IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

La bulle des NFT serait en train de se résorber,
Les ventes sur OpenSea ayant baissé de 50 % à 2,5 milliards de dollars depuis janvier

Le , par Bill Fassinou

583PARTAGES

5  1 
Le marché étrange et imprévisible des NFT montre quelques signes de ralentissement. Un récent examen des plateformes d'échange de NFT a révélé que les ventes sur OpenSea, la plus grande d'entre elles, avaient atteint près de 5 milliards de dollars en janvier, une hausse considérable par rapport aux 8 millions de dollars de l'année précédente. Cependant, ces ventes ont baissé à environ 2,5 milliards de dollars le mois dernier. En outre, la plupart des activités sur certains de ces marchés seraient en fait des utilisateurs qui se vendent des jetons pour gagner des récompenses sous forme de pièces supplémentaires.

Le marché des NFT serait à nouveau en difficulté après s'être effondré une première fois l'été dernier. Selon l'organisme de suivi du marché CryptoSlam, environ 635 000 personnes ont acheté un NFT le mois dernier, pour un montant moyen de 427 dollars, contre environ 948 000 pour 659 dollars en janvier. Toutefois, les entreprises continuent à s'impliquer dans le "métavers" à la mode, où des actifs numériques tels que des terrains virtuels et des vêtements pour avatars peuvent être achetés en cryptomonnaie sous forme de NFT. JPMorgan et HSBC font partie des sociétés qui ont ouvert des kiosques dans des univers virtuels basés sur les NFT cette année.



YouTube et Instagram ont également annoncé des projets de NFT. « De toute évidence, l'enthousiasme et l'intérêt que nous avions à certaines périodes l'année dernière ne sont plus là. Je pense que nous avons réalisé quelque chose qui n'était pas durable », a déclaré Pablo Rodriguez-Fraile, un collectionneur d'art numérique basé à Miami. Il a toutefois ajouté que les ventes avaient repris ces dernières semaines. Modesta Masoit, directrice des finances et de l'analyse au sein de la société de recherche sur les NFT DappRadar, a déclaré que le marché n'était pas globalement en déclin, mais plutôt en consolidation après sa croissance fulgurante.

Elle a ajouté que la prudence des investisseurs à la suite de l'invasion de l'Ukraine par la Russie fin février a pu faire baisser les ventes. « Tout le monde s'attendait à ce qu'il y ait une période de consolidation. Il ne disparaît pas, il ne fait que se consolider », a-t-elle ajouté. Selon DappRadar, les ventes globales de NFT ont totalisé environ 11,8 milliards de dollars jusqu'à présent en 2022, en excluant 19,3 milliards de dollars de ventes provenant d'une plateforme soupçonnée d'être dominée par des échanges irréguliers, où un petit nombre de comptes échangent des articles dans les deux sens pour des prix gonflés.



Selon les analystes du marché des NFT - un marché très volatil où la valeur d'un bien dépend de son statut social, les prix peuvent chuter de façon spectaculaire après une flambée initiale. Nima Sagharchi, responsable des actifs numériques de la maison de vente aux enchères Bonhams, a déclaré que, contrairement au monde de l'art traditionnel, le marché des NFT peut osciller entre des cycles haussiers et baissiers en l'espace d'une semaine seulement. Par exemple, un NFT représentant une pièce d'images abstraites générées par ordinateur d'une collection appelée Art Blocks se vendrait à environ 15 000 dollars en moyenne lors d'un pic en septembre 2021.

Mais selon CryptoSlam, il a baissé à un peu moins de 4 200 dollars le mois dernier. Pendant ce temps, les NFT de la collection Bored Ape Yacht Club (BAYC) - un ensemble de 10 000 variations d'un primate de bande dessinée - se vendent toujours autour de 300 000 dollars en moyenne. D'après les analystes, acheter un BAYC - comme l'ont fait des célébrités telles que Madonna et Paris Hilton - peut être considéré comme un croisement entre un club de membres et un système d'investissement. Les acheteurs font souvent la publicité de leur adhésion en mettant leur NFT comme photo de profil sur les médias sociaux.



Une cryptomonnaie appelée ApeCoin a été lancée le mois dernier. Elle a été attribuée initialement aux détenteurs de NFT de la collection BAYC ainsi qu'aux fondateurs du projet. Selon les données de Coinbase, sa capitalisation s'élèverait déjà à 3,4 milliards de dollars. Raoul Pal, un ancien cadre de Goldman Sachs, a écrit dans un billet de blogue que les attentes concernant ce jeton l'ont encouragé à dépenser environ 400 000 dollars de la cryptomonnaie éther pour un NFT de Bored Ape. « Les jetons sociaux sont le BIG thing », a-t-il écrit. Par ailleurs, CryptoSlam a également noté une croissance des activités trompeuses sur les plateformes d'échange de NFT.

Par exemple, un examen approfondi de la plateforme d'échange de NFT LooksRare montre que la plupart des activités sont en fait des utilisateurs qui se vendent des jetons pour gagner des récompenses sous forme de pièces supplémentaires. La plateforme a été lancée en janvier dernier par deux cofondateurs anonymes - qui se font appeler Zodd et Guts - comme une alternative à OpenSea, leader du marché, au plus fort du boom du NFT. Selon un billet de blogue publié à l'époque, le site avait prévu d'ajouter de nouvelles fonctionnalités pour attirer les amateurs de NFT, en distribuant le jeton Looks aux utilisateurs actifs de la plateforme.



Selon des données fournies par CryptoSlam, environ 18 milliards de dollars du volume d'échanges sur la plateforme, soit environ 95 % de l'activité totale, pourraient être attribués à ce que l'on appelle souvent des "ventes fictives" (wash trading). Ces transactions sont considérées comme l'une des nombreuses zones grises des actifs cryptographiques lorsqu'il s'agit de réglementation. Dans ce cas, les ventes sont effectuées pour gagner de nouveaux jetons plutôt que pour gonfler les prix des jetons non fongibles afin d'attirer des acheteurs peu méfiants. La place de marché bénéficie des frais générés par chaque transaction.

Dans le même temps, LooksRare aurait effectivement contribué à masquer le ralentissement de la demande sur le marché des NFT. La possibilité de gagner des jetons, bien qu'elle soit un aspect important de la DeFi, est une fonctionnalité relativement nouvelle pour les plateformes de NFT. Rarible a été parmi ceux qui ont lancé l'idée l'année dernière. Les frais de LooksRare sont également distribués aux détenteurs de Looks. Certains observateurs juridiques estiment que les ventes fictives qui alimentent le volume de la plateforme LooksRare sont illégales.

« Je me fiche de savoir s'il s'agit d'actions, d'obligations, de bitcoins, de NFT ou de cartes de baseball. La vente fictive est une forme de manipulation de marché dans laquelle un investisseur vend et achète simultanément le même instrument pour créer une activité trompeuse et artificielle sur le marché », a déclaré David Silver, un avocat basé à Coral Springs, en Floride, qui travaille sur des affaires de cryptomonnaie. En dehors des échanges liés au jeton Looks, LooksRare serait une place de marché relativement petite pour les NFT par rapport à OpenSea, qui compte généralement environ 10 fois plus d'utilisateurs actifs quotidiens.

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?

Voir aussi

Le marché du NFT (jetons non fongibles) s'est effondré avec une baisse estimée à près de 90 %, le nombre de portefeuilles actifs a également chuté de près de 70 %

Les NFT (jetons non fongibles) sont-ils une escroquerie ? Oui, selon Stephen Diehl, un ingénieur logiciel

La résolution des « problèmes éthiques » de NFT gaming est une priorité, selon le groupe de développeurs de jeux IGDA

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 16/04/2022 à 6:44
Ça peut en effet être considéré comme une arnaque, mais techniquement ce n'est pas une pyramide de Ponzi ou l'arrivée de nouveaux clients sert à financer les anciens. C'est malheureusement bien plus basique que ça : c'est juste profiter d'un mouvement de mode pour vendre à des prix délirants des choses normalement sans valeur.
On a juste rajouté juste une technologie inutile à laquelle la plupart des gens ne comprennent rien en intermédiaire pour faire croire que ça à de l’intérêt.
6  0 
Avatar de thamn
Membre actif https://www.developpez.com
Le 17/04/2022 à 9:34
J'aime bien quand des trucs qui n'ont strictement aucun interet voit leur prix revenir a quelque chose de plus raisonable. Suis pas specialiste, mais ça ressemble a un eclatement de bulle speculative. Enfin je dis "plus raisonable", mais si j'etais lui, je le revendrai son truc c'est deja tres suprenant a mes yeux qu'on puisse encore trouver quelqu'un pour vouloir acheter ça 10000$..

On vit dans un monde ou un type a acheté une faute de frappe 3 millions de dollars et s'etonne apres une epiphanie bien tardive de ne pas reussir a trouver un pigeon pret a lui racheter plus que 10000$? Je pense qu'il est grand temps que Homo sapiens rejoigne la galerie des especes debiles qui n'ont pas reussi (bon nous on a droit a un badge bonus: on s'est foutu en l'air tout seul) et si Sina Estavi est ok pour m'acheter une paire de tartes dans la tronche son prix sera le mien.
5  0 
Avatar de OrthodoxWindows
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 18/04/2022 à 0:58
Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
Acheté 2,9 millions, le NFT du premier tweet de l’histoire vaut à peine 10 000 dollars
ce qui montre que la frénésie suscitée par ces actifs numériques s'estompe
J'ai un meilleur titre :

Acheté 2,9 millions, le NFT du premier tweet de l’histoire vaut à peine 10 000 dollars
ce qui montre que la bêtise humaine s'estompe
1  0 
Avatar de cdubet
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 30/04/2022 à 18:57
Les NFT (comme le bitcoin) c est des gens qui achetent quelque chose car ils pensent le revendre plus cher plus tard. Ils n en n ont aucun besoin et ne s en servent pas (par ex si j achete un picasso je peux m en servir pour decorer chez moi)

Evidement c est tres bancal comme modele et depuis que les banques centrales arretent de deverser des montagnes d argent, il y a moins d argent pour des gens tres riches acheter des trucs debiles a des prix stratospheriques en se disant que c est un bon placement

Quand le cours des bulbes de tulipes s est effondré il y a 400 ans, il y a du avoir des gens ruinés. Je suppose que ca sera la meme chose quand ce type d exentricite finira. Mais en soi, c est plutot positif, c est une selection naturelle.
1  0 
Avatar de archqt
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 24/05/2022 à 15:58
C'est clair.

Ensuite tout est question de point de vue https://www.letribunaldunet.fr/insol...-encheres.html

Moi je vais chez Casto je fais le même pour beaucoup moins cher. Je suppose que celui qui l'a acheté 43 millions ne sait pas quoi faire de ses sous et spécule ? Mon point de vue est que cela ne vaut presque rien mais si beaucoup de personnes sont prêtes à acheter cela des fortunes, libre à eux.

Quand il ne restera qu'un seule personne à trouver cela extraordinaire cela na vaudra plus rien...
0  0 
Avatar de archqt
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 16/04/2022 à 0:15
Je ne suis pas surpris. Celui qui "gagne" de l'argent est celui qui fait le NFT, après tout est relatif, il y a des tableaux blancs qui valent des millions. A cause du nom de l'artiste, de la couleur utilisée...Mais pour moi si je veux un tableau blanc, je vais chez Casto (y a tout ce qu'il faut parait-il) et cela me coûtera bien moins cher, et personne ne verra la différence chez moi.

NFT=chaîne de Ponzi (le dernier qui achète a perdu)
1  2