IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

L'adolescent qui suit le jet d'Elon Musk à l'aide d'un automate qu'il a lui-même programmé suit également Gates, Bezos et Drake,
Et prévoit d'en créer d'autres pour suivre plus de personnes

Le , par Bill Fassinou

1.9KPARTAGES

5  0 
Jack Sweeney, un étudiant de 19 ans de Floride, s'amuse à suivre les vols privés de personnes riches et célèbres en exploitant une faille qu'il aurait découverte dans les transpondeurs ADS-B des jets. À l'heure actuelle, Sweeney suivrait les déplacements privés en avion d'environ 16 personnes, dont Elon Musk - à qui il réclame une somme de 50 000 dollars avant de supprimer le robot qui publie automatiquement les départs et arrivées de son jet sur Twitter. Il suit également Bill Gates, Jeff Bezos, Drake, etc., et a déclaré qu'il allait créer des dizaines d'autres comptes pour suivre les mouvements d'autres personnes riches et célèbres.

À en croire ses récents témoignages, Sweeney suit Elon Musk, PDG de Tesla et de SpaceX, depuis un bon bout de temps maintenant. Chaque départ et arrivée du jet du milliardaire sont publiés sur Internet via le compte Twitter @ElonJet. Le compte est géré par un robot qu'il a programmé pour analyser les données et tweeter chaque fois que l'avion de Musk décolle ou atterrit. Récemment, Sweeney a déclaré avoir créé 16 comptes Twitter automatisés, ou bots, similaires à @ElonJet afin de suivre les jets de Bill Gates, cofondateur de Microsoft (@GatesJet), et du cofondateur d'Amazon Jeff Bezos (@BezosJet).



D'autres robots suivent également les jets de l'entrepreneur milliardaire Mark Cuban et du rappeur Drake. Dans une interview accordée au Guardian, Sweeney a déclaré qu'il avait également créé un site Web, appelé Ground Control, afin de "monétiser" le service en proposant des services de suivi sur mesure aux fans de célébrités et pour héberger des versions Web des robots Twitter si le site de microblogging fermait ses comptes en raison des problèmes de confidentialité soulevés par les sujets. « Il s'agit soit de personnes très en vue, soit de personnes très intéressantes », dit Sweeney parlant des personnes qu'il suit.

« Dernièrement, j'ai ajouté des personnes que [mes abonnés] ont demandées », ajoute-t-il. Sweeney a déclaré que parmi les nouveaux comptes qu'il venait de créer, celui du rappeur américain Drake était le plus intéressant, car "ce dernier a le plus gros avion de tous". L'avion du rappeur, Air Drake, est un Boeing 767-200ER de 185 millions de dollars et d'environ 18 mètres de long pouvant transporter 216 passagers. Sweeney a créé @ElonJet en juin 2020 et récemment, il a été contacté par le PDG de Tesla qui a proposé à l'adolescent de fermer le compte qui suit son jet contre une récompense de 5 000 dollars.

La popularité du compte @ElonJet, qui comptabilise près de 85 000 abonnés, semble avoir effrayé Musk. « Pouvez-vous enlever ça ? C'est un risque pour la sécurité. Je n'aime pas l'idée de me faire tirer dessus par un cinglé », a-t-il dit à Sweeney dans leur conversation. Cependant, Sweeney a refusé l'offre de Musk et a demandé au milliardaire de renchérir son offre à 50 000 dollars. Notons que durant leur conversation, Sweeney a confié à Musk qu'il gagnait à peine 20 dollars par mois avec le compte. Après sa surenchère, Musk a répondu à Sweeney qu'il allait réfléchir à l'offre, mais jusque-là, il n'a plus rien dit.



Lors de son interview, Sweeney a déclaré qu'il espérait que Musk rouvrirait les négociations pour acheter et fermer le compte. En outre, Sweeney se dit passionné par les avions depuis son enfance, son père est un employé du secteur aérien, et décrit Musk comme son idole. Il a déclaré que recevoir le message direct de Musk était une expérience surréaliste. « J'étais sur le point de m'endormir en fait, et je me suis dit : "Oh bon sng, Elon vient de m'envoyer un message pour me demander de supprimer mon compte. C'était insensé" », a-t-il dit. Il a déclaré que la somme qu'il demande l'aiderait dans ses frais universitaires.

« Et cela me permettrait peut-être de m'acheter une voiture, peut-être même un Model 3 », a-t-il ajouté. Lors de leur conversation, Sweeney a également émis l'idée que si le PDG ne voulait pas payer, il serait prêt à supprimer le compte en échange d'un stage chez Tesla. Mais cette proposition n'a pas non plus obtenu de réponse de la part de Musk. « C'est la dernière chose que j'ai dite [à Musk]. Et puis il m'a bloqué », a déclaré Sweeney. Bien que les comptes n'aient donné lieu à aucun incident dangereux jusqu'à présent, du moins d'après les connaissances de Sweeney et les informations disponibles en ligne, Musk a sans doute raison.

Les célébrités qui se font prendre en embuscade dans les aéroports (par des fans, des personnes qui veulent leur arracher un autographe, des paparazzi, des harceleurs et autres) ne sont pas rares. Et Musk et d'autres PDG du secteur technologique sont devenus de véritables célébrités ces dernières années. Selon certaines sources, Sweeney arrive à suivre les déplacements de ces avions privés en raison d'une faille dans leurs transpondeurs. En effet, les robots de Sweeney s'appuient sur les informations de la Federal Aviation Administration (FAA) lorsqu'elles sont disponibles.



La FAA garde la trace de quand et où les avions décollent et atterrissent, ainsi que de leur trajectoire prévue. Mais l'avion de Musk et beaucoup d'autres sont sur la liste de blocage LADD (Limiting Aircraft Data Displayed), qui supprime les informations d'identification des données. Cependant, les avions qui sont sur cette liste ne sont pas vraiment privés. Dans ces cas, Sweeney utilise les données des transpondeurs ADS-B présents sur la plupart des avions, qui indiquent la position de l'avion dans l'air en temps réel, comme indiqué sur l'ADS-B Exchange.

Les robots de Sweeney peuvent utiliser l'altitude d'un avion, combinée au temps écoulé depuis la réception des données, pour déterminer quand il décolle ou atterrit. Ils peuvent ensuite croiser la latitude et la longitude avec une base de données d'aéroports pour déterminer le lieu de départ ou de destination de l'avion. Et bien que les robots de Sweeney ne puissent pas exploiter les données bloquées de la FAA pour savoir où un avion prévoit de se rendre, ils peuvent croiser les données ADS-B en temps réel avec un autre site Web qui publie des versions anonymisées des plans de vol de la FAA.

Cela permet au robot de faire correspondre l'avion qu'il suit en temps réel aux plans de vol anonymes afin de déterminer la destination prévue de chaque avion. Ces informations sont toutes entièrement publiques et peuvent être utilisées pour suivre la plupart des avions privés. Selon les sources, il s'agit d'une faille de sécurité qui est passée inaperçue, car il faut une connaissance approfondie du secteur pour savoir que toutes ces données étaient disponibles et publiques, et pour comprendre comment les analyser.

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Que pensez-vous de l'activité à laquelle se livre Sweeney ?
Ce suivi n'est-il pas abusif ? Ne viole-t-il pas la vie privée des personnes qu'il suit ?
L'étudiant ne met-il pas la vie des personnes qu'il suit en danger comme le souligne Elon Musk ?
Si Sweeney venait à être poursuivi en justice, pourrait-il avoir les arguments pour justifier son passe-temps ?

Voir aussi

Elon Musk offre 5 000 dollars à un adolescent pour qu'il ferme son compte Twitter qui retrace ses vols privés, le jeune de 19 ans juge que 5 000 $ ce n'est vraiment pas assez

Elon Musk au Congrès : « Laissez tomber la taxe sur les milliardaires. Cela ne fera qu'entraver mon projet d'amener l'humanité sur Mars », il considère ce projet de loi comme "stupide" et "insensé"

Pour Elon Musk l'IA est bien plus dangereuse que l'arme nucléaire, alors que Bill Gates estime que l'IA est à la fois porteuse d'espoir et dangereuse

Elon Musk : « le métavers n'est pas convaincant et le Web3 relève plus du marketing que de la réalité », il pense que le Web3 est concept "nébuleux"

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de kakashi99
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 03/02/2022 à 9:10
Citation Envoyé par calvaire Voir le message
sa va mal finir cette histoire... surtout que ce qu'il fait sa s'appelle du chantage.
je connais pas les lois US mais je ne pense pas que ce soit légale, et c'est lui qui risque de payer 50000$.

et ces milliardaires on un puissant réseau, ils pourront toujours te pourrir la vie en te refusant l'université de tes rêves et l'entreprise ou tu veux bosser.
En quoi est-ce du chantage ? Musk lui propose un montant pour enlever son bot, le gars demande plus... moi j'appelle ça de la négociation.
Ses bots s'appuient sur des données publiques, donc de mon point de vue il est dans la légalité. Ca ne serait pas le cas, Musk aurait déjà envoyé ses avocats.
9  2 
Avatar de kakashi99
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 03/02/2022 à 12:58
Citation Envoyé par calvaire Voir le message
disons que c'est une mentalité que j'ai du mal a comprendre.
parce que leur système éducatif est nul à chier, des jeunes en arrive a marchander avec des milliardaires pour payer leurs études ou avoir un stage...
Sur le fond je suis entièrement d'accord avec toi. Après on n'a pas le contenu de leurs échanges, on ne sait pas au final ce qu'ils se sont dit dans le détail.

Mais on pourrait tout aussi bien critiquer l'offre de départ de Musk : un truc me gène alors je lâche un billet pour avoir la paix.
Parce que leur système éducatif est nul à chier, des milliardaires se pensent tout permis.

Bref, au final tout ça n'est que la pour faire du buzz. Que ce soit du coté du gamin, comme de celui de Musk.
5  1 
Avatar de calvaire
Membre expert https://www.developpez.com
Le 03/02/2022 à 10:41
Citation Envoyé par kakashi99 Voir le message
En quoi est-ce du chantage ? Musk lui propose un montant pour enlever son bot, le gars demande plus... moi j'appelle ça de la négociation.
Ses bots s'appuient sur des données publiques, donc de mon point de vue il est dans la légalité. Ca ne serait pas le cas, Musk aurait déjà envoyé ses avocats.
disons que c'est une mentalité que j'ai du mal a comprendre.
parce que leur système éducatif est nul à chier, des jeunes en arrive a marchander avec des milliardaires pour payer leurs études ou avoir un stage...
3  0 
Avatar de calvaire
Membre expert https://www.developpez.com
Le 03/02/2022 à 8:53
sa va mal finir cette histoire... surtout que ce qu'il fait sa s'appelle du chantage.
je connais pas les lois US mais je ne pense pas que ce soit légale, et c'est lui qui risque de payer 50000$.

et ces milliardaires on un puissant réseau, ils pourront toujours te pourrir la vie en te refusant l'université de tes rêves et l'entreprise ou tu veux bosser.
1  0 
Avatar de Kelfo
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 04/02/2022 à 11:02
Il peut mettre en danger Elon Musk. Il exerce une activité de renseignement, en s'appuyant sur des sources ouvertes, mais anonymisées. Il n'a aucun intérêt à la faire à part se faire remarquer. C'est une forme de cyber-harcellement obsessionnel permanent.

Sur ce sujet : https://www.findlaw.com/criminal/cri...-bullying.html

Si Elon Musk veut le faire morfler, il le fera et gagnera. Le gamin n'est pas à la hauteur.
En danger de quoi, c'est une vie plus importante qu'une autre ?

Si une personne veut faire du mal à quelqu'un, elle va pas attendre que ces données lui tombe sous le bras, donc avec un peu de recherches quelqu'un de déterminé peut y arriver.
C'est une façon de démontrer ses compétences aux yeux de centaines de milliers de personnes, donc oui se faire remarquer.

Des données initialement publiques, qui ont juste nécessité une analyse pour trouver à qui appartient tel avion.

C'est quoi le but de faire morfler le gamin ? Se sentir supérieur parcequ'il a une dizaines d'avocats et que lui a zéro thunes.
On se demande même si les étudiants sont pas prêts à beaucoup plus de choses pour rembourser le prêt de leur école.

50 000€ c'est quoi pour Elon ? un pain choc !
Sérieusement même "l'harceleur" a de meilleurs idées que de la thune, un stage et même ça il veut pas.
2  1 
Avatar de Darkzinus
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 15/02/2022 à 10:13
Il accède à des données publiques je ne vois pas pourquoi il serait poursuivi ...
2  1 
Avatar de BleAcheD
Membre averti https://www.developpez.com
Le 03/02/2022 à 17:07
Citation Envoyé par kakashi99 Voir le message
En quoi est-ce du chantage ? Musk lui propose un montant pour enlever son bot, le gars demande plus... moi j'appelle ça de la négociation.
Ses bots s'appuient sur des données publiques, donc de mon point de vue il est dans la légalité. Ca ne serait pas le cas, Musk aurait déjà envoyé ses avocats.
Ce n'est pas du chantage mais du stalking, cela pourrait être comparable a du harcèlement, même si la, c'est plus compliqué que ça
0  1 
Avatar de LeDruide87
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 15/02/2022 à 9:13
à 19 ans, un individu n'est plus "adolescent" (sinon dans sa tête retardée) et devient par conséquent punissable par la loi.
Cet énergumène se livre en réalité à un chantage, une extorsion et doit donc être poursuivi et puni.
Un bon séjour en prison lui apprendrait peut-être à ne pas se prendre pour un démiurge.
1  2 
Avatar de TotoParis
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 03/02/2022 à 21:44
Il peut mettre en danger Elon Musk. Il exerce une activité de renseignement, en s'appuyant sur des sources ouvertes, mais anonymisées. Il n'a aucun intérêt à la faire à part se faire remarquer. C'est une forme de cyber-harcellement obsessionnel permanent.

Sur ce sujet : https://www.findlaw.com/criminal/cri...-bullying.html

Si Elon Musk veut le faire morfler, il le fera et gagnera. Le gamin n'est pas à la hauteur.
1  3