IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Edward Snowden critique le projet Worldcoin de Sam Altman : « Ne cataloguez pas les globes oculaires »,
Worldcoin envisage de créer une base de données mondiale des scans rétiniens des utilisateurs

Le , par Bill Fassinou

106PARTAGES

12  0 
Edward Snowden, expert en sécurité informatique et lanceur d'alerte, a saisi Twitter samedi pour partager ses inquiétudes à propos du projet "Worldcoin" de Sam Altman, président de l'incubateur Y Combinator et cofondateur avec Elon Musk de l'organisation à but non lucratif OpenAI. Pour promouvoir l'utilisation et la diffusion des cryptomonnaies, Worldcoin a l'intention d'offrir gratuitement des cryptomonnaies en échange de l'analyse de l'iris, et c'est là l'objet de la critique de Snowden. Il estime que le projet se contente de stocker une base de données mondiale des scans de l'iris des personnes, sans tenir compte des conséquences potentielles.

Une nouvelle monnaie alternative attire les regards - presque littéralement. Le cofondateur de Worldcoin, Sam Altman, souhaite fusionner la blockchain et la biométrie afin que ceux qui acceptent qu'on scanne leurs yeux soient récompensés par des Worldcoins (WDC). En effet, alors que les problèmes de cybersécurité et de fuites de données se multiplient, Sam Altman a lancé le projet Worldcoin pour limiter les escroqueries et les violations causées par les robots et les mauvais acteurs en scannant vos globes oculaires et en vous attribuant des cryptomonnaies. Selon certaines sources, le prix du Worldcoin était en hausse dimanche à 0,07004 dollar.



Worldcoin, qui serait déjà évalué à 1 milliard de dollars, vise à faire entrer davantage de personnes dans la cryptographie en distribuant gratuitement des pièces à toute personne qui scanne ses yeux à l'aide d'un appareil appelé "Orb", qui convertira l'image de vos yeux en "code numérique court" afin de vérifier si vous possédez déjà des Worldcoins. Près de 200 000 personnes se seraient déjà inscrites. Cependant, le défenseur de la vie privée Edward Snowden, l'homme devenu célèbre pour avoir divulgué des documents sur des programmes et des outils gouvernementaux de surveillance de masse, a beaucoup de problèmes avec le concept.

La première conclusion du lanceur d'alerte de la NSA était simple. Citant un message d'Altman sur Twitter, Snowden s'est exprimé à ses cinq millions d'abonnés en ces termes : « On dirait qu'il s'agit de produire une base de données globale (hachée) des scans de l'iris des personnes (par souci d'"équité", et d'écarter les implications en disant "nous avons supprimé les scans !" Oui, mais vous sauvegardez les *hashs* produits par les scans. Des hashs qui correspondent à de futurs scans. Ne cataloguez pas les globes oculaires ». Notons que depuis les révélations de 2013, Snowden s'oppose à la plupart des cas d'utilisation de la biométrie.

Entrant dans les détails techniques, il a souligné que même si les scans des yeux étaient supprimés, les hashs issus des scans précédents pourraient permettre d'identifier les personnes scannées à nouveau à l'avenir. Beaucoup ont raillé le concept, notamment en prédisant une violation de données inévitable qui pourrait entraîner la fuite et la vente d'informations biométriques sur Internet. D'autres ont souligné qu'il n'y a aucune garantie que les données ne tomberont pas entre les mains de tiers. Worldcoin devra espérer que la promesse de cryptomonnaie gratuite sera suffisante pour dissuader ces inquiétudes.

À son tour, Altman a répondu aux critiques de Snowden en défendant le modèle de confidentialité de Worldcoin. « Je pense que Worldcoin préserve mieux la vie privée que les services centralisés que nous utilisons aujourd'hui. Tout ce que Worldcoin, ou qui que ce soit, peut dire, c'est si quelqu'un s'est déjà inscrit au service. Le hash est découplé cryptographiquement du portefeuille et de toutes les transactions futures », a-t-il déclaré. Malgré ces explications, Snowden était loin d'être satisfait. Snowden a admis que les techniques de protection de la vie privée mises en place par Worldcoin étaient "intelligentes et appréciées".



Mais il a souligné que les données biométriques pouvaient toujours être utilisées à mauvais escient. S'il reconnaît que les processeurs de paiement existants constituent un "désastre absolu en matière de protection de la vie privée", il est convaincu que la solution n'est pas "un autre clone ennuyeux du bitcoin". « La distribution n'est pas le besoin essentiel du public. Les gens achèteront clairement des bitcoins à presque n'importe quel prix. La 'désintermédiation' est la demande. Éliminez les intermédiaires (entreprises et États), en leur permettant d'effectuer des transactions avec n'importe qui, n'importe où et pour n'importe quoi », a conseillé Snowden.

« Ne vous insérez pas comme un autre intermédiaire », a-t-il insisté. Pour sa part, Altman a avoué avoir sous-estimé "la réaction viscérale" des gens à la biométrie comme forme d'identification. Il a également affirmé que les tests de terrain de Worldcoin n'ont pas révélé ce résultat. Toutefois, il convient de noter que Snowden a précisé qu'il ne s'adressait pas à Altman en particulier. Ce n'est pas la première fois que Snowden s'exprime contre un projet basé sur la cryptographie. Il a déjà publié un article dans une lettre d'information dans lequel il affirmait que les CBDC étaient "le plus récent danger qui se profile à l'horizon public".

L'acronyme CBDC signifie "central bank digital currency", ce qui en français donne "monnaie numérique de banque centrale" (MDBC). Par ailleurs, Snowden a exploré comment les CBDC et les portefeuilles de cryptomonnaie pourraient avoir la capacité d'accéder aux données de santé des utilisateurs. Il a suggéré que la technologie pourrait empêcher les utilisateurs de CBDC à risque d'acheter ce qu'ils veulent, même s'il ne s'agit que d'une barre chocolatée. D'autres ont également critiqué le projet Worldcoin, laissant entendre qu'il s'agit simplement d'une entreprise de collecte de données biométriques.

« Voici ce que j'en pense : vous pouvez éventuellement remplacer leur dispositif biométrique par un générateur de hash aléatoire. Si cela fonctionne, cela signifie que la monnaie n'est pas distribuée équitablement, mais que toute personne envoyant des hashs valides à leur réseau reçoit des jetons, indépendamment de l'existence des globes oculaires décrits par ces hashs. C'est ce qu'on appelle une attaque Sybil. Si cela ne fonctionne pas, cela signifie qu'il y a un contrôle secret ou centralisé que le réseau effectue, ce qui signifie que la monnaie n'est pas ouverte », a écrit un commentateur sur Hacker News.

« C'est pourquoi nous utilisons toujours la preuve de travail malgré sa dépense énergétique : elle est simple à comprendre, elle ne peut pas être falsifiée et elle peut être vérifiée ouvertement. Ne soutenez donc pas cette entreprise de collecte de données biométriques », a-t-il mis en garde.

Source : Edward Snowden, Worldcoin

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Êtes-vous prêt à faire scanner vos yeux pour obtenir gratuitement des cryptomonnaies ?
Pensez-vous qu'il y a une autre idée derrière ce projet ? Que gagnent finalement les promoteurs du projet ?
Que pensez-vous de l'analyse d'Edward Snowden ? Et que pensez-vous des monnaies numériques de banques centrales ?

Voir aussi

Edward Snowden : « Des gens mourront si vous affaiblissez le chiffrement », il estime que la vie privée est un pouvoir essentiel

Edward Snowden estime que Facebook est une société de surveillance qui se fait passer pour un réseau social

Snowden avertit que les États utilisent le coronavirus pour construire « l'architecture de l'oppression » et prédit que les mesures prises pour lutter contre le COVID-19 vont persister longtemps

États-Unis : les autorités fédérales ont secrètement ordonné à Google de suivre les personnes qui recherchent certains noms ou certaines informations, selon des documents divulgués

Le lanceur d'alerte Edward Snowden et l'EFF critiquent le projet d'Apple de scanner les messages et les images iCloud, des milliers de personnes demandent à l'entreprise de suspendre ses plans

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de marsupial
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 27/10/2021 à 15:56
Et pour certains lorsqu'ils vieillissent leur rétine s'altère les excluant. C'est valable pour la reconnaissance faciale également.
3  0 
Avatar de albatr2010
Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 27/10/2021 à 12:22
Possible Futur demande dans le Darknet
"J'ai besoin de quelques globes oculaires, vous en avez en dispo ?"
2  0 
Avatar de walfrat
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 27/10/2021 à 12:27
J'aime le principe, ça donne un bon argument pour ne pas utiliser la reconnaissance rétinienne.
2  0