IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Facebook annonce qu'il va embaucher 10 000 personnes en Europe pour l'aider à construire un « métavers »
Qui imitera l'expérience d'interagir en personne grâce à des techno comme l'AR et la VR

Le , par Stéphane le calme

424PARTAGES

9  0 
Facebook a annoncé lundi qu'il embaucherait 10 000 personnes en Europe pour l'aider à construire un « métavers ».

Le directeur général Mark Zuckerberg parle de métavers depuis juillet et le mot à la mode, inventé pour la première fois dans un roman dystopique trois décennies plus tôt, a été référencé par d'autres entreprises technologiques telles que Microsoft.

En utilisant des technologies telles que la réalité virtuelle et augmentée, Facebook prévoit de créer un plus grand sentiment de « présence virtuelle », qui imitera l'expérience d'interagir en personne. « La qualité essentielle du métavers sera la présence - le sentiment de vraiment être là avec les gens », expliquait Mark Zuckerberg en juillet sur son profil Facebook.

La pandémie de coronavirus a déplacé une grande partie des réunions de bureau en ligne, entraînant la montée en puissance des applications de conférence telles que Zoom, et les grandes entreprises technologiques cherchent à capitaliser sur ce changement.

Les cadres de Facebook martèlent que Facebook ne cherche pas, avec le « métavers », à construire un nouvel univers fermé, à l'image de son réseau social « aucune entreprise ne possédera ni n'exploitera le métavers ». « Comme Internet, sa caractéristique principale sera son ouverture et son interopérabilité. Pour lui donner vie, la collaboration et la coopération seront nécessaires entre les entreprises, les développeurs, les créateurs et les décideurs politiques », affirment-ils.

Facebook, qui a massivement investi dans la réalité virtuelle (VR) et la réalité augmentée (AR), notamment en rachetant des sociétés comme Oculus, entend connecter ses près de trois milliards d'utilisateurs grâce à plusieurs appareils et applications.

Zuckerberg pense que le métavers serait accessible sur VR, AR, PC, appareils mobiles et consoles de jeux.

Il a déjà engagé 50 millions de dollars pour créer le métavers et tester une nouvelle application de travail à distance où les utilisateurs de casques Oculus Quest 2 pourraient tenir des réunions en tant que versions d'avatar d'eux-mêmes.

Bien que Facebook n'a pas précisé pour quels postes il embaucherait et où ils seraient basés, l'entreprise a été confrontée à des enquêtes antitrust dans la région et est souvent critiquée pour la sécurité en ligne et les discours de haine qui ont des échos sur sa plateforme.


Le communiqué de Facebook

« Facebook est au début d'un voyage pour aider à construire la prochaine plateforme informatique. En collaboration avec d'autres, nous développons ce que l'on appelle souvent le métavers - une nouvelle phase d'expériences virtuelles interconnectées utilisant des technologies telles que la réalité virtuelle et augmentée. En son cœur se trouve l'idée qu'en créant un plus grand sentiment de 'présence virtuelle', l'interaction en ligne peut devenir beaucoup plus proche de l'expérience d'interagir en personne. Le métavers a le potentiel d'aider à débloquer l'accès à de nouvelles opportunités créatives, sociales et économiques. Et les Européens le façonneront dès le départ. »

« Aucune entreprise ne possédera et n'exploitera le métavers. Comme Internet, sa caractéristique principale sera son ouverture et son interopérabilité. Pour donner vie à cela, il faudra une collaboration et une coopération entre les entreprises, les développeurs, les créateurs et les décideurs politiques. Pour Facebook, cela nécessitera également un investissement continu dans les produits et les talents technologiques, ainsi qu'une croissance dans l'ensemble de l'entreprise. »

« Nous annonçons donc aujourd'hui un plan de création de 10 000 nouveaux emplois hautement qualifiés au sein de l'Union européenne (UE) au cours des cinq prochaines années. Cet investissement est un vote de confiance dans la force de l'industrie technologique européenne et le potentiel des talents technologiques européens. »

« L'Europe est extrêmement importante pour Facebook. Des milliers d'employés dans l'UE aux millions d'entreprises utilisant nos applications et outils chaque jour, l'Europe est une grande partie de notre succès, car Facebook est investi dans le succès des entreprises européennes et de l'économie au sens large. »

« C'est une période passionnante pour la technologie européenne. L'UE présente un certain nombre d'avantages qui en font un endroit idéal pour les entreprises technologiques : un vaste marché de consommation, des universités de premier ordre et, surtout, des talents de premier ordre. Les entreprises européennes sont à la pointe de plusieurs domaines, qu'il s'agisse de la biotechnologie allemande qui aide à développer le tout premier vaccin à ARNm ou de la coalition de néo-banques européennes menant l'avenir de la finance. L'Espagne enregistre des niveaux record d'investissements dans des startups qui résolvent tout, de la livraison d'épicerie en ligne à la neuroélectronique, tandis que la Suède est en passe de devenir la première société sans numéraires au monde d'ici 2023. »

« Nous pensons depuis longtemps que le talent européen est un leader mondial, c'est pourquoi nous y avons investi si massivement au fil des ans - du financement de subventions à l'Université technique de Munich à l'ouverture de notre premier grand laboratoire de recherche européen en IA et programme d'accélérateur FAIR en France et Facebook Reality Labs à Cork. »

« Au-delà des talents technologiques émergents, l'UE a également un rôle important à jouer dans l'élaboration des nouvelles règles d'Internet. Les décideurs politiques européens ouvrent la voie en aidant à intégrer les valeurs européennes telles que la liberté d'expression, la vie privée, la transparence et les droits des individus dans le fonctionnement quotidien d'Internet. Facebook partage ces valeurs et nous avons pris des mesures considérables au fil des ans pour les faire respecter. Nous espérons voir l'achèvement du marché unique numérique pour soutenir les avantages existants de l'Europe, ainsi que la stabilité des flux de données internationaux, qui sont essentiels à une économie numérique florissante. »

« Alors que nous commençons à donner vie au métavers, le besoin d'ingénieurs hautement spécialisés est l'une des priorités les plus urgentes de Facebook. Nous sommes impatients de travailler avec les gouvernements de toute l'UE pour trouver les bonnes personnes et les bons marchés pour faire avancer ce projet, dans le cadre d'une prochaine campagne de recrutement dans la région. Et comme Facebook continue de se développer en Europe, nous espérons investir davantage dans son talent et continuer à innover en Europe, pour l'Europe et le monde ».

Métavers, qu'est-ce que c'est ?

Le concept de métavers devient rapidement un mot à la mode dans le domaine de la technologie et des affaires. Mais qu'est-ce que ça veut dire ?

Métavers est un terme large. Il fait généralement référence à des environnements de monde virtuel partagés auxquels les gens peuvent accéder via Internet. Le terme peut désigner des espaces numériques rendus plus vivants par l'utilisation de la réalité virtuelle (VR) ou de la réalité augmentée (AR). Certaines personnes utilisent également le mot métavers pour décrire les mondes de jeu, dans lesquels les utilisateurs ont un personnage qui peut se promener et interagir avec d'autres joueurs.

Il existe également un type spécifique de métavers qui utilise la technologie blockchain. Dans ceux-ci, les utilisateurs peuvent acheter des terrains virtuels et d'autres actifs numériques à l'aide de cryptomonnaies.

De nombreux livres et films de science-fiction se déroulent dans des métavers à part entière (des mondes numériques alternatifs qui ne se distinguent pas du monde physique réel). Mais cela reste de la fiction. Actuellement, la plupart des espaces virtuels ressemblent plus à l'intérieur d'un jeu vidéo qu'à la vraie vie.

Les fans du métavers y voient la prochaine étape du développement d'Internet.

À l'heure actuelle, les gens interagissent entre eux en ligne en se rendant sur des sites Web tels que des plateformes de médias sociaux ou en utilisant des applications de messagerie. L'idée du métavers est qu'il créera de nouveaux espaces en ligne dans lesquels les interactions des personnes peuvent être plus multidimensionnelles, où les utilisateurs peuvent s'immerger dans le contenu numérique plutôt que de simplement le visualiser.

L’intérêt accru pour le métavers peut être vu comme le résultat de la pandémie de COVID-19. Alors que de plus en plus de personnes ont commencé à travailler et à aller à l'école à distance, il y a eu une demande croissante de moyens de rendre l'interaction en ligne plus réaliste.

L'idée du métavers suscite beaucoup d'intérêt de la part des investisseurs et des entreprises qui souhaitent faire partie de la prochaine grande innovation.

Le PDG de Facebook, Mark Zuckerberg, a déclaré en juillet que l'entreprise essaierait de passer d'une entreprise de médias sociaux à une entreprise métavers au cours des cinq prochaines années environ. En août, Facebook a lancé le test bêta de l'application Horizon Workrooms que Facebook considère comme une première étape vers la construction de son métavers.

Le terme est populaire dans la Silicon Valley, Microsoft ayant également mentionné la convergence des mondes numérique et physique.

Lors de son combat contre Apple, Epic n'a pas hésité à indiquer que se décrire comme un métavers en évolution avec Fortnite : « Fortnite est plus qu'un simple jeu. C'est une communauté intensément sociale dont la valeur pour ses utilisateurs dépend en grande partie de la capacité à se connecter avec d'autres utilisateurs. Epic a construit une communauté sur laquelle les gens comptent. En supprimant Fortnite de l'App Store, Apple a séparé des millions d'utilisateurs de leurs amis et de leur famille dans la communauté Fortnite, qui dépend entièrement de la connectivité(...). La suppression de Fortnite d'iOS entrave également considérablement une initiative Epic majeure - faire de Fortnite un ‘métavers’ à part entière, un espace virtuel interactif persistant et polyvalent. Un dommage comme celui-ci à l'application phare d'Epic ne peut pas être calculé en dommages-intérêts ».

Les musiciens peuvent faire des concerts virtuels sur cette plateforme. Par exemple, en septembre, des millions de personnes ont regardé la chanteuse Ariana Grande se produire virtuellement à Fortnite, a déclaré Epic Games.

Source : Facebook

Et vous ?

Que pensez-vous du métavers ? La prochaine évolution technologique ou simplement un mot tendance ?
Seriez-vous tenté de faire partie de l'aventure ?
Le fait que le projet soit piloté par Facebook vous perturbe-t-il ?
Si oui, comment auriez-vous imaginé ce genre de projet être abordé ?
Facebook évoque un espace ouvert comme Internet. Imaginez-vous un métavers inclusif (par exemple où on peut jouer à Fortnite en étant dans le métavers Facebook) ? Cela a-t-il un sens où il serait plus logique d'accéder directement à chaque métavers comme on le fait pour les sites web sur Internet ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Astraya
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 19/10/2021 à 7:38
Je vais faire mon boomer réactionnaire.
Si on a besoin de sortir et voir des gens on met ses chaussures, pas son casque VR.
Et comme par hasard, 10000 postes en Europe au moment on ils sont dans le viseur de celle-ci... Un bon moyen de pression de leur part...
4  0 
Avatar de AndMax
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 27/10/2021 à 13:29
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Partagez-vous le point de vue de Mark Zuckerberg qui pense que « le métavers sera le successeur de l'Internet mobile » ?
Non. Les applications de Mark Zuckerberg sur mobile sont déjà réputées pour faire un usage très important des batteries. Je n'ose pas imaginer ce que cela deviendra avec l'intégration d'un métavers qui fera un usage intensif du GPU.

"Zuckerberg pense que le métavers serait accessible sur VR, AR, PC, appareils mobiles et consoles de jeux." En limitant ainsi le nombre d'appareils qui peuvent s'y connecter, il semble évident qu'il mettra encore une fois en œuvre un logiciel privateur pour la partie client, du code non ouvert, non libre, et donc ça ne pourra en aucun cas être un successeur de l'Internet mobile, mais juste une prison de plus qui tentera de vous influencer, voler vos données, et vous arnaquer, en plus de dégrader les performances de votre batterie ou de rendre obsolète votre matériel. Je pense surtout qu'il veut pousser les gens à acheter ses lunettes VR.

Lors des débuts de Second Life, toute la presse disait également de cela serait le futur de l'Internet (il y a environ 15 ans). Aujourd'hui même si le PIB annuel dans Second Life semble se situer autour de 650 millions de dollars d'après le site JDN, c'est loin de représenter l'avenir de quelque chose. C'est un métavers parmis d'autres, et pourtant, il a l'avantage de proposer une technologie libre et ouverte. OpenSimulator a le mérite de vous permettre d'héberger vos propres serveurs pour un métavers.
4  0 
Avatar de fmartini
Membre actif https://www.developpez.com
Le 19/10/2021 à 11:44
Citation Envoyé par Stéphane le calme  Voir le message
Que pensez-vous du métavers ? La prochaine évolution technologique ou simplement un mot tendance ?

Une évolution oui et non;
  • oui car démocratisant encore un peu plus la VR
  • non car il me semble que Linden Lab s'était déjà essayé au métavers avec son SecondLife. Et plus largement, tout les environnement multijoueurs sont une sorte de métavers (exemple : Star Citizen).


Citation Envoyé par Stéphane le calme  Voir le message
Seriez-vous tenté de faire partie de l'aventure ?
Le fait que le projet soit piloté par Facebook vous perturbe-t-il ?

Alors je vais faire une pierre deux coup. Oui pour faire partie d'une aventure métavers. Et un grand non si c'est Facebook qui pilote. Pourquoi ?
Facebook a la facheuse tendance à pourrir tout ce qu'il touche (cf: OcculusRift), grapillant toujours un peu plus la vie privée de ses utilisateurs.
Mais tout n'est pas sombre. En effet, je pense que les métavers seront une réelle avancée dans la médecine psychiatrique pour ne citer que ça.

Citation Envoyé par Stéphane le calme  Voir le message
Si oui, comment auriez-vous imaginé ce genre de projet être abordé ?

via des studio indé par exemple. C'est un projet ultra coûteux, mais quand on vois combien de dollars à bénéficier le projet Star Citizen, je pense que rien n'est impossible.

Citation Envoyé par Stéphane le calme  Voir le message
Facebook évoque un espace ouvert comme Internet. Imaginez-vous un métavers inclusif (par exemple où on peut jouer à Fortnite en étant dans le métavers Facebook) ? Cela a-t-il un sens où il serait plus logique d'accéder directement à chaque métavers comme on le fait pour les sites web sur Internet ?[

Evidemment, Facebook veut réinventer Internet en se présentant comme LE Proxy mondial. Ayant toute les connexions et leurs délicieuses informations personnelles à portées de clavier. Finalement, c'est pas ce qu'ils font déjà avec Facebook ? Plateforme de jeux Web, plateforme d'achat revente, plateforme de rencontre, plateforme d'entreprise, plateforme de donation, etc ...
1  0 
Avatar de ChemOuRoussOuJadot
Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 19/10/2021 à 7:47
Encore un projet hors sol.

Après Elon et sa volonté d'aller sur Mars, Jeff et Richard de faire du tourisme spatial et maintenant Marc veut créer son Tron/Ready Player One...

Si on était encore indécis sur le fait que les USA puissent sauver la planète comme aiment le rappeler tous leurs blockbosters, et bien maintenant nous sommes fixés.

Soit dans les années à venir on est vraiment dans la mouise soit ils sont complètement fous.

Je n'exclue pas la deuxième option.
1  1 
Avatar de rbolan
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 19/10/2021 à 9:34
Les cadres de Facebook martèlent que Facebook ne cherche pas, avec le « métavers », à construire un nouvel univers fermé, à l'image de son réseau social « aucune entreprise ne possédera ni n'exploitera le métavers ». « Comme Internet, sa caractéristique principale sera son ouverture et son interopérabilité. Pour lui donner vie, la collaboration et la coopération seront nécessaires entre les entreprises, les développeurs, les créateurs et les décideurs politiques », affirment-ils.
De la part d'une entreprise régulièrement pointée du doigts pour sa totale indifférence vis à vis des données personnelles, si ce n'est leur exploitation à des fins lucratives, dont une de ces applications phare (whatsapp) est justement bien reconnue pour sa non interopérabilité et dont il commence à être reconnu qu'une autre de ces applications phare (instagram) est un danger pour la santé mentale des ados, ça laisse songeur...

Un tel revirement, si j'étais actionnaire de facebook, je commencerais à avoir peur !

Sinon, où en est Facebook de sa monnaie, le Libra ?
0  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 19/10/2021 à 12:07
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Que pensez-vous du métavers ? La prochaine évolution technologique ou simplement un mot tendance ?
L'important c'est que Facebook embauche des gens pendant un moment, que ça ne fonctionne ou pas ça ne change rien
Si ils ont envie de développer Second Life qu'ils y aillent

Citation Envoyé par ChemOuRoussOuJadot Voir le message
Après Elon et sa volonté d'aller sur Mars
Oui ben ça va :
Elon Musk prédit des morts dans sa conquête de Mars
La conquête de Mars passera forcément par des désillusions et des pertes. C'est ce qu'a clairement annoncé Elon Musk, dans une interview accordée à Peter Diamandis, le fondateur et président de la Fondation X Prize pour la découverte scientifique et relayée par Deadline et CNN. Le patron de SpaceX, qui espère envoyer des personnes sur Mars d'ici 2026, reconnaît que ce voyage spatial ne sera pas sans risque. "Vous pourriez mourir, ce sera inconfortable et vous n'aurez probablement pas de la bonne nourriture", a ainsi avancé Elon Musk, ajoutant que ce sera un "voyage difficile et dangereux où vous ne pourrez peut-être pas revenir vivant".
Si ça se trouve ça va être 4 scientifiques en 2050 qui ne rentreront jamais sur terre.
Mais ça fait avancer le voyage spatiale, en plus les gens seront intéressés donc les états et les entreprises vont investir dans l'espace et peut-être qu'un jour il y a aura des vaisseaux qui mineront des astéroïdes.
0  0 
Avatar de darklinux
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 20/10/2021 à 2:15
Que pensez-vous du métavers ? La prochaine évolution technologique ou simplement un mot tendance ?
J ' en pense le plus grand bien , c 'est une façon interessante d ' amortir les couts de ROI des GPU . Les outils de modélisations , d ' intégrations sont la via la suite omniverse de Nvidia , ont ne réinvente pas la roue , on la customise .
Seriez-vous tenté de faire partie de l'aventure ?
Oh kue oui !

Au sujet de Facebook

Il est minoritaire dans l ' histoire , comme Apple , les poids lourds sont Blender , Pixar , Nvidia , nuance
0  0