Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

74 % des entreprises utilisent des services de Cloud Computing
Les départements IT de plus en plus mis à l'écart dans la prise de décision

Le , par Idelways

120PARTAGES

0  1 
Les experts s'accordent à dire que le Cloud Computing est en voie de devenir l'infrastructure IT préférée des entreprises selon un nouveau sondage mené par Avanade, et commandité par Microsoft-Accenture.

À en croire les informations collectées par ce sondage réalisé auprès de 573 responsables de niveau C (CEO, CTO...), chefs d'entreprises, et responsables IT : trois indices signent un aveu de maturité incontestable pour l'informatique dématérialisée :

Tout d'abord un investissement grandissant en ressources pour sécuriser, gérer et prendre en charge les spécificités du Cloud Computing. Une adoption en hausse des services Cloud avec une préférence pour le Cloud privé. Enfin, un intérêt légitime pour les services Cloud Computing générateurs de revenus.

74 % des entreprises interrogées affirment utiliser des services Cloud, soit une augmentation de 23 % par rapport aux résultats d'un sondage similaire ayant été conduit en 2009.
Parmi les entreprises restantes, trois quarts d'entre elles assurent que l'adoption de services Cloud est dans leurs plannings.

Le Cloud est ainsi une « top-priorité » pour 60 % des entreprises. Les hauts responsables de niveau C seraient les plus enthousiastes envers l'informatique dématérialisée avec 75 % d'entre eux qui lui accordent autant d'importance.

Les plus hauts taux d'adoption du Cloud ont été enregistrés respectivement en Italie, Canada et la France. Cette adoption aux États-Unis perd quelque peu en vitesse avec 19 % de croissance en 2 ans.

Cet enthousiasme sans précédent envers le Cloud s'accompagne toutefois de craintes quant à la dispersion des services qu'il génère : un responsable d'entreprise sur cinq juge impossible de gérer tous les services disparates au sein de son organisation. 60 % des responsables affichent eux aussi des inquiétudes à ce sujet.

L'étude décèle à ce propos une certaine impunité qui caractérise l'adoption du Cloud : un responsable interrogé sur 5 avoue avoir souscrit à un service sans en informer le département informatique, de plus en plus mis à l'écart dans la prise de décision concernant les services IT utilisés.

Ces responsables justifient les décisions unilatérales par la lenteur que prendra la consultation des départements IT eu égard de la rapidité de déploiement des services Cloud. 27 % d'entre eux avouent même que la politique Cloud de leur entreprise interdit pourtant les services auxquels ils veulent souscrire.

Ces personnes interrogées attestent de plus qu'il n'y a pas de véritables mesures dissuasives contre l'achat sans autorisation de ces services. 29 % affirment qu'il n'y a aucune conséquence quand 48 % ne reçoivent qu'un avertissement.

Source : Avanade

Et vous ?

Que pensez-vous des résultats de ce sondage ?
Comment expliquez-vous cette impunité envers l'adoption du Cloud ?
Avez-vous souscrit personnellement à des services Cloud sans suivre la politique de votre entreprise ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de ovh
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 15/06/2011 à 11:20
Citation Envoyé par fregolo52 Voir le message
On parle de professionnels ! C'est pas Free & Co avec leurs connexion aux particuliers.
Parce que tu crois que les connexions internet "professionnelles" ne sont jamais en panne ?
3  0 
Avatar de zeyr2mejetrem
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 09/06/2011 à 16:49

74 % des entreprises interrogées affirment utiliser des services Cloud
Sachant qu'énormément de personnes en entreprise n'ont aucune idée de ce qu'est réellement le cloud ...
2  0 
Avatar de Hellwing
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 09/06/2011 à 16:23
Moi ce qui me fait peur dans cet article c'est que les départements informatiques ne sont pas consultés. C'est preuve d'une grande irresponsabilité de la part de ces gens :
Le boulot du département IT c'est justement de vérifier et de sécuriser les solutions adoptées. Utiliser le cloud sans en connaître l'impact sur l'entreprise pour son travail peut engendrer de lourdes conséquences. Comme toute autre solution non calibrée d'ailleurs.
Et si les départements mettent du temps à décider c'est justement parce que la question n'est pas simple.

C'est comme un gosse qui dirait "M'en fout, je fais quand même, na !"
1  0 
Avatar de vincent.poupet
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 09/06/2011 à 19:07
Tout à fait d'accord avec Hellwing, le vrai problème du Cloud, c'est qu'avec des responsables qui se passent de l'avis de l'IT pour aller plus vite, on se retrouve avec un SI complètement décentralisé...
Et au final ça va beaucoup moins vite quand il s'agit d'exploiter les données provenant de différents systèmes...
Sans parler des données confidentielles sur google docs etc...
1  0 
Avatar de b2c
Futur Membre du Club https://www.developpez.com
Le 07/07/2011 à 17:15
// Ces personnes interrogées attestent de plus qu'il n'y a pas de véritables mesures dissuasives contre l'achat sans autorisation de ces services.//

Ainsi donc, avec le Cloud, les nuages de la sacro-sainte traçabilité (merci Sarbannes-Oxley) s'évaporeraient!

Grâce au Cloud, le contrôle de gestion ne demanderait-il donc plus de compte sur l'utilisation des budgets?

Ou encore grâce au Cloud, les salariés seraient-ils donc près à investir leurs deniers propres pour s'offrir un service dans le nuage que l'entreprise pour laquelle ils travaillent encore (mais pour combien de temps?) est censée leur fournir afin de remplir la mission pour laquelle ils sont (trop) payés.

A moins évidemment, que dans le Cloud, les services professionnels ne soient devenus gratuits. Avec la qualité de services qui va avec.

Nous voilà dans le monde de Nounours... Vous savez le copain de Primpenelle et Nicolas qui vit dans son nuage...

Allez, bonne nuit les petits! Faites de beaux rêves.
1  0 
Avatar de deelazy
Futur Membre du Club https://www.developpez.com
Le 09/06/2011 à 14:34
Je suis septique face au cloud, pour plusieurs raison :

Déjà la sécurité des données, nombreux ferment leurs compte gmail en disent qu'ils se sentent épier.

L'évolution vers un abonnement pour l’accès au service, cela revient à faire un pas en arrière (le minitel).

Si un service connais un succès il deviendra plus chère, et je m'explique :
Le nombre de connexions vers les serveurs sera plus grand donc plus de matériel à mettre en place, les datacenter qui enflent ...etc
Voyez le cas de youtube et dailymotion qui on eu des problèmes avec les fournisseurs d'accès pour les débits.
Dans le pire des cas une file d'attente pour accéder au service.
Ou de la pub pour remplir le porte monnaie.

Puis il suffira d'un coupure internet du FAI pour ne plus pouvoir travailler...
2  2 
Avatar de cbleas
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 10/06/2011 à 7:32
Moi ce qui me fait peur dans cet article c'est que les départements informatiques ne sont pas consultés. C'est preuve d'une grande irresponsabilité de la part de ces gens
Le problème vient souvent que les DI n'ont rien à faire des problèmes des utilisateurs.
0  0 
Avatar de Traroth2
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 10/06/2011 à 11:26
Citation Envoyé par xelab Voir le message
Oui enfin c'est aussi plus de clients donc plus de revenus et plus d'économies d'échelle... En règle générale, plus le nombre de clients augmente, plus le prix baisse pour le client...
Ça n'a rien d'une règle générale. C'est juste l'argumentation libérale sur la question, mais personnellement, je ne l'ai pas vu souvent se vérifier, et encore moins souvent dans le sens de la baisse.

Dans la pratique, je pense plutôt qu'une fois les entreprises clientes captives (parce que je n'ai pas l'impression que se libérer d'une plateforme cloud soit facile), il n'y a rien qui retiendra les fournisseurs d'augmenter leur prix.
0  0 
Avatar de jsonline
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 10/06/2011 à 16:11
Que pensez-vous des résultats de ce sondage ?
Parmi les 26% qui n'utilisent soi disant pas les "services cloud", je serais bien intéressé de savoir si ils utilisent ou pas les webmails... (qui sont des services cloud... on en revient à l'importance de la question sur les résultats des sondages)

Comment expliquez-vous cette impunité envers l'adoption du Cloud ?
D'un coté par l'inconscience d'une partie des managers qui vise le profit à court terme sans réfléchir qu'une perte de leur données sensibles entrainerait forcément de très grosses pertes à moyen terme pour leur société... mais bon d'un autre coté votre article et votre question cherchent pas mal à créer une polémique qui n'existe que peu je trouve car finalement on peut tout à fait utiliser un webmail (et beaucoup d'autres services cloud), y compris dans le cadre professionnel, sans forcément y dévoiler toutes les informations sensibles de sa boite... du coup l'entreprise n'a aucun interêt à sanctionner une pratique qui lui rapporte de la productivité sans risque de lui nuire.

Avez-vous souscrit personnellement à des services Cloud sans suivre la politique de votre entreprise ?
Non. J'avais juste un webmail, que je n'ai pas fermé.
0  0 
Avatar de lmpch
Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 15/06/2011 à 9:51
Une chose est certaine, c'est qu'un trés grand nombre de décideur ne connait pas l'impact de mettre des données sur le cloud. Il serait bien voire meme conseillé de consulter un juriste avant d'envoyer des données d'une entreprise sur le cloud.

Savez vous dans quel pays se trouve le datacenter qui heberge vos données ?
Savez vous qu'aux USA, vos données peuvent être consultées par le gouvernement sous prétexte de protection du territoire?

Je ne vois nulle part ces informations capitales. Faire du cloud faire du cloud , oui, pourquoi pas, mais regardez ou vous mettez les pieds.

En gros, si vous souhaitez avoir des données protégées, il vous faudra faire du cloud ciblé ( choisir le pays ou se trouve le datacenter).
0  0