IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Le président de la Banque mondiale critique l'accord de Microsoft pour acheter Activision Blizzard
Estimant que l'argent aurait pu être mieux investi dans les économies en difficulté des pays pauvres

Le , par Stéphane le calme

145PARTAGES

8  0 
David Malpass n'a pas critiqué le rachat de Microsoft directement, mais plutôt la facilité d'accès à l'argent dont dispose l'entreprise lorsque les mêmes prêts ne sont pas disponibles pour les pays les plus pauvres pour alimenter leur développement. Il a dit qu'il avait été frappé par l'ampleur de l'acquisition d'Activision Blizzard par Microsoft qui, à 69 milliards de dollars, éclipsait les 23,5 milliards de dollars de contributions en espèces convenues en décembre par les pays donateurs les plus riches à l'Association internationale de développement, le fonds de la Banque mondiale pour les pays les plus pauvres - environ 8 milliards de dollars annuellement pendant trois ans.

Microsoft va faire l'acquisition d'Activision Blizzard pour 95,00 $ par action, dans le cadre d'une transaction entièrement en espèces évaluée à 68,7 milliards de dollars, y compris la trésorerie nette d'Activision Blizzard. Lorsque la transaction sera conclue, Microsoft deviendra la troisième plus grande société de jeux au monde en termes de chiffre d'affaires, derrière Tencent et Sony. L'acquisition prévue comprend des franchises emblématiques des studios Activision, Blizzard et King comme «Warcraft», «Diablo», «Overwatch», «Call of Duty» et «Candy Crush», en plus des activités mondiales d'eSport via la Major League Gaming. L'entreprise possède des studios dans le monde entier avec près de 10 000 employés.

Microsoft en a profité pour annoncer qu'il comptait plus de 25 millions d'abonnés au Game Pass et « offrira autant de jeux Activision Blizzard que possible dans Xbox Game Pass et PC Game Pass », couvrant à la fois les titres existants et nouveaux, selon le PDG de Microsoft Gaming, Phil Spencer. Call of Duty, Diablo et World of Warcraft font partie de plusieurs franchises très réussies développées sous l'égide d'Activision Blizzard. « Les joueurs du monde entier adorent les jeux Activision Blizzard, et nous pensons que les équipes créatives ont leur meilleur travail devant elles », a indiqué Phil Spencer. « Ensemble, nous construirons un avenir où les gens pourront jouer aux jeux qu'ils veulent, pratiquement partout où ils veulent ».


Mais David Malpass, le président de la Banque mondiale, ne voit pas cette acquisition d'un bon œil ; pour lui, le rachat par Microsoft pour 69 milliards de dollars du développeur de jeux Activision Blizzard est semblable à une allocation de capital discutable à un moment où les pays pauvres ont du mal à restructurer leurs dettes et à lutter contre le COVID-19 et la pauvreté.

Malpass a déclaré lors d'un événement virtuel du Peterson Institute for International Economics que davantage de capitaux devaient affluer vers les pays pauvres, mais ces flux ont été perturbés par des politiques monétaires inhabituellement souples dans les pays développés.

Il a déclaré avoir été frappé par l'ampleur de l'accord d'acquisition de Microsoft pour l'éditeur de "Call of Duty" Activision Blizzard. Cela a éclipsé les 23,5 milliards de dollars de contributions en espèces convenues en décembre par les pays donateurs les plus riches à l'Association internationale de développement, le fonds de la Banque mondiale pour les pays les plus pauvres (environ 8 milliards de dollars par an sur trois ans), a-t-il déclaré.

« Vous devez vous demander : "Attendez une minute, est-ce la meilleure allocation de capital ?" », a déclaré Malpass à propos de l'accord avec Microsoft. « Cela va au marché obligataire. Vous savez, une énorme quantité de flux (de capitaux) va au marché obligataire ».

Pour mémoire, une obligation est une part d’un emprunt donnant droit à la perception d’un intérêt. Le prêteur récupère son capital lorsque l’obligation arrive à son échéance. C’est sur le marché obligataire (marché des obligations) que s'organise la confrontation de l'offre et de la demande de financements à moyen et long terme par émission de dette obligataire (obligations).

Malpass a noté que ce n'est qu'une petite partie du monde en développement qui a accès à ce financement obligataire, tandis que trop de capitaux restent embouteillés dans les pays avancés, en particulier dans les actifs de réserve de la banque centrale utilisés pour soutenir les achats d'obligations à long terme.

Ses commentaires ont fait écho à un appel similaire la semaine dernière aux banques centrales pour qu'elles réduisent leurs avoirs obligataires à long terme afin de libérer des capitaux de prêt.

« Cela vous place dans une situation où une énorme quantité de capital est allouée à des régions du monde déjà à forte intensité de capital - les économies avancées - qui construisent de plus en plus sur des infrastructures et des biens immobiliers déjà fortement construits, par exemple », indique Malpass.

« En attendant, un retour à des rendements mondiaux plus normaux est nécessaire pour apporter plus de capacité de financement aux petites entreprises du monde en développement », a-t-il déclaré. « Afin de faire face au flux de réfugiés, à la malnutrition qui sévit, etc., il doit y avoir plus d'argent et de croissance dans les pays en développement », a ajouté Malpass.

Malpass demande aux pays riches de freiner le marché obligataire pour libérer des capitaux de prêt pour d'autres raisons.

Bien que Malpass puisse avoir raison sur le fait que le marché est mis en place pour aider les entreprises riches à devenir encore plus riches, dans ce cas particulier, l'accord de Microsoft était un achat entièrement en espèces qui consommerait environ 53% de leur trésorerie, ce qui signifie que la politique monétaire n'avait pas vraiment d'impact sur la transaction.

Si le rachat d'Activision Blizzard par Microsoft est peut-être le sujet du jour, la Banque mondiale devra peut-être trouver un autre cas illustrant mieux le problème.

Source : entretien avec le président de la Banque mondiale

Et vous ?

Que pensez-vous des propos du président de la Banque mondiale ? Êtes-vous d'accord avec les arguments qu'il avance ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de calvaire
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 25/01/2024 à 19:50
on vous virent parce que vous avez fait un travail remarquable et de passion !

en tous cas ca vire pas mal dans le jeu vidéo en ce moment

faut etre quand meme maso pour bosser la dedans je trouve, horaire de malade, salaire pas très élevé et maintenant licenciement...

j'ai bien fait d’être toujours rester dans le "dev legacy", faire des logiciels de gestion/bancaire et le déployer dans du cloud ca fait pas rêver, y'a aucun challenge mais ca paie et ca donne des horaires stables et pas trop dur.
10  0 
Avatar de Bousk
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 12/07/2023 à 23:58
CoD obsolète ?
Ils viennent juste de franchir leur propre record de ventes, atteignant presque 2 milliards de dollars US Modern Warfare 2 Breaks CoD Sales Records Ahead Of Season 2 Launch
Il a aussi été reporté que plus de 1 million de joueurs Sony ne jouent qu'à CoD en 2021, c'est pas vieux et pendant la pandémie, ce chiffre a sûrement bougé mais il reste que ces gens existent et si tenté que CoD quittait PlayStation, ces joueurs quitteraient probablement la plateforme qui devient maintenant inutile pour eux également.
C'est une excellente nouvelle s'ils continuent leur politique de mettre leurs jeux sur game pass. Parce que ce sont de grosses licenses très appréciées de nombreux joueurs et le game pass est (pour le moment) très abordable donc intéressant en tant que joueur.
Ça l'est beaucoup moins pour "la concurrence et les joueurs" s'ils décident de les rendre exclusif à Xbox. Ce qu'ils ont déjà annoncé avec Bethesda et The Elder Scrolls 6.
Mais ça reste que ça crée un précédent.
Va-t-on se réjouir si demain Méta ou Alphabet rachète un gros éditeur pour mettre leurs jeux exclusif à leur plateforme ? Ou on applaudit juste parce que c'est Microsoft ? Ou contre Sony ? Pourquoi alors ça râle quand Epic achète des exclusivités pour leur plateforme ? Ne seraient-ce pas des exemples flagrants de deux poids deux mesures ?
6  0 
Avatar de Bousk
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 10/02/2023 à 14:31
Parce que tu ne comprends pas le problème, il n'y a pas de problème ?
Une exclusivité n'a rien de mal, tant que ce sont eux-mêmes qui la créent. Le problème c'est quand on essaye d'acquérir une IP déjà puissante pour en faire une exclusivité.
Si demain MS crée un studio et crée une copie de CoD qui fonctionne aussi bien, tout ce qu'on pourra dire c'est bravo. Là ils sont potentiellement en train d'acheter un monopole qui pourrait avoir de grosses répercussions économiques sur Sony.
Et ce n'est pas parce que le jeu ne t'intéresse pas ou qu'il a une note visiblement moyenne de la part des (supposés) joueurs sur certains sites qu'il ne rapporte pas plus d'un milliard par an.
En plus d'être à priori un gros argument pour les ventes de consoles
https://www.psu.com/news/73-of-playe...ty-exclusives/
https://www.pushsquare.com/news/2023...ays-new-survey
Et que certains joueurs seraient plus fidèles au jeu qu'à son support
https://www.thegamer.com/microsoft-a...uty-exclusive/
5  0 
Avatar de Kannagi
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 22/01/2022 à 17:54
Citation Envoyé par Leruas Voir le message
Bill Gates a donné combien de dizaines de milliards pour le développement des pays pauvres justement ?
Microsoft c'est surement pas le pire des "Big Tech" en terme de repartage des richesses
Bill Gates, le philanthrope qui donne d’une main pour reprendre de l’autre

La philanthropie de Bill Gates alimente la machine capitaliste

D'ailleurs Bill Gates n'a jamais était philanthrope par vocation , juste qu'il a été accusé de pratique anti-trust , et comme il avait mauvaise presse , il a utilisé ces milliards pour se payer une belle image (et aidé ces copains milliardaires ) , une pierre deux coups !

Et comme je lisais :
ce déluge de philanthropie a contribué à l’avènement d’un monde où les milliardaires concentrent toujours plus de pouvoir sur les politiques d’éducation, l’agriculture mondiale et la santé comme jamais auparavant
Cela devrait pas être un groupe d'homme cynique qui devrait décidé comment aider les gens et la planète , on se retrouvera comme dans robocop 2 , où on aura un maire qui achètera une ville , et vous dira : "que n'importe qui peut acheter des actions, qu'est qu'il y'a de plus démocratique que ça ? "

Le soucis de cet achat ,c'est qu'il est "impossible" , la division XBOX n'aurait pas pu l'acheter (et n'importe quel gros acteur du JV , comme Sony ou Nintendo ou Valve non plus) ,c'est surtout MS qui a suffisamment de fond pour faire cette transaction et ça pose certaine question pour l'avenir (même hors JV ).
4  0 
Avatar de Prox_13
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 02/09/2022 à 12:17
Citation Envoyé par Bruno Voir le message
Le Royaume-Uni conteste l'accord Microsoft/Activision de 69 milliards de dollars, invoquant le préjudice potentiel pour les joueurs.
C'est trop tard pour se réveiller maintenant, il fallait le faire il y a des années déjà, lorsque King & Activision avaient acquis Blizzard.
Les législateurs ne semblent pas réellement réaliser les impacts d'une fusion dans le domaine du jeu vidéo, visiblement, au grand dam des principaux concernés.

Pour l'instant, ils devraient plancher sur un moyen s'assainir la monétisation des jeux mobiles; quitte à taper sur les doigts de Blizzard, autant le faire sur des sujets d'actualité. La définition et/ou l'interdiction des pratiques insidieuses me parait être la priorité pour le consommateur.

Reste à savoir si la législation protège les individus, ou la valeur qu'ils créent... J'ai ma petite idée, mais pour rappel:
Citation Envoyé par Bruno Voir le message
[...] invoquant le préjudice potentiel pour les joueurs.
... Ce serait cocasse, non ?
4  0 
Avatar de KEKE93
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 20/09/2023 à 16:59
Je pense que Phil Spencer n'a pas du regarder bien loin à l'horizon depuis son bureau quand on sait que Nintendo America est localisé dans une enclave juste à coté du campus de Microsoft à Redmond

Ceci dit, Nintendo est une société japonaise plus que centenaire dont le siège est à Kyoto; il doit y avoir toute une culture d'entreprise bien éloignée de celle de microsoft
4  0 
Avatar de Eric80
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 20/09/2023 à 17:09
Le titre du mail de Spencer est 'random though', et son contenu montre bien que cela tient plus du rêve qu une quelque action sérieuse.

Mais +1, la culture japonaise de Nintendo est AMHA le principal frein à toute action.

Je reste tjs surpris de l arrogance des managers qui pense qu avec l argent, on peut faire ce que l on veut. Les US sont très loin là dedans. Les pays arabes pétroliers et gaziers vont encore plus loin, puisqu'ils ont tellement de $$. Ces comportements qui refusent de comprendre que dans d autres cultures, l argent ne fait pas tout, sont la porte ouverte à des acquisitions/fusions ratées!

Spencer serait aviser de se faire conseiller par Renault par ex, qui au final s est un peu cassé les dents sur Nissan.
4  0 
Avatar de Zefling
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 26/01/2024 à 16:25
Citation Envoyé par Souil002 Voir le message
Je pense aussi que ces conditions "terribles" sont beaucoup plus présente dans les gros studios qui doivent sortir obligatoirement leurs jeux dans les délais pour plaire aux actionnaires et aussi car il y a des milliers de personnes à payer.
Dans les studios plus modestes, j'imagine que les conditions sont bien mieux, même si les crunchs doivent quand même être présents. Et dans ces conditions meilleures, je pense qu'à aucun moment les développeurs souhaiterais travailler dans un milieu "qui ne fait pas rêver et sans challenge mais qui paie".
En vrai ça dépend vraiment de l'encadrement. J'ai bossé dans 2 boites de JV, et franchement, les salaires n'étaient pas à la hauteur de l'investissement des équipes, en plus le management était ultra toxique dans l'un des 2. Ça m'a pas donné envie de rester. Mais le management toxique je l'ai aussi vu chez des éditeurs de logiciels.
Ce qui fait pas rêver, c'est quand il commence à y avoir une déconnexion entre les faiseurs, les vendeurs et les dirigeants. Quand on demande de s'investir à mort, et que les dévs n'ont que les miettes en retour, pour moi c'est pas normal, mais en plus quand on est pris pour des esclaves bons qu'à pisser du code, c'est vraiment démoralisant.
4  0 
Avatar de what_the_hack
Inactif https://www.developpez.com
Le 21/01/2022 à 12:16
Le président d'une banque critique le capitalisme ? Qu'est ce qu'il ne faut pas entendre.

Ne me comprennez pas mal, je sais bien que cette banque est différente des privées et le directeur n'en profite pas autant que ceux des privées. Leur but à eux n'est pas de voler. Mais leur institution reste au cœur du système capitaliste, c'est même l'une des fondations du capitalisme. Sans eux, les pays seraient bien moins connectés au niveau monétaire.
3  0 
Avatar de Prox_13
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 02/09/2022 à 16:45
Citation Envoyé par walfrat Voir le message
Blizzard n'a absolument rien inventer sur les méthodes utilisés pour traire les joueurs de Diablo Immortal.
Ces méthode existent déjà depuis une bonne dizaines d'années, MMO coréen par exemple.
Je n'attribue pas à Blizzard la créativité pour avoir inventé ces pratiques, mais leur culot pour les avoir importées sur le marché occidental, de surcroît dans un jeu qui est une copie éhontée d'un autre.
L'attitude du "Laissez-faire" n'a manifestement pas marché jusque là, donc je trouve ça inquiétant d'embrasser l'arrivée des pratiques malsaines avec pour seule excuse que c'est accepté en Corée du Sud. Quand on voit que la priorité actuelle des législateurs se porte sur un problème déjà fumant depuis quelques années, on peut s'attendre à ce que la questions des micro-transactions arrive en 2025. -bien trop tard donc-

D'ailleurs, même pour étendre leur public, Blizzard n'est pas a créditer; C'est déjà bien connu que le marché sur les jeux mobiles est bien plus lucratif que les autres plateformes (Notamment dû au volume d'utilisateurs).
Fortnite est le parfait exemple dans sa catégorie, et d'ailleurs je peux me tromper comme je ne suis pas un joueur de Fortnite, mais il ne me semble pas qu'ils aient fait une compilation des pires pratiques pour dominer le marché.

En ce sens, je trouve ça complètement déplacé, et honteux de la part de Blizzard de proposer ceci. Ce n'est pas une startup, c'est un acteur majeur du jeu vidéo, et ses actions sont exemplaires pour d'autres éditeurs.
Fonder un jeu entièrement sur ce principe, c'est clairement pousser la loi dans ses limites pour extirper l'argent des joueurs. Tolérer ceci c'est donner votre accord aux autres éditeurs pour produire des jeux (?) comme ça.
3  0