IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Elon Musk déclare que Tesla espère produire un robotaxi sans volant ni pédales en 2024,
Et qu'un trajet en robotaxi Tesla coûtera moins cher qu'un ticket de bus subventionné

Le , par Bill Fassinou

335PARTAGES

9  0 
Elon Musk est revenu cette semaine sur les robotaxis que Tesla promet depuis des années. Il a déclaré que Tesla prévoit de mettre sur le marché un robotaxi sans volant ni pédales d'ici 2024. Tout en vantant l'impact que le véhicule pourrait avoir sur l'accessibilité des transports, il a déclaré que ce sera vraiment un moteur massif de la croissance de Tesla. Alors qu'il avait promis de mettre ces robotaxis sur les routes dès 2020, Musk n'y est toujours pas arrivé et aspire maintenant à atteindre la production en série de ces véhicules en 2024. Ces nouvelles déclarations laissent sceptiques plusieurs analystes.

Actuellement engagé dans un bras de fer contre la direction de Twitter pour racheter le réseau social, Elon Musk a tenu mercredi une conférence téléphonique avec les actionnaires de Tesla sur les résultats du premier trimestre 2022. Le PDG de Tesla a évoqué une nouvelle fois les potentiels avantages du robotaxi tant attendu par le constructeur automobile. Il prévoit, par exemple, que le robotaxi de Tesla sera le moyen de transport le moins que les gens aient jamais connu. Après avoir promis de les mettre en circulation à la fin de 2020, Musk a déclaré mercredi que "l'entreprise aspire à atteindre la production en volume [du robotaxi] en 2024".

Cela ne fait que deux ans pour développer, tester, vérifier, produire en volume et commercialiser un service de robotaxi qui répond aux règles réglementaires qui varient d'un État à l'autre. En Californie, le plus grand marché de Tesla pour les ventes de véhicules de tourisme, il faudra naviguer dans le processus d'autorisation de deux agences. Mais Musk a adopté un ton optimiste malgré ces défis. « Le robotaxi dédié sera hautement optimisé pour l'autonomie, ce qui signifie qu'il n'aura pas de volant ni de pédales », a déclaré Musk, ajoutant qu'"il y a un certain nombre d'autres innovations autour de lui qui sont très intéressantes".



« Surtout avec le robotaxi et l'autonomie, je pense que nous finirons par fournir aux consommateurs le transport avec le plus bas coût par kilomètre que ce qu'ils ont connu jusqu'à maintenant. En regardant certaines de nos projections, il semblerait qu'un trajet en robotaxi coûterait moins cher qu'un ticket de bus, un ticket de bus subventionné ou un ticket de métro subventionné. Je pense que ce produit peut être très puissant et que nous aspirons à atteindre la production en volume en 2024. Je pense qu'il sera vraiment un moteur important de la croissance de Tesla », a déclaré Musk lors de la conférence téléphonique avec les actionnaires de Tesla.

Plus tôt ce mois-ci, lors de l'inauguration de la gigafactory de Tesla à Austin, au Texas, Musk a présenté une variété de produits futurs qui s'éloignent de son activité de voitures personnelles, qui génère la majeure partie de ses bénéfices aujourd'hui. Parmi ces nouveaux produits, il était question d'un robotaxi et d'Optimus, le concept de robot humanoïde de Tesla. En outre, la quête du robotaxi de Tesla le met en concurrence avec des entreprises qui développent depuis des années des technologies de véhicules autonomes pour les robotaxis, notamment Waymo d'Alphabet et Cruise, la filiale de GM spécialisée dans la conduite autonome.

Cela remet également en question l'intention de Tesla de mettre au rebut sa stratégie actuelle vers l'autonomie complète ou si celle-ci sera développée en parallèle. En effet, Musk fait allusion au robotaxi depuis des années, mais pas par le biais d'un produit autonome comme celui qu'il a décrit mercredi. Au lieu de cela, il a promis à plusieurs reprises de transformer les véhicules Tesla que les gens possèdent déjà en leur propre robotaxi grâce à son système avancé d'aide à la conduite (ADAS) amélioré, appelé logiciel Full Self-Driving (FSD), qui coûte actuellement 12 000 dollars. Il s'agit d'une version améliorée de l'Autopilot des voitures Tesla.

Les propriétaires peuvent acheter le système FSD, dont Musk a promis à plusieurs reprises qu'il offrirait un jour une conduite autonome complète. Le FSD n'est pas capable de conduire de manière autonome. Il est considéré comme un ADAS de niveau 2 et nécessite toujours l'attention et le contrôle d'un conducteur humain. Des dizaines de vidéos postées par des propriétaires donnent une image mitigée des capacités du logiciel et comprennent de nombreux clips montrant des véhicules qui ne parviennent pas à s'orienter dans une conduite de base et qui dévient même soudainement vers des piétons ou dans une autre voie.

Au cours de la conférence téléphonique, Musk a reconnu que ses véhicules sont largement inaccessibles pour de nombreuses personnes en raison de leur coût élevé et considère l'introduction des robotaxis comme une façon de fournir aux clients un moyen de transport très moins cher. Cela dit, Musk n'a pas révélé la suite de capteurs que Tesla envisage pour ce véhicule spécialement conçu. Il n'a pas non plus confirmé que Tesla n'utilisera que des caméras ou également un lidar et un radar, ce qui est la norme dans le secteur. Le FSD et l'Autopilot de Tesla se sont toujours appuyés sur les caméras et une approche basée sur la vision pour atteindre l'autonomie.

Pendant ce temps, la plupart des autres sociétés de véhicules autonomes utilisent une combinaison de caméras, de radars et de lidars. Mais au cours de la conférence téléphonique, Musk a admis qu'il était difficile de parvenir à une conduite autonome complète avec cette méthode, qui finit par être un jeu constant de deux pas en avant, un pas en arrière. « De tous les développements technologiques auxquels j'ai participé, je n'ai jamais vu autant de fausses aubes ou d'endroits où il semble que nous allons percer, mais nous ne le faisons pas, que dans le cas de la conduite autonome complète », a déclaré Musk.

« En fin de compte, pour vendre la conduite autonome complète, il faut résoudre le problème de l'intelligence artificielle dans le monde réel, que personne n'a résolu. L'ensemble du système routier est conçu pour des réseaux neuronaux et des yeux biologiques. Donc, en fait, quand on y pense, pour résoudre le problème de la conduite, nous devons résoudre le problème des réseaux neuronaux et des caméras à un degré de capacité égal, voire supérieur, à celui des humains. Et je pense que nous y parviendrons cette année », a-t-il ajouté.

Musk a également déclaré que l'entreprise reste sur la bonne voie pour atteindre la production en volume de son Cybertruck, son pick-up au design futuriste, l'année prochaine. Le Cybertruck a été dévoilé fin 2019, mais son déploiement a été retardé à plusieurs reprises. Les clients attendent également toujours le nouveau Tesla Roadster et le Tesla Semi.

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Que pensez-vous des prévisions annoncées par Elon Musk ?

Voir aussi

Dès l'an prochain, les propriétaires de Tesla pourront faire de leur voiture des taxis autonomes, selon Elon Musk

Elon Musk dévoile un tout nouveau véhicule électrique de la marque Tesla, le Cybertruck, un pick-up avec un design futuriste, qui a déjà enregistré près de 200 000 précommandes

Elon Musk révèle que la nouvelle Tesla Model S peut jouer aux jeux Cyberpunk 2077 et The Witcher 3, les mises à jour apportent également d'autres modifications extérieures et intérieures

Tesla enregistre son premier bénéfice annuel en 2020, mais la société a manqué les estimations des analystes

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de smarties
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 22/04/2022 à 16:26
On va arriver à faire des choses avec la multitude des capteurs, les traitement et l'intelligence artificielle mais ça ne sera jamais parfait.
Rien ne remplacera une infrastructure qui sera pensée pour les véhicules autonomes (voies dédiées, marquages dédiés, panneaux ou signaux sans fil dédiés, puces sur tous les véhicules afin de se détecter mutuellement, ...).
3  0 
Avatar de PomFritz
Membre averti https://www.developpez.com
Le 22/04/2022 à 21:37
Moi, je prédis que Musk va encore prédire un truc dans la semaine qui vient et que ça va encore nous faire des news que je ne vais pas lire plus loin que le titre. Si un jour il se paie Twitter, ce sera juste l'entreprise qui aura eu le plus gros budget communication (euh, pardon... "liberté d'expression", je médis...).
2  0 
Avatar de Fagus
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 23/04/2022 à 12:41
un trajet en robotaxi coûterait moins cher qu'un ticket de bus, un ticket de bus subventionné ou un ticket de métro subventionné
Ben voyons... il pourrait ajouter que le robotaxi consommerait uniquement le CO2 présent dans l'air, qu'il volerait et permettrait d'aller le week-end sur la lune en 5mn.

Un ticket de métro subventionné ça coûte autant à peu près qu'un ticket de vélo subventionné. Donc, une tesla sans subvention qui ne bénéficie d'aucune économie d'échelle par le nombre de passagers coûterait à l'usage autant qu'un trajet vélo subventionné ? Je sais qu'il faut pipeauter pour faire monter la bourse mais là c'est sans limites.
2  0 
Avatar de kain_tn
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 23/04/2022 à 20:00
Citation Envoyé par TotoParis Voir le message
Juste une question grinçante : ces véhicules pourront-ils être désactivés à distance dans un pays dont la politique ne plait pas aux USA, à Elon Musk ?
Ding ding ding ding! On a une question gagnante!

Un véhicule Tesla dont la fonctionnalité « Smart Summon » était activé, s'écrase contre un jet privé

On est encore loin du taxi autonome.
2  0 
Avatar de Aiekick
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 24/04/2022 à 11:52
ce mec me fatigue
2  0 
Avatar de lvr
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 24/04/2022 à 12:38
Citation Envoyé par Fagus Voir le message
Un ticket de métro subventionné ça coûte autant à peu près qu'un ticket de vélo subventionné. Donc, une tesla sans subvention qui ne bénéficie d'aucune économie d'échelle par le nombre de passagers coûterait à l'usage autant qu'un trajet vélo subventionné ? Je sais qu'il faut pipeauter pour faire monter la bourse mais là c'est sans limites.
Il faut également ce qu'il intègre dans son calcul... Intègre-t-il (par ex) les coûts environnementaux de la production de ses voitures ? Ou sociaux ? Bien sûr que non.
2  0 
Avatar de kain_tn
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 22/04/2022 à 21:21
Citation Envoyé par smarties Voir le message
Rien ne remplacera une infrastructure qui sera pensée pour les véhicules autonomes (voies dédiées, marquages dédiés, panneaux ou signaux sans fil dédiés, puces sur tous les véhicules afin de se détecter mutuellement, ...).
Pas tout à fait autonomes, donc :p

Oui, je sais je chipote.

Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message

Que pensez-vous des prévisions annoncées par Elon Musk ?
Ça fait des années qu'il nous annonce la voiture totalement autonome et que ses avocats nous annoncent le contraire. Ça devient lassant à la longue...
1  0 
Avatar de TotoParis
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 23/04/2022 à 15:35
Juste une question grinçante : ces véhicules pourront-ils être désactivés à distance dans un pays dont la politique ne plait pas aux USA, à Elon Musk ?
1  0