IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Découvrez Warp, un terminal de ligne de commande basé sur Rust qui se veut moderne et rapide,
Connecté au cloud et adapté au travail d'équipe

Le , par Stéphane le calme

676PARTAGES

3  0 
Warp, la société de productivité des développeurs, a officiellement lancé son terminal de ligne de commande moderne et ultra-rapide afin que des équipes de développement entières puissent être plus productives lors de la création, de l'exécution et du débogage du code. Des dizaines de milliers de développeurs se sont inscrits sur la liste d'attente de la bêta privée depuis l'été dernier, et des milliers de développeurs utilisent l'application quotidiennement. Le produit est en version bêta publique depuis le 5 avril 2022.

La startup de productivité des développeurs Warp a déclaré qu'elle avait clôturé un financement de 23 millions de dollars, dont 6 millions de dollars via un capital d'amorçage et 17 millions de dollars via un cycle de série A. Le capital d'amorçage est le premier apport en capital d'une entreprise. Les fonds sont parfois réunis avant la création de l'entreprise, mais ils sont la plupart du temps apportés a posteriori par des investisseurs. Le capital-investissement (dont le capital-risque) y jouent un rôle important. Un tour de série A est généralement financé par du capital-risque. Il implique généralement plusieurs personnes qui cherchent à acquérir des parts de l'entreprise. En cas de liquidation, elles seront également les premières à recevoir une compensation.

Warp vise à réorganiser le terminal de développement ; bien que le terminal soit utilisé quotidiennement par les développeurs de logiciels pour écrire, créer, exécuter et déployer du code, il s'agit d'un « vestige du passé qui n'a pas été amélioré de manière significative depuis plus de 40 ans », selon la startup. Warp a déclaré que cela signifie que les développeurs perdent d'innombrables heures à essayer d'apprendre, d'utiliser et de collaborer dans un outil archaïque.


Le fondateur de Warp, Zach Lloyd

Le fondateur et PDG de Warp, Zach Lloyd, a déclaré que le terminal est l'une des deux principales applications que la plupart des développeurs utilisent quotidiennement. Il est donc étrange qu'il ne prenne en charge aucune des fonctionnalités d'interface utilisateur et de collaboration modernes qui sont si courantes dans d'autres applications logicielles.

« Sur les mêmes ordinateurs qui exécutent Figma et Google Docs, les développeurs utilisent toujours des terminaux familiers des films de pirates des années 1980 pour bon nombre de leurs flux de travail de base », a déclaré Lloyd.

Dans un billet, le PDG de Warp explique pourquoi il a voulu réinventer le terminal :

« Passez devant le bureau de n'importe quel développeur et vous verrez probablement deux applications ouvertes : leur éditeur de code et leur terminal (parfois l'éditeur de code est le terminal !).

« Les deux sont cruciaux pour la productivité des développeurs. L'éditeur de code est l'endroit où les développeurs écrivent le code ; le terminal est l'endroit où ils font à peu près tout le reste, de la construction du code à son exécution et à son déploiement, l'interaction avec le contrôle de code source, la configuration de leurs systèmes cloud, etc.

« Et pourtant, une seule de ces deux applications - l'éditeur de code - a connu une amélioration significative du produit au cours des 40 dernières années. Par rapport à l'utilisation de VS Code, l'utilisation du terminal revient à remonter dans le temps jusqu'aux années 1970. Seuls 70 % des développeurs utilisent VSCode, tandis que 100 % utilisent le terminal. Alors pourquoi l'expérience du terminal est-elle toujours aussi terne ? »

Warp a donc décidé de changer la donne en proposant une version repensée du terminal, en le connectant au cloud et en le faisant fonctionner pour les équipes. Le terminal Warp est construit nativement dans le langage de programmation Rust et dispose d'une interface plus adaptée aux flux de travail modernes.

Plus important encore, il modifie les primitives d'interface de base du terminal, qui sont l'entrée et la sortie de texte, pour s'adapter au fonctionnement des développeurs modernes. Avec Warp, la saisie de texte est similaire à un éditeur de texte moderne, tandis que la sortie fonctionne de la même manière qu'un bloc-notes de données. De plus, Warp propose des fonctions dites « intelligentes », aidant les développeurs en suggérant des commandes pour les outils couramment utilisés et en offrant des dizaines de workflows intégrés pour faire gagner du temps aux développeurs.

« Chez Warp, notre vision du produit est d'amener le terminal dans le présent afin d'aider les développeurs à construire l'avenir.

« Nous y parvenons en corrigeant les deux plus gros problèmes qui existent dans les terminaux d'aujourd'hui :
  • les terminaux sont difficiles à utiliser ;
  • ils ne fonctionnent pas pour les équipes.

« Ce sont des points douloureux que j'ai personnellement vécus à maintes reprises au cours de mes vingt années en tant qu'ingénieur, et je suis sûr que les lecteurs ressentent la même chose.

« Pour maîtriser l'utilisation d'un terminal avant Warp, les utilisateurs devaient effectuer toutes sortes de configurations complexes, maîtriser les raccourcis clavier arcanes et mémoriser des commandes abstruses. Même alors, des choses apparemment simples comme copier la sortie d'une commande ou positionner le curseur de la souris étaient encore difficiles.

« Warp facilite l'entrée et la sortie et supprime le besoin de la plupart des configurations. L'entrée fonctionne comme un éditeur de texte moderne et la sortie fonctionne comme un bloc-notes de données. De plus, Warp rend la saisie de commandes rapide et amusante en suggérant des commandes pour les outils couramment utilisés et en fournissant des flux de travail intégrés qui font gagner du temps aux développeurs.

« En bref, Warp fait fonctionner le terminal pour le développeur, plutôt que l'inverse ».


En plus des capacités actualisées, Warp s'adapte à la nature collaborative des équipes de développement d'aujourd'hui. Grâce à Warp, les développeurs pourront s'entraider, déboguer les pannes de manière collaborative et partager leurs connaissances, le tout depuis le terminal. « Warp crée un terminal multijoueur 10 fois meilleur et l'opportunité est énorme », a déclaré Field.

Et Zach Lloyd d'affirmer que :

« Jusqu'à Warp, les terminaux étaient par nature des applications locales mono-utilisateur. Mais comme je l'ai appris lorsque je dirigeais l'ingénierie sur Google Docs - et comme Dylan l'a montré avec Figma - chaque application de productivité est plus puissante lorsqu'elle est collaborative. C'est vrai 100 % du temps - de Figma à GDocs en passant par Notion et Front - et je suis convaincu que le terminal ne fait pas exception.

« La "collaboration" du terminal ne signifie pas seulement une collaboration en temps réel de type GDocs, mais une collaboration asynchrone via le partage de commandes, de paramètres et d'historique. Cela signifie un partage accru des connaissances via des wikis et des fichiers README qui s'exécutent directement dans le terminal. Cela signifie rendre le terminal plus sûr et plus sécurisé grâce à la gestion intégrée des mots de passe et à la journalisation des audits. Cela signifie faire du terminal une plateforme plus extensible et personnalisable, avec un bel écosystème moderne.

« Enfin, tout cela doit être construit en gardant à l'esprit la vitesse et la compatibilité - Warp est développé en Rust avec des graphiques accélérés par GPU et fonctionne avec des shells existants comme zsh, fish et bash ».


L'équipe Warp

Les développeurs ont montré beaucoup d'intérêt pour Warp, la société signalant que des milliers d'entre eux se sont inscrits sur la liste d'attente de la bêta privée depuis l'été dernier. Aujourd'hui, des milliers de personnes utilisent Warp au quotidien. À partir d'aujourd'hui, Warp est désormais disponible en version bêta publique pour que tout le monde puisse l'essayer.

« Il y a peu d'outils aussi largement utilisés par les développeurs que le terminal, et il y a un besoin d'amélioration spectaculaire. Warp adopte une approche révolutionnaire pour reconstruire la CLI avec une UX collaborative moderne qui est en résonnance avec les équipes de développement distribuées », a déclaré Erik Nordlander, Associé général de GV et membre du conseil d'administration de Warp. « GV est ravi de soutenir Zach Lloyd et l'équipe de Warp alors qu'ils réinventent l'un des outils de développement les plus importants ».

« Nous sommes ravis de nous associer à nouveau à un grand entrepreneur, Zach Lloyd », a déclaré Marc Benioff. « Les développeurs bénéficieront grandement du génie de Warp.dev ».

Warp prévoit d'utiliser l'argent pour développer son équipe d'ingénieurs et continuer à faire progresser son produit lors de sa mise sur le marché en 2022.


Disponible uniquement sur mac dans un premier temps

Dans une foire à questions, l'éditeur a expliqué ceci :

« Chaque plateforme que nous prenons en charge implique des frais généraux d'ingénierie supplémentaires, enlevant des ressources au développement de fonctionnalités. Bien que notre application soit encore jeune, nous avons décidé de nous concentrer sur la création du meilleur terminal pour une plateforme unique avant d'investir des ressources dans la prise en charge de Linux, Windows ou du Web. Nous continuerons à réévaluer cela à mesure que notre produit mûrit et que notre équipe s'agrandit pour décider du bon moment pour investir dans des plateformes supplémentaires.

« Nous avons commencé avec les Mac parce que nous sommes personnellement des utilisateurs de Mac et que bon nombre de nos premiers utilisateurs se servent de Mac. Nous prévoyons d'ajouter la prise en charge de Web (WASM), Linux et Windows, dans cet ordre ».

L'équipe précise qu'elle prévoit d'ajouter la prise en charge de Web (WASM), Linux et Windows, même si elle n'a pas encore fait de communication sur une date éventuelle.

Le point de vue d'Erik Nordlander

« Comme la plupart des gens qui ont découvert l'informatique dans les années 1980, je devais être un utilisateur de terminal, même si je voulais juste jouer à un jeu ou envoyer un e-mail. Depuis ces débuts, les techniques UX modernes ont rendu l'informatique beaucoup plus accessible à tous les types d'utilisateurs, à l'exception des développeurs qui utilisent encore le terminal de ligne de commande tous les jours. Ces développeurs sont soumis à une expérience figée dans le temps, et il est de plus en plus difficile et anachronique pour les nouveaux développeurs d'apprendre.

« Le terminal de ligne de commande trouve ses racines à l'aube de l'informatique. Largement apprécié, mais resté presque inchangé au cours des quarante dernières années, le terminal est un logiciel unique : il permet aux développeurs d'exécuter directement des tâches avec rapidité et précision et sans interface graphique. Tous les autres outils de développement ont connu des mises à jour massives de l'UX et des fonctionnalités au cours des dernières années, et aujourd'hui, le terminal obtient enfin sa mise à niveau tant attendue. Warp a entrepris de créer un terminal plus facile à utiliser, collaboratif et adapté aux développeurs créant des applications pour le cloud. En rendant cet outil de base plus puissant, Warp a le potentiel d'améliorer la productivité de chaque développeur de logiciels dans le monde.

« Au début de 2020, j'ai passé beaucoup de temps avec un autre ancien de Google et fondateur de Warp, Zach Llyod, à discuter d'idées de startups potentielles. Lorsque l'idée de réinventer le terminal est apparue, j'étais ravi de partir en voyage pour aider chaque ingénieur logiciel. Peu de temps après, GV a dirigé le financement de démarrage de Warp. Aujourd'hui, la société a annoncé sa version bêta publique et a combiné 23 millions de dollars en financement de démarrage et de série A.

« Je me suis assis avec Zach pour discuter de son expérience en tant qu'ingénieur principal chez Google. Il était responsable de Google Docs et a aidé à créer Google Sheets, et il a expliqué comment ce travail a inspiré sa vision de Warp, réinventant le terminal de ligne de commande à partir de zéro pour les développeurs modernes.

« "L'une de nos principales innovations produit consiste à prendre un logiciel de bureau très obsolète et à le rendre cloud natif, collaboratif et exploitable pour les équipes", explique-t-il. "Nous l'avons fait pour les logiciels de productivité bureautique lorsque je travaillais sur Google Docs. Avec Warp, nous le faisons pour le terminal. Du point de vue de l'ingénierie et du produit, ce que j'ai appris chez Google se traduit directement par ce sur quoi je travaille en ce moment."

« D'un point de vue UX, certaines des fonctionnalités de Warp qui me passionnent le plus sont également les plus simples. Warp est spécialement conçu dans Rust, ultra-rapide et conçu pour les flux de travail modernes ».

Télécharger Warp

Sources : billet Zach Lloyd, publication Dylan Field, billet Erik Nordlander

Et vous ?

Quels outils utilisez-vous pour vos développements ?
Que pensez-vous de l'idée derrière Warp ?
Êtes-vous tenté de l'essayer ?

Voir aussi :

Windows Terminal Preview 1.10 s'accompagne de la possibilité de minimiser le mode Quake dans la barre de tâches, un accès plus facile à la palette de commandes et bien d'autres améliorations
Un ingénieur Microsoft retrace les grandes lignes de l'évolution de la ligne de commande Windows et donne plus de détails sur la Console Windows

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !