IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

« La CIA dispose d'un programme secret de collecte des données des Américains », d'après des sénateurs démocrates
Qui indiquent en sus que la collecte se fait sans mandat

Le , par Patrick Ruiz

280PARTAGES

3  0 
La CIA dispose d'une base de données secrète et non divulguée d'informations recueillies sur des Américains, d'après deux démocrates de la commission sénatoriale du renseignement. Bien que ni l'agence ni les législateurs n'aient voulu divulguer de détails sur ces données, les sénateurs affirment que la CIA avait longtemps caché les détails du programme au public et au Congrès. Le fait pour la CIA d'être en principe une agence de renseignement extérieur est le détail le plus sujet à controverse. À l’échelle globale, le tableau remet sur la table la question de l’étendue de la surveillance dont les populations font l’objet de la part des services de renseignements de leurs pays respectifs.

Les sénateurs Ron Wyden, de l'Oregon, et Martin Heinrich, du Nouveau-Mexique, ont envoyé une lettre aux hauts responsables des services de renseignement pour demander que davantage de détails sur le programme soient déclassifiés. De grandes parties de la lettre, envoyée en avril 2021 et déclassifiée jeudi dernier, ainsi que des documents publiés par la CIA ont été occultés. Wyden et Heinrich ont déclaré que le programme fonctionnait « en dehors du cadre légal qui, selon le Congrès et le public, régit cette collecte. »

Les informations que la communauté du renseignement recueille au niveau national suscitent depuis longtemps des inquiétudes, notamment en raison de violations antérieures des libertés civiles des Américains. La CIA et la National Security Agency (NSA) ont une mission à l'étranger et il leur est généralement interdit d'enquêter sur des Américains ou des entreprises américaines. Mais la collecte des communications étrangères par les agences d'espionnage américaines a comme conséquence la collecte des messages et des données des Américains.

Les agences de renseignement sont tenues de prendre des mesures pour protéger les informations des Américains, notamment en supprimant leurs noms des rapports, sauf s'ils sont jugés pertinents pour une enquête.

La CIA pour sa part déclare que le programme mis en évidence par les sénateurs est « une base de données d'informations sur les activités des gouvernements étrangers et des ressortissants étrangers. » Dans un communiqué, l'agence indique que les programmes étaient classifiés pour empêcher les adversaires de les compromettre.

L'agence ajoute qu'elle a tenu les membres des commissions de surveillance du Congrès « pleinement et actuellement informés de ses activités classifiées liées à ces deux programmes. » « Au cours de toute collecte légale, la CIA peut accessoirement acquérir des informations sur des Américains qui sont en contact avec des ressortissants étrangers », indique la CIA. « Lorsque la CIA acquiert des informations sur des Américains, elle protège ces informations conformément aux procédures approuvées par le procureur général, qui limite la capacité de la CIA à collecter, conserver, utiliser et diffuser ces informations. »


La CIA a publié une série de recommandations caviardées sur le programme, émises par un comité de surveillance connu sous le nom de Privacy and Civil Liberties Oversight Board. Selon le document, une fenêtre contextuelle avertit les analystes de la CIA qui utilisent le programme que la recherche d'informations sur des citoyens américains ou d'autres personnes couvertes par les lois sur la vie privée nécessite un objectif de renseignement étranger.

Ces révélations font suite à celle d’Edward Snowden qui avait révélé au grand jour le fait que la NSA avait accès à des données en vrac par l'intermédiaire de sociétés Internet américaines et à des centaines de millions d'enregistrements d'appels provenant de fournisseurs de télécommunications. Ces révélations ont suscité une controverse mondiale et une nouvelle législation au Congrès américain.

La France en reste ? Le pays est dans le viseur de tiers qui pensent qu’il disposerait, tout comme les USA avec le projet PRISM, d’un vaste programme d’espionnage à grande échelle des télécommunications. Les outils et technologies mis en place par la DGSE permettraient d’espionner la totalité des communications sur le territoire français. Des relevés téléphoniques de millions d’abonnés, des SMS, fax, courriels, activité sur Internet (Facebook, Google, Microsoft, Yahoo!, etc.) seraient stockés pendant des années. Un système d’espionnage discret, en marge de la légalité et hors de tout contrôle, connu par les politiques et encouragé par les parlementaires qui proposent de « renforcer les capacités exploitées par la DGSE ». L’information a fait surface en 2013 dans "Le Monde" qui ajoutait à l’époque que les autres services de renseignement français peuvent puiser dans ces informations compressées et stockées sur un supercalculateur à Paris, dans les sous-sols du siège de la DGSE, et peuvent espionner « n’importe qui et n’importe quand ».

Sources : Rapport sur les activités de la CIA, Senat

Et vous ?

Doit-on encore être surpris de l’existence de programmes dans le genre après les révélations d’Edward Snowden ?
À quel point pensez-vous que les services de renseignement de votre pays vous traquent ? Quelles sont les données que vous pensez être à leur disposition ? Par quel biais pensez-vous qu’elles le sont ?

Voir aussi :

« Trop, c'est trop » : NSO Group crie son ras-le-bol et annonce qu'il ne commentera plus les articles de presse, l'accusant d'avoir contribué à la surveillance d'hommes politiques et autres

« Projet Pegasus » : Amazon débranche les serveurs de l'entreprise de surveillance NSO Group, alors que l'enquête continue sur le rôle joué par la société dans la surveillance de milliers de personnes

Le "projet Pegasus" : de nombreux États utiliseraient un logiciel espion pour cibler leurs concitoyens, des hommes politiques et des journalistes auraient été espionnés dans au moins 50 pays

Pegasus : le logiciel espion aurait utilisé des exploits « sans clic » pour cibler des milliers d'iPhone, E. Macron, 14 ministres français et d'autres chefs d'État sur la liste des personnes ciblées

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de kain_tn
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 12/02/2022 à 14:35
Post Snowden, la seule chose qui me surprend dans l'histoire c'est le mot secret...
7  0 
Avatar de marsupial
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 12/02/2022 à 17:45
Cet espionnage de masse de ses propres populations devient une immense victoire du terrorisme sur toutes les démocraties. Nous sommes en état d'urgence depuis 2015. Et la promesse du temporaire a fait long feu. Nous ne gagnerons pas par les armes cette guerre déclenchée le 11 septembre 2001, mais par la défense de nos libertés qui motiverons toutes les bonnes volontés.

Je me rappelle que sur ce forum, après avoir donné un avis argumenté, une plainte pour apologie du terrorisme a été déposée. Accusation dont je suis sorti entièrement blanchi suite à une demi-heure d'interrogatoire.

Un petit mémo quand même : la base des terroristes recensés a fuité et il y en a 1,9 million à travers le monde. source lefigaro.fr en septembre
7  0 
Avatar de emilie77
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 12/02/2022 à 15:03
L'état est le pire espion et en plus personne ne peut se retourner contre l'état et et ses institutions
Il veut savoir tout ce que nous disons, dépensons, partageons, pensons
En europe la situation n'est pas meilleure
5  1 
Avatar de LeDruide87
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 18/02/2022 à 10:54
Souvenons-nous des révélations de Snowden ! Rien de nouveau sous le soleil. Comme disait ma petite sœur, "c'est vieux comme mes robes", les potentats ont toujours eu l'obsession de surveiller de près les peuples. Ce qui ne les excuse pas !
2  0 
Avatar de sanderbe
Membre averti https://www.developpez.com
Le 13/02/2022 à 23:21
Bonsoir

« La CIA dispose d’un programme secret de collecte des données des Américains », d’après des sénateurs démocrates qui indiquent en sus que la collecte se fait sans mandat

Doit-on encore être surpris de l’existence de programmes dans le genre après les révélations d’Edward Snowden ?
Non est j'en ai la preuve : https://www.techdirt.com/articles/20...-brokers.shtml .

Le département de la défense américain achète des données marketing à des brokers ... NSA, CIA, FBI , DOD sont jusqu'aux dernières nouvelles des administrations publiques avec le même statut qu'une entreprise privée. Donc rien n'interdit l'achat de data marketing à une boite qui a pignon sur rue.

À quel point pensez-vous que les services de renseignement de votre pays vous traquent ?
Je ne serais pas étonné qu'en Belgique ou même en France les administrations font de même ... https://www.corrigetonimpot.fr/impot...sement-fiscal/

Pour avoir déjà acheté sur le boncoin français (similaire à secondemain Belgique) , j'ai déjà reçu le message annuel des impôts français .... bien que Belge

Quelles sont les données que vous pensez être à leur disposition ?
nom
prenom
mail
telephone fixe
telephone mobile
adresse postal
nationalité
numero fiscal

Par quel biais pensez-vous qu’elles le sont ?
réseau sociaux
broking
boite marketing et data
1  0 
Avatar de Cpt Anderson
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 14/02/2022 à 14:06
Dis moi pas que c'est pas vrai ? ce sont les russes et les chinois les méchants.
2  1 
Avatar de koyosama
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 12/02/2022 à 20:33
Non tant que c'est la photo de leur partie génitale, les gens s'en foutent.



Mais si vous mettez les photos de leur génitale avec leur nom, peut-etre qu'ils vont réagir. Sinon OSEF.
Je suis sur que si on demande a lambda, en France comme au States qui est ce gars, je serais pas surpris de la réponse.
0  0 
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 13/02/2022 à 11:01
Le problème des états, que ce soit dans un pays "libre" ou non, est qu'ils ont outrepassé leurs buts.

Ils sont là pour servir les intérêts de leurs populations et les mettre dans une bulle qui les protège des autres.
Aujourd'hui, les états visent leurs propres intérêts au détriment de la population et se servent de la population pour ces intérêts : on est donc dans le processus inverse.

Il y a des effets bénéfiques, puisqu'en servant ses intérêts, nous en récoltons les résultats, mais ça reste, à mon sens, un processus empirique et dangereux, qui, non seulement n'aide pas à traquer les terroristes et autre néfastes efficacement, mais en plus en profites pour mettre tous le monde dans le même panier.
En bref, pour répondre à la question


À quel point pensez-vous que les services de renseignement de votre pays vous traquent ? Quelles sont les données que vous pensez être à leur disposition ? Par quel biais pensez-vous qu’elles le sont ?
Quel que soit le pays, nous sommes tous traqués et nous devons par défaut nous en sécuriser, alors que ça devrait être l'inverse.
0  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 14/02/2022 à 15:00
Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
Doit-on encore être surpris de l’existence de programmes dans le genre après les révélations d’Edward Snowden ?
Non, tout le monde sait qu'aux USA la surveillance est de pire en pire.
La NSA, la CIA, etc, ne récoltent pas que les données des étasuniens.
0  0 
Avatar de kain_tn
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 14/02/2022 à 15:33
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Non, tout le monde sait qu'aux USA la surveillance est de pire en pire.
La NSA, la CIA, etc, ne récoltent pas que les données des étasuniens.
La surveillance est de pire en pire partout, et pas seulement aux USA

https://www.youtube.com/user/laquadrature
0  0