IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

« Il est difficile pour une personne moyenne de concevoir à quel point les NFT sont inutiles »,
Selon Holden Shearer, un concepteur de jeux vidéo

Le , par Bill Fassinou

629PARTAGES

19  0 
L'année 2021 a été une année particulière pour les NFT (non-fungible tokens - jetons non fongibles). Selon des chiffres publiés par DappRadar - qui suit l'évolution du marché - le volume des ventes des NFT a explosé, passant de 94,9 millions de dollars en 2020 à 24,9 milliards de dollars en 2021. Cependant, beaucoup de critiques estiment que non seulement les NFT n'ont aucune "utilité", mais constituent également "une escroquerie". Pour eux, les NFT et les monnaies numériques ne sont qu'une machination pour soutirer de l'argent aux personnes incultes en matière d'investissement.

Holden Shearer : les NFT sont une technologie sans aucun intérêt

« Il est vraiment difficile pour la personne moyenne de concevoir pleinement l'inutilité des NFT. Nous sommes habitués à la raison. Si les gens font tant de bruit autour de cette technologie - si c'est bien une technologie - alors elle doit bien faire quelque chose non ? La réponse est "non". Elle ne fait absolument rien. Elle enregistre une transaction de cryptomonnaie et ajoute des données arbitraires à la transaction. Et c'est tout », a déclaré Holden Shearer, concepteur de jeux, en introduction à une série de tweets pour justifier son point de vue sur les NFT. Selon lui, "les jetons non fongibles sont inutiles et cachent une énorme escroquerie".



Comme les cryptomonnaies, les NFT sont des actifs cryptographiques basés sur la blockchain. Ils sont dotés de codes d'identification et de métadonnées uniques les distinguant les uns des autres. Mais contrairement aux cryptomonnaies, ils ne peuvent pas être négociés ou échangés à l'équivalence. C'est la raison pour laquelle ils sont dits non fongibles. Cela diffère des jetons fongibles comme les cryptomonnaies, qui sont identiques les uns aux autres et, par conséquent, peuvent être utilisés comme support de transactions commerciales. En gros, les NFT sont des jetons uniques qui existent sur une blockchain et ne peuvent être reproduits.

Ils peuvent être utilisés pour représenter des objets du monde réel comme des œuvres d'art ou encore des biens immobiliers. La "tokenisation" de ces biens tangibles du monde réel permet de les acheter, de les vendre et de les échanger plus efficacement tout en réduisant la probabilité de fraude. Les NFT peuvent également être utilisés pour représenter l'identité des personnes, les droits de propriété, etc. La construction distincte de chaque NFT offre plusieurs possibilités d'utilisation. En outre, parce qu'ils sont basés sur la blockchain, les NFT pourraient supprimer les intermédiaires, simplifier les transactions et créer de nouveaux marchés.

Mais malgré leur popularité sans cesse croissante, les NFT n'arrivent pas à convaincre tout le monde en ce qui concerne leur intérêt pour le monde. Holden estime que l'échange d'un NFT est une transaction au cours de laquelle la propriété de toutes les données liées au NFT est conférée à l'acheteur, mais il n'existe aucun mécanisme pour faire respecter cette propriété. Et il arrive souvent que les données soient abstraites ou imaginaires. Voici un exemple de ce qu'il dit : "vous possédez une arme dans un jeu vidéo, mais cette arme peut ou non exister réellement. Il peut y avoir ou non un moyen de l'équiper, de tirer, ou même de le regarder".

Aucune de ces fonctions n'est inhérente à un NFT. Elles reposent toutes sur une infrastructure externe, qui existe indépendamment du NFT. « Si vous vous demandez quel rôle le NFT joue, alors la réponse est "rien" - il a séparé un idiot de son argent de Monopoly. C'est tout. Vous "possédez" un singe sous la forme d'un fichier JPEG, sauf que vous ne le possédez pas à proprement parler. Les données jointes au NFT sont juste un lien pointant vers le fichier. Vous ne contrôlez pas nécessairement ou intrinsèquement l'espace serveur qui héberge le fichier. Vous n'avez peut-être absolument aucun moyen d'influencer le fichier », a-t-il déclaré.

« Donc, si vous ne pouvez pas le supprimer, modifier, déplacer, cacher l'emplacement du fichier JPEG à la vue du public, ou empêcher d'autres personnes de télécharger, copier, modifier et redistribuer le fichier, dans quel sens en êtes-vous le propriétaire ? Eh bien, vous ne le possédez pas. Vous "possédez" une entrée de registre indiquant que vous avez payé à quelqu'un de plus intelligent que vous un montant X de cryptomonnaies, et aussi qu'il y a une image d'un singe située à X URL. (Ce qui peut être vrai ou non, car si l'entrée du grand livre est immuable, les données vers lesquelles elle pointe ne le sont pas) », a ajouté Holden.

Selon le développeur, l'idée qu'il s'agit de "votre" fichier repose essentiellement sur le consensus social, puisque vous ne disposez d'aucun outil pour faire respecter la propriété. Parlant de l'utilité des NFT, il a déclaré : « c'est une technologie inutile. C'est bizarre qu'une technologie soit inutile, mais elle ne fait littéralement presque rien, et la seule chose qu'elle fait (inscrire une transaction sur un grand livre immuable) n'est pas très utile pour aucun des cas d'utilisation sur lesquels les gens aiment spéculer ».

Holden déclare que les NFT vendent simplement du rêve aux ignorants

Dans son argumentaire, Holden estime que fondamentalement, la chose sur laquelle il faut se concentrer à propos des NFT est le mot "jeton". Le jeton est la donnée. C'est ce qui distingue un NFT d'une transaction ordinaire de cryptomonnaies. « C'est un jeton : un objet inutile qui peut être échangé contre un objet utile, en théorie. Qu'advient-il de tous vos jetons de minigolf lorsque la salle de minigolf ferme ses portes ? Eh bien, vous vous retrouvez avec un tas de jetons inutiles. Dans le cas de presque tous les NFT, ces jetons existent sans compteur de reprise correspondant », a déclaré Holden.

« À l'heure actuelle, la plupart des NFT sont échangés contre de nobles promesses qu'un jour, il y aura un comptoir de prix miraculeux où ces jetons pourront être échangés contre toutes sortes de splendeurs merveilleuses. Cette loterie n'existera jamais. Dans de nombreux cas, il ne peut pas exister. Dans les rares cas où les promesses faites ne sont pas carrément impossibles à cause d'obstacles technologiques, logistiques ou juridiques, la chose que le jeton permettrait de réaliser existe déjà sous une forme beaucoup plus pratique », a-t-il poursuivi. Alors, que, exactement, êtes-vous censé faire avec un NFT ?

Vous pourriez vendre votre jeton à quelqu'un d'autre, mais qu'est-ce qu'il va faire avec ? Selon Holden, la seule utilité de cette "fichue" chose est de la vendre à un plus grand "imbécile" encore. En fait, il a déclaré que pour que ces jetons aient une valeur réelle, c'est-à-dire pour qu'ils soient utiles à quelque chose, il faut qu'une entité soit prête à les accepter et à les traiter. S'ils représentent une arme à feu dans un jeu vidéo, ce jeu vidéo doit mettre en place l'infrastructure nécessaire pour traiter le jeton. S'ils représentent un numéro d'une bande dessinée, l'éditeur de la bande dessinée doit mettre en place l'infrastructure nécessaire pour traiter le jeton.

L'éditeur doit ensuite permettre au propriétaire du jeton d'accéder à la bande dessinée. Toutefois, il est déjà possible d'acheter des DLC (downloadable content) dans les jeux vidéo, ou des bandes dessinées en ligne, sans utiliser de NFT. Quelle différence un NFT apporte-t-il donc ? D'après Holden, il apporte une seule chose. En supposant que l'infrastructure soit mise en place et qu'elle fonctionne, le jeton est numériquement unique. Il peut être suivi lorsqu'il est échangé sur la blockchain. « Cela réintroduit donc l'un des principaux défauts que la distribution numérique a conquis : la rareté », a-t-il déclaré.

« Pourquoi voudriez-vous une pénurie numérique ? La réponse est que vous ne le feriez pas, à moins que vous ne soyez une sorte de spéculateur du marché », a-t-il déclaré. Voici un autre exemple : disons que Marvel a mis en place une infrastructure pour transformer les jetons Spider-Man en bandes dessinées Spider-Man. Selon Holden, c'est là que vous rencontrez la dernière "pilule empoisonnée" de tout le système : le numéro de série de votre jeton est peut-être unique, mais votre BD Spider-Man ne l'est pas. C'est le même numéro 593 d'Amazing Spider-Man que tout le monde lit dans les magasins de BD.

En sus, c'est le même Spider-Man 593 qui est piraté numériquement dans les torrents de BD et sur les sites Web russes. « Vous avez un jeton disant "ceci est la copie numérique n° 445 du numéro 593 de Spider-Man", mais qui s'en soucie ? Certainement pas ceux qui veulent lire la BD, qui peut être reproduite numériquement à l'infini et sans effort. Les collectionneurs n'en voudront pas, car le jeton ne restera bon que tant que Marvel conservera un intérêt pour le programme. S'ils ferment ou révisent leur back-end Web et cassent l'URL vers laquelle le jeton pointe à un moment donné dans le futur, eh bien, tout est fini », a déclaré Holden.

Holden : le seul cas d'utilisation des NFT est d'escroquer les pigeons

S'agissant des BD, les collectionneurs voudront toujours des BD en papier, car la rareté physique n'est pas artificielle. Par ailleurs, Holden décrit le marché des NFT comme suit : un marché de spéculateurs dans lequel presque tout le monde se retrouvera avec des jetons (NFT) irrécupérables sans valeur et un porte-monnaie vide, et quelques personnes s'enrichiront accidentellement si la technologie reste en place. « Ce qui nous ramène au cas réel d'utilisation des NFT : escroquer les pigeons », a déclaré le développeur.

« Presque tous les NFT en circulation à l'heure actuelle sont absolument inutiles et sans valeur, flottant sur un coussin de manipulation du marché (manifestement illégal, mais encore assez peu réglementé) pour créer une illusion de valeur. Les fameuses images de singes qui "se vendent pour des dizaines de milliers" sont pour la plupart déplacées entre des comptes fictifs par la même personne, qui s'octroie des montants toujours plus élevés d'argent fictif pour convaincre les péquenots que ces singes ont une grande valeur ». Voici un exemple de la façon dont cela fonctionne :

  • la personne A achète un NFT pour 10 $ ;
  • la personne A le vend à la personne B pour 10 000 $ ;
  • la personne B le vend à la personne C pour 100 000 $ ;
  • la personne C le vend à la personne D pour 10 000 $.


Dans le scénario ci-dessus, les personnes A, B et C seraient généralement la même personne qui transfère de l'argent entre des comptes anonymes. Et la personne D est un pigeon trompé par une fausse demande. Ce phénomène est connu sous le nom de "wash trading" et c'est illégal sur les autres marchés. Selon Holden, pour que vous tombiez dans ce piège, il faut que vous soyez absolument "excité" par les nouvelles technologies, ou absolument "ignorant" des nouvelles technologies, et que vous ne posiez pas une question très importante : "pourquoi diable quelqu'un voudrait-il acheter un jeton échangeable contre l'image d'un singe ?"

Mais encore, quiconque regarde la blockchain peut télécharger et reproduire cette image à l'infini. « La réponse est celle que le bon sens impose : "personne". Personne ne veut payer pour une image de merde d'un singe. EN PARTICULIER lorsqu'ils peuvent facilement obtenir le JPEG de merde d'un singe, légalement, gratuitement, avec presque aucun effort. C'est littéralement l'escroquerie où vous vendez à quelqu'un un faux acte de propriété du Golden Gate Bridge, sauf que vous pouvez au moins imaginer des raisons de vouloir posséder le Golden Gate Bridge », a déclaré Holden.

« C'est pourquoi les NFT sont entourés d'un si grand nombre d'affirmations bizarres et complètement fausses : tous ceux qui les proposent cherchent à gagner de l'argent rapidement grâce à l'escroquerie avant que tout le monde ne s'en aperçoive et que le racket ne s'effondre. Quoi qu'il en soit, c'est la raison pour laquelle les NFT sont des conneries inutiles », a-t-il conclu.

Source : Holden Shearer

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Que pensez-vous des arguments des NFT ?
Selon vous, les NFT ont-ils une utilité ? Si oui, laquelle ?
Pensez-vous que la bulle des NFT va s'effondrer à l'avenir ?

Voir aussi

Les NFT (jetons non fongibles) sont-ils une escroquerie ? Oui, selon Stephen Diehl, un ingénieur logiciel

Le volume des ventes de NFT a atteint 2,5 milliards de dollars au premier semestre 2021, le marché rebondit après un effondrement en mai

Environ 90 % des NFT n'auront plus de valeur dans 3 à 5 ans, prévient Fred Ehrsam le cofondateur de Coinbase

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 14/01/2022 à 11:14
Citation Envoyé par Marco_Folio Voir le message
Par exemple lorsqu'un joueur va gagner un défi et gagner une récompense sous forme de NFT, cette récompense lui appartiendra réellement et il pourra la revendre derrière et faire des bénéfices. Alors que dans un jeu vidéo avec des récompenses "normal", elle ne lui appartiendra jamais et reste en possession de la licence du jeu.
Vu que ta NFT ne représente pas un droit concret mais n'est qu'un lien vers des ressources, qui restent soumises à la licence du jeu, le contenu final ne t'appartiennent pas plus.
Foncièrement ça ne change rien : l'éditeur reste libre de restreindre l'accès à la ressource finale comme il le désire et si c'est le cas, ta NFT ne donnera plus accès a rien.
14  0 
Avatar de Anselme45
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 06/02/2022 à 10:18
Où est le problème?

Les NFT sont déjà une escroquerie qui correspond à vendre du vent comme par exemple le "premier sms".

Du moment que le business model est d'escroquer son prochain autant le faire... de manière professionnelle et efficace

Qui a dit qu'il n'y avait que 2 choses qui étaient infinies, l'univers et la connerie humaine, et que pour l'univers, il n'en était pas complètement sûr?
15  1 
Avatar de vanquish
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 14/01/2022 à 16:37
Je vends ce message. Si vous êtes intéressé contactez moi.
Pensez à graisser la pâte aux modérateurs pour qu'ils ne le supprime pas.

Si je suis le nouvel actionnaire majoritaire de Tweeter et que pour des raisons d'espace de stockage ou de droit à l'oubli, je décide de supprimer tous les tweets de plus de 5 ans , la personne qui a acheté le 1er Tweet de Dorsey devient propriétaire de quoi ?
Peut-il transférer ce tweet sur son propre compte ?

Holden Shearer a raison, on a aucun pouvoir sur l'objet possédé et probablement aucun recours puisque contrairement à l'argent (qui peut être virtuel lui aussi), je ne pense pas qu'il y ai la moindre loi ou convention internationale encadrant les NFT.

Et surtout on n'a aucune garantie de pérennité : aujourd'hui quand on tape "altavista.com", le Google de 1995, on tombe sur le site de Yahoo.
Déjà pour un jeu vidéo à 60€ acheté en virtualisé, c'est un peu ennuyeux, mais quand on parle d'un truc à 2,9 millions de $ comme le Tweet de Dorsey, c'est vraiment dommage.

Je serais curieux de savoir si on peut assurer un NFT.
12  0 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 28/04/2022 à 7:49
Je pense que l'article manque complètement le problème du NFT, qui n'est qu'une technologie de jeton. Un NFT n'a pas de valeur en soi, c'est juste une marque de propriété dans un registre. C'est ce qui est enregistré par le NFT qui est censé avoir de la valeur.

Or cet article comme presque partout parle de NFT comme une fin en soi, ce qui est symptomatique du problème : les NFT sont vus comme une technologie magique pour vendre hors de prix des choses dont la valeur intrinsèque est proche du néant, en jouant sur l'effet de mode et sur le fait que beaucoup ne la comprennent pas vraiment. Finalement, ça reste une bulle spéculative, quand l'effet de mode est passé, le rattrapage est logique. C'est déjà bien si ça se dégonfle en douceur plutôt que d'exploser.
11  0 
Avatar de vanquish
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 17/01/2022 à 18:18
Citation Envoyé par zabibof Voir le message
En fait, il y a deux types de personnes qui sont à fond dans les NFT, ceux qui pensent que c'est totalement stupide mais ils sont juste là pour se faire de l'argent maintenant et tout de suite et les pigeons.
Si tu croies vraiment que ce truc a un semblant d'utilité et que c'est le futur, c'est que t'es dans la deuxième catégorie.
Il y a, probablement, une 3ème catégorie : ceux qui veulent blanchir de l'argent.

On utilise déjà beaucoup l'art moderne, car on peut attribuer la valeur que l'on veut à n'importe qu'elle croute.
Je peux acheter un truc 10 millions en France et le revendre 1 million à l'étranger.
Personne n'a rien à dire, j'ai fait un mauvais investissement .... ou versé 9 millions à un tiers (voir à moi même) à l'étranger.
https://www.lesechos.fr/2014/05/blan...e-lart-1102258

Dans ce domaine, les propriétés dans le métaverse ou les NFT, ça doit être l'eldorado.
10  0 
Avatar de Ehnix
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 15/01/2022 à 12:03
Envoyé par Marc_Folio
Non une fois qu'on te transfère un NFT il t'appartient complétement. Tu possédes un objet virtuelle unique inscrit dans la BlockChain et personne ne peut te le retirer. Même si l'éditeur fait faillite le NFT sera toujours valide sur ton crypto Wallet grace au système décentralisé d'échange des NFT.
Euh... non!
C'est ton jeton qui est unique.
Pas l'objet numérique qui lui est associé, qui est copiable.
Le jeton est adossée à la BlockChain, pas l'objet.
9  0 
Avatar de seedbarrett
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 14/01/2022 à 16:58
En fait tu ne possèdes pas le premier tweet, mais un NFT créé a partir de celui ci. Tu possèdes un jeton prouvant que t'as payé, mais c'est un ticket de caisse à vrai dire. Une fois que tu as mangé ta pomme, malgré le ticket de caisse elle est ne va pas réapparaitre. Donc qu'est ce qu'il se passe ? Tu deviens propriétaire d'un NFT qui est finalement un lien mort. Et vu que tu possèdes un jeton, et non le tweet, tu ne peux pas le transférer.
De même chez ubisoft qui vendent des cosmétiques pour leur jeu en NFT, pourquoi sony accepterai ces NFT dans leurs jeux ? Ca veut dire bosser sur une compatibilité entre moteur de jeux, plateforme et compagnie pour finalement ne rien y gagner ? C'est bien plus rentable de faire comme electronic art qui te vend les mêmes cartes de footballer tous les ans, impossible a transférer entre les jeux, générant des milliards d'euros de bénéfice

Et pour assurer un NFT c'est pas tellement possible, comment l'entreprise d'assurance peut faire pour qu'aucun acteurs du NFT ne ferme jamais ses portes ? Par contre je verrais bien ce genre de service sur une plateforme déjà existante sur leur propre NFT. Comme ça tu payes 2 fois c'est parfait.
8  0 
Avatar de zabibof
Membre averti https://www.developpez.com
Le 15/01/2022 à 10:36
En fait, il y a deux types de personnes qui sont à fond dans les NFT, ceux qui pensent que c'est totalement stupide mais ils sont juste là pour se faire de l'argent maintenant et tout de suite et les pigeons.
Si tu croies vraiment que ce truc a un semblant d'utilité et que c'est le futur, c'est que t'es dans la deuxième catégorie.
8  0 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 20/01/2022 à 0:20
Citation Envoyé par gangsoleil Voir le message
Mais avec le play-to-earn, en quoi c'est différent ? L'éditeur va me payer pour jouer, mais qu'y gagne-t-il s'il le fait pour 90% des joueurs ?
La différence, c'est que ce n'est plus le même modèle économique.

Quelques un se feront de l'argent en vendant des trucs sans valeur intrinsèque a des personnes plus ou moins naïves ou ambitieuses, qui devront elles même revendre pour rentrer dans leurs frais, a d'autres personne qui devrons revendre, etc... Évidement seul quelques bons vendeurs gagneront de l'argent et communiqueront beaucoup pour faire rêver, ceux en bas de la chaine qui seront leur vache a lait.

Bref, après après avoir intégré le modèle détestable des jeux d'argent avec les loot-box et autres mécanismes de Gatcha, les éditeur de jeux réussissent à faire pire en intégrant la mécanique du commerce pyramidal.
8  1 
Avatar de Arya Nawel
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 06/02/2022 à 16:27
La finance non reglementee signifie que toutes les astuces rendues illégales dans le passé peuvent être utilisées à nouveau. Qui, à part les escrocs, pourrait penser que c'est une bonne idée?
9  2