IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Un lanceur d'alerte d'Alexa exige des excuses d'Amazon après avoir été emprisonné et torturé,
Il aurait attiré l'attention sur des conditions de travail illégales chez un sous-traitant d'Amazon

Le , par Bill Fassinou

186PARTAGES

16  0 
Le fabricant chinois d'appareils électroniques Foxconn se retrouve à nouveau au milieu d'un scandale lié aux conditions de travail dans ses usines. Tang Mingfang, un lanceur d'alerte qui a révélé les conditions de travail illégales dans une usine qui fabrique les appareils Alexa d'Amazon, affirme avoir été torturé avant d'être emprisonné par les autorités chinoises. L'usine en question - une installation de Foxconn à Hengyang, une ville du sud de la Chine - emploierait des écoliers travaillant illégalement de longues heures pour fabriquer les populaires appareils Echo, Echo Dot et Kindle d'Amazon.

Après avoir purgé deux ans de prison, Tang, 43 ans, fait maintenant appel aux instances supérieures pour blanchir son nom. Malgré les risques de représailles, il a pris la difficile décision de s'exprimer publiquement, car il estime qu'Amazon et son fondateur, Jeff Bezos, ont la responsabilité de soutenir son appel. Selon les sources, il se souvient avoir été agressé par ses interrogateurs et enchaîné dans des positions stressantes jusqu'à ce qu'il n'en puisse plus. Ainsi, pour mettre fin aux supplices dont il faisait l'objet, Tang aurait finalement signé des aveux le reconnaissant comme coupable de vol de secrets commerciaux.



« J'ai refusé de signer sept fois, et ils se sont mis en colère et m'ont menotté au bas du cadre en fer, sans pouvoir me tenir debout, m'accroupir, m'asseoir ; seulement me pencher, m'accroupir à moitié toute la nuit. Au petit matin, je ne pouvais plus me tenir debout. Je pense qu'Amazon devrait me donner une explication, me dire si je mérite vraiment d'être envoyé en prison. Si ce n'est pas le cas, Amazon devrait me présenter des excuses, ainsi que son partenaire, Foxconn, pour m'aider à faire appel à une réparation, et me fournir une compensation », s'est-il confié récemment. Tang est marié et père de deux garçons.

Il a déclaré qu'il ne pouvait pas se taire devant l'exploitation abusive et illégale des enfants. « Mon père m'a toujours enseigné que je devais être quelqu'un de bien et, parce que j'ai suivi mon cœur et que je croyais que la justice devait être rendue, j'ai dénoncé les graves violations commises chez Foxconn à Hengyang. Pourtant, mon emprisonnement a causé un si grand préjudice à moi et à ma famille », a-t-il déclaré. Amazon n'a pas répondu aux questions spécifiques posées qui lui ont été adressées, mais un porte-parole de la société a déclaré : « nous ne tolérons pas les violations des normes de notre chaîne d'approvisionnement ».

« Nous évaluons régulièrement les fournisseurs, en faisant appel à des auditeurs indépendants le cas échéant, pour contrôler la conformité et l'amélioration continues - si nous constatons des violations, nous prenons les mesures appropriées, y compris en demandant une action corrective immédiate », a-t-il ajouté. En effet, en 2018, une enquête de l'Observer et de l'organisation américaine China Labor Watch a révélé pour la première fois des pratiques de travail illégales chez Foxconn. Un an plus tard, une deuxième enquête a découvert que Foxconn avait trouvé une solution inédite pour surmonter ses difficultés de recrutement ultérieures.

Selon l'enquête, il faisait appel à des écoliers pour effectuer des heures supplémentaires illégales. La deuxième enquête s'est appuyée sur des documents internes de Foxconn fournis par Tang. Amazon a envoyé son propre personnel dans l'usine pour enquêter sur les violations du droit du travail et Foxconn a été contraint de payer plus de 200 000 dollars de compensation pour avoir sous-payé les travailleurs fabriquant les appareils Echo et Echo Dot à Hengyang. Pendant ce temps, Foxconn a fait appel aux autorités chinoises pour enquêter sur la fuite. À la suite de l'enquête, Tang a été accusé, condamné et emprisonné pendant deux ans.

Tang a déclaré qu'il pensait qu'Amazon avait agi correctement en s'attaquant aux pratiques de travail illégales, mais que l'entreprise aurait dû intervenir en son nom, conformément à la loi américaine qui protège les lanceurs d'alertes et garantit leur liberté d'expression. Tang travaillait pour Foxconn, où il était responsable de la gestion de la chaîne d'approvisionnement et avait accès au système informatique de l'usine. Il dit avoir trouvé des preuves montrant que Foxconn réduisait ses dépenses en embauchant des travailleurs temporaires et des écoliers. Il a ajouté que les travailleurs dépassaient souvent la limite mensuelle de 36 heures supplémentaires.

Selon lui, sur les chaînes de montage, certains dépassaient les 100 heures pendant les périodes de pointe. En sus, Tang a également confié qu'il arrivait que les étudiants travailleurs soient physiquement punis et agressés par leurs professeurs. « J'ai lu un rapport rédigé par un agent de sécurité de Foxconn. En gros, il racontait comment un enseignant avait agressé verbalement et physiquement un élève non coopératif devant tout le monde et que l'élève avait pleuré », a-t-il déclaré. Il a ajouté qu'à un moment, Foxconn avait promis d'améliorer les conditions de travail après la première enquête.

Mais que ses propres documents internes suggéraient que les dirigeants prévoyaient d'étendre l'utilisation illégale des travailleurs. Tang a été arrêté pour la première fois le 16 août 2019. Dans un compte rendu écrit de son traitement, il a écrit : « pendant que j'étais détenu au poste de police pour être interrogé, j'ai subi un stress physique et mental énorme. Les agents du poste de police ont eu recours à des châtiments corporels et à la violence pendant l'interrogatoire pour me forcer à modifier ma déclaration et à dire que j'avais commis les prétendues activités criminelles ».

« L'officier de police m'a battu à plusieurs reprises pendant l'interrogatoire, il m'a giflé et frappé à plusieurs reprises au visage et à l'arrière de la tête. J'ai également été torturé au cours de l'interrogatoire lorsque j'ai refusé de collaborer et d'admettre leurs accusations sans fondement », a-t-il ajouté. Tang a déclaré qu'Amazon avait des membres du personnel dans l'usine qui, selon lui, étaient au courant de ce qui lui était arrivé. Dans une lettre adressée à Bezos, Tang l'a exhorté à veiller à ce que les droits des travailleurs soient protégés.

« Bien que le prix ait été trop élevé pour moi, je pense que le prix que j'ai payé en vaudra toute la peine si seulement cette situation peut être portée à votre attention et bénéficier aux employés de tous les fournisseurs d'Amazon. Enfin, en tant que votre fidèle admirateur, en tant qu'ancien employé du client de votre entreprise, en tant que victime, en tant que fils, mari, père, je voudrais vous demander ce qui suit. Veuillez demander à Foxconn de faire face à ses propres problèmes, de me présenter ses excuses, et de se manifester et de communiquer avec le tribunal local pour m'aider à faire appel de mon affaire, afin que le tribunal puisse enfin révoquer mon verdict de culpabilité », a-t-il écrit.

Le directeur de China Labor Watch, Li Qiang, a également écrit à Bezos pour lui demander d'intervenir en faveur de Tang. « CLW estime qu'Amazon a la responsabilité de demander à la Chine de libérer ce bénévole innocent, qui a fourni les preuves de violations du travail dans une usine d'un fournisseur d'Amazon, et de le remercier d'avoir contribué à améliorer les conditions des travailleurs. Tout ce qu'il a fait, c'est signaler des violations des droits des travailleurs dans une usine d'un fournisseur d'Amazon. Il n'a commis aucun acte illégal », a écrit Li Qiang.

« Il est inacceptable et injuste que Tang Mingfang purge une peine de prison pour avoir essayé d'aider Amazon à améliorer les conditions de travail dans l'usine de son fournisseur », a-t-il ajouté. Cependant, il a déclaré que Bezos n'avait pas répondu à sa lettre et qu'Amazon n'avait offert aucun soutien à Tang.

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Que pensez-vous de la divulgation des documents de Foxconn par Tang ?
S'agit-il d'un signal d'alarme ou d'un vol de secrets commerciaux comme Foxconn le prétend ?
Pensez-vous que Tang obtiendra gain de cause ? Pensez-vous qu'Amazon et Jeff Bezos finiront par lui porter secours ?

Voir aussi

Les enceintes Alexa d'Amazon seraient fabriquées par des lycéens chinois, souvent de nuit, encouragés par leurs enseignants payés par l'usine à cet effet, selon un rapport de China Labor Watch

Apple, Foxconn, et 81 autres grandes marques sont impliquées dans le travail forcé des Ouïghours en Chine, d'après une ONG

Un fournisseur de longue date d'Apple accusé de recourir au travail forcé des Ouïghours en Chine, les travailleurs ayant le choix entre le travail forcé ou l'envoi dans des centres de détention

Dortoirs surpeuplés, toilettes sans chasse d'eau et nourriture pleine de vers à l'usine d'iPhone, de la terre à la poche de l'utilisateur, le voyage d'un smartphone est rempli de pratiques déloyales

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Dymmm
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 01/02/2022 à 12:41
Tu peux boycotter Amazon autant que tu veux, la majorité des choses que tu achèteras partout ailleurs viendra soit de chine soit d'un autre pays avec des conditions de travail pas meilleures.
C'est un effet secondaire de la mondialisation. Si tu veux changer cela il faut changer de direction politique et aller a l'encontre du mode de fonctionnement de l'union européenne.

Bon courage.
6  0 
Avatar de TotoParis
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 31/01/2022 à 20:37
BOYCOTTEZ AMAZON !

Le mec devrait balayer devant sa porte avant de faire ça :
L'humanité accédera-t-elle à la vie éternelle via l'informatique ? Altos Labs de Jeff Bezos lance ses activités pour transformer la médecine via la programmation
8  4 
Avatar de ACIDVENOM
Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
Le 01/02/2022 à 14:37
Citation Envoyé par AoCannaille
Alors boycotter la production Chinoise, Ok, mais pour la remplacer par quoi ?
C'est bien ça le problème. Mais Rome ne sait pas faite en un jour, la mondialisation non plus et il en sera de même pour la relocalisation si tant est qu'elle se fasse.
Citation Envoyé par AoCannaille
J'ai les moyens de participer à la redynamisation industrielle française, je le fais, mais jusqu'ici je n'y retrouve vraiment pas mon compte...
C'est pas parce que c'est insuffisant actuellement que ça n'a pas le potentiel d'être meilleur plus tard. Même si un investissement est lié à un risque, si on ne met pas d'eau au moulin, il y aura plus de chance pour qu'il s'arrête. Du coup ce potentiel ne se concrétisera et retour à la case départ.
Citation Envoyé par AoCannaille
Boycotter Amazon est aujourd'hui impossible. On peut ne plus acheter chez eux (ce qui est déjà ça), mais leur cloud est tellement présent qu'on peut "consommer" du amazon sans s'en rendre compte. Il faudrait se déconnecter d'internet...
Je pense pas, on peut aussi utiliser des extensions de navigateur comme NoScript pour Firefox par exemple. Avec ça on prend assez conscience de l'ampleur de l'intrication de cloudfront et aws dans le socle actuel d'internet.

Ça veut pas dire pour autant qu'on doive renoncer forcément à internet mais oui, c'est pas simple pour beaucoup de sites. Après entre entre privilégier tout le temps soit son confort, soit son idéologie, y a un spectre continu. Ce qui compte, c'est probablement plus le compromis que l'on peut s'accorder par rapport à ce que l'on souhaiterait.
4  0 
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 01/02/2022 à 10:22
plus qu'amazon, boycottez tout ce qui vient de chine.
mauvaise qualité (voir dangereux), copie illégale, exploitation de mineurs, travail forcé quand on en n'est pas au génocide (ouïghours), généralement non-respect d'aucun droit international.
il n'y a aucune raison d'acheter chinois, à part la flemme.
même le manque de moyen n'en est pas un : acheter un teeshirt à 1€ au lieu de 10€, pour se retrouver avec une saloperie blindée de mercure qui se déchirera ou sera délavé dans la semaine...
4  1 
Avatar de AoCannaille
Membre expert https://www.developpez.com
Le 02/02/2022 à 11:21
Citation Envoyé par vaild Voir le message
ce n'est pas complètement vrai : les produits en provenance de chine peuvent avoir la meilleure qualité du monde, comme ils n'ont aucun respect pour les normes européennes ils restent extrêmement dangereux (plomb dans les vêtements, électronique qui prend feu, etc...).
Tu as ce que tu payes. Si tu fais fabriquer pour pas cher avec un controle qualité pourris, tu as de la qualité pourrie.

Et de l'electronique qui prend feu? Sérieusement? Tu généralise ça comme si ça arrivait tous les jours... 99% de l'electronique vient de chine et une fois de temps en temps ya un produit de conception défectueuse qui pose problème. Si seulement 1% de l'electronique Chinoise prennait feu, les pompiers seraient débordés à point inimagineable...

Citation Envoyé par vaild Voir le message
sans compter qu'ils n'ont aucun scrupule à accoler des logos censés valider les produits dans l'UE sans en avoir le droit, trompant ainsi doublement le consommateur.
Oui et non. Il y a pas mal de gruge, je suis d'accord, sans doute un manque de contrôle de ce qui rentre, c'est certain, mais niveau logos, le principal problème est la confusion entre la Conformité Européenne"CE" et leur sigle "China export", volontairement trompeur :

Il reste que si l'Europe ne controlle pas la qualité de ce qui rentre c'est de sa faute.
Et même si le logo China Export est clairement malhonnête, avec suffisamment d'information les consommateurs ne se feraient pas avoir.
Avoir par qui d'ailleurs ? La grande distribution est complétement complice de cette malhonnêteté. Pourquoi la Chine serait seule responsable?
3  1 
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 02/02/2022 à 10:38
Citation Envoyé par AoCannaille Voir le message
Tu as la qualité que tu paye. La chine sait faire de la trés bonne qualité quand on sait ce qu'on veut.
ce n'est pas complètement vrai : les produits en provenance de chine peuvent avoir la meilleure qualité du monde, comme ils n'ont aucun respect pour les normes européennes ils restent extrêmement dangereux (plomb dans les vêtements, électronique qui prend feu, etc...).
sans compter qu'ils n'ont aucun scrupule à accoler des logos censés valider les produits dans l'UE sans en avoir le droit, trompant ainsi doublement le consommateur.

Citation Envoyé par Dymmm
Tu peux boycotter Amazon autant que tu veux, la majorité des choses que tu achèteras partout ailleurs viendra soit de chine soit d'un autre pays avec des conditions de travail pas meilleures.
certes (comme ikea qui produit tout ses meubles en chine), mais la grosse différence c'est les contrôles additionnels du distributeur (droit, sanitaire & qualité) : tu as la garanti du respect des lois européennes, ou au moins la capacité à demander réparation, fut-ce devant les tribunaux.
1  0 
Avatar de Jon Shannow
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 02/02/2022 à 13:28
Citation Envoyé par AoCannaille Voir le message
Avoir par qui d'ailleurs ? La grande distribution est complétement complice de cette malhonnêteté. Pourquoi la Chine serait seule responsable?
C'est exactement cela. Pourquoi montrer du doigt la Chine ?
Après tout, les chinois n'ont fait que ce que les multinationales leur demandaient : produire beaucoup pour pas cher !

Les seuls responsables sont les multinationales, et par voie de conséquence, les actionnaires, qui veulent toujours plus de fric.
2  1 
Avatar de AoCannaille
Membre expert https://www.developpez.com
Le 01/02/2022 à 10:43
Citation Envoyé par vaild Voir le message
plus qu'amazon, boycottez tout ce qui vient de chine.
mauvaise qualité (voir dangereux), copie illégale, exploitation de mineurs, travail forcé quand on en n'est pas au génocide (ouïghours), généralement non-respect d'aucun droit international.
il n'y a aucune raison d'acheter chinois, à part la flemme.
même le manque de moyen n'en est pas un : acheter un teeshirt à 1€ au lieu de 10€, pour se retrouver avec une saloperie blindée de mercure qui se déchirera ou sera délavé dans la semaine...
Tu as la qualité que tu paye. La chine sait faire de la trés bonne qualité quand on sait ce qu'on veut.

En Europe on ne sait plus faire de qualité médiocre, ni même de bonne qualité. Certains domaines survivent avec de l’excellente qualité mais hors de prix.

Alors boycotter la production Chinoise, Ok, mais pour la remplacer par quoi ?

J'achète des jeans Tuffery, qui coutent plus que des Levis et qui durent a peu prés aussi longtemps, mais bien moins que mes Armand Thierry Fabriqué en Asie du sud est... Et j'ai récement acheté un teeshirt en Lin 100% Français (le lin, le tissage du lin, la couture) à 75€ (pour un tee-shirt blanc cassé....) et la coupe est vraiment pas ouf, le devant du tee-shirt baille.

J'ai les moyens de participer à la redynamisation industrielle française, je le fais, mais jusqu'ici je n'y retrouve vraiment pas mon compte...

A la rigueur quand je prends du Legrand ou du Snheider à la place des marques distributeurs...

Boycotter Amazon est aujourd'hui impossible. On peut ne plus acheter chez eux (ce qui est déjà ça), mais leur cloud est tellement présent qu'on peut "consommer" du amazon sans s'en rendre compte. Il faudrait se déconnecter d'internet...
2  2 
Avatar de marsupial
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 01/02/2022 à 15:27
Je ne balancerai pas le nom de l'entreprise mais il s'agit d'une filiale en France d'un groupe hindou. Le management a mis des coups de pression (menaces physiques) sur les employés de l'assistance aux utilisateurs pendant des années sans témoin.

Vive la retraite !
1  1 
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 02/02/2022 à 15:45
il y a une confusion (un poil malhonnête ?) ici : j'ai clairement dit que, si les produits étaient commandés (à minima contrôlés) par les distributeurs, on pouvait avoir de la qualité. l'exemple d'ikéa était pourtant assez explicite.
c'est une nécessité : on peut se retourner contre eux, donc ils surveillent...

je ne parle pas ici de "la grande distribution", je parlais des produits d'importation direct (amazon, wish, aliexpress, etc...), comme c'est le cas de l'article, qui sont de manière quasi systématique mauvais. pas forcément sur leur qualité primaire, attention ! mais avec mille et une façon de concevoir le produit que nous n'accepterions jamais ici (esclavage d'une minorité, travail des mineurs, utilisation de matières dangereuses, etc...), et dans tout les cas un service après-vente et des recours légaux inexistants (vous pourrez avoir un teeshirt qui vous tiendra des années, mais qui empoisonnera vos enfants avec les produits utilisés pour la conception : https://www.20minutes.fr/societe/103...e-vendu-france).

oui, de l'électronique qui prend feu ça arrive tous les jours dans le monde, avec des produits en importation direct. mais pas avec des produits en importation indirecte (encore que, on se souvient de certains soucis spectaculaires, comme avec les samsung par exemple).

l'argument des multinationales n'est donc pas pertinent, puisque justement, au contraire c'est elles qui assurent une viabilité des produits, une conformité au droit européen, et qui assument les responsabilités en cas de problèmes.
de même, redire plusieurs fois la même chose ("Tu as ce que tu payes" n'en fait pas une vérité; je le redis : non, on peut y mettre le prix et avoir un produit défaillant ou dangereux sans recours, de même qu'on peut avoir des produits locaux pas chers, avec la garantie que ça respecte les normes, ou qu'au moins on sait dans le cas contraire sur qui se retourner (et quelle instance saisir pour le faire).

de même, dire "Il reste que si l'Europe ne controlle pas la qualité de ce qui rentre c'est de sa faute." ce n'est pas vraiment une solution : on devrait bloquer toutes les marchandises en provenance de chine ? je suis pour, notez, mais ça causerait plus de problèmes d'approvisionnement qu'autre chose. la taxation douanière mise en place l'année dernière pour les commandes de moins de 20€ est déjà un bon début, ça réduit le flot.

c'est très intéressant, cette histoire de logo, je ne connaissais pas cette différence. merci ! je me suis renseigné, il s'agit bien d'un artéfact destiné à tromper le consommateur.
https://www.20minutes.fr/economie/25...arche-europeen
de mon point de vue, ça illustre parfaitement la malveillance mercantile des fournisseurs chinois, prêts à toutes les bassesses pour écouler leurs saletés. ils font de la contrefaçon jusque dans la loi... ce sont des capitalistes de l'extrême.
ce logo, n'a aucune chance d'avoir une quelconque légitimité : il est clairement fait pour induire en erreur le consommateur européen en usurpant un symbole de qualité.

[edit]oui, je sais que 20mn n'est pas un média de référence incroyables, et pas de bol, les deux articles cités en proviennent. j'ai pris le premier de la liste, ils étaient juste mieux référencés que les autres...[/edit]
0  0