IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Le bitcoin suivrait la même courbe d'adoption en S que l'Internet depuis sa création,
Et pourrait atteindre le milliard d'utilisateurs d'ici 2030 si cette tendance se poursuit

Le , par Bill Fassinou

710PARTAGES

10  0 
« Le bitcoin suit la même courbe d'adoption en S qu'Internet depuis sa création ». C'est ce qu'affirment des adeptes du bitcoin, en l'occurrence le groupe de la newsletter "In Bitcoin We Trust" dans un rapport qu'il a publié lundi. Le document indique que si cette comparaison reste pertinente pour le bitcoin, la prochaine étape pour la cryptomonnaie est le milliard d'utilisateurs d'ici 2030, avec une capitalisation qui avoisinerait la capitalisation boursière de l'or. Cette prédiction se base sur une analyse du nombre d'adresses (portefeuilles) actives sur le réseau bitcoin, qui serait actuellement d'environ 130 millions.

Il existe plusieurs façons de mesurer l'adoption des cryptomonnaies, mais en fin de compte, cela fait référence au fait d'amener davantage de personnes à acheter des cryptomonnaies, à investir dans celles-ci et à les utiliser plus fréquemment de manière créative dans leur vie quotidienne. Bien que leur taux d'adoption ait augmenté ces dernières années, on ne sait toujours pas exactement à quoi ressemblera l'adoption continue. En effet, au-delà des actifs dans lesquels investir, l'adoption accrue des cryptomonnaies pourrait se traduire par l'ajout d'options de paiement en bitcoins dans les paniers d'achats des géants du commerce électronique.



Elle pourrait également se traduire par le paiement des salaires en cryptomonnaies par les employeurs, par le paiement des factures par les ménages en cryptomonnaie, etc. Les cryptomonnaies ont de nombreux points de contact pour s'insérer dans l'économie réelle. Cependant, les experts estiment que l'adoption des technologies d'avant-garde suit généralement une courbe en S. Il convient donc de visualiser la position des cryptomonnaies sur ce type de diagramme, mais aussi par rapport à d'autres inventions, à titre de comparaison. Dans le cas du bitcoin, la cryptomonnaie est régulièrement comparée à Internet en matière de courbe d'adoption.

Le bitcoin repose sur un réseau pseudonyme où chaque utilisateur peut avoir un nombre illimité d'adresses. Il est impossible de connaître le nombre exact d'utilisateurs du bitcoin à un moment donné. On peut cependant avoir une bonne idée du nombre d'adresses actives sur le réseau. Sur la base de ce nombre, des entreprises spécialisées dans l'analyse on-chain ont estimé que le nombre d'utilisateurs du bitcoin est actuellement d'environ 130 millions. Pour rappel, une courbe d'adoption en S est généralement divisée en 5 phases : "les innovateurs", "les adopteurs précoces", "la majorité précoce", "la majorité tardive" et "les retardataires".

Selon le rapport, en septembre 2020, le bitcoin a franchi la barre des 100 millions d'utilisateurs. À ce jour, les 130 millions d'utilisateurs estimés placeraient le bitcoin au même niveau que l'adoption de l'Internet en nombre absolu entre 1997 et 1998. En sus, selon un rapport publié par la banque américaine Wells Fargo au début du mois, l'adoption des cryptomonnaies est comparable à celui d'Internet dans la seconde moitié des années 90. À cette époque, Internet avait connu une accélération importante du nombre d'utilisateurs, passant de 130 millions d'utilisateurs entre fin 1997 et début 1998 à 1 milliard d'utilisateurs fin 2005.

L'image ci-dessus met en perspective les chiffres de l'adoption d'Internet avec les chiffres potentiels du bitcoin dans les années à venir si la comparaison reste pertinente. Le groupe indique que cela montre les potentielles prochaines étapes pour le bitcoin s'il continuait à suivre le rythme de la croissance d'Internet, soit :

  • 1 milliard d'utilisateurs en 2030 ;
  • 2 milliards d'utilisateurs en 2035 ;
  • 3 milliards d'utilisateurs en 2038 ;
  • 4 milliards d'utilisateurs en 2041 ;
  • 5 milliards d'utilisateurs en 2045 ;
  • etc.


Le groupe a déclaré que le nombre d'utilisateurs d'Internet se situe actuellement autour de 5,2 milliards, soit un peu plus de 65 % de la population mondiale. Il ajoute que si le bitcoin devait atteindre le milliard d'utilisateurs d'ici la fin de la décennie, il est plus que probable que sa capitalisation serait égale à la capitalisation boursière de l'or, qui serait actuellement de 11 600 milliards de dollars (la plus forte capitalisation à ce jour). En comparaison avec la capitalisation boursière de certaines des plus grandes entreprises technologiques, c'est plus de 4 fois la capitalisation boursière d'Apple, plus de 5 celle de Microsoft et environ 9 fois celle d'Amazon.

« La supériorité de la politique monétaire du bitcoin réside dans le fait qu'elle est programmatique », ont écrit les auteurs du rapport. Ainsi, l'on peut déjà connaître approximativement combien de bitcoins seront en circulation en 2030. Selon le groupe, à cette date, l'inflation annuelle de l'offre de nouvelles unités de bitcoins devrait être de 0,4 % et environ 98,02 % de tous les bitcoins devraient avoir été mis en circulation. Cela nous donne un chiffre d'environ 20,585 millions d'unités de bitcoins en circulation. À partir de cette hypothèse, ils s'attendent à ce que le bitcoin se négocie à 563 000 dollars d'ici 2030.

« Nous n'en sommes pas encore là, et rien ne garantit que l'adoption du bitcoin continuera à suivre la courbe d'adoption en S d'Internet dans les années à venir. Cependant, c'est un scénario parmi d'autres à envisager. Comme vous pouvez le constater, cela aurait un impact majeur sur le prix du bitcoin », a déclaré le groupe. Enfin, il considère qu'à l'avenir, la principale limite à l'adoption du bitcoin sera l'adoption de l'Internet lui-même dans le monde entier. Ils rappellent en effet le fait que pour utiliser le bitcoin, il suffit d'avoir Internet et un moyen de s'y connecter : typiquement un smartphone ou un ordinateur.

« Le dernier point intéressant de ce graphique que nous avons fourni est que, dans le schéma que suit actuellement la courbe d'adoption du bitcoin, nous sommes encore bien dans la phase des "innovateurs" », a conclu le groupe.

Sources : la newsletter "In Bitcoin We Trust", Wells Fargo

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Que pensez-vous des prévisions du groupe ? Reflètent-elles la réalité ?
Selon vous, à quoi ressemblerait le marché du bitcoin une fois que toutes les unités seront extraites ?

Voir aussi

Le bitcoin a consommé plus de 134 TWh en 2021, ce qui est comparable à l'énergie électrique consommée par un pays comme l'Argentine

Le bitcoin est largement contrôlé par un petit groupe d'investisseurs et de mineurs, selon une étude du National Bureau of Economic Research

« L'UE doit bannir le minage de cryptomonnaies qui s'appuient sur l'algorithme de preuve de travail comme le bitcoin », d'après le vice-président de l'Autorité européenne des marchés financiers

Craig Wright, l'autoproclamé inventeur du Bitcoin, poursuit des développeurs pour les forcer à lui donner accès à des Bitcoin SV qu'il « possède, mais auxquels il ne peut pas accéder »

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de David Evan
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 17/02/2022 à 10:57
Je rejoins l'avis de AoCannaille, au-delà des comparaisons farfelues avec l'adoption du web se pose la question de l'adoption massive du bitcoin et / ou plus généralement des "cryptomonnaies".


Le problème principal est qu'aujourd'hui, elles n'ont pas encore démontré d'usage réel massivement adopté hormis pour le paiement des rançongiciels ...


Par ailleurs, je crois que l'impact écologique est carrément désastreux, ce qui est assez incompatible avec les défis qui semblent attendre notre planète pour le siècle à venir.


Alors, me direz-vous, pourquoi "130M" d'utilisateurs ? La première question est qu'est-ce qu'un utilisateur dans ces 130M ? Est-ce une personne qui a l'habitude d'utiliser le bitcoin pour acheter des produits/service, est-ce quelqu'un qui en possède, ou est-ce quelqu'un qui en a fait usage à au moins X reprise pour une transaction ?


La possession des bitcoins ne semble ne se justifier actuellement que par une logique de spéculation qui répond au même phénomène que l'achat de produit électronique populaire (des consoles par exemple) avec le seul but de les revendre en essayant d'en tirer un profit. La valorisation même des cryptomonnaies n'est basée que sur cette logique (logique qui n'est pas bien différente de certains métaux/minerais précieux, vous me direz, mais avec un phénomène d'exponentialité bien plus élevé).


Les fameux "biens virtuels dans les métavers (des "terrains" ?)", NFT, et autres objets virtuels de se type (sur lesquelles je dois avouer que ma compréhension me fait défaut) semblent être les prochains à suivre la même mouvance.


La question est : Ces produits arriveront il à déboucher à de vrais usages pratiques (j'ai entendu beaucoup de choses sur la blockchain par exemple, mais vu peu d'usage réel pour le moment.) et si non : combien de temps l'effet de mode durera-t-il est par quoi seront-ils remplacés ?



2  1 
Avatar de AoCannaille
Membre expert https://www.developpez.com
Le 17/02/2022 à 10:29
Le graphe propose de placer 2022 en "1997" avec 130M d'utlisateur et de catégoriser les utilisateurs actuels en "innovators"

N'est-ce pas déjà un aveu de faiblesse d'atteindre 130M en 13 ans (premier bloc miné en 2009 d'aprés wikipedia) là ou internet en a mis 6 ? (2,5 ans même d'aprés le graphe. Mais le début du WWW c'est plus 91 que 95...)

Intuitivement je me dis qu'on est à la fin de la phase "early adopters", pas vraiment innovators...

De toute façon, si le nombre d'utilisateur d'internet augmente, c'est que l'interêt est réel et tangible pour chacun de ses utilisateurs. Quand le bitcoin aura démontré un intérêt égal à internet, on pourra supputer qu'il suive la même courbe...
2  2 
Avatar de Jules34
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 18/02/2022 à 9:32
Citation Envoyé par AoCannaille Voir le message

N'est-ce pas déjà un aveu de faiblesse d'atteindre 130M en 13 ans (premier bloc miné en 2009 d'aprés wikipedia) là ou internet en a mis 6 ? (2,5 ans même d'aprés le graphe. Mais le début du WWW c'est plus 91 que 95...)
Effectivement, j'étais enthousiaste pendant un moment mais la je commence à avoir de sérieux doutes...
1  1 
Avatar de CoyotteDundee
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 24/02/2022 à 23:49
Je ne serais pas surpris que le mouvement s'accélère.
Binance , par exemple , propose une carte "Visa" alimentée par le compte en crypto-monnaie qui permet de faire des paiements et même de retirer de la monnaie fiat aux distributeurs.
Cela simplifie l'usage des crypto-monnaies au quotidien et pourrait donc faciliter leur diffusion.

Pour rappel, aux débuts d'Internet, Microsoft n'y croyait pas...
1  1