IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Chaque employé de la société californienne DoorDash, des développeurs au PDG, sera tenu d'effectuer des livraisons.
« Je n'ai pas signé pour ça », martèle un ingénieur

Le , par Stéphane le calme

89PARTAGES

11  1 
DoorDash, l'application de livraison de nourriture basée à San Francisco, exige que tous ses employés qui ne livrent pas, y compris le PDG Tony Xu, fassent un « dash » une fois par mois, ce qui a provoqué la colère de certains employés.

La société de livraison de nourriture à la demande au cours du Nouvel An rétablira un programme, appelé WeDash, qu'elle avait interrompu pendant la pandémie.

DoorDash a lancé WeDash en 2013, lorsque ses opérations ont commencé. Ses fondateurs ont déclaré qu'ils voulaient impliquer l'entreprise dans des efforts communautaires et philanthropiques dès le départ.

« Au fur et à mesure que l'entreprise grandissait, les fondateurs voulaient que tout le monde expérimente différentes parties du produit afin que nous puissions nous rapprocher de tous nos publics et comprendre comment le produit fonctionne », a déclaré un porte-parole de DoorDash. Tout l'argent que les employés ont gagné en participant a été reversé à une organisation à but non lucratif.

« En s'engageant en tant que Dasher, en soutenant un commerçant ou en observant un agent d'expérience client, les employés apprennent de première main comment les produits technologiques que nous construisons renforcent les économies locales, ce qui nous aide à créer un meilleur produit », a déclaré la société.

Le programme, qui s'étend à tous les employés non-livreurs, y compris les ingénieurs et les cadres supérieurs, sera de retour en janvier et certains participants attendus se plaignent déjà à ce sujet, comme le montre un fil de discussion de plus de 1 600 commentaires sur Blind, la plateforme de médias sociaux, qui a été lancé la semaine dernière par un employé de DoorDash mécontent.

Un ingénieur avec une rémunération totale déclarée, ou TC, de 400 000 $ par an s'est plaint de la responsabilité d'avoir à faire une livraison une fois par mois :

« Le "WeDash" obligatoire commence à partir de l'année prochaine. Vous devez effectuer des livraisons une fois par mois QUI SERONT SUIVIES DANS LES ÉVALUATIONS DE PERFORMANCE ! Je n'ai pas signé pour ça, il n'y avait rien dans la lettre d'offre, la description de poste à ce sujet ».


Il faut noter que Blind exige que tous les utilisateurs s'inscrivent en utilisant un e-mail professionnel de l'entreprise pour laquelle ils travaillent, ce qui signifie que la probabilité que ce message soit falsifié est faible.

Alors que certaines personnes ont répondu au message d'origine pour dire que ce serait une opportunité utile de développer de l'empathie et d'en savoir plus sur les myriades de frustrations des livreurs, d'autres se sont rangés du côté de la publication d'origine :

« Inacceptable de toute façon ! » estime l'une des personnes qui ont répondu.

Un porte-parole de DoorDash a déclaré que la publication de cet employé ne représentait pas les vues de l'entreprise.

Source : Blind

Et vous ?

Que pensez-vous de cette idée ?
Seriez-vous pour ou contre le fait de participer à un tel exercice une fois par mois ?
Si vous êtes contre, y aurait-il une activité dans laquelle cela vous intéresserait d'aller sur le terrain ? Laquelle ?
Ce type d'action devrait-il être obligatoire ou participatif selon vous ? Pourquoi ?
« Tout l'argent que les employés ont gagné en participant a été reversé à une organisation à but non lucratif » Comprenez-vous le fait que le travail sur le terrain ne soit pas rémunéré chez les non-livreur ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de archqt
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 29/12/2021 à 19:02
400 000$/an, moi je veux bien le remplacer et faire une livraison par semaine
8  2 
Avatar de smarties
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 29/12/2021 à 20:03
Citation Envoyé par archqt Voir le message
400 000$/an, moi je veux bien le remplacer et faire une livraison par semaine
Idem

Après, être une journée dans la peau d'un employé qui utilise le produit que l'on développe est très enrichissant sur le plan humain et donne aussi des idées pour améliorer les outils qu'ils utilisent au quotidien.
5  1 
Avatar de Leruas
Membre actif https://www.developpez.com
Le 29/12/2021 à 22:07
C'est totalement con de noter la performance sur cette tâche bénévole...
Ils vont rembourser les coûts pour les accidents de travail que ça va générer de ces livraisons rapides à vélo ?
1  0 
Avatar de Patrick6294
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 08/01/2022 à 18:24
Cet article me fait penser vu la période aux « Saturnales » chez les romains. Cette fête durait sept jours, entre fin décembre et début janvier. Elle célébrait le solstice d’hiver. Pendant cette célébration, les rôles étaient inversés. Ainsi, un esclave pouvait devenir le maître et réaliser tous ses vœux pendant une journée.

Dans une autre vie, j'allais parfois accompagner les techniciens chez les clients pour les assister et surtout voir comment se passaient leurs interventions et à quelles difficultés ils pouvaient être confrontées soit avec les clients, nos autres services et les informations qu'avaient pu nous fournir les responsables de projet de ces entreprises.
Chose qui n'était pas uniquement désintéressée, étant donné que cela m'apportait des connaissances supplémentaires sur l'organisation globale du travail et des relations à avoir et qui s'avérait bénéfique pour à la fois pour les clients, les personnes avec lesquelles j'étais amené à travailler et la satisfaction que l'on portait sur ma prestation.

Mais là, comme il s'agit de se coltiner une galère d'une journée, qui serait prêt à trimer comme un esclave pendant une journée par mois ?

Amusant l'idée de l'intégrer dans les objectifs notés.
1  0 
Avatar de TotoParis
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 30/12/2021 à 18:40
Citation Envoyé par archqt Voir le message
400 000$/an, moi je veux bien le remplacer et faire une livraison par semaine
dont 100 000 de frais d'assurance médicale, 50 000 de frais de scolarité, 100 000 d'impôts (au pif)
0  1 
Avatar de pierre.E
Membre averti https://www.developpez.com
Le 10/01/2022 à 20:04
bnof en France les enseignants doivent avoir l amour du metier dixit Micron
0  1 
Avatar de Escapetiger
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 11/01/2022 à 11:37
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Chaque employé de DoorDash, des ingénieurs au PDG, sera tenu d'effectuer des livraisons.
« Je n'ai pas signé pour ça », martèle un ingénieur
(.../...)
Un ingénieur avec une rémunération totale déclarée, ou TC, de 400 000 $ par an s'est plaint de la responsabilité d'avoir à faire une livraison une fois par mois :

« Le "WeDash" obligatoire commence à partir de l'année prochaine. Vous devez effectuer des livraisons une fois par mois QUI SERONT SUIVIES DANS LES ÉVALUATIONS DE PERFORMANCE ! Je n'ai pas signé pour ça, il n'y avait rien dans la lettre d'offre, la description de poste à ce sujet ».

Que pensez-vous de cette idée ?
Seriez-vous pour ou contre le fait de participer à un tel exercice une fois par mois ?
Ça rappelle le stage ouvrier pour les ingénieurs qui se pratique (pratiquait) en début de carrière avec ses vertus indéniables et ses adaptations selon les écoles et les souhaits des étudiants.

Je me rappelle également dans les années 90, lors d'une mission chez un grand compte de la grande distribution dans le nord, que le nouveau responsable système & réseau à qui j'avais remis un rapport sur la « hot-line magasin » en tant que référent système - exploitation, partait effectuer ce type de stage pendant 1 à 2 mois à côté de chez lui - apprentissage technique et humain des conditions de travail - logistique, réception des marchandises vers 5/6 heures du matin, agencement, réapprovisionnement ... soirée de fermeture du magasin (Ticket Z de caisse : définition Le ticket Z, à différencier du ticket X, permet de totaliser l'intégralité des recettes d'une journée et d'afficher le résultat final des ventes et la TVA. Il se déclenche à la fin de la journée lors de la clôture de caisse, remise à zéro après cette opération.) ...

Voir par ailleurs :
  • Un travail de production
  • Comprendre les opérateurs pour mieux les encadrer
  • Un peu d’humilité
  • Une réflexion sur l’entreprise

Source : Stages ouvriers : une première expérience pour les élèves ingénieurs - Stages/jobs - Le Parisien Etudiant

« Abandonné par la plupart des écoles de commerce, le stage ouvrier demeure incontournable pour les jeunes étudiants ingénieurs. Mais, en pratique, beaucoup d’étudiants ne jouent pas le jeu…
»
Source : Les élèves ingénieurs boudent le stage “ouvrier” | Les Echos Start
0  1