IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Meta a dépensé un montant record de 27 millions de dollars pour la sécurité et les voyages en jet privé de Mark Zuckerberg en 2021

Le , par Stéphane le calme

235PARTAGES

9  0 
C'est un travail coûteux que de protéger Mark Zuckerberg. Meta a dépensé un montant record de 26,8 millions de dollars en sécurité et en jets privés pour Zuckerberg et sa famille en 2021, selon un dossier déposé auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC). Cela représente une augmentation de 25 millions de dollars en 2020 et de 23 millions de dollars en 2019.

Le dossier de Meta n'a pas donné de détails sur ce que les dispositions de sécurité de Zuckerberg impliquent. Cependant, des médias ont rapporté en 2019 que Zuckerberg avait une protection de garde du corps 24h/24 et 7j/7, ainsi qu'un accès à un bureau avec du verre pare-balles et un bouton de panique.

Depuis 2018, les coûts de sécurité d'entreprise de Zuckerberg ont largement dépassé les autres dirigeants de Big Tech. Les dépenses de Meta pour la sécurité de Zuckerberg ont doublé à la suite du scandale de Cambridge Analytica.

Meta a déclaré dans le dossier de la SEC qu'il avait dépensé plus de 15,1 millions de dollars pour la sécurité personnelle de Zuckerberg en 2021, en plus d'une allocation avant impôt de 10 millions de dollars pour la sécurité relative à lui et à sa famille.

La société a dépensé plus de 1,6 million de dollars en voyages aériens privés pour Zuckerberg en 2021, a déclaré Meta dans le dossier. C'était en légère baisse par rapport aux dernières années : l'entreprise a dépensé environ 1,8 million de dollars en 2020 et 2,9 millions de dollars en 2019.

Il n'est pas tout à fait possible de dire si plus est dépensé pour la sécurité de Zuckerberg que d'autres milliardaires de la technologie, car certains, dont le fondateur d'Amazon Jeff Bezos et le PDG de Tesla Elon Musk, ne divulguent pas publiquement leurs coûts de sécurité.

« En raison de la grande visibilité de notre entreprise, notre comité de rémunération, de nomination et de gouvernance a autorisé un "programme de sécurité global" pour chacun de M. Zuckerberg et Mme Sandberg afin de répondre aux problèmes de sécurité dus à des menaces spécifiques à leur sécurité résultant directement du résultat de la position de M. Zuckerberg en tant que notre fondateur, PDG, président et actionnaire majoritaire et de la position de Mme Sandberg en tant que notre COO. Nous exigeons ces mesures de sécurité pour le bénéfice de l'entreprise en raison de l'importance de M. Zuckerberg et de Mme Sandberg pour Meta, et nous pensons que la portée et les coûts de ces programmes de sécurité sont appropriés et nécessaires.

« Notre comité de rémunération, de nomination et de gouvernance évalue ces programmes de sécurité au moins une fois par an, y compris un examen des évaluations professionnelles de la sécurité des menaces à la sécurité et des recommandations pour les programmes de sécurité. Depuis la mise en œuvre du programme de sécurité global de M. Zuckerberg, chacune de ces évaluations a identifié des menaces spécifiques pour M. Zuckerberg en raison de la notoriété de notre fondateur, PDG, président et actionnaire majoritaire. Nous pensons que le rôle de M. Zuckerberg le place dans une position unique : il est synonyme de Meta et, par conséquent, un sentiment négatif à l'égard de notre entreprise est directement associé à, et souvent transféré à, M. Zuckerberg. M. Zuckerberg est l'un des dirigeants les plus reconnus au monde, en grande partie en raison de la taille de notre base d'utilisateurs et de notre exposition continue à l'attention mondiale des médias, des législations et des réglementations.

« Dans le cadre du programme de sécurité globale de M. Zuckerberg, nous payons les coûts liés à la sécurité personnelle de M. Zuckerberg à ses résidences et lors de ses déplacements personnels, y compris les coûts annuels du personnel de sécurité pour sa protection et l'achat, l'installation et l'entretien de certaines mesures de sécurité pour ses résidences. Nous accordons également une allocation annuelle avant impôts de 10 millions de dollars à M. Zuckerberg pour couvrir les coûts supplémentaires liés à sa sécurité personnelle et à celle de sa famille. Cette indemnité est versée à M. Zuckerberg net des retenues d'impôt requises, et M. Zuckerberg doit appliquer le montant net au personnel supplémentaire, à l'équipement, aux services, aux améliorations résidentielles ou à d'autres coûts liés à la sécurité. Bien que M. Zuckerberg s'attende à utiliser le montant net total au cours de chaque année civile au cours de laquelle l'allocation est versée, il peut appliquer toute partie inutilisée de l'allocation pour une année donnée pour couvrir les coûts excédentaires liés à la sécurité des années futures ou des années antérieures (au plus tôt en 2018).

« De plus, M. Zuckerberg utilise un avion privé pour ses déplacements personnels dans le cadre de son programme de sécurité global (y compris, à compter de 2022, un avion privé détenu indirectement et entièrement par M. Zuckerberg et exploité par une société de charter indépendante). À certaines occasions, M. Zuckerberg peut être accompagné d'invités lorsqu'il utilise un avion privé. Pour les voyages de M. Zuckerberg sur l'avion appartenant à M. Zuckerberg, nous payons un montant proportionnel aux tarifs du marché pour des voyages comparables, conformément à une politique écrite supervisée par notre comité d'audit et de surveillance des risques et notre comité de rémunération, de nomination et de gouvernance. Bien que nous ne considérions pas le programme de sécurité global de M. Zuckerberg comme un avantage indirect à son avantage pour les raisons décrites ci-dessus, les coûts liés à la sécurité personnelle de M. Zuckerberg à ses résidences et lors de ses déplacements personnels conformément à son programme de sécurité global, ainsi que l'indemnité de sécurité annuelle et les frais d'avion privé pour les déplacements personnels, sont signalés comme autre rémunération à M. Zuckerberg dans la colonne "Toute autre rémunération" du "-2021, Tableau récapitulatif de la rémunération" ci-dessous. Les coûts du programme de sécurité de M. Zuckerberg varient d'une année à l'autre en fonction des mesures de sécurité requises, de son horaire de voyage et d'autres facteurs. L'augmentation des coûts en 2021 était principalement due aux déplacements personnels réguliers, aux coûts liés aux protocoles de sécurité pendant la pandémie de COVID-19 et aux augmentations du marché des coûts du personnel de sécurité. Le comité de rémunération, de nomination et de gouvernance estime que ces coûts sont appropriés et nécessaires à la lumière du paysage des menaces et du fait que M. Zuckerberg a demandé à recevoir seulement 1 $ de salaire annuel et ne reçoit aucun paiement de prime, attribution d'actions ou autre rémunération incitative ».


(1) Reflète les revenus réels pour 2021, 2020 et 2019, qui peuvent différer des salaires de base approuvés pour 2021, 2020 et 2019 en raison des dates d'entrée en vigueur des augmentations de salaire.
(2) Les montants indiqués dans la colonne "Bonus" représentent les bonus discrétionnaires gagnés conformément à notre plan de bonus.
(3) Les montants reflètent la juste valeur globale à la date d'attribution des UAI calculée conformément à l'ASC 718. Ce montant ne reflète pas la valeur économique réelle réalisée par le membre de la haute direction visé.
(4) Les montants déclarés comprennent environ 15 195 103 $, 13 439 634 $ et 10 463 717 $ en 2021, 2020 et 2019, respectivement, pour les coûts liés à la sécurité personnelle de M. Zuckerberg à ses résidences et lors de ses déplacements personnels conformément au programme de sécurité globale de M. Zuckerberg. Les montants déclarés pour chaque année comprennent également une allocation annuelle avant impôt de 10 000 000 $ pour couvrir les coûts supplémentaires liés à la sécurité personnelle de M. Zuckerberg et de sa famille. Les montants déclarés comprennent également environ 1 627 957 $, 1 848 630 $ et 2 952 255 $ en 2021, 2020 et 2019, respectivement, pour les coûts liés à l'utilisation personnelle d'avions privés. Aux fins de la déclaration de la valeur de l'utilisation personnelle des avions privés dans ce tableau, nous utilisons les coûts fournis par la société de charter concernée, qui comprennent les frais de passagers, le carburant, l'équipage et les frais de restauration.

Si les sommes colossales dépensées pour la sécurité de Mark Zuckerberg proviennent des revenus de son entreprise, il n'en est rien des anciens présidents, donc la sécurité est financée par les contribuables. Dans les jours précédant son départ, l'ancien président Trump aurait demandé que la protection des services secrets soit étendue pour les six prochains mois à ses enfants adultes. En vertu de la loi fédérale et de la loi sur les anciens présidents, qui a été adoptée pour « maintenir la dignité » de la fonction présidentielle, les anciens présidents bénéficient de certains avantages, notamment la protection des services secrets pour eux-mêmes, leurs conjoints et leurs enfants mineurs (moins de 16 ans), selon le site Web des services secrets des États-Unis.

Selon la loi, seuls Trump, sa femme et leur fils qui avait alors 14 ans auraient alors droit à cette protection. Toutefois, en raison de la demande inhabituelle de l'ancien président, la sécurité qui serait coûteuse à l’état, et financée par les contribuables aurait été maintenue pour sa fille Ivanka Trump et son mari, Jared Kushner ; son fils Donald Trump Jr ; son fils Eric Trump et sa femme, Lara Trump ; et sa fille Tiffany Trump.

En France, la République assure aux anciens présidents français une protection à vie. En 2019, le gouvernement français a communiqué le coût annuel de la protection accordée à ces anciens présidents de la République. Interrogé par la députée socialiste Christine Pires Beaune, le ministère de l’Intérieur, chargé du financement et de la mise en place du dispositif, avait indiqué qu’en 2018, la sécurité de quatre anciens chefs de l’État et des lieux de résidence avait coûté 3,8 millions d’euros. Un chiffre qui inclut la prise en charge de la protection de Jacques Chirac, décédé en septembre 2019.

En outre, le statut d’ancien président donne droit à la prise en charge par l’État de locaux de fonction meublés et équipés, charges et frais généraux compris. À ce titre, l’ancien député socialiste René Dosière avait révélé sur son blog l’existence d’un bail de trois ans conclus aux frais de l’État, en 2012, pour la location des bureaux parisiens de Nicolas Sarkozy, rue de Miromesnil. Montant total de la facture : 710 000 euros.

Pour avoir un panorama complet des privilèges des anciens présidents, il ne faut pas oublier la rémunération à vie, non prise en compte dans l'estimation de 2,5 millions d'euros évoquée plus haut. Fixée au niveau du traitement d’un conseiller d’État, elle atteint environ un peu plus de 6 000 euros bruts mensuels. Il apparaît donc qu’en 2018, les anciens présidents (Jacques Chirac compris) ont coûté environ 6,7 millions d’euros à l’État. S’il n’inclut pas les lignes de téléphone, billets de trains et d’avions gratuits, ni même les éventuelles pensions liées à d’autres fonctions passées, ce montant estimatif est tout de même en diminution par rapport à celui qui figurait dans le rapport confidentiel transmis par la Cour des comptes à François Hollande en 2014.

Source : document fourni à la SEC par Meta

Et vous ?

Quel est votre avis sur le montant alloué pour la sécurité de Mark Zuckerberg ?
Que pensez-vous des sommes allouées pour la sécurité des anciens présidents ?
Pensez-vous que les sentiments négatifs à l'égard de Facebook augmentent les menaces qui pèsent sur son fondateur Mark Zuckerberg ?

Voir aussi :

Le numéro de téléphone de Mark Zuckerberg indique qu'il est sur Signal, le patron de Facebook fait partie des 533 millions d'utilisateurs Facebook dont les données ont été divulguées
La NSA aurait espionné l'ancien président mexicain, le gouvernement demande des explications à Washington
Facebook : il pirate le compte de Mark Zuckerberg pour signaler une faille de sécurité et perd au passage sa récompense
Un hacker dit qu'il va supprimer en direct la page Facebook de Zuckerberg, dans une attaque prévue pour ce dimanche

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de rbolan
Membre actif https://www.developpez.com
Le 21/04/2022 à 11:02
J'aime bien le glissement du sujet partant du patron de facebook aux anciens présidents français
0  0