IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

RT se tourne vers Rumble de Peter Thiel après le blocage du réseau par la Big Tech,
Alors que la plateforme est réputée populaire auprès de la droite américaine

Le , par Bill Fassinou

160PARTAGES

15  0 
La chaîne d'information russe RT (Russia Today) a annoncé qu'elle diffusera désormais sur Rumble après les restrictions imposées par la Big Tech en Europe. L'annonce a été faite deux jours après que YouTube a annoncé qu'il bloquerait les chaînes liées à RT et à Sputnik dans toute l'Europe. RT et Sputnik sont soutenus par l'État russe et ont été accusés par la Commission européenne depuis le début de l'invasion russe en Ukraine le 24 février dernier d'être deux des principaux outils de propagande du Kremlin.

Les choses sont allées très vite ces 8 derniers jours pour les entreprises et les oligarques russes réputés proches du Kremlin, notamment certaines chaînes d'information internationales du pays. Les sanctions qui ont frappé la Russie depuis le début de son incursion militaire en Ukraine ont conduit à la démonétisation des vidéos de RT par YouTube, puis à sa déplateformisation pure et simple environ 24h plus tard. La chaîne de télévision a ensuite été sommée par la Commission européenne d'arrêter toute transmission et diffusion dans ou vers l'UE. Sputnik a également subi le même sort. Toutefois, RT semble avoir déjà trouvé une parade.

Le nouveau point de chute de RT est Rumble. « Après qu'une multitude de plateformes ont pris des mesures pour bloquer notre diffusion et limiter les médias sociaux, vous pouvez rester au courant de notre diffusion en direct », a publié RT sur Twitter jeudi. Rumble est une plateforme vidéo en ligne dont le siège est à Toronto, au Canada. Fondé en 2013 par Chris Pavlovski, un entrepreneur technologique canadien, le site serait populaire parmi les utilisateurs américains de droite. En outre, l'un des principaux bailleurs de fonds de la société est le capital-risqueur Peter Thiel, qui a cofondé avec Elon Musk et Max Levchin PayPal en 1998.



Selon certaines sources, Rumble a reçu un investissement des capital-risqueurs Peter Thiel et James David (JD) Vance en mai 2021. Le tour de table a valorisé Rumble à environ 500 millions de dollars. Rumble a été fondée pour concurrencer YouTube. Il est l'une des nombreuses plateformes alternatives qui ont attiré des millions d'utilisateurs avec la promesse d'un espace non lié à ce que de nombreux membres de la droite américaine ont appelé une censure des voix conservatrices. Parmi les personnalités présentes sur la plateforme, on distingue Stephen Bannon, l'ancien stratège en chef du président Donald Trump, et Sean Hannity de Fox News.

En décembre, l'entreprise médiatique de l'ancien président américain Donald Trump, Trump Media and Technology Group, a déclaré que Rumble fournira des vidéos et des flux pour Truth Social, l'application de médias sociaux de l'ex-président américain qui a été lancée dans l'App Store d'Apple le 21 janvier 2022. Selon un mémo de T&R Productions, la société de production de RT America, consulté par le New York Times, le directeur général Misha Solodovnikov a annoncé jeudi après-midi au personnel que "RT cessera définitivement ses activités de production et devra licencier la plupart de ses employés qui travaillent sur tous ses sites".

RT America a des bureaux à Miami, New York, Los Angeles et Washington. Solodovnikov a invoqué des "interruptions imprévues de l'activité" pour justifier l'annonce de la société. Selon certains critiques, avec l'inclusion de RT dans Rumble, ils peuvent diffuser largement dans le cyberespace du contenu produit par le gouvernement russe ou les partis prorusses. Rumble est lui-même connu comme une plateforme de médias sociaux anti-censure. Le réseau social Parler se définit également comme étant une plateforme anti-censure, mais l'année dernière, il a été presque coupé d'Internet par la Big Tech pour des questions de modération en lien avec Trump.

Il a notamment été accusé d'avoir joué un rôle dans l'assaut du Capitole américain le 6 janvier 2021 en refusant de censurer les messages et les appels l'action des gens qui contestaient l'élection de Joe Biden à la tête du pays. La question est de savoir si le choix de RT de se rabattre sur Rumble pour continuer d'émettre pourrait être une source d'ennui pour la plateforme de partage de vidéos. Selon certains analystes, les fournisseurs d'accès Internet ou de services de cloud computing de Rumble pourraient être sommés de le lâcher comme cela a été le cas avec Parler en janvier 2021, lorsque Amazon a débranché tous ses serveurs.

En fait, l'invasion de l'Ukraine par la Russie est devenue un moment géopolitique déterminant pour certaines des plus grandes entreprises technologiques du monde, car leurs plateformes se sont transformées en champs de bataille majeurs pour une guerre de l'information parallèle et leurs données et services sont devenus des liens vitaux dans le conflit. Ces derniers jours, les entreprises technologiques ont pris des mesures pour restreindre l'accès aux médias contrôlés par l'État russe, notamment RT et Sputnik, en réponse aux demandes des gouvernements et aux appels à empêcher la diffusion de la propagande russe.

À part YouTube, la société de diffusion en continu Roku a également retiré l'application de RT du "Roku Channel Store" dans le monde entier. Meta, la société mère de Facebook, a déclaré mardi 1er mars qu'il retirait globalement le contenu des pages Facebook et des comptes Instagram des médias contrôlés par l'État russe.

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Que pensez-vous du choix de RT de diffuser sur Rumble ?
Rumble pourrait-il avoir des ennuis en autorisant RT sur sa plateforme ?
La censure de RT par la Big Tech respecte-t-elle la liberté d'expression en ligne ?

Voir aussi

YouTube bloque les chaînes liées aux médias russes soutenus par l'État RT et Sputnik dans toute l'Europe, une action qui fait suite à celles de Meta et Twitter

Google a interdit samedi à l'organe de presse étatique russe RT et à d'autres chaînes de recevoir de l'argent pour les publicités diffusées sur leurs sites Web, applications et vidéos YouTube

AWS déconnecte les serveurs de Parler suite à son implication supposée dans l'organisation des émeutes du Capitole, le réseau social utilisé par les partisans de Trump n'est plus accessible

La demande de l'Ukraine de couper la Russie de l'Internet mondial a été rejetée, le fonctionnement de l'Internet n'est pas politisé repond l'ICANN

La présence des insurgés du Capitole sur les médias sociaux permet au gouvernement fédéral de les identifier facilement, alors que la police locale et le FBI recherchent des informations sur eux

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de
https://www.developpez.com
Le 06/03/2022 à 17:45
Citation Envoyé par OrthodoxWindows Voir le message
Ces blocages sont HONTEUX. Le pire, c'est que ce sont précisément les personnes qui s'en réjouissent qui critique la Russie.......pour le blocage de certains sites internet (avec raison, mais la contradiction est flagrante).

Personnellement, j'ai essayé d'accéder à RT France via Tor, ça fonctionne. Il est donc maintenant nécessaire d'utiliser Tor ou un Proxy pour contourner la censure dans un pays démocratique occidental... .
Je suis totalement d'accord.

On ne lutte pas contre une dictature en faisant soit même de la dictature.
Non seulement cela est inadmissible, mais ce qui l'est encore plus, c'est qu'une telle décision ait été prise, sans n'avoir consulté aucune population européenne.

Ce n'est pas aux dirigeants des administrations européennes de décider sur des coups de tête de décisions ayant de telles ampleurs.
Un pays ne se dirige pas comme une entreprise, c'est le résultat d'interactions consenties et accordées. Non pas de décisions imposées et selon le bon vouloir de quelques-uns.

Sinon, encore une fois, nous sommes dans la définition d'une dictature et à ce titre, autant enlever une bonne fois pour toute cette prétention qui vise à dire que nous sommes en démocratie.
16  3 
Avatar de micka132
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 07/09/2022 à 14:22
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Des failles dans le blocus
Le gros problème de l'occident c'est qu'elle se prend pour le monde. La faille est simplement là...il n'y a qu'un blocus occidental(isé), pas du monde.
16  3 
Avatar de Anselme45
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 07/09/2022 à 15:00
Depuis quand un service secret partage les infos qu'il a volé à ses adversaires aux médias et à la populace en général?

Et ben mon bon monsieur, depuis la guerre en Ukraine! Pas un jour sans que l'on nous abreuve d'une news percutante sur les maladies mortelles dont est victime le sieur Poutine ou l'état de délabrement de son armée...

Perso, je n'aime pas être pris pour un con! Donc, j'invite Zelenski et autres comiques qu'ils soient occidentaux ou russes a garder leur info "secrètes" pour eux! Pour la bonne est simple raison que les info fournies avec tant de générosité à la populace sont en réalité que de la propagande!!!

Définition du mot "propagande"? Action exercée sur l'opinion pour l'amener à avoir et à appuyer certaines idées

PS: La réalité du terrain nous dira assez tôt ce qui est vrai et ce qui est faux: Soit on enterre Poutine avant l'hiver et les armées russes partent en courant direction Moscou, soit les russes vont nous pourrir les 10 prochains hivers!!!

Pensée émue pour la France qui compte acheter l'électricité qui lui manque cet hiver à l'Allemagne qui elle compte acheter à la France l'électricité qui lui manque cet hiver avec la Suisse qui met tout le monde d'accord en se proposant d'acheter l'électricité qui lui manque cet hiver à la France ET à l'Allemagne
16  3 
Avatar de coolspot
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 11/03/2022 à 13:56
Honteux. J'utilise justement DuckDuckGo pour pas avoir toute cette censure que google procède.

Cette infantilisation commence vraiment à casser les couille. Un moteur de recherche ou une autorité judiciaire ou étatique n'a pas à décider ce qui est bon ou pas bon comme information à consulter.

Franchement y'avait deja RT et Sputnik qui ont été viré sans autre forme de procès ni de preuve de désinformation juste parce qu'ils sont estampillé Russie et parce que la chancelière suprême Ursula van der leyen l'a unilatéralement décidé. Maintenant Duck Duck Go qui se la joue juge politique.

Un moteur de recherche n'est la que pour fournir un service de recherche. Il n'est pas la pour faire de la politique ou de décider ce que je dois ou ne dois pas lire.
13  1 
Avatar de Fagus
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 06/03/2022 à 18:05
On ne lutte pas contre une dictature en faisant soit même de la dictature.
Tout à fait. Indépendamment du fond, je suis scandalisé que 1) soient appliquées en Europe des mesures totalement arbitraires de censure en bafouant l'état de droit, et en se dispensant même d'un procès équitable, que 2) presque tout le monde y compris la presse gouvernementale soutienne ou ne dénonce pas l'arbitraire de ses mesures.

Sinon, plus léger que tor ou un VPN, on peut remplacer le filtrage DNS de son opérateur par un DNS qui ne censure par (ex Cloudflare 1.1.1.1)
13  2 
Avatar de d_d_v
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 11/03/2022 à 10:58
DDG va couler. On va sur DDG pour ne pas subir la censure sur les autres moteurs de recherche. Du coup, je vais prendre un autre moteur. Et toujours TOR ou proxies pour aller sur sputniknews ou autres très nombreux sites censurés par la république populaire de france qui veut continuer sa propagande.
13  3 
Avatar de marc.collin
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 09/06/2022 à 15:21
la russie doit avoir déjà créer son propre cloud pour ce qui est à risque...

au final elle va juste s'affranchir des européens et américains du point vue logiciel et donc être plus libre, éviter d'être à leur merci....

elle va probablement encore plus se lier avec la chine
9  0 
Avatar de TotoParis
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 04/03/2022 à 22:13
Question : la France pourrait-elle faire l'objet de mesures comme subies actuellement par la Russie, si un jour un Président qui ne convient pas à l'OTAN et/ou à l 'UERSS était élu ?
Nos entreprises et même particuliers qui utilisent à fond Office 365 version PC ou web, Teams, Outlook, bref le Cloud, et donc Windows, pourraient-ils du jour au lendemain se retrouver coupés de toute leur informatique,
de tous leurs moyens de télécommunication privés et d'entreprises ?
Mettre un pays à genoux ainsi sans tirer un coup de feu, n'est-ce pas envisageable ?
La réflexion vaut la peine d'être engagée. Et surtout ne jamais dire "jamais"...
Et je ne vous parle même pas de SWIFT...
Un peu de culture : https://www.comprendrelespaiements.c...res-en-france/ (serveur en Colombie...)
9  1 
Avatar de calvaire
Membre expert https://www.developpez.com
Le 05/03/2022 à 9:42
Citation Envoyé par TotoParis Voir le message
Question : la France pourrait-elle faire l'objet de mesures comme subies actuellement par la Russie, si un jour un Président qui ne convient pas à l'OTAN et/ou à l 'UERSS était élu ?
Nos entreprises et même particuliers qui utilisent à fond Office 365 version PC ou web, Teams, Outlook, bref le Cloud, et donc Windows, pourraient-ils du jour au lendemain se retrouver coupés de toute leur informatique,
de tous leurs moyens de télécommunication privés et d'entreprises ?
Mettre un pays à genoux ainsi sans tirer un coup de feu, n'est-ce pas envisageable ?
La réflexion vaut la peine d'être engagée. Et surtout ne jamais dire "jamais"...
Et je ne vous parle même pas de SWIFT...
Un peu de culture : https://www.comprendrelespaiements.c...res-en-france/ (serveur en Colombie...)
mais ce serait génial comme monde
celui qui aurait le plus perdre dans l'histoire ce serait l'oncle sam, il pourrait plus nous espionner et vendre sa camelote au tier monde qu'es la france.
Nous on va tranquillou utiliser ou développer des alternatives, teams ou windows n'ont rien d'exceptionnel comme logiciels... c'est même loin d’être les plus conviviaux et performants.
La police utilise ubuntu et libre office, ça semble bien fonctionner, je dis ça je dis rien...Dans mon boulot je bosse sous linux et ca marche très bien.

Ça me fait rigoler qu’Apple par exemple ne vende plus aucun produit en Russie, la même chose en France ne me ferait ni chaud ni froid .

La plus value des gafam c'est pas vraiment leurs produits, qui sont facilement et rapidement copiable, c'est juste qu'ils ont été les 1ers ou avec leurs milliards font beaucoup de pub (la pub télécharger google chrome sur le site google) et payent des lobbyiste à Bruxelles pour que les lois en UE leurs soient favorable.
Je vous invite à aller au parlement de Bruxelles et de regarder à qui appartient les bureaux autours c'est sidérant ! Y'a toutes les boites américaines (coca cola, apple, ge,...)

N'importe quels étudiants sortant d'une école d'ingé en France peut coder un facebook like ou un google map like en quelques mois. En Russie ils ont Yandex et VKontakte qui marche très très bien.
9  1 
Avatar de Fagus
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 09/03/2022 à 13:52
Russia Today conteste l'interdiction de l'Union Européenne devant la deuxième plus haute juridiction d'Europe
Avant cette guerre, alors que les relations € - Russie étaient "normales", la Russie avait déposé une demande d'agrément européen pour leur vaccin Spoutnik V parmi les 1ères demandes. Le dossier a été instruit avec une lenteur extrême puis n'est sans doute pas terminé... alors que dans le même temps, les vaccins made in USA étaient autorisés "en procédure accélérée" avant même les preuves complètes d'efficacité (ex Janssen en une dose, dont les remontées de la réanimation ont montré que ce schéma ne marchait pas... d'où son abandon en une dose). Idem pour le vaccin anglais (qui marche sur le terrain, lui).

La Commission avait officiellement déclaré que cette lenteur n'avait rien de politique.

Aujourd'hui, le contexte est très politique. Je vous laisse imaginer le résultat de ce recours légal...
9  1