IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Elon Musk a révélé que SpaceX se prépare à se défendre contre les cyberattaques et le brouillage des signaux
Il se refuse également à bloquer les sources d'information russes de son réseau

Le , par Stéphane le calme

378PARTAGES

12  0 
Starlink s’efforcera d’empêcher les mesures de brouillage à proximité des « zones de conflit » en se concentrant sur l’amélioration de la cybersécurité. Dans un Tweet, le fondateur de SpaceX, Elon Musk, a déclaré que certains terminaux Starlink étaient bloqués pendant plusieurs heures d’affilée. En réponse, le dernier logiciel de Starlink contourne le brouillage. Starlink est un élément essentiel du maintien de la communication en Ukraine alors que le pays connaît des pannes de réseau. Pour s’assurer qu’il peut être utilisé partout, Musk a déclaré que SpaceX avait réduit la consommation d’énergie du terminal pour fonctionner uniquement avec l’allume-cigare dans les voitures ordinaires. « Certains gouvernements (pas l’Ukraine) ont demandé à Starlink de bloquer les sources d’information russes. Nous ne le ferons que sous la menace d’une arme », a tweeté Elon Musk.

Le 5 mars, dans une série de tweets, le fondateur de SpaceX, Elon Musk, a déclaré que la société se concentrait sur la cyberdéfense et surmontait le brouillage des signaux dans le cadre de l’invasion en cours de l’Ukraine par la Russie : « Certains terminaux Starlink à proximité des zones de conflit étaient bloqués pendant plusieurs heures d’affilée », a déclaré Musk.

Cela est survenu après que le service à large bande de la société a été invité par certains gouvernements à bloquer les sources d’information russes.

Ces mesures interviennent une semaine après que Musk a répondu à une demande du Vice-Premier Ministre ukrainien Mykhailo Fedorov, ministre de la Transformation numérique du pays, de fournir le service Starlink dans le pays pour garantir l'accès si la Russie coupait d'autres lignes de communication. Musk a déclaré le 26 février que le service Starlink avait été activé dans le pays et, deux jours plus tard, une première cargaison d'au moins plusieurs dizaines de terminaux Starlink était arrivée en Ukraine.

Ni SpaceX ni les responsables du gouvernement ukrainien n'ont révélé le nombre de terminaux Starlink actifs dans le pays. Musk a tweeté le 3 mars que SpaceX avait apporté d'autres modifications logicielles pour réduire la consommation d'énergie du terminal, lui permettant d'être alimenté par un allume-cigare dans une voiture et de permettre l'itinérance sur les véhicules en mouvement.

Musk a également affirmé que Starlink « est le seul système de communication non russe qui fonctionne encore dans certaines parties de l'Ukraine, donc la probabilité d'être ciblé est élevée ». Aussi, Musk a demandé aux utilisateurs « d’activer Starlink uniquement lorsque cela est nécessaire et de placer l’antenne aussi loin que possible des personnes » et de « placer un camouflage léger sur l’antenne pour éviter la détection visuelle ».

Alors que certains experts ont averti que les terminaux Starlink pourraient être ciblés par les forces russes, on ne sait pas s'ils l'ont été. De plus, dans une grande partie de l'Ukraine, la connectivité mobile terrestre continue de fonctionner, tout comme les services par satellite tels qu'Inmarsat et Iridium.

Cependant, le satellite géostationnaire à large bande KA-SAT de Viasat, qui fournit des services à l'Ukraine et à d'autres parties de l'Europe, a subi des interruptions de service depuis le début de l'invasion le 24 février, que la société a imputées à un « événement cybernétique ».

L'accent mis sur la cybersécurité et les mises à niveau antibrouillage se fait au détriment d'autres initiatives de l'entreprise. « SpaceX a redonné la priorité à la cyberdéfense et a surmonté le brouillage des signaux. Cela provoquera de légers retards dans Starship & Starlink V2 », a écrit Musk. Il n'a pas précisé la nature des retards.

Starlink V2 est la deuxième génération du service Starlink, avec ses satellites conçus pour être lancés sur des véhicules Starship. SpaceX a publié peu de détails sur les capacités de ces satellites. SpaceX a développé des véhicules Starship sur son site de test de Boca Chica, au Texas, appelé Starbase, mais ne peut pas tenter un lancement orbital du véhicule tant qu'il n'a pas reçu une licence de la Federal Aviation Administration. Cette licence, à son tour, dépend de l'achèvement d'une évaluation environnementale qui, selon la FAA, sera effectuée le 28 mars, une date qui a déjà été modifiée à deux reprises.

Ce changement de ressources, cependant, ne semble pas affecter les autres initiatives de SpaceX, y compris le lancement de satellites Starlink supplémentaires de la génération actuelle. SpaceX a lancé un ensemble de 47 satellites Starlink le 3 mars depuis le Kennedy Space Center, le troisième lancement de ce type au cours des deux dernières semaines. Un autre lancement de satellites Starlink par Falcon 9 est prévu au plus tôt le 8 mars depuis la station de la Force spatiale de Cap Canaveral.


En réponse aux utilisateurs de Twitter soulignant que les médias russes sont de la propagande, Musk a répondu qu’il pensait que toutes les sources d’information faisaient de la propagande dans une certaine mesure, et certaines le faisaient plus que d’autres. Aussi, Musk a déclaré que Starlink ne bloquerait pas les sources d'information russes de son réseau « sauf sous la menace d'une arme », en ajoutant : « Désolé d'être un absolutiste de la liberté d'expression ». L'Union européenne a cherché à empêcher les radiodiffuseurs contrôlés par l'État russe, tels que Russia Today et Sputnik, d'opérer dans ses pays. Cette interdiction s'étend aux fournisseurs de services Internet ainsi qu'aux sociétés de télévision par câble et par satellite.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a déclaré qu’il avait parlé au directeur général de SpaceX, Elon Musk, et annoncé que le pays recevrait davantage de ses terminaux Internet par satellite Starlink au courant de cette semaine :

« J'ai parlé à Elon Musk. Je lui suis reconnaissant d'avoir soutenu l'Ukraine en paroles et en actes. La semaine prochaine, nous recevrons un autre lot de systèmes Starlink pour les villes détruites. Nous avons discuté de projets spatiaux possibles. Mais j'en parlerai après la guerre ».


Sources : Elon Musk, Volodymyr Zelensky

Et vous ?

Que pensez-vous des décisions prises par Elon Musk ?

Voir aussi :

Le bêta test public de Starlink commence à la réception des invitations et à l'apparition de l'application dans l'App Store et Google Play, respectivement pour iOS et Android
Les utilisateurs de la version bêta de Starlink obtiennent des vitesses de téléchargements allant de 11 à 60 Mb/s, selon des tests effectués par Speedtest by Ookla
Une tribu amérindienne obtient un accès anticipé à Starlink de SpaceX et dit que c'est rapide, « nous avons été catapultés au XXIe siècle », a déclaré la tribu Hoh
SpaceX Starlink a maintenant son propre système autonome avec un numéro ASN (Autonomous System Number) et est présent au Seattle Internet Exchange

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de abriotde
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 08/03/2022 à 13:58
Je trouve qu'Elon Musk à la bonne stratégie : Apporter de la liberté avec Starlink, permettre le contournement de la censure mais ne pas censurer. Je suis contre la censure y compris du mensonge. Il faut laisser les gens libre et leur expliquer la vérité, libre a eux de choisir.
6  1 
Avatar de Fagus
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 10/05/2022 à 14:51
Depuis le début je dis que Musk est juste un pantin du conglomérat militaire américain
Non, c'est juste ce qu'il se passe quand on laisse les gens libre sans trop d'impots. Certains arrivent à émmerger. En bourse, si tu est connu pour être efficace et tout réussir tu peux décrocher des milliard. De plus évidemment le gouvernement soutiens ses entreprises mais pas plus que la France, l'Europe ou la Chine
Le libéralisme est sans doute un bel idéal, mais plus européen qu'américain. De mémoire, il y a peu, le budget de space X c'est au moins 80% de commande publique, versus 1/3 pour Ariane. Sans compter que l’émergence aux USA est aidée par un marché assez protectionniste (je ne parle même pas de la Chine), et que les impôts aux USA peuvent aussi être très élevés pour les particuliers. (Par contre, la bienveillance face à l'optimisation fiscale des multinationales...)

À la base, le crédo de starlink c'était de lancer une flotte de taille délirante pour un segment de marché très petit : le segment solvable de la population qui vit à la campagne sans le haut débit terrestre. Si l'armée américaine n'avait pas toujours été derrière et que les acteurs boursiers sont un minimum lucides, ça ne pourrait pas marcher.

Comme dit plus haut, si les Américains avaient annoncé le lancement de 40k satellites militaires et occuper l'essentiel d'une orbite, ça aurait fait plus de tollé que l'histoire de la libre concurrence et d'un milliardaire génial.
5  0 
Avatar de Jules34
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 10/05/2022 à 11:56
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
[B][SIZE=4]
Que pensez-vous des préoccupations chinoises ? Vous semblent-elles légitimes ?
Partagez-vous la conjecture militaire développée par China Military sur l'usage de Starlink par l'armée américaine ?
Depuis le début je dis que Musk est juste un pantin du conglomérat militaire américain. Je sais plus dans quel post sur le site j'avais développé la théorie.

Comme l'espace n'est pas susceptible d'appropriation et qu'il est interdit d'y apporter de l'armement, bien sûr qu'un guguss avec un passeport américain allait créer une super boite pleine de gentille intention, dont je me demande encore avec quel argent elle fonctionne : imaginez vous le truc : c'est déjà plus de 10 000 machins en orbite, 42 000 en projet, comment une société commerciale peut faire çà dès 2015 alors que le lancement commercial n'a pas eu lieu avant 2019 ????

Comme d'habitude on vous vend le truc bien : les pauvres en Afrique pourront enfin s'abonner à TIK TOK et les méchants ne seront plus méchant !!

Mais très vite la peinture tombe et on voit bien qu'effectivement, le premier objectif de cette ruée vers l'espace est bel et bien l'occupation stratégique de l'espace par saturation pour s'assurer l'hégémonie sur cet espace. C'est tout de suite moins noble... (d'ailleurs à quel moment il est noble de vouloir envoyer du netflix par satellite mais c'est une autre question...).

Pire encore et la j'ai frémis : effectivement en cas de panne au sol, ce mégalomane de Musk détient la meilleure roue de secours pour internet !! Je sais pas pour vous mais ce serait dieu le père que je méfierais quand même.

Le truc avec les USA c'est qu'ils sont plus malin que les chinois et les russes, ils vous font croire que vous êtes du bon côté, du côté "démocratique" (USA : pays avec la plus grande population carcérale du monde, il faut se poser les bonnes questions) alors qu'en fait, comme le dit la propagande russe et chinoise, ce sont bel et bien les Américains qui accule les autres pays du monde à accepter son hégémonie sur les autres.
7  4 
Avatar de Jules34
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 12/04/2022 à 9:03
Citation Envoyé par Sandra Coret Voir le message
SpaceX d'Elon Musk a été payée par les États-Unis pour envoyer des terminaux Starlink en Ukraine, la société a fait don de certains terminaux, mais a discrètement reçu des millions pour d'autres livraisons

Le gouvernement américain a donné des millions à SpaceX pour envoyer des terminaux Starlink en Ukraine afin d'assurer la connectivité pendant l'invasion de la Russie.

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?
Décidément en temps de guerre et de Covid les marchands en tout genre ont tous le cœur sur la main et la justice en arrière pensée. Heureusement que tous ces riches sont la quand ça va pas
2  0 
Avatar de natponch
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 13/04/2022 à 21:59
Et dire que les gens adole ce très cher Monsieur pour le moindre de ses fait et geste...!
Impressionnant quand on voit de temps en temps ce qui se cache derrière.
1  0 
Avatar de walfrat
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 10/05/2022 à 13:01
Depuis le début je dis que Musk est juste un pantin du conglomérat militaire américain. Je sais plus dans quel post sur le site j'avais développé la théorie.

Comme l'espace n'est pas susceptible d'appropriation et qu'il est interdit d'y apporter de l'armement, bien sûr qu'un guguss avec un passeport américain allait créer une super boite pleine de gentille intention, dont je me demande encore avec quel argent elle fonctionne : imaginez vous le truc : c'est déjà plus de 10 000 machins en orbite, 42 000 en projet, comment une société commerciale peut faire çà dès 2015 alors que le lancement commercial n'a pas eu lieu avant 2019 ????

Comme d'habitude on vous vend le truc bien : les pauvres en Afrique pourront enfin s'abonner à TIK TOK et les méchants ne seront plus méchant !!

Mais très vite la peinture tombe et on voit bien qu'effectivement, le premier objectif de cette ruée vers l'espace est bel et bien l'occupation stratégique de l'espace par saturation pour s'assurer l'hégémonie sur cet espace. C'est tout de suite moins noble... (d'ailleurs à quel moment il est noble de vouloir envoyer du netflix par satellite mais c'est une autre question...).

Pire encore et la j'ai frémis : effectivement en cas de panne au sol, ce mégalomane de Musk détient la meilleure roue de secours pour internet !! Je sais pas pour vous mais ce serait dieu le père que je méfierais quand même.
Heu, je n'aime pas les USA, mais sur ce coup ils sont simplement pragmatique.

Tu veux de qu'on t'autorise à lancer 40k satellites et qu'en plus on finance ? Ok mais on veut aussi pouvoir s'en servir militairement.

Du simple pragmatisme, et n'oublie pas que les forces tel que la Chine et l'Inde par exemple peuvent détruire un satellite avec un missile, imagine qu'ils en détruisent ne serait-ce qu'une centaine une fois la constellation déployé, ça risque de faire tellement de débris que c'est l'ensemble du système qui s'effondrera, et le plus grand perdant sera donc ... les USA, et d'autres dont certains éléments vitals ne dépendant uniquement que de Starlink.
3  2 
Avatar de abriotde
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 10/05/2022 à 13:36
Depuis le début je dis que Musk est juste un pantin du conglomérat militaire américain
Non, c'est juste ce qu'il se passe quand on laisse les gens libres sans trop d'impôts. Certains arrivent à émerger. En bourse, si tu est connu pour être efficace et tout réussir, tu peux décrocher des milliards. De plus, évidemment, le gouvernement soutient ses entreprises mais pas plus que la France, l'Europe ou la Chine. C'est simplement que les USA savent le faire et que Musk sait utiliser l'argent intelligemment.

Imagine qu'ils en détruisent ne serait-ce qu'une centaine une fois la constellation déployé, ça risque de faire tellement de débris que c'est l'ensemble du système qui s'effondrera
Eh bien ce n'est pas aussi simple, car comme l'a dis Musk "l'espace est vide". Il y a plein de satellites mais la densité est faible. Et même s'ils bougent vite, la probabilité qu'ils ont de se cogner est faible, d'autant plus faible, que Starlink fonctionne à basse altitude, à une altitude où les déchets ne peuvent pas rester longtemps (à cause des micro-frottements avec l'atmosphère). Alors bien sûr les déchets sont un problème pour un satellite qui est amorti sur 20 ans et et qui n'a pas de remplaçant. Mais pour une constellation comme Starlink, où chaque fusée en lance 60 en payant la facture avec un autre gros satellite... La donne est différente. Même avec beaucoup de débris, sur 40 000 satellites, la destruction n'est pas si simple sachant qu'avec 1 000 ou 2 000 satellites le réseau est encore fonctionnel. Il existe des missiles anti-satellites, mais 1 missile détruit 1 satellite (et même s'il évolue pour en détruire 2 ou 3 cela ne change pas la donne) et coûte extrêmement cher et ne peut pas être lancé facilement à grande cadence... Détruire 100 satellites ne met pas le système à plat loin de là et n'est pas du tout facile.

C'est le principe qui fait la robustesse d'un réseau décentralisé multi-agent... Comme internet. Il est facile de le mettre à plat s'il y a des points centraux, mais sinon...
3  2 
Avatar de vVDB.fr
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 22/03/2022 à 9:28
Le Pentagone a payé pour une capacité au tout début... La somme aurait permis de rentabiliser la constellation.
Recherchez les papier qui ont été écrits sur cette prise de 'participation'
Donc c'était pour de l'humanitaire, on ne fait que de l'humanitaire en Ukraine.
2  2 
Avatar de Blaise
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 08/04/2022 à 15:49
Je suppose bien qu'Elon Musk n'avait pas imaginé sa constellation Starlink pour une application guerrière ni défensive.
Il l'a d'ailleurs adapté pour cette circonstance.
Personnellement, je trouve cela très bien et, vu son extrême efficacité, il se fout pas pas mal de ce que peut en penser le commandement militaire russe, ou plutôt même s'en réjouir !
0  0 
Avatar de emilie77
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 10/05/2022 à 14:08
Citation Envoyé par Jules34 Voir le message
c'est déjà plus de 10 000 machins en orbite, 42 000 en projet
Le volume dans lequel ils sont dispersés est énorme.
Même sur une seule surface, ils seraient encore dispersés.
Imaginez seulement 10 000 voitures à la surface de la terre...
En plus la surface encore augmentées de centaines de kilomètres de rayon supplémentaire et des machins qui peuvent se déplacer à différentes hauteurs
1  1