IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

La FCC défend l'approbation de Starlink alors que Viasat et Dish demandent au tribunal de bloquer la licence de SpaceX,
Car ses satellites pourraient créer des problèmes ou des interférences

Le , par Bill Fassinou

260PARTAGES

4  0 
Le secteur de la fourniture d'une connexion Internet haut débit par satellite accueille de plus en plus d'acteurs et est plus concurrentiel que jamais. Starlink semble avoir un avantage, mais les plans de SpaceX ont été fortement contestés cette année par Viasat et Dish Network, ces derniers ayant déposé une plainte pour tenter de faire échouer l'initiative de SpaceX de réduire l'altitude des satellites Starlink. Dans un mémoire déposé cette semaine, la Federal Communications Commission (FCC) - qui a déjà donné son accord à SpaceX - a demandé à un tribunal de défendre cette approbation contre le procès intenté par Viasat et Dish.

Les auditions étant prévues pour le 3 décembre, les mémoires finaux ont été déposés mardi par la FCC, Viasat, Dish et SpaceX. Les juges de la Cour d'appel des États-Unis pour le circuit du District de Columbia avaient précédemment rejeté la demande de suspension de Viasat, qui aurait interrompu les lancements toujours en cours de satellites Starlink en orbite terrestre basse par SpaceX en attendant la résolution du procès. Les juges ont estimé que Viasat n'avait pas réussi à démontrer qu'il était probable qu'elle obtienne gain de cause dans son action alléguant que la FCC avait indûment approuvé les lancements de satellites.



La FCC a donné à SpaceX plusieurs autorisations de lancement de satellites pour un total de près de 12 000 satellites. Cette action en justice conteste une modification de licence accordée en avril 2021 qui abaisse l'altitude des satellites Starlink. Viasat a déclaré que cette modification de licence qu'elle veut faire annuler par le tribunal constitue "l'autorisation finale de SpaceX pour déployer une tranche spécifique de 2 824 satellites en orbite terrestre basse". Plusieurs acteurs se sont inquiétés de potentiels dommages que cette modification pourrait avoir sur l'environnement et l'étude des corps célestes.

Les juges ont déclaré à l'époque que Viasat ne remplissait pas "les conditions rigoureuses requises pour un sursis en attendant l'examen du tribunal", mais ont accepté une motion visant à accélérer l'appel. Dans son nouveau mémoire, la FCC a déclaré : « la Commission a raisonnablement accédé à la demande de SpaceX de modifier l'altitude orbitale de 2 824 de ses satellites Starlink, ce dont la Commission a conclu que cela servirait l'intérêt public en améliorant l'accès à la large bande dans les zones mal desservies et en réduisant le potentiel de génération de débris orbitaux ». En bref, les arguments de Dish et de Viasat seraient infondés.

Viasat fournit un service Internet domestique plus lent et à plus forte latence à partir de satellites géostationnaires et fait face à une menace concurrentielle de la part de Starlink. La société a allégué que la FCC n'avait pas respecté la loi sur la politique environnementale nationale (NEPA) parce qu'elle n'avait pas effectué d'évaluation environnementale. Le mémoire de la FCC indique cependant qu'"un examen plus approfondi n'est requis que lorsque la commission conclut que leurs effets potentiels sur l'environnement peuvent être importants". Viasat a accusé la FCC d'avoir renoncé aux examens supplémentaires de l'impact sur le ciel nocturne.

En effet, un problème controversé avec les satellites de SpaceX est leur effet sur les astronomes et le ciel nocturne. À ce propos, la FCC a déclaré : « La Commission a raisonnablement conclu qu'il n'était pas nécessaire d'examiner plus avant les effets de SpaceX sur l'astronomie et le ciel nocturne. Le dossier montrait que SpaceX avait déployé des efforts pour atténuer ces effets et travaillait avec la communauté des astronomes pour faire des progrès supplémentaires. Les études sur lesquelles Viasat et le groupe Balance s'appuient traitent des effets sur le ciel nocturne à partir d'une multitude de sources ».

Cependant, Viasat et Balance Group estiment avoir présenté des preuves irréfutables que le déploiement de milliers de satellites en orbite terrestre basse peut avoir un impact sur l'environnement, mais que la FCC a largement ignoré les arguments et les preuves des appelants environnementaux et a résolu chaque incertitude putative en faveur des affirmations non soutenues de SpaceX. Balance Group a apparemment été fondé en 2020 et se décrit comme une organisation de membres qui représente les astronomes et autres scientifiques préoccupés par la pollution lumineuse et autres impacts environnementaux des constellations de satellites.

La demande de Viasat traite de la pollution lumineuse et de ses effets négatifs importants sur les astronomes et sur la santé et les activités humaines, animales et végétales. Selon le dépôt de Viasat, la FCC a reconnu ce risque, mais a choisi de ne pas l'évaluer parce que SpaceX est censé tenter d'atténuer ce problème. Viasat et Balance Group ont également fait valoir que les satellites de SpaceX augmenteront sensiblement le risque de collisions catastrophiques en raison des taux de défaillance prévus et réels des satellites SpaceX, qui rendront nombre d'entre eux incapables de manœuvrer pour éviter les collisions avant leur désorbitation finale.

Mais la FCC a ajouté : « Les études ne remettent pas en cause la conclusion de la Commission selon laquelle le dossier ne montrait pas que les satellites SpaceX en question pouvaient avoir des effets importants ». Elle a également déclaré qu'elle n'avait pas à "examiner les effets environnementaux des émissions résultant des lancements de satellites parce que la Federal Aviation Administration (FAA) - l'agence fédérale qui délivre les licences pour ces lancements - avait déjà effectué une évaluation environnementale des lancements de SpaceX". Bien entendu, SpaceX a soutenu la position de la FCC dans son propre mémoire.

Sur la question de l'examen environnemental, SpaceX a déclaré : « Il ne peut pas être le cas que des allégations non fondées de toute chance spéculative de l'impact environnemental sont suffisantes pour obliger une évaluation environnementale - surtout lorsque, comme ici, l'agence a déjà promulgué une exclusion catégorique couvrant l'activité. La FCC avait estimé que le changement de licence de SpaceX pouvait bénéficier d'une exclusion catégorique pour les actions qui n'ont normalement pas d'effet significatif sur l'environnement humain, ce qui signifie qu'un examen n'est pas nécessaire, sauf dans des circonstances extraordinaires ».

Dish Network, une société américaine de diffusion de la télévision par satellite, a quant à lui déclaré dans son dossier que les satellites SpaceX dépasseraient les limites de puissance et causeraient des interférences illégales pour ses clients de la télévision par satellite. Bien que SpaceX ait finalement promis qu'il limiterait ses opérations à un seul faisceau dans une zone à la fois, Dish a déclaré que ses études "ont établi que SpaceX dépasserait les limites de puissance même en utilisant un seul faisceau dans une zone à la fois". Dish a reproché à la FCC de s'appuyer sur un processus de simulation et d'approbation de logiciels de l'Union internationale des télécommunications (UIT).

« Pourtant, SpaceX n'a pas contesté que les analyses soumises par Dish sont plus réalistes que la simulation du logiciel de l'UIT, et elle n'a pas nié que le système proposé violera en fait les limites de puissance selon ces analyses plus réalistes », écrit Dish. Dish s'est également opposée à ce que la FCC s'appuie sur une future conclusion favorable de l'UIT que SpaceX devra obtenir avant d'offrir un service à partir de ces satellites. Il a exhorté le tribunal à annuler l'ordonnance [de la FCC] concernant la bande des 12 GHz. La FCC a défendu son recours aux processus de l'UIT, affirmant qu'elle a suivi les règles de longue date de l'agence.

« Il y a vingt ans, la FCC a conclu que si les services fixes par satellite non géostationnaire se conformaient aux limites de puissance surfacique équivalente de l'UIT, ils pouvaient partager la bande 12,2 -12,7 GHz avec les services DBS [satellites de radiodiffusion directe] sans causer d'interférences nuisibles aux opérations DBS », a déclaré la FCC. « Personne n'a contesté cette ordonnance devant les tribunaux », a noté la FCC. En 2017, la FCC a mis à jour ses règles et a décidé de s'appuyer sur le nouveau logiciel de validation de l'UIT utilisé pour évaluer la conformité aux limites de puissance.

La FCC estime avoir "constaté que l'examen de la conformité par le personnel de la FCC "ferait double emploi avec celui effectué par le Bureau de radiocommunications de l'UIT" et ajouterait inutilement "quelques mois" au processus d'octroi des licences. Selon elle, pour éliminer tout retard de ce type, les règles modifiées "exigent simplement des candidats [au service fixe par satellite non géostationnaire] qu'ils certifient qu'ils respecteront" les limites de puissance surfacique équivalente de l'UIT."

La FCC a également décidé d'exiger des opérateurs qu'ils reçoivent une conclusion « favorable » ou « favorable qualifiée » de l'UIT avant de commencer le service et qu'ils soumettent la conclusion de l'UIT à la FCC ainsi que les fichiers de données d'entrée utilisés pour le logiciel de validation de l'UIT". « Aucune partie n'a demandé un examen judiciaire de l'ordonnance de 2017. Conformément à ses règles, la FCC a accordé la demande de SpaceX à condition que cette dernière reçoive l'approbation de l'UIT », a expliqué la FCC.

Sources : les dossiers du procès FCC (PDF), Viasat et Balance Group (PDF), Dish Network (PDF)

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?

Voir aussi

Viasat, un concurrent US de Starlink, aurait demandé à la FCC d'interrompre les lancements de Starlink de SpaceX, jusqu'à ce que la question de l'impact du projet sur l'environnement soit élucidée

Elon Musk : « Bezos s'est retiré afin de poursuivre un travail à plein temps en intentant des procès contre SpaceX »

La FCC autorise SpaceX à réduire l'altitude des satellites pour améliorer la vitesse et la latence de Starlink, elle a rejeté l'opposition de Viasat, Hughes, OneWeb et Kuiper

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 07/07/2022 à 6:59
Citation Envoyé par DannyK Voir le message
Il y a surtout beaucoup de mauvaise compréhension et de jalousie de la part de ses détracteurs.
Il y a autant d'aveuglement de la part de ses détracteur que de la part de ses supporters. Oui Space X et Tesla ont de grosses réussites à leurs actif qu'il serait idiot de nier. Mais oui la plupart des déclaration de Musk au grand public ne sont que des fables pour faire rêver, irréalistes en l'état.
Ce qu'il envisage n'est pas forcément impossible dans la théorie, mais il saute beaucoup d'étapes entre ce qu'il présente dans ses plans et ce qu'il est actuellement capable de réaliser. Au niveau des délais, et de la capacité de moyens à mobiliser, les ordres de grandeur ne sont pas bons.

Citation Envoyé par DannyK Voir le message
Ne pas comprendre que coloniser Mars est une priorité, c'est tout de même hallucinant.
Ce qui est hallucinant c'est de ne pas comprendre que ça ne l'est pas. Aller sur Mars pour de faire de l'exploration et même y installer des bases pour élargir notre appréhension de de l'univers, c'est très intéressant. Mais croire que ça pourrait augmenter les chances de survie de l'humanité, c'est une grossière erreur.
La Terre restera infiniment plus habitable que Mars, même avec toute la pollution dont l'homme est capable ou un impact de météorite tueuse.

Les colonies Martiennes seront au mieux dépendantes de la Terre pour des siècles, mais plus probablement pour toujours. Donc le point non négociable avant de pouvoir coloniser Mars, c'est d'avoir une Terre qui va bien, et pas l'inverse.

Citation Envoyé par DannyK Voir le message
Mais cela ne changera rien au fait que vivre sur Terre et uniquement sur Terre est une chose très dangereuse, nous jouons avec le fil du rasoir.
Certes, si c'est pour aller sur Mars et y perdurer les erreurs humaines, autant ne pas y aller, mais à ce compte là, autant détruire la terre tout court.
Mais pourquoi les humains seraient meilleurs sur Mars que sur Terre ? Bien évidement que les humains sur Mars auront les même problèmes sociétaux que sur Terre et quelque milliers d'autre en plus parmi lesquels, la gravité, la pression, l’atmosphère, la disponibilité des ressources les plus basiques, ...

Citation Envoyé par DannyK Voir le message
Toutes les formes de vies, tendent à évoluer et survivre et aller coloniser une planète n'est qu'un processus de survie naturel.
Sauf que la nature pousse les espèces à s'installer dans les endroits où une espèce peut prospérer. Il n'y a rien de connu a l'heure actuelle sur Mars qui pourrait pousser des colons a prospérer. Ceux qui s'y installeront vivront sous perfusion de la Terre pour des siècles au minimum.

Citation Envoyé par DannyK Voir le message
On peut passer 2000 ans à s'extasier sur mars et analyser ses roches, mais ça ne changera jamais rien au fait que c'est un cailloux géant, plus proche du soleil que notre planète et dont en réalité, il n'y a rien d'autre à faire dessus que l'aménager pour pouvoir y habiter.
Mars est situé après la Terre par rapport au Soleil. Là on vois qu'il vous manque vraiment les notion de base de l'astronomie. Ça explique votre manque d'appréciation des grandeurs et de la complexité de la colonisation martienne. Ça n'est pas grave, mais vous devriez vraiment vous documenter un minimum, auprès de sources sérieuses, avant de vous avancer avec autant de conviction sur ce genre de sujet.

Citation Envoyé par DannyK Voir le message
Les formes de vies ont besoin d'adapter leur environnement si elles ne peuvent pas s'adapter pour pouvoir vivre : Mars à la condition idéale qu'elle est littéralement faite en l'état, pour être adaptée.
Sauf que vous n'avez pas idée de la difficulté pour l'homme d'adapter la surface martienne. Les plans de Terraformation de Mars, même les plus optimistes, ne feront pas de miracles. A supposer des avancées technologiques dont on est actuellement incapables, et des moyens d'action fabuleux à l'échelle planétaire, qui paraissent inenvisageable, on pourrait au mieux rendre la planète rouge habitable quelques milliers d'années en libérant toutes les ressources aqueuses disponibles pour créer une atmosphère qui finirait a terme soufflée par les vents solaires, après cela Mars serait un caillou aride pour l'éternité. Comparé à la Terre qui abrite la vie depuis quelques milliard d'années et devrait pouvoir le faire encore pour à peu près autant, il n'y a pas photo.

Citation Envoyé par DannyK Voir le message
Au delà du fantasme de la science fiction que la majorité d'entre nous avons, de vouloir explorer l'espace, le réchauffement climatique, la montée des extrêmistes religieux, des pensées sectaires type "Woke", de la surpopulation, ... démontre qu'il est plus que temps d'aller sur Mars afin de désengorger la planète, car, il faut être honnête, ce n'est pas en mangeant des graines et en refusant d'avoir des enfants ou en ayant 1, alors qu'en contre partie la très grande majorité de la population mondiale se reproduit avec des idées contraires à l'intellect, que nous pourrons réellement faire progresser l'humanité tant techniquement, que socialement.
La colonisation de Mars n'est une solution pour rien de tout ça. Si on arrive pas a résoudre ces problèmes sur Terre, ça sera encore pire sur Mars :
  • Même lorsque l'on aura brulé les deniers gisements de charbon, pétrole et gaz disponibles, les conditions de vie sur Terre seront toujours infiniment plus accueillantes que sur Mars.
  • Les problèmes politico-religieux seront encore plus critique sur Mars au vu des conditions extrêmes. L'accès aux ressources difficile ne manquera pas d'engendrer des tensions, sans compter que les colonies dépendront forcément de la politique terrienne qui peut simplement les condamner à mort si elle stoppe un ravitaillement hors de prix.
  • La surpopulation, elle sera encore plus critique sur Mars où la vie sera limitée a des installations de survie dont l'espace sera forcement très contraint. Une politique de contrôle des naissance serait clairement obligatoire pour ne pas que ça tourne à la catastrophe.
  • Quant a la production agricole elle sera terriblement difficile donc l'utiliser pour de l'élevage comme sur Terre, n'y comptez pas trop. Si vous tenez à manger de la viande tous les jours, clairement, restez sur Terre.
6  0 
Avatar de Adelindw
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 13/12/2021 à 22:40
Bonjour,

Premier point, sans starlink je ne pourrai vous communiquer mon avis.
En Belgique, 50.000 ménages en zone blanche, quatre personnes par ménage = 200.000 Belges en zone blanche.
L'opérateur historique me proposai simplement de payer 130.000€ HTVA pour avoir une connexion fibre...
Je ne connais pas le nombre de ménage en zone blanche en France, merci à ce cinglé de Elon de penser à eux à moi.
Il est tout aussi fou de penser que certaines personnes trouvent que starlink ne servirai qu’en Afrique et donc à rien.. et d'ailleurs pourquoi l'Afrique ne pourrai avoir internet?
La critique est facile, mais les opérateurs historiques ont eu 200 ans pour déployer leur réseau avec l'argent publique.. sauf qu'ils ne sont pas arrivés chez moi!
Alors oui, heureusement, un capitaliste pur et dur a eu un rêve fou et m'a fourni internet haut débit pour 99€ par mois, dans mon pays développé qui pense d'ailleurs faire des lois inscrivants l'accès à internet comme un droit universel de l'homme. Cela ne manque pas d’ironie.. pour mon état actionnaire majoritaire de l’opérateur historique..
La différence majeure en le capitaliste Elon et le capitaliste historique est que le second s'est protégé depuis des décennies derrières des monopoles d'états sans penser à faire évoluer son réseau vers moi. Je ne comptais pas car il n'y avait pas d'autres choix pour moi. La meilleure façon de capitaliser était donc de ne fournir qu'a ceux qui habitent en zone urbaine et périurbaine, sans autres investissements... les états étaient contents, les dividendes et cours de bourse augmentaient et les oubliez, sacrifié sur l'hôtel de la bourse n'avaient pas d'action sur le cours de bourse des opérateurs historiques.
Même à 200€ par mois, je garderai ELON sur mon toit, lui a pensé à moi quand j’avais besoin d’un service. Ce capitaliste me fourni un service social incontournable en ces heures de confinement ou le contact avec l’état se fait via internet exclusivement et cela ne manque pas d’ironie encore une fois !

Merci, merci, merci et encore merci à ELON !
5  0 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 09/07/2022 à 7:28
Clairement, le prix est adapté a la clientèle visée.
5  0 
Avatar de AoCannaille
Membre expert https://www.developpez.com
Le 29/03/2022 à 10:11
Citation Envoyé par calvaire Voir le message
pour construire une antenne 4g/5g il faut la raccorder à la fibre de toute manière, ces technos peuvent être intéressante dans les zones de montagnes ou relier chaque maison isolé couterais trop cher.
On voit bien le point de vue du citadin ^^

Pour avoir une maison familiale dans un village de 60 habitants dans le trou du cul de la France, la Lozère, qui est dans le massif central, c'est à dire même pas une montagne mais de grosses colines, la 4g et la 5g, dés que tu passes une vallée ou un col c'est la merde. Dés que tu es dans une forêt un peu dense c'est la merde.
On a une 4g capricieuse depuis 6/7 ans et la fibre Gbit/s depuis 2 ans.
On a réussi à apporter l'électricité et le téléphone à chaque maison de France, il n'y a pas de raison qu'on ne fasse pas l'effort avec la fibre.

Quand on parle de zones isolées dans le cadre de Starlink, on parle de zones à 100km+ de toute civilisation. Ce qui en France ne peut concerner à peu près que la Guyane.
4  0 
Avatar de AoCannaille
Membre expert https://www.developpez.com
Le 29/03/2022 à 13:46
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message


Je crois qu'il est plus difficile de faire venir la fibre que l'électricité ou le téléphone.
Pas vraiment. Maintenant la fibre passe sur les poteaux dans les zones reculées. Cf ma maison de vacance : Un nouveau câble a été ajouté, je ne sais pas lequel des deux est la fibre, mais en tout cas elle suit le réseau de poteau partagé EDF/ex FranceTélécom

(click to zoom)
Et la fibre c'est beaucoup moins vital que l'eau ou l'électricité..
En son temps l'electricité n'était pas non plus considérée comme vitale.
Cependant Orange va se débarrasser entièrement de son réseau cuivré à plus ou moins brève échéance. Ne pas connecter les dernier utilisateurs revient à les déconnecter entièrement du réseau.
Et quand au même moment la Finlande déclare l'accès à internet comme un droit humain, ça fait tâche.

J'ai l'impression que la fibre sert surtout à ceux qui streament et à ceux qui téléchargent en P2P parce que l'upload (débit ascendant) est meilleur.
Ou plus simplement, et plus fréquemment, avoir plusieurs flux vidéos en même temps. Avoir 2 personnes sur youtube en même temps, ça reste interessant.
Et quand tu vois la bande passante nécessaire pour un truc aussi simple que gmail, on peut bien imaginer que dans 5 ou 6 ans la fibre sera nécessaire pour un webmail (malheureusement, on est d'accord)

Bon à la limite ça sert aussi à avoir plusieurs boitiers TV Free (parfois le débit ADSL n'est pas suffisant) et peut-être à ceux qui regardent des films en 4K ou une connerie comme ça.
Je pense que l'ADSL suffit à la plupart des utilisateurs.
Si on reste dans le cadre des utilisateurs pommés dans la campagne, l'ADSL n'est pas suffisant car n'a pour beaucoup jamais dépassé les 512 Kbit/s. En tout cas c'était le cas chez nous avant la fibre...

C'est assez facile de refuser un progrès à des gens quand on en bénéficie déjà soit même.
4  0 
Avatar de Pierre Louis Chevalier
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 04/07/2022 à 16:29
Malgré que le lunatique et médiatique Elon Musk soit parfois décrié, par exemple sur ses élucubrations délirantes à propos de la colonisation de Mars, il a quand même de sacrés réussites à son actif, comme ce machin couteux mais très pratique pour les nomades numériques (Digital nomads), dont certains freelances en informatique.
3  0 
Avatar de escartefigue
Modérateur https://www.developpez.com
Le 06/07/2022 à 18:01
Citation Envoyé par DannyK Voir le message
On peut passer 2000 ans à s'extasier sur mars et et analyser ses roches, mais ça ne changera jamais rien au fait que c'est un cailloux géant, plus proche du soleil que notre planète et dont en réalité, il n'y a rien d'autre à faire dessus que l'aménager pour pouvoir y habiter.
Non, les planètes du système solaire sont, dans l'ordre de la plus proche du soleil à la plus éloignée :
Mercure, Vénus, Terre, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune, Pluton ayant été déclassée.

Mars est donc plus éloignée du soleil que la terre.

Par ailleurs, le diamètre équatorial de Mars fait un peu plus de la moitié de celui de la terre et sa masse est est environ dix fois moindre que celle de la terre.

À l'échelle de l'univers c'est effectivement un caillou et même une poussière, mais comparativement à notre planète, c'est quand même beaucoup plus que ça
3  0 
Avatar de 23JFK
Membre expert https://www.developpez.com
Le 08/07/2022 à 23:48
5000$, c'est même pas 10% du prix d'un plein de gazole.
3  0 
Avatar de Adelindw
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 13/12/2021 à 23:29
Bande descendant
Opérateur historique 10 MBit
Starlink 220 Mbit

Bande ascendante
Opérateur historique 1,8 Mbit
Starlink 14,3 Mbit

Ping
Opérateur historique 25ms
Starlink 30ms

Sans comparaison
2  0 
Avatar de Jon Shannow
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 29/03/2022 à 10:54
Citation Envoyé par AoCannaille Voir le message
On voit bien le point de vue du citadin ^^
C'est clair !

Citation Envoyé par AoCannaille Voir le message
On a réussi à apporter l'électricité et le téléphone à chaque maison de France, il n'y a pas de raison qu'on ne fasse pas l'effort avec la fibre.
Oui, mais, à l'époque, c'était des sociétés publiques qui s'en chargeaient, et ça, ça change tout !
3  1