IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Elon Musk dirigera temporairement Twitter après son rachat,
Jack Dorsey, cofondateur et ancien PDG de Twitter, pourrait financer le rachat par Musk

Le , par Bill Fassinou

319PARTAGES

8  0 
Elon Musk devrait diriger temporairement Twitter après son rachat de 44 milliards de dollars. Jusqu'à ce que l'acquisition de la société de médias sociaux soit bouclée, Parag Agrawal, qui a été nommé PDG de Twitter en novembre, devrait rester à son poste. Jeudi, un dépôt de la SEC a révélé que Musk a obtenu 7 milliards de dollars supplémentaires de ses amis et investisseurs pour acheter Twitter. Entre-temps, les actions de Tesla ont plongé de plus de 8 %, les investisseurs craignant que l'implication de Musk dans Twitter ne le détourne de la gestion de Tesla.

Beaucoup de rumeurs circulent sur l'avenir de Twitter depuis que le conseil d'administration a annoncé avoir accepté un accord de 44 milliards de dollars pour céder la société de médias sociaux à Elon Musk. Alors qu'on s'attendait à ce que Musk nomme un nouveau PDG à la tête de la société à la conclusion de l'accord, des personnes proches du dossier ont rapporté cette semaine que cela ne devrait pas le cas. Selon ces sources, Musk devrait occuper lui-même le poste de PDG de Twitter pendant quelque temps après le rachat. Musk, l'homme le plus riche du monde, est également PDG de Tesla et dirige deux autres entreprises, The Boring Company et SpaceX.

Les actions de Tesla ont chuté de plus de 8 % jeudi. Les investisseurs craignent en effet que l'implication de Musk dans Twitter ne le détourne de la gestion du constructeur de voitures électriques le plus précieux au monde. La capitalisation boursière de Tesla est tombée à 855 milliards de dollars dans la journée du jeudi, mais a grimpé à 876 milliards de dollars à l'heure où nous écrivons ses lignes. Les actions de Twitter, quant à elles, ont prolongé leurs gains et étaient en hausse d'environ 4 % à 50,89 dollars, plus près du prix de l'accord de 54,20 dollars, les investisseurs pariant que le nouveau financement rendait la conclusion de l'accord plus probable.



Parag Agrawal, qui a succédé à Jack Dorsey en tant que PDG de Twitter en novembre dernier, devrait rester dans son rôle jusqu'à ce que la vente de la société à Musk soit achevée. En outre, Musk est également déjà à l'afflux des fonds nécessaires à la transaction. Il s'est lancé dans la vente de plusieurs millions de ses actions dans le constructeur de voitures autonomes. Il aurait vendu pour environ 8,5 milliards de dollars d'actions Tesla dans les jours qui ont suivi l'accord de rachat de Twitter. Et jeudi, Musk a énuméré un groupe d'investisseurs de premier plan qui sont prêts à fournir un financement de 7,14 milliards de dollars pour son offre sur Twitter.

Un dépôt auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis mentionne également ce financement. Selon certaines sources, Musk aurait trié sur le volet les investisseurs. Les engagements vont de 1 milliard de dollars de Larry Ellison, cofondateur d'Oracle, à 5 millions de dollars de Honeycomb Asset Management, qui a investi dans SpaceX. La rumeur indique également que Jack Dorsey, cofondateur de Twitter, pourrait soutenir l'opération. Dorsey, qui est un fervent défenseur des cryptomonnaies et principalement du bitcoin, a laissé sa place à Agrawal en novembre pour se consacrer à la gestion de Block, sa société de blockchain.

L'investisseur saoudien Prince Alwaleed bin Talal, qui avait déclaré en avril que le prix de la transaction n'était pas suffisant pour qu'il vende ses actions, a déclaré que Musk serait un "excellent dirigeant" pour Twitter et a accepté d'intégrer sa participation de 1,89 milliard de dollars dans la transaction. Parmi les autres investisseurs, on peut citer la société de cryptomonnaies Binance, la société du magnat de l'immobilier new-yorkais Steven Witkoff et DFJ Growth IV Partners, qui a des investissements dans The Boring Company, SpaceX, SolarCity et Tesla. Certains craignent toutefois que ces investisseurs n'influencent grandement sur l'avenir de Twitter.

« Nous espérons pouvoir jouer un rôle en rapprochant les médias sociaux et le Web3 et en élargissant l'utilisation et l'adoption des cryptomonnaies et de la technologie blockchain », a déclaré Changpeng Zhao, PDG de Binance. Selon d'autres sources, Musk serait également en pourparlers avec de grandes sociétés d'investissement et des personnes très fortunées afin d'obtenir davantage de financement pour son acquisition de Twitter et d'engager moins de sa richesse dans l'opération. Le dépôt de la SEC indique que Musk devrait discuter avec Dorsey et les cadres actuels de Twitter afin d'apporter des actions dans le cadre de l'acquisition proposée.

Musk, un absolutiste autoproclamé de la liberté d'expression qui a préconisé des modifications conviviales de Twitter, telles qu'un bouton d'édition et la lutte contre les "robots spammeurs" qui envoient des quantités écrasantes de tweets indésirables, a déclaré qu'il essaierait de garder autant d'investisseurs dans Twitter que possible. Les investisseurs se sont inquiétés de savoir si Musk allait conclure l'accord sur Twitter. En effet, en avril, après avoir pris une participation majoritaire d'environ 9 % dans Twitter, Musk a décidé à la dernière minute de ne pas occuper un siège au conseil d'administration de l'entreprise.

Selon les termes de l'accord, Musk devrait payer une indemnité de rupture de 1 milliard de dollars à Twitter s'il se retire, et la société de médias sociaux pourrait également le poursuivre en justice pour conclure l'opération. Par ailleurs, l'acquisition de Twitter par Musk intervient à un moment clef pour l'entreprise. Agrawal a déclaré qu'il se concentrerait sur la croissance de la base d'utilisateurs actifs quotidiens de Twitter et sur l'apport de nouveaux produits aux clients. Dans son dernier rapport sur les résultats de l'entreprise, Twitter a déclaré avoir atteint 229 millions d'utilisateurs actifs quotidiens monétisables.

Cela représente une augmentation de 15,9 % par rapport à la même période l'année dernière. D'un autre côté, des sources ont rapporté que Musk a récemment mené des présentations devant des investisseurs, où il a donné des projections financières basées sur son analyse de Twitter. Musk aurait dit aux investisseurs qu'il estimait que la marge de bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement de Twitter était trop faible et que l'entreprise avait "trop d'ingénieurs qui n'en font pas assez". Musk se serait également engagé à faire de l'entreprise un "aimant à talents".

Source : Dépôt de Twitter auprès de la SEC

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Selon vous, Musk devrait-il occuper le poste de PDG de Twitter ?
Que pensez-vous des investisseurs qui accompagnent Musk dans le rachat de Twitter ?
Selon vous, en quoi le rachat de Twitter par Musk pourrait-il influencer l'avenir de la société de médias sociaux ?

Voir aussi

Elon Musk financera son rachat de Twitter avec de l'argent provenant de pays qui répriment la liberté d'expression, le prince saoudien Alwaleed bin Talal a hâte de rejoindre son « nouvel » ami

Elon Musk a vendu pour environ 8,5 Mds $ d'actions Tesla dans les jours qui ont suivi l'accord de rachat de Twitter, il souhaiterait embaucher un nouveau PDG pour Twitter

Elon Musk aurait suggéré de licencier des employés et de travailler avec des influenceurs, pour améliorer les résultats de Twitter

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de AoCannaille
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 02/11/2022 à 10:31
Citation Envoyé par Madmac Voir le message
Le dernier scandale de Pfizer qui a été d'admettre qu'aucune recherche n'avait été fait pour confirmer que la vaccination stoppait la transmission. En dépit du battage publicitaire qui prétendait le contraire.
Change de média, dés le début Pfizer, et les autres labos, ont bien publié le fait qu'ils n'aient pas testé l'efficacité sur la transmission. Pour une raison simple, si on prend le temps de réfléchir 2 minutes : Tester la transmission implique de contaminer des humains à une maladie dont on a/avait aucun remède à ce moment donné.

Je n'ai absolument pas apprécié qu'on nous force à prendre ce vaccin en version Béta, mais faut arrêter de chercher des problème là où il n'y en avait pas...
16  1 
Avatar de totozor
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 12/05/2022 à 8:26
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Que pensez-vous de ces recherches ? Vous semblent-elles crédibles ?
Partagez-vous les conclusions selon lesquelles des politiques de modération plus faibles nuiraient ironiquement à la liberté d'expression ?
Quel est votre avis sur la liberté d'expression ? Jusqu'à quel point devrait-elle être permise sur les réseaux sociaux ?
Cette analyse me fait penser à une émission d'ARTE sur le "fabrique de l'ignorance" qui explique, comment la recherche (financé par des lobbys), par la surproduction d'études, rends la hiérarchisation des causes difficile et donc rends la réalité scientifique moins perceptible.
Le reportage se base en grande partie sur la façon dont le lobby du tabac a essayé de masquer les risques de fumer en finançant énormément de recherches sur les autres sources de risques pour la santé (pollution, nutrition, etc...)


Pour moi les recherches mentionnées dans l'article et dans le reportage suggèrent que l'excès d'information ne mène pas à la connaissance mais à l'ignorance.
Je pense que les réseaux sociaux amplifient ça parce qu'en plus de nous noyer d'informations, ils n'identifient ni la qualité de la source, ni la capacité de résonnance d'un groupe.

Je pense que nous sommes dans une période compliquée où la liberté d'expression doit être défendue mais certains de ses effets doivent être combattus au risque de voir certains groupes (zététiciens, complotistes, wokes, etc) devenir les détenteurs de la vérité et les censeurs des autres (reprenez la même liste en changeant l'ordre).
Je n'ai pas la solution à cette difficulté, je pense que personne ne l'a et que ne se baser que sur une personne pour Twitter est une erreur grave.
Ceci dit je pense que la position de défenseur de la liberté d'expression de Musk n'est que du marketing. D'ici quelques mois il deviendra la censure qu'il condamne aujourd'hui, les bannis ne seront juste pas les mêmes qu'hier. (Mais ceci n'est que mon intime conviction)
13  0 
Avatar de pmithrandir
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 16/11/2022 à 20:50
Enfin... Les devs dans le monde entier ont les même habitudes.

Tu ne peux pas les prendre pour des divas pendant 5 ans et leur proposer l esclavage facilement.

En plus, les bons ont souvent des opportunités quoi qu'il arrive et parfois assez d'argent pour créer leurs opportunités.

Bref avec ce genre de message il va sûrement arriver a un tiers qui reste.. mais ça m'étonnerait qu'il garde les meilleurs.

Et attendons nous a voir pointer un produit twitter like dans les 2 mois par quelques dizaines d'employés le codage a déjà du commencer et je ne doute pas qu'un ou deux fond soit prêt à mettre quelques centaines de millions dedans.

Mastodon de par sa philosophie ne pourra jamais faire l'affaire donc il y a une place a prendre.
13  0 
Avatar de AoCannaille
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 18/05/2022 à 11:22
Citation Envoyé par Madmac Voir le message
Mais le marxisme culturel est aussi en contradiction avec les croyances de millénal qu'ils sont tous des êtres exceptionnels (Snow flake). Comme des flocons de neige, tous uniques. Alors la réthorique victimaire s'appuie sur l'idée que notre appartenance à une race ou une culture est plus importante que notre individualité. Mais au fond, la majorité de gens comprennent que c'est un discours de lâche qui blâme la société pour tout leur problèmes personnelles. Ce discours a eu une certaine popularité, mais quand les gens qui diffusent ce discours ont tous des "Gueule de perdant". Ce discours n'est plus très vendeur aux États-Unis. Tu n'as qu'à voir ce qui arrive avec les entreprises qui ont épouser cette idéologie: Ils sont toutes sur le bord de la faillite. Tous les Américains connaissent l'expression :Get woke. Go Broke! (Devener un marxiste culturel, faite faillite.)
Tous ces événements que tu décris sont des épiphénomène assez négligeable mais mis en exergue par les réseaux sociaux.
4 glandus ont un militantisme extrême et tous les médias en parlent beaucoup plus que mérité.
Du coup d'autres glandus ont des réactions épidermiques contre, et sont aussi surmédiatisés.

Tout ça n'est que la continuité de la société du spectacle.

Déconnectez vous un peu, , regardez un peu autour de vous, vous verrez que ces sujet ne méritent pas autant d'attention et que plus vous vous impliquez, plus vous leur en donnez (en particulier dans le cas présent, en full hors sujet...)
11  0 
Avatar de pmithrandir
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 16/11/2022 à 10:25
Je pense que le gars a fait une erreur
Et même en France tous les salariés ont une obligation de retenu et de loyauté envers leur entreprise.
Donc un licenciement aurait été validé je pense.

La il faut regarder le contexte.
On a un mec qui prétend mieux faire que twitter depuis plusieurs années.
A peine arrivé dans une boîte en état correct mais pas top, il mène une politique inhabituelle dont les résultats a court terme sont désastreux.
Au passage, au lieu d'accuser la hiérarchie passée des errements il n hésite pas à mettre en doute les compétences techniques des équipes et la qualité des produits. Or la qualité n'a jamais été un frein sur Twitter.

Il me paraît normal que les équipes lui fasse faux bond.

C'est dailleur pur cela que je pense qu'il va se prendre une belle claque dans les 2 mois avec une faillite retentissante. Parce que sans employé on ne produit plus... Et que sans voix discordante on fonce dans le mur a coup sur.

Je ne donne pas cher de Tesla aussi. Parce que là il est en train de politiser son discours, ce qui aux Etats Unis peut facilement te priver de subventions, de soutien... Et de ventes.

Quand il humilié un député en public... Il ne peut pas gagner derrière.

On verra alors que Tesla est valorisé 10 a 100 fois trop cher.
https://www.lesechos.fr/industrie-se...bourse-1358541

Cette boîte ne peut pas valoir 100 fois plus que Renault. Soyons sérieux.

La chute sera brutale je pense.
11  0 
Avatar de Pyramidev
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 16/11/2022 à 17:44
Du coup, parmi ceux qui sont en congés, ceux qui ne lisent pas leurs courriels du boulot seront automatiquement virés ?

Très peu de développeurs voudront rester chez Twitter. Ceux qui cliqueront sur le lien le feront probablement car ils essaieront de trouver un autre job avant d'être virés.
Plus aucun développeur ne voudra postuler chez Twitter.
Soit Elon Musk est totalement idiot, soit son but est de détruire Twitter.
11  0 
Avatar de escartefigue
Modérateur https://www.developpez.com
Le 02/11/2022 à 11:23
Citation Envoyé par Erviewthink Voir le message
Tu ne peux pas dire qu'un vaccin n'augmente pas la mortalité car et c'est un fait des gens peuvent mourir après l'injection d'un vaccin, si ils ne l'avaient pas reçu, ces personnes mortes ne le seraient pas si elles ne l'avaient pas reçu, donc un vaccin augmente la mortalité suite à son injection, c'est un fait, même si c'est minime.

Il faut arbitrer si le risque en vaut la chandelle, un personne jeune en bonne santé a peu de risque de mourir du covid donc se vacciner contre ce rhume est inutile pour une personne lambda.
Encore une fois lisez les études scientifiques au lieu de vous croire plus expert que les médecins et cessez de propager des rumeurs débiles, c'est honteux et même criminel.
13  3 
Avatar de SimonKenoby
Membre actif https://www.developpez.com
Le 15/11/2022 à 11:24
Tiens, je croyais que Elon Musk était un grand défenseur de la liberté d'expression? N'avait-il pas dis il y a quelques moi que n'importe qui pouvait le critiquer? On commence déjà a voir les limites de sa "liberté d'expression".
14  4 
Avatar de pmithrandir
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 18/11/2022 à 20:57
Explique moi pourquoi un dev bon irait bosser
Beaucoup d'heure
Pour un chef impulsif
Sans stratégie compréhensible
En gerant un existant sans soutien

Un bon boulot de dev c'est selon moi
Un projet intéressant
Des collègues intéressants
Une roadmap compréhensible et tenable
Entre 30 et 40h de travail max
Un management a l écoute
Un équilibre vie perso vie pro tenable dans le temps.

Pour moi les devs qui ont le choix fuieront cette ambiance toxique qui ne coche aucune de ces cases.
10  1 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 07/05/2022 à 8:24
Citation Envoyé par OrthodoxWindows Voir le message
Et il y en a beaucoup... Ce qui prouve qu'une étude publié n'est pas forcément prouvé. De plus, je trouve incohérent de se servir d'une vidéo Youtube pour prouver l’impossibilité d'une vidéo Youtube à apporter des preuves.
Le plus souvent la science ce n'est pas tout ou rien, mais ça n'est pas n'importe quoi pour autant, comme souhaiteraient beaucoup de gens qui cherche la petite bête qu'il utilisent pour réfuter en bloc ce qui ne leur plait pas, et sont beaucoup moins regardant pour prendre ce qui les arrange. Il y a divers niveau de certitude suite a différente études. Les effets qui peuvent fausser une étude sont connus et on essaye de les limiter, les revues prédatrices notamment sont mal notées et on sait qu'un article qui vient de là n'a que peu de valeur. C'est pour ça que je précise bien que ça n'est pas parfait, mais c'est bien mieux que les études des pseudo découvreur de vérité de YouTube qui sont publiés sans aucune vérification préalable.

Pour ce qui concerne la video YouTube, j'ai justement choisi ce média pour l'ironie de la chose. Cette vidéo ne prétend pas être une preuve scientifique : elle présente juste la facilité de création d'un faux document viral connu et donc pourquoi c'est indispensable de pouvoir valider la source des documents d'une vidéo. Et si vous pensez qu'elle est fausse, c'est encore mieux car on a bien la preuve qu'on ne peut pas faire confiance de facto a une vidéo YouTube.

Citation Envoyé par OrthodoxWindows Voir le message
Le raisonnable, c'est le rapport bénéfice/risque. Aujourd’hui, un gros pourcentage de gens on eu le covid sans passer par la case forme grave/hôpital. Le rapport bénéfice/risque du vaccin devient dans ce cas automatiquement défavorable, puisque le vaccin est censé protégé des formes graves.
La c'est l'exemple même d'un problème de sélection (c'était notamment un des problème de l'étude de Raoult, qui avait modifié ces échantillon a postériori). On ne sait pas a l'avance si on va faire une forme grave ou non. Des formes qui auraient été graves peuvent se transformer en cas formes non graves suite à la vaccination.
C'est là ou une analyse médicale est particulièrement pertinente : elle fait ses conclusions à partir d'échantillon déterminés à l'avance pour éliminer de nombreux biais dont ce genre de mauvaise sélection rétrospective.

Citation Envoyé par OrthodoxWindows Voir le message
C'est totalement faux. Il s'agit d'un mensonge historique. De nombreuses découvertes scientifiques étaient extrêmement controversées, et certaines tout simplement ignorés. Je vous conseille de lire L'ordre du discours de Michel Foucault (https://idoc.pub/documents/michel-fo...s-mwl1g56w2vlj).
Je ne dit pas qu'il n'y a pas eu de nombreuse controverses scientifiques sur des problèmes que l'on ne maitrisait pas encore assez (atomisme, organisation céleste, propagation des ondes, information cachées en physique quantique, ...) mais elles ont le plus souvent été réglées à partir du moment ou il y a eu des preuves scientifiques sérieuses qui expliquaient correctement la situation. Le problème avec la sélection naturelle, le climatoscepticisme ou les traitements du covid, c'est que les résultats sont clairs pour l’écrasante majorité des personnes du milieu, mais qu'il y a des mouvements de société qui les remettent en cause.

Citation Envoyé par OrthodoxWindows Voir le message
De plus, opposer opinions et données scientifiques n'a aucun sens, car l'opinion est toujours valable, y compris en science, car l'homme ne dispose tout simplement pas de toutes les données de l'univers, et doit donc faire des suppositions, au risque de se tromper.
La science doit évidement composer avec divers niveaux de certitude. On fait bien évidement des hypothèses mais elles sont quand même censées se reposer sur des données scientifiques.
Quand je parle d'opinion j'entends plutôt qu'on se base sur des facteurs non scientifiques, mais qui nous influent forcement, comme nos croyances religieuses, nos intérêts personnels, ou autre doctrines politiques, économiques, ...
Il n'est pas évident de détacher ces aspects, mais le but d'un bon protocole scientifique est justement d'essayer de faire ça au mieux, là ou au contraire, les réseaux sociaux amplifient la diffusion des opinions motivées.

Citation Envoyé par OrthodoxWindows Voir le message
Donc la fin du libre arbitre concernant le covid ? Pourquoi pas, mais dans ce cas, il convient de faire pareil dans tous les domaines relevant de la santé. Bien sûr, tout le monde sera contre. Mais dans ce cas, pourquoi uniquement le covid ??
Pourquoi soigne t'on les personnes qui tentent de ce suicider ? Pourquoi la ceinture de sécurité ? Pourquoi les normes de sécurité en général ? Les gens pourraient être libre de choisir la sécurité ou non.
Ce genre de dilemme ne date absolument pas du Covid.

Citation Envoyé par OrthodoxWindows Voir le message
C'est incroyable comme les scientistes réécrivent l'histoire. Sur un ancien fil de discussion (sur Developpez), les opposants à l'hydroxychloroquine encensaient le Remizir.
Merci de ne pas mélanger science et scientisme ou le quidam lambda qui poste sur developpez et un scientifique expert du sujet. La communauté scientifique n'a jamais prétendu que le Remdesivir était une solution certaine au Covid19. C'est juste que certaines institutions médicales ont estimé que c'était une sujet de recherche plus intéressant que la chloroquine qui faisait la une des journaux à l'époque. Les deux se sont révélés inefficaces in-vivo alors qu'ils donnaient des résultats in vitro.
9  1