IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Le gouvernement américain a ajouté une douzaine d'entreprises chinoises à sa liste de commerce restreint
Invoquant des préoccupations en matière de sécurité nationale et de politique étrangère

Le , par Stéphane le calme

389PARTAGES

12  0 
L'administration Biden a ajouté une douzaine d'entreprises chinoises à sa liste noire du commerce, citant des préoccupations en matière de sécurité nationale et de politique étrangère. Huit entités technologiques basées en Chine ont été ajoutées à la liste pour leur rôle présumé dans l'assistance aux efforts de calcul quantique de l'armée chinoise et dans l'acquisition ou la tentative « d'acquérir des articles d'origine américaine à l'appui d'applications militaires ». Les responsables américains se plaignent depuis longtemps que les entreprises chinoises sont redevables à la République populaire de Chine et collectent des informations sensibles au nom de l'Armée populaire de libération. Le Parti communiste chinois a précédemment déclaré qu'il ne se livrait pas à l'espionnage industriel. Le département du Commerce a également répertorié 16 entités et individus opérant en Chine et au Pakistan pour leur travail sur le programme de missiles nucléaires et balistiques d'Islamabad. Au total, l'administration Biden a ajouté 27 entités et individus situés en République populaire de Chine, au Pakistan, en Russie, au Japon et à Singapour.

Le Bureau de l'industrie et de la sécurité (BIS) du Département du commerce a publié une règle finale ajoutant vingt-sept entités et individus étrangers à la l'Entity List pour s'être livrés à des activités contraires à la sécurité nationale ou aux intérêts de la politique étrangère des États-Unis. Les vingt-sept entités et individus sont situés en République populaire de Chine (RPC), au Japon, au Pakistan et à Singapour. Une entité basée en Russie a été ajoutée à la liste des utilisateurs finaux militaires (MEU - Military End-User).

La secrétaire américaine au Commerce, Gina M. Raimondo, a publié la déclaration suivante : « Le commerce mondial devrait soutenir la paix, la prospérité et des emplois bien rémunérés, et non les risques pour la sécurité nationale. Les actions d'aujourd'hui aideront à empêcher le détournement des technologies américaines vers les progrès militaires de la RPC et de la Russie et les activités de non-prolifération comme les activités nucléaires non garanties du Pakistan ou le programme de missiles balistiques. Le ministère du Commerce s'est engagé à utiliser efficacement les contrôles à l'exportation pour protéger notre sécurité nationale. »

Huit entités technologiques basées en RPC sont ajoutées à la liste dans le cadre des efforts du ministère du Commerce pour empêcher l'utilisation des technologies émergentes américaines servant aux projets d'informatique quantique de la RPC qui prennent en charge les applications militaires, telles que les applications de contre-furtivité et de contre-sous-marin, mais aussi la capacité de casser le chiffrement ou de développer un chiffrement incassable. Ces entités technologiques basées en RPC soutiennent la modernisation militaire de l'Armée populaire de libération ou acquièrent et tentent d'acquérir des articles d'origine américaine à l'appui d'applications militaires. Le ministère estime que son action restreindra également les exportations vers les producteurs d'électronique de la RPC qui soutiennent les efforts de modernisation militaire de l'Armée populaire de libération.

Seize entités et individus opérant en RPC et au Pakistan ont été ajoutés à la Entity List sur la base de leurs contributions aux activités nucléaires non garanties du Pakistan ou au programme de missiles balistiques.

Trois filiales de Corad Technology Limited, une entité chinoise ajoutée à la Entity List en 2019, ont été ajoutées en raison de leur implication dans la vente de technologies des États-Unis et d'autres pays occidentaux aux programmes militaires et spatiaux de l'Iran, République populaire démocratique de Corée (Corée du Nord) des sociétés-écrans et des entités subordonnées du gouvernement de la RPC et de l'industrie de la défense.

Le BIS a également ajouté l'Institut de physique et de technologie de Moscou à la liste MEU sur la base de sa production de produits militaires pour un utilisateur final militaire.

Ces mesures ont été prises en vertu de la Loi de 2018 sur la réforme du contrôle des exportations et de ses règlements d'application, les Export Administration Regulations (EAR).


Entity List et Export Administration Regulations, qu'est-ce que c'est ?

Pour mémoire, l'Entity List est un ensemble de sanctions prises par le Département du Commerce des États-Unis concernant des entreprises, des personnes et des organisations étrangères. Les personnes et organismes listés doivent avoir une autorisation pour effectuer certaines actions, comme acheter certains produits américains, commercialiser leurs produits aux États-Unis ou recevoir des transferts technologiques à partir d'entreprises américaines1, autorisations qui leur sont refusées par défaut. L'Entity List comporte des entreprises de diverses nationalités2. Une liste similaire, mais encore plus restrictive existe sous le nom de Denied Persons List.

Les Export Administration Regulations (EAR) contiennent une liste de noms de certaines personnes étrangères aux USA (y compris des entreprises, des instituts de recherche, des organisations gouvernementales et privées, des particuliers et d'autres types de personnes morales) qui sont soumises à des exigences de licence spécifiques pour l'exportation, la réexportation et /ou le transfert (dans le pays) d'articles spécifiés. Ces personnes constituent l'Entity List. Sur une base individuelle, les personnes figurant sur l'Entity List sont soumises à des exigences et politiques de licence supplémentaires à celles trouvées ailleurs dans l'EAR.

L'Entity List précise les exigences de licence qu'elle impose à chaque personne répertoriée. Ces exigences de licence sont indépendantes et s'ajoutent aux exigences de licence imposées ailleurs dans les Export Administration Regulations (EAR). Par exemple, si vous souhaitez exporter, réexporter ou transférer (dans le pays) un élément EAR99 vers une entité dans l'Entity List et que les exigences de licence pour cette personne, comme spécifié dans la colonne « Exigence de licence » de l'Entity List, indique « tous les éléments soumis à l'EAR », vous devrez obtenir une licence avant d'exporter, de réexporter ou de transférer (dans le pays) l'article, même si l'article EAR99 pourrait autrement être envoyé au pays de destination sans licence à condition que l'utilisation finale proposée ne déclencher une autre exigence de licence en vertu de la partie 744 des EAR.

« Entity List est un outil utilisé par le BIS pour restreindre l'exportation, la réexportation et le transfert dans le pays d'articles soumis à l'EAR à des personnes (individus, organisations, entreprises) raisonnablement soupçonnées d'être impliquées, d'avoir été impliquées ou de poser un risque d'être ou de s'impliquer dans des activités contraires à la sécurité nationale ou aux intérêts de la politique étrangère des États-Unis. Pour les entités ajoutées à la Entity List dans cette règle finale, BIS impose une exigence de licence qui s'applique à tous les éléments soumis à l'EAR. De plus, aucune exception de licence n'est disponible pour les exportations, les réexportations ou les transferts dans le pays vers les entités ajoutées à la liste des entités dans cette règle. BIS impose une politique d'examen de licence d'une présomption de refus pour ces entités.

La liste MEU sert à informer le public de certaines parties en Chine, en Russie, au Venezuela et en Birmanie que le gouvernement américain a déterminé comme des utilisateurs finaux militaires. Les exportations, réexportations et transferts à l'intérieur du pays d'articles identifiés dans le supplément n°2 de la partie 744 des EAR aux parties figurant sur la liste MEU nécessitent une licence ».

Les fournisseurs potentiels des entreprises figurant sur la liste devront désormais demander une licence avant de pouvoir leur vendre du matériel, les demandes étant susceptibles d'être refusées.

La grande enseigne chinoise des télécommunications Huawei a été ajouté à la liste en 2019 pour affirmer qu'elle représentait un risque pour la sécurité nationale des États-Unis.

Cette décision l'a coupée de certains de ses principaux fournisseurs et a rendu difficile la production de téléphones portables par l'entreprise.

Le gouvernement chinois a précédemment nié avoir participé à de l'espionnage industriel.

Source : Département du Commerce des États-Unis

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de marc.collin
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 26/11/2021 à 19:22
Citation Envoyé par Refuznik Voir le message
Ou comment faire un blocus en douce sans le déclarer à l'ONU et aux autres entités commerciales.
c'est le standard américain contre ceux qu'elle veut ralentir...
5  0 
Avatar de Refuznik
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 26/11/2021 à 19:04
Ou comment faire un blocus en douce sans le déclarer à l'ONU et aux autres entités commerciales.
4  0 
Avatar de Mingolito
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 27/11/2021 à 16:02
Ce sont deux puissances nucléaires, donc si c'était le cas cela conduirait à l'Apocalypse. La ce qui est en train de se passer c'est que la Chine est en train de faire des investissements pour pouvoir se passer totalement des USA, mais les USA sont loin d'êtres en passe de pouvoir faire la même chose en sens inverse. En sus les USA est un pays en déclin, le niveau scolaire est devenu tellement bas que les écoles sont obligées de supprimer le système des notes car des classes entières ont des notes totalement nulles, alors que pendant ce temps la Chine à un des meilleur QI au monde, et des jeunes scolarisés avec un niveau bien supérieur aux USA. Au final les USA seront le dindon de la farce, le nouveau leader mondial étant la Chine, et les USA un pays en déclin.

5  2 
Avatar de domi65
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 03/12/2021 à 13:04
@ormond94470

Citation Envoyé par vaild Voir le message
les usa ne sont pas des rigolos, mais en comparaison avec la chine ce sont de foutus saints
Ce n'est pas parce qu'ils ont écrit sur leur dollar "in god we trust" et qu'ils sont persuadés que "Dieu a créé les États-Unis pour qu'ils dominent le monde" et qu'ils se donnent ainsi ce rôle qu'ils en retirent une quelconque sainteté.
Amen.
3  1 
Avatar de marc.collin
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 08/12/2021 à 21:03
Citation Envoyé par vaild Voir le message

c'est tout simplement oublier le contexte géopolitique : se faire espionner par un "allié" avec qui on partage au moins des intérêts, une histoire et des valeurs, c'est grave, mais c'est pas la même chose que de se faire espionner par un ennemi militaire, politique, diplomatique et idéologique.
on pourrait parler de nombreux contrat gagné par la france est cassé par la suite pour favoriser des entreprise américaines... tel airbus

le forcage de vente de certaine entreprise... genre Alstom, la branche nucléaire a GE

on pourrait aussi parler des amendes américaines infligé à des entreprises/banque européenne... pour des faits qui n'ont même pas eu lieu aux usa...

on peut aussi mentionné l'arrêt de vente de peugeot/renault en iran... pour mieux vendre du gm...

en gros un partenaire, allié... qui fait tous pour te mettre des battons dans les roues et prioriser que ses intérêts... des comme ça, la france devrait en avoir plus... ça pourrait lui permettre d'être en bien meilleur posture
3  1 
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 29/11/2021 à 11:23
Citation Envoyé par Mingolito Voir le message
Au final les USA seront le dindon de la farce, le nouveau leader mondial étant la Chine, et les USA un pays en déclin.

ce qui serait une catastrophe absolue pour toute forme de liberté et de démocratie dans le monde.
les usa ne sont pas des rigolos, mais en comparaison avec la chine ce sont de foutus saints
4  4 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 08/12/2021 à 9:26
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
L'administration Biden a ajouté une douzaine d'entreprises chinoises à sa liste noire du commerce, citant des préoccupations en matière de sécurité nationale et de politique étrangère.
L'administration Biden continue dans la ligne de l'administration Trump.
Le truc c'est que la Chine à de quoi répondre, puisqu'elle contrôle les terres rares. Quand les USA sanctionnent la Chine, la Chine peut sanctionner les USA.
Les USA essaient de moins dépendre de la Chine :
Terres rares : comment les Etats-Unis réduisent leur dépendance à la Chine sur le néodyme
L'administration Biden poursuit la politique de Trump pour casser la suprématie chinoise sur certaines matières premières stratégiques. Au coeur de toutes les convoitises : le néodyme, ingrédient entrant dans la fabrication des aimants permanents essentiels à la tech, la transition énergétique et la défense.
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Les responsables américains se plaignent depuis longtemps que les entreprises chinoises sont redevables à la République populaire de Chine et collectent des informations sensibles au nom de l'Armée populaire de libération.
Si les USA ont tellement peur de la collecte d'informations, c'est parce qu'ils surveillent la terre entière, et ils n'aimeraient pas que la Chine puisse faire le millième de ce qu'ils font.
Les services de surveillance ont accès à tout, vos emails, vos SMS, etc.

Citation Envoyé par ormond94470 Voir le message
Toutes ces petites provocations mènera qu'à la guerre
Les USA ont besoin d'une guerre pour maintenir leur leadership, donc ça finira par arriver.
En règle générale quand il y a une crise économique profonde, il y a une grande guerre qui suit. (et vu comme l'économie mondiale se porte mal depuis 2008, ça finira par provoquer quelque chose)
0  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 09/12/2021 à 6:12
Citation Envoyé par vaild Voir le message
oui, les américains nous espionnent. et oui, nous les espionnons aussi.
Mais arrêtez avec ça !
Obama avait mis sur écoute Hollande, vous croyez vraiment qu'Hollande avait Obama sur écoute ?
De toute façon il n'y a que les USA qui ont la technologie, il n'y a pas d'équivalent ailleurs. La NSA fait de la surveillance de masse partout dans le monde.
La Chine surveille son peuple, mais je ne pense pas qu'elle surveille grand chose d'autre.
De toute façon on utilise pas grand chose de chinois (à part des smartphones peut-être), donc ils n'ont pas trop les moyens de surveiller. (il y avait des antennes 5G mais elles vont être enlevé)

Alors qu'on utilise des système d'exploitations US (Windows, Android), des processeurs US (AMD, Intel), des routeurs US (Cisco), des sites US (Google, Twitter), etc.
Du coup c'est un jeu d'enfant pour les services de surveillance US de nous espionner, ils n'ont rien à faire puisqu'on va de nous même leur donner les infos.

Si un jour il y a un lanceur d'alerte chinois, il va être accueilli partout dans le monde.
Alors que les lanceurs d'alerte US, comme Julian Assange et Edward Snowden, sont refusés partout, par exemple ils ont demandé l'asile en France et ça a été refusé. (parce que le monde entier a peur des sanctions US)

Citation Envoyé par vaild Voir le message
dire "la chine espionne mais c'est pas grave parce que d'autres le font aussi"
Je ne pense pas qu'elle espionne en dehors de chez elle, déjà je ne vois pas comment elle aurait les moyens, et je ne vois pas l'intérêt de le faire.
Surtout que si une telle chose venait à se savoir, les US pourraient démarrer une guerre. (ils n'aiment pas qu'on leur fasse ce qu'ils font aux autres)

Citation Envoyé par vaild Voir le message
c'est oublier un peu vite que les états-unis (comme la france, la chine, la russie, et en fait toutes les grandes puissances) n'ont JAMAIS arrêté d'être en guerre.
Les pays comme la France participe à des guerres en finançant le terrorisme (ce qu'on a fait en Syrie).
Ils essaient de faire passer ça pour des rebelles, alors que c'est la même chose qu'Al-Qaïda…
1  1 
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 08/12/2021 à 11:35
Si les USA ont tellement peur de la collecte d'informations, c'est parce qu'ils surveillent la terre entière, et ils n'aimeraient pas que la Chine puisse faire le millième de ce qu'ils font.
Les services de surveillance ont accès à tout, vos emails, vos SMS, etc.
je n'arrête pas de voir cet argument passer, et je n'arrête pas de répondre la même chose...
oui, les américains nous espionnent. et oui, nous les espionnons aussi. et oui, on a la même synergie de renseignement avec la chine, et tous les autre pays du monde, et ils l'ont entre eux.
dire "la chine espionne mais c'est pas grave parce que d'autres le font aussi", c'est au mieux de l'aveuglement ou de la naïveté, au pire de la propagande...
c'est tout simplement oublier le contexte géopolitique : se faire espionner par un "allié" avec qui on partage au moins des intérêts, une histoire et des valeurs, c'est grave, mais c'est pas la même chose que de se faire espionner par un ennemi militaire, politique, diplomatique et idéologique.

Les USA ont besoin d'une guerre pour maintenir leur leadership, donc ça finira par arriver.
En règle générale quand il y a une crise économique profonde, il y a une grande guerre qui suit. (et vu comme l'économie mondiale se porte mal depuis 2008, ça finira par provoquer quelque chose)
c'est oublier un peu vite que les états-unis (comme la france, la chine, la russie, et en fait toutes les grandes puissances) n'ont JAMAIS arrêté d'être en guerre.
elles sont sur beaucoup de points du globe, avec des ennemis/alliés interposés, mais elles existent depuis toujours et existeront toujours.
c'était les WW à une époque, puis la guerre froide, les corées et les vietnams, l'afrique, le moyen-orient, l'asie du sud est à nouveau (taiwan)...
la différence aujourd'hui, c'est que les pays en question sont un peu plus en crise diplomatiquement, et se chamaillent un peu plus ouvertement et directement, au lieu de passer par des conflits externes.

pour la france aujourd'hui, par exemple, c'est beaucoup l'afrique et surtout le sahel, qu'on est petit à petit en train de perdre au profit de la russie et de la chine.
(et soit dit en passant la chine commence à son tour à y être en perte de vitesse, à cause entre autre de leur très violent racisme que les africains ont de plus en plus de mal à supporter)
0  1 
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 03/12/2021 à 22:11
merci de ne pas dénaturer mes propos en ne prenant dans la phrase que ce qui arrange, quitte à la rentre parfaitement inepte.
et à surenchérir dans l'ineptitude en passant.
je n'ai pas dit que les EUs étaient des saints, j'ai dit qu'en comparaison avec la chine, ils en étaient vachement plus proche. et de loin. même s'ils en restent loin.
0  2