IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

La pénurie de puces pourrait se prolonger à cause des problèmes qui s'accumulent au niveau de la chaîne d'approvisionnement

Le , par Stéphane le calme

196PARTAGES

18  0 
Confrontés à des retards croissants et à des problèmes de chaîne d'approvisionnement, les principaux fabricants de composants ont prévenu que la pénurie mondiale de puces ne se résorbera probablement pas de sitôt, ce qui aura pour effet d'engorger toute industrie dont les produits dépendent de cartes graphiques ou de processeurs.

Michael Dell, PDG et fondateur de Dell Technologies, troisième fournisseur mondial d'ordinateurs personnels, a prévenu que la pénurie de puces n'était pas près de disparaître et que sa résolution pourrait prendre plusieurs années. Sony, qui est dans le même bateau, a prévenu qu'il ne serait probablement pas en mesure de répondre à la demande pour sa console PlayStation 5 en 2022.

Pat Gelsinger, PDG d'Intel, s'attend à ce que la pénurie se prolonge jusqu'en 2023 au moins : « Nous sommes dans le pire maintenant, chaque trimestre de l'année prochaine, nous nous améliorerons progressivement, mais ils n'auront pas d'équilibre offre-demande avant 2023 ».

« Les pénuries vont se poursuivre indéfiniment » a estimé Brandon Kulik, responsable de la pratique de l'industrie des semi-conducteurs de Deloitte. « Peut-être que cela ne veut pas dire 10 ans, mais nous ne parlons certainement pas en nombre de trimestres, plutôt en nombre d'années ».

GM et Ford ont déclaré que des puces manquantes avaient entraîné une réduction des bénéfices pour le troisième trimestre.

Apple Inc. pour sa part devrait réduire de 10 millions d'unités ses objectifs de production d'iPhone 13 prévus pour 2021, car des pénuries prolongées de puces frappent son produit phare, selon des personnes connaissant le sujet. La société s'attendait à produire 90 millions de nouveaux modèles d'iPhone au cours des trois derniers mois de l'année, mais elle a aurait été contrainte d'indiquer à ses partenaires de fabrication que le total sera inférieur, car Broadcom Inc. et Texas Instruments Inc. ont du mal à fournir suffisamment de composants, selon des personnes au courant de l'affaire et qui ont demandé à ne pas être identifiées, car la situation est privée.

Les problèmes de puces sont devenus si répandus qu'une division de Wells Fargo pense que les pressions réduiront la croissance du PIB américain de 0,7 %.

Le « retour à la normale » n'est pas évident

Comme pour de nombreux problèmes épineux, les causes de la pénurie de puces sont innombrables, et aucune d'entre elles n'a de solution miracle.

Les gens continuent d'acheter de nouveaux téléphones, tablettes et ordinateurs portables, et ils continuent d'utiliser des services lourds en réseau comme le streaming vidéo, la vidéoconférence, etc., ce qui augmente l'utilisation des centres de données. « La demande continue de croître en général sur presque tous les marchés », a déclaré Kulik.

Cet appétit s'est heurté de plein fouet à diverses pénuries d'approvisionnement. Récemment, les substrats qui composent les cartes de circuits imprimés se sont raréfiés. Comparés aux semi-conducteurs avancés, les circuits imprimés ont une marge relativement faible et sont faciles à fabriquer. La plupart des fabricants de puces ne fabriquent pas les leurs, mais sans circuits imprimés, les semi-conducteurs ne peuvent pas communiquer avec les autres puces d'un ordinateur. Les entreprises qui fabriquent les planches ne font pas beaucoup de bénéfices qu'elles peuvent réinvestir dans l'expansion de la production.

Pire encore, un incendie dans une grande usine de substrats en juillet 2020 a mis hors ligne une source importante. En conséquence, la capacité des usines de circuits imprimés devrait être à la traîne de la demande dans les années à venir. La crise est devenue si aiguë que le PDG d'Intel, Pat Gelsinger, en a parlé lors du dernier appel de résultats de son entreprise.

Même les fabricants de semi-conducteurs les plus riches du monde sont submergés et ils sont loin de pouvoir répondre à la demande. Les nouvelles usines prennent des années à se construire et à être optimisées, et les entreprises hésitent à investir si elles pensent que les poussées de la demande seront temporaires. Alors que la demande est en hausse, on ne sait pas si elle persistera ou non au-delà de la pandémie. Les entreprises répugnent à investir dans une nouvelle usine s'il y a de fortes chances qu'elle ne fonctionne pas 70 % du temps. Les usines de fabrications coûtent simplement trop cher.

« Si vous les utilisez 60 ou 70 %, vous perdez probablement de l'argent », a déclaré Robert Maire, président de Semiconductor Advisors.

Les usines de pointe coûtent environ 5 à 10 milliards de dollars, soit plusieurs fois ce qu'elles coûtaient il y a une décennie ou deux. Au fur et à mesure que les techniques de fabrication ont progressé, les bâtiments eux-mêmes deviennent plus coûteux à construire et les machines qui fabriquent les puces sont devenues plus chères. Les derniers outils utilisent la lithographie ultraviolette extrême, qui est nécessaire pour produire des puces avec des caractéristiques inférieures à 7 nm, et ils se vendent plus de 120 millions de dollars.

De nouvelles capacités

Malgré les coûts exorbitants, de nombreux fabricants ajoutent progressivement de la capacité avec de nouveaux bâtiments dans les installations existantes, a déclaré Kulik. Des projets plus importants sont également en cours.

En août, Intel a annoncé avoir obtenu un contrat pour des services de fonderie dans le cadre d'un programme du ministère de la Défense visant à soutenir la fabrication de semi-conducteurs de pointe aux États-Unis. Dans son argumentaire pour ce projet, Intel soutient que, « les États-Unis prennent du retard dans la fabrication des semi-conducteurs et le Congrès doit agir maintenant pour y remédier ».

En septembre, Gelsinger a rappelé qu'Intel prévoit de construire au moins deux nouvelles usines de semi-conducteurs de pointe en Europe, avec des plans d'investissements futurs qui pourraient atteindre 80 milliards d'euros au cours de la prochaine décennie. Il a également détaillé les éléments de la stratégie annoncée par l'entreprise et a expliqué comment ces programmes s'appliqueront spécifiquement aux industries de l'automobile et de la mobilité dans l'Union européenne.

Samsung et TSMC ont également annoncé l'ouverture de nouvelles usines ces derniers mois.


Mais pour les trois entreprises, ces usines ne seront pas opérationnelles avant des années, en partie parce que les installations ont besoin de nombreuses infrastructures de soutien, des centrales électriques aux approvisionnements en eau douce.

De nouvelles usines doivent également être dotées en personnel. « Il y a aussi une pénurie de talents en ce moment », a déclaré Kulik. « Ce n'est pas seulement que nous avons besoin de plus de lignes de fabrication, c'est que nous avons besoin de plus de personnes ». Les universités, les community colleges (des établissements post-bac qui proposent une formation en deux ans et qui sont moins chers que les universités) et les entreprises s'efforcent d'augmenter le nombre de travailleurs formés, mais ces efforts mettront du temps à porter leurs fruits.

De nombreux autres problèmes se sont accumulés, allant des incendies d'usine aux retards d'expédition. En mars, un incendie a ravagé une usine appartenant à Renesas Electronics. L'entreprise japonaise était un fournisseur clef de l'industrie automobile, et elle faisait déjà des heures supplémentaires pour compenser la perte de capacité chez Asahi Kasei Microdevices, un autre équipementier automobile, qui a eu un incendie dans l'une de ses usines en octobre 2020.

Les retards de livraisons qui ont affecté tant d'autres entreprises n'ont pas non plus épargné l'industrie des semi-conducteurs. Les puces parcourent fréquemment le monde au fur et à mesure qu'elles passent de la plaquette de silicium au produit final.

D'autres revers ont été plus temporaires mais toujours dommageables. Le gel profond de février au Texas, qui a supprimé la moitié de la capacité de production d'électricité de l'État, a fait reculer la production de l'usine Samsung à Austin. Et cet été, une épidémie de COVID en Malaisie a forcé la fermeture des usines de conditionnement de puces.

Tout cela a contribué à allonger les délais. À la fin de l'année dernière, il fallait 13 semaines pour qu'une commande type soit livrée ; maintenant cela prend presque 22 semaines.

Et les entreprises qui achètent n'aident pas. Avant la pandémie, beaucoup avaient adopté la fabrication au plus juste, une méthode qui demande aux entreprises de détenir très peu de stocks de composants. Mais maintenant, alors que les délais s'allongent, les entreprises passent plus de commandes et détiennent plus de stocks dans l'espoir de ne pas être à court.

« J'ai parlé à des utilisateurs de semi-conducteurs qui faisaient de la fabrication juste à temps », a déclaré Maire. « Ils ont stocké littéralement un an de pièces pour contrer toute pénurie potentielle. »

À mesure que les fabricants ajoutent progressivement aux installations existantes, Kulik a déclaré que certaines pénuries pourraient s'atténuer plus tôt que d'autres. « Je m'attends à ce qu'il y ait une pénurie jusqu'à ce qu'une grande partie de la nouvelle capacité soit mise en ligne », a déclaré Kulik.

Voir aussi :

Intel va investir jusqu'à 80 milliards de dollars dans la fabrication de puces en Europe, dans un contexte de perte de vitesse face à ses rivaux asiatiques
La pénurie de GPU est si grave que des pays entiers ne reçoivent que 20 unités par mois, la demande de semi-conducteurs actuellement supérieure à la production n'aidant pas
Apple devrait réduire ses objectifs de production d'iPhone 13 prévus pour 2021 de 10 millions d'unités à cause de la pénurie prolongée des puces

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de grunk
Modérateur https://www.developpez.com
Le 29/10/2021 à 14:50
Et quel intérêt les fondeur pourraient ils bien avoir à résorber la pénurie le plus rapidement possible ? Ils ont des carnets de commandes plus que plein à des prix plus haut que jamais.
Il y'a certes un concours de circonstance qui à créer la pénurie mais de la dire que tout est fait pour la résorber ...

Actuellement pour les petits acteurs (comprendre hors grand groupes internationaux) les délai d'appro sont globalement à + de 52 semaines. Autant dire que ca risque de faire des dégâts chez certains qui ne pourront plus vendre de produits.
7  0 
Avatar de smarties
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 29/10/2021 à 14:31
C'est l'occasion de limiter la création de nouveaux modèles (smartphone, console, ...) afin de ne pas créer de nouvelles demandes.
4  2 
Avatar de smarties
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 29/10/2021 à 15:31
Dans certains secteurs, le recyclage va peut être se développer
1  0 
Avatar de yannickt
Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
Le 29/10/2021 à 16:15
J'ai le sentiment qu'ils vont nous refaire le coup de la vraie fausse pénurie au long cours, comme avec les disques dur en 2011. Réduire la production pour tendre le marché et augmenter les prix au max, pour siphonner des clients jusqu'au trognon.
1  0 
Avatar de andry.aime
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 04/11/2021 à 9:32
Citation Envoyé par smarties Voir le message
C'est l'occasion de limiter la création de nouveaux modèles (smartphone, console, ...) afin de ne pas créer de nouvelles demandes.
Cela va être inhibitoire à l'évolution, d'autant plus qu'il faut faire mieux que le camp adverse.
Citation Envoyé par smarties Voir le message
Dans certains secteurs, le recyclage va peut être se développer
C'est déjà le cas, regarde juste sur Aliexpress les mini-pc montés avec les anciennes générations de cpu et gpu, amplement suffisant pour faire tourner des jeux en FHD et faire des développements.
Citation Envoyé par Jiji66 Voir le message
Recyclage des puces électroniques ?
Je ne pense pas qu'il veut parler d'un recyclage proprement dite mais le fait de récuperer des composants non vendus pour en monter quelque choses facilement vendable.

Le problème c'est qu'on vit un monde de consommation où l'on veut toujours avoir le dernier modèle, surtout qui dépasse largement les performances dont on a réellement besoin. De l'autre coté il y a aussi l'obsolescence programmée.
1  0 
Avatar de marsupial
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 29/10/2021 à 17:04
Disons que pour un particulier ça fait mal, mais pour une entreprise cela peut bloquer un plan de migration. Et puis dans l'automobile, des usines entières se retrouvent au chômage technique.
0  0 
Avatar de Jiji66
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 30/10/2021 à 18:30
Citation Envoyé par smarties Voir le message
Dans certains secteurs, le recyclage va peut être se développer
Recyclage des puces électroniques ?
0  0