IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Elon Musk offre 5 000 dollars à un adolescent pour qu'il ferme son compte Twitter qui retrace ses vols privés
Le jeune de 19 ans juge que 5 000 $ ce n'est vraiment pas assez

Le , par Nancy Rey

436PARTAGES

6  0 
Elon Musk, PDG de Tesla, a offert 5 000 dollars à un jeune homme de 19 ans pour qu'il ferme un compte Twitter qui suit ses vols privés, a déclaré l'adolescent à Protocol. Jack Sweeney gère 15 comptes de suivi de vols en utilisant un robot qu'il a créé et qui publie automatiquement des messages lorsque le vol d'une célébrité décolle ou atterrit dans un aéroport. Le compte de Sweeney qui suit les vols de Musk a le plus grand nombre d’adeptes, avec plus de 97 000 followers, et sa popularité a conduit Musk à envoyer un message direct à Sweeney. Le dernier échange entre Musk et Sweeney a eu lieu il y a une semaine, lorsque Sweeney a déclaré qu'il supprimerait le compte sans argent si Musk lui offrait un stage. L'adolescent a déclaré que Musk n'avait pas encore ouvert le message. Il s'agit là effectivement d'une faille de sécurité de haut niveau et on est en droit de se demander comment celle-ci est passée inaperçue.


Elon Musk a ouvert une conversation avec Jack Sweeney, 19 ans, sur Twitter par message privé, l'automne dernier. « Pouvez-vous enlever ça ? C'est un risque pour la sécurité ».Il faisait référence à un compte Twitter, appelé @ElonJet, qui suit les mouvements de son jet privé autour du monde. @ElonJet est l'un des 15 comptes de suivi de vol que Sweeney a créés, comptes qui sont gérés par des robots qu'il a programmés pour analyser les données et tweeter chaque fois qu'un avion choisi décolle ou atterrit. Chacun de ces comptes suit une personnalité de premier plan, presque toujours issue du monde de la technologie, notamment Bill Gates et Jeff Bezos. Mais le tracker de Musk est le plus populaire, avec près de 83 000 followers. La popularité du compte semble avoir effrayé Musk. « Je n'aime pas l'idée de me faire tirer dessus par un cinglé », a-t-il dit à Sweeney dans leur conversation.

La conversation s'est poursuivie pendant quelques messages supplémentaires. Musk a demandé à Sweeney combien il gagnait avec les comptes Twitter, ce à quoi Sweeney a répondu qu'il ne gagnait pas plus de 20 dollars par mois. Puis Elon Musk a fait sa propre offre : 5 000 dollars pour supprimer le compte et aider le milliardaire à empêcher les « fous » de le localiser. Sweeney a demandé à Musk d'ajouter un autre montant : « Y a-t-il une chance d'augmenter ce montant à 50 000 dollars ? Ce serait une aide précieuse pour l'université et cela me permettrait peut-être d'acheter une voiture, peut-être même une Model 3 ».

Musk a répondu qu'il allait y réfléchir. Mais jusqu'à présent, il n'a pas versé un centime à Sweeney, et le compte est toujours ouvert. Sweeney dit qu'il est d'accord avec le fait d'être "ghosté". Il a beaucoup profité de @ElonJet et des autres comptes, dit-il : il a gagné des adeptes des médias sociaux, a appris à coder et a même décroché un emploi à temps partiel chez UberJets en tant que développeur d'applications. Mieux encore, celui qui se décrit comme un "fan" d'Elon Musk a pu avoir une conversation avec un homme qu'il admire depuis des années.

Bien que les comptes Twitter n'aient donné lieu à aucun incident dangereux jusqu'à présent, du moins d'après les connaissances de Sweeney et les informations disponibles en ligne, Elon Musk n'a pas tort. Les célébrités qui se font prendre en embuscade dans les aéroports (par des fans, des personnes qui veulent leur arracher un autographe, des paparazzi, des harceleurs et autres) ne sont pas rares. Et Musk et d'autres PDG du secteur technologique sont devenus de véritables célébrités ces dernières années.

Mais les robots de Twitter ont juste continué à analyser les données que Sweeney leur a demandées. Les 15 robots utilisent les informations de la Federal Aviation Administration (FAA) lorsqu'elles sont disponibles. L'administration garde la trace de quand et où les avions décollent et atterrissent, ainsi que de leur trajectoire prévue. Cependant, l'avion de Musk et beaucoup d'autres sont sur la liste de blocage LADD (Limiting Aircraft Data Displayed), qui supprime les informations d'identification des données. Cependant même les avions qui sont sur la liste bloquée ne sont pas vraiment privés. Dans ces cas, Sweeney utilise les données des transpondeurs ADS-B présents sur la plupart des avions, qui indiquent la position de l'avion dans l'air en temps réel, comme indiqué sur l'ADS-B Exchange. L'analyse de ces informations ressemble à un casse-tête : les robots de Sweeney peuvent utiliser l'altitude d'un avion, combinée au temps écoulé depuis la réception des données, pour déterminer quand il décolle ou atterrit. Ils peuvent ensuite croiser la latitude et la longitude avec une base de données d'aéroports pour déterminer le lieu de départ ou de destination de l'avion. Et bien que les robots de Sweeney ne puissent pas exploiter les données bloquées de la FAA pour savoir où un avion prévoit de se rendre, ils peuvent croiser les données ADS-B en temps réel avec un autre site web qui publie des versions anonymisées des plans de vol de la FAA. Cela permet au robot de faire correspondre l'avion qu'il suit en temps réel aux plans de vol anonymes de la FAA et de déterminer la destination prévue de chaque avion. Ces informations sont toutes entièrement publiques et peuvent être utilisées pour suivre la plupart des avions privés.

Il s'agit d'une faille dans la sécurité de haut niveau qui n'est passée inaperçue que parce qu'il faut une connaissance approfondie du secteur pour savoir que toutes ces données étaient disponibles et publiques, et pour comprendre comment les analyser. Sweeney avait ce contexte : son père travaille dans le secteur aérien, et Sweeney suit les avions depuis son enfance. Comme beaucoup de jeunes garçons, il dit qu'il essayait d'identifier les types d'avions qui volaient dans le ciel, en comparant souvent ses suppositions avec ce qu'il pouvait trouver dans les applications de suivi des vols en ligne. Une fois que Sweeney a expliqué à Musk où il trouvait les données, l'entrepreneur a été surpris par l'accessibilité de ces dernières. « Le contrôle du trafic aérien est tellement primitif », a-t-il déclaré.

Le dernier échange entre Musk et Sweeney remonte à mercredi dernier, lorsque Sweeney a déclaré qu'il préférait un stage à un paiement en échange de la suppression du compte. Musk n'a pas ouvert le message, dit Sweeney, mais il n'est pas offensé. En fait, il pense savoir pourquoi Musk est resté silencieux : « Je pense qu'il est en vacances à Hawaï si vous vérifiez ElonJet ».

Source : Twitter

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Voir aussi :

Un ancien hacker de la NSA découvre une faille dans Zoom permettant de prendre le contrôle des Mac, notamment la webcam, le micro et l'accès root, Elon Musk interdit à ses employés de l'utiliser

La sécurité et la confidentialité du réseau social Clubhouse, spécialisé dans les contenus audio, sont remises en cause, ses concepteurs promettent de faire mieux après une série d'incidents

Le réseau social Gab a été piraté, le compte de l'ancien président US Donald Trump et 15 000 autres comptes concernés, les profils, les mots de passe et les messages privés ont été dérobés

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de kain_tn
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 28/01/2022 à 16:46
Citation Envoyé par Nancy Rey Voir le message
Puis Elon Musk a fait sa propre offre : 5 000 dollars pour supprimer le compte et aider le milliardaire à empêcher les « fous » de le localiser.
C'est marrant comme ça les embête quand il s'agit de leur propre personne. Par contre quand il s'agit de traquer au quotidien tous les clients, là il n'y a aucun problème.
Je pense qu'on devrait étendre l'idée de ce gamin à nos politiciens et aux PDG de toutes les GAFAM pour voir
14  4 
Avatar de kakashi99
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 03/02/2022 à 9:10
Citation Envoyé par calvaire Voir le message
sa va mal finir cette histoire... surtout que ce qu'il fait sa s'appelle du chantage.
je connais pas les lois US mais je ne pense pas que ce soit légale, et c'est lui qui risque de payer 50000$.

et ces milliardaires on un puissant réseau, ils pourront toujours te pourrir la vie en te refusant l'université de tes rêves et l'entreprise ou tu veux bosser.
En quoi est-ce du chantage ? Musk lui propose un montant pour enlever son bot, le gars demande plus... moi j'appelle ça de la négociation.
Ses bots s'appuient sur des données publiques, donc de mon point de vue il est dans la légalité. Ca ne serait pas le cas, Musk aurait déjà envoyé ses avocats.
10  2 
Avatar de kakashi99
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 03/02/2022 à 12:58
Citation Envoyé par calvaire Voir le message
disons que c'est une mentalité que j'ai du mal a comprendre.
parce que leur système éducatif est nul à chier, des jeunes en arrive a marchander avec des milliardaires pour payer leurs études ou avoir un stage...
Sur le fond je suis entièrement d'accord avec toi. Après on n'a pas le contenu de leurs échanges, on ne sait pas au final ce qu'ils se sont dit dans le détail.

Mais on pourrait tout aussi bien critiquer l'offre de départ de Musk : un truc me gène alors je lâche un billet pour avoir la paix.
Parce que leur système éducatif est nul à chier, des milliardaires se pensent tout permis.

Bref, au final tout ça n'est que la pour faire du buzz. Que ce soit du coté du gamin, comme de celui de Musk.
6  1 
Avatar de shenron666
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 02/02/2022 à 17:42
La réaction de Musk est pertinente et Musk n'a pas profité de sa notoriété pour faire pression.
Il a discuté avec le jeune homme et l'histoire nous dira s'ils trouvent un accord donnant donnant.

La demande de Musk est légitime et ses arguments valables et cohérents avec une vraie situation de risque.
Il y a des malades partout.
4  0 
Avatar de marc.collin
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 28/01/2022 à 18:21
Citation Envoyé par kain_tn Voir le message
C'est marrant comme ça les embête quand il s'agit de leur propre personne. Par contre quand il s'agit de traquer au quotidien tous les clients, là il n'y a aucun problème.
Je pense qu'on devrait étendre l'idée de ce gamin à nos politiciens et aux PDG de toutes les GAFAM pour voir
ça me fait penser au film https://fr.wikipedia.org/wiki/The_Circle_(film,_2017)
2  0 
Avatar de calvaire
Membre expert https://www.developpez.com
Le 03/02/2022 à 10:41
Citation Envoyé par kakashi99 Voir le message
En quoi est-ce du chantage ? Musk lui propose un montant pour enlever son bot, le gars demande plus... moi j'appelle ça de la négociation.
Ses bots s'appuient sur des données publiques, donc de mon point de vue il est dans la légalité. Ca ne serait pas le cas, Musk aurait déjà envoyé ses avocats.
disons que c'est une mentalité que j'ai du mal a comprendre.
parce que leur système éducatif est nul à chier, des jeunes en arrive a marchander avec des milliardaires pour payer leurs études ou avoir un stage...
3  1 
Avatar de Darkzinus
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 15/02/2022 à 10:13
Il accède à des données publiques je ne vois pas pourquoi il serait poursuivi ...
3  1 
Avatar de Kelfo
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 04/02/2022 à 11:02
Il peut mettre en danger Elon Musk. Il exerce une activité de renseignement, en s'appuyant sur des sources ouvertes, mais anonymisées. Il n'a aucun intérêt à la faire à part se faire remarquer. C'est une forme de cyber-harcellement obsessionnel permanent.

Sur ce sujet : https://www.findlaw.com/criminal/cri...-bullying.html

Si Elon Musk veut le faire morfler, il le fera et gagnera. Le gamin n'est pas à la hauteur.
En danger de quoi, c'est une vie plus importante qu'une autre ?

Si une personne veut faire du mal à quelqu'un, elle va pas attendre que ces données lui tombe sous le bras, donc avec un peu de recherches quelqu'un de déterminé peut y arriver.
C'est une façon de démontrer ses compétences aux yeux de centaines de milliers de personnes, donc oui se faire remarquer.

Des données initialement publiques, qui ont juste nécessité une analyse pour trouver à qui appartient tel avion.

C'est quoi le but de faire morfler le gamin ? Se sentir supérieur parcequ'il a une dizaines d'avocats et que lui a zéro thunes.
On se demande même si les étudiants sont pas prêts à beaucoup plus de choses pour rembourser le prêt de leur école.

50 000€ c'est quoi pour Elon ? un pain choc !
Sérieusement même "l'harceleur" a de meilleurs idées que de la thune, un stage et même ça il veut pas.
2  1 
Avatar de smobydick
Membre actif https://www.developpez.com
Le 19/06/2022 à 7:08
Je m'attendais à une happy end bidon. Mais en fait il n'a rien eu de concret contre son chantage qui aurait été la porte ouverte à des choses peut-être plus méchantes. Avec le recul je suppose qu'il aurait préféré prendre les 5k au lieu de se faire bloqué par Elon
1  0 
Avatar de d_d_v
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 21/06/2022 à 11:31
J'espère que le gars va suivre et communiquer les déplacement de toute la clique de comploteurs: Bill Gates, Klaus Schwab, Anthony Fauci, etc.
1  0