IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Les États-Unis suppriment l'exigence de commandes manuelles pour les véhicules entièrement automatisés,
Les véhicules autonomes sans volant ni pédales sont désormais autorisés

Le , par Bill Fassinou

67PARTAGES

3  0 
La National Highway Traffic and Safety Administration (NHTSA) du ministère américain des Transports a publié jeudi le premier ensemble de règles et d'exigences de sécurité pour les véhicules autonomes (VA) et les véhicules dotés de fonctions de conduite automatisée. Les nouvelles règles informent les constructeurs automobiles qu'ils n'ont plus besoin d'équiper les véhicules entièrement autonomes de commandes de conduite manuelles pour répondre aux normes de sécurité. La NHTSA apporte des précisions sur la façon dont la sécurité des passagers devrait être définie dans ce type de véhicules.

Aux États-Unis, la NHTSA vient de réduire les coûts de production et les obstacles pour les constructeurs de véhicules automatisés. Jusqu'à présent, les constructeurs automobiles et les sociétés technologiques ont rencontré des obstacles importants pour déployer des véhicules avec un système de conduite automatisée (ADS - automated driving system) dépourvus de commandes de conduite manuelles en raison des normes de sécurité écrites il y a plusieurs décennies qui supposent que des personnes sont aux commandes. Les constructeurs automobiles ont déposé des requêtes auprès de la NHTSA pour réviser ses règles et c'est désormais chose faite.

La nouvelle norme révise les règlements qui supposent que les véhicules "auront toujours un siège pour le conducteur, un volant et une colonne de direction correspondante, ou une seule position assise pour le passager extérieur avant". Elle s'appuie sur les efforts précédents de l'agence pour assurer la sécurité publique à mesure que l'automatisation évolue. L'année dernière, elle a publié une ordonnance qui exigeait que les opérateurs et les fabricants de VA signalent les accidents. En 2020, elle a lancé une initiative de test des VA qui permet aux États et aux entreprises de soumettre des informations sur les tests de véhicules autonomes.



Ces informations peuvent être consultées par le public. « Alors que le conducteur passe d'une personne à une machine dans les véhicules équipés d'un système ADS, le besoin de garder les humains en sécurité reste le même et doit être intégré dès le début », a déclaré le Dr Steven Cliff, administrateur adjoint de la NHTSA, dans un communiqué. « Avec cette norme, nous nous assurons que les fabricants mettent la sécurité en premier », a-t-il ajouté. À bien des égards, la norme est réactive à une industrie qui est déjà bien engagée. Toutefois, notons qu'à l'heure actuelle aucun véhicule autonome n'a encore été déployé sur la voie publique.

Ainsi, le fait de jeter les bases d'une réglementation pour de nouveaux types de véhicules constitue certainement un pas dans la bonne direction. La règle apporte tout d'abord des modifications à la terminologie écrite pour les véhicules de conception traditionnelle afin d'éviter toute ambiguïté et toute terminologie inutile. Des termes tels que "siège du conducteur", "volant" ou "siège du passager" n'auront plus de sens lorsqu'ils seront utilisés comme références spatiales pour des véhicules autonomes spécialement conçus qui ne présentent pas ces caractéristiques. Cruise et Zoox construisent tous deux des véhicules audiovisuels de ce type.

Toutefois, d'autres entreprises - comme Waymo, Motional et Argo AI - continuent de déployer sur la route des véhicules autonomes qui peuvent être commandés à la fois par un système de conduite automatisée et par une commande de direction. Selon la NHTSA, ceux-là doivent donc avoir leur propre distinction. Certains VA, comme celui du constructeur automobile Nuro, sont utilisés pour livrer des marchandises, mais pas des humains. Ainsi, les règles de la NHTSA ont donc été adaptées pour exclure ces véhicules, en statuant que le besoin de sécurité initial n'existe pas lorsqu'il n'y a pas d'occupants à protéger.

La norme de la NHTSA traite en outre des changements apportés aux exigences des constructeurs à la suite des révisions de la terminologie, tels que le traitement des coussins gonflables avancés et des témoins de suppression des coussins gonflables avancés dans les véhicules équipés d'un système ADS, les exigences de verrouillage et les changements apportés aux exigences relatives aux ceintures de sécurité pour les autobus de taille moyenne et les grands autobus scolaires à la suite de la suppression du terme "conducteur". Rappelons que certains constructeurs de véhicules autonomes conçoivent déjà leurs nouveaux véhicules en tenant compte de la sécurité des passagers.

Zoox, par exemple, affirme avoir construit un tout nouveau style de coussin gonflable pour son véhicule, et a conçu un système qui s'appuie sur des capteurs, des interrupteurs et des caméras pour garantir le bon usage de la ceinture de sécurité par les passagers. Mais la norme de la NHTSA fournit des lignes directrices pour l'avenir et une méthode pour tenir les fabricants responsables dans un secteur en pleine évolution.

« Tout au long des années 2020, une partie importante de la mission de sécurité de département américain des Transports consistera à s'assurer que les normes de sécurité suivent le rythme du développement de la conduite automatisée et des systèmes d'aide à la conduite. Cette nouvelle règle est une étape importante, établissant des normes de sécurité solides pour les véhicules équipés de systèmes d'aide à la conduite », a déclaré le secrétaire américain aux Transports, Pete Buttigieg, dans un communiqué.

Source : La NHTSA

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Que pensez-vous des véhicules autonomes dépourvus de commandes manuelles ?

Voir aussi

Le levier de vitesse à écran tactile de Tesla est-il une très mauvaise idée ? La NHTSA déclare que cela répond aux normes de conformité et ne viole pas les règles

L'entreprise Cruise présente Origin, son véhicule électrique entièrement autonome sans volant ni pédales, mais sera-t-il suffisamment sûr pour transporter des personnes sans susciter de crainte ?

Les commandes d'essuie-glace de l'écran tactile des véhicules Tesla déclarées illégales en Allemagne, créant ainsi un précédent pour les conducteurs de Tesla dans le pays

Un tribunal allemand interdit les déclarations publicitaires de Tesla relatives à la conduite autonome et accuse le constructeur automobile de relayer dans ses publicités des allégations trompeuses

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de totozor
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 14/03/2022 à 7:57
Je trouve assez alarmant qu'on ouvre cette porte sans expérience sur le système en question.
Il me semblerait bien plus sage de "tester" ces IA avec un conducteur pour la "couvrir" et une fois que les statistique prouvent sa fiabilité d'offrir de retirer les possibilités de conduite.

Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
Rappelons que certains constructeurs de véhicules autonomes conçoivent déjà leurs nouveaux véhicules en tenant compte de la sécurité des passagers.
C'est cette phrase que je trouve choquante.
Un véhicule, quel qu'il soit, est un danger potentiel pour ses passagers mais aussi pour les autres utilisateurs de la route et ses environs.
Que certains acceptent de prendre le risque d'acheter une voiture qu'ils ne sont pas capable de gérer, pourquoi pas.
Mais qu'en pensent les cyclistes, piétons, personnes en chaise roulante qui risquent de se faire percuter par celle ci?

Je l'ai déjà dit mais en tant que cycliste qui ne respecte pas toujours le code de la route (notamment pour des raisons de sécurité) voir le chauffeur est primordial : je sais s'il m'a vu ou pas, je sais s'il compte me laisser passer ou pas etc.
J'ai trop entendu de cycliste et de motards passer par la case urgences en disant "mais j'étais dans mon bon droit". Le respect du code de la route n'est pas suffisant pour conduire en sécurité.
4  0 
Avatar de Madmac
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 11/03/2022 à 20:40
Cette idée va faire le bonheur de la CIA, du FBI et la famille Clinton.

La loi Murphy était une farce. Mais cette farce se prouve être une vérité, très souvent...

La loi de Murphy, développée par l'ingénieur aérospatial américain Edward A. Murphy Jr., est un adage qui affirme : « Tout ce qui est susceptible d'aller mal ira mal trad 1. » Ou, selon une variante plus détaillée : « S'il existe au moins deux façons de faire quelque chose et qu'au moins l'une de ces façons peut entraîner une catastrophe, il se trouvera forcément quelqu'un quelque part pour emprunter cette voie. »
3  2 
Avatar de kain_tn
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 14/03/2022 à 10:07
Citation Envoyé par totozor Voir le message
Il me semblerait bien plus sage de "tester" ces IA avec un conducteur pour la "couvrir" et une fois que les statistique prouvent sa fiabilité d'offrir de retirer les possibilités de conduite.
Je pense qu'il y a une poignée de personnes dans ce secteur qui a décidé que c'était le futur et qui pousse fortement pour que ça aille dans ce sens. C'est un effet de mode, et ça expliquerait pourquoi on en bouffe à toutes les sauces (comme pour le "metavers".
1  0 
Avatar de smarties
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 12/03/2022 à 13:40
Les véhicules autonomes auraient pu arriver plus rapidement sur le marché s'ils avaient été séparés du réseau routier actuel (mais le coût serait astronomique).
Le problème des véhicules autonomes est qu'ils doivent prendre en compte énormément de paramètre :
- différents marquages au sol des routes
- des panneaux
- les véhicules des autres
- ...
0  0