IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

« La cryptomonnaie est synonyme de liberté et le bitcoin pourrait remplacer le dollar d'ici une décennie »,
Selon Garry Kasparov, considéré comme le plus grand joueur d'échecs de l'histoire

Le , par Bill Fassinou

252PARTAGES

10  2 
Garry Kasparov, largement considéré comme le plus grand joueur d'échecs de l'histoire, a déclaré lors d'une interview cette semaine qu'il considère la cryptomonnaie comme un outil d'expression de la liberté. L'ex-champion du monde d'échecs pense que les cryptomonnaies comme le bitcoin sont de l'"or numérique" et peuvent conserver leur valeur alors que l'inflation augmente. En particulier, il a déclaré que les cryptomonnaies sont un bon outil pour les gens pour lutter contre ce qu'il considère comme des dépenses excessives du gouvernement, qui, selon lui, conduit à une forte inflation qui érode la valeur des actifs.

Kasparov considère les cryptomonnaies comme le "futur" du monde

Garry Kimovitch Kasparov, né le 13 avril 1963 à Bakou, en Azerbaïdjan, est un joueur d'échecs soviétique puis russe. Il a été classé numéro 1 mondial entre 1984 et 2005, avant d'abandonner les tournois d'échecs pour s'engager dans la politique et les actions humanitaires. Kasparov a passé sa "retraite" à s'opposer au président russe Vladimir Poutine, à se battre pour des causes humanitaires et à présider la fondation Human Rights (un organisme à but non lucratif qui soutient fermement le bitcoin comme outil de liberté). Il a découvert les cryptomonnaies grâce à sa lutte pour la liberté d'expression et en est devenu un fan incontesté.


Garry Kasparov

Fervent partisan des cryptomonnaies, Kasparov considère la cryptomonnaie comme un moyen de contrôler le pouvoir du gouvernement. Selon lui, le bitcoin offre une protection contre les dépenses publiques effrénées, "parce que vous êtes protégé par les mathématiques", c'est-à-dire par la logique du code lui-même. Pour Kasparov, les cryptomonnaies deviennent une partie inséparable du progrès, car le monde entier devient numérique. Et si l'économie devient plus numérique, l'argent aussi. Il a ajouté qu'une autre raison justifiant l'importance de ces monnaies est que les gouvernements [ont] des possibilités illimitées d'imprimer de l'argent.

« Dans les pays démocratiques d'Amérique et d'Europe, des milliards de dollars sont imprimés. Je ne suis pas heureux de voir que le gouvernement a les mains libres pour utiliser mes impôts, essentiellement pour dévaluer [le dollar]. Et imprimer de l'argent est la forme la plus exquise d'emprunter à nous et aux générations futures. Et je crois que les cryptomonnaies - avec le bitcoin comme standard - offrent une protection contre cet assaut du gouvernement, parce que vous êtes protégé par les mathématiques. Vous êtes protégé par le nombre limité de tout code derrière la monnaie respective », a-t-il déclaré.

« Je pense qu'il est très important que la technologie m'offre la possibilité de me défendre, de protéger ma fortune durement gagnée. Les cryptomonnaies, et tous les produits liés aux cryptomonnaies, sont absolument vitaux pour le développement futur de notre monde. Je ne suis pas un expert financier, mais je ne serais pas surpris que, dans dix ans, le dollar soit remplacé par le panier de pièces comme étalon », a-t-il ajouté. Kasparov voit également l'intérêt des jetons non fongibles (NFT). En décembre, en partenariat avec 1Kind, il a lancé une série de 32 NFT qui illustrent des moments emblématiques de sa vie.

La collection comprend le match de 1985 qui l'a couronné comme le plus jeune champion du monde d'échecs, la bataille épique contre "Deep Blue", un superordinateur spécialisé dans le jeu d'échecs conçu par IBM, et ses discours contre les gouvernements totalitaires. C'est cette lutte contre le totalitarisme qui a défini le chapitre actuel de sa vie, et Kasparov considère que la cryptographie fait partie de cette lutte. Ou, comme Kasparov le dit lui-même : « je crois que soutenir la cryptomonnaie est une part importante de ma contribution à l'avenir de l'humanité. Je crois que la technologie devrait aider les gens à lutter contre le pouvoir de l'État ».

Kasparov : aucune technologie n'est jamais uniquement bonne

L'idée selon laquelle le bitcoin et les autres cryptomonnaies sont de l'"or numérique" pouvant maintenir leur valeur a gagné en crédibilité au cours de l'année dernière, les investisseurs recherchant des actifs offrant une protection contre la plus forte inflation depuis les années 1980. À ce titre, les partisans du bitcoin affirment qu'il est rare - seules 21 millions de pièces peuvent être "extraites" - comme l'or, et qu'il est donc plus susceptible de conserver sa valeur que d'autres actifs. Cependant, les détracteurs affirment que le bitcoin et les autres cryptomonnaies sont beaucoup trop volatiles pour être des réserves de valeur fiables.


Un NFT de la collection de Garry

Ils évoquent "l'hiver" du bitcoin, qui a vu le cours de la monnaie passer d'environ 20 000 dollars fin 2017 à environ 3 000 dollars début 2019. À cela, Kasparov répond : « écoutez, la cryptomonnaie est une chose controversée puisque vous entendez beaucoup de gens dire : "Oh, c'est du blanchiment d'argent. Ça aide les méchants". C'est vrai. Je veux dire, aucune technologie n'est uniquement bonne, parce que c'est de la technologie. Les humains ont toujours le monopole du mal ». Kasparov a déclaré qu'il croit énormément en l'avenir des cryptomonnaies et qu'il serait presque insensé de ne pas acheter des bitcoins aujourd'hui.

« J'ai fait beaucoup de conférences à ce sujet, et je dis : regardez, ce n'est pas la baguette magique ou le Terminator. Ce n'est pas un signe avant-coureur d'utopie ou de dystopie. C'est un outil. La cryptomonnaie est un outil. Et bien sûr, il pourrait profiter à certains méchants aux intentions malveillantes. Mais il s'agit de l'équilibre, il s'agit de compromis. Et je pense que l'équilibre est tellement en faveur du progrès », a-t-il déclaré. Il estime que dans l'avenir, le bitcoin restera un standard, "mais bien sûr, il ne peut pas rester seul". Selon lui, c'est la raison pour laquelle il y a de nouvelles pièces qui arrivent.

« C'est un processus naturel. Maintenant, nous avons des milliers et des milliers de pièces. C'est comme la bulle Internet. Une grande majorité de ces pièces, soit environ 99,9 %, auront disparu. En revanche, ceux qui survivront deviendront les Google du monde. Je ne suis pas ici pour juger lequel, mais il y en aura peu qui survivront - c'est pourquoi j'ai parlé de panier de pièces », a-t-il déclaré. L'autre point que Kasparov n'a pas abordé cependant est la consommation énergétique des cryptomonnaies. Elles consomment une quantité importante d'énergie, qui ne cesse de croître à mesure que de nouvelles personnes rejoignent le réseau.

Une récente analyse de Digiconomist a établi qu'en 2021, le bitcoin était responsable de 0,54 % de la consommation mondiale d'électricité. Il a consommé 134 TWh d'énergie, ce qui équivaut à la consommation annuelle de l'Argentine. Les estimations moyennes chiffrent à 1 386 KWh la consommation d'une transaction bitcoin, ce qui permettrait de fournir de l'énergie à un foyer américain pendant au moins un mois et demi. Beaucoup de critiques se basent sur cette voracité énergétique pour qualifier les cryptomonnaies de "nuisibles" à l'environnement. Ils estiment que les cryptomonnaies devraient être interdites.

Source : Interview de Garry Kasparov

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Que pensez-vous du point de vue de Kasparov sur les cryptomonnaies ?
Que pensez-vous de l'affirmation selon laquelle aucune technologie n'est uniquement bonne ?

Voir aussi

Le bitcoin a consommé plus de 134 TWh en 2021, ce qui est comparable à l'énergie électrique consommée par un pays comme l'Argentine

Le bitcoin établit un nouveau record dans son histoire en franchissant la barre des 66 000 dollars, porté par le lancement d'un produit financier à Wall Street lié à la cryptomonnaie

Le bitcoin pourrait consommer autant d'énergie électrique que l'ensemble des centres de données dans le monde, avec une empreinte carbone équivalente à celle de Londres

Le bitcoin est largement contrôlé par un petit groupe d'investisseurs et de mineurs, selon une étude du National Bureau of Economic Research

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Anselme45
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 08/01/2022 à 12:01
Le sieur "ex-champion d'échec" n'est pas à sa première prestation (il a même fait de la pub déguisée pour des jeux vidéo, alors pourquoi pas le bitcoin).

Il se propose simplement de monnayer son ex-image de marque pour remplir son compte en banque. Ce n'est ni le premier, ni le dernier: Tous les ex-présidents du monde, de Obama à Sarko se proposent d'intervenir pour donner un avis sur des sujets qu'ils ne connaissent pas mais qui leur rapportent 100 à 200k pour une heure de discours...

Donc que le sieur finance sa retraite et que les malins ne prennent pas ses avis pour paroles d'évangile
11  2 
Avatar de Anselme45
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 08/01/2022 à 12:03
Citation Envoyé par yannickt Voir le message
Je suppose que tu est un ancien champion du monde des avis sur les avis du coup ? Parce que sinon, tu peux garder ton avis sur les avis...
Parce que le fait d'être un champion d'échec prouve une quelconque compétence dans les cryptomonnaies? Dans la cuisson des nouilles "al-dente" aussi?
9  1 
Avatar de thamn
Membre actif https://www.developpez.com
Le 08/01/2022 à 21:32
Bah il vend ses NTFs quoi, j'imagine le seul vrai problème au fond c'est qu'il ne paye personne pour faire sa publicité mais ça ne concerne que ceux qui en font.
L'argument "j'étais très bon au échecs" vous choque, je comprends, mais en comparaison, des politiques font leur carrières parce qu'ils ont une grande gueule..
On est "drôle" nous les humains...
6  0 
Avatar de Waikiki
Membre actif https://www.developpez.com
Le 10/01/2022 à 7:55
A un époque où on nous annonce faire tourner des centrales à charbon à fond les ballons pour espérer ne pas avoir à faire de délestage ciblé, le minage de crypto-monnaies est criminel.
7  1 
Avatar de ensi_en
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 07/01/2022 à 19:25
« La cryptomonnaie est synonyme de liberté et le bitcoin pourrait remplacer le dollar d'ici une décennie »
Ouais, je ne crois pas que les USA vont rester les bras croiser en regardant le bitcoin en train de remplacer le dollar. Ils mettront fin à bitcoin bien avant et dès qu'ils sentent que ça commencent à représenter un vrai danger, il faut juste mettre des lois par ci et par là et c'est fini, et je ne crois pas que les grands pays ont envie de défendre la cryptomonnaie.

les cryptomonnaies comme le bitcoin sont de l'"or numérique" et peuvent conserver leur valeur alors que l'inflation augmente.
Conserver leur valeur ? vraiment ? Apparemment ce monsieur ne suit pas la courbe de la valeur de bitcoin qui a perdu 11% pendant les 5 derniers jours

Kasparov considère les cryptomonnaies comme le "futur" du monde
En sachant que plus que 50% des bitcoin sont possédés par quelques milliers de personnes dont la majorité est inconnu, j'ai peur d'un monde pareil.

Fervent partisan des cryptomonnaies, Kasparov considère la cryptomonnaie comme un moyen de contrôler le pouvoir du gouvernement.
Vu qu'il faut avoir des machines super puissantes et beaucoup d'énergie pour pouvoir miner des cryptomonnaies et que les gouvernements ont la possibilité d'avoir ce genre de machine avec des super calculateurs et assez d'énergie, je dirais que c'est le gouvernement qui a le moyen de contrôler la cryptomonnaie.

Il a ajouté qu'une autre raison justifiant l'importance de ces monnaies est que les gouvernements [ont] des possibilités illimitées d'imprimer de l'argent.
Il a oublié qu'on peut créer autant de cryptomonnaie qu'on veut !

Enfin, je ne crois pas que les cryptomonnaies seront le moyen d'avoir un monde plus juste et plus libre, elles seront juste un autre symbole de pouvoir. Bitcoin ou dollar, il y aura toujours les riches qui tiennent le pouvoir et "font ce qu'ils veulent" et les pauvres qui subissent et survivent.
9  6 
Avatar de Kulvar
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 07/01/2022 à 21:07
Ce monsieur est ignare en cryptomonnaie, qu'il garde son avis quand ça ne touche pas les échecs.
10  7 
Avatar de Jeff_67
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 08/01/2022 à 11:54
Gary Kasparov, fût-il le "plus grand joueur d'échecs de l'histoire" (argument d'autorité), est aussi adepte de la théorie récentiste. Autant dire qu'il n'est pas à une bêtise près

Le bitcoin n'est rien d'autre qu'un placement à hauts risques (et haut rendement potentiel). Il ne pourra jamais faire office de monnaie.
8  5 
Avatar de Aiekick
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 08/01/2022 à 12:08
Citation Envoyé par what_the_hack Voir le message

Normal ! Il parle de bitcoin ! Et le bitcoin, c'est 18 millions maximum.
21 Millions !

et qu'il y en ai 18 ou 21, la vraie question c'est qu'elle est la plus petite fraction du bitcoin qui est possible vu que le max est fixe.
c'est ca qui peut determiner la qantité de monnaie accessible.
2  0 
Avatar de Anselme45
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 10/01/2022 à 10:05
Citation Envoyé par yannickt Voir le message
Bien sûr que non. Mais l'inverse non plus. En fait, on ne sait pas quelle est son niveau. Il est peut aussi bien être débutant ou connaisseur. En tout cas, notre expert en avis affirme sans savoir (c'est là le sens de ma remarque). Je suis prêt à parier que Kasparov en sait plus que lui sur le sujet...
Tu dis que ton "expert en avis" affirme sans savoir... mais toi tu dis que "Kasparov en sait plus que... ton expert en avis"?

Donc tu fait ce que tu reproches à ton "expert en avis", tu affirmes sans savoir!

Tu devrais écrire un manuel titré "Comment se tirer une balle dans le pieds en 10 leçons"...
3  1 
Avatar de g.bonnavenc
Futur Membre du Club https://www.developpez.com
Le 14/01/2022 à 10:20
Ne pensez-vous pas qu’à terme, la cryptomonnaie dépensera plus d’énergie que ce quelle vaudra*?
2  0