IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Google versera un million de dollars à chacun de ses cadres supérieurs après avoir refusé d'augmenter le salaire de ses employés,
Selon un document déposé auprès de la SEC

Le , par Bill Fassinou

140PARTAGES

2  0 
Google et sa société mère Alphabet font actuellement l'objet d'une grande polémique sur la toile. Et pour cause, Google a décidé d'accorder à quatre de ses cadres supérieurs une augmentation importante de leur salaire, qui passe de 650 000 à 1 million de dollars, quelques semaines seulement après que la société a annoncé à son personnel qu'elle n'ajusterait pas automatiquement les salaires pour leur permettre de faire face à l'inflation.

Après avoir généré des rendements intéressants pour les investisseurs l’année dernière, les principaux dirigeants de Google bénéficient d’une augmentation de salaire pour 2022 ainsi que d’importantes récompenses en actions. Dans un document déposé auprès de la SEC (Securities and Exchange Commission), Alphabet a déclaré que son conseil d'administration avait approuvé de nouvelles rémunérations pour Ruth Porat, directrice financière, Kent Walker, président des affaires internationales et directeur juridique, Prabhakar Raghavan, directeur de la recherche, et Philipp Schindler, directeur commercial de la société.



Le salaire de base de ces cadres passera de 650 000 à 1 million de dollars, selon le document publié mardi sur le site Web de la SEC et daté du 28 décembre. Le document renseigne également que les quatre dirigeants peuvent participer à un programme de primes annuelles d'un montant maximum de 2 000 000 dollars, en fonction de leur contribution aux performances de Google par rapport aux objectifs sociaux et environnementaux pour 2022. En outre, chacun d'entre eux a reçu des actions d'une valeur comprise entre 23 et 35 millions de dollars, réparties entre des actions liées à la performance et des actions acquises au fil du temps.

Raghavan et Schindler ont reçu les plus grosses primes en actions pour 2022. Google leur a accordé à chacun 12 millions de dollars en actions liées à la performance qui seront acquises entre 2022 et 2024, en fonction de l'évolution du cours de l'action par rapport aux membres de l'indice boursier S&P 100. Ils ont reçu 23 millions de dollars supplémentaires en actions restreintes qui seront acquises trimestriellement en 12 versements, sous réserve de la poursuite de l'emploi. Porat et Walker ont reçu chacun 5 millions de dollars en actions liées à la performance et 18 millions de dollars en actions restreintes.

Alphabet n'a pas révélé le montant de la rémunération de ses cadres l'année dernière, mais sa direction a bénéficié d'un gros 2020. Dans sa dernière procuration, la société a déclaré que Porat et Walker ont reçu 50,2 millions de dollars en actions cette année-là, tandis que Raghavan a reçu 54,6 millions de dollars et que Schindler a reçu 65,5 millions de dollars. La divulgation de ces nouvelles rémunérations a suscité un tollé sur la toile, les employés de base de Google et d'Alphabet se plaignant que les performances ne profitent qu'à un petit groupe de cadres supérieurs. De plus, la société aurait refusé de les soutenir face à l'inflation.

En effet, Google a connu un grand succès financier l'année dernière. L'action d'Alphabet a bondi de 65 % en 2021, dépassant de loin le marché en général et toutes les autres sociétés américaines de la grande technologie. L'activité de recherche de Google a rebondi rapidement après le ralentissement causé par la Covid-19 et a commencé à croître à des niveaux prépandémiques au début de l'année, bénéficiant d'une résurgence de la publicité et des voyages. YouTube a également connu un pic de trafic, et la division "cloud" de Google (Google Cloud Platform - GCP) s'est développée à mesure que les entreprises s'installaient à distance.

En octobre, l'entreprise a enregistré un bénéfice record pour le cinquième trimestre consécutif. Mais contrairement à ces quatre cadres supérieurs, Google tente encore de gérer le malaise des employés de base face à l'augmentation des coûts de l'inflation. Lors d'une réunion générale en décembre, qui devait porter sur la planification de 2022, les dirigeants de Google ont brièvement abordé les préoccupations des employés en matière de rémunération et ont déclaré qu'ils n'avaient pas l'intention de faire un ajustement général des salaires pour tenir compte de la hausse du taux d'inflation aux États-Unis.

Les augmentations sont également intervenues alors que Google est empêtré dans une bataille juridique avec des employés qui affirment avoir été illégalement licenciés en 2019. Les employés prévoient d'appeler l'un des bénéficiaires du nouveau salaire d'un million de dollars, Kent Walker, à témoigner en tant que témoin défavorable. Les employés seraient également mécontents des politiques de travail à distance apparemment différentes de l'entreprise pour les hauts responsables.

En juillet dernier, le vice-président senior de l'infrastructure technique, Urs Hölzle, a annoncé qu'il déménageait en Nouvelle-Zélande, ce qui, selon plusieurs critiques, est emblématique d'un double standard pour les cadres. Beaucoup d'autres employés n'ont pas cette possibilité. « Ce sentiment de ne pas pouvoir quitter la région de la baie de San Francisco pour travailler pour Google est suffisant pour que je décide de partir. C'est le fait que Google ne donne pas la priorité aux besoins des êtres humains. Le fait que nous ayons une vie en dehors du travail, que les gens aient réellement une famille », a déclaré une ex-employée de Google.

Source : Document d'Alphabet

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Que pensez-vous de la revalorisation salariale de ces cadres de Google ?
Que pensez-vous du refus des dirigeants de Google d'ajuster le salaire de tous les employés ?
Ce refus est-il légal aux yeux de la loi ? Quelles approches de solutions proposez-vous aux employés de base de Google ?

Voir aussi

Sundar Pichai, le PDG de Google, aurait gagné plus de 225 000 USD par heure en 2018, ce chiffre pourrait bien évoluer l'an prochain vu qu'il est devenu aussi le PDG d'Alphabet

Un ingénieur en informatique de Netflix gagne plus de 300 000 $ par année. Pourquoi cette entreprise paie-t-elle plus que Google et Facebook ?

Certains employés de Google pourraient subir une baisse de salaire allant jusqu'à 25 % s'ils passent en télétravail en permanence, selon les données divulguées d'un calculateur de l'entreprise

Google va verser 2,5 millions de dollars à des femmes ingénieurs sous-payées et à des candidats asiatiques négligés, la société procédera également à l'ajustement des salaires de certains ingénieurs

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !