IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Intel pense que le métavers aura besoin d'une capacité de calcul mille fois supérieure à celle disponible actuellement,
Ce que les ordinateurs d'aujourd'hui ne peuvent tout simplement pas offrir

Le , par Bill Fassinou

290PARTAGES

6  0 
Intel s'est enfin exprimé publiquement sur le métavers, la dernière technologie (même si le mot n'est pas nouveau) qui suscite l'enthousiasme de toute l'industrie. Si le fabricant de puces est optimiste quant aux possibilités du métavers dans l'abstrait, Intel soulève un problème clef pour réaliser toutes les ambitions du métavers : il n'y a pas assez de puissance de traitement pour tout le monde. Il pense en effet qu'il faudrait multiplier par 1 000 la puissance de notre capacité de calcul collective actuelle pour être en mesure de donner vie au métavers.

Le métavers : à l'aube d'une nouvelle révolution informatique ?

Autrefois un concept de niche apprécié des passionnés de technologie, l'idée d'un monde virtuel centralisé, d'un "lieu" parallèle au monde physique, a fait son chemin cette année, comme en témoigne la décision de Facebook, en octobre, de changer de nom pour devenir Meta. Des millions de personnes passent des heures par jour dans des espaces sociaux virtuels comme Roblox et Fortnite. L'intérêt pour la propriété purement numérique - et la technologie qui, selon ses partisans, peut garantir la sécurité des expériences virtuelles persistantes - a connu une hausse spectaculaire, les NFT et les cryptomonnaies faisant les gros titres.



Les plateformes de productivité virtuelles se développent également, Meta et Microsoft annonçant de nouvelles façons de collaborer en ligne. Et selon les analystes, Nike se prépare même à vendre des baskets virtuelles. Les bureaux hybrides, l'enseignement par vidéo et les communautés sociales en ligne ne sont que quelques-unes des façons dont une plus grande partie de nos vies - pour le meilleur ou pour le pire - se déroule dans des espaces numériques. Et maintenant, les géants de l'industrie, dont Google, Meta et Microsoft, souhaitent centraliser tout cela dans un monde virtuel qui portera le nom de "métavers".

De manière générale, les technologies qui composent le métavers peuvent inclure la réalité virtuelle (RV) - caractérisée par des mondes virtuels persistants qui continuent d'exister même lorsque vous ne jouez pas - ainsi que la réalité augmentée (RA) qui combine des aspects des mondes numérique et physique. Il n'est toutefois pas nécessaire que ces espaces soient exclusivement accessibles via la RV ou la RA. Un monde virtuel, tel que les aspects de Fortnite auxquels on peut accéder via un PC, une console de jeu ou même un téléphone, peut également y donner accès. Cependant, mardi, Intel a démontré que pour donner vie au métavers, il y avait encore du chemin à parcourir.

Intel, qui était resté jusqu'à présent silencieux face à cette frénésie autour du métavers, s'est exprimé sur la façon dont ce peut devenir une réalité. « Le métavers pourrait être la prochaine grande plateforme informatique après le World Wide Web et le mobile », a écrit Raja Koduri, vice-président senior et responsable du groupe "Accelerated Computing Systems and Graphics" d'Intel, dans un éditorial mardi. Toutefois, Koduri ne tarde pas à jeter de l'eau froide sur l'idée que le métavers est à portée de main. « Notre infrastructure informatique, de stockage et de réseau n'est tout simplement pas suffisante pour permettre cette vision », a-t-il écrit.

Koduri a préféré jouer la carte du réalisme plutôt que celle de l'enthousiasme comme ses pairs. Ainsi, Koduri ne pense même pas que l'industrie soit proche du métavers. Il a déclaré que le métavers nécessiterait que l'on multiplie par 1 000 la puissance de notre capacité de calcul collective actuelle. En effet, une grande partie du battage médiatique autour des métavers a été construite autour de ce que vous y ferez, qu'il s'agisse de réunions en réalité virtuelle, de concerts numériques et, bien sûr, d'intégrations basées sur la blockchain et les NFT. L'avenir des casques de réalité virtuelle et augmentée suscite également beaucoup d'enthousiasme.

Mais les véritables éléments constitutifs du métavers ne seront pas seulement des logiciels et des espaces virtuels (ce qui, bien sûr, est un combat en soi, étant donné que les mondes numériques d'aujourd'hui sont extrêmement autonomes) ou même les casques et les gadgets que les gens portent pour y "accéder". Ce sera dans les ordinateurs et les serveurs qui font fonctionner les vastes mondes virtuels partagés qui constituent le métavers. Et c'est cela le véritable défi. « Les ordinateurs d'aujourd'hui ne sont tout simplement pas assez puissants pour faire de ces rêves une réalité. Ils n'en sont même pas proches », explique Koduri.

Selon certaines critiques, l'affirmation de Koduri est presque ridiculement évidente. À titre illustratif, l'espace VR phare de Meta, Horizon Worlds, ne peut accueillir plus de 20 participants par espace, et ce pour des mondes animés de base, de type Roblox. Pour rappel, Roblox est une plateforme numérique qui permet à ses utilisateurs d'interagir dans un monde virtuel. Elle est à la fois un lieu de jeux gratuits, un moteur de création qui permet aux utilisateurs de générer leurs propres activités et une place de marché pour vendre ces expériences, ainsi que des produits dérivés comme des tenues pour un avatar personnalisé.

Les plateformes métavers actuelles donnent raison à Koduri

L'état de l'art de la RV nécessite toujours des milliers de dollars de matériel de jeu PC, avec de nombreux inconvénients (comme la nécessité d'un casque connecté et des graphismes qui ne sont toujours pas à la hauteur de ce que les meilleurs jeux à écran plat de 2021 peuvent offrir). Et même les plus grands jeux vidéo classiques qui ne sont pas confrontés aux exigences supplémentaires de la RV, comme Fortnite ou Battlefield 2042, ne peuvent gérer que 100 à 128 joueurs à la fois. Comme le note Koduri dans son éditorial, il n'est pas possible de mettre deux personnes dans un environnement virtuel vraiment détaillé avec la technologie actuelle.

« Considérez ce qui est nécessaire pour mettre deux individus dans un cadre social dans un environnement entièrement virtuel : des avatars convaincants et détaillés avec des vêtements, des cheveux et des tons de peau réalistes - le tout rendu en temps réel et basé sur des données de capteurs capturant des objets 3D du monde réel, des gestes, de l'audio et bien plus encore ; le transfert de données à des bandes passantes super élevées et des latences extrêmement faibles ; et un modèle persistant de l'environnement, qui peut contenir des éléments réels et simulés », a tenté d'illustrer Koduri dans son éditorial.

Et ce n'est que pour deux personnes - passer à l'échelle des centaines de millions d'utilisateurs qu'un concept de métavers de type Ready Player One, Snow Crash ou Matrix nécessiterait une infrastructure informatique beaucoup, beaucoup plus importante. Bien entendu, le fondeur américain a également tout intérêt à affirmer que pour donner véritablement vie au métavers à l'échelle mondiale, l'industrie a besoin d'ordinateurs et de serveurs plus nombreux et plus performants. Après tout, Intel fabrique des processeurs (et bientôt des GPU) pour les appareils grand public comme pour les centres de données.

Si le métavers a besoin d'une capacité de calcul littéralement multipliée par 1 000, c'est tout simplement bon pour les affaires. En sus, ce n'est pas une coïncidence si Intel a explicitement mentionné ses processeurs de calcul client et de nuage ainsi que ses produits graphiques dans son dossier sur le métavers. Cela dit, le problème est que même Intel ne pense pas que le matériel seul va permettre de multiplier la puissance de calcul par 1 000. Comme l'a expliqué Koduri plus tôt dans la semaine, « nous pensons qu'une courbe standard de type loi de Moore ne nous permettra d'atteindre qu'une croissance de 8 à 10 fois au cours des cinq prochaines années ».

(La loi de Moore est généralement définie comme un doublement de la capacité de calcul tous les deux ans, ce qui correspond à la croissance de huit à dix fois prévue par Koduri.) Au lieu de cela, Koduri prévoit avec optimisme que les algorithmes et les améliorations logicielles combleront l'écart. À cela s'ajouteront des choses comme des réseaux neuronaux alimentés par l'apprentissage automatique ou des techniques de calcul améliorées par l'IA. Intel utilise déjà ces techniques pour des choses comme sa technologie Deep Link ou son échantillonnage XeSS qu'il prévoit de lancer avec ses GPU Arc au début de l'année prochaine.

L'entreprise compte sur les algorithmes ou l'IA pour multiplier par cent (ou plus) la capacité de calcul, en plus de la croissance offerte par sa feuille de route matérielle existante. Koduri note que l'amélioration des logiciels et des algorithmes ne sera pas seulement nécessaire pour combler l'écart dans le délai ambitieux de cinq ans qu'il a fixé ; elle sera cruciale pour aider à atténuer l'augmentation de la consommation d'énergie qu'entraînerait une tentative de résolution du problème par force brute, ce qu'il compare aux problèmes actuels de l'extraction de cryptomonnaies.

Selon les critiques, le fait qu'Intel réfléchisse à tout cela maintenant - et énonce le problème - est un signe encourageant. Il est facile de profiter de l'engouement et de lancer des idées fantastiques pour vendre des NFT qui vous suivront d'un endroit à l'autre dans différents jeux et environnements virtuels. Renforcer l'infrastructure des serveurs et s'efforcer de réduire la latence est moins excitant ; mais comme le montre la présentation d'Intel, si le métavers doit un jour atteindre ses ambitions de science-fiction, il y a beaucoup plus de travail fondamental à faire dans les années à venir pour ouvrir la voie.

Source : Intel

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Que pensez-vous du point de vue d'Intel sur le métavers ? Le partagez-vous ?
Pensez-vous que le métavers est sujet à un battage médiatique comme l'a été la blockchain par le passé ?
Que pensez-vous du métavers ? En quoi cette technologie rendra-t-elle les interactions numériques meilleures qu'aujourd'hui ?

Voir aussi

Le métavers de Zuckerberg va porter atteinte à la vie privée des travailleurs et pourrait obliger davantage de personnes à communiquer davantage de données, d'après la lanceuse d'alerte Frances Haugen

La lanceuse d'alerte Frances Haugen exhorte Mark Zuckerberg à démissionner et à investir davantage sur la « sécurité » au lieu de consacrer des ressources au « métavers »

Facebook change de nom et s'appelle désormais Méta. Zuckerberg espère qu'un milliard de personnes seront dans le métavers d'ici dix ans

Google ne veut pas rater le train du métavers. La société développe un « OS de réalité augmentée » pour « un appareil AR innovant »

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de ensi_en
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 16/12/2021 à 17:55
Je me demande combien ça va nous coûter la construction de ce monde virtuel tout mignon là où on peut faire ce qu'on veut "en étant assis sur son canapé". Et dire que les responsables commencent à penser à l'environnement...
Bon tant pis, au lieu de résoudre les problèmes dans le monde réel on ira vivre dans un monde virtuel
7  0 
Avatar de calvaire
Membre expert https://www.developpez.com
Le 16/12/2021 à 23:34
je me suis posé cette question dans plusieurs contextes:
1) pour chauffer mon ballon solaire, j'avais le choix entre un système électronique à base d'ia et des panneaux super cher ou bien un simple chauffe eau chauffé par des tubes de cuivres remplie d'antigel et un thermostat mécanique, le tout pour moins de 1000€.

2) Tesla, la voiture hyper technologique de 2 tonnes qui nécessite des usines dernière générations et pleins de métaux précieux ou bien une uav boukhanka, fait dans une vielle usine russes à la main de conception hyper basique avec aucune électronique.

Vous voyez l'idée ? non toujours pas ?


Cette saloperie de métavers ne sert à rien et va encore augmenter inutilement la consommation électrique et la pénurie de semi conducteur.
Plus y'aura de l’électronique et de l'ia dans notre monde plus on bouffera de l'énergie. Toutes les technologies, processeurs gravé plus fin, ia pour optimiser la consommation, éoliennes, panneaux solaire, voiture électrique c'est du bullshit.

l'avenir c'est une réduction de notre consommation x10, le retour au voyage à cheval et le monde réel ou pour bouffer tu devra planter tes légumes. Ce métavers va faire pshit assez vite.
D'ailleurs juste comme ça, qui à un gpu chez lui assez puissant pour s'y connecter ? qui à un casque VR ?

le rapport avec l'article ? le métavers et ce que je considère comme la chose la moins utile à l'humanité, mais pourtant je sens que ça va finir comme le bitcoin, en gaspillage de terre rares et d'énergie électrique. Tous ça pour vendre des chaussures nike

et on se fait avoir partout, avec la voiture 0 émission bourré d'électronique, avec la maison connecté, avec la fourchette connecté...
7  0 
Avatar de kain_tn
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 16/12/2021 à 18:09
Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message

Que pensez-vous du point de vue d'Intel sur le métavers ? Le partagez-vous ?
Contrairement à Intel, je n'ai pas de processeurs à écouler, moi, donc je ne partage pas leur point de vue.

Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message

Pensez-vous que le métavers est sujet à un battage médiatique comme l'a été la blockchain par le passé ?
Oui, c'est du pur BS. Mais on nous en sert à toutes les sauces pour donner l'impression qu'il y a une grande demande de la part des consommateurs et qu'il y a un besoin.

Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message

Que pensez-vous du métavers ? En quoi cette technologie rendra-t-elle les interactions numériques meilleures qu'aujourd'hui ?
Elle ne rendra rien meilleur. À titre d'exemple, est-ce que vous préférez vous adresser à un chatbot (même bien fait) pour poser des questions pointues sur un sujet ou vous préférez avoir un humain face à vous qui vous répondra en deux coups de cuillère à pot? Pour ma part, je préfère un être humain, même désagréable.

Franchement, entre l'autre et ses voitures pourries et les GAFAM, on va vraiment vers un monde Orwellien...
6  1 
Avatar de skaarj
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 17/12/2021 à 16:27
Les smartphones nous ont rendu déjà esclave, et je ne parle même pas des dégâts sur les enfants. Ca c'était l'entrée, maintenant arrive le plat de résistance. L'outil maléfique ultime pour les attirer tous, et dans le métavers les asservir à jamais.
4  0 
Avatar de Jules34
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 20/12/2021 à 10:51
Citation Envoyé par kain_tn Voir le message
Contrairement à Intel, je n'ai pas de processeurs à écouler, moi, donc je ne partage pas leur point de vue.
Oui, c'est du pur BS. Mais on nous en sert à toutes les sauces pour donner l'impression qu'il y a une grande demande de la part des consommateurs et qu'il y a un besoin.

Elle ne rendra rien meilleur. À titre d'exemple, est-ce que vous préférez vous adresser à un chatbot (même bien fait) pour poser des questions pointues sur un sujet ou vous préférez avoir un humain face à vous qui vous répondra en deux coups de cuillère à pot? Pour ma part, je préfère un être humain, même désagréable.

Franchement, entre l'autre et ses voitures pourries et les GAFAM, on va vraiment vers un monde Orwellien...
C'est clair, le matos est encore hors de portée de la bourse des ménages moyens, le tout pour une application plus que limitée mais il faut faire croire (et en sorte que ça devienne) le futur.

Ca devient lourd d'être en permanence le dindon de la farce. Il faut applaudir quand c'est l'urgence climatique, mais aussi la sortie des gadgets avancées technologique, qui au final nous isolent les uns des autres tout en nous rendant disponible et joignable H24 et surtout influençable par la diarhée continue des réseaux sociaux. Orwellien c'est vraiment le mot. Et l'objectif de ce metavers c'est de nous piquer encore et toujours plus d'info perso et d'alimenter des DB relationelle sans fin. Facebook s'en fous d'être mal aimé, c'est LA boîte d'ingénierie sociale du siècle. Le prêtre 3.0 qui sait tout.

Bonjour Lundi
2  0 
Avatar de Escapetiger
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 17/12/2021 à 22:53
Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message

Pensez-vous que le métavers est sujet à un battage médiatique comme l'a été la blockchain par le passé ?
Que pensez-vous du métavers ? En quoi cette technologie rendra-t-elle les interactions numériques meilleures qu'aujourd'hui ?
Ça rappelle le buzz autour de Deuxième Monde * (1997- † 2001), créé par la défunte société Cryo Interactive et Canal + Multimedia,
précurseur de Second Life ** qui vivote encore.

En 2007/2008, on a même eu droit à des recrutements d'entreprises, de SSII, via Second Life (comme ici par exemple).
Tu devais te créer un avatar, suivre le process avec ton CV pour te retrouver en entretien sur une île virtuelle.
Il n'y a jamais eu de communication publique sur le ROI (retour sur investissement) pour ces évènements.

J'espère que le metavers sera un trou noir pour les GAFAM et leur fournisseur Intel et que nous nous battrons pour la survie de nos enfants *** ...

*
Grâce à la Wayback Machine :

Présentation De La Version CD Du Deuxième Monde : Cryo, Canal + : Free Download, Borrow, and Streaming : Internet Archive
(inclus une vidéo de présentation)

**
Rendez les réunions à nouveau amusantes grâce à des espaces de rencontre, des cours et des conférences virtuels. Depuis plus de dix ans, des entreprises et des éducateurs de premier plan font confiance à Second Life pour créer des espaces sociaux de marque pour des événements et des réunions à distance.

https://secondlife.com/?lang=fr-FR

* [Edit]
Le Deuxième Monde fut créé par Cryo Interactive, une SSII spécialisée dans la réalité virtuelle, et Canal Plus Multimédia au printemps 1997. Le but avoué était de constituer fun des premiers univers ludiques persistant sur internet en France. Le Deuxième Monde se voulait une copie réaliste de Paris où l’usager se trouvait immergé dans un environnement 3D dans lequel il pouvait dialoguer via le chat en temps réel avec les autres « habitants » représentés par un avatar. A ce titre, le Deuxième Monde pouvait être étudié en tant que communauté virtuelle. Nous avons conscience que l’idée de communauté virtuelle est une problématique en soi. Nous posons donc de manière arbitraire pour les besoins de cet article qu’une communauté virtuelle est un dispositif sociotechnique de communications écrites partagées correspondant empiriquement aux listes de discussions et autres newsgroups, aux forums de discussions ainsi qu’aux chat-rooms.
(.../...)
  • Le Deuxième Monde : entre jeu vidéo et communauté virtuelle
  • Obstacles et résistances à l’instrumentalisation marketing et marchande du Deuxième Monde
  • Entre marketing relationnel et marketing piégé par la relation
  • Mort du Deuxième Monde et permanence de la communauté des Bimondiens : la naissance de Lutèce 2002
  • Conclusion


Galibert Olivier, « Vie et mort du Deuxième Monde. Etude critique d'une communauté virtuelle ludique », Les Cahiers du numérique, 2003/2 (Vol. 4), p. 195-207.
URL : https://www.cairn.info/revue-les-cah...2-page-195.htm

*** [Edit 2]
Prémunissons-nous d'une génération de Otaku et/ou de Hikikomori ...
1  0 
Avatar de kain_tn
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 20/12/2021 à 21:30
Citation Envoyé par Jules34 Voir le message
C'est clair, le matos est encore hors de portée de la bourse des ménages moyens, le tout pour une application plus que limitée mais il faut faire croire (et en sorte que ça devienne) le futur.

Ca devient lourd d'être en permanence le dindon de la farce. Il faut applaudir quand c'est l'urgence climatique, mais aussi la sortie des gadgets avancées technologique, qui au final nous isolent les uns des autres tout en nous rendant disponible et joignable H24 et surtout influençable par la diarhée continue des réseaux sociaux. Orwellien c'est vraiment le mot. Et l'objectif de ce metavers c'est de nous piquer encore et toujours plus d'info perso et d'alimenter des DB relationelle sans fin. Facebook s'en fous d'être mal aimé, c'est LA boîte d'ingénierie sociale du siècle. Le prêtre 3.0 qui sait tout.

Bonjour Lundi
Tout est dit.
1  0 
Avatar de calvaire
Membre expert https://www.developpez.com
Le 21/12/2021 à 21:38
Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message

Et si les gens n'ont pas de GPU assez puissant pour faire tourner le rêve de monsieur Zuckerberg, il faut les fabriquer dans le périgord ou en Alsace. Mais pour cela on a besoin d'hommes politique et d'industriels sérieux, pas des Bruno Lemaire ou des ayatollah interdisant le foie gras à l'école.
il faut de l'électricité pour les fabriquer et ensuite pour les alimenter...
en France on a plus d'électricité, chaque hiver on est juste juste, il va s'écouler plusieurs années avant qu'on reconstruise assez de centrale nucléaire pour tenir la cadence.
en chine ils coupent les usines car y'a plus assez d'électricité non plus, c'est un probleme global. Si meme la chine n'arrive plus à produire assez d'électricité, c'est pas Bruno le maire qui va faire des miracles.

et puis produire des puces coute de plus en plus cher, alors on a assez de silicium sur terre mais comme on veut des puces de plus en plus puissantes on doit les graver toujours plus finement et on se retrouve avec des inverstissements et de la R&D colossale, ce qui fait que nos puces coute plus cher. A la fin qui pourra se payer des cpu/gpu gravé a 1 angstrom ?
Evidement ca consomme plus aussi ^^ vous pouvez regarder la consommation des gpu sur les 20 dernières années, les 1er GPU tenait dans moins de 50w, aujourd'hui nvidia nous fait des gpu de 450w
1  0 
Avatar de JackIsJack
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 18/12/2021 à 5:26
Le développeur n'est pas la cible du besoin lié au metavers. Le niveau d'expressivité du visage d'un développeur classique est celui d'une DLL décompilée, soyons honnête ; s'il écrit un e-mail avec pédagogie, c'est rare, s'il appelle par téléphone, wahou, alors un système de dialogue qui traduit les expressions du visage et la communication corporelle... C'est le mal absolu.

Il manque peut-être 1000x plus de puissance de calcul au metavers pour exister, mais aussi 1000x plus de techniciens pour créer/maintenir des outils performants aux services de ces besoins étrangers à eux, et tant qu'à faire, trouver les astuces pour que ça passe avec la puissance de calcul actuelle.
0  0 
Avatar de darklinux
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 20/12/2021 à 2:59
Citation Envoyé par ensi_en Voir le message
Je me demande combien ça va nous coûter la construction de ce monde virtuel tout mignon là où on peut faire ce qu'on veut "en étant assis sur son canapé". Et dire que les responsables commencent à penser à l'environnement...
Bon tant pis, au lieu de résoudre les problèmes dans le monde réel on ira vivre dans un monde virtuel
D ' un point de vu logiciel : 0 € : Blender + Unreal Engine + Omnivers ( gratuite si tu es seul ) , d ' un point de vue matériel : le million d ' euro par contre pour un Pod Nvidia ; Oui par contre les GPU actuels sont léger par rapport a ce kue cela va demander , sans compter la bande passante
0  0