IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Un groupe de pirates informatiques lié à la Russie se serait introduit dans des comptes Facebook et aurait publié de fausses vidéos de soldats ukrainiens se rendant,
Selon Meta

Le , par Bill Fassinou

105PARTAGES

7  0 
Meta, la société mère de Facebook, a déclaré dans un communiqué de presse dimanche avoir détecté et supprimé deux campagnes de désinformation menées par des groupes en Russie et en Ukraine. L'une de ces campagnes se serait emparée de plusieurs comptes Facebook pour publier de fausses informations sur l'invasion russe en Ukraine. L'autre aurait utilisé un réseau de faux comptes pour publier des affirmations selon lesquelles l'Ukraine était un "État défaillant". Meta a déclaré que le réseau était "relativement petit", composé d'environ 40 comptes, pages et groupes sur Facebook et Instagram.

L'invasion de l'Ukraine par la Russie en est à son sixième jour et les réactions dans l'industrie de la Tech se poursuivent. Ainsi, Meta a publié un communiqué de presse dimanche dans lequel il a déclaré qu'il est intervenu pour supprimer un certain nombre de comptes Facebook et Instagram menant une campagne de désinformation pour le compte de la Russie. Dans un premier temps, Meta a affirmé que des pirates affiliés à la Russie se sont introduits dans les comptes Facebook de responsables militaires et des personnalités publiques ukrainiennes pour publier de fausses informations et des vidéos selon lesquelles l'armée ukrainienne a capitulé.

« Nous avons détecté des initiatives pour cibler des personnes sur Facebook afin de publier des vidéos YouTube présentant les soldats ukrainiens comme faibles et se rendant à la Russie, y compris une vidéo prétendant montrer des soldats ukrainiens sortant d'une forêt en brandissant un drapeau blanc de reddition. Nous avons aussi bloqué les domaines d'hameçonnage que ces pirates ont utilisés pour tenter de tromper les Ukrainiens et compromettre leurs comptes en ligne », a-t-il déclaré. Meta a attribué les efforts de piratage à un groupe de pirates informatique connu sous le nom de Ghostwriter, qui, selon lui, aurait des liens avec la Russie et la Biélorussie.



Meta a refusé de donner le nom des cibles. Cependant, il a déclaré qu'il a alerté les personnes ciblées, bloqué les domaines utilisés dans les attaques d'hameçonnage de Ghostwriter et pris d'autres mesures inconnues pour "sécuriser les comptes". Ensuite, Meta a déclaré que la seconde campagne de désinformation observée par son équipe de la sécurité a utilisé un réseau de faux comptes appartenant à des personnes fictives prétendant être basées en Russie et en Ukraine. Dans ce cas, la société a déclaré que ses enquêteurs ont supprimé un réseau d'environ 40 faux comptes, groupes et pages à travers Facebook et Instagram.

Les utilisateurs du réseau auraient créé de faux profils sur plusieurs réseaux sociaux (dont YouTube, Telegram, VK, y compris les propres plateformes de Meta) afin de paraître réels aux yeux des enquêteurs. Ils utilisaient des portraits générés par l'IA comme photos de profil et se faisaient passer pour "des rédacteurs de nouvelles, un ancien ingénieur en aviation et un auteur d'une publication scientifique sur l'hydrographie". Selon Meta, le groupe publiait des affirmations selon lesquelles "l'Occident trahirait l'Ukraine et qu'elle serait un État défaillant". L'entreprise dit avoir trouvé des liens entre ce réseau et une autre opération qu'elle a supprimée en avril 2020.

Précédemment, le groupe aurait partagé et promu des articles provenant d'organisations médiatiques, NewsFront et SouthFront, qui sont maintenant sanctionnées par les États-Unis. Selon Meta, les articles publiés par le groupe d'influence sur les sites Web qu'il dirige affirment actuellement que "les gardes-frontières ukrainiens ont accueilli les troupes russes à bras ouverts, que l'armée ukrainienne utilise des civils comme boucliers humains et qu'elle déploie des munitions au phosphore interdites par l'ONU contre les Russes". Aucun élément de ces histoires n'est vérifié par les médias en dehors de la Russie.

L'on ignore depuis combien de temps le groupe a commencé à fonctionner, mais Meta affirme qu'il avait attiré moins de 4 000 abonnés sur Facebook et moins de 500 abonnés sur Instagram. « C'est un signe que même si ces acteurs essaient de mener ces types d'opérations d'influence, ils se font prendre plus tôt et n'atteignent pas les audiences qu'ils auraient atteintes il y a encore quelques années », a déclaré Nathaniel Gleicher, responsable de la politique de sécurité chez Meta. Pour justifier la suppression des comptes, Meta a déclaré qu'ils avaient violé ses règles sur les comportements inauthentiques coordonnés.

Un porte-parole de Twitter a déclaré ce week-end que la société avait également suspendu plus d'une douzaine de comptes et bloqué le partage de plusieurs liens pour avoir violé ses règles contre la manipulation de la plateforme et le spam. Selon le porte-parole, une enquête de Twitter indique que les comptes provenaient de la Russie et cherchaient à perturber l'opinion publique sur le conflit en Ukraine. Par ailleurs, un porte-parole de YouTube a déclaré que la plateforme avait mis fin à plusieurs chaînes, qui comptaient moins de 90 abonnés au total, dans le cadre de son enquête sur des opérations d'influence coordonnées liées à la Russie.

La crise en Ukraine a donné lieu à une escalade des affrontements entre Moscou et les grandes entreprises technologiques. Vendredi, la Russie a annoncé qu'elle allait partiellement restreindre l'accès à Facebook, une décision qui, selon Meta, fait suite au refus du gouvernement de mettre un terme à la vérification indépendante des faits de plusieurs médias d'État russes. Samedi, Twitter a également annoncé que son service était restreint pour certains utilisateurs russes.

L'Ukraine a été victime d'intrusions numériques et d'actions de déni de service à la fois avant et pendant l'invasion russe. Plusieurs grandes entreprises technologiques ont annoncé des mesures visant à renforcer la sécurité et la confidentialité de leurs utilisateurs dans le pays. Meta, qui a procédé ces derniers jours à des changements, tels que la désactivation des recherches et de l'affichage des listes d'amis des comptes Facebook en Ukraine, a déclaré lundi qu'elle procédait également à ce changement en Russie en réponse aux rapports publics faisant état de la prise pour cible de la société civile et des manifestants.

Source : Meta

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Que pensez-vous de la modération effectuée par Meta, YouTube et Twitter ?

Voir aussi

L'Ukraine démantèle une présumée ferme de bots russes qui utilisaient des milliers de cartes SIM, et plusieurs ordinateurs portables pour gérer 18 000 faux comptes de médias sociaux

Google a désactivé les données de trafic Maps en Ukraine pour protéger les citoyens, les données de Google Maps pourraient être dangereuses pendant l'invasion

L'Ukraine fournirait 90 % du néon utilisé dans la fabrication des semiconducteurs aux États-Unis, et l'invasion russe pourrait entraver les problèmes de l'industrie américaine des puces

Les sites web du gouvernement ukrainien ne sont pas accessibles, alors que l'Ukraine est bombardée de cyberattaques dans le cadre de l'invasion russe

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de JackIsJack
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 04/03/2022 à 7:32
Je n'ai jamais vu une fermeture de ticket de support aussi bien rédigée.
16  0 
Avatar de Le gris
Membre averti https://www.developpez.com
Le 11/03/2022 à 22:51
Où se trouvaient toutes ces belles têtes pensantes quand le USA envahissaient l'IRAK, l'Afghanistan ... Tout d'un coup, on devient tous défenseurs de la censure sur internet. En fait toutes les entités mises en place par l'occident sont juste des outils de pression contre ceux qui n'ont pas les mêmes vision politiques que nous. Je croyais à tors l'internet libre et ouvert jusqu'à la crise Russie - Ukraine.

Votre vision du monde à géométrie variable fera naitre un autre bloc. Et ça ne sera pas à l'avantage de l'occident.

Tout ça est dégoûtant.
15  3 
Avatar de SofEvans
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 16/03/2022 à 12:52
Citation Envoyé par Cpt Anderson Voir le message
Ah mais c'est extrêmement simple pour que la paix soit faite en deux jours :
1-L'ukraine et tous les pays limitrophes à la Russie s’engagent a rester neutre.
2-L'ukraine doit arrêter de bombarder et de maltraiter les populations du Dombass

et voila, tu as la paix.
Euuhh, j'ai pas forcement tout tout bien suivi, mais de ton point de vue, la Russie envahi l'Ukraine juste pour protéger le Dombass ?
Parce que dans ce cas, ils protègent vachement bien le Dombass les russes, vu qu'ils sont allé jusqu'à Kiev. Et pis le "bout" de terre qui relie la Russie à la Crimée, c'était vitale de le prendre pour protéger le Dombass, tiens ...

Non, la Russie utilise l'excuse du Dombass.

De plus, juste comme ça : c'est moi qui ai mal compris où à l'origine le Dombass fait partie de l'Ukraine ?
Mais bon, faut dire que la Russie et l'Ukraine disent en chœurs "ça c'est à moi depuis le début", qui raison qui a tord ?
Si on avait un département de France qui tout d'un coup se revendiquait appartenir à un autre pays et que le dit pays se mettait à fournir des armes au département pour qu'il se soulève, je me demande comment la France réagirait ?

Bref, pour moi,c'est plus compliqué et plus subtil que "Ukraine gentil, Russe méchant", mais la Russie utilise clairement l'excuse du Dombass pour envahir l'Ukraine.
16  4 
Avatar de Darkzinus
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 03/03/2022 à 9:55
Citation Envoyé par Cpt Anderson Voir le message
Les analyses géopolitiques niveau pâte a modeler, on en a tous les jours à la TV, évitons de ramener cela ici.
Quelle qu'en soit la raison il s'agit d'une invasion. C'est un fait.
11  1 
Avatar de marc.collin
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 16/03/2022 à 12:52
Citation Envoyé par Coeur De Roses Voir le message
Je cite uniquement cette partie. Je ne suis pas contre le fait de protéger et soutenir les innocents en Ukraine, mais le niveau de soutien et d'engouement qu'on voit pour cette cause de part et d'autres me laissent perplexe, car comme tu dis il y'a eu d'autres conflits par le passé il me semble, mais il y'avait pas autant d'implication de la part des gens sur le plan international. On est peut être bien dans du 2 poids 2 mesures.
il suffit de penser à israel et à la palestine......

conflit peu suivit... quand il y a des morts palestiniens c'est toujours le même discourt d'israel des terroristes......... alors qu'Israel les aggresses depuis 70 ans

un état raciste et oprimant
https://www.journaldemontreal.com/20...la-citoyennete
10  0 
Avatar de calvaire
Membre expert https://www.developpez.com
Le 30/03/2022 à 13:37
Citation Envoyé par nikau6 Voir le message
A l’époque des faits, qui n'ont pas eu lieu en 2018, Biden été vice president d'Obama.
Il ne faut pas croire non plus les medias occidentaux ! Il ne faut croire personne et lire tout le monde, c'est le meilleur moyen de se faire une opinion au plus proche de la vérité.
+1 On est abreuvés H24 de propagande antirusse, entre BFM antirusse et RT pro russe franchement les 2 ont une fiabilité proche de 0.
Le mieux est d'analyser les faits soi-même ! De voir les documents et vidéos d'archives qui eux sont des preuves réelles !

Je regardais beaucoup RT pendant la révolte des gilets jaunes et ils informaient bien mieux que BFM sur ce sujet. Au lieu de parler des casseurs ils montraient la majorité qui composait le mouvement et ses revendications.
Celui qui fait confiance à TF1 et BFM pour s’informer est aussi stupide (voir plus) que celui qui fait confiance à RT.

Je ne veux pas d'une guerre contre les Russes, mais les médias et politiciens occidentaux font pour je ne sais quelle raison monter la haine contre les Russes, voir les propos de Biden il y'a 2 jours sur Poutine...
Les Américains voulaient la guerre et veulent désormais clairement une aggravation du conflit, car cela leur profite pleinement.
11  1 
Avatar de Karshick
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 03/03/2022 à 8:26
Citation Envoyé par Rolllmops Voir le message
Oui alors on va être prudents aussi sur les accusations de présences nazies etc, surtout quand elles viennent de Poutine ou d'Israël...
D'autant plus quand on voit que Poutine emploi le groupe mercenaire Wagner qui est dirigé par Dmitri Outkine... un néo nazi. Le monsieur a quand même des symboles SS tatoué sur son cou.
9  0 
Avatar de marc.collin
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 16/03/2022 à 12:43
Citation Envoyé par Rolllmops Voir le message
Les sanctions servent à faire pression sur la politique d'un pays sans lui faire la guerre directement. Il n'y a pas si longtemps, on a laissé un pays grignoter petit à petit les territoires proches en espérant, qu'il finisse par redevenir raisonnable. Ca a donné 40-45 et ça a très mal fini. Poutine n'est pas une victime, c'est un dictateur. Le discours de certains selon lequel il faudrait laisser le pays vivre sa vie sans interférer me semble profondément déraisonnable.

Après on pourra toujours discuter de s'il ne vaudrait pas mieux lui faire la guerre directement, mais c'est un autre débat ...
israel grignote du terrain à la palestine depuis 70 ans... et c'est pas encore fini
9  0 
Avatar de marc.collin
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 02/03/2022 à 17:17
en temps normal et sûrement encore plus en tant de guerre de la propagande, désinformation..... est omniprésent
le but étant de déstabiliser l'autre...

en fait je trouve que la planète en fait beaucoup... alors qu'elle a rien fait depuis le référendum de 2014.. il y a eu quand même 14 000 morts depuis

on pourrait aussi parler de l’hypocrisie de l'occident face à l'invasion de l'irak, ils n'ont jamais été sanctionné...

sinon pourquoi autant de sanction ne sont t'il pas appliqué à Israel? le massacre aux palestiniens dure quand même depuis 70 ans... et je crois qu'il y a eu plus de mise en place de sanction en quelques jour sur la russie qu'en 70 ans sur Israel
9  1 
Avatar de Jipété
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 16/03/2022 à 12:49
Salut,

Citation Envoyé par Cpt Anderson Voir le message
2-L'ukraine doit arrêter de bombarder et de maltraiter les populations du Dombass
J'ai surement raté une étape, alors une source fiable sera la bienvenue.
Merci,
13  5