2022 à 10:12
Citation Envoyé par Madmac Voir le message
Encore une fois, tu parler à tort et à travers. Les Républicains n'étaient pas en position pour forcer des enquêtes, car les lois électorales sont faite par les États. Et pour cette raison que l'enquête sur la bavure du FBI n'a débuté qu'il n'y a quelque mois. Mais le film a déclenché de nouvelles enquêtes parce que de plus en plus de citoyen ont l'impression que la justice locale n'a pas fait correctement leur travail. Et comme Biden est le président le plus incompétent depuis les derniers 50 ans. Il y a beaucoup de gens qui souhaite le voir partir.
Comme tous les complotistes, vous êtes hermétiques aux raisonnements cartésiens, mais à l'inverse aveuglés par toutes les rumeurs.
C'est sidérant !
6  1 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 15/05/2022 à 13:20
A priori si la méthode de sélection de l'échantillon est bien faite, peu importe la taille de la population totale, une centaine de personnes ça commence à être assez représentatif et quelques centaines suffisent à avoir un résultat extrêmement fiable. Ça se démontre assez facilement statistiquement.
5  1 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 16/05/2022 à 1:17
Citation Envoyé par 23JFK Voir le message
Et pourquoi pas trois comptes pendant qu'on y est. Un millionième de part d'un ensemble hétéroclite ne renseigne sur rien du tout à part que le % de bots est non-nul si au moins UN est trouvé dans le nano échantillon.
Je sais que c'est pas forcément intuitif, mais ça se calcule très bien mathématiquement : quelques centaines de personnes suffisent à avoir des résultats, relativement intéressants. Par exemple, pour avoir 95% de chance que les résultats ne soient pas éloignés de la réalité de plus de 10%, un échantillon de 97 personnes suffit, le fait que l'on étudie une population d'un million ou un milliard de personnes a une incidence négligeable. Pour descendre la marge d'erreur à 5%, il suffit d'un échantillon de 385 personnes.

Je vous invite vraiment à vous renseigner la dessus, c'est purement mathématique. C'est sur ces principes que fonctionnent les sondages, il y a plein de sites qui peuvent vous expliquer comment la taille d'un échantillon se calcule. A partir d'une certaine taille de la population sondée, l'impact sur le nombre de personnes nécessaire plafonne. La plus grosse difficulté, c'est de s'assurer d'avoir une sélection purement aléatoire de l'échantillon.
5  1