IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

DuckDuckGo procède au déférencement des sites qui seraient associés à la désinformation russe
Mais certains utilisateurs crient à la censure et demandent au moteur de recherche de revoir son action

Le , par Stéphane le calme

111PARTAGES

14  0 
DuckDuckGo déclasse désormais les sites qui seraient associés à la désinformation russe en réponse à l'invasion de l'Ukraine par le Kremlin, mais certains critiques affirment que le changement équivaut à de la censure.

Le PDG de DuckDuckGo, Gabriel Weinberg, a annoncé le déclassement sur Twitter : « Comme tant d'autres, je suis écœuré par l'invasion de l'Ukraine par la Russie et la gigantesque crise humanitaire qu'elle continue de créer », a-t-il écrit dans le tweet, qui comprenait le hashtag StandWithUkraine. « Chez DuckDuckGo, nous avons déployé des mises à jour de recherche qui déclassent les sites associés à la désinformation russe », a-t-il ajouté.


Weinberg n'a pas donné plus de détails sur cette décision, ni comment le déclassement fonctionnera. Mais son tweet intervient plus d'une semaine après que l'Union européenne a annoncé qu'elle s'attaquait à la « machine médiatique du Kremlin » pour avoir diffusé de la propagande justifiant l'invasion de l'Ukraine par la Russie. Depuis lors, l'industrie Internet a réagi en bloquant l'accès aux médias russes parrainés par l'État tels que RT et Sputnik News pour les utilisateurs de l'UE. En outre, Twitter a placé des étiquettes d'avertissement sur les tweets liés aux médias d'État russes (précisons que Google News a décidé de déclasser RT et Sputnik News en 2017 pour avoir prétendument fait circuler de la propagande.)

Ceci étant, la décision de DuckDuckGo est loin de faire l'unanimité. Sur Twitter, certains utilisateurs ont assimilé le déclassement à de la censure. D'autres ont fait référence à l'engagement de DuckDuckGo en faveur d'une « recherche impartiale ».

« Alors vous censurez vos utilisateurs ? DDG décide maintenant ce qui est ou n'est pas de la désinformation*? Cette décision devrait être laissée à l'utilisateur », a écrit un utilisateur.

« ​​Vous avez ce "chercheur de désinformation" magique, hein ? Vous êtes sûr de ne déclasser que les fake news ? Je suis sûr que c'est exactement comme ça que ça va se passer. Et je suis sûr que vous ne l'utiliserez pas contre quelqu'un d'autre à l'avenir. MDR » a écrit un autre utilisateur.

Sur Twitter, Weinberg n'a pas tardé à défendre la décision, affirmant qu'il était nécessaire de fournir des résultats de recherche pertinents plutôt que de la désinformation : « L'intérêt de DuckDuckGo est la confidentialité. L'intérêt du moteur de recherche est d'afficher un contenu plus pertinent plutôt qu'un contenu moins pertinent, et c'est ce que nous continuons à faire ».

« Les moteurs de recherche, par définition, essaient de mettre le contenu plus pertinent plus haut et le contenu moins pertinent plus bas - ce n'est pas de la censure, c'est la pertinence du classement de recherche », a tweeté Weinberg en réponse à un utilisateur. Un autre lui a répondu : « Mais il semble que VOUS décidiez de ce qui est pertinent et c'est un problème ».


Un autre : « Gabe Gabe Gabe. Vous écoutez mais ne comprenez pas. Nous ne nous inquiétons pas de la pertinence lorsque nous utilisons DuckDuckGo. Nous utilisons DuckDuckGo parce que nous ne faisons pas confiance à ceux qui décident de ce qui est pertinent. Ne vous cachez pas derrière le mot pertinent quand vous parlez de censure. Qui peut plus correctement déterminer ce que nous voulons voir en ligne si ce n'est nous. L'utilisateur final. Jetez un coup d'œil à une photo de l'équipe de censure (désolé "de pertinence") de Google . Vous paraissent-ils normaux ? Sont-ils représentatifs de la personne moyenne ? »

Et un autre : « En fait, l'information doit être donnée et non supprimée ou masquée ».

« C'est clairement de la censure. C'est ce qu'on appelle la censure douce, Google le fait tout le temps. De plus, si votre réponse à une réaction massive de la part de votre base d'utilisateurs principale est "nous ne faisons pas ce que vous suggérez tout", alors peut-être qu'un changement de modèle commercial s'impose ».

Sur Twitter, l'ingénieur logiciel de DuckDuckGo, Shane Osbourne, a également expliqué ce que l'entreprise veut dire lorsqu'elle parle de résultats de recherche impartiaux : « Tout le monde obtient les mêmes résultats, les résultats ne sont pas basés sur quoi que ce soit lié à vos informations personnelles », a-t-il déclaré.

DuckDuckGo a envoyé la déclaration suivante sur sa décision de déclasser les sites qui seraient associés à la désinformation russe*:

« L'utilité principale d'un moteur de recherche est de fournir un accès à des informations précises. Les sites de désinformation qui diffusent délibérément de fausses informations pour tromper intentionnellement les gens vont directement à l'encontre de cet utilitaire. Les exemples actuels sont les sites de médias russes parrainés par l'État comme RT et Sputnik. Il est important de noter que le déclassement est différent de la censure. Nous utilisons simplement le fait que ces sites s'engagent dans des campagnes de désinformation actives comme un signal de classement indiquant que le contenu qu'ils produisent est de qualité inférieure, tout comme il existe des signaux pour les sites de spam et d'autres contenus de moindre qualité. En plus de cette approche, pour les sujets dignes d'intérêt, nous continuons également à mettre en évidence une couverture médiatique fiable et des "réponses instantanées" fiables en haut de nos résultats de recherche, là où elles sont le plus vues et les plus cliquées. Nous sommes également en train de réfléchir à d'autres types d'interventions ».

Source : Gabriel Weinberg

Et vous ?

Partagez-vous l'idée de certains utilisateurs qui ont assimilé le déclassement à de la censure ?
Comprenez-vous les motivations de DuckDuckGo et les approuvez-vous ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de d_d_v
Membre averti https://www.developpez.com
Le 11/03/2022 à 10:58
DDG va couler. On va sur DDG pour ne pas subir la censure sur les autres moteurs de recherche. Du coup, je vais prendre un autre moteur. Et toujours TOR ou proxies pour aller sur sputniknews ou autres très nombreux sites censurés par la république populaire de france qui veut continuer sa propagande.
12  2 
Avatar de coolspot
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 11/03/2022 à 13:56
Honteux. J'utilise justement DuckDuckGo pour pas avoir toute cette censure que google procède.

Cette infantilisation commence vraiment à casser les couille. Un moteur de recherche ou une autorité judiciaire ou étatique n'a pas à décider ce qui est bon ou pas bon comme information à consulter.

Franchement y'avait deja RT et Sputnik qui ont été viré sans autre forme de procès ni de preuve de désinformation juste parce qu'ils sont estampillé Russie et parce que la chancelière suprême Ursula van der leyen l'a unilatéralement décidé. Maintenant Duck Duck Go qui se la joue juge politique.

Un moteur de recherche n'est la que pour fournir un service de recherche. Il n'est pas la pour faire de la politique ou de décider ce que je dois ou ne dois pas lire.
10  1 
Avatar de coolspot
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 11/03/2022 à 14:09
Citation Envoyé par walfrat Voir le message
C'est vrai que l'utilisateur n'a rien de mieux à faire de leur temps libre que de parcourir 15 "journaux différents" + 5 "fact checker".

En outre spammer les fake news pour qu'ils apparaissent en tête de page c'est aussi une forme de censure.

Pour moi l'utilisateur de base quand il cherche quelque chose il veut une réponse fiable, il veut pas se galérer à devoir faire le tri lui-même des sites pourris qui abusent des fonctions du moteur d erecherches pour monter dans les résultats.

S'il veut aller sur un site précis, il connait l'adresse, ou il peut l'avoir dans son historique.

Donc je suis d'accord avec l'argumentaire de DDG.
Et donc qui défini qu'une information est fiable ?

Duck Duck Go ? Les site de fact-checking financé par l'état ? Les journaux qui ont pignon sur rue comme BFM ? Dont la directrice de l'information a affirmait a la commission au Sénat qu'il ne fallait pas etre contre la politique gouvernementale pour ne pas "fragiliser un consensus"

L'information fiable fourni ca n'existe pas. C'est à toi de le faire via ton jugement sur les différente information que tu emagasine. Et si tu n'a pas le temps de faire ce travail de réflexion, ne t'informe pas ca sera mieux parce que sinon tu est sur de tomber dans la propagande étatique.
8  1 
Avatar de daerlnaxe
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 11/03/2022 à 10:52
Ca devient fatiguant toutes ces démarches pour le "bien" des gens, déjà j'ai pas vu l'once d'une propagande russe mais qu'est ce que j'en ai bouffé de la part du gvt Ukrainien... waow. Y'a même un minot qui est mort deux fois à 4 jours d'intervalle et une femme qui a du sans doute avoir une altération de son espace temps car elle a eu une explosion de sa maison en 2018 suite à une fuite de gaz et apparemment ça a duré jusqu'à 2022. C'était pas ça le net et pourtant j'ai aussi fait du Débunk à l'occasion.

@Walfrat c'est le pire argument possible en fait que tu viens de sortir, je ne sais pas depuis combien de temps tu surfes, pour ma part depuis 98 tout est plus inspiré de base de communautés qui ont à coeur d'inciter les gens à se former et non de créer des assistés. Tu veux scroller de l'information fiable, alors scoop .. ça n'existe pour ainsi dire plus, si un jour ça a existé (je commence à me demander) . Tu bouffes tous les jours le subjectif de journalistes, j'ai été interviewé 1 fois, j'ai refusé deux fois après la première quand j'ai vu à qui j'avais à faire. La première j'avais pas les moyens pour attaquer en justice le média mais si je les avais eu crois moi je l'aurais fait direct. J'étais dans le mouvement "hollande dégage", mouvement apolitique. Un mec d'm6 interview plusieurs personnes tombe sur moi et me dit "vous avez un discours assez peu commun j'aimerai bien faire une interview longue avec vous", je ne suis pas le genre à suivre les partis politiques, à être partisan plus clairement. Les idées que j'ai sont les miennes, mûrement réfléchies, fort de tout ce que je lis et elles peuvent très bien évoluer en tenant compte de l'actualité, contexte etc... Donc j'accepte, et là après l'interview il me demande de me filmer dans la manif.. j'accepte aussi. Mais pour ma part je suis quelqu'un de très très peu démonstratif, quand je le fais c'est comme si tu prenais un typhon dans la gueule par contre.. Mais faut me pousser en général. Donc je n'étais pas là à hurler, etcc etc.. pas mon truc... une fois de ci de là mais pas plus, et totalement en retrait du groupe, je n'aime pas les mouvements de foule, je n'aime pas la foule, je n'aime pas les gens qui s'hystérisent en groupe etc etc... Or il m'a demandé de me mettre DEVANT, pour lui faire plaisir j'accepte... Et puis de participer plus, pour lui faire plaisir j'accepte... de lever le poing... là... "vous êtes sûr ?"... Bon, je le fais une fois... "plus beaucoup plus de la convition", là je le regarde du coin de l'oeil, et je vois son caméraman s'agenouiller pour une contre plongée. Je suis pas très grand, moyen donc, 1m80... Par contre je suis un fonteux+sports de combat en plus de programmer je tapais le 93-94kgs sec au point qu'on m'a déjà arrêté dans des décathlons pour me demander des conseils, y compris même un vendeur qui pratiquait depuis une année simplement parce qu'il avait vu mes trapèzes (je le cite) et oui ils sont massifs puisque je fais du romanian deadlift, avec une perf à 210kgs à l'époque (on n'utilise pas les jambes pour ceux qui ne connaissent pas, ce n'est QUE le dos), si vous couplez avec le dos j'ai déjà déplacé des petits véhicules, garés, seul en soulevant une partie (et en faisant glisser le reste je suis pas hulk non plus). Du coup j'ai rapidement compris le manège du mec, je fais mon gabarit, je suis habillé en noir... vous voyez le truc ?

Donc j'ai fait valoir mon droit de retrait, il était très déçu mais "beau joueur", du moins le pensais-je. Il me demande s'il peut garder l'interview par contre et j'acquiesce.

Il y avait à l'arrière des espèces de punks à chien, ça va avoir son importance pour la suite. J'écoute du métal mais les punks du moins comme le mvt a tourné ça colle pas, les pogos avec les rangers en avant de certains leur a valu de manger le sol, je viens pogoter dans un esprit bourrin-amical pas pour blesser les gens, donc tu veux blesser les gens moi je vais te faire mal, mais vraiment très mal de sorte que le prochain coup tu éviteras d'essayer de faire mal aux nanas et aux gens de petit gabarit. Bref... C'était des anar/ultra gauche, à un moment après la manif qui de disperse on vient nous dire que finalement elle se poursuit sous l'hôtel de ville (en effet on était parqués sous le préau du vieux port à marseille avec un CRS tous les 3 m pour nous encercler, très démocratique la situation, interdiction de défiler, de s'approcher de la
préfecture comme de la mairie, mais bon.. on pouvait manifester). Et là je retrouve les punks à chien qui brâment et insultent sous l'hôtel de ville, je comprends bien que non la manif ne se prolonge pas... Je leur dit de se calmer un peu car ça ne va pas servir à grand chose. Ils n'écoutent strictement rien, je rejoins le vieux et la femme avec qui j'étais venu avec qui l'entente était cordiale, on décide de rebrousser chemin, y'a personne d'autre. Et là un petit bonhomme de la cinquantaine fin comme une allumette m'aborde discrètement et me dit être des RG... Donc "ah", et "bon nous on allait partir, ils sont allumés" sauf que lui n'a pas pris ça comme ça, il me répond "ordonnez leur d'arrêter, les crs sont en train de s'équiper, on va charger".. et là je regarde et je vois en effet à 300m les crs s'activer, sauf que je vois pas pourquoi il me considère comme un meneur. Je lui réponds que je partais et que je ne connais pas ces gens.. pour une simple raison, ils ne m'auraient pas écouté, ça se serait enlisé et j'aurais été considéré comme faisant parti du groupe et aussi excité... Pour rien, c'est pas beugler sous une mairie des insultes qui change quoique ce soit, quitte à opter pour la violence il faut savoir le faire intelligemment, se fighter avec des crs pour ça c'est d'une inutilité crasse. Je précise que je préfère quand même la démocratie avant de chercher le recours à la violence. Après je suis factuel et logique.

et vient le jt , on commence à dire qu'il y a de tous les bords, et ça me va... Et puis ça conclut "malheureusement l'extrême droite s'est invitée de la partie avec son antisémitisme habituel" (en gros). On vois ces gus, qui n'ont jamais été d'extrême droite donc tout joyeux de faire des quenelles. Déjà je vois pas le rapport avec Hollande ensuite je ne suis pas un brin antisémite, je me fous des origines des gens et par la suite j'ai fait des années de sambo/krav maga pour élargir mon champ. Alors jusque là, mentir sur les convictions, à la limite ça aurait pu ne pas me regarder n'étant pas ciblé... sauf que... j'ai été ciblé. Le dernier qu'on voit sur la vidéo et sur qui fini le reportage et ces derniers mots.. C'est moi, poing levé en contre plongée. Il n'a jamais diffusé l'interview qui aurait montré ce que je pense.. j'avais un avis construit, non partisan. Il a exploité une image tirée de la partie sur laquelle j'avais opposé mon droit à l'image. J'ai écris au média sans jamais avoir reçu la moindre réponse. Je n'avais pas le pognon donc je n'ai pas voulu me lancer dans un procès, j'ai eu à une époque besoin d'une aj pour quelque chose de très grave on m'a perdu au moins 7 fois le dossier, la dernière juste avant on m'avait refusé le dépot de dossier en AR ce qui aurait constitué une preuve de dépôt. Il m'a fallu dans les deux ans pour avoir l'aj si c'est pas plus... J'ai commencé j'était étudiant rang 5 vivant sous le seuil de pauvreté. Donc faire une demande d'aj pour ça, je n'ai même pas voulu tester.

2018 je sors de l'hôpital, j'ai manqué perdre totue la partie droite sensorielle (donc vue touché, ouie et oreille interne) je n'ai "Que" perdu l'oreille interne droite, motif impossible à connaître, mais c'est probablement lié à ma maladie auto-immune. Même après la rééducation (6mois) rien ne collait avec les cas habituels. Si certains banalisent aller aux toilettes depuis le lit c'est un peu comme la pub pour l'appel du banga... vous avez un trou noir à votre gauche qui vous aspire, du moins vous sentez ça car votre interpréation de la gravité n'est pas de haut en bas mais de droit à gauche. Marcher du coup en suivant tous les objets linéaires si possible comme des rampes, pour vous aider, ça doit offrir le spectacle pour els autres de Johnny Depp dans Las Vegas Parano. Pour dire donc, que réapprendre à basiquement marcher ça a été chaud, quand on a enfin su ce que j'avais et que le professeur en neuro m'a expliqué comment ça allait évoluer et ce qu'il fallait faire (très pessimiste puisque normalement je devais donc perdre la vue et l'ouie à droite) je me suis battu directement pour réapprendre à marcher de suite, en essayant de suivre les lignes des carreaux et j'ai progressé en deux jours pour être capable de "marcher" sans fauteuil roulant, mais j'arrivais a peu près à me déplacer dans un couloir.. Dehors c'est plus dur, le ciel c'est comme si vous êtiez en chute libre, un building au loin semble vous foncer dessus. Courir m'a pris plus d'un mois par contre... Mais pour dire qu'en fait j'étais pas frais quand je suis allé à.... la manif des gilets jaunes.

Là deux reporters veulent m'interviewer, dont un de l'AFP, je décline poliment et j'ai droit à un regard suspicieux et au mode inquisition, et pourquoi vous voulez pas, nous sommes l'afp, vous avez pas confiance ? Un petit machin très agressif auquel j'ai opposé une inertie simple le stoppant net dans son élan. Il est allé se rabattre sur un cassos à côté qui ne savait pas trop ce qu'il voulait, pas très clair dans sa tête et alors là il était heureux, mais heureux... Les questions bien orientées et le mec en face qui ne comprenait pas et se faisait même mettre des mots dans la bouche.

Alors parle moi donc de l'information que je rigole un coup, au contraire.. c'est un devoir et c'est même pour ça qu'on forme au bac, les jeunes esprits (du moins avant) à se forger leur propre avis, à débattre, analyser. Là tu es en train de dire que cette démarche personnelle, nécessaire, tu la délègues, c'est toi qui te trompe. Si tu veux de l'information tu dois en lire de tout bord et te faire un avis, si tu ne veux pas faire cette démarche, personne ne t'oblige à suivre l'actualité qui n'est pas un produit de consommation normalement.
7  2 
Avatar de daerlnaxe
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 11/03/2022 à 11:47
Citation Envoyé par daerlnaxe Voir le message
Bravo au crabe ! Et je suis passé sur DDG parce que les positions politiques affichées de google me saoulaient. J'estime pour ma part qu'il y a devoir de neutralité, trop de choses se mettent à se mêler de politique/social alors que ça ne les concerne pas. Ici je ne veux même pas savoir qui est pour l'Ukraine, la Russie, ou neutre... Et si certains le disent sous un fil dédié, je ne vais pas en tenir compte en les croisant ailleurs du moment qu'ils ne ramènent pas ça sur le tapis.
Regardez bien ce monde dont vous vous réjouissez, je n'ai fait que lui répondre à l'instant en donnant mon avis.

5  0 
Avatar de sanderbe
Membre averti https://www.developpez.com
Le 11/03/2022 à 18:11
Bonjour

DuckDuckGo procède au déférencement des sites qui seraient associés à la désinformation russe, mais certains utilisateurs se plaignent que l'action va à l'encontre de l'objectif de DuckDuckGo de fournier des résultats de recherche impartiaux

Partagez-vous l'idée de certains utilisateurs qui ont assimilé le déclassement à de la censure ?
Parfaitement, c'est de la censure.

Comprenez-vous les motivations de DuckDuckGo et les approuvez-vous ?
Non pas du tout.

@kain_tn
@walfrat
@OrthodoxWindows

On va faire simple .

On est dans un monde occidentale basé de plus en plus sur la consommation / consumérisme de masse . Le consommateur "lambda", consomme donc de l'information sans forcement avoir le temps d'en comprend tous les tenants et aboutissants.

Ajouter à d'autres facteurs :

> une baisse généralisé de "la culture général" > l'acculturation
> une baisse du QI collectif/intelligence collective, voire personnel
> une baisse du temps disponible pour se concentrer sur des sujets intellectuellement prenant ... cependant cruciaux et vitaux.
> une perte de l'esprit critique, de réflexion et d'analyse

Pour se troisième point. Donner des explications clairs sur un domaine , ou il faut beaucoup de temps pour être "confirmé". Demande de l'effort intellectuelle que le quidam moyen n'a pas forcement ... Sauf les spécialistes ou de rare personnes.

Au mieux les experts se dézinguer. Au pire on les prends pour des couillons et leurs paroles publiques devient inaudible. Car torpillée. Jusqu'au jour ou, les politiques et gouvernants dans le dénis se prennent un boomrang en pleine tronche .

Après on s'étonne que la population se méfie des spécialistes qui ont pourtant ne cesse d'alerter. Ainsi la population ne croit plus en la politique ... Voilà ce qui arrive quand on "balade la masse" à loisir.

Le constat est amer, peu reluisant, n'est pas agréable à entendre ... Pourtant c'est la triste réalité.

"infantilisation" est un très bon terme. "idiocratie" aussi

---

Le dit phénomène touche essentiellement les classes populaires qui se paupérisent. Ces mêmes classes populaires ont aussi une forte propension à consommer. Au + la classe est populaire, au plus elle est poussée à la conso.
5  0 
Avatar de Fagus
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 11/03/2022 à 18:24
Citation Envoyé par walfrat Voir le message
Autrement dit, ma vision du net c'est pas 7 milliards de personnes qui se forgent leur idées. Parce que c'est beau, mais en vrai, ça n'arrivera jamais. De mon point de vue, je cherche seulement à être pragmatique.
Je comprends bien l'argument. Je suis entouré de gens qui ont beaucoup de potentiel intellectuel, mais qui malheureusement ne leur sert pas du tout à se créer une opinion de citoyen éclairé (façon polie de dire que beaucoup de gens limitent leurs actions citoyennes à métro boulot dodo). Donc, oui, attendre de la majorité des citoyens qu'ils se comportent en citoyens éclairés, ça s'appelle (par politesse), l'utopie de la démocratie universelle.

L'idée ici, c'est de dire qu'il est anormal qu'une entreprise privée s'érige en censeur, à leur discrétion, et de manière invisible et non opposable.

Ensuite, si on voulait que pour le citoyen lambda tout soit prémâché, il faudrait au moins que ce soit propre. Comme créer un bureau national de la censure avec un cadre légal, possibilité de contester les décisions devant un tribunal, des contre-pouvoirs, et une publication de ce qui a été censuré (c'est à dire que l'info n'est pas supprimée en douce, mais caviardée avec le mot censure, comme l'URSS le faisait avec les journaux étrangers je crois).

Actuellement (depuis des décennies ?), la situation est très problématique. Les médias normaux sont de très mauvaise qualité (se contentent de reformuler les dépêches AFP ; refusent de publier des enquêtes ou des faits embarrassants) ; font du journalisme d'opinion (c'est à dire qu'au lieu d'enquêter font du commentaire léger comme devant un match de foot) ; noient les gens dans l'émotion et les faits divers de l'info continue en évitant soigneusement ce qui fâche (ce format est quasi assimilable à de la désinformation).

Ex : il y a beaucoup de média normaux qui parlent de la guerre au Yémen ? des bombardements au Donbass depuis des années ? de l'affaire Alstom (histoire de haute trahison au plus haut sommet de l'état et de pantouflage général, dont du mari d'une candidate à la présidence et d'un candidat président...), de l'affaire Uramin ? Technip, Alcatel, etc etc. Des bombes silencieuses...
5  0 
Avatar de chrtophe
Responsable Systèmes https://www.developpez.com
Le 18/03/2022 à 7:15
Mais top ou tard le monde ne pourra jamais se débarrasser du gaz et du pétrole russe
On pourrait s'en débarrasser à long terme en :
- appliquant une transition écologique (peut-être pas entièrement)
- augmentant le nucléaire (est-ce un bon choix ? pour le moment il n’y a pas mieux pour remplacer nos besoins en électricité)
- trouvant d'autres sources d'approvisionnement (exploitation de nouveaux gisements)

C'est un choix de stratégie politique et de changement de société. Ca ne se fera pas en un jour, ni sans douleurs , vu les incompétents qui nous dirigent.
5  0 
Avatar de OrthodoxWindows
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 19/03/2022 à 1:39
Citation Envoyé par calvaire Voir le message
déjà le gaz c'est assez facile de s'en passer en France, suffit de remplacer les chauffages et cuisinières par de l'électrique
et fermer ces aberrations de centrales a gaz (et charbons)
Je ne suis pas d'accord ; dans chaque logement avec chauffe-eau électrique que j'ai connu, c'était juste catastrophique, avec une consommation énorme pour très peu de chaleur, uniquement pour salle de bain/cuisine. Les chaudières à gaz sont clairement plus performantes (sur une chaudière performante, il suffit du niveau minimum pour chauffer l'eau correctement, radiateurs inclus). Quant aux radiateurs électriques, j'avais lu quelque part que la fin des radiateurs électriques en France permettrait de fermer dix réacteurs nucléaires...

Citation Envoyé par calvaire Voir le message
sinon pour le pétrole la France a déjà démontré (cea et universataire) qu'on peut fabriquer du carburant avec des algues, on est la 2ieme puissance maritime au monde, autant s'en servir.
En revanche, je suis d'accord vis à vis du pétrole. Mais justement, il me semble que ce genre de technique fonctionne aussi pour le gaz.

Citation Envoyé par calvaire Voir le message
Ca c'est la solution à court terme, a long terme il faut développer l'éolien offshore ainsi que la force de la marée et produire de l'hydrogène pendant les pics pour alimenter les périodes de faible de production.
Je sais pas si l'hydrogène sera intéressant pour les particuliers mais je ne doute pas qu'il remplacera le pétrole pour les locomotive diesel, bateaux et avions

Le courant sera peut etre pas aussi bon marché qu'avant la crise covid, mais il sera toujours moins cher à produire que le prix actuel. En faite vu les tarifs actuel de l'énergie (du au magouille de l'Europe avec le marché de l'énergie), nationalisé et produire tous à 100% avec le solaire et l'éolien reviendrais moins cher.
Par contre le tarif que EDF vends aux parasites (leclerc, cdiscount energie...) est toujours l'une des moins cher du monde, le prix de production n'a pas changé.
Meme chose avec les pétroliers, le prix grimpe mais les couts de production de pétrole n'ont pas changé depuis la guerre en Ukraine, ca enrichit juste les actionnaires.
Donc tant qu'a faire autant se débarasser de ces parasites et nationaliser l'énergie, les prix seront au moins constant et faible (pas forcément le plus faible du monde mais faible).
C'est un peu ce que fait le président Mexicain actuel : https://fr.wikipedia.org/wiki/Andr%C...que_et_sociale

Le problème, c'est que les politiciens français préfèrent être dépendant de puissances étrangère (merci la mondialisation !).
6  1 
Avatar de Anselme45
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 24/03/2022 à 13:41
Mouais... Ok, c'est la mode de cracher sur la Russie mais cela n'empêche pas d'avoir une vision réelle de la situation.

1. L'article en russe dit "По оценкам Ассоциации электронных коммуникаций (РАЭК) на основе открытых источников и профессиональных сообществ, примерно 50–55 тыс. ИТ-специалистов решили покинуть страну." Traduction: "L'Electronic Communications Association (RAEC) estime, sur la base de sources ouvertes et de communautés professionnelles, qu'environ 50 000 à 55 000 professionnels de l'informatique ont décidé de quitter le pays."

50 à 55 000, ce n'est pas 70 000!

2. L'article y parle de départ déjà en 2020 et 2021. Ces chiffres ne sont donc pas la conséquence immédiate de la guerre en Ukraine qui a débuté il y a moins d'un mois.

3. Quelles sont les sources? " sur la base de sources ouvertes et de communautés professionnelles" = une estimation au doigt mouillé!

4. Surtout un élément manque: La Russie compte combien de professionnels IT? Si je me fie à la répartition selon les professions CITP-08 d'un pays occidental, les professions intellectuelles et scientifiques représentent 25% de la population active.

Petite estimation:
La population active russe = 72 mio. Comme il est de bon ton d'être anti-russe, on va dire que c'est un pays arriéré qui ne possède que 10% de professions intellectuelles et scientifiques, on arrondit à 7 mio. Combien de professionnels intello sont dans l'IT? A la louche, un bon 50%, donc 3,5 millions!!!

Il y aurait donc 50 000 IT sur 3,5 mio qui auraient quitté la Russie?

J'ai pas l'impression que cela va empêcher le sieur Poutine de dormir...
5  0