IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

La Russie interdit l'achat de logiciels étrangers pour les infrastructures critiques,
Y compris certaines infrastructures de télécommunications

Le , par Bill Fassinou

698PARTAGES

9  0 
Le président russe Vladimir Poutine a signé mercredi une ordonnance stipulant qu'à partir du 31 mars 2022, les logiciels étrangers, tels que les applications autonomes ou les logiciels intégrés dans du matériel ou des équipements, ne pourront plus être achetés sans l'aval de Moscou. Cette mesure s'inscrit dans le cadre des efforts déployés par la Russie pour se sevrer des technologies étrangères, après que l'industrie technologique s'est jointe à l'effort de sanctions mondiales contre le pays et a suspendu les ventes ou restreint ses plateformes, produits et services en Russie.

Depuis ce jeudi 31 mars 2022, aucune entreprise russe intervenant dans les infrastructures critiques et de télécommunications nationales ne peut acheter des technologies étrangères sans avoir reçu une autorisation spéciale du Kremlin. En effet, à la suite du soulèvement sans précédent des entreprises étrangères, principalement européennes et américaines, contre son incursion militaire en Ukraine, la Russie a ordonné aux organismes publics qu'ils doivent totalement cesser d'utiliser des applications étrangères à partir du 1er janvier 2025. L'on a appris toutefois qu'il y a certaines exceptions et que les importations parallèles sont autorisées.

Les infrastructures critiques mentionnées par les agences de presses russes comprennent les systèmes d'information et les réseaux de télécommunication essentiels au fonctionnement des soins de santé, de l'industrie manufacturière, des communications, des transports, de l'énergie, du secteur financier et des installations municipales. Les nouvelles règles font partir d'une nouvelle ordonnance intitulée "Sur les mesures visant à garantir l'indépendance technologique et la sécurité des infrastructures d'information critiques de la Fédération de Russie". L'ordonnance a été signée par Poutine le mercredi 30 mars 2022 et est entrée en vigueur le jour suivant.



La directive demande en outre aux agences gouvernementales russes de clarifier dans un délai d'un mois leurs besoins en logiciels liés aux principales infrastructures critiques et d'adopter des règles pour approuver l'achat de logiciels étrangers nécessaires. Elle demande également au gouvernement russe de former un groupe chargé de développer, de produire et de maintenir des logiciels et du matériel de confiance pour les projets d'infrastructures critiques. Enfin, elle donne six mois aux différents ministères pour adopter des mesures qui réduiront la dépendance de la Russie à l'égard des technologies étrangères (essentiellement occidentales).

Ces mesures visent à promouvoir l'utilisation d'équipements radio et de télécommunications nationaux pour les sites d'infrastructures critiques et à mettre en place un régime de surveillance et de contrôle, tout en garantissant la disponibilité de personnel qualifié pour gérer les technologies de confiance prévues. Il faut rappeler que certains logiciels étrangers sont déjà devenus rares en Russie après que de nombreuses entreprises technologiques américaines et européennes ont suspendu leurs ventes pour protester contre la guerre de la Russie en Ukraine. La nouvelle directive du gouvernement devrait accélérer leur "éradication".

Avant cela, en 2019, la Russie avait déjà adopté une loi interdisant la vente d'appareils électroniques, y compris les smartphones, les téléviseurs intelligents et les PC, qui n'étaient pas préinstallés avec des logiciels de fabrication russe. À l'époque, la Russie avait présenté la loi comme facilitant l'utilisation par les Russes ordinaires des gadgets qu'ils achètent. Par ailleurs, la Russie va autoriser les "importations parallèles" (un marché noir), c'est-à-dire l'importation de produits sans l'autorisation du détenteur de la marque, en réponse aux marques internationales qui ont retiré leurs produits en signe de protestation à l'invasion de l'Ukraine.

Lors d'une réunion radiodiffusée mercredi, le Premier ministre Mikhail Mishustin a déclaré que l'objectif de l'adoption des produits du marché parallèle est de satisfaire la demande russe de marques qui ne peuvent être vendues dans le pays sans l'autorisation du détenteur des droits. Selon certaines sources, le service fédéral anti-monopole russe a déclaré que les règles qu'il a rédigées contribueront à promouvoir la concurrence et à faire baisser les prix en augmentant le nombre d'entreprises qui importent des marchandises. Cela intervient après que le pays a autorisé il y a peu le piratage de logiciels étrangers pour contourner les sanctions.

Les produits approuvés pour l'importation parallèle peuvent inclure des marques de créateurs, des médicaments, des films, des émissions de télévision et des jeux ; il n'est pas certain que les logiciels, déjà très piratés, soient concernés.

Source : L'ordonnance du Kremlin (PDF)

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Que pensez-vous des nouvelles mesures prises par Moscou pour atténuer les sanctions ?
Que pensez-vous de l'autorisation d'un marché parallèle par Moscou pour l'importation de produits sans l'autorisation du détenteur de la marque ?

Voir aussi

Un développeur de jeux russe demande aux gamers de « hisser le drapeau pirate » suite à la décision du gouvernement russe de légaliser le piratage de logiciels pour contourner les sanctions

Microsoft identifie et atténue de nouveaux malware ciblant l'Ukraine « en 3 heures », une opération qui aurait duré des semaines voire des mois il y a quelques années, selon le VP de la sécurité

La Russie accorde un sursis militaire aux professionnels des hautes technologies, des incitations financières sont proposées pour rester en Russie

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de micka132
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 07/09/2022 à 14:22
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Des failles dans le blocus
Le gros problème de l'occident c'est qu'elle se prend pour le monde. La faille est simplement là...il n'y a qu'un blocus occidental(isé), pas du monde.
16  3 
Avatar de Anselme45
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 07/09/2022 à 15:00
Depuis quand un service secret partage les infos qu'il a volé à ses adversaires aux médias et à la populace en général?

Et ben mon bon monsieur, depuis la guerre en Ukraine! Pas un jour sans que l'on nous abreuve d'une news percutante sur les maladies mortelles dont est victime le sieur Poutine ou l'état de délabrement de son armée...

Perso, je n'aime pas être pris pour un con! Donc, j'invite Zelenski et autres comiques qu'ils soient occidentaux ou russes a garder leur info "secrètes" pour eux! Pour la bonne est simple raison que les info fournies avec tant de générosité à la populace sont en réalité que de la propagande!!!

Définition du mot "propagande"? Action exercée sur l'opinion pour l'amener à avoir et à appuyer certaines idées

PS: La réalité du terrain nous dira assez tôt ce qui est vrai et ce qui est faux: Soit on enterre Poutine avant l'hiver et les armées russes partent en courant direction Moscou, soit les russes vont nous pourrir les 10 prochains hivers!!!

Pensée émue pour la France qui compte acheter l'électricité qui lui manque cet hiver à l'Allemagne qui elle compte acheter à la France l'électricité qui lui manque cet hiver avec la Suisse qui met tout le monde d'accord en se proposant d'acheter l'électricité qui lui manque cet hiver à la France ET à l'Allemagne
16  3 
Avatar de marc.collin
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 09/06/2022 à 15:21
la russie doit avoir déjà créer son propre cloud pour ce qui est à risque...

au final elle va juste s'affranchir des européens et américains du point vue logiciel et donc être plus libre, éviter d'être à leur merci....

elle va probablement encore plus se lier avec la chine
9  0 
Avatar de jvallois
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 24/06/2022 à 19:44
Je me demande si c'est vraiment une sanction, finalement ?
8  0 
Avatar de athlon64
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 08/04/2022 à 15:20
Quel pays sérieux voudra encore s'exposer technologiquement aux produits et entreprises occidentaux ?

A part l'UE bien sûr, toutes les autres puissances voudront avoir leurs propres solutions, sur tout dans les activités critiques et sensibles.
6  0 
Avatar de micka132
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 02/06/2022 à 9:44
Citation Envoyé par Bruno Voir le message
Que pensez-vous de la position de Taïwan dans ce conflit ?
J'en pense que l'oncle Sam doit promettre une protection contre la Chine.
Situation délicate pour eux, mais perso je ne ferais pas confiance aux USA. Dès que ca va chauffer ils les laisseront plus ou moins tomber.
8  2 
Avatar de berceker united
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 09/06/2022 à 11:12
Je ne pense pas que ces mesures vont faire mettre un genoux à terre sur ce point. Ce n'est qu'une question de temps. Le risque est de favoriser un marché parallèle et fort de leur expérience des temps difficiles qu'ont les russes est qu'ils pourront devenir autonome sur beaucoup de chose via la Chine. Ce dernier d'ailleurs attend avec impatience que dans cette situation la Russie deviennent totalement dépendant de la Chine et y vienne manger dans ses mains.
6  0 
Avatar de mith06
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 09/06/2022 à 11:39
Ton "ennemie" vient te voir en demandant : " ça te dérange pas si on stock nos données chez toi on est en galère"
Notre réponse: "NON! tu es méchant!!, et ça nous donnerait un avantage, on pourrait t'espionner, et nous on est gentil!!!!, par contre tu peux nous vendre du gaz on est en galère"
ça réponse : "bien sur , mais je veux pas de a monnaie, utilise la mienne",
NOUS : "d'accord!!"

Je ne comprends rien à ce qui se passe....
8  2 
Avatar de Cpt Anderson
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 09/06/2022 à 11:56
On est en train de créer 2 mondes parallèles ou les interattractions seront limités. Pas sur que cela fasse nos affaires, car la plupart des richesses ne sont pas chez nous. On va le payer très cher; enfin, "on", les gens qui composent notre bloc vont payer chers. Surtout nous en Europe.
7  1 
Avatar de Fagus
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 10/06/2022 à 13:32
Citation Envoyé par mith06 Voir le message
Ton "ennemie" vient te voir en demandant : " ça te dérange pas si on stock nos données chez toi on est en galère"
Notre réponse: "NON! tu es méchant!!, et ça nous donnerait un avantage, on pourrait t'espionner, et nous on est gentil!!!!, par contre tu peux nous vendre du gaz on est en galère"
ça réponse : "bien sur , mais je veux pas de a monnaie, utilise la mienne",
NOUS : "d'accord!!"

Je ne comprends rien à ce qui se passe....
C'est simple à résumer.

Il n'y a de droit international que l'ordre mélien. Les USA veulent l'hégémonie. Dans leur vision, soit tu es un vassal, soit un pays-pompe-à-pétrole-ou autre qui doit se laisser faire (Irak, Iran, Vénézuéla...), soit un ennemi qui menace l'hégémonie (Chine, Russie), soit un pauvre quelconque.

L'Europe pour des raisons géographiques continentales a tout intérêt à commercer avec la Russie, parce qu'elle est à côté, qu'elle a toutes les ressources à vendre dont nous avons besoin, et qui plus est ce sont des européens historiquement autant que les Islandais pour prendre l'autre extrême (± même religion, même modes, langue indo-européenne, même famille royale européenne avant qu'ils les exécutent...). Les USA ne veulent pas d'un bloc Europe-Russie qui les menacerait et ont tout fait pour que ça n'arrive pas et que les Européens restent de bons vassaux.
Ils ont soufflé autant que possible sur les braises pour pousser cette guerre depuis les années 90 (jusqu'au gouvernement actuel ukrainien pro-occident dont les USA ne cachent même pas qu'ils ont financé le coup d'état qui l'a mis au pouvoir à la place du gouvernement pro-Russe que les Russes avaient soutenu...).

Donc l'Europe commerçait avec la Russie pour des raisons géographiques et est dépendante de la Russie (donc on leur achète l'énergie). L'Europe fait partie du bloc OTAN USA donc est hostile à la Russie de manière aigüe récemment et applique les sanctions américaines ... mais dans la mesure du possible pour ne pas suicider l'économie européenne trop vite. Les USA ont saisi les avoirs Russes unilatéralement (cf le droit international) avec la même légitimité (mandat onusien ?) qu'ils ont saisi la totalité des avoirs financiers de l’Afghanistan (pour les laisser se débrouiller avec la famine résultante), ou qu'ils ont fait saisir un pétrolier iranien récemment.

Les Russes demandent logiquement à être payés en roubles pour ne pas se faire saisir leurs recettes après la vente des ressources qui continue encore, incontournables pour eux et nous pour le moment...
7  1